AP a écrit 174 commentaires

  • # Titre trompeur

    Posté par . En réponse au journal Chewbacca bronsonisé. Évalué à 5. Dernière modification le 04/05/19 à 09:42.

    Chewbacca, aux dernières nouvelles, n'est pas bronsonisé du tout. Peter Mayhew, qui l'incarnait, oui. À l'inverse, Han Solo est effectivement bronsonisé. Pas Harrison Ford. Quant à la princesse "Leila", connait pas… :)

  • # Ça me rappelle un xkcd

    Posté par . En réponse au journal Don-quichottisme : faire avouer un bridage Internet. Évalué à 10.

    Pour chaque situation de la vie, il y a un xkcd. :)
    https://www.xkcd.com/806/

  • # Bof...

    Posté par . En réponse au journal Monde de merde !. Évalué à 5.

    Pour ne pas mourir idiot, je me suis dit "Essayons de regarder ce truc, on pigera mieux les références de type "monde de merde", "des chips !" ou "ouiche lorraine"". Je n'ai pas tenu plus de 20 minutes… Ca m'a fait sourire ici ou là mais ça m'a paru tellement laborieux et fade dans la vanne que j'ai laissé tomber. Faites-vous votre idée si vous ne l'avez pas vu. Je suis peut-être dans la minorité qui passe complètement à côté…

  • # Correction

    Posté par . En réponse au journal Non, Btrfs n’est pas mort. Évalué à 1.

    Non, btrfs n'est pas du tout un "ogre à mémoire vive". Il y a peut-être confusion avec ZFS, qui utilise par défaut toute la RAM qu'il peut pour faire du cache et qui a des besoins gargantuesques en RAM dès lors qu'il s'agit de dédupliquer à la volée.

  • # (un peu hors sujet) Backup à froid en bootant sur un liveCD

    Posté par . En réponse au journal De la sauvegarde sous windows. Évalué à 2.

    Un peu hors sujet car le sondage semblait impliquer "backup d'une machine Windows, à chaud" (donc avec un soft Windows).

    Personnellement, pour de la sauvegarde de PC Windows, je boote sur un SystemRescueCD (ce LiveCD est une pépite). De là, je monte un disque btrfs chiffré. Je fais ma sauvegarde par rsync (avec les exclusions qui vont bien) vers le dossier "dernier", que je snapshotte ensuite (btrfs power) à la date du jour. L'inconvénient est qu'il faut arrêter Windows. L'avantage est qu'on peut tout sauvegarder (à l'exception des droits NTFS) sans souci de verrouillage ou de virus qui bloquerait des trucs. On peut ensuite aller piocher des vieilles versions en allant dans le snapshot qui va bien. C'est pas du tout "madame Michu ready", je vous l'accorde… l'idéal étant pour moi un outil qui sauvegarderait en tâche de fond et au fil de l'eau.

  • # Eh ben non...

    Posté par . En réponse au journal KDE is dying. Évalué à 10.

    … KDE ne meurt pas. Redhat peut bien faire ce qu'il veut. KDE is alive… and kicking !

  • [^] # Re: Excusez-moi

    Posté par . En réponse au journal [HS] [Rubrique nécrologique] Charles Aznavour bronsonisé.. Évalué à 9.

    Partant du principe que la question est posée sans arrière-pensées ni second degré, disons simplement qu'il y a fort fort fooort longtemps, au pays de LinuxFR, dans un temps que les moins de 20 ans… *soupir* …bref, un temps qui ne nous rajeunit pas, quoi, un quelconque posteur déposa un jour sur le site une nécrologie de l'acteur américain Charles Bronson… puis, dans un comique de répétition dont le comique m'échappe, en a re-posta une autre… et puis une autre… et puis une autre… ad nauseam. Chaque fois c'était plus court et ça enfonçait un clou dont la tête était désormais bien loin sous la surface du cercueil. Quand, un autre jour jour bien plus tard, curieusement, le nom de la personne mourue changea dans la nécro, peut-être parce que Bronson n'était décidément pas le seul un peu connu à être mortel sur cette planète, l'adjectif "décédé" laissa la place à "bronsonisé".

    C'est curieux comme l'humour absurde est clivant. Soit vous rentrez dedans et, même après 5000 fois, vous continuerez à vous bidonner soit vous êtes dehors et vous passerez par toutes ou partie des phases du deuil (déni, colère, négociation, dépression et finalement acceptation… puisque vous ne pouvez rien y changer).

  • # Journal merdique...

    Posté par . En réponse au journal Moi, Ma vie, Mon blog. Évalué à 2.

    …supprimé dans 3… 2… 1… :)

  • # Pas de comment ? Pas curieux.

    Posté par . En réponse au journal À méditer.... Évalué à 10.

    Pas au moins une petite note pour dire ce qu'il y a derrière ce lien ? Du coup je ne vais pas voir. Fallait mieux le vendre vot' truc. :)

  • # Solution

    Posté par . En réponse au message Sed. Évalué à 10.

    ... | sed 's/;/ /4g'

    J'aurai appris un truc sur sed au passage. Cool. :) Le switch "g" précise de remplacer toutes les occurrences de ";" par des " " mais on peut moduler le g et ici le "4g" signifie "à partir de la 4ème occurrence du motif". J'étais parti sur un équivalent en perl mais qui faisait plusieurs lignes…

  • [^] # Re: cool... et scriptable

    Posté par . En réponse à la dépêche Quel terminal pour 2018 ?. Évalué à 9.

    Je suis un grand fan de Konsole pour le fait qu'on peut envoyer la saisie clavier dans x onglets en simultané (bien pour travailler sur x machines identiques et/ou faire de grosses bêtises, un grand pouvoir implique de grandes responsabilités) et pour le fait qu'on peut le scripter via Dbus. On peut ainsi lancer un script qui va ouvrir 10 onglets Konsole, leur donner le bon nom, taper la bonne commande dans chacun des onglets… Quelques pointeurs :

    J'ai découvert aussi kitty récemment. Il est très rapide et léger… mais je reviens toujours à Konsole (et yakuake, en embuscade et toujours prêt à bondir via F12).

  • [^] # Re: Oops ligne manquante

    Posté par . En réponse au journal Portage de TapTempo en Bash. Évalué à 2.

    Petite remarque : en bash les divisions renvoient des entiers. Ça sera chiant sur la dernière ligne ou pas ? Si oui il faudra s'appuyer sur un outil tiers genre "bc" (ça introduit une dépendance, du coup).

  • # Couplage avec John the ripper ?

    Posté par . En réponse au journal ZIP et fcrackzip. Évalué à 2. Dernière modification le 04/01/18 à 13:44.

    Si le soft en question pouvait prendre une liste de mots de passe à tester en entrée, un John the ripper (ou équivalent) pourrait lui produire une liste de trucs à tester (avec variantes automatiques), judicieusement ordonnée par probabilité décroissante d'occurrence.

  • # Souvent...

    Posté par . En réponse au journal Eben Moglen vs FSF !?. Évalué à 10. Dernière modification le 15/11/17 à 12:01.

    …je pense souvent. ;)

  • # Émuler deux lecteurs de disquettes

    Posté par . En réponse au message qemu + boot & root disquette. Évalué à 1.

    Peut-être est-il possible d'émuler un système à deux lecteurs pour avoir la "boot" dans l'un et la "root" dans l'autre. Sinon il me semble qu'il est possible de piloter qemu via telnet pour lui envoyer des directives genre "coupe le réseau", "branche ce périphérique USB" ou… "éjecte la disquette ou le CD" puis "associe cette nouvelle image" au lecteur de disquettes A…

  • # Juste une histoire de ressources de développement

    Posté par . En réponse au journal Btrfs ne serait plus le futur. Évalué à 10.

    Je suis l'auteur de la dépêche de 2012 et, en tant qu'utilisateur de btrfs, je dois bien admettre que son développement est frustrant tant il est lent. Pour autant, il n'est pas à l'arrêt. La mailing list des développeurs en atteste (en réagissant notamment à l'annonce de Redhat) : ça travaille toujours dessus. Peu d'améliorations visibles, beaucoup de polissage et de stabilisation. Il n'y a pas de mystère : si ça avance peu c'est que les hp, Redhat, Oracle, Facebook (l'employeur de Chris Mason, un des développeurs principaux) n'investissent pas assez dedans. S'ils mettaient chacun ne serait-ce que deux devs à temps plein, ça pourrait booster l'évolution de btrfs.

    Quand je lis ces dépêches sur un développeur qui, d'un seul coup, se met en tête d'écrire un système de gestion de fichiers avec Copy on Write en partant de rien, ça me fait marrer. Même en étant un génie, cette personne ne va pas arriver à la stabilité d'un vénérable ZFS (qui a 7 ou 8 ans de plus que btrfs et un peu plus de développeurs actifs) en un jour.

    Si je devais résumer les conseils d'utilisation heureuse de btrfs, je dirais :

    • Avoir un noyau aussi récent que possible
    • Avoir les outils btrfs les plus récents possibles
    • Ne pas laisser le nombre de snapshots s'envoler. Quelques centaines, ça reste gérable. Au delà ça rame de trop.
    • Éviter le RAID 5/6 (dernièrement réécrit en partie) mais le RAID 1, 0, 1+0, c'est bien stable.
    • Éviter la compression transparente (j'ai déjà été mordu… :) )
    • Les bases de données, les images de VM peuvent se fragmenter très vite sur un volume btrfs. L'option autodefrag y remédie en partie… mais pour les meilleures perfs brutes, mieux vaut ici partir sur de l'xfs ou de l'ext4.
    • La gestion des quotas par volume est aussi dans la sphère du "peu testé". À éviter.
    • Planifier des "scrub" (relecture et vérification des checksums des blocs) réguliers
    • Garder un œil sur les statistiques disque de btrfs, qui peuvent indiquer qu'un disque commence à exhiber des erreurs. En RAID1 ou 5, il est alors temps de remplacer le disque défectueux avant d'expérimenter des pertes de données

    Les snapshots, même si ça ne sert pas très souvent, c'est quand même bien pratique… et la possibilité de transmettre (comme ZFS) ces derniers entre machines (entiers ou deltas entre 2 snaps), c'est aussi bien commode.

    Bref, ne jetons pas le bébé avec l'eau du bain.

  • # Sailfish tourne très bien sur le FP2

    Posté par . En réponse au journal Alors, il est bien le Fairphone 2 ?. Évalué à 6.

    L'article enterre bien trop vite SailfishOS, qui tourne très bien sur le FairPhone2 et qui supporte bien son matériel, jusqu'à la gestion de la double SIM. Son développement continue, certes lentement mais il continue. L'installation est fort simple et il se substitue à Android.

    https://wiki.merproject.org/wiki/Adaptations/libhybris/Install_SailfishOS_for_fp2

  • # Eh ben non

    Posté par . En réponse au journal Lennart a encore frappé !. Évalué à 10.

    En l'occurrence, ce sont les développeurs de Firefox qui ont "encore frappé". Lennart Poettering, à l'origine de PulseAudio, n'est en rien responsable de la décision des développeurs de Firefox d'utiliser désormais PulseAudio comme sortie audio par défaut, là où ALSA était anciennement supporté.

  • [^] # Re: Question

    Posté par . En réponse au journal Claude Gensac de funèsisée. Évalué à 4.

    En fait, ce qu'il veut dire est qu'il excluait déjà par filtre tout les titres de journaux contenant "bronson". Il a peur, si on de disperse en synonymes, de finir avec un filtre d'exclusion de journaux LinuxFR du genre :
    /(cann[eé]|clams[eé]|d[eé]c[eé]d[eé]|mort|mouru|bronson|de fun[èe]sis[eé]|clabot[eé]|calanch[eé]|arme [aà] gauche|tr[eé]pass[eé]|dernier soupir)/i

  • # Comique de répétition : ça s'use

    Posté par . En réponse au journal Le courage de l'innovation. Évalué à -10.

    Ces journaux pleins d'ironie grinçante et de détournement du "parler de keynote" après chaque annonce Apple, ça devient fatigant. C'est toujours bien écrit mais ça ne fait plus rien passer de pertinent, même en creux.

  • # Reformulation

    Posté par . En réponse au journal Une charade. Évalué à 8.

    Je n'ai pas notion que "Gourmette Gourmette Gourmette Gourmette Gourmette Gourmette Verre Verre Verre Verre Verre Verre Verre Verre" ait joué dans Alien, encore moins en actrice principale. Visuellement, dans un rébus, cette astuce de la multiplication aurait fonctionné. Pas dans une charade.

    Reformulons donc l'énigme :

    • Mon premier est un outil servant à découper.
    • Mon deuxième est un verbe argotique utilisé pour indiquer qu'on se trompe, conjugué au singulier.
    • Mon troisième est une protubérance, voire un cap, voire une péninsule, selond Rostand.
    • Mon quatrième est une interjection familière indiquant l'approbation.
    • Mon cinquième est un récipient (donc pas une pierre incandescente), communément utilisé pour boire.
  • # "Pas de caca" ?

    Posté par . En réponse au journal Retour sur le « No poo ». Évalué à 10. Dernière modification le 24/07/16 à 16:22.

    Ah… Je pensais qu'il s'agissait d'une reprise du mouvement qui consistait à se retenir d'expulser quoi que ce soit, indéfiniment. Ça avait fait grand bruit, à l'époque… mais pas long feu : il s'était arrêté spontanément après les premiers cas de perforations intestinales.

  • # Curieux adjectif

    Posté par . En réponse au journal Faille dans ImageMagick. Évalué à 10.

    L'adjectif facétieux me semble inadapté. Il n'évoque ni la malveillance ni la nuisance mais plutôt la blague sans conséquences… tout comme "malicieux" qu'on traduit un peu vite de l'anglais "malicious" là ou on devrait plutôt dire "malveillant". Bon c'est sûr que "code défectueux" ou "code exploitable", ça attire peut-être moins la curiosité du lecteur. Il y aurait bien "code pourri" mais ça provoquerait l'indignation des contributeurs d'ImageMagick. Ah c'est dur de trouver le terme juste… et puis comme les rédacteurs de journaux du site sont friands du 4ème degré là ou je vois péniblement plus loin que le premier, je me dis que j'ai dû tomber dans un pot à miel lexical. "Oh, silly me."

  • [^] # Re: syncthing?

    Posté par . En réponse au journal Diffusion de fichiers sur tablettes Android. Évalué à 5.

    Pour l'utiliser moi-même entre 3 PC Linux et 2 terminaux Android (1 téléphone, 1 tablette) je seconde cette proposition. Syncthing est un projet très "vivant" et ouvert. Syncthing permet de faire d'un "nœud" syncthing le maître, pour un dossier partagé donné. Cela signifie que les modifs sont toujours tirées d'un dossier de référence et non propagées dans les 2 sens. C'est ce qu'on veut.

    2 recommandations :

    • Il convient peut-être, surtout si les tablettes sont réparties sur plusieurs sites géographiques, de préférer au modèle "1 maître, 2000 clients" un schéma à 3 niveaux du genre (si on a 10 sites géographiques avec 200 tablettes par site) "1 maître, 10 clients de niveau 1, 200 clients de niveau 2 pour chaque client de niveau 1".
    • Sur des clients Android, le démon Syncthing tournant de façon permanente tape pas mal sur la batterie. Une recommandation peut-être donnée aux utilisateurs de ne pas le laisser tourner en permanence quand il s'agit d'optimiser l'autonomie.
  • # Pas sans outils "bas niveau"

    Posté par . En réponse au message systeme de fichier zfs monte avec l'option de compression. Évalué à 7.

    À moins d'utiliser des outils donnant accès aux structures "bas niveau" de ZFS, je ne pense pas que ce soit possible. Cela-dit, scp et rsync savent compresser à la volée (respectivement avec les options -C et -z). Mieux : si le système de fichiers destinataire de la copie est aussi ZFS, on peut utiliser les outils spécifiques de copie de volumes ZFS, lesquels sauront par exemple ne transférer que les deltas entre 2 snapshots ZFS (zfs send / zfs receive) et transféreront les fichiers compressés sous leur forme compressée (j'ai un doute sur ce dernier point). La même remarque vaudrait pour un système de fichiers btrfs.