bistouille a écrit 13 commentaires

  • # le pouvoir du matraquage publicitaire

    Posté par . En réponse au journal [HS] Quand les français votent avec leur argent. Évalué à 4 (+4/-0).

    Bonjour,
    Pour ma part, j'y vois surtout que dans un cas, il n'y a quasi aucune comm', d'ailleurs il me semble avoir entendu qu'un groupe politique s'est vu refuser des spots d'information sur la pétition officielle "ADP" (par le BVP??) (à confirmer)
    Dans l'autre cas il y a de la pub partout sur l'entrée en bourse de FDJ, des journaux gratuits jusqu'aux chaines publiques en passant par des pubs youtube.

  • [^] # Re: Les petites lignes

    Posté par . En réponse au journal Action FDJ. Évalué à 5 (+6/-1).

    Je "souhaite" (si je puis dire, le mieux serait que le besoin d'espérer gagner à ces jeux disparaisse) que vous ayiez raison. Mais l'état français étant déjà incapable de recouvrer l'impôt que doivent les évadés fiscaux, ou les taxes censées s'appliquer aux GAFAM, je ne vois pas comment il en serait autrement avec UNIBET ou n'importe quelle société du même accabit.
    J'espère sincèrement me tromper là-dessus.

  • # Longue vie à Emmabuntüs!

    Posté par . En réponse à la dépêche Sortie en septembre 2019, de l’Emmabuntüs DE3 sous le projecteur de Debian 10.1 Buster !. Évalué à 3 (+3/-0).

    J'utilise cette distribution de plus en plus, pour proposer des machines dédiées au jeune publique, au milieu éducatif, pour des utilisateurs novices ou avertis, en réutilisant du matériel ancien aussi bien que récent, car cette distrib hérite des vertus de sa distribution mère tout en profitant des choix judicieux de ses concepteurs.
    Donc ce n'est pas une distribution à choisir uniquement pour du recyclage de matériel (ce qui est déjà excellent en soi).
    Elle s'installe facilement (du moins à ce jour de mon expérience, jamais de blocage ou de mauvaise surprise) et rapidement, est économe tout en étant riche.
    Je suis conquis.
    Note: Si vous utilisez Lilo comme moteur de recherche, vous pouvez donner vos "gouttes" à ce projet.

  • # micro$oft ba$hing

    Posté par . En réponse au journal Les temps changent !! Qui l'aurait cru il y a 20 ans ?. Évalué à 8 (+9/-1).

    Juste une petite remarque en passant, il semble au vu des publis, que Microsoft Research ne soit pas une bande de branquignols.
    Pourtant j'aurais aimé dire le contraire, moi qui suis un microsoft hater de la première heure.
    J'ai detesté à peu près tous les produits MS (sauf leurs joysticks des années 90 :-) ) (je modère mon propos concernant VSCode, qui paraît de prime abord plutôt pas mal)
    Ce qui m'étonne chez MS, c'est la distance astronomique qu'il y a entre la qualité des travaux de l'entité "research" et la production "standard" qui fait la renommée de la boutique.
    Après il faut reconnaître que la mauvaise qualité de bien des produits MS connus a permis de créer pas mal d'emplois (dont pour large part, mon premier boulot, finalement je crache dans la soupe) :-)

  • [^] # Re: Il faut distinguer les usages et les utilisateurs dans ces statistiques

    Posté par . En réponse à la dépêche Python pour la rentrée 2019 — partie 1. Évalué à 6 (+6/-0).

    Je suis du même avis, ce langage fédère nombre de profils très différents, et il est enseigné de plus en plus largement (y compris au lycée, il est enseigné dans le cadre du programme de maths actuellement).
    Pour un complet débutant, le problème principal dont il faut s'affranchir est l'indentation. Il faut trouver un éditeur permettant l'indentation automatique, c'est à dire choisir parmi un large éventail de possibilités. On a vu pire comme problématique :-)
    Avec quelques heures de lecture de tutoriel, on peut s'en sortir et écrire ses premiers programmes. La courbe d'apprentissage (à mon avis) s'élève assez lentement, de sorte qu'il est possible de produire un code suffisamment utilisable et lisible rapidement, pour résoudre des problèmes simples.
    On trouve même des implémentations de python sur microcontrôleurs (pleins de cartes à base de stm32, cartes micro::bits, esp8266, pyboard, wipy etc…).
    La syntaxe est relativement concise, c'est un peu plus ardu que dans bien d'autres langages de parvenir à un fatras de trucs illisibles (mais c'est possible quand même :-) ), et le "bestiaire" de packages disponibles est assez impressionnant.
    Donc au final ça fait consensus chez une large population d'utilisateurs, qu'ils soient des "purs et durs" du développement, des passionnés, des étudiants, ou des professionnels "à la marge" de l'informatique en quête d'outils relativement simples à mettre en oeuvre sans trop de prise de tête pour automatiser une tâche.

  • [^] # Re: une fiction n'est pas un documentaire

    Posté par . En réponse au journal [cinéma] Chernobyl, la mini-série en cinq épisodes. Évalué à 3.

    Bonjour,

    Pour ma part je me souviens très bien du Pr Pellerin intervenant à la TV publique pour nous expliquer qu'il n'y avait rien à craindre, que les retombées seraient extrêmement peu probables en France, avec force cartes météos à l'appui, c'était certain, le fameux "nuage" ne survolerait pas le pays!
    En 2006 à l'institut Curie il y avait eu un événement organisé pour les 20 ans de la catastrophe.
    Mis à part les exposés scientifiques, nous étions quelques uns à sursauter en entendant quelques affirmations qui furent énoncées lors de ces conférences ("la surmortalité dans la population de la zone interdite est avant tout due aux conséquences des troubles psychologiques causés par les déplacements forcés des résidents (dépression, alcoolisme…)"
    Certains protagonistes, d'ancien membres des organismes antérieurs l'ANDRA et à l'Autorité de Sûreté Nucléaire, refusèrent que des interventions fussent filmées. Des "conseillers techniques/juridiques" filtraient certaines questions.
    Le tout ajouté au manque de transparence sur autant d'années alimentait les théories les plus alarmantes.
    Entre autres il y eût une controverse sur la prétendue disparition d'un ensemble de mesures de radioactivité naturelle antérieure, dans la vallée de la Durance il me semble.
    Quant à la non-toxicité des faibles doses, même s'il y a un consensus large sur la relative innocuité d'une faible exposition à certains rayonnements, il en est tout autre concernant l'ingestion d'infimes quantités de radioéléments, qui sont des métaux lourds (ou l'iode 131 qui va se fixer sur la thyroïde mais a une demi-vie très courte), ont les propriétés chimiques de ces derniers, se "stockent" dans le corps pour de longues périodes, irradiant localement en continu les tissus à proximité.
    Le fameux calcul de l'IRSN qui aboutit à une dose absorbée de 1mSv pour un consommateur exclusif de gibiers et champignons provenant des zones à plus fortes retombées me laisse perplexe.
    C'est comme dire à quelqu'un qu'il y a une mine antipersonnel sous les routes quelque part, mais la probabilité de la déclencher est faible vu la surface concernée.

  • [^] # Re: Mon avis (professionnel)

    Posté par . En réponse au journal Moi, expert C++, j'abandonne le C++. Évalué à 10.

    Bonjour,

    Je crois que ce que vous décrivez n'est pas propre au C++, mais plus largement à toute activité nécessitant une forte implication personnelle, une méthodologie et une organisation de travail qui est supérieure à ce que propose et requiert votre situation de travail actuelle.

    En clair, comme pas mal de gens, vous pourriez sombrer dans l'ennui professionnel.
    De plus quand on a passé une grosse journée de boulot à faire des trucs moyens ou inintéressant, il est très difficile de trouver assez d'énergie pour en remettre une louche chez soi.

    Je n'ai pas assez de recul pour être objectif, mais j'ai l'impression que c'est une situation courante, du moins en France. Les métiers à forte technicité ne semblent pas être assez valorisés, peut-être que mon opinion est biaisée mais de ce que je vois on préfère choyer les commerciaux et l'aspect "management" ou financier que ceux qui conçoivent et réalisent le produit.

    C'est une source de frustration et de déconvenue pour le client également. C'est mon ressenti, toutes les boîtes ne sont pas sur le même modèle, il en existe encore fort heureusement qui seraient sans doute ravies de vous compter parmi leur effectif.
    Pour en revenir à C++, c'est presque une lapalissade mais il y a un monde entre le C++ de mes études et les standards actuels, ce qui tend à fractionner la communauté en terme d'usages et "bonnes pratiques". Les concepts innovants collant à l'état de l'art sont parfois ignorés des développeurs vieille école ou des occasionnels non spécialistes. Cas d'école, le "patron" veut un livrable rapidement, les données en entrées sont un gros tas de réels simple précision, il s'en fiche qu'on puisse généraliser le problème, ou même ça lui déplaît car le stagiaire de l'an prochain mettra plus de temps à comprendre le bouzin, et voilà…
    Plutôt qu'une reconversion professionnelle (qui peut aussi avoir son intérêt) tant qu'on a encore la flamme, il est peut-être envisageable de trouver un autre environnement de travail et s'associer à des personnes qui partagent le même point de vue.

  • [^] # Re: Nix et autres

    Posté par . En réponse à la dépêche GNU Guix version Un‐Point‐Zéro. Évalué à 2.

    Bonjour,
    Je me posais la même question il y a longtemps (20 ans…, premier numéro de LinuxMag il me semble, snif…), concernant le choix de scheme comme langage de script/macro/extension dans GIMP.
    Je crois deviner que l'interpréteur est très léger et robuste, et visiblement semble plutôt facile à lier à une API C/C++ ou embarquer dans une suite logicielle.
    Désormais il est sans doute un peu concurrencé par d'autre micro-interpréteurs comme lua j'imagine.
    Les gurus d'Emacs-Lisp ne seront pas trop dépaysés.
    A noter, il y a une douzaine d'années Scheme était enseigné en première année d'études universitaires scientifiques et techniques dans certaines universités en France.

  • [^] # Re: bien dommage en effet

    Posté par . En réponse au journal Les éditions Diamond passent au numérique GAFAM. Évalué à 5.

    C'est vraiment un drôle de choix technique et stratégique, ça m'écorche de l'écrire car je suis à titre personnel et professionnel (comme bien des lectrices et lecteurs de ce site) très attaché aux publications de Diamond Editions, depuis le début (j'entasse les linuxmags depuis une vingtaine d'année, j'ai encore les premiers numéros imprimés sur papier "pelure" qui ressemblaient plus à un fanzine).
    Je comprends d'autant moins que d'autres magazines, comme Elektor, que connaît très bien Denis Bodor, sont dispos en abonnement électronique, avec PDFs.
    J'espère que ce n'est pas définitif, et que les éditions Diamond reviendront sur cette décision très contradictoire avec les tribunes et orientations des magazines.

  • # remerciements et petite remarque

    Posté par . En réponse à la dépêche LinuxMAO — Éditorial de janvier 2019. Évalué à 3.

    Salut et un grand merci pour tout ce boulot très utile aux musiciens et passionnés.
    Le site regorge d'infos assez pointues, et de tests, ce qui permet d'éviter les écueils habituels quand on cherche à s'équiper.
    Juste une petite remarque: subsistent sur quelques pages (autour du noyau et applications temps réel) des références à des noyaux et distribs quelques peu obsolètes (kernel 2.6, ubuntu 9…) ce qui, à tort, pourrait laisser penser que le site n'est plus mis à jour.
    Bonne continuation à toutes et tous!

  • [^] # Re: Beurk

    Posté par . En réponse à la dépêche Sortie de ONLYOFFICE Desktop Editors 5.2 avec la connexion à Nextcloud / ownCloud. Évalué à 6. Dernière modification le 15/01/19 à 19:04.

    C'est contradictoire, dans la grosse compagnie citée plus haut, ils n'ont pas le statut de fonctionnaire et pourtant, comme il est indiqué, tout n'est pas si homogène ni fluide.
    Ensuite, ce n'est pas politiquement incorrect, c'est plutôt le contraire, et depuis des décennies maintenant qu'on nous bourre le crâne avec l'image d'Epinal du fonctionnaire rond-de-cuir tout puissant, accroché à son poste comme une moule à son rocher.
    D'abord tous les agents de la fonction publique ne sont pas fonctionnaires, c'est même de moins en moins vrai.
    Dans l'enseignement supérieur et la recherche, par exemple, il y a entre 25 et 35% de contractuels, la plupart surqualifiés par rapport au poste qu'ils occupent, précaires et alignés sur les grilles salariales de la FP.
    (Par ailleurs, pour être juste on trouve en tout petit nombre à certains postes de très haut niveau hiérarchique des contractuels, ce qui leur permet bizarrement d'échapper aux grilles de salaire de la fonction publique qui pourtant s'imposent en bas à toutes et tous). Mais ceci étant précisé, j'en reviens aux raisons de fond.
    Ce n'est pas parce certains fonctionnaires sont "réfractaires" au changement que le libre ne s'impose pas dans les administrations et services de l'état, mais bien par volonté politique de privilégier des éditeurs, dont (mais pas seulement) M$ (cf les derniers accords "OPEN BAR")
    A titre personnel, je ne travaille quasi exclusivement qu'avec du libre. Et je ne suis pas seul, dans mon service et quelques autres autour, mais nous aimerions être la grande majorité, et pas ces petits bastions.
    Les obstacles ne viennent principalement pas de la base ici, mais de la hiérarchie assez éloignée, qui persiste à payer des formations M$ par exemple, (à ma connaissance aucune formation bureautique sous environnement/suite libre), qui persiste années après années à nous envoyer moultes documents en format propriétaire.
    Et même quand, suite à un budget en baisse, on démontre par A+B que non seulement on peut prolonger la vie des machines de bureau en migrant sous GNU/Linux (par exemple), se passer de licences (qui même en tarifs "négociés" sont loin d'être négligeables), que ça simplifie même la maintenance etc..(je ne vais pas reprendre tous les arguments, on est sur linuxfr quand même :-) ) et bien le croiriez-vous: non seulement la direction ne s'empare pas de ces éléments pour les reprendre à son compte, mais au mieux on fait face à l'indifférence, quand ce n'est pas nous mettre parfois les bâtons dans les roues.
    Croyez-le ou non, mais par définition un fonctionnaire obéit à sa hiérarchie (et parfois il faut le déplorer…). Si une loi, un décret, ou une simple note ministérielle l'imposait, le passage au tout libre se ferait, et ce n'est pas une poignée de secrétaires de Mairie brandissant l'étendard de la fenêtre multicolore qui pourrait s'y opposer :-)

  • # version recommandée?

    Posté par . En réponse à la dépêche Greffon FusionInventory pour GLPI version 9.1 + 1.0. Évalué à 1. Dernière modification le 23/11/16 à 15:30.

    Bonjour et merci pour les infos et le boulot effectué!
    Ce qui suit sort un peu du cadre de ce forum, mais j'ose une petite question/interrogation:
    Le greffon FusionInventory version majeure est proposé pour la version 9.1.1 de GLPI, qui si je ne dis pas de çonnerie n'est pas une version stable recommandée pour la production?
    (vais quand même tenter l'affaire, qui ne tente rien n'a rien, et puis la version packagée est stable mais assez ancienne.)
    Concernant la question OCSI vs FusionIventory, comme précisé plus haut, OCSInventory-NG server/report requiert en partie (sauf erreur de ma part) un serveur Apache/ModPerl2, ce qui n'est pas le cas de GLPI, ni de son plugin FusionInventory.
    Enfin je me permets une petite remarque (pas un troll j'espère :-)) :
    force est de constater que GLPI est de moins en moins "léger" et fait de plus en plus de choses (via ses greffons certes mais pas seulement), et peu à peu marche sur les plates-bandes de solutions de monitoring bien établies.

  • # lenteur ?

    Posté par . En réponse à la dépêche Firefox  8 est disponible. Évalué à 0.

    J'aime pas dire du mal de Mozilla, mais est-ce que c'est moi ou c'est extraordinairement lent au chargement de certaines pages (ajaxifiées ?)
    typiquement Firefox 8 met presque 30 s à m'afficher une page de réservation sur le site de la sncf, ou amazon ou autre...(sur une CentOS6 32 bits)
    Pour être sûr j'ai testé avec la 7.0.1 ou google-chrome, ca me semble incroyablement lent en comparaison, et tout le browser est gelé tant que la page n'est pas chargée.
    Ou alors c'est une extension qui marche pas bien avec FF 8 (Adblock?).
    Je suis perplexe...