cyberjunkie a écrit 172 commentaires

  • # À vue de pif...

    Posté par . En réponse au message modification autorun. Évalué à 1 (+0/-0).

    Comme ça, à vue de nez, je ferais une copie du script dans un coin, au cas où puis, je virerais tout ça du script. Ça devrait le faire

    if [ ! -e /etc/SuSE-release ]
    then
    if [ -n "$WINDOWID" ]
    then
    echo "Invalid operating system detected."
    echo "SuSE Linux Enterprise Server 11 SP1 is required."
    else
    xterm -geometry 48x6+0+0 -fa helv -fs 11 -title "Error" -e "echo \"Invalid operating system detected.\";\
    echo -e \"SuSE Linux Enterprise Server 11 SP1 is required.\n\";\
    echo -e \"(This window will close automatically.)\";\
    sleep 5"
    fi
    exit 1
    fi

  • # Précision ?

    Posté par . En réponse au message Logiciel musical -> danger pomme. Évalué à 3 (+2/-0).

    Le soft qui fait ça sur le trognon s'appelle comment ?

  • # MMV est ton ami

    Posté par . En réponse au message Renommer tous les fichiers d'un dossier . Évalué à 2 (+1/-0).

    Salut,

    mmv peut t'aider.

    Je te laisse l'installer et lire la doc

  • [^] # Re: ligne de commande

    Posté par . En réponse au message gestionnaire des logiciels. Évalué à 1 (+0/-0).

    Si tu veux lancer le gestionnaire de logiciels de Mint dans une console, la commande n'est pas "software-center" mais "mintinstall"

  • # De Feignasse à Paresseux...

    Posté par . En réponse au message Site WEB PHP LAMP sans CMS pour utilisateurs néophytes sous Windows. . Évalué à 4. Dernière modification le 16/08/19 à 20:13.

    La solution simple existe !
    La voilà…

    Tu convaincs tes utilisateurs d'arrêter d'employer des lettres accentuées !!!
    (Je je laisses potasser les arguments, j'ai la Flemme !)
    Et ensuite tu laisses tout comme c'est.

    De rien ;-)

    PS.
    Fournis leur donc des clavier QWERTY, ils feront moins les malins avec les accents.

  • [^] # Re: Erreur sur la personne

    Posté par . En réponse au message changement de date . Évalué à 3.

    Le modo de chez Tech2Tech a été bien moins cordial que toi sur la même demande… ;-)

  • # Firmware

    Posté par . En réponse au message Installation Debian Buster : pas de wifi WPA2 ?. Évalué à 2.

    Peut-être bien qu'en activant les dépots non-free et en installant le package firmware-realtek ça arrangerait les choses…

  • [^] # Re: swapfile vs swap partition

    Posté par . En réponse au message swap question débutant. Évalué à 2. Dernière modification le 21/06/19 à 09:56.

    Pourtant dphys-swapfile fait partie depuis fort longtemps de plusieurs petites distribs "qui montent" comme Debian ou Ubuntu ;-)

    Concernant son usage par défaut dans Raspbian il me paraît tout à fait justifié…

    Raspbian est une distribution qui est commune à toutes les versions de Raspberry Pi, depuis le 1A original doté d'un CPU 700MHz mono-cœur et de 256 Mo de RAM jusqu'au dernier 3B+ avec un CPU quadruple cœur à 1400 MHz et 1 Go de RAM. Des machines très différentes donc en termes de puissance.

    Niveau support de boot, on est par défaut sur de la carte SD pour le 1A ou sur de la microSD (voire de l'USB ou de l'ethernet) pour les modèles plus récents. Le tout avec des capacités très variables pouvant aller de 4 Go (minimum recommandé pour une Raspbian Lite) jusqu'à tout plein de To pour un disque branché en USB…

    Raspbian lui-même est fourni sous forme d'image "presque live" à flasher sur une SD ou une clé USB de taille presque quelconque.

    Comment dans ces conditions utiliser une partition de swap à l'ancienne ?
    De quelle taille ?
    Située où sur la SD ?
    Si la partition est située sur un autre support (genre HD en USB) que celui ayant servi à booter le Raspi (genre SD), ce support est-il déjà monté ? (race condition)

    Autant de questions qui trouvent une réponse élégante avec dphys-swapfile qui crée un espace de swap lors du boot (script init.d exécuté après le montage des disques), avec une taille par défaut qui correspond à 2 fois la RAM avec un maximum de 2 Go.

    Après, si tu configures ton Raspi de manière à booter sur un disque externe en USB, rien ne t'empêche d'utiliser plutôt un swap classique évidemment. Ou de désactiver totalement le swap. Ou encore d'utiliser un swap ZRAM.

  • [^] # swapfile vs swap partition

    Posté par . En réponse au message swap question débutant. Évalué à 6.

    Par défaut sous Raspbian, le swap n'utilise pas une partition dédiée mais un fichier (/var/swap).

    Du coup la commande utilisée pour le tripoter n'est plus swapon mais dphys-swapfile.

    Pour désactiver proprement ton swapfile tu dois donc faire

    sudo dphys-swapfile swapoff

    puis pour le réactiver

    sudo dphys-swapfile swapon

  • # Wow !

    Posté par . En réponse au journal Les interfaces tablettes, la suite.. Évalué à 3.

    J'ai rien compris du tout à ton journal !
    (en fait, si, mais seulement après avoir lu ton précédent journal)

    :-)

    Mais je plussoie quand même…
    parce que…

    c'est cool de se battre contre des moulins à vent!

    et c'est cool de ne pas aller dans le sens prévu par les banquiers!

    Je trouve ça… poétique
    (à défaut d'être efficace)

  • [^] # Re: Un téléphone à cadran

    Posté par . En réponse au sondage Quel objet inutile avez‐vous sur votre bureau ?. Évalué à 3.

    Fous z'y donc un RPi ! :-)

  • # Une foultitude de choses...

    Posté par . En réponse au sondage Quel objet inutile avez‐vous sur votre bureau ?. Évalué à 2.

    Une règle à calcul collée par un déversement accidentel de bière, deux HP-11C avec des piles vides, des aimants de disque dur constellés de vis diverses, cinq-cent grammes de vieilles barrettes de RAM, 2 lampes USB, un couteau Bahco, des maillons de bracelet Omega, des classeurs de cours MCP W2K, une caméra de surveillance factice qui attend désespérément son Raspberry, une brosse pour dépoussiérer les claviers, …

    Prévert aurait kiffé !

  • [^] # Re: Intéressant

    Posté par . En réponse à la dépêche SEO, SEO, SEO, SEO et aussi le SEO. Évalué à 4.

    C'est vrai ça, pourquoi on peut pas spam-tag les commentaires ? Ça aiderait sûrement…

  • # CCCAM ?

    Posté par . En réponse au message Telecharger un fichier zip depuis un lien php avec curl methode post. Évalué à 3. Dernière modification le 24/04/19 à 20:21.

    Je résume…

    1. CCCAM semble désigner un système de streaming de chaînes TV dont l'usage est illégal en France mais que certains commercialisent sur le web.

    2. Tu cherches à contourner (sans succès) le système de paiement mis en place pour commercialiser ce truc, histoire de pirater gratos toi-même ce que d'autres te proposent de pirater de manière payante. Tipiaker les tipiaks quoi…

    3. Tu viens demander de l'aide aux moules qui traînent par ici.

    J'ai bon ?

    … entre nous… j'ai comme un vieux doute que ça passe…

  • [^] # Re: Overengineering?

    Posté par . En réponse au lien Poulailler connecté avec RaspberryPi. Évalué à 2.

    je ne comprends pas quels problème l'outil est censé résoudre qu'un minimum de labeur manuel ne saurait résoudre.

    Le problème qu'avec un poulailler, l’entretien régulier c'est tous les jours ! 365 jours par an. Par tous les temps. Alors qu'avec un poulailler amélioré, tu peux te permettre quelques jours de vacances de temps en temps.

  • [^] # Re: Overengineering?

    Posté par . En réponse au lien Poulailler connecté avec RaspberryPi. Évalué à 3.

    On n'a pas non plus vraiment besoin de fabriquer un poulailler. La poule est un oiseau forestier à la base, qu'elle se démerde pour se nourrir et s'abreuver. Qu'elle deale elle-même avec les renards, belettes, rats, buses et whatever ! Et qu'elle aille donc pondre où elle veut, on fera "chasse aux œufs" tous les jours ! :-)

    Et puis, quitte à fabriquer quand même le poulailler dont on n'a pas vraiment besoin, prenons bien garde de le faire grâce à des outils manuels produits par le forgeron local. Et du bois d'arbre du jardin !
    Parceque franchement, l'outillage électroportatif bourré de composants électroniques fabriqués par des enfants indonéso/pakistano/sino/vietnamiens c'est pas scalable écologiquement !

    D'ailleurs, est-il plus scalable écologiquement de passer du temps à construire et exploiter un poulailler (fût-il connecté) que de ne pas le faire et de bouffer des pizzas micro-ondes en regardant Hanouna à la télé ? Je pense que oui.

    Mais c'est hélas la somme des activités humaines qui ne l'est pas.

  • [^] # Re: Insurance File

    Posté par . En réponse au lien 😱Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange arrêté dans l'ambassade d'Equateur à Londres. Évalué à 1.

    Ouais. De mémoire c'est 42 je crois.

  • [^] # Re: 737 Too Much

    Posté par . En réponse au lien Le Boeing 737 Max et les limites du logiciel avec un matériel mal conçu. Évalué à 4.

    Eh ouaip ! De l'autocertification qu'ils appellent ça…

    Puisque tous les ingés aéronautiques de la FAA sont partis bosser dans le privé pour plus de tunes, ben il reste plus personne d'autre sur place que des gratte-papiers pour valider l'absence de recertif' de l'avion !

    "Dis Gilbert ! Comme c'est les anciens collègues qui sont partis chez Boeing dans le privé qui assurent que tout est OK, c'est que ça doit être OK non ?"
    "Ouais zyva Maurice, c'est OK puisqu'on te le dit. On valide et on envoie en prod…"

    "Ah merde, y'a eu des morts ?"
    "T'inquiète Momo, on fait un update soft OTA du bouzin et roulez bolides…" :-D

  • [^] # Re: Assange, Assange

    Posté par . En réponse au lien 😱Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange arrêté dans l'ambassade d'Equateur à Londres. Évalué à 2. Dernière modification le 22/04/19 à 21:53.

    Vas donc dire ça à Colin Powell

  • [^] # Re: 737 Too Much

    Posté par . En réponse au lien Le Boeing 737 Max et les limites du logiciel avec un matériel mal conçu. Évalué à 7.

    elle n'a pas fait l'objet d'une formation spécifique pour les pilotes

    Justement, cette absence de formation découle de la même raison (financière) qui a fait que Boeing a choisi de présenter le 737 Max comme étant le même avion que le 737 d’antan qui a obtenu sa certification de vol il y a plusieurs décennies. Alors que fondamentalement, c'est un nouvel avion avec un comportement différent et qui aurait dû être re-certifié, de concert avec tous les pilotes de 737 de toutes les compagnies utilisatrices.

  • [^] # Re: Quelques commandes

    Posté par . En réponse au message Comment tester sa carte graphique. Évalué à 2.

    Selon comment tu es arrivé sur Mint 19, par upgrade d'une version 18 ou installation fraîche de la 19, il se peut que ton système utilise MDM plutôt que LightDM.

    Un petit coup de systemctl list-units --type=service | grep dm.service devrait te renseigner.

    Puis CTRL-ALT-F1 pour basculer en mode console et là sudo service lightdm (ou mdm) stop pour tuer ton display manager.

    Ensuite tu fais ton truc avec le driver proprio nVidia.

    Mais perso, je préférerai installer le driver Nouveau via le gestionnaire de drivers de Mint, histoire de virer le driver nVidia que tu utilises actuellement, puis reboot, puis install du driver propriétaire nVidia via le gestionnaire de drivers puis reboot.

    Ça fait assez Windows-like comme procédure mais ça devrait faire le boulot.

  • [^] # Re: Quelques commandes

    Posté par . En réponse au message Comment tester sa carte graphique. Évalué à 2. Dernière modification le 22/04/19 à 21:05.

    J'aurais du être au moins aussi performant non ?

    Je confirme que pour un GPU comme le tien tes valeurs me semblent plutôt faibles.

    Pour comparaison, mon vieux Q9650 à 3GHz avec une vieille GT640 (driver propriétaire nvidia 384.130 sous Mint 18.3 Cinnamon) me renvoie une valeur d'environ 12000 FPS à la commande

    vblank_mode=0 glxgears
    
  • [^] # Re: ça sert à quoi ?

    Posté par . En réponse au lien Poulailler connecté avec RaspberryPi. Évalué à 2.

    L'utilité est de se simplifier la gestion des inputs et outputs du processus "poule", à savoir la bouffe et la boisson d'une part et la production d’œufs (et leur localisation) d'autre part ;-)

    Personnellement, comme j'envisage de construire un poulailler tantôt, c'est un projet qui va m'inspirer…
    Tout ce qui est alimentation solaire, reconnaissance d'images et gestion de l'approvisionnement en grains va me servir pour sûr.

    Je vais juste y ajouter une partie récupération d'eau de pluie et gestion de l'éclairage des lieux.

    Contre les renards, il me semble que la détection de terrier est 'overkill'. Il suffit de soigner la construction du sol du lieu (genre un mille-feuilles de dalles de jardin de récup puis grillage costaud puis re dalles de jardin et sable). Pour la protection contre les attaques aériennes, du grillage à poules fait très bien l'affaire contre les buses.

  • # Mais encore ...

    Posté par . En réponse au message Comment tester sa carte graphique. Évalué à 5.

    Qu'est-ce qui te fait croire à un problème ? D'où viennent tes soupçons ?

  • [^] # Re: Setup ?

    Posté par . En réponse au message Traitement / reconnaissance d'images. Évalué à 4.

    Mon installation est composée de:

    • un RPi 3 sous Raspbian Jessie avec une poignée de scripts bash de mon cru (écrits avec les pieds comme il se doit) et un peu de python de chez Adafruit (écrit proprement of course). Tout ça me sert à récupérer les valeurs de mes capteurs toutes les 5 minutes, à calculer les éphémérides du jour (lever et coucher de soleil essentiellement), à prendre des photos à intervalle variable (moins fréquent la nuit, plus fréquent pour les couchers et levers de soleil, plus fréquent pour le 13 juillet au soir à cause des feux d'artifices, etc …) et finalement à pondre des jolies vidéo de la journée écoulée chaque nuit à 3 heures du mat' (avec avconv)
    • des radiateurs de récup là où il faut (taillés à la scie à métaux dans d'anciens radiateurs de chipset)
    • une RaspiCam v2
    • un HDD externe de 500 Gio en USB
    • un hub USB
    • une alim Aukru 3000mA branchée sur une prise électrique extérieure judicieusement placée
    • un module DS3231 (Real Time Clock + température interne de la boîte) connecté au bus I²C
    • une sonde BME280 (température extérieure + pression atmosphérique + humidité) connectée au bus I²C
    • une sonde BH1750 (luminosité) connectée au bus I²C

    Le tout est hébergé par la carcasse d'un ancien projecteur halogène prévu pour l'extérieur et à peu près étanche (sauf le BME280 qui est déporté à environ 1m de là et protégé des intempéries par une bête boite électrique étanche).

    Tout ce fourbi est fixé sous une poutre de ma maison mon chantier à environ 700 mètres d'altitude et bénéficie d'un point de vue sur le monde, disons "intéressant" :-D.

    J'ai uploadé quelques mauvaises photos d'une ancienne version du machin juste . Ne me jetez pas de pierres, je suis tout débutant en électronique…