Journal Silence ! Contrôler le bruit des ventilos du portable

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
31
16
juin
2020

J’aime les PC silencieux.

Du coup, les ventilos des PC sont rarement mes amis et je n’aime pas que mon ordi chauffe trop. Pour ça, en plus de systématiquement utiliser une meilleure pâte thermique, je garde toujours un œil sur sa température :

Prendre la température

Ici, en haut à droite, affiché en vert dans le Panel de xfce : la température est de 47°. Dans le terminal à gauche, vous pouvez voir des infos plus précises ainsi que la vitesse des ventilos (~3000t). A cette vitesse, ils ne font pas énormément de bruit, bien que tout ce dont j'ai besoin soit ouvert et utilisé : Libre Office, le navigateur Vivaldi, de la musique, quelques consoles et fenêtres de l’explorateur de fichiers Thunar… simplement en réduisant la fréquence du processeur.

Au départ, je m'étais dit que j'allais faire la même chose que sous Windows: contrôler la vitesse du ventilo. Une recherche en ligne m'a rapidement donné des solutions pour faire exactement ça. Hélas pour moi, vu mon niveau, elles reposent sur le shell et, même en lisant la doc, je me sens perdu : trop de renvois vers d’autres docs, et d'autres docs encore, ou encore trop de présupposés connus que… je ne connais pas… du moins pas encore.

Or, c’est maintenant que je souhaite un PC aussi calme que possible, pas quand je connaîtrai Manjaro sur le bout des doigts… si ça arrive jamais ;)

A ma plus grande surprise, c’est dans le wiki de Arch — aussi austère soit-il, plus je le lis plus il me semble une excellente documentation — que j’ai trouvé une solution de dépannage qui me convient. Un truc simple et graphique :

Limiter la fréquence max du CPU, ici à 2Ghz

cpupower-gui’ (dispo dans les dépôts officiels de Manjaro) m’a permis de limiter la fréquence max du CPU, j’ai choisi 2ghz, mais je pourrais encore baisser… sans que ça me pénalise…

Comme son nom le laisse deviner, cpupower-gui est une coquille graphique qui s’installe par-dessus cpupower (un truc pas graphique du tout, qui était déjà installé sur ma Manjaro).

Est-ce que c'est pas un peu con de limiter la puissance du CPU ? Probablement, sauf quand vous n'avez pas besoin de cette puissance. Or, je n'ai pas besoin de beaucoup de puissance pour utiliser ce portable sur lequel je n’encode pas de vidéo, je ne modélise pas d’objets 3D, ni ne fais de calculs savants. Dessus, je ne joue même pas (j'ai une tour, pour ça): j’écris (beaucoup), je lis (beaucoup), j’écoute de la musique (beaucoup) et je surfe en ligne (trop ?).

Est-ce qu’il y a plus subtil pour maitriser le bruit de cette pauvre machine, que de brider son CPU ? Certainement mais, sous Linux, cette subtilité semble encore hors de ma portée et, en attendant, cette solution-ci fonctionne immédiatement et me donne en partie ce que je recherche: du silence ;)

  • # Raccourci clavier

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8 (+6/-0).

    Sur mon ordi, j'ai un raccourci clavier pour allumer ou couper le ventilateur : Fn + &.

    Je l'ai découvert par hasard et ce raccourci m'a toujours étonné, mais il fonctionne bel et bien.

  • # documentation != dépositoire de notes

    Posté par  . Évalué à -8 (+4/-13).

    en réponse à ce commentaire:

    A ma plus grande surprise, c’est dans le wiki de Arch — aussi austère soit-il, plus je le lis plus il me semble une excellente documentation

  • # Pâte thermique ?

    Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0). Dernière modification le 16/06/20 à 23:48.

    Apparemment on trouve de tout sur le net depuis quelques années avec la démocratisation des benchmarks sur les pâtes thermiques.
    Personnellement j'ai quand même du mal à croire qu'une simple ré-application de pâte thermique, fusse-t-elle de meilleure qualité, puisse réellement faire gagner plusieurs degrés facilement.

    En plus l'opération me paraît risqué sur un portable, où parfois le système de refroidissement est complexe et mixe en même temps sur les deux gros processeurs de la machine, le CPU et le GPU. Gare à la casse de composant.

    • [^] # Re: Pâte thermique ?

      Posté par  . Évalué à 10 (+11/-0).

      Personnellement j'ai quand même du mal à croire qu'une simple ré-application de pâte thermique, fusse-t-elle de meilleure qualité, puisse réellement faire gagner plusieurs degrés facilement.

      Il y a deux phénomènes à comprendre.

      Déjà le vieillissement.
      La pâte thermique sèche avec le temps, elle devient moins élastique. Et avec les cycles d'expansion-rétractation thermique elle finit par se craqueler. Le même phénomène arrive à plus long terme sur les puces soudés à un IHS ou arrive sur les fines connections métalliques entre la puce et le substrat (en particulier sur les grosses puces du type GPU haut de gamme : les connexions externes subissent une usure mécanique dûe à la différence de dilatation des matériaux)
      On pourrait se dire que les pâtes thermiques les moins visqueuses sont donc meilleures mais il s'avère qu'elles sont plus soumises à la gravité et à la pression et donc elles auront tendance à migrer de l'intérieur vers l'extérieur en laissant des poches d'air, et ce malgré le phénomène de capillarité du fait d'être coincé entre le rad et la puce.

      Ensuite il y a l'amélioration technologique. Une pâte thermique haut de gamme d'ancienne formule sera aujourd'hui équivalente à une pâte thermique moyenne, par exemple celle fournie ou pré-appliquée à l'achat d'un ventirad ou d'un ordinateur portable.
      Enfin, entre une pâte thermique très performante et une qui l'est peu, la différence de conductivité thermique se fera peu ressentir à basse puissance ou si la surface est suffisamment grande. Si la pâte "en a sous le pied", elle pourra toujours assurer un refroidissement correct même en commençant à vieillir, ce qui peut diminuer la fréquence de ces opérations de maintenance.

      En plus l'opération me paraît risqué sur un portable, où parfois le système de refroidissement est complexe et mixe en même temps sur les deux gros processeurs de la machine, le CPU et le GPU. Gare à la casse de composant.

      J'en ai déjà parlé il y a quelques semaines sur le forum. En gros, avec une bonne méthodologie et des tournevis dynamométriques ont peut s'assurer de ne jamais craquer les puces de silicium.
      Puis les systèmes modernes ont souvent des vis à ressort qui permettent d'éviter de serrer trop fort ou trop vite.
      On n'est vraiment plus à l'époque du socket A et de son système de fixation mal pensé.

    • [^] # Re: Pâte thermique ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+4/-0). Dernière modification le 17/06/20 à 07:20.

      Personnellement j'ai quand même du mal à croire

      Suffit d'essayer: c'est pas très cher et, selon le portable, c'est pas forcément très compliqué non plus. La première fois, ça m'a pris une vingtaine de minutes… et je vois tellement mal que je n'ai même plus le droit de conduire et que je suis obligé d'utiliser une énorme loupe pour voir (à peine) ce que je fais ;)

      Apparemment on trouve de tout sur le net depuis quelques années avec la démocratisation des benchmarks sur les pâtes thermiques.

      Je ne sais pas pour les benchmarks, c'est pas ma lecture de prédilection. Je cherche simplement tous les moyens de refroidir/calmer mes machines… Et j'utilise la même pâte thermique que j'utilise dans ma tour (une bonne marque, mais rien de très exotique: Arctic Silver).

      (…) puisse réellement faire gagner plusieurs degrés facilement.

      Comme ça a clairement été expliqué dans le commentaire précédent le mien (merci !), avec le temps la pâte thermique sèche et sur une machine de 2011, comme celle dont je parle ici, elle ressemble plus à des miettes de biscuit sec qu'à de la pâte à tartiner, si tu vois l'idée. Ensuite, une bonne pâte thermique est plus performante qu'une pâte basique, qu'utilisent la plupart des fabricants. Et là, peu importe l'âge de la machine.

      Est-ce que le jeu en vaut la chandelle? Ca dépend des attentes de chacun. Dans le cas d'une vieille machine, je ne me pose pas la question: c'est oui. Dans le cas d'une machine récente, si elle est pas trop chiante à ouvrir je vais le faire aussi, sinon…

      En plus l'opération me paraît risqué sur un portable

      Ca dépend beaucoup du portable. C'est pour cela que la facilité d'entretien est un des critères que je prends à présent en compte dans le choix de mon ordi… et c'est même devenu un critère essentiel pour moi, depuis le lockdown (où je me suis trouvé coincé avec une machine impossible à réparer tout seul, et la boutique de dépannage fermée).

      Ainsi, il y a 9 chances sur 10 que mon prochain laptop "neuf" pour Linux, si je décide d'en acheter un, soit un "Tuxedo InfinityBook 14 v5". Il est proposé par une petite boutique allemande qui vend des PC sous Linux (on a le droit de poster de sliens vers des sites marchands?) et semble à la fois facile à ouvrir et à entretenir… pas autant que mon ThinkPad, mais tellement plus que beaucoup d'autres machines.

      Dans le cas des ThinkPad T420 et du X220, que j'utilise actuellement pour Linux, tu trouveras en quelques secondes leur manuel d'entretien et de démontage, en PDF. Chaque étape est expliquée et illustrée: c'est très facile à suivre (y a juste une erreur de vis, à un endroit, dans le manuel du X220).

      • [^] # Re: Pâte thermique ?

        Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0).

        on a le droit de poster des liens vers des sites marchands?

        NdM : oui, aucun pb avec ça du moment que ça reste une démarche informative et pas commerciale.

        En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

      • [^] # Re: Pâte thermique ?

        Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

        À noter, si tu apprécies les thinkpads et que tu n'as pas été informé, que les Lenovo thinkpad P1, P53 et X1 (et peut-être d'autres plus tard) seront très prochainement configurables avec une Fedora à la place d'une windows.

    • [^] # Re: Pâte thermique ?

      Posté par  . Évalué à 4 (+1/-0).

      j'ai déjà gagné plusieurs degré comme cela.

      "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: Pâte thermique ?

      Posté par  . Évalué à 6 (+4/-0).

      Personnellement j'ai quand même du mal à croire qu'une simple ré-application de pâte thermique, fusse-t-elle de meilleure qualité, puisse réellement faire gagner plusieurs degrés facilement.

      Et pourtant, en remplacement d'une pâte no-name vieillissante presque sèche sur mon laptop, j'ai mis une Arctic Silver 5 et j'ai gagné entre 5 et 10 degrés selon les situations (5 au repos, 10 en utilisation intensive). Essaye par toi-même ;). Maintenant je ne monte mes PC qu'avec de la Arctic Silver 5 ou de la Arctic MX-4, j'ai dit adieu aux pâtes no-name. C'est pas un très gros investissement et une petite seringue de 8g fait facilement une dizaine d'applications. Sachant qu'une pâte bien visqueuse (comme celles citées précédemment) peut facilement être gardé 10 ans sans être remplacée.

      La pâte et l'élément central de la conductivité thermique entre le CPU/GPU et le ventirad. Si elle conduit mal la chaleur, le CPU/GPU va plus chauffer. Et inversement. C'est pour cette raison qu'il est important d'avoir une pâte thermique de qualité.

      En plus l'opération me paraît risqué sur un portable, où parfois le système de refroidissement est complexe et mixe en même temps sur les deux gros processeurs de la machine, le CPU et le GPU. Gare à la casse de composant.

      Pas spécialement. A partir du moment où le CPU est démontable, c'est une opération relativement simple. Pour les GPU démontables, c'est plus rares sur les laptops mais sinon même combat.

      Honnêtement, faut vraiment être un bourrin pour tout casser… Et je ne suis pas le plus habile de mes 10 doigts. C'est solide les ventirads et y a pas à forcer sur un CPU/GPU, ça vient tout seul une fois déverrouillé.

      La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas senti la différence.

      • [^] # Re: Pâte thermique ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+2/-0).

        Et pourtant, en remplacement d'une pâte no-name vieillissante presque sèche sur mon laptop, j'ai mis une Arctic Silver 5 et j'ai gagné entre 5 et 10 degrés selon les situations

        Exactement. Les valeurs basses du X220 c'est 46-78 à présent, alors qu'il ne descendait pas sous les 53-55 avant ça. Et le gain est encore plus net avec le T420 (et plus apprécié, car son ventilo est plus bruyant).

        Pas spécialement. A partir du moment où le CPU est démontable,

        Même s'il n'est pas démontable, du moment que tu peux retirer le heatsink, tu dois pouvoir nettoyer le cpu de sa vieille pâte et remettre de la bonne.

        Le risque de casse, sur un portable, ama est surtout au niveau de sa caisse qui n'est pas toujours conoçue pour être ouverte ou des petits

        • [^] # Re: Pâte thermique ?

          Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

          Même s'il n'est pas démontable, du moment que tu peux retirer le heatsink, tu dois pouvoir nettoyer le cpu de sa vieille pâte et remettre de la bonne.

          Oui.

          J'ai tendance à préférer retirer la puce parce que régulièrement dans les PC série, y a BEAUCOUP trop de pâte et elle déborde largement sur l'epoxy. C'est plus pratique de nettoyer le CPU/GPU hors de la machine et ça évite de risquer d'en foutre ailleurs (parce que là pour le coup, on peut vite fumer sa machine, les pâtes thermiques sont de très bon conducteurs électriques également même si ce n'est pas leur but). Et comme justement je ne suis pas très habile de mes 10 doigts… je joue la sécurité.

          D'ailleurs, astuce nettoyage : utilisez des cotons-tiges et frottez jusqu'à ce qu'ils ressortent totalement propres (autant sur la puce que sur le ventirad). Vous pouvez humidifier les cotons-tiges pour cette opération (surtout si la pâte est sèche, elle partira plus facilement) mais séchez parfaitement la puce après… En général je commence avec des cotons humides et je termine avec des cotons secs.

          Même si la pâte n'est plus visible à l'oeil, il reste des particules. Pour gagner un maximum de conductivité thermique, il est nécessaire d'éliminer l'ancienne pâte au mieux.

          Et évidemment, inutile d'en mettre une plâtrée. Il faut simplement que la puce et le ventirad soient parfaitement isolés l'un de l'autre, une fine pellicule bien étalée, sans bulle, suffit largement. C'est un peu chiant d'étaler les pâtes visqueuses, je sais que certain se contentent de mettre un petit point de pâte sur la puce et comptent sur le fait que le ventirad étalera uniformément la pâte une fois fixé. C'est effectivement plus rapide et plus simple mais ça fait parfois des bulles… Il faut une pression vraiment uniforme et parfaitement perpendiculaire au risque que la pâte "s'enfuie" vers une zone moins pressurisée.

          La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas senti la différence.

          • [^] # Re: Pâte thermique ?

            Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

            les pâtes thermiques sont de très bon conducteurs électriques

            Justement non, les pâtes thermiques ne sont pas conductrices à quelques exceptions près. Et fort heureusement: imagine le moindre petit débordement sur les condensateurs de découplages qu'on trouve juste à côté des puces, ça serait le court-circuit assuré.

            Quand tu vois les précautions qu'il faut prendre pour remplacer la pâte par du "liquid metal", clairement la pâte n'est pas du tout un bon conducteur.

            Fais le test la prochaine fois avec un multimètre, tu tomberas sur une résistance infinie ou en mégaohms.

            • [^] # Re: Pâte thermique ?

              Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 19/06/20 à 00:45.

              Les pâtes silicone sont très peu conductrices oui mais les pâtes avec particules d'alliages ou des particules métalliques sont généralement hautement conductrices (bon j'ai pas pris de multimètre pour tester mais j'ai toujours lu ça). Et les 2 pâtes que j'ai cité sont des pâtes avec particules d'argent et sont bonnes conductrices.

              C'est même parfois écrit sur le contenant de faire très attention avec certaines pâtes très conductrices électriquement.

              Tu trouveras également des témoignages de pros qui ont foutu en l'air leur machine ou ont eu des problèmes divers pour ces raisons. En voici un seul :
              - http://www.on6tn.be/Articles/Comparatif_de_14_pates_thermiques.pdf

              Une autre caractéristique importante est la conductivité électrique de ces pâtes. Les composants susceptibles de recevoir de la pâte thermique sont en effet tous au centre de différents composants électroniques. Le risque de laisser une trace de joint établissant un contact électrique à un endroit crucial est donc assez important pour être pris en compte. Nous en avons d'ailleurs fait l'expérience il y a une année de cela. Suite à diverses interventions au sein
              de notre tour, nous avons malencontreusement déposé une toute petite quantité de pâte (Titan silver grease en l'occurrence) sur le connecteur AGP de notre carte graphique. Cette mauvaise manipulation nous as valu 1 bonne journée de recherche active afin de déterminer l'origine des plantages itératifs que nous rencontrions

              La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas senti la différence.

              • [^] # Re: Pâte thermique ?

                Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

                D'accord pour la Arctic Silver 5, mais elle fait partie de l'exception. Et sa formule est fortement datée, comme ton document.
                Même en ayant des particules métalliques, celles-ci sont bien souvent en nombre plus réduit et contenues dans une pâte isolante qui réduit très fortement la conductivité électrique. Pour de l'électronique où on reste en très très basse tension, l'isolation est largement suffisante.
                Actuellement les pâtes thermiques sont rarement conductrices, même dans le haut de gamme. Regarde par exemple le catalogue de Thermal Grizzly ou celui de Gelid.

                • [^] # Re: Pâte thermique ?

                  Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 19/06/20 à 11:29.

                  Bah premier lien que je trouve sur une pâte Thermal Grizzly :
                  https://www.topachat.com/pages/detail2_cat_est_micro_puis_rubrique_est_w_path_puis_ref_est_in10095880.html

                  En raison de sa conductivité électrique, cette pâte thermique est réservée aux utilisateurs avertis. Ne pas mettre en contact avec des dissipateurs de chaleur en aluminium

                  Et les commentaires des utilisateurs semblent abonder dans ce sens…

                  Bon après peut-être que les formules actuelles sont réfléchies pour ne pas être conductrices électriquement. Je n'en sais rien, je t'avoue que je ne suis pas l'évolution des pâtes thermiques.

                  Mais j'ai bien l'impression que des pâtes très conductrices, ça existe encore. Même si effectivement, en parcourant les catalogues, ça n'a pas l'air d'être la norme.

                  La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas senti la différence.

                  • [^] # Re: Pâte thermique ?

                    Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

                    Les pâtes thermiques qui conduisent l'électricité sont à base de métal liquide et très peu le sont.
                    De plus elles coûtent cher.

                  • [^] # Re: Pâte thermique ?

                    Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

                    Le "liquid metal", ce qu'est le Conductonaut, n'est pas une pâte thermique. C'est un alliage de gallium.
                    Si tu ne comprends pas la différence, reste loin de ce truc. C'est énormément plus de précautions qu'une Arctic Silver 5 et ça demande un entretien bien plus régulier.

      • [^] # Re: Pâte thermique ?

        Posté par  . Évalué à 5 (+4/-0).

        La pâte et l'élément central de la conductivité thermique entre le CPU/GPU et le ventirad. Si elle conduit mal la chaleur, le CPU/GPU va plus chauffer.

        Ce n'est pas la puce qui chauffe plus, c'est le radiateur qui chauffe moins quand la pâte thermique est mauvaise. 🧐

  • # Pâte et coussinets thermiques

    Posté par  . Évalué à 2 (+2/-0).

    Une photo de pâte thermique craquelée : https://infolib.re/Entretenir_un_ordinateur
    Si on achète des coussinets thermiques de qualité, ils coûtent 9 690,00 € m² !

  • # Bruit

    Posté par  . Évalué à 6 (+4/-1). Dernière modification le 17/06/20 à 08:47.

    Plus jeune, j'ai aussi cherché à faire taire mon PC sans passer par du watercooling (eau + 220v, j'avais du mal).

    On peut chercher à :
    - dépoussiérer les radiateurs sans les faire tourner les ventilo (soufflettes), cela les casse
    - changer des ventilos par des silencieux, plus lent (il y avait des tas de benchmark), mais attention à l'usure, certains deviennent très bruyant avec le temps
    - Utiliser un ventilo de grand diamètre, plus lent
    - Passer à des systèmes passifs (cela existait pour les GPU d'entré de gamme)
    - Utiliser un CPU avec un TDP faible (faire partir 15W est plus facile que 45 ou 125…)
    - Passer en mode powersave fait baisser la puissance moyenne, mais pas la puissance par tache
    - Utiliser 2 DRAM au lieu de 4, c'est à vérifier, mais il me semble qu'avec 4, la consommation augmente beaucoup (une histoire de terminaison)
    - un ventilo d'alim situé vers l’intérieur du PC est moins bruyant que proche de l'extérieur
    - Modifier un boitier (un truc lourd et mou absorbe le bruit)

    "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: Bruit

      Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

      • Une meilleure gestion des câble peut aussi aider à maintenir un flux d'air.
      • Faire attention au flux d'air (en principe les constructeurs cherchent à faire entrer l'air frais par devant et sortir l'air chaud par derrière)1
      • Ce sont les vibrations qui font du bruit donc tenter de tout amortir (poser les ventilateurs sur du caoutchouc par exemple)
      • Faire attention avec les composants fan-less : généralement ils s'attendent à avoir un autre ventilateur ailleurs
      • Il ne vaut mieux pas trop se fixer sur du sans ventilateur : 15dB dans un boitier classique posé sous le bureau c'est déjà inaudible

      Je me souviens d'un boitier présenté par CannardPC il y a bien longtemps, qui faisait 12kg (monté sur roulettes) et qui était un gros radiateur avec des heatpipe venant se loger à la place des ventirad CPU et GPU. Ça devait être fou une fois monté (ce qui doit poser de sacré problème avec un boitier couplé au socket du CPU et GPU…).

      Plus jeune, j'ai aussi cherché à faire taire mon PC sans passer par du watercooling (eau + 220v, j'avais du mal).

      Le watercooling et surtout un très bon refroidisseur, mais ne résous pas magiquement le bruit. Il faut une pompe à eau silencieuse. Ça n'est pas le cas de toute et je ne suis pas sur que ça ne s'use pas plus vite qu'un ventilateur.


      1. j'ai toujours considéré que les cartes graphiques dans l'organisation classique des PC sont à l'envers, elles cherchent à évacuer l'air chaud vers le bas… 

      • [^] # Re: Bruit

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+1/-0). Dernière modification le 17/06/20 à 11:19.

        j'ai toujours considéré que les cartes graphiques dans l'organisation classique des PC sont à l'envers, elles cherchent à évacuer l'air chaud vers le bas…

        Tiens c’est marrant tu sembles avoir la même fausse impression que j’ai eu pendant longtemps :
        https://linuxfr.org/forums/general-general/posts/ventilateur-et-generation-de-courant#comment-1635817

        Et encore aujourd’hui je me demande comment j’ai pu être si convaincu de penser ça !

        Ordinairement un ventilateurs de carte graphique aspire l’air du boîtier par le bas et l’applique en pression sur le dissipateur de la carte graphique vers le haut. Si la carte est prend deux emplacements PCI, il y a une ouverture à l’arrière pour que l’air chaud puisse sortir par l’arrière (je ne suis pas sûr que dans tous les cas ça le fasse de manière efficace), ou bien l’air revient dans le boîtier…

        Dans tous les cas, mieux le boîtier est ventilé, mieux c’est pour la carte graphique car les ventilateurs brassent de l’air chaud.

        ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

        • [^] # Re: Bruit

          Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

          Hum c'est vrai ! Comme quoi une réflexion même longue peut rester grévé par un biais initial :)

          Je ne suis tout de même pas convaincu que ce soit optimal. Pousser l'air en pression comme ça c'est aussi ce qui est fait pour les CPU et on l'aide toute de même, il reste vertical ce qui permet à l'air de sortir plus naturellement et le ventilateur de boitier (voir le ventilateur de l'alim) vont aider l'air à sortir. Je présume du coup que la plaque que les fabricants ajoutent aide à créer un flux.

          • [^] # Re: Bruit

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+1/-0). Dernière modification le 17/06/20 à 18:51.

            Oui, le design que tu montres est certainement le plus efficace en terme de circulation d’air, avec un chemin assez contraint ! Par contre ce n’est probablement pas le plus discret question son: un seul petit ventilateur qui doit turbiner très vite !

            Avec ce genre de conception, même s’il y a une ouverture à l’arrière, je ne vois rien qui empêche 90% de l’air de retourner immédiatement dans le boîtier :

            AMD Radeon HD 7970

            Cependant, j’ai eu cette carte (Radeon HD 7970), et elle était inaudible en dehors de fortes charges.

            Avec ce genre de conception cependant (Radeon HD 3650 a priori), là c’est certain, l’intégralité de l’air chaud revient dans le boîtier, il y a bien une direction de l’air vers l’arrière, mais la sortie d’air est dans le boîtier :

            ATI Radeon HD 3650

            Et là c’est sûr, c’est juste pour faire pression localement, charge au boîtier de renouveler l’air :

            ATI Radeon HD 3650

            Beaucoup de ventilateurs de CPU sont comme ça par ailleurs…

            ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

            • [^] # Re: Bruit

              Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

              Beaucoup de ventilateurs de CPU sont comme ça par ailleurs…

              De toute façon au niveau du CPU tu as 2 choix :

              • faire une surpression sur le radiateur (cas de tous les ventilateurs stock et d'une partie du marché)

              ventirad en surpression noctua

              • créer juste un flux d'air (cas de tous les ventilateurs haut de gamme)

              ventirad noctua en flux d'air

              Je sais pas si le second cas est préféré car il laisse plus de place pour mettre de gros radiateurs et 2 ventilateurs là où la surpression limite la taille du radiateur et contraint à utiliser un seul radiateur (bon j'ai vu des trucs en cherchant des illustrations avec des sandwish ventilateur/raidateur/ventilateur/radiateur/… dans un sens comme dans l'autre, mais bon…).

              • [^] # Re: Bruit

                Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

                Les deux cas que tu présentes sont de la surpression puisque l'air est forcé dans le radiateur, le ventilateur n'est pas en extraction.

                bon j'ai vu des trucs en cherchant des illustrations avec des sandwish ventilateur/raidateur/ventilateur/radiateur/

                Ça s'appelle la technique du push-pull. Ça augmente le débit en baissant la pression de l'air qui passe dans les ailettes. Maintenant on trouve des design permettant d'installer un troisième ventilo au centre mais il n'apporte qu'un gain minime.

                Si on ne trouve pas de push-pull sur les ventirads horizontaux (on utilise souvent le terme anglais "topdown") c'est qu'ils sont conçus pour des boitiers étroits, prennant leur air directement de l'extérieur par une ouverture latérale. Le Noctua que tu présentes le permet mais en contrepartie il est exceptionnellement haut et il y a de fortes chances qu'il dépasse la longueur d'une équerre PCI pleine taille.

                Le design topdown permet aussi de mieux refroidir les VRM par rapport à un design tour mais il a l'inconvénient de devenir encombrant si on augmente le diamètre du ventilateur. À ma connaissance il n'existe pas de topdown utilisant des ventilos de plus de 120mm, à part celui que tu présentes.

          • [^] # Re: Bruit

            Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

            Je ne suis tout de même pas convaincu que ce soit optimal. Pousser l'air en pression comme ça c'est aussi ce qui est fait pour les CPU et on l'aide toute de même, il reste vertical ce qui permet à l'air de sortir plus naturellement et le ventilateur de boitier (voir le ventilateur de l'alim) vont aider l'air à sortir.

            Le flux d'air en convection naturelle est complètement insignifiant par rapport à un refroidissement actif, même léger. Donc à partir du moment où il y a un ventilateur dans le système, la position verticale ou horizontale n'a plus vraiment d'importance. Ça ne l'est que pour un système totalement passif, et encore si le circuit imprimé ne fait pas lui aussi office de radiateur.
            Ne pas oublier que la plupart des boitiers fonctionnent en flux a surpression : les ventilateurs forcent l'air frai et l'air chaud s'extrait de lui-même. L'inverse existe aussi (ventilo en extraction et arrivée d'air par souspression dans le boitier) mais les ventilo de grand diamètre sont souvent moins efficaces et ça ne permet pas de filtrer la poussière en entrée.
            Donc pour diminuer la chaleur sur le GPU, il faut augmenter la vitesse des ventilos à l'avant ou en ajouter sur la paroi latérale (chose qui s'est perdue avec la mode des parois vitrées).

            • [^] # Re: Bruit

              Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 18/06/20 à 11:24.

              Le flux d'air en convection naturelle est complètement insignifiant par rapport à un refroidissement actif, même léger. Donc à partir du moment où il y a un ventilateur dans le système, la position verticale ou horizontale n'a plus vraiment d'importance.

              D'acc

              […] il faut augmenter la vitesse des ventilos à l'avant ou en ajouter sur la paroi latérale (chose qui s'est perdue avec la mode des parois vitrées).

              On m'avait dit que ça n'était pas si intéressant car ça brouille le flux d'air et que, grosso modo, il faut voir les boitiers classiques (je parle bien des tours habituelles, il y a pleins de designs atypiques), l'air rentre par l'avant en bas du boitier et sort par l'arrière et éventuellement le haut.

              Quelque chose comme ça :

              flux d'air dans un boitier tour

              Et de plus en plus l'alim a son propre flux d'air en bas du boitier probablement pour ne pas tenter de se refroidir avec l'air déjà réchauffé par le CPU.

              Amener de l'air depuis la paroi, casse le courant. Tout comme ouvrir le boitier d'ailleurs. Un boitier comme l'Antec Skeleton :

              boitier Antec Skeleton

              N'a pas de courant d'air bien défini ce qui va nuire au refroidissement.

              • [^] # Re: Bruit

                Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0).

                Quelque chose comme ça :

                Le design que tu présentes a beaucoup vieilli. De nos jours il y a au moins un deuxième ventilateur en façade qui apporte de l'air plus directement sur le CPU. D'ailleurs il y a dix ans les designs tendaient déjà vers cela, avec une cage HDD amovible permettant aussi de faire rentrer des cartes graphiques de grande longueur.

                Et de plus en plus l'alim a son propre flux d'air en bas du boitier probablement pour ne pas tenter de se refroidir avec l'air déjà réchauffé par le CPU.

                Oui c'est du passé l'alim qui sert de ventilateur d'extraction, et ça permet par la même occasion d'abaisser le centre de gravité de l'ensemble.

                Amener de l'air depuis la paroi, casse le courant. Tout comme ouvrir le boitier d'ailleurs.

                Ça ne casse rien, ça ajoute de l'air plus frai tout en permettant de diminuer la vitesse de rotation et ainsi réduire une partie du bruit.
                J'ai expérimenté les deux et je peux t'assurer que sur un design d'il y a 15 ans comme tu le présentes ça diminue fortement les températures, en particulier en charge.

                boitier Antec Skeleton
                N'a pas de courant d'air bien défini ce qui va nuire au refroidissement.

                Euh non pas du tout. C'est une table de test avec un gros ventilateur pas très utile par dessus. Les design ouverts comme celui-ci sont ceux qui donnent les températures les moins élevées car tous les flux d'air frai sont en parallèle et il n'y a pas de contraintes dues aux ventilateurs du boitier.
                Quand je monte un PC, j'utilise temporairement la boite en carton de la carte-mère en guise de support pour ajuster les tensions/fréquences/timings. Une fois installé dans un boitier fermé, même bien aéré, les températures relevées montent inéluctablement, même en idle.

                Le boitier est une contrainte sur le flux d'air.

            • [^] # Re: Bruit

              Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

              Ne pas oublier que la plupart des boitiers fonctionnent en flux a surpression : les ventilateurs forcent l'air frai et l'air chaud s'extrait de lui-même.

              Ce n'est pas exact.

              La plupart des boitiers fonctionnent en pression négative (les PC portables aussi). La pression positive a effectivement certains avantages (poussière effectivement), mais la pression négative coûte moins cher et est donc nettement plus répandue.

              • [^] # Re: Bruit

                Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

                La plupart des boitiers fonctionnent en pression négative (les PC portables aussi). La pression positive a effectivement certains avantages (poussière effectivement), mais la pression négative coûte moins cher et est donc nettement plus répandue.

                Merci pour les termes que j'avais oublié.
                Par contre non, la plupart des boitiers du marché (hors PC OEM préconstruits) fonctionnent en pression positive avec deux, voire trois ventilos frontaux quand les baies 5.25" sont absentes.
                La pression négative est surtout utilisée pour des contraintes de place, avec des ventilateurs blower.

      • [^] # Re: Bruit

        Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

        Il existe des boîtiers conçu pour monter la carte mère à l'envers.
        En cherchant un peu, il y a quelques exemples ici.

        Je ne suis pas spécialement convaincu à cause du flux d'air étrange (l'air chaud expulsé vers le bas ?!), mais je n'ai jamais pris le temps de poser ma tour à l'envers pour constater une quelconque évolution non plus.

        • [^] # Re: Bruit

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+1/-0).

          À moins d’être un boîtier entièrement passif, à mon avis ce qui compte le plus c’est le circuit d’air avec les divers ventilos du boîtier.

          ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

    • [^] # Re: Bruit

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+2/-0). Dernière modification le 17/06/20 à 11:12.

      • dépoussiérer les radiateurs sans les faire tourner les ventilo (soufflettes)

      Yep.

      Et c'est au moins aussi important de le faire sur un portable: vu leur petite taille et leur finesse, ils transforment vite en nids à poussière et vu que l'air y circule moins bien que dans un desktop classique, dépoussiérer le ventilo ainsi que tous les autres composants du portable, fera une grosse différence dans l'efficacité de sa dissipation thermique.

      D'où l'utilité de pouvoir choisir un modèle qui se démonte le plus facilement possible: pas de prise de tête pour l'ouvrir, pas de risque de casser quelque chose, et un entretien rapide.

    • [^] # Re: Bruit

      Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

      • Utiliser 2 DRAM au lieu de 4, c'est à vérifier, mais il me semble qu'avec 4, la consommation augmente beaucoup (une histoire de terminaison)

      C'est douteux. La tension et les courants sont très faibles dans la RAM et les résistances de terminaison ne drainent que quelques milliwatts. Ça consommera une poignée de watts de moins uniquement parce qu'il y a moins de puces à alimenter.

      Utiliser 2 barrettes au lieu de 4 c'est surtout utile pour alléger la charge sur le controleur mémoire du northbridge ou du CPU et lui permettre de monter plus facilement en fréquence ou de resserrer davantage les timings.

      De toute façon, un PC avec 4 slots de RAM c'est souvent un desktop ou un serveur un peu lourd dont le CPU est gravé avec un procédé favorisant la puissance au détriment de la consommation et qui de toute manière n'est pas à quelques Watts près.
      Couper le Wifi, désactiver voire déssouder des puces auxilliaires inutilisées (audio, ethernet, etc.) ou réduire la fréquence des VRMs aura davantage d'impact sur la consommation.

      • [^] # Re: Bruit

        Posté par  . Évalué à 3 (+1/-1).

        Utiliser 2 barrettes au lieu de 4 c'est surtout utile pour alléger la charge sur le controleur mémoire du northbridge ou du CPU

        ça c'est absolument n'importe quoi.

        du CPU et lui permettre de monter plus facilement en fréquence ou de resserrer davantage les timings.

        C'est lié à ça. De mémoire, les DRM fonctionnent en ligne direct point à point, mais dans le cas de 3 connections (cas avec 4DRAM), il faut ajouter une résistance de terminaison ce qui doit être gérer dynamiquement, la consommation n'est plus du tout la même vu les vitesses de bus.

        couper le Wifi, désactiver voire déssouder des puces auxilliaires inutilisées (audio, ethernet, etc.) ou réduire la fréquence des VRMs aura davantage d'impact sur la consommation.

        Dessouder ne changera rien à part mettre la carte mère à risque. Je ne vois pas comment changer la fréquence des VRM sans risque.

        D'ailleurs, cela rajoute un moyen de baisser la consommation ; faire l'inverse de l'overclocking : baisser la tension d'alimentation du CPU.

        "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: Bruit

          Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

          Utiliser 2 barrettes au lieu de 4 c'est surtout utile pour alléger la charge sur le controleur mémoire du northbridge ou du CPU

          ça c'est absolument n'importe quoi.

          Non. D'expérience d'OC, il y a des modèles de puces RAM qui sont bien plus exigeants pour les controleurs. Actuellement en DDR4 les Samsung B-die ont le plus gros potentiel d'OC mais demandent des tensions plus importantes au niveau du controleur que des Micron E-die.

          De mémoire, les DRM fonctionnent en ligne direct point à point, mais dans le cas de 3 connections (cas avec 4DRAM), il faut ajouter une résistance de terminaison ce qui doit être gérer dynamiquement, la consommation n'est plus du tout la même vu les vitesses de bus.

          Que tu mettes les 4 barrettes ou 2 sur 4, il y a toujours une terminaison dynamique à chaque slot de mémoire en dual channel, que ce soit du Daisy chain ou une typologie en T. Les slots vides sur un canal ne sont pas laissés en l'air tout simplement pour éviter de faire antenne et de capter des crasses qui vont perturber la transmission du bus. C'est la même chose qu'avec une ligne coax de 50 ou 75Ω.

          Je ne vois pas comment changer la fréquence des VRM sans risque.

          c'est parfois disponible directement dans les BIOS, sinon ça prend un logiciel ou un hack physique qui force la fréquence de commutation de la puce de controle des VRM.

          D'ailleurs, cela rajoute un moyen de baisser la consommation ; faire l'inverse de l'overclocking : baisser la tension d'alimentation du CPU.

          Oui et Non. Oui car ça diminue la puissance dissipée en cas de charge constante. Non car ça augmente les transitoires dans le cas d'une charge intermittente, ce qui est souvent le cas sur un CPU moderne ou d'un GPU, et l'overshoot engendré sera de la puissance à dissiper.
          L'undervolting fera baisser la conso idle mais dès qu'il faudra faire travailler les puces les gains s'inversent.

          • [^] # Re: Bruit

            Posté par  . Évalué à 2 (+0/-1).

            Non. D'expérience d'OC, il y a des modèles de puces RAM qui sont bien plus exigeants pour les controleurs. Actuellement en DDR4 les Samsung B-die ont le plus gros potentiel d'OC mais demandent des tensions plus importantes au niveau du controleur que des Micron E-die.

            Toujours rien à voir. Il est évident qu'une ligne point à point monte bien plus haut en fréquence qu'une ligne avec 3 points.

            Les slots vides sur un canal ne sont pas laissés en l'air tout simplement pour éviter de faire antenne

            Ce n'est pas possible cela, cela voudrais dire un transistor actif qui coupe la ligne.

            Non car ça augmente les transitoires dans le cas d'une charge intermittente, ce qui est souvent le cas sur un CPU moderne ou d'un GPU,

            ça je suis d'accord, le risque est l'augmentation du nombre de plantage.

            et l'overshoot engendré sera de la puissance à dissiper.

            ça c'est completement et totalement négligeable. On parle de pic en µs.

            L'undervolting fera baisser la conso idle mais dès qu'il faudra faire travailler les puces les gains s'inversent.

            ça c'est n'importe quoi.

            "La première sécurité est la liberté"

            • [^] # Re: Bruit

              Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

              Toujours rien à voir. Il est évident qu'une ligne point à point monte bien plus haut en fréquence qu'une ligne avec 3 points.

              Théoriquement oui. En pratique la topologie de routage et le BIOS jouent davantage sur la montée en fréquence et les timings de la RAM.
              Quoi qu'il en soit, à fréquence fixe, ça ne change pas grand chose.

              et l'overshoot engendré sera de la puissance à dissiper.

              ça c'est completement et totalement négligeable. On parle de pic en µs.

              Quand tu passes une centaine d'ampères dans une puce et que les fluctuations de la charge sont de l'ordre de quelques millisecondes ça n'est plus négligeable, non. Au plus il y a de threads, au plus la charge va perdre en linéarité.

              ça c'est n'importe quoi.

              Pourtant, le paramètre Load Line Calibration est primordial quand on cherche à tirer le maximum d'une puce en consommant le minimum.

              • [^] # Re: Bruit

                Posté par  . Évalué à 3 (+0/-0).

                En pratique la topologie de routage et le BIOS jouent davantage sur la montée en fréquence et les timings de la RAM.

                Pour une même CM et des mêmes barettes DRAM, le BIOS permet d'avoir de meilleurs fréquences que si tu as 2 au lieu de 4 barrettes ?

                Quand tu passes une centaine d'ampères dans une puce et que les fluctuations de la charge sont de l'ordre de quelques millisecondes ça n'est plus négligeable, non. Au plus il y a de threads, au plus la charge va perdre en linéarité.

                Non c'est n'importe quoi. La variation de charge est avalé par les condensateurs, ils sont là pour ça. La fluctation de charge (cpu de 0 à 100%) se fait en quelques ms, un temps bien inférieur à la régulation de l'alimentation. D'ailleurs, les overshoot sont ultra controlé car ils peuvent détruire la puce.

                Pourtant, le paramètre Load Line Calibration est primordial quand on cherche à tirer le maximum d'une puce en consommant le minimum.

                Quel rapport avec l'augmentation de consommation dû à une baisse de tension ?

                "La première sécurité est la liberté"

                • [^] # Re: Bruit

                  Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

                  Pour une même CM et des mêmes barettes DRAM, le BIOS permet d'avoir de meilleurs fréquences que si tu as 2 au lieu de 4 barrettes ?

                  Oui. Tout dépend des tables de timings qui sont intégrées dans le BIOS. Pour chaque modèle de puce, chaque variante de PCB et en 2 ou 4 barrettes installées.

                  C'est cette absence d'entrée de tables de timings qui rend certaines marques, certains modèles moins bien compatibles.

                  La variation de charge est avalé par les condensateurs, ils sont là pour ça.

                  Sauf que les fabricants de CM font à l'économie et c'est bien souvent insuffisant. Sonde avec un oscillo, tu verras par toi-même que l'overshoot est loin d'être négligeable même au niveau des condensateurs à l'arrière du socket.

                  Quel rapport avec l'augmentation de consommation dû à une baisse de tension ?

                  Le rapport c'est que c'est ce paramètre qui procure une baisse de conso dans la majorité des états, pas un undervolting.

                  • [^] # Re: Bruit

                    Posté par  . Évalué à 4 (+1/-0).

                    Oui. Tout dépend des tables de timings qui sont intégrées dans le BIOS. Pour chaque modèle de puce, chaque variante de PCB et en 2 ou 4 barrettes installées.

                    Je ne comprends pas trop, pour moi, les timing de la DRAM sont déclarés à la CM par l'intermédiaire d'une petite rom.

                    Sauf que les fabricants de CM font à l'économie et c'est bien souvent insuffisant.

                    C'est impossible, les variations sont trop rapide pour être avalé par l'alimentation. L'induction parasite des fils interdit une variation trop rapide de courant.

                    Sonde avec un oscillo, tu verras par toi-même que l'overshoot est loin d'être négligeable même au niveau des condensateurs à l'arrière du socket.

                    De loin, on dirait que tu utilises une sonde mal réglée. D'un autre coté, pour détecter un overshoot à cette fréquence, il faut un oscillo très bon. Quelle fréquence de fonctionnement a le tient ? Et à combien de volt monte l'overshoot mesuré ?

                    Le rapport c'est que c'est ce paramètre qui procure une baisse de conso dans la majorité des états, pas un undervolting.

                    Je ne comprends pas ce que tu veux dire.

                    "La première sécurité est la liberté"

  • # Problème insoluble.

    Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0).

    Salut,

    J'ai un PC portable qui émet un petit sifflement, c'est assez strident mais je suis le seul à l'entendre. On dirait un composant électronique qui siffle…
    Imagine mon désarroi, moi qui ne supporte pas les PC bruyants…xD

    Du coup, tu lis quoi, tu écris quoi, tu écoutes quoi ? :)

    • [^] # Re: Problème insoluble.

      Posté par  . Évalué à 2 (+0/-1).

      Cela peut être un grincement de ventilo, est-ce que le bruit se coupe avec le ventilo ?

      Cela peut être lié au SSD/HD, est-ce que le bruit varie avec l'utilisation du stockage ?

      Cela peut être lié à un condensateur un peu vieillissant (harmonique de fréquence de découpage), est-ce que le bruit se coupe lorsque l'alim est débranché ?

      "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: Problème insoluble.

        Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0). Dernière modification le 17/06/20 à 10:21.

        Il n'y a pas de ventilateur dans ce PC portable.
        Le bruit fait penser…à un modem 56K dans ses variations. Je ne l'entends que de l'oreille droite (la gauche est moins réceptive aux aigus chez moi depuis une opération).
        Une lourde copie, une vidéo ou que sais-je ne change rien du tout. Je n'ai pas trouvé de lien direct entre son activité (constante mais irrégulière) et ce que je fais.

        L'ordinateur n'a que 2 ans et ça le fait depuis le début. Je ne pense pas réussir à corriger le problème, mais ma curiosité reste intacte quant à l'origine ! Si tu as des protocoles de tests possibles, je les accomplirai volontiers.

        • [^] # Re: Problème insoluble.

          Posté par  . Évalué à 3 (+1/-1).

          Tu as un ventilateur c'est obligé, tu dois avoir une sortie sur un des 2 cotés, qui doit souffler très doucement.

          si c'est le ventilo en secouant un peu la machine, le bruit doit varier.

          sinon, c'est un bruit électronique. Tu as le bruit débranché ?

          "La première sécurité est la liberté"

          • [^] # Re: Problème insoluble.

            Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

            Non, je t'assure, il n'y a pas de ventilateur, je ne l'entends jamais, il n'y a aucune sortie nulle part. C'est un ultrabook Acer, je ne mettrais pas ma main à couper qu'il y a un ventilateur qui tourne dedans, je t'assure que je n'entends rien du tout. Il y a évidemment un système de refroidissement, mais je ne suis pas convaincu qu'il passe par une ventilation vers l'extérieure parce que j'ai beau regarder les 6 faces de l'appareil, il n'y a que deux écoutilles pour le son (qui sort bien de là, j'ai vérifié).

            Le bruit est effectivement là quand c'est débranché (ou branché).

            C'est un bruit très électronique. Comme un modem 56K qui cherche.

          • [^] # Re: Problème insoluble.

            Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0). Dernière modification le 17/06/20 à 14:16.

            "Tu as un ventilateur c'est obligé"
            pourquoi ? il y a bien des portables fanless, non ? Par exemple l'acer swift 7 visiblement https://www.laptopspirit.fr/243035/test-acer-swift-7-sf714-52t-lultrabook-le-plus-leger-tres-cher-grammes.html

            (d’ailleurs à propos de l'acer swift 7 il semble quand même faire du bruit : https://www.lesnumeriques.com/ordinateur-portable/acer-swift-7-2019-p50281/test.html:
            "Cependant, il faut noter une faiblesse au niveau du bruit. Si le PC ne dégage aucun son en règle générale, nous avons constaté, de manière sporadique, un grincement strident (jusqu'à 39 dB, imperceptible en dehors d'une pièce extrêmement silencieuse) qui provient de l'intérieur du châssis lorsque le processeur travaille.")

            • [^] # Re: Problème insoluble.

              Posté par  . Évalué à 3 (+1/-1).

              Intel Core i7-8500Y (1.5 GHz, 2 cœurs, TDP 5W)

              Ok, je croyais que 15W était le minimum, chez intel. Et comme 10W est la consommation max pour éviter un ventilo, cela colle. Cela reste une machine spéciale.

              "La première sécurité est la liberté"

              • [^] # Re: Problème insoluble.

                Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0). Dernière modification le 17/06/20 à 14:41.

                "Et comme 10W est la consommation max pour éviter un ventilo"
                je ne savais pas ça, merci, et je pensais que les portables fanless n'étaient pas aussi exceptionnels que ça. Par exemple certains Mircrosoft Surface Pro sont fanless, non ?

                • [^] # Re: Problème insoluble.

                  Posté par  . Évalué à 3 (+0/-0).

                  Disons que j'ai un ultra portable ultra fin (le dernier sony SVP), ultra léger, et il a un ventilo.

                  "La première sécurité est la liberté"

                • [^] # Re: Problème insoluble.

                  Posté par  . Évalué à 2 (+0/-1).

                  Pour les 10W, c'est une "rule of thumb" dont je me rappelle pour la conception électronique.

                  "La première sécurité est la liberté"

              • [^] # Re: Problème insoluble.

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0).

                Tu es resté coinçé en quelle année? J'ai un Intel 2830 de 2014 qui faisait déjà du 7,5W maximum… et je vois aujourd'hui des portables qui ne consomment que 5W en lisant une vidéo 1080p, c'est mieux que les tablettes android!

                Les portables sans ventilateur ont tout simplement un BIOS qui limite le processeur à une dizaine de Watts. Je vois ça sur des HP fournis aux lycéens en Occitanie : Le CPU est donné pour 1,1GHz, mais sait monter à 2,3GHz pendant plus d'une minute.

                ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

                • [^] # Re: Problème insoluble.

                  Posté par  . Évalué à 1 (+0/-2).

                  Tu es resté coinçé en quelle année? J'ai un Intel 2830 de 2014 qui faisait déjà du 7,5W maximum…

                  Il y a 6 ans…

                  je vois aujourd'hui des portables qui ne consomment que 5W en lisant une vidéo 1080p, c'est mieux que les tablettes android!

                  C'est du décodage hardware, comme pour les tablettes.

                  Les portables sans ventilateur ont tout simplement un BIOS qui limite le processeur à une dizaine de Watts.

                  Je pensais vrai PC, ce genre de machine rame même avec un navigateur et une page un peu chargé.

                  "La première sécurité est la liberté"

                • [^] # Re: Problème insoluble.

                  Posté par  . Évalué à 3 (+2/-1).

                  oh oui, lis une vidéo ça ira. Maintenant ouvre quelques pages chargées de javascript et tu vas pleurer.

                  Rien que slack doit diviser par 2 l'autonomie de mon laptop tellement c'est une merde d'un point de vue utilisation cpu.

        • [^] # Une piste

          Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

          Il n'y a pas de ventilateur dans ce PC portable.
          Le bruit fait penser…à un modem 56K dans ses variations.

          Une piste à explorer : sur certains PC, quand le chip audio se met en économie d’énergie, les variations de consommation électrique passent dans les haut-parleurs…

          Je ne me rappelle plus exactement comment, mais on peut régler ce problème en désactivant le passage automatique en économie d’énergie du chip audio (la différence de consommation n’est pas monumentale de toute façon). Il me semble que c’est en passant un paramètre au module correspondant au chip audio.

          Frаnсе : 29965, Allеmаgnе : 9048. Масrоn : 20917.

          • [^] # Re: Une piste

            Posté par  . Évalué à 3 (+0/-0).

            Est-ce que couper le son à un effet ? Parfois, on a l'impression que Linux redirige les input son dans les outputs.

            "La première sécurité est la liberté"

          • [^] # Re: Une piste

            Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

            Une manière simple de vérifier la piste que j’évoque (c’est un problème que j’ai eu moi‐même avec un portable) : enregistrer du silence (exemple : avec Audacity, enregistrer depuis une entrée vide), le rejouer.

            Si le bruit se coupe, c’est qu’il est lié à la mise en veille du chip son (qui se produit typiquement dès que tu ne t’en sers pas).

            Frаnсе : 29965, Allеmаgnе : 9048. Масrоn : 20917.

    • [^] # Re: Problème insoluble.

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+2/-0).

      Si c'est du coil whine (couinement électronique), y a pas grand-chose à faire. malheureusement :(

      Du coup, tu lis quoi, tu écris quoi, tu écoutes quoi ? :)

      On risque d'être totalement HS, là, mais en résumé: c'est assez varié pour la lecture (ça va de l'histoire à des sciences plus dures (physique, par ex), en passant par la sociologie, la poésie, la SF, l'horreur ou même des… romans d'amour :P). Je suis encore plus électique pour la musique (sans compter que j'essaye de suivre ce qui se fait de nouveau, tout en entretenant mma passion pour la musique classique). Pour ce qui de l'écriture… disons que comme je ne publie rien sous mon vrai nom, c'est donc difficile d'en parler publiquement sans griller mes pseudos ;)

      • [^] # Re: Problème insoluble.

        Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

        On risque d'être totalement HS

        Dans le coin, c'est pas un problème ;)

      • [^] # Re: Problème insoluble.

        Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0). Dernière modification le 17/06/20 à 11:48.

        C'est un peu HS, mais comme tu évoques tes activités, ça ne me semble pas tout à fait hors de propos ! :)

        Je suis toujours curieux de sortir des bulles de pensée et des algorithmes, c'est aussi pour cela que je demande. Si tu as des artistes ou œuvres à partager, je suis preneur.

        Je comprends ton besoin de pseudonymat, j'aurais pourtant été ravi de lire quelque chose t'appartenant, un peu pour la même raison qu'au-dessus ! Si jamais tu trouves un moyen de partager, n'hésite pas, je saurai être un lecteur agréable.

    • [^] # Re: Problème insoluble.

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

      J'ai un PC portable qui émet un petit sifflement, c'est assez strident mais je suis le seul à l'entendre. On dirait un composant électronique qui siffle…

      Je subis quelque chose de similaire ici, de manière très originale je trouve : la machine est un ThinkPad X200 reconditionné utilisant Libreboot, et le sifflement (audible uniquement quand l’environnement est très calme) se produit spécifiquement quand la luminosité de l’écran n’est pas au maximum. En alternant entre luminosité maximum et réduite je peux déclencher et arrêter ce sifflement à volonté.

      J’imagine qu’il y a une explication très simple, mais j’admets qu’elle me dépasse totalement ;)

      • [^] # Re: Problème insoluble.

        Posté par  . Évalué à 6 (+3/-0). Dernière modification le 18/06/20 à 11:49.

        C'est le système d'alimentation des leds de l'affichage. Elle utilise un découpage dont la fréquence ou des harmoniques s'entend à travers une bobine qui bouge un peu.

        "La première sécurité est la liberté"

  • # thinkfan

    Posté par  . Évalué à 2 (+2/-0).

    Je hais les ventilateurs aussi, surtout ceux des portables. Je les accepte, si c'est justifié (que le ventilo tourne à fond quand je compile du code ou que je regarde une vidéo en 4k je comprends, quand le pc ne fait rien d'autre que d'afficher une page web statique ou une misérable conversation teams, cela m'énerve très vite).

    Du temps de mon T420s, j'utilisais thinkfan pour contrôler la vitesse de rotation du ventilateur en fonction de la mesure de plusieurs capteurs de température. Le problème du T420s était qu'une fois que tu avais atteint la vitesse de rotation maximale du ventilateur, il y restait (bug du bios je pense, peut-être corrigé par la suite, mais à l'époque les mises à jour de bios étaient beaucoup moins simples qu'aujourd'hui). Aussi, la conf du bios était assez conservative vis à vis des températures maximales, genre 50°C et on déclenchait le ventilo à fond pour revenir à 45. Alors qu'avec thinkfan, qui basiquement est un demon qui manipule /proc/ibm/fan en fonction de la température du pc, tu peux configurer la vitesse du ventilo pour être beaucoup plus progressive (7 niveaux de mémoire), et être plus souple sur les déclencheurs. Je crois que j'avais trouvé des fichiers de configuration sur le net, en cherchant "t420s thinkfan.conf". Cela allait très bien jusqu'à ce que les sites web nécessitent désespérément trop de CPU lorsque l'on scrolle. En 2018 j'en avais marre du ventilo en route trop souvent avec un portable de 2012. Pour info sous windows, TPFanControl fait la même chose.

    Aujourd'hui j'ai un T480 avec un i7 et une carte nvidia MX150. La MX150 est désactivée par bbswitch, car sinon rien à faire, même sans utiliser le GPU (par défaut tout sort par le GPU intégré au CPU), ça chauffe trop à mon goût (ventilo en route quasi constamment et chaleur désagréable sur le "palmrest"). Le GPU désactivé, le ventilateur reste courtois et ne s'allume quasiment que lorsque je visite un site web velu, genre facebook ou youtube. La température CPU monte jusqu'à 65°C (jamais vu plus, peut-être lié au "bug" dont je parle plus bas) et le ventilo se met en route à à peu près 3100 tr/m, jusqu'à ce que la température descende à environ 50°C en quelques minutes, et le ventilo se tait. Bref pour moi ce comportement est normal, du coup je n'utilise plus thinkfan sur ce portable.

    Sauf que… depuis le confinement, je travaille sur mon portable, et le laisse docké sur un station mécanique (40AJ), et là le comportement est totalement différent. La température du CPU n'a plus l'air d'être le déclencheur du ventilateur, le plus approchant que j'aie réussi à corréler est le senseur pch_skylake, qui déclenche le ventilo à 45°C et s'arrête à 35°C. Le CPU est à 40 tout le long. C'est quasi insupportable ; le bruit du ventilo à 3000tr/min est totalement supportable lorsque l'on est devant le portable, mais très désagréable lorsque l'on est à côté. De 45°C à 35°C c'est long, très long… 35 c'est suspicieusement bas. Je n'ai trouvé aucune solution à ce pb, et je finis par penser que le bios a raison et qu'un autre composant chauffe, mais pour lequel je n'ai pas de senseur exposé par linux (auquel cas le design du refroidissement de ce portable est mauvais) ; ou alors le fait de passer par un écran externe change vraiment la donne.

    Il y a également un "bug" connu sur certains thinkpad sous linux, qui est que le contrôle du refroidissement comporte deux modes : sur les genoux et sur une table. Quand le portable est sur une table, normalement le contrôle du refroidissement laisse monter la température plus haut, car il n'y a pas de risque de brûler les cuisses de l'utilisateur. Sauf que cette indication (table vs cuisses) est donné au système par un driver de l'os, qui n'existe pas sous linux. À ma connaissance, cela n'est corrigé que sur certains portables de la gamme et pas le T480 en tout cas (en implémentant la détection au niveau du bios directement).

    On trouve énormément d'infos sur ces problèmes en cherchant thinkpad cpu throttling sur reddit ou sur les forums de lenovo, mais plus rarement des solutions :(

    • [^] # Re: thinkfan

      Posté par  . Évalué à 4 (+1/-0).

      J'ai vu passé une info concernant le "mode genoux" pour Linux. Essaye peut être la dernière version du kernel.

      "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: thinkfan

      Posté par  . Évalué à 5 (+2/-0).

      Pour la température, tu peux aussi jouer avec thermald qui va potentiellement joueur sur d'autres paramètres que la fréquence CPU. Il faut cependant dumper les table acpi avec un outil proprio (un patch est en cours mais pour le moment il faut un kernel patché pour qu'il fonctionne).

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: thinkfan

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+2/-0).

      Je bosse aussi à domicile (depuis plus de 20 ans, par contre ;)) et c'est clair que j'aurais du mal de bosser sur un PC qui fait du bruit. Désolé pour toi :(

      A une époque, j'avais résolu un problème similaire en enfermant le PC bruyant (et performant) dans un placard et en me connectant dessus à distance depuis une autre machine, silencieuse… J'aime vraiment pas le bruit ;)

      Je vais regarder thinkfan de plus près: j'étais tombé dessus, mais j'avais reculé et tu me remotives.

      Pour info: sur Windows, j'utilise TPFanControl. Il fait bien le taff. Et pour limiter la puissance du processeur, sans le downclocker, je fais à peu près de la même façon qu'ici sous Manjaro: avec le gestionnaire d'énergie de Windows, qui permet de fixer un % d'utilisation maxi du CPU sur batterie et sur secteur.

  • # Réduire la consommation du CPU

    Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0).

    Il existe un autre facteur pour réduire la puissance consommée par le CPU : tu peux réduire la tension d'alimentation (comme les amateurs d'OverClocking sont parfois amenés au augmenter la tension pour atteindre la stabilité) attention cependant, comme l'OC, ça ne fonctionne pas à tout les coups, mais selon la qualité de ton CPU, et selon les réglages possibles de ta Carte Mère, tu peux gagner encore quelques degrés.
    Il y a de mémoire des tutos un peu partout pour régler ça et vérifier la stabilité du CPU.

    • [^] # Re: Réduire la consommation du CPU

      Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

      Oui, la chaleur dissipée est proportionnelle à la fréquence du CPU et au carré de la tension.

      Si ton CPU dissipe 15W à 1.8V, il dissipera 13,3W à 1.7V, soit plus de 10% de gagné. Ça se tente.

      En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

      • [^] # Re: Réduire la consommation du CPU

        Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

        Si ce n'est pas fait à l'origine, c'est qu'il y a une raison, non?

        • [^] # Re: Réduire la consommation du CPU

          Posté par  . Évalué à 5 (+2/-0).

          Oui, la marge de sécurité. Selon le process, la puce peut être plus ou moins rapide. C'est ainsi qu'ils classaient leur cpu entre ceux à 2Gz et ceux à 2.2. Mais quand le process s'améliore, il faut tout de même encore vendre des puces à 2Ghz.

          Cela va sans doute disparaître, dans les téléphones, (en tout cas les omap de TI), il y a des "ring buffer", des séries d'inverseur chainé, ainsi cela génère une fréquence proportionnelle avec la vitesse de la puce, et la tension du core est calculé avec cette vitesse (dvfs).

          "La première sécurité est la liberté"

  • # PC silencieux

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+1/-0).

    Le meilleur moyen que les ventilos ne fassent pas de bruit, c'est qu'il n'y en ait pas.

    J'ai acheté ça l'an dernier, et effectivement, c'est totalement silencieux pour l'oreille humaine.

    https://www.pcvert.fr/108-mini-pc-0-decibel

    Ça m'a forcé à changer d'écran car du coup j'entendais l'écran… J'habite à la campagne et maintenant, je peux profiter du silence.

  • # Fanless sinon rien

    Posté par  . Évalué à 2 (+1/-1).

    J’aime les PC silencieux.

    Moi aussi. Après un abominable portable Toshiba (ça doit vouloir dire « matière fécale » en japonais ; le contrôle du ventilateur ne l’arrête jamais sous Linux comme sous Windows, même lorsqu’il est quasiment froid, et le ventilateur est de très mauvaise qualité, il s’est mis rapidement à faire un bruit de roulement à billes foutu) que j’ai acheté dans l’urgence lorsque mon portable précédent m’a lâché, j’ai décidé de ne plus acheter que des PC fanless.

    Pour les portables, ça limite aux processeurs qui font environ 6 W. En fixe, il y a des marques qui proposent des processeurs 15 W montés en fanless d’origine grâce à un gros radiateur voire le boîtier en refroidisseur.

    Tant pis pour la puissance. Il ne faut pas se leurrer, les processeurs 6 W, même les plus chers, n’ont pas la puissance de calcul des processeurs qui consomment bien plus. Mais je ne joue pas, je ne fais pas de gros calculs et je n’essaierai pas de regarder de vidéo UHD avec. Quant aux programmes tout venant qui demanderaient plus de puissance, ce sont forcément d’abominables usines à gaz, autant s’en passer.

    Le processeur de mon premier ordinateur était un Motorola 6809, de mémoire à 1 GHz. La puissance des processeurs actuels, même fanless est incommensurable.

    Pour l’usage courant avec des logiciels corrects, la puissance de calcul est bien moins nécessaire que la mémoire. J’ai utilisé comme machine fixe pendant plusieurs années une machine fanless avec un Atom déjà ancien quand je l’ai eue d’occasion, et c’était malgré tout tout à fait utilisable.

    Le plus gros problème est de trouver des machines fanless. À part Shuttle (qui ne fait pas de portable), la plupart des marques n’indiquent même pas quels modèles sont fanless, et celle dont je viens d’acheter un portable (de la gamme précédente) a remplacé dans sa dernière gamme la plupart des processeurs 6 W de l’ancienne par des 15 W, donc probablement avec ventilateur (mais elle ne donnait pas l’info avant et elle ne la donne pas maintenant ; du coup, pas la peine que je lui fasse de la pub).

    Frаnсе : 29965, Allеmаgnе : 9048. Масrоn : 20917.

    • [^] # Re: Fanless sinon rien

      Posté par  . Évalué à 7 (+5/-0).

      Motorola 6809, de mémoire à 1 GHz

      J'en doute :)

      En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

      • [^] # 1 MHz !

        Posté par  . Évalué à 4 (+3/-1).

        Effectivement !
        L’habitude…
        1 MHz, bien sûr !

        C’est bien, en tout cas : il y en a qui suivent. :‐)

        Frаnсе : 29965, Allеmаgnе : 9048. Масrоn : 20917.

  • # Idem mais pour GNOME

    Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

    Étant utilisateur de GNOME et donc de gnome-shell, j'utilise cette extension qui fait la même chose : cpu-power-manager.

  • # NoteBook FanControl

    Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0).

    Je ne vois mention nulle part de ce projet, il me semble que c'est l'un des plus complets à ce jour. Il fonctionne sous windows et linux, il y a un GUI et le développement est actif. Pour les plus aventureux qui souhaitent contribuer au projet en ajoutant de nouvelles machines, le wiki donne des explications détaillées.

    Sinon j'ai aussi testé:
    - intel-undervolt: permet de baisser un peu la tension d'un processeur intel par rapport aux valeurs d'usine
    - i8kfan: permet de contrôler la vitesse des ventilateurs sur les PCs DELL.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.