Sondage Développeur Libristes, oui ! mais macOS, Visual Studio et Azure ?

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
10
15
fév.
2022

Je suis libriste depuis les premières années 2000. Nous cherchions à n’utiliser que des logiciels libres et n’œuvrer qu’en faveur des logiciels libres. Nous redoutions les subversions, les pièges et entourloupes en tous genres des grands propriétaires de logiciels telles que Microsoft et Apple. Eux non-plus ne nous aimaient pas et c’était même « la guerre »…

Mais avec le temps, Microsoft et Apple « font du libre », travaillent « avec du libre » et sont … « presque libres ». Et puis aussi pour "nous", l’importance de tout ça aussi n’est plus ce qu’elle était… ("radicale" ?)

Les temps ont changés et nous voulons vivre avec notre temps, être efficace, dans le coup, comme tout le monde finalement, … Nous voulons profiter de la vie et du meilleur qui s’offre à nous :)

Alors, pourquoi pas, finalement, rester développeurs « Libristes » mais…

Je propose ici un sondage sur l’utilisation (par des développeurs Libristes) de trois éléments que je trouve personnellement particulièrement illustratifs et symboliques. Par exemple, le cas de l’utilisation du Windows ne m’intéresse pas autant car il ne représente pas la même chose à mes yeux. Nous pourrons en débattre dans les commentaire. Merci d’avance. Visual Studio aurait semble-t-il de réels avantages fonctionnels et techniques. Il "encourage" par ailleurs fortement l’usage de Azure et je suis curieux de savoir si cela fonctionne et si certains, du coup vont sur Azure.

  • Je travaille sous macOS mais ni avec Visual Studio, ni avec Azure. :
    125
    (5.6 %)
  • Je travaille sous macOS avec Visual Studio, mais pas avec Azure. :
    122
    (5.4 %)
  • Je travaille sous macOS avec Visual Studio et Azure. :
    32
    (1.4 %)
  • Je travaille avec Visual Studio et Azure, mais sous GNU/Linux. :
    49
    (2.2 %)
  • Je travaille avec Visual Studio mais pas avec Azure et je suis sous GNU/Linux. :
    303
    (13.5 %)
  • Je travaille sous GNU/Linux et ni avec Visual Studio, ni avec Azure. :
    1149
    (51.0 %)
  • C’est pas si simple et je ne peux choisir aucune option ci-dessus :( :
    254
    (11.3 %)
  • Finalement je ne roule qu’en grenouille :
    217
    (9.6 %)

Total : 2251 votes

Journal Comment j'utilise Azure pour FusionForge

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
8
6
déc.
2021

Moment pub personnelle.

Mainteneur principal de FusionForge depuis plus d'une décennie (on vieillit…), j'ai partagé via LinkedIn mon usage assez simple de Azure comme plateforme pour faire mes tests d'intégration continue dans l'objectif de la sortie de la prochaine version à venir 6.2 ou 7.0. Mon approche peut paraitre naïve ou simpliste, mes besoins le sont tout autant.

https://www.linkedin.com/pulse/comment-jutilise-azure-pour-fusionforge-franck-villaume/

Journal 2018, l'année de Linux dans l'embarqué ou de Linux métastasé ?

Posté par  . Licence CC By‑SA.
22
17
avr.
2018

Ça y est, Microsoft soft sa propre distribution Linux !

Avec tout de même une coquetterie : du Linux asservi à un hyperviseur hardware+software ultrapropriétairissime.

https://techcrunch.com/2018/04/16/microsoft-built-its-own-custom-linux-kernel-for-its-new-iot-service/

Et ils veulent en mettre partout.
Hier, le Microsoft dénonçait Linux comme un cancer; aujourd'hui il lui adjoint une grosse tumeur maligne maison à des fins de sécurisation des objets connectés.

C'est beau le progrès. Récapitulons :
- des objets connectés pas mise à jour
- un coeur hardware+software ultra propriétaire
- une inféodation à (…)

Journal Microsoft ferme discrètement son catalogue communautaire VMdepot

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
9
11
oct.
2016

Cher journal,

J'avais été très étonné de voir Microsoft publier un outil pour promouvoir la capacité de partage sur sa plate-forme Microsoft Azure… Même une dépêche sur LinuxFR , nous informait de l'ouverture de VMdepot et de la disponibilité de Debian!
Mais c'est terminé, une petite redirection vers le marketplace Azure plus tard : au revoir vmdepot.

L'accès au marketplace est un chemin de croix pour toute personne étrangère à Microsoft. Ce que ne dit pas ce guide, c'est (…)