Journal Mozilla ont-ils abandonné Thunderbird

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
18
25
nov.
2009
Cher journal,

Je viens de lire un n-ième article mentionnant le fait que la fondation Mozilla comptait donner plus de visibilité à Thunderbird (dernière phrase de l'article).

On sait que Thunderbird est moins connu que Firefox, et on lit en effet assez souvent que la fondation Mozilla souhaite remédier à cela. Ils auraient même créé une structure pour cela, Mozilla Je-ne-sais-plus-quoi.

Pourtant, les faits viennent largement contredire cette volonté. Allons voir le site principal de la fondation, le site européen, le site des extensions, le site de support…. Constat identique sur les quatre : là où, quelques années auparavant, on arrivait sur une page traitant Firefox et Thunderbird de façon égale, aujourd'hui ça ne parle plus que de Firefox et Thunderbird est relégué en page secondaire.

Bref, j'en profite pour crier un peu : Mozilla, quoi que vous puissiez en dire, vous n'êtes pas en train de relever Thunderbird, mais bien de le couler vous-mêmes. Il aurait besoin de visibilité, depuis deux ans vous n'avez fait que lui en ôter. Ne vous plaignez pas qu'il soit vu comme un logiciel de second plan après Firefox, c'est vous qui l'y avez placé.

Voilà, c'était le journal coup de gueule du jour.
  • # °bloub°

    Posté par . Évalué à -2.

    ça, c'est fait.
  • # My 2 eurocents

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Tristant Nitot (M. Mozilla Europe) a parlé de thunderbird récemment mais je ne retrouve pas l'article (son blog : http://standblog.org/blog/ ).

    Une béta a vu récemment le jour, la version 3.0 arrivant à grand pas. Je sais pas si on peut dire que la fondation Mozilla a abandonné Thunderbird. Ce qui est sûr c'est que c'est moins porteur en terme de marketing qu'un navigateur. Il y a aussi moins de batailles à mener pour la standardisation et le développement de nouvelles technologies. Tout ça rend un client mail moins sexy pour la presse, les usagers etc... Sans compter que la plupart des gens (de mon entourage en tout cas) utilise des webmails.

    Je trouve donc ça presque logique qu'il soit moins mis en avant.
  • # Thunderbird et ldap

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Le jour où Thunderbird à un support décent de LDAP, le ciel sera plus bleu et les arbres plus vert.
    Mais bon j'ai remarqué que les carnets d'adresses LDAP étaient tous pourris que ce soit sur des solutions Libre ou proprio (outlook est pas mieux). Le seul logiciel qui le fait bien c'est sylpheed-claws ...

    "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

    • [^] # Thunderbird et Jabber

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Le jour où Thunderbird fera client Jabber, le ciel sera aussi plus bleu.

      Parce que, s'il y a vingt ans, le courrier électronique s'imposait en entreprise, puis chez les particuliers, aujourd'hui, c'est le tour de la messagerie instantanée. Et intégrer les deux aurait de grands avantages.
      • [^] # Re: Thunderbird et Jabber

        Posté par . Évalué à 4.

        Bah Thunderbird 3.0 peut faire client XMPP si j'ai bien compris. ;)

        Et le support LDAP a été amélioré, normalement on peut enfin écrire dans l'annuaire. Faut que je teste un de ces jours.
        • [^] # Re: Thunderbird et Jabber

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Référence nécessaire. Sérieusement, tu as lu ça où ?
        • [^] # Re: Thunderbird et Jabber

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Et le support LDAP a été amélioré

          Quand j'ai testé une version de dev, je n'y ai vu aucune amélioration. Re-tester je devrais.

          "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

          • [^] # Re: Thunderbird et Jabber

            Posté par . Évalué à 1.

            il supporte le multi ldap
            avant il fallait une extension pour ça

            par contre quand on tappe un destinataire dans la rédaction d'un mail, il ne cherche que dans l'annuaire principale. Du moins dans la Beta4. Je vérifierai dans la RC1.

            A part ça vous attendez quoi du support ldap ? C'est un client messagerie avant tout, je trouve son support ldap correct, mais je passe peut etre à coté de certains usages intéressants ?
            • [^] # Re: Thunderbird et Jabber

              Posté par . Évalué à 2.

              C'est un client messagerie avant tout, je trouve son support ldap correct, mais je passe peut etre à coté de certains usages intéressants ?

              Au hasard :

              * pouvoir modifier le mapping des attributs LDAP<->TB. Tout le monde ne peut pas se permettre de modifier son annuaire pour coller aux attentes de TB.
              * pouvoir éditer un enregistrement LDAP (et permettre ainsi à chaque utilisateur d'avoir sa liste de contacts intégrée à l'annuaire), pour peu que le serveur l'autorise.
              * pouvoir profiter pleinement des liens entre LDAP et calendriers : stockage des "free/busy URLs" dans l'annuaire, etc.

              Une extension pourrait suffire (après tout, Lightning aussi est sous forme d'extension, ça ne freine pas vraiment son utilisation), mais la documentation est "un peu" éparpillée et rebutante.
              • [^] # Re: Thunderbird et Jabber

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                * pouvoir modifier le mapping des attributs LDAP<->TB. Tout le monde ne peut pas se permettre de modifier son annuaire pour coller aux attentes de TB.

                Ça c'est faisable en passant par l'éditeur de configuration.

                "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

    • [^] # Re: Thunderbird et ldap

      Posté par . Évalué à 1.

      Tu reproches quoi exactement au support LDAP de Thunderbird ? Moi, je le trouve plus lent par exemple qu'un antique Netscape communicator mais j'ai résolu le problème en limitant le nombre de réponses dans les options.

      Mis à part cette relative lenteur, quelle est l'avantage de sylpheed-claws en client LDAP ?
      • [^] # Re: Thunderbird et ldap

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Le schéma tout bizarre qui est utilisé (genre PrimaryMail, SecondMail, alors que LDAP permet les attributs ayant plusieurs valeurs), l'utilisation d'un schéma structurel pour 3 ajouts et demi au schéma inetorgperson, les valeurs plus ou moins fixe (justement dans sylpheed-claws il s'adapte au attribut retourné), le support en écriture, les photos absentes, le mode offline ne fonctionne pas, les labeledURI ne sont pas prises en compte correctement (URITitre), support multi-attribut

        Ensuite ce serait cool qu'il suive les "seeAlso", que les labeledURI puisse être détectée selon leur schéma (http://www.google.com -> site web, xmpp:bill@microsoft.com -> jabber, smb: -> partage Samba, ssh: -> ...) et l'authentification lorsqu'on utilise ldap pour la configuration automatisée.

        Même si Thunderbird s'en sort très bien, je penses qu'il aurait une meilleure adoption en entreprise s'il s'en sortait mieux ...

        "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

        • [^] # Re: Thunderbird et ldap

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Correction, le mode offline fonctionne dans l'actuel RC.

          "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

        • [^] # Re: Thunderbird et ldap

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Le coup du PrimaryMail/SecondMail se comprend car il apporte une différenciation sémantique (principal / secondaire) que 2 valeurs pour emailAddress n'apporte pas.

          Cela dit, je suis d'accord qu'un client mail qui force un schéma LDAP, c'est très très moyen comme stratégie.
          • [^] # Re: Thunderbird et ldap

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Mais c'est apporter quelque chose d'inutile. À ce moment là je réclame un "ThirdMail" parce que j'ai 3 adresses (et même plus). Mettre une préférence dans la valeur aurait été plus ingénieux "mail@domain.com1".
            Et ils ont refait le coup avec les "workAdress, workAdress2" ...

            Cela dit, je suis d'accord qu'un client mail qui force un schéma LDAP, c'est très très moyen comme stratégie.

            Surtout un schéma structurel qui contient ~99% de inetOrgPerson. J'ai refait le schéma en auxiliaire pour chez moi, j'au 7 champs dedans (dont deux pour une autre application), tout le reste étant déjà défini par inetOrgPerson. Les champs c'est "custom1, custom2, custom3, custom4 et birthday (ou anniversary je sais plus)". Pondre un schema structurel pour 5 champs, c'est du solide quand même (mais bon la mode étant de réinventé la roue dans le monde logiciel (Libre ou proprio), je suis pas étonné).

            "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

      • [^] # Re: Thunderbird et ldap

        Posté par . Évalué à 2.

        > Tu reproches quoi exactement au support LDAP de Thunderbird ?

        Quand on tape un e-mail, il ne fait pas une recherche directement dans le LDAP. Cela devrait être au moins paramétrable.
        • [^] # Re: Thunderbird et ldap

          Posté par . Évalué à 2.

          Hein?! Ça fait une paye qu'on peut demander (Options>Rédaction>Adressage) de compléter depuis un carnet d'adresses, LDAP ou pas.

          Ou alors je n'ai rien compris à ton besoin.
  • # Thunderbird a encore de l'avenir devant lui...

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Je ne suis pas dans le détail ce que fait la fondation Mozilla par rapport à Thunderbird (comme toi, je sais qu'une autre entité est née sur le sujet, que la version 3 doit arriver d'ici peu...) mais il semble qu'il y ait des gens intéressés par ce petit logiciel et qui comptent l'améliorer en partie ; c'est le projet TrustedBird géré par la DGA (Direction Générale de l'Armement) et BT Global Services (anciennement British Telecom).

    http://www.trustedbird.org/tb/Main_Page

    Et chose qui m'intéresse, ce logiciel sera présenté aux JRES (Journées Réseau) qui ont lieu la semaine prochaine à Nantes.

    https://2009.jres.org/planning?planning_aid=126

    Et il se trouve par ailleurs que Tristan Nitot y fera la présentation finale ; il y aura sûrement moyen de lui poser quelques questions à ce sujet...

    https://2009.jres.org/planning?planning_aid=162

    Par ailleurs, et sans faire autant de bruit, l'excellent client de messagerie Sylpheed entame aussi son cycle de version beta avant la version 3.0... http://sylpheed.sraoss.jp/en/
  • # Message constructif

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Bah en même temps ça permet aux utilisateur de thunderbird d'aller regarder ce qui se fait ailleurs et voir qu'il existe tellement mieux !

    A non Monsieur n'est pas un troll ! Monsieur est commissaire de police !
    • [^] # Re: Message constructif

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Ce n'est pas totalement trollesque : quand le projet Mozilla a commencé, il y avait effectivement besoin d'avoir un navigateur libre. Par contre, des clients de courrier libres, c'est pas ça qui manque ! Et on peut légitimement se demander pourquoi beaucoup de gens attendent tant de choses d'un truc dont ils n'arrivent même pas à prononcer le nom, alors qu'ils n'ont sans doute pas essayé la moitié des logiciels du même type...
      • [^] # Re: Message constructif

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Par contre, des clients de courrier libres, c'est pas ça qui manque

        si tu peux fournir des noms... Je suis intéressé!
        Un vrai client, hein, et un truc utilisable, c'est à dire qu'on peut l'utiliser partout, et pas seulement sous Linux (donc un portage sous Windows et Mac), car bon, un logiciel qui fonctionne que sur 1% des machines au monde, c'est pas très utile, les libristes ne sont pas toujours des 100% purs, et utilisent des OS du mal (et ils aiment ça). Thunderbird est aussi portable (clé USB, et hop).

        Bref, on attend beaucoup de Thunderbird peut-être parce que c'est le seul logiciel, qui même si il n'est pas parfait, très loin de la, a le minimum vital (oui, être dispo sous Windows est vital).

        en attendant que tu fournisses des noms...
        • [^] # Re: Message constructif

          Posté par . Évalué à 3.

          kmail fonctionne sous linux, windows et macos a ma connaissance.
          • [^] # Re: Message constructif

            Posté par . Évalué à 2.

            Y'a "fonctionne" et "fonctionne". Les applis KDE sous Windows, je considérerai qu'elles fonctionnent le jour où on pourra les installer individuellement, sans passer par le "kdewin-installer", et sans non plus installer toutes les dépendances à chaque application. Sans même parler de la différence d'intégration.
          • [^] # Re: Message constructif

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Tu oublies claw mail qui fonctionne sur plein d'OS (bon évidemment il est possible qui ne marche pas sur Haiku OS) et qui doit facilement se compiler et tourner sur une clef USB vu que les dépendance ne sont pas légion.
          • [^] # Re: Message constructif

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            kmail fonctionne sous linux, windows et macos a ma connaissance.

            Rigolo de voir des réponses de ce style.
            tu me passes le lien s'il te plait?
            A moins que ça ai changé, il faut que j'installe un environnement de bureau, a coup de MB énorme, et surtout dont je m'en fou (je veux un client mail), que dans cet environnement je trouve comment installer un autre logiciel, et ensuite que je trouve un moyen de virer tout ce que je n'ai pas demandé. Et avec un peu de chance, ça marchera peut-être, les mainteneurs n'ayant pas l'air motivé de mettre en avant cette fonctionnalité.

            Désolé, j'aurai du rajouter "installable sans bidouilles" dans le besoin élémentaire (c'était tellement élémentaire que je n'avais pas pensé à le mettre comme pré-requis)

            Bon, je vais tester claw mail, il a déjà un installeur windows, c'est un bon début (mais pas très connu, pourquoi?), même si il est sur une page "c'est un port, c'est pas nous qui l'avons fait, donc bon prenez ça comme ça, on promet rien" qui n'inspire pas confiance... rien que par leur sites web, on comprend que Thunderbird soit déjà plus préféré...
        • [^] # Re: Message constructif

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Evolution ;)

          c'est dispo pour windows : http://www.dipconsultants.com/evolution/

          Malheureusement dispo qu'en anglais et de plus ça fonctionne pas top... donc oui ça répond pas vraiment. Mais j'aime bien evolution /o\
        • [^] # Re: Message constructif

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Bref, on attend beaucoup de Thunderbird peut-être parce que c'est le seul logiciel, qui même si il n'est pas parfait, très loin de la, a le minimum vital (oui, être dispo sous Windows est vital).

          Effectivement, la dispo sous MS-Win n'était pas dans mon cahier des charges, et ça réduit sans doute fortement la liste... En plus de ceux qui ont été cités ci-dessus, j'ajouterais SeaMonkey, mais n'utilisant pas sa partie MUA, je ne sais pas ce qu'elle vaut.
          • [^] # Re: Message constructif

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Effectivement, la dispo sous MS-Win n'était pas dans mon cahier des charges

            Ben oui, mais un logiciel doit répondre au besoin d'autres personnes aussi pour être conseillable sans se poser de questions. et ce n'est pas en ce coupant de 99% de la population mondiale qu'on y arrive. C'est la force de Firefox et Thunderbird.

            Quand à seaMonkey, il est certains qu'il a tous les défauts de thunderbird, vu qu'il est basé dessus, tout en étant encore moins développé, quitte à prendre SeaMonkey autant rester sous Thunderbird...
            • [^] # Re: Message constructif

              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

              Ben oui, mais un logiciel doit répondre au besoin d'autres personnes aussi pour être conseillable sans se poser de questions. et ce n'est pas en ce coupant de 99% de la population mondiale qu'on y arrive.

              Quand on accepte d'utiliser un système et un environnement de bureau fermés, on n'en est plus à ça près pour son logiciel de courrier...

              Le principal, dans ces cas là, c'est la possibilité d'avoir un format d'échange permettant de migrer sans difficultés. J'ai par exemple utilisé Pegasus Mail sous Windows, qui savait utiliser ou exporter (j'ai oublié les détails) des boîtes au format mbox.
  • # Mozilla = Firefox

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Mozilla a développé et a eu la possibilité de promouvoir de nombreux produits, cela inclut bien sûr le client mail Thunderbird, mais également des technos telles que XUL ou des choses comme XULRunner.

    Depuis quelques années, Mozilla se concentre uniquement sur Firefox et laisse totalement de côté toutes les autres choses qui pourraient pourtant être bien utiles.

    Personnellement c'est surtout le comportement de Mozilla envers XUL et XULRunner qui me déplaît, ça aurait vraiment pu décoller, avec toutes les webapps qui se créent ces temps-ci.
    Ça fait 3 ans que XULRunner existe et qu'ils auraient pu baser Firefox et Thunderbird dessus pour pousser cette techno chez les gens. Ils ont "lancé" (ça reste toujours en beta aujourd'hui) Prism 2 ans plus tard qui aurait pu tout à fait être une lib ou une update pour XULRunner.
    • [^] # Re: Mozilla = Firefox

      Posté par . Évalué à 6.

      Ça fait 3 ans que XULRunner existe et qu'ils auraient pu baser Firefox et Thunderbird dessus

      Je veux pas dire de conneries mais sous Archlinux quand j'installe firefox, j'ai xulrunner installé en dépendance. Donc j'en déduis que firefox est basé sur xulrunner.


      > pacman -Qi firefox | ack Depend
      Depends On : xulrunner=1.9.1.5 desktop-file-utils


      Ou alors j'ai mal compris ton affirmation...
      • [^] # Re: Mozilla = Firefox

        Posté par . Évalué à 1.

        Sous gentoo c'est particulièrement visible en fait.


        Quand je devais mettre à jour firefox, j'avais 3 heures de compilation de xulrunner et 30 secondes pour firefox.
        • [^] # Re: Mozilla = Firefox

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Il me semble que c'est une option de compilation, les distros ont fait pas mal d'efforts pour le faire, mais il me semble que les packages sur mozilla.org (binaires windows et linux) sont toujours distribués sans XULRunner.
          • [^] # Re: Mozilla = Firefox

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Il est intégrer d'office dans le binaire officiel.

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Mozilla = Firefox

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Firefox (depuis la 3.0) et Thunderbird (pour sa v3) sont basés sur Xulrunner.

      Une preuve ?

      firefox -app ton_appli_xulrunner/application.ini


      Et le binaire xulrunner se résume à un simple main() de quelques dizaines lignes de codes qui exécutent Gecko (la fonction XRE_main() dans les sources qui suivent). Tout comme Firefox.

      http://mxr.mozilla.org/mozilla-central/source/xulrunner/app/(...)

      vs

      http://mxr.mozilla.org/mozilla-central/source/browser/app/ns(...)
      • [^] # Re: Mozilla = Firefox

        Posté par . Évalué à 4.

        Sauf que les critiques faites dessus sont toujours bien a propos (dont certaines datent de quelques annees - je pense pas avoir besoin de te dire ou trouver ces critiques...):

        - c'est pas une lib partagee et donc t'as plusieurs instances installees sur la machine (avec des versions differentes), genre 1 pour Firefox, 1 pour Thunderbird, 1 pour prism, etc.

        - l'API peut changer au petit bonheur la chance (vu qu'il n'y a que FF/Prism et TB en dependance forte dessus, RAB de casser lorsqu'on monte en version).

        - Il manque trois tonnes de trucs qui sont reimplementes par plein de projets dans leur coin au lieu d'etre direct dans la lib (support systray par exemple).

        - Resultante de ca, la quasi totalite des applis bases sur xulrunner distribuent leur propre version (parfois patchee). Impossible en effet de dependre d'une version installee sur le systeme vu que ca peut peter a la premiere update de FF ou autre.

        - C'est pas un truc a mettre en avant pour Mozilla. C'est une brique de base importante pour eux, mais absolument rien n'est prevu pour en faire un truc utilisable par d'autres projets.
        -> Pas d'installeur (un zip a telecharger)
        -> La page de release, c'est un listing FTP
        -> Doc incomplete (pour ne pas etre grossier)
        -> aucun marketing de la part de Mozilla, niet, nada.
        • [^] # Re: Mozilla = Firefox

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          - c'est pas une lib partagee

          Sur les distributions qui font bien l'intégration, si. Debian, par exemple, mutualise xulrunner et hunspell.
          • [^] # Re: Mozilla = Firefox

            Posté par . Évalué à 3.

            Attention à pas relancer le troll sur Iceweasel, sur le fait que le mainteneur patch trop et que c'est un branleur qui sabote firefox =)
        • [^] # Re: Mozilla = Firefox

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          > c'est pas une lib partagee et donc t'as plusieurs instances installees sur la machine (avec des versions differentes), genre 1 pour Firefox, 1 pour Thunderbird, 1 pour prism, etc.

          C'est vrai, je suis le premier à m'en plaindre. mais comme ça été dit, c'est fait dans toute bonne distro.


          >l'API peut changer au petit bonheur la chance

          en même temps, les API frozen ont augmentée. De plus en plus ils créent des nouvelles interfaces pour les nouvelles api plutot que de modifier celles existantes, etc... Et puis un framework avec une API qui est completement frozen, ça n'existe pas. Ou si, c'est un framework mort.


          > Il manque trois tonnes de trucs qui sont reimplementées par plein de projets dans leur coin au lieu d'etre direct dans la lib

          trois tonnes, faut pas non plus exagérer, hein. De nombreuses améliorations apportées par des projets tierces ont été inclus pour améliorer cet état des choses.

          Alors oui, beaucoup de projets ont leur propre xulrunner patché, mais beaucoup de ces patchs ne concernent pas la plateforme xulrunner en elle-même (en tout cas, il n'y a pas forcément d'intérêts à les intégrés dans les sources originaux) et concerne des trucs vraiment spécifiques. cf les patchs de songbird, de nvu etc.. Un exemple, mon projet Etna : pas de xulrunner "officiel" parce que je patch à mort l'éditeur, pour mes propres besoins (aucun intérêt que mes patchs soient dans Mozilla).

          Et puis tiens parlons-en du systray : plus personne ne veux s'en occuper. Mozilla n'a pas l'utilité du systray, et à autre chose à faire.. Bref, pour que ça avance, ce serait bien aussi que ceux qui proposent des améliorations pour XulRunner, aillent jusqu'au bout de l'intégration du patch, ou que d'autres prennent la relève. Mais hélas, les aléas de la vie, toussa...


          >Resultante de ca, la quasi totalite des applis bases sur xulrunner distribuent leur propre version

          c'est une recommandation de Mozilla. Parce que pour le moment, de la manière dont fonctionne xulrunner, il est complexe de livrer et partager sur un même système plusieurs version de xulrunner.

          voir http://benjamin.smedbergs.us/blog/2007-05-15/xulrunner-what-(...)

          > - C'est pas un truc a mettre en avant pour Mozilla.
          Ils ne peuvent pas être sur plusieurs fronts en même temps, ça reste quand même une petite boite comparé à des mastodontes comme MS ou adobe. Donc pour le moment, ils privilégient Firefox.

          >- Pas d'installeur
          mouai.. je vois peu de lib être livrée avec un setup.exe. Et puis bon, y a plein d'outils pour créer des installateurs en quelques clics ou lignes de code... (sans parler de apt-get install xulrunner)

          Et puis on en revient au problème de partage évoqué plus haut. que devrait faire un installateur automatique, si un xulrunner plus récent ou plus vieux est déjà installé ? on l'écrase au risque de casser les applis qui l'utilise ? (sachant qu'une appli se basant sur un xulrunner vanilla, c'est un zip que télécharge et installe l'utilisateur dans un de ses repertoires, comme une extension)

          > La page de release, c'est un listing FTP

          https://developer.mozilla.org/en/XULRunner

          > Doc incomplete

          je me demande bien alors à quoi servent toutes les pages de http://developer.mozilla.org en particulier toutes celles-ci listées ici https://developer.mozilla.org/en/XULRunner et ici https://developer.mozilla.org/En/Documentation_hot_links ;-)

          Ok, y a des "trous", mais y en aura toujours pour une plateforme aussi riche, et il faut quand même saluer les efforts ces dernières années en matière de doc (quand j'ai commencé y a 6 ans, ce site n'existait pas, le seul qui parlait de xul était xulplanet.com avec ses quelques tutos).

          >aucun marketing de la part de Mozilla, niet, nada.

          oui aucun, parce que comme je l'ai dit, ils ne peuvent pas être sur tout les fronts. Ils sont déjà sur le front des navigateurs, (une véritable guerre au cas où tu ne l'a pas remarqué ;) ). Et rien que ça, ça coutent pas mal en temps, en argent, en ressources humaines.. Alors si il fallait en plus aller s'affronter directement contre silverlight/.Net, Adobe Air, Java et j'en passe...

          C'est vrai que tout ça c'est dommage, et ça me désole depuis plusieurs années, mais c'est comme ça. Alors à moins que quelques bonnes âmes ont quelques millions à dépenser dans une énième guerre ouverte contre des mastodontes, pour l'instant, c'est statut quo...
  • # Ne pas oublier le nerf de la guerre

    Posté par . Évalué à 8.

    En diffusant un navigateur on gagne de l'argent. C'est grâce à Firefox et à Google que le fondation Mozilla est en grande partie financée. La même chose est bien plus difficile à faire avec d'autres outils comme les MUA.

    Je crois que ceci explique cela. Ce n'est ni une critique ni une justification, mais juste un constat.
  • # ZZZzzzz

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Je sais pas si on peut dire que la fondation Mozilla a abandonné Thunderbird.Mais ce qui est certain, c'est que moi j'ai abandonné Thunderbird.

    kmail en Imap couplé à gmail, pour moi, c'est le bonheur.
  • # Tiens, c'est marrant....

    Posté par . Évalué à 3.

    ce concours de circonstances car hier, viens juste de sortir la RC1 : http://www.mozillamessaging.com/en-US/thunderbird/3.0rc1/rel(...)


    Pour rajouter au débat...

    Chez mozilla, apparement, une majorité de contributeurs allaient naturellement plus contribuer au développement de Firefox que de Thunderbird. Et c'est plus que compréhensible étant donné que tout le monde utilise un navigateur alors qu'un client mail, pas forcement (beaucoup, comme moi utilisent des webmails).

    Je crois que c'est pour redynamiser le développement de Thunderbird qu'a été crée la fondation Mozilla Messaging. Je dois cependant avouer que je ne sais pas si ça a été plutôt positif ou non.....
    • [^] # Re: Tiens, c'est marrant....

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Un webmail est un client de courrier électronique. Un client particulier (accessible de tout endroit connecté à Internet, mal intégré et avec moins de fonctionnalités), mais un client de courrier quand même.
    • [^] # Re: Tiens, c'est marrant....

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Notez que je ne critique pas l'initiative Mozilla Messaging, pour le développement de Thunderbird, mais seulement la schyzophrénie ou l'hypocrisie de Mozilla : d'un côté on veut favoriser Thunderbird (surtout par des paroles, mais aussi avec Mozilla Messaging), de l'autre on le cache autant que possible sur les sites web officiels.
  • # Les utilisateurs ont-ils abandonné Thunderbird ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Qui se sert encore de clients lourds pour le courriel ? Bon, certainement encore quelques personnes, mais j'ai l'impression que les applications web les ont assez largement supplantés.

    Dans mon cas par exemple, je change très souvent de réseau et de fournisseur d'accès (selon que je suis chez moi, chez des amis ou chez mes parents, au travail ou chez des clients). Je pourrais mettre en place toute une gestion de profils pour basculer les réglages SMTP, ou installer (et gérer...) un serveur chez moi ou sur un hébergement dédié, mais tout ceci a un coût, ne serait-ce qu'en temps à y consacrer, alors que Zimbra et GMail satisfont complètement mes besoins et ne nécessitent aucun effort de ma part.

    J'ai Thunderbird dans un coin, en tant que client IMAP, mais je m'en sers de moins en moins (juste pour gagner un peu de temps quand j'ai beaucoup de mails à dépiler). Niveau envois, c'est en nette diminution, mes échanges avec mes amis se faisant de plus en plus souvent par forum ou par messagerie instantanée.

    Le relatif abandon de Thunderbird n'est peut-être que le reflet du relatif abandon du courriel.
    • [^] # Re: Les utilisateurs ont-ils abandonné Thunderbird ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Abandon du courriel. N'importe quoi. Tu écris à des gens ? Tu reçois des messages ? Bien, donc tu utilises du courrier électronique.

      Quant aux clients natifs légers (oui, Thunderbird, c'est plus léger qu'un équivalent web), ils sont encore utilisés, par tous ceux qui veulent :
      - des logiciels intégrés à leur bureau (interaction et aspect) ;
      - des logiciels souples (un webmail avec toutes les fonctionnalités utiles de Thunderbird, je demande à voir).
    • [^] # Re: Les utilisateurs ont-ils abandonné Thunderbird ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Si tu utilise Gmail, tu pourrais utiliser leur SMTP et tu devrais pas le reconfigurer avec ton FAI.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Les utilisateurs ont-ils abandonné Thunderbird ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      > [...] je change très souvent de réseau et de fournisseur d'accès. Je pourrais mettre en place toute une gestion de profils pour basculer les réglages SMTP, ou installer (et gérer...) [...] mais [...] Zimbra et GMail satisfont complètement mes besoins et ne nécessitent aucun effort de ma part.

      Ça tombe bien, gmail (et ce n'est pas le seul heureusement) fournit aussi un smtp authentifié qui fait qu'il n'y a à régler les clients mail qu'une fois pour toutes.

      Rappel, une chose importante que fait un client lourd que ne peut pas faire un webmail : chiffrer et signer des messages. C'est une raison suffisante pour ne pas utiliser de webmail quand il est possible de s'en passer. Mais il y en a d'autres (messages sur mon ordinateur même déconnecté, réglage fin de la visualisation des messages (threads par exemple, images inclues ou liées), utilisation de mon éditeur préféré pour rédiger un message...)
      • [^] # Re: Les utilisateurs ont-ils abandonné Thunderbird ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        [:bloub]

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: Les utilisateurs ont-ils abandonné Thunderbird ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Rappel, une chose importante que fait un client lourd que ne peut pas faire un webmail : chiffrer et signer des messages. C'est une raison suffisante pour ne pas utiliser de webmail quand il est possible de s'en passer.
        Pour certains et moyennant l'installation d'extensions, c'est possible.

        Mais il y en a d'autres (messages sur mon ordinateur même déconnecté,
        Si on prend le cas de gmail, il existe un mode «hors-ligne» moyennant l'installation de google gears.

        réglage fin de la visualisation des messages (threads par exemple, images inclues ou liées)
        Si l'on prend toujours le cas de gmail, il n'affiche pas par défaut les images qui ne sont pas jointes aux mails (comme les clients mails récent en fait), et permet de les afficher ou pas au cas par cas (comme les clients mails récents), ou selon l'expéditeur (comme les clients mails récent), je concède qu'il manque l'option de les afficher automatiquement ou pas selon le dossier ou le mail est stocké

        , utilisation de mon éditeur préféré pour rédiger un message...)

        Tout cela pour dire, que certains webmails proposent quand même des options avancées et qui n'ont pas forcement grand chose à envier aux clients lourds (qui malgré tout ont ma préférence)
      • [^] # Re: Les utilisateurs ont-ils abandonné Thunderbird ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Ça tombe bien, gmail (et ce n'est pas le seul heureusement) fournit aussi un smtp authentifié qui fait qu'il n'y a à régler les clients mail qu'une fois pour toutes.

        Sur beaucoup de réseaux d'entreprise, la seule sortie vers Internet est un proxy HTTP. Et quand c'est un client, pas d'accès à son serveur SMTP interne bien sûr.
    • [^] # Re: Les utilisateurs ont-ils abandonné Thunderbird ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      un serveur chez moi ou sur un hébergement dédié, mais tout ceci a un coût, ne serait-ce qu'en temps à y consacrer

      J'ai consacré ce temps il y a belle lurette - ce n'est pas si long que ça - et j'ai changé plusieurs fois de serveurs depuis en recopiant ma config', et depuis je m'en sers tous les jours. Et je n'ai jamais trouvé rien de plus agréable qu'un mutt (via ssh quand on est éloigné, + via un screen si besoin) + tous les compléments qui vont avec : procmail, $PAGER, $EDITOR=vim ou gvim, abook, gnupg, litlebrother, urlview, aspell, etc.
      • [^] # Re: Les utilisateurs ont-ils abandonné Thunderbird ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Et les fonctionnalités uniques de Mutt :
        - modification d'en-têtes à volonté (pas besoin de créer un « identité » pour poster sous une autre adresse ;
        - renvoyer un message tel quel à quelqu'un d'autre, sans l'emballer dans un autre message ;
        - renvoyer n'importe quel message en le modifiant éventuellement ;
        - renvoyer, répondre à un message reçu en pièce jointe ;
        - éditer n'importe quel message dans une boîte aux lettres (pour corriger des déclarations de codage foireuses, par exemple) ;
        - réponse intelligente : si on est l'auteur d'origine, ça répond au destinataire à la place, pratique pour poursuivre sur un message envoyé ;
        - répondre à une liste de distribution.
    • [^] # Re: Les utilisateurs ont-ils abandonné Thunderbird ?

      Posté par . Évalué à 4.

      Je suis le seul à avoir plusieurs comptes mails ?
      Dans ce genre de discussion, ces derniers temps, ce point revient de moins en moins souvent.
      J'ai changé de FAI plusieurs fois et tenter de garder autant que possible ces comptes mails ouverts. J'ai ouvert des comptes suivant l'usage que j'en avais (mailing list, pour éviter le spam en m'inscrivant sur certains sites, pour la correspondance personnelle etc ...)

      C'est quand même pratique d'avoir tous ces mails téléchargés juste en lançant une appli, sans avoir à me rendre sur chaque site un par un, sans avoir à faire plusieurs cliques pour m'authentifier, sans avoir à supporter les pubs qui envahissent la fenêtre

      Et de mon expérience personnel des webmails, un client dit "lourd" est quand même nettement plus réactif/interactif
      • [^] # Re: Les utilisateurs ont-ils abandonné Thunderbird ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        C'est quand même pratique d'avoir tous ces mails téléchargés juste en lançant une appli, sans avoir à me rendre sur chaque site un par un, sans avoir à faire plusieurs cliques pour m'authentifier, sans avoir à supporter les pubs qui envahissent la fenêtre

        Gmail le fait aussi, d'ailleurs moi qui utilise evolution j'utilise quand même cette option de gmail, parcequ'ainsi configurer un autre client mail me nécessite seulement de le configurer pour gmail.

        ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

        • [^] # Re: Les utilisateurs ont-ils abandonné Thunderbird ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Bonjour,

          Et donc tu donnes à Gmail tes login/pass pour tes autres comptes.... et aussi implicitement le moyen d'analyser les autres comptes mail en même temps...

          Je trouve ça très moyen niveau sécurité.

          A bientôt
          Grégoire
          • [^] # Re: Les utilisateurs ont-ils abandonné Thunderbird ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            De fait mon compte gmail est mon compte principal, mes autres comptes sont ceux que je voudrais ne plus utiliser mais que je conserve parce qu'il ne faut jamais compter sur le fait que tout le monde mette à jour son carnet d'adresse, c'est juste par compatibilité avec mes anciennes adresses mail quoi, si je perdait ces adresses cela ne me ferait ni chand ni froid.

            Le vrai problème c'est que je donne le mot de passe de mon compte principal à google, que je sois chez gmail donc.

            ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

  • # Moi je découvre Evolution

    Posté par . Évalué à 1.

    et je suis en train de me demander si ma fidélité à Thunderbird doit continuer.

    Aprés, j'utilise les clients légers ET les clients lourds.
    • [^] # Re: Moi je découvre Evolution

      Posté par . Évalué à 2.

      Et moi, après l'avoir utilisé (installation par défaut avec Gnome), et suite à différents problèmes qui ont abouti à la perte de messages, je m'empresse de le virer systématiquement, il a encore de gros progrès à faire. C'est vrai que c'est plus libre :) mais en attendant qu'il soit au bon niveau j'utilise Thunderbird. On verra plus tard l'année prochaine...
  • # Et que dire de lightning ...

    Posté par . Évalué à 2.

    Le pôvre lightning qui devait être intégré directement dans thunderbird pour fournir des capacités d'agenda, qui a été lâchement abandonné par Mozilla Messaging, puis par Sun juste avant son rachat, et qui survit (sous perfusion) grâce à 2 ou 3 développeurs... ( voir mon précédent journal : https://linuxfr.org/~_Tof_/27892.html)

    D'ailleurs pour info, la première bêta devrait sortir sous peu : http://weblogs.mozillazine.org/calendar/
  • # client lourd, ou pas

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Le problème de thunderbird et des autres clients lourds ne sont pas parce qu'ils sont des clients lourds, mais parce qu'ils ne sont pas compatibles avec une utilisation « nomade ».

    MSN Messenger est un client lourd de messagerie instantanée et tout le monde l'installe.
    Ce qu'il faut pour que les gens utilisent pour le mail un client lourd c'est que pour l'utiliser il n'y ai besoin que de trois chose : le nom d'un logiciel de référence, un login, un mot de passe.

    Cas facebook
    je connais le nom du site, mon identifiant, mon mot de passe.

    Cas webmail
    Je connais le nom du webmail, mon identifiant, mon mot de passe.

    Cas MSN
    Je connais le nom du logiciel, mon identifiant, mon mot de passe.

    Cas Thunderbird (et autres)
    Il me faut connaitre le nom du logiciel, mon identifiant, mon mot de passe, le serveur imap, le serveur http, les détails de connexions (ssl & co).

    Si je ne suis pas sur mon pc il me faut créer manuellement un profil supplémentaire, et tout supprimer après, manuellement. comme c'est trop compliqué j'utilise le webmail, mais comme je suis déjà obligé d'utiliser le webmail, pourquoi m'embêter à configurer un client lourd à la maison ?

    MSN même en client lourd fonctionne très bien, parce que l'utilisateur connait le mot clé "MSN", il a nouvel ordi, il demande "MSN" et le gars-qui-s'y-connait le lui installe, il va dans un cyber café et il cherche des yeux l'icône "MSN", etc.

    Pour qu'un client lourd fonctionne il faut qu'il puisse être utilisé aussi simplement que si ce n'était que pour 20min.

    On le lance, il demande l'adresse mail et le mot de passe, et ça suffit.
    Pour un usage à long terme il faut proposer « se souvenir de moi », « conserver une copie de mes données sur cet ordinateur » et « se connecter automatiquement ».

    Ainsi lorsque la personne arrive sur l'ordinateur d'un ami elle peut lui demander « tu as Thunderbird je veux regarder mes mails » comme elle demanderai « tu as MSN je veux chatter », et l'ami en question peut lui répondre « J'ai Sylpheed mais ça marche pareil, ton identifiant se met là et ton mot de passe là » comme il lui répondrait « J'ai aMSN mais ça marche pareil, ton identifiant se met là et ton mot de passe là ».

    Et dans un cyber café, sur un téléphone, sur un pc, chez un ami, il suffit pour lire ses mails d'ouvrir le client lourd (pas plus dur qu'un navigateur), rentrer son identifiant et son mot de passe (pas plus dur qu'un webmail).

    Il « suffit » que ce client lourd aie une quelconque plus value pour qu'il puisse avoir du succès.
    La simple possibilité d'avoir une copie locale hors ligne peut être cette plus value
    (Le minitel 2.0 ce n'est pas avoir tout en ligne, c'est n'avoir tout qu'en ligne).

    Il faut donc que le client lourd offre la même simplicité que le webmail pour lire ses mails.
    Il faut donc que le logiciel connaisse la majorité des fournisseurs habituels pour associer une adresse mail aux serveurs imap, smtp etc, qu'il synchronise le carnet d'adresse.

    Si un client lourd le permettait, on pourrai même rêver qu'après une installation fraiche d'une distribution quelconque, le système demande les adresses et les mots de passes de la personne et tout de suite les notifications « vous avez un nouveau message », « untel veut être votre ami » apparaitraient.

    Dans un Cyber café, chez un ami, il faut que je puisse ouvrir Firefox pour surfer, Thunderbird pour mes mails, etc. Et chez moi, il faut que je n'ai qu'à cocher les cases « Enregistrer le mot de passe » et « Conserver une copie hors-ligne ».

    Après les problèmes LDAP et consorts ça ne touche pas le grand publique, ça concerne la plupart de temps les entreprises qui ont un service informatique avec des gars payés piur configurer tout ça et des utilisateurs à qui il est demandé de ne pas toucher soi-même à la configuration.

    Pour qu'un client lourd aie du succès il faut qu'il soit accessible à ceux qui doivent faire la configuration eux-même.

    Lorsque j'installe une distribution GNU/Linux, un client lourd est toujours fourni, mais jamais les personnes ne l'utilisent, parce que s'il peut être normal qu'il ne sachent pas le faire, il n'est pas normal qu'il ne sache pas se connecter à leur boite mail tout seul. Donc même si cette connexion est sensée être faite une fois pour toute, ça les refroidit.
    Un webmail il savent s'y connecter tout seul s'ils changent d'ordi ou qu'ils sont temporairement sur un ordi qui n'est pas le leur.
    Les seules personnes à qui j'ai installé une dristrib et qui utilisent un client lourd pour le mail c'est qu'ils en utilisaient déjà un avant puisqu'ils ont eu leur première adresse mail avant l'aube des webmails, et dans ce cas là c'est pour des raisons de migrations.

    ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

    • [^] # Re: client lourd, ou pas

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Déjà, arrêter avec ce terme stupide de « client lourd », ce ne serait pas un mal. Ça n'a rien de lourd, surtout comparé avec certains sites web.

      Ensuite, la configuration simple, ça arrive dans le prochain Thunderbird, je crois :
      - une base de connaissance sur les serveurs et protocoles utilisés par les domaines connus ;
      - j'espère également, avec les enregistrements DNS SRV publiés par les domaines en général.

      Par exemple, sur mon domaine, je publie un enregistrement pop._tcp.ortolo.eu, qui indique quel est mon serveur POP. Un client de messagerie bien fait peut l'utiliser pour « deviner » cela à partir de l'adresse électronique que je lui donne.
      • [^] # Re: client lourd, ou pas

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        >j'espère également, avec les enregistrements DNS SRV publiés par les domaines en général.

        le problème, c'est qu'il n'y a pas de spec officielle là dessus, juste des drafts. voir http://groups.google.com/group/mozilla.dev.apps.thunderbird/(...)

        Du coup, dans thunderbird, ils ont un draft pour une technique similaire, dans un champs TXT, qui doit indiquer l'url d'un fichier xml contenant toutes les infos.

        https://wiki.mozilla.org/Thunderbird:Autoconfiguration:DNSBa(...)

        Je ne sais pas si c'est actuellement implémenté dans Thunderbird 3

        Mais ils implementent au moins d'autres moyen
        https://wiki.mozilla.org/Thunderbird:Autoconfiguration
        • [^] # Re: client lourd, ou pas

          Posté par (page perso) . Évalué à -1.

          Donc, si j'ai bien compris, il existe une norme Internet à l'état de brouillon pour une auto-configuration. Comme ce n'est qu'un brouillon, ça ne convient pas à Thunderbird, alors ils ont fait leur propre brouillon à la place.

          Ils sont bêtes ou ils sont bêtes ?
          • [^] # Re: client lourd, ou pas

            Posté par . Évalué à 3.

            Ils sont bêtes ou ils sont bêtes ?

            Partant du postulat qu'ils ne sont pas Mutt, et que tu sembles avoir une idée assez arrêtée à ce sujet, pourquoi poses-tu la question?

            Plus sérieusement, je suis déjà content d'avoir mes utilisateurs sous Thunderbird au lieu d'Outlook - et rien que ça, ça demande un rien de diplomatie - je ne prendrai pas le risque de tout perdre en proposant du Mutt à la place. Aussi performant soit-il. Aussi merdique le management de Thunderbird soit-il.
      • [^] # Re: client lourd, ou pas

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Déjà, arrêter avec ce terme stupide de « client lourd », ce ne serait pas un mal. Ça n'a rien de lourd, surtout comparé avec certains sites web.

        En fait au début j'avais écrit un blabla en utilisant le terme « client local », puis au moment d'envoyer ma contribution mon disque dur s'est mit à siffler (frottement d'une pièce tournante dans le disque dur). et j'ai éteint l'ordinateur (il ne veut plus se rallumer maintenant), sorti un disque dur de sauvegarde, etc. Plein de bidouilles plus tard je suis sur ma session sur un disque dur externe depuis l'ordinateur d'un ami absent aujourd'hui, et j'avoue que j'ai eu moins l'envie de soigner ma re-rédaction ^^.

        ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

    • [^] # Re: client lourd, ou pas

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      J'ai un peu l'impression qu'il y a un mélange entre de la messagerie instantanée, du webmail et un client mail. Les usages ne sont pas les mêmes. De plus même avec une messagerie mail les usages ne sont pas les mêmes selon le type de compte, pop ou imap

      Pour ma part, si j'ai utilisé longtemps thunderbird, j'utilise Kontact (la suite messagerie de KDE, kmail étant le client mail proprement dit) en tant que client mail et mon adresse mail principale est @yahoo.fr. J'utilise le webmail dans la journée, kontact le soir, je peux récupérer les mails de mon compte en pop (je ne crois pas que yahoo fasse de l'imap), je laisse les mails sur le webmail lors du téléchargement (il existe l'option supprimer les mails du serveur). Je vide régulièrement mon webmail pour ne conserver que des messages récents, les anciens étant sur mon ordinateur.

      La vraie difficulté d'un client mail c'est que c'est moins intuitif qu'un navigateur et qu'il faut faire plus d'effort pour le configurer, l'utiliser correctement (et je le dis d'autant plus facilement que je dois utiliser kmail à 5% de ses possibilités). Configurer des filtres ça prend du temps (et il faut déjà savoir qu'on peut le faire !), créer des sous-répertoires dans les BAL (truc tout simple, mais combien d'utilisateur garde tout dans le répertoire réception), créer des règles pour supprimer les messages, etc.

      Bref, plus difficile à utiliser mais à mon avis plus efficace qu'un webmail et puis surtout on conserve ses mails chez soi au final.
      • [^] # Re: client lourd, ou pas

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        J'ai un peu l'impression qu'il y a un mélange entre de la messagerie instantanée, du webmail et un client mail.
        C'est volontaire, un client mail doit être aussi simple à utiliser qu'un client de messagerie instantannée ou un webmail ou un webmessenger.

        La vraie difficulté d'un client mail c'est que c'est moins intuitif qu'un navigateur et qu'il faut faire plus d'effort pour le configurer, l'utiliser correctement (et je le dis d'autant plus facilement que je dois utiliser kmail à 5% de ses possibilités). Configurer des filtres ça prend du temps (et il faut déjà savoir qu'on peut le faire !), créer des sous-répertoires dans les BAL (truc tout simple, mais combien d'utilisateur garde tout dans le répertoire réception), créer des règles pour supprimer les messages, etc.

        Justement, toute cette non-intuitivité n'est pas propre aux clients mail en général mais propre aux clients mail « locaux » que nous avons.

        Les premiers webmails avaient la même in-ergonomie que nos clients mails locaux classiques.
        Prenez le webmail exchange, comme outlook ce sont des dossiers et non des tags, comme outlook c'est compliqué de créer des filtres, comme outlook la seule manière de déclarer un spam c'est de mettre en liste noire l'expéditeur et ça ne prend pas en charge le header X-Spam et l'antispam coté serveur doit modifier le titre du mail pour qu'outlook ou le webmail puisse filtrer. Aussi in-ergonomique coté utilisateur que coté administrateur, mais l'un est un client local, l'autre est en ligne.

        Un webmail est un client mail, mais en ligne, au lieu d'être programmé en C++ avec une interface gtk+ il est programmé en PHP avec une interface en html+css.

        On peut imaginer un client mail « local » qui propose non pas des répertoires classiques mais des répertoires virtuels mit à jour par des filtres ou des tags en fait.

        Le webmail a évolué, le client local doit évoluer.

        C'est dans ce sens qu'il faut développer.

        ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

        • [^] # Re: client lourd, ou pas

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Je pense que les contraintes entre local et pas local font que nécessairement il y a des différences. Ne serait-ce qu'au premier lancement d'un client mail qui ne peut pas savoir a priori quel est l'adresse mail, quels sont les paramètres du compte (par exemple, chez Orange pas possible d'utiliser le smtp de yahoo sur le port 21, il faut nécessairement utiliser celui de Orange). Quand tu vas sur yahoo mail (par exemple), l'identification est forcément plus simple a priori.

          Je crois vraiment que le webmail et le client mail local sont deux outils distinct (pas possible d'écrire des mails sur le webmail si on n'est pas connecté, chose qu'on peut faire sur un client local)

          Sinon, je ne vois pas en quoi le webmail yahoo est plus efficace qu'un client mail, notamment en matière de filtre ou tag (du coup je me dis qu'il y a peut être webmail et webmail ;-) )
          • [^] # Re: client lourd, ou pas

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Encore une fois, avec un plugin comme google gears, ou avec HTML5 et son stockage local, c'est possible d'avoir un mode déconnecté pour les applications web. C'est par exemple déjà le cas pour gmail qui permet de lire, et composer des mails même lorsque le net n'est pas disponible.
          • [^] # Re: client lourd, ou pas

            Posté par . Évalué à 1.

            chez Orange pas possible d'utiliser le smtp de yahoo sur le port 21

            Le port 21, c'est plutôt FTP mais enfin, disons que c'est une faute de frappe et que tu as voulu mettre 25.
            Ce n'est pas Orange qui t'empêche de sortir en TCP25, c'est yahoo qui te demande une authentification sur smtp.mail.yahoo.fr en TCP465 avec connexion SSL qui gère l'authentification.

            Rien n'empêche les clients de messageries installés localement d'avoir une liste des principaux fournisseurs de chaque pays et de te proposer leurs paramètres en fonction de ton adresse électronique.
            • [^] # Re: client lourd, ou pas

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Orange bloque bien le port 25 pour les smtp autre que les leurs, en tout cas sur les abonnements pour les particuliers.
            • [^] # Re: client lourd, ou pas

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              port 25 et pas 21 vivi :-)

              Comme l'a répondu slubman, Orange bloque le port 25 pour tout serveur smtp autre que le sien (y compris celui de yahoo avec authentification, ou même celui de oleane, j'en ai fait l'expérience avec mon portable pro à domicile !!!)

              Effectivement on peut utiliser celui de yahoo sur le port 465 en SSL ou apparemment le port 587 sans SSL.

              Bref, la problématique de base étant de savoir quel smtp l'utilisateur veut utiliser (s'il veut en utiliser un ou plusieurs d'ailleurs), il est certes possible d'avoir un liste sauf que le jour où un FAI change sa politique (cf Orange / Wanadoo, ça a dû changer il y a 2 ans quelque chose comme ça) ce sera panique à bord !!
              • [^] # Re: client lourd, ou pas

                Posté par . Évalué à 6.

                C'est dans la pub, explicitement, hein. Il y a internet, et internet avec orange.

                Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

        • [^] # Re: client lourd, ou pas

          Posté par . Évalué à 4.

          C'est dans ce sens qu'il faut développer.

          Vas-y fonce coco, fais péter le c++ et gtk+ et montre-nous ton super client mail qui défonce tout, t'as l'air si sûr de toi…

          En attendant je reste avec mon petit système perso : serveur mail auto-hébergé + Kmail + roundcube (pratique loin de mon ordi) et une bonne vieille gestion par dossier qui me convient très bien.
          Oui j'ai passé un peut de temps pour trouver une bonne configuration, mais maintenant c'est aux petits oignons :-)
          • [^] # Re: client lourd, ou pas

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            « C'est dans ce sens qu'il faut développer. »

            Vas-y fonce coco, fais péter le c++ et gtk+ et montre-nous ton super client mail qui défonce tout, t'as l'air si sûr de toi…


            Oup's, en fait quand j'ai utilisé le terme « développer » je pensais au développement de la réflexion (qui n'engage à rien mais qui peut être utile), je ne pensais pas au sens spécifique du développement logiciel (même si j'aurai du le prévoir, honte à moi !).

            J'ai voulu écrire «  c'est dans ce sens qu'il faut réfléchir », si l'on souhaite donner plus de susccès aux clients mail locaux, je pense que c'est une bonne piste de réflexion, mais le développeur reste entièrement libre d'en tenir compte, ou pas.

            Je ne voulais pas écrire «  c'est dans ce sens qu'il faut coder », donnant alors un ordre aux développeurs et orientant leur travail.

            mea culpa (pourquoi tant de voilence ?)

            Personnellement je me suffit d'evolution, malgré que je trouve que c'est une grosse usine à gaz qui fait une intégration composant -> evolution plutôt que composant -> bureau, et je n'utilise plus depuis longtemps thunderbird, parcque si ce sont tout deux des usines à gaz qui mélangent tout, au moins l'usine à gaz evolution est intégrée à mon bureau, et le webmail, très rare, j'ai quasiment toujours mon pc avec moi lorsque je me connecte.

            ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

    • [^] # Re: client lourd, ou pas

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      >Cas Thunderbird (et autres)
      Il me faut connaitre le nom du logiciel, mon identifiant, mon mot de passe, le serveur imap, le serveur http, les détails de connexions (ssl & co).


      justement, ça change avec thunderbird 3.0. Tu lui indique ton addresse mail et ton mot de passe, et il va chercher tout seul comme un grand le reste (dans une base à laquelle on peut contribuer il me semble).
    • [^] # Re: client lourd, ou pas

      Posté par . Évalué à 2.

      Après les problèmes LDAP et consorts ça ne touche pas le grand publique, ça concerne la plupart de temps les entreprises qui ont un service informatique avec des gars payés piur configurer tout ça et des utilisateurs à qui il est demandé de ne pas toucher soi-même à la configuration.

      Et justement. Pour une entreprise, TB est un peu juste. Ca fonctionne. Ici, on l'utilise avec l'authentification intégrée Windows sur un Dovecot+Postfix, et ça fonctionne fichtrement bien. On a même tenté les calendriers (ical sur du WebDAV avec la même authentification intégrée), mais il y a des blocages un peu trop récurrents pour que je le recommande.

      En revanche, là où ça pèche, c'est :

      * le déploiement d'un nouveau poste. Il faut se repanner la configuration complète alors qu'il n'y a fondamentalement qu'une info qui change (le nom d'utilisateur, certes à trois endroits).
      * le carnet d'adresse. Là c'est la misère absolue, aucune possibilité sérieuse de partager, où même de centraliser.
      * quelques comportements désagréables, genre la gestion des fichiers ODF temporaires (il ne les marque pas en lecture seule, donc l'utilisateur ne se rend pas compte qu'il bosse dans les temporaires et finit par chialer sa mère, souvent).

      Dans l'idée, plusieurs de ces problèmes pourraient se régler "simplement" avec une version de Weave pour TB (en supposant que les contacts soient bien synchronisés).

      Toujours est il que le webmail manque un peu d'attrait pour l'entreprise (après tout, les utilisateurs sont le plus souvent sur UN poste), et un client riche peut apporter un gros plus. Et en l'état TB ne se débrouille pas si mal, mais c'est clair qu'il faut voir un peu plus loin que la simple liste de fonctionnalités pour ne pas choisir la concurrence.
      • [^] # Re: client lourd, ou pas

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        * le déploiement d'un nouveau poste. Il faut se repanner la configuration complète alors qu'il n'y a fondamentalement qu'une info qui change (le nom d'utilisateur, certes à trois endroits).

        sed -i s/ancien_utilisateur/nouvel_utilisateur/ .mozilla-thunderbird/*
      • [^] # Re: client lourd, ou pas

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        * le carnet d'adresse. Là c'est la misère absolue, aucune possibilité sérieuse de partager, où même de centraliser.

        LDAP fonctionne pas trop mal et mieux sur TB 3. Le principale blocage vient du schéma de merde qu'il utilise (c'est un inetOrgPerson avec 5 champs en plus et structurel).
        Ce journal m'a fait retesté TB3 et la synchronisation locale du LDAP fonctionne enfin.

        * le déploiement d'un nouveau poste. Il faut se repanner la configuration complète alors qu'il n'y a fondamentalement qu'une info qui change (le nom d'utilisateur, certes à trois endroits).

        Il y a MCD que j'utilises et qui fonctionne bien (tu peux même allez chercher les infos sur un LDAP, mais sans authentification uniquement. J'ai pas testé avec TB3).

        "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

        • [^] # Re: client lourd, ou pas

          Posté par . Évalué à 2.

          LDAP fonctionne pas trop mal et mieux sur TB 3. Le principale blocage vient du schéma de merde qu'il utilise (c'est un inetOrgPerson avec 5 champs en plus et structurel).

          Oui :(

          Ce serait très compliqué de faire une extension pour modifier ça? Normalement, juste avec du Javascript on pourrait être bons, non?

          Ce journal m'a fait retesté TB3 et la synchronisation locale du LDAP fonctionne enfin.

          Tu veux dire le fait d'accéder en hors-ligne? C'est effectivement mieux, mais insuffisant : il est toujours impossible de partager un "vrai" carnet d'adresses (comprendre: en lecture/écriture). La seule solution est de conserver un annuaire centralisé (via LDAP) mis-à-jour en dehors de TB (via une solution Web, par exemple). C'est bien, mais pas précisément top.

          Il y a MCD que j'utilises et qui fonctionne bien (tu peux même allez chercher les infos sur un LDAP, mais sans authentification uniquement. J'ai pas testé avec TB3).

          Alors là, par contre, tu viens juste de faire ma journée. Comme on dit outre-flotte. D'autant que des gens ont eu des idées intelligentes pour pallier aux limites de l'accès LDAP :

          http://www.famille-fontes.net/comments.php?y=09&m=10&(...)

          Franchement, je suis juste un peu triste de n'avoir pas trouvé ça avant (sérieusement, le jour où vous cherchez une solution pour automatiser le déploiement de Thunderbird/Firefox, ça vous viendrait à l'idée de chercher "Mission Control Desktop"?).

          Grand merci en tous cas.
        • [^] # Re: client lourd, ou pas

          Posté par . Évalué à 3.

          En fait, la philosophie consistant à toujours rajouter quelque chose à un outil, parce que... (liste infinie) a quand même des limites. C'est un peu ce qui sépare la conception microsoftienne de celle de linux un outil pour une chose!
          Bon je sais qu'il ne faut pas être catégorique, ni bouché, mais c'est une démarche je veux dire.
          Alors, pour les gens mobiles, utiliser le webmail peut avoir du sens, tout comme utiliser un thunderbird sur clé USB... mais sur un poste fixe autant garder thunderbird.
          Mais quant à rajouter aussi le chat et la visioconférence et... je crois qu'on est barré là dans une autre logique!
          En fait, je crois plus aux applis couvrant les vrais besoins des utilisateurs (les besoins en entreprise ne sont pas ceux du particulier p.e) plutôt qu'à la grosse babasse qui fait tout, donc ça passe par plusieurs logiciels de mail et c'est pas plus mal.
          Je prends juste une journée d'avance sur les trolls:
          Quand on veut faire l'outil qui sert à tout, on fini par faire l'outil qui sert à rien! Par exemple le couteau suisse à 32 lames... vachement utile quand on est vraiment sur le terrain !
    • [^] # Re: client lourd, ou pas

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Bonjour,

      Cas Thunderbird (et autres)
      Il me faut connaitre le nom du logiciel, mon identifiant, mon mot de passe, le serveur imap, le serveur http, les détails de connexions (ssl & co).


      Non, pour Thunderbird, il suffit de connaître que :
      Le nom du logiciel, l'identifiant, le mot de passe, savoir si on veut le faire en IMAPs ou en POPs, et le serveur.

      Je ne vois pas pourquoi tu précises http. Pour les détails (ssl), ça reste un détail, important, mais pas obligatoire.

      Enfin, Jabber, c'est plus simple:
      Logiciel, Login, passe, serveur (et demander le chiffrement TLS tant qu'à faire, le choix par défaut dépends du logiciel, le meilleur étant Gajim (qui gère même le son et la vidéo sans config))

      Il ne manque à Gajim que la gestion du courrier comme le ferait Thunderbird, ce serait si bien...

      A bientôt
      Grégoire
      • [^] # Re: client lourd, ou pas

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Pour le http, désolé c'est une faute de frappe, je voulais écrire smtp, mais comme je l'ai détaillé dans un autre post, j'ai subi un violent crash matériel entre ma première rédaction et la seconde, et j'avoue m'être moins appliqué…

        ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

  • # Ils sont en train de bosser sur un client wave (?)

    Posté par . Évalué à 3.

    Pour le mail c'est rapé alors ils sont peut être en train de nous concocter un client wave d'enfer ? !
    • [^] # Re: Ils sont en train de bosser sur un client wave (?)

      Posté par . Évalué à 1.

      Il semble qu'il y ait Raindrop ( https://mozillalabs.com/raindrop/ ) qui aurait des fonctionnalités similaires...

      Quelqu'un a essayé ? Est-ce utilisable ?
      • [^] # Re: Ils sont en train de bosser sur un client wave (?)

        Posté par . Évalué à 2.

        Si j'ai bien compris, Raindrop c'est plutôt un outil d'aggrégation de moyens de communication.

        Wave c'est un moyen de communication.

        Donc un plugin Wave pour Raindrop serait plus l'idée. Enfin, dès qu'un le protocole de communication client-serveur de Wave sera finalisé (et je ne sais pas où on en est).
    • [^] # Re: Ils sont en train de bosser sur un client wave (?)

      Posté par . Évalué à 2.

      Techniquement, on ne peut pas écrire de "client" Wave standard à l'heure actuelle.

      Les seules spécifications que Google a arrêté (enfin à peu près) sont celles de communication serveur-serveur.

      Pour celles client-serveur, Google fait ça avec sa propre soupe (et s'ils n'ont pas releasé, c'est à mon avis qu'ils ne pensent pas que leur solution soit pérenne). Ils montrent néanmoins une ébauche de serveur wave open-source dont la base pourrait servir à définir un protocole standard, mais ça reste très incertain.
  • # Ce qui me manque dans Thunderbird

    Posté par . Évalué à 1.

    J'apprécie Thunderbird et je dois dire qu'il ne lui manque pas grand chose d'important pour me satisfaire. Il comble globalement mes besoins.

    Je voudrai tout de même savoir s'il existe un moyen dans Thunderbird, un plugin, ou un logiciel concurrent, qui me permettrait d'éditer/rajouter des en-têtes de mails reçus ou en cours de composition ?
    Pour par exemple :
    - Editer le titre (voir le contenu) d'un mail reçu (pour y rajouter une info sans avoir à ajouter un tag/le classer ...)
    - Envoyer un mail avec une entete non prévu par TB (donc autre que from, to, cc, bcc) et qui pourrait être utilisé par les clients ou serveurs mails du destinataire.

    Si quelqu'un connait ça en libre sous windows, ça m'intéresse ! Un plugin ça serait top mais je pense avoir bien cherché, sans succès.
    • [^] # Re: Ce qui me manque dans Thunderbird

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      - Envoyer un mail avec une entete non prévu par TB (donc autre que from, to, cc, bcc) et qui pourrait être utilisé par les clients ou serveurs mails du destinataire.

      Si quelqu'un connait ça en libre sous windows, ça m'intéresse ! Un plugin ça serait top mais je pense avoir bien cherché, sans succès.


      Ce ne sera pas avec Mozilla Thunderbird, mais avec Sylpheed : "Account Preferences" > "Send" > "Add user-defined header" et ton deuxième souhait est exaucé.

      Pour le premier, je n'ai pas vu ça dans un quelconque client de messagerie.
      • [^] # Re: Ce qui me manque dans Thunderbird

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Pour le premier : e (edit) sous mutt.
        • [^] # Re: Ce qui me manque dans Thunderbird

          Posté par . Évalué à 2.

          Ca ne va pas correspondre à mes besoins puisque je cherche une solution sous Windows mais ça m'intéresse pour connaître la faisabilité de la chose : saurais tu me dire si ça fonctionne dans tous les cas, que ça soit en pop mbox/maildir, mais aussi en imap ?
          • [^] # Re: Ce qui me manque dans Thunderbird

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            En POP, non, vu qu'à ma connaissance, Mutt ne prend pas ce protocole en charge. On utilise plutôt un outil pour récupérer les messages dans une boîte locale. De toute façon, POP c'est plutôt pour la récupération en local, pas la consultation.

            En mbox et Maildir, oui, ça marche. En IMAP, pas testé, même si Mutt le prend en charge.

            J'utilise personnellement un outil externe, OfflineIMAP, pour récupérer en local l'intégralité de mon courrier en IMAP. Plusieurs avantages :
            - ça fait des sauvegardes, mon courrier étant sur mon serveur et sur chacun de mes ordinateurs clients ;
            - c'est le client IMAP le plus rapide de la galaxie ;
            - c'est pratique d'avoir son courrier en local.
            Du coup, quand je modifie un message, c'est toujours en local. :-)
  • # 3.0 RC

    Posté par . Évalué à 2.

    La version 3.0 RC a été mise en ligne...
    Maintenant, c'est vrai qu'il y a moins de tam tam que sur Firefox, c'est un peu dommage!
  • # LDAP en écriture

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Pour le suppport LDAP en écriture, on n'est pas si loin que ça:

    https://bugzilla.mozilla.org/show_bug.cgi?id=86405

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.