fabrices a écrit 25 commentaires

  • [^] # Re: Stats

    Posté par . En réponse à la dépêche Python pour la rentrée 2019 — partie 1. Évalué à 4 (+4/-0).

    Ça c'est un peu du fantasme le côté laxiste de Python.

    Perso j'ai jamais eu trop à souffrir de bogues vicieux à cause de cela, juste des problèmes de typo qui sont détectés uniquement à l'exécution si on utilise pas un outil comme Pylint. Ça c'est une perte de temps versus un temps de compilation.

    Par contre les segfaults en C, les threads et les problèmes de mémoire en C / Java on connaît …

    D'ailleurs la gestion de la mémoire posent parfois des soucies, pour la même raison que Java : le Garbage collector ne fait pas des miracles.

    Pour des attributs privés, la convention « object._attribut » fait une partie du boulot, de même qu'elle est recommandé en C++ là où peut faire un « #define private public » ou pire avec les pointeurs …

  • # Il faut distinguer les usages et les utilisateurs dans ces statistiques

    Posté par . En réponse à la dépêche Python pour la rentrée 2019 — partie 1. Évalué à 8 (+9/-1).

    Contrairement à d'autre langage, Python est utilisé par un large spectre de gens

    • comme un langage de haut niveau pour faire du prototype ou coder rapidement un truc qui marche
    • pour des applications web en alternative à CGI Perl Php etc.
    • pour des vrais applications en production qui marche si on sait utiliser le langage à bonne escient

    Et surtout des gens qui ne sont pas informaticiens mais qui ont besoin d'un langage accessible et performant

    Je penses que cette poussé est en partie dû au faite que les frameworks de Machine Learning utilise Python, que Numpy etc. offre une alternative à Matlab, OpenCV à un binding Python etc. etc.

    Je crois que les informaticiens oublient cet aspect, Python est un bon langage pour des ingénieurs et aussi pour des « informaticiens » qui ne sont pas des experts du code (genre Visual Basic et Js cracra). Rien que l'indentation qui fait partie de la syntaxe est un plus indéniable.

  • [^] # Re: Niveaux

    Posté par . En réponse au journal GIMP défi → tutoriel, aidez-moi :). Évalué à 1.

    En faîte Gimp n'est pas fait pour cela, idem pour le trucage de photo avancé, il y a plein d'algorithmes qui n'existe pas, hormis dans Gmic. C'est d'ailleurs à mon avis un problème de design due à une absence de modularité … même si il y eu un effort pour décomposer le logiciel en sous-partie.

    Pour bien faire il faudrait prendre une photo sur fond blanc pour l'anti-shading (pour corriger un éclairage non homogène) et une mire en damier pour corriger l'optique. Et ça fait 3x4 photos à centrer à peu près correctement.

    Sur un fond noir, il y a des méthode algorithmique pour retirer le fond (càd. remplacer le noir dégradé par un noir absolu), à parfaire en jouant avec la courbe de gamma.

  • # J'ai pas attendu l'AFNOR pour coller des étiquettes ...

    Posté par . En réponse à la dépêche La norme française de dispositions de clavier a été publiée. Évalué à 1.

    Quand on passe des heures a coder, un clavier Français c'est chiant et le clavier US n'a pas les accents.

    Alors une config X11 et des étiquettes en LaTeX ça change la vie !

    Pour les curieux, les sources sont là https://github.com/FabriceSalvaire/french-keyboard-map

  • [^] # Re: Depuis la fac...

    Posté par . En réponse à la dépêche Jugement TGI de Paris du 7 mars 2019 sur le blocage de Sci-Hub/LibGen. Évalué à -2.

    ajoute l'acronyme d'un partie en 4 lettres à la place des … et tu comprendras

  • [^] # Re: Depuis la fac...

    Posté par . En réponse à la dépêche Jugement TGI de Paris du 7 mars 2019 sur le blocage de Sci-Hub/LibGen. Évalué à 10.

    Sci-Hub et Lib Gen sont accessibles de partout sauf depuis 4 FAI qui bloquent le DNS et les IPs.

    De là à supposer que les avocats ont été conseillé par un mec qui a fait sciences-po et un cap cuisine …

    Donc c'est encore accessible avec un peu de plomberie IP …

  • # Imprécision dans le texte au sujet de Qt

    Posté par . En réponse à la dépêche Développement Web « fullstack », application de dessin collaboratif. Évalué à 2.

    Ainsi les frameworks web basés widgets, comme Wt, reprennent logiquement la même architecture que les frameworks natifs, comme Qt ou Gtk.

    Il faut lire comme Qt Widgets, qui est l'approche historique de Qt. Aujourd’hui il faudrait considérer Qt QML, qui permet de scinder le cœur applicatif, l'interface graphique et l'UX design.

    D’ailleurs le premier exemple de Wt est daté de 2008 https://www.webtoolkit.eu/wt/src/hello

    Wt est donc calqué sur une ancienne approche de faire des interfaces graphiques ( du point de vue Qt ).

    Ensuite quid des performances du DOM / CSS, séparation du code, de l'UX design, C++ moderne versus JavaScript moderne ???

  • # Parlons du bureau ...

    Posté par . En réponse à la dépêche Les meilleures campagnes marketing avec GNU/Linux. Évalué à -3.

    Mon constat est que nous assistons à un phénomène de courbe en cloche, au début il y avait pas grand chose, puis il y a des gens qui ont codé plein de trucs ( sur leurs temps libre et avec plus ou moins de compétences ), puis ils n'ont plus eu le temps ou bien c'était devenu trop compliqué à maintenir.

    Et résultat aujourd'hui, on a certes un écosystème desktop et des logiciels, mais littéralement bancale ! Et cela semble se dégrader au fil du temps.

    Concrètement il faut sauvegarder son document à chaque clic de souris dans bon nombre de logiciels car ils plantent trop souvent et une bonne partie d'entre eux ne semble plus maintenu. Des exemples vécus : Inkscape, Audacity, Kdenlive … KDE et les softs autour sont ils encore maintenus ???

    Pour la blague, j'ai dû récemment me résigner à éteindre et rallumer mon laptop à cause d'une fuite mémoire dans Emacs avec un fichier long … ( précisons que Fedora ne configure pas de limit par défaut ) Il y a 15 ans c'était plutôt impensable.

    Autre exemple, exécutez dans un terminal : " touch foo.mp4 ; vlc foo.mp4 & "

    Les bugtrackers me direz vous, bah à force, ça donne une impression de trou noir à bugs, quand ils ne sont pas tout simplement fermés / ignorés.

    Tout ça pour dire que l'April devrait se soucier de la maintenance effective du libre !

  • # Du côté de Blender / Krita ?

    Posté par . En réponse au journal Natron est dans une mauvaise passe.. Évalué à 2.

    IMHO Blender/ Krita via les fondations en droit néerlandais semblent être les seuls logiciels libres dans le domaine graphisme et cie à survivre (développeurs financés). Espérons que Gimp profitera du récent financement qu'il a obtenu.

    Bref c'est un problème globale …

  • # C'est super mais quelle est le modèle de la tablette d'Aryeom ?

    Posté par . En réponse à la dépêche GIMP 2.10.8 : Wilber Kid. Évalué à 1.

    Mon grief numéro un, car se résigner à utiliser Gimp avec une souris quand on a du matériel pro …

  • # KDE / Qt sous wayland c'est pas pour demain ...

    Posté par . En réponse au journal Nvidia travaille sur le support d'EGLStreams pour KDE/Wayland. Évalué à 1. Dernière modification le 16/11/18 à 22:38.

    D'après la todo list il y a encore beaucoup de chose à implémenter y compris dans Qt

  • # Impression 3D

    Posté par . En réponse à la dépêche Financement participatif de la tablette tactile libre Diskio Pi. Évalué à 1.

    On doit pouvoir faire une coque simplifiée avec une presque vraie imprimante 3d abs + support, mais ça sera moins solide, plus lourd, moins fin etc. En impression 3D, il faut faire la distinction entre l’aberration pondu par un designer, une machine fonctionnelle, et une machine industrielle.

  • [^] # Re: optimisation et propagation de constante

    Posté par . En réponse à la dépêche OCaml 4.06 et 4.07. Évalué à -5.

    Matlab, Mathematica et python sont utilisable par des gens qui n'ont pas fait une thèse de doctorat en informatique théorique.

    OCaml est me semble il un échec de l'INRIA. Faudrait peut être passer au microscope un codeur lambda …

    De part ma culture assez large, je trouve qu'il y a des choses inintéressantes dans OCaml, mais les floats non IEEE, la syntaxe compliquée, le gc et un code moins optimisé que gcc font que OCaml est cantonné à un domaine très spécifique.

  • [^] # Re: Spam

    Posté par . En réponse au journal La colère des développeurs de crypto-monnaies après le rachat de Github par Microsoft. Évalué à 7.

    Ça laisse une trace indélébile sur ces compétences en SEO renversé, genre : comment se faire une net réputation en 1 clic (TM) …

  • [^] # Re: KDE Plasma

    Posté par . En réponse à la dépêche Fedora 28 est sortie dans les temps !. Évalué à 3.

    Il y a comme une impression de passage à vide pour KDE …

    qt.io s'est positionné sur un marché où il est concurrentielle : l'embarqué, un sujet récurrent sur leur blog

    Pour le desktop, le web est à la mode à tord où à raison, il paraît que html5 c'est beau alors que le reste c'est moche …

    D'où les whitepapers QML versus HTML5 versus Java FX. Qui compare le desktop linux versus windows versus OS X ?

    Résultat concret l'impression sous Qt a été délaissé au point ou un carré de 100 mm est imprimé en 96 mm … ( il y a eu des commits depuis peu )

    Qt5 a mis en cryogénisation les QtWidgets, c'est un peu déroutant quant un projet floss a été écrit en Qt3 …

    Donc ça marche mais avec des bogues plus ou moins casse pieds par ci par là, des tas de choses pas fini et à l'ergonomie douteuse.

    Un desktop c'est quoi en faîte ? Personnellement je suis plus intéressé par wayland qui tarde à venir.

    Et je penses que les projets floss les plus significatifs en Qt : krita, kusescore, valentina, vlc …) jouent la carte de la portabilité plutôt que les kf5.

  • [^] # Re: Position par rapport à Django ?

    Posté par . En réponse à la dépêche Sortie de Flask 1.0. Évalué à 3.

    Il y a grosso modo une hiérarchie (falcon) bottle < flask < pyramid < django où tout est de plus en plus intégré et de plus en plus consommateur en ressources (le nombre de requêtes pouvant être traité diminuant de plus en plus).

    Django est très bien si tu est intéressé par un framework clé en main où tout est plus ou moins traité et standardisé, on peut par exemple intégrer n'importe qu'elle application Django avec Django CMS. On peut faire un parallèle avec un ERP genre Odoo qui est encore plus intégré.

    Par contre si tu veux développer un backend (api rest) supportant une très grosse charge, Django ne sera clairement pas le framework adapté.

    Django est aussi un framework de la vielle école dans le sens où il a été conçu pour concurrencer php à une époque où les api rest, frontend js et websocket n'existaient pas. Je ne suis pas sûr que Django soit adapté pour un projet comme Taiga.

    Pour résumer c'est comme pour une pelleteuse, tu ne fais pas le même travail avec un modèle de 500 kg et un de 50 tonnes.

  • # Une situation généralisée

    Posté par . En réponse au journal Un technicien Free a coupé ma fibre optique pour connecter un voisin.. Évalué à 8.

    Les techniciens sont des sous-traitants et les opérateurs SAV ont un petit accent.

    Chez Orange, c'est pas beaucoup mieux, ma ligne est loin du NRA et j'ai eu deux fois des soucies. Il faut à chaque fois s'armer de patience, ruser et batailler avec un SAV délocalisé pour faire « remonter » la ligne.

    J'ai aussi entendu parler de ce type de mésaventure sur la boucle locale, orange à rebranché un client free sur un nouveau client orange …

    Dans ton cas, tu dois avoir une rupture de contrat, bon courage tu n'es qu'un banal client parmi des millions …

    Le cas du mec en jogging, c'est pareil pour les transporteurs, j'ai eu le cas d'un livreur (en freelance ?) qui est arrivé avec une voiture familiale alors que j'avais mis le colis sur palette à l'expédition … Sans parler d'une vidéo où on voit un employé d'un centre logistique de la P lancer les colis dans un camion. On montre à la télé des centres logistiques robotisés ultra-modernes, alors que la réalité terrain c'est la jungle de l'emploi.

  • # Il n'y a pas que la vie privée qui pose problème

    Posté par . En réponse à la dépêche Campagne de financement d’eelo pour un smartphone respectueux de la vie privée. Évalué à -10.

    (ou des détails cosmétiques de l'interface)

    Dans l'idéale, il faudrait un « yocto linux » supportant les soc des smartphones et tablettes. cf. Nokia etc. avant que les choses se gâtent.

    L'OS devrait fournir une surface OpenGL/Vulkan, une « libinput » et des API C pour interagir avec le système.

    La couche Java / Objective C est l'équivalent de la monture chez Canon / Nikon : un verrou commerciale.

    Le choix du langage doit être fait au niveau applicatif et pas au niveau de l'OS.

    Si on commençait par respecter la vie du développeur, la vie privée irait mieux.

  • [^] # Re: Les archivent ne mentent jamais (ou pas)

    Posté par . En réponse à la dépêche Seconde mise en demeure pour l'association LinuxFr. Évalué à -3.

    Sauf que ses twittes donne le 12 et 16 avril.

    Alors que la date d'archive.org n'a pas grand sens … linuxfr a juste un meilleur ranking que son blog

  • [^] # Re: Droit root, petite nuance

    Posté par . En réponse à la dépêche F-Droid 1.0 est sorti. Évalué à 6.

    Tout faux !

    Android en tant qu’écosystème est bien pire que Windows :

    • obsolescence programmée : wiko pas de mises à jour, samsung plus rien au delà de la période de garantie
    • aucune traçabilité : rom = android vanilla bidouillé ???

    => Inadapté pour une utilisation pro

    • bootloader verrouillé
    • appstore plus ou moins verrouillé (vérolé)
    • pas de droit administrateur => tu ne peux pas faire ce que tu veux (données cachées etc.) Il faut différencier l'utilisateur et un logiciel fonctionnant dans une sandbox

    Point de vue développement :

    • API quasi imposée : Java versus API bas niveau et surface OpenGL
    • compilateur imposé : CLang alors qu'il y a plein de régressions par rapport à GCC
    • browser html imposé

    iOS bénéficie d'une homogénéité et d'une meilleure compatibilité C (grâce à objective-c), mais appstore encore plus verrouillé, requiert xcode pour installer sans appstore et usage des dll verrouillé.

    Android / iOS ont été conçu selon des directives commerciales et non techniques !

    La bonne solution pour l'embarqué, c'est le vrai Linux !

  • # OS Temps Réel

    Posté par . En réponse à la dépêche LibraZiK : nouveautés des six derniers mois. Évalué à 1.

    Question bête: pour faire un DAW on pourrait pas couper la poire en deux, un x86_64 normal pour la gui etc. et une - vrai - plateforme arm pour le temps réel, io, i2s, dsp, midi ?

    À priori OS / GUI avancée et RT ne vont pas de paire.

  • # Promouvoir le libre ...

    Posté par . En réponse à la dépêche LibraZiK : nouveautés des six derniers mois. Évalué à -4.

    Récemment j'ai du plonger dans le cambouis pour releaser (enfin) MuseScore 2.1 sour Fedora … Sachant que l'AppImage plante au premier démarrage …

    Je me demande bien comment des gens qui ont soit une formation classique soit technique (ingénieur du son) pourraient arriver à faire quoique ce soit avec un OS libre. C'est une jungle sans fond !

    Un livecd est donc un premier pas !

  • [^] # Re: Conception de fonction vs conception de pcb

    Posté par . En réponse à la dépêche Sortie de KiCad 4.0. Évalué à 4.

    J'ai bricolé pour mes besoins personnels une interface Python pour NgSpice dénommé PySpice. Python et ses modules scientifiques offrent une alternative moderne à TCLspice et compétitive avec Matlab. C'est utilisable pour l'enseignement ou le diy, mais pas pour l’industrie au vue de la qualité de ngspice.

    J'ai ajouté récemment un parser pour lire les netlist générés par Kicad afin d'en faciliter l'écriture. Par contre je ne suis pas favorable à un environnement très intégré comme Qucs, je pense que c'est trop ambitieux pour un projet libre et non financé.

    Le dépôt est ici https://github.com/FabriceSalvaire/PySpice et la doc là http://fabricesalvaire.github.io/PySpice/

  • [^] # Re: Fedora LTS

    Posté par . En réponse à la dépêche CentOS et Red Hat unissent leurs forces pour une plateforme communautaire stable. Évalué à 6.

    Ces trois distributions ont un rôle bien précis:

    • Fedora sert de plateforme de R&D pour Linux/RHEL et convient en même temps pour le marché de niche du desktop
    • RHEL vise les applications critiques où le support et la stabilité est primordiale: salle de marché, etc.
    • les clones sont utiles aux gens qui veulent la stabilité de RHEL et qui peuvent se passer du support, en partie pour des raisons financières. Ou qui ne veulent pas s'emmerder à gérer des tokens RHN.

    Une des caractéristiques de RHEL est son nombre limité de paquets et parfois ancien: c'est par pragmatisme, on ne peut pas garantir le bon fonctionnement de 50000 paquets. Fedora, Debian/Ubuntu ferment les yeux sur cette réalité. RHEL se doit d'être 100% fonctionnel.

    Je trouve ce nouveau positionnement assez logique.

  • [^] # Le rôle de Scientific Linux

    Posté par . En réponse à la dépêche CentOS et Red Hat unissent leurs forces pour une plateforme communautaire stable. Évalué à 6.

    Scientific Linux est soutenu par l’institue de recherche Fermi Lab à Chicago qui est dédié à la recherche en physique des particules. L'institut emploi au moins deux personnes à pleins temps qui ne partent jamais en congé en même temps. Cela explique pourquoi SL6 est sorti bien avant Centos6.

    SL est utilisé en autre sur les grilles de calcul du LHC et pour l’infrastructure informatique du LHC au CERN. Une expérience comme le LHC est incroyablement complexe et requiert une infrastructure informatique conséquente qui fonctionne 24h/24h. Bien que je ne connaisse pas les moyens des grandes entreprises en Europe, il est fort probable que la grille LHC soit dans le top 10 des infrastructure informatiques (hors supercalculateurs). Jadis le CERN et DESY ont même accueillie des pièces uniques d'IBM en Europe et des silos STK. De plus le coût de construction et de fonctionnement d'un accélérateur de particule est telle que seul une collaboration mondiale peut en assurer le financement. La France et son industrie est d'ailleurs bien contente que le CERN soit en majorité sous son sol.

    Alors même si un incident est moins grave que dans le secteur bancaire, les administrateurs systèmes ont quand même une lourde responsabilité sur le dos.

    Du point de vue différence entre RHEL et SL, le mécanisme de souscription RHN (et le coût) ne facilite pas la gestion d'un parc de centaines de machines. RHEL est une évidence pour une salle de marché, SL l'est pour la grille LHC.

    Personnellement j'utilise SL au sein d'une petite PME pour ces deux raisons: support garantie sur les mises à jour et pas de souscription RHN, trop chère et trop contraignant.