hervé Couvelard a écrit 2723 commentaires

  • [^] # Re: Impôts et lisibilité

    Posté par (page perso) . En réponse au journal [HS] L'impôt sur le revenu français, pas si progressif, voire régressif. Évalué à -1.

    ok, tu as raison… enfin…

    Pour le mariage, c'est que l’administration ne savait pas faire/gérer le fait que tu as 2 niveaux de parts différentes avant et après mariage. Comment faire ? ils ont décidé de faire 3 déclarations. Tu trouves cela stupide, moi je trouvais cela pragmatique mais je suis pas aussi intelligent que toi. Bien entendu on peut considérer qu'il n'y a plus de "ménage" et donc que tout le monde cotise sur chaque part. et on ajoute les enfants…. à la louche. on on n'en tiens pas compte. Je le dis sans haine, parce que dès que je dis un truc tu le prends pour de la haine viscérale… C'est juste un changement complet de paradigme du mode d'imposition. Plus qu'une révolution. pas juste un petit changement pour voir.

    C'est comme pour l'enfant, il ajoute une demi-part, qu'il naisse en janvier ou il coûte toute l'année ou en décembre ou il coûte rien. Ce sont des choix par rapport à la complexification d'un autre calcul. Je ne sais pas si c'est bien ou pas ou stupide (sans haine), c'est juste comme cela. Bien sur on peu tout changer, mais je pense que c'est une bonne idée de réfléchir AVANT plutôt de conspuer tous ceux qui pensent qu'il faut avancer avec des pincettes et que les choses sont d'une certaine manière à cause de raisons que les gens ont trouvées bonnes à un moment.

    Ainsi la hausse des taux de références pour le foncier/locaux met en danger l'habitat de tout plein de vieux par exemple à St quentin. D'ailleurs des quartiers deviennent invendables aux particuliers à cause des montants d'impôt. Cela a une incidence assez forte sur l'aménagement du territoire… et JE trouve que c'est une mauvaise idée de conspuer les petits propriétaires en leur expliquant que c'est de leur faute : on change de "contrat social", faut le faire avec intelligence.

    Maintenant pour mes 2 exemples sur les seuils, que tu trouves idiot, parce que j'ai de la haine envers toi… promis je vais me soigner, c'est que les exemples que je prends concernent un grande partie de la population, parce qu'on est dans les tranches "basses".. pas loin du smic mes exemples c'est en gros en dessous du 3ème décile. C'est la population qui m'intéresse car c'est ce que j’appelle "pauvres", car c'est celle que je vois dans ma région sinistrée. Et à aucun moment je n'ai vu que tu donnais un contre-exemple, et à aucun moment je n'ai compris que tu actais que pour une partie de la population (30%) ton raisonnement ne se tenait pas. Je ne l'ai pas vu, je suis désolé. Et comme à chaque fois que tu m'attribues une parole, je te demande de me montrer ou, à chaque fois je n'ai pas de réponse.

    L'exemple que tu prends avec ton 24 000 et 48 000 c'est au dessus le 7ème décile. Et il est vrai, le miens aussi. Sauf que dans mon "scope" les 30% les plus "riches" me posent moins de soucis, car ils sont plus mobiles, et ont plus de marge de manœuvre, plus de contacts, ils sont plus autonomes que ceux des 3 premiers déciles. Et je pense que les "soucis" sociétaux qui risquent de venir de la désespérance qui s'installent dans ces classes là.

    Ce sont eux qui sont le "gros de la troupe" qui votent fn sans être "racistes". Et, c'est probablement populiste et la preuve de cette haine (et de toi et des riches) mais je pense sincèrement que le rôle d'un gouvernement est de faire attention aux plus faibles, en premier lieu.

  • [^] # Re: Impôts et lisibilité

    Posté par (page perso) . En réponse au journal [HS] L'impôt sur le revenu français, pas si progressif, voire régressif. Évalué à 0.

    directement de son journal :

    Intéressons-nous donc à un revenu de base, qui prendrait comme base le RSA socle actuel (524€/mois)

    puis dans ce commentaire : http://linuxfr.org/nodes/107091/comments/1627446

    L'idée à long terme (que je n'ai pas développé dans le journal, c'est encore un autre sujet, plus politique) est de mettre l'assurance chômage dans le revenu de base, et du coup radier ne serait plus utile économiquement.

    Mais cette modification a un impact sociétal (assurance chômage "à vie" moins important et non plus de 2 ans de manière plus importante, etc),

    désolé d'avoir mal compris.

  • [^] # Re: Impôts et lisibilité

    Posté par (page perso) . En réponse au journal [HS] L'impôt sur le revenu français, pas si progressif, voire régressif. Évalué à -1.

    Pour un revenu de 12000 € avec 1 part(s) fiscale(s) votre impôt 2014 sera de -113 €.
    Pour un revenu de 14000 € avec 1 part(s) fiscale(s) votre impôt 2014 sera de 113 €.

    Pour un revenu de 26000 € avec 2 part(s) fiscale(s) votre impôt 2014 sera de 431 €.

    juste pour le cas des 2 différents. soit exactement la même chose. on a tous compris : +113-113=431.

  • [^] # Re: je suis perplexe

    Posté par (page perso) . En réponse au journal [HS] L'impôt sur le revenu français, pas si progressif, voire régressif. Évalué à 0.

    si si il y a un lien, car dans les impôts locaux, il y a des plafond suivant les revenus du "ménage"… !tout est un peu lié en france…

  • [^] # Re: Impôts et lisibilité

    Posté par (page perso) . En réponse au journal [HS] L'impôt sur le revenu français, pas si progressif, voire régressif. Évalué à -2.

    ok je raconte un peu n'importe quoi…

    http://calculis.net/impot

    Pour un revenu de 14000 € avec 1 part(s) fiscale(s) votre impôt 2014 sera de 113 €.
    Pour un revenu de 28000 € avec 2 part(s) fiscale(s) votre impôt 2014 sera de 734 €.

    Donc vraiment n'importe quoi.Je ne parle même pas de l'apl, des fonciers, des locaux… je dis n'importe quoi.

  • [^] # Re: Impôts et lisibilité

    Posté par (page perso) . En réponse au journal [HS] L'impôt sur le revenu français, pas si progressif, voire régressif. Évalué à 0.

    alors si j'ai tout compris…

    1 - il faut pas regarder au global sinon c'est trop compliqué.
    2 - il faut pas regarder la progression parce que c'est trop nul mais la progression marginale.
    3 - il faut faire attention à ne pas parler politique, mais juste technique.
    4 - on ne peut pas trop bouger de choses à la fois car sinon les règles simples ne fonctionnent plus pour le raisonnement
    5 - La notion de foyer fiscal est stupide.

    Alors moi je suis stupide, mais j'ai fais des études d'économies (ca vient peut être de là. j'ai pas kiffé ma race, mais j'ai un peu de notions pas trop subjective.). Ce que tu fais est un saucissonnage : tu découpes en tranche le problème et tu choisis une tranche que tu "analyses" (faussement hein, rien qu'a regarder l'impôts à 38% sur la tranche zéro) et tu décides de ce qui serait une meilleur solution, sans regarder ce qui se passe dans les autres tranches de ton saucisson. C'est effectivement une méthode. Mais elle marche pas. Enfin si elle marche en théorie, dans le cas de la simple tranche, mais on peut pas l'appliquer en vrai parce que les autres tranches du saucisson sont impactées, automatiquement.

    Je ne fais que remarquer l'erreur de raisonnement, et tu me dis que je te craches à la gueule. Je te fais remarquer que donner 500 euros c'est en dessous du seuil de pauvreté et tu m'accuses de vouloir donner 2000. Ou ? pointes l'endroit ou j'ai donné un chiffre, ne serait-ce qu'une fois. Je donne des chiffres sur l'impôts, mais tu ne les regardes pas parce qu'ils ne rentrent pas dans ton raisonnement. Je te dis que cela a des implications dans d'autres impositions, mais tu évacues du revers de la main en disant on n'a qu'a donner plus ou moins pour résoudre. On m'accuse de trouver pas bien que l'on donne aux riches (ou ? j'aimerais bien un lien). En clair, on le lit pas ce que j'écris, on fantasme de ce que je pense et que l'on pourrait comprendre entre les lignes de ce que j'écris.

    Cette notion d'imposition sur le revenu, impôts directs et indirects, seuils, niches, progressivité a été théorisé par de nombreux économistes. Je ne te ferais pas l'affront de te donner des liens, je pense que tu es capable de trouver tout seul sur internet et/ou en bibliothèque. Je pense, mais ce n'est que mon opinion, qu'il faut avoir un peu lu sur le sujet avant de pondre une théorie, ne serait-ce que pour avoir une idée générale des interactions.

    Et il faut une réflexion profonde avant d'avancer des "idées" techniques pour éviter de se faire conspuer. Par exemple dire qu'on intègre tout dans le revenu de base (dans les 500 euros , le chiffre est pas de moi mais de toi) : alloc + apl +assurance chômage+… part d'un bon sentiments (radier ne servira à rien) mais… le chiffre est un peu faible et lorsque l'on te dit cela on se fait conspuer de te cracher à la gueule. la convention unedic fixe la salaire journalier minimum (si tu as cotisé temps plein) à en gros 28.50 euros par JOUR, soit à la louche 850 euros par mois pendant 2 ans. Donc ton idée du revenu de base, c'est 500 euros en incluant les ARE, soit une diminution de plus de 50% de ce que les "pauvres" touchent. Alors je t’arrête tout de suite, j'ai compris que c'était "à vie" et donc que tu toucherais plus (pour la part ARE) au global que les 850 euros par mois. Et cela part d'un bon sentiment. Mais le mec il vit tous les mois et pas avec une somme globale calculée sur 80 ans. La question est ; est-ce que tu fais vivre les personnes et le tissus économique local avec 500 euros par mois.

    Parce que la question fondamentale est là. Juste là. peut importe la technique, l'idéologie, la politique… il faut que les gens vivent parce que c'est ta responsabilité de politique. Alors tu peux faire un peu de démagogie en rendant responsable les gens de ne pas trouver de travail qui n'existe pas, mais ca marche pas longtemps (la monté du fn vient en partie de là et pas des arabes.) Car gauche et droite rendent responsable les chômeurs de ne pas trouver le travail qui n'existe pas.

    Voila je ne dis que cela.

    un petit ps : le foyer fiscal cela veut dire que 2 personnes qui gagnent 2000 euros en couple paient plus que 2 personnes célibataires au même revenu. Cela ne vient pas du tout de 45 et des femmes qui travaillent pas, cela vient que tes charges fixes sont marginalement plus basses lorsque tu es en couple. Alors tu peux supprimer la chose et les faire payer moins… mais "technique" hein, pas politique du tout et juste pour simplifier.

  • [^] # Re: hm

    Posté par (page perso) . En réponse au journal [HS] L'impôt sur le revenu français, pas si progressif, voire régressif. Évalué à 1.

    pour un mec qui accuse les autres de confondre taux marginal et taux global. tu comprends même pas le cas pour la tva.

  • [^] # Re: ah un dernier truc avant de me pendre...

    Posté par (page perso) . En réponse au journal [HS] L'impôt sur le revenu français, pas si progressif, voire régressif. Évalué à -2.

    ok… et c'est moi l'âne…. parce que….

  • [^] # Re: Impôts et lisibilité

    Posté par (page perso) . En réponse au journal [HS] L'impôt sur le revenu français, pas si progressif, voire régressif. Évalué à -6.

    Je vais arrêter de perdre mon temps.

    Tu veux continuer la même chose, l'idée est de passer à autre chose. C'est tout. Tu veux juste parler de technique alors que TOUT ce dont tu parles n'est QUE POLITIQUE. l’imposition c'est de la politique, 100% de la politique. Mais tu ne veux pas comprendre, tu fais de l'idéologie en faisant passez cela pour de la technique. Et comme d'hab tu ne réponds jamais aux arguments. tu te caches derrière le je voulais pas parler de cela. Non en fait tu ne veux parler de rien, sauf ce que tu dis et et il faut qu'on adhère sinon on te crache dessus et il faut qu"on adhère de la même manière que toi sinon on a rien compris au but.

    Ce que tu ne comprends pas c'est qu'il est impossible de SÉPARER tout simplement parce que ce sont des questions éminemment politiques, purement politiques. Et que ta théorie à 2 balles qui vise la simplification a des effets de bords tout simplement énormes que tu ne veux pas regarder parce que tu "divises les taches". rien que le choix de cette division est politique.rien que le montant de ce que tu "estimes" (sans aucun chiffre hein, c'est juste moi qui dit que c'est en dessous su seuil de pauvreté qui doit fournir un truc chiffré) est politique. ON sait que c'est une diminution drastique de l'argent donné aux "pauvres". Parce qu'on va donner à la louche ce que l'on donne actuellement, pour le donner à tous au lieu de juste les plus pauvres. Ce qui est un truc juste technique hein ? pas du tout politique.

    Alors tu vois juste un mélange parce que tu n'es pas capable de réfléchir plus loin que le bout de ton nez, parce que tu n'as pas les connaissances ni les compétences pour comprendre que tes considérations techniques sont obligatoirement dans un puzzle qui est social-politique, je n'y peut rien du tout.

    La seule chose que je sais, qui a été théorisé par des gens assez intelligents, c'est que la misère mène obligatoirement à la délinquance et aux mafias. C'est automatique dans un groupe social. une loi d’airain. D'ailleurs les subventions europénnes avait aussi comme but avoué de faire reculer les mafias en inondant l'économie de fric. dès lors si ce que tu proposes consiste a écraser une part plus croissante de la population dans la misère (juste pour commencer hein, car demain on rasera gratis) est, de mon point de vue, une mauvaise idée.

    Mais comme tu sembles suivi par un fan club qui estime payer trop d'impôts, c'est probablement ce qui va se passer, tf1 et M6 aideront, il y aura plus de délinquance et plus de violence. CE n'est pas ce que tu veux, mais ce sera la juste continuité de tes considérations et volontés "techniques". Ce sont des choix. pas les miens.

    Tu penses que je ne comprends pas et tu contournes tous mes arguments en expliquant que ce n'est pas la question., en fait ce n'est pas TA question, mais est-ce que TA question est UNE question ? rien que le titre est un mensonge, parce que tu ne regardes pas l'impôt mais l'accroissement marginal de l'impôt, ce qui est pas du tout mais pas du tout la même chose. Et c'est moi qui ne comprends pas. c'est un comble.

    Mais dès qu'une voix dissone pour expliquer que tu passes un eu à coté de la question (je ne suis pas le seul hein…) on se fait conspuer par des gens qui comprennent même pas ce que l'on veut dire.

  • [^] # Re: Impôts et lisibilité

    Posté par (page perso) . En réponse au journal [HS] L'impôt sur le revenu français, pas si progressif, voire régressif. Évalué à -2.

    bon, puisque je suis pris à parti.

    Ce n'est peut être pas de ta faute, par un manque de temps à comprendre les enjeux. mais je vais revenir sur le terme obole. Et ce n'est pas un crachat ou des remarques non constructives. tu le prends comme cela par manque de réflexion, manque de recul et manque de capacité à écouter un mec qui a d'autres idées que toi.

    Il y a sur le revenu de base 2 écoles, non même pas 2 écoles, une seule et ceux qui veulent le circonvenir. L'école du revenu de base, qui vient d'économistes et pas de militant ultra gauche qui veulent que détruire la solidarité. Elle dit, à la louche, on arrive dans une société qui n'est plus une société de travail : en clair on supprime les emplois pour le remplacer par de l'automation. Que ce soit robotique, informatique, web.. et encore d'autres trucs qui vont arriver. Partant de là, il faut imaginer une autre société. Voila le point a coté duquel tu passes : UNE AUTRE SOCIÉTÉ. Et ils partent d'un REVENU de base. Alors, comme cela commence à devenir accessible comme idée, il y a une autre école qui s'est mis sur le rail pour dire si si c'est une bonne idée, on va regrouper toutes les prestations actuelles dans un seul truc; ce sera le revenu de base. Ainsi à la louche on décide que c'est 500 euros. C'est ton raisonnement. On commence comme cela et ensuite vous verrez on fera mieux, mais en attendant… c'est mieux que rien. DONC tu détruit l'idée même qui est sous-tendu derrière cette notion de revenu de base.

    Et moi cela me fait bondir, car l'objectif est de donner un truc "de base" (la misère quoi…) seuil de pauvreté en france 993 (ou 828) et TU considères que le REVENU de base c'est en gros 500 euros, soit à la louche la moitié du seuil de pauvreté. et lorsque je dis que c'est une obole et pas un revenu je te crache à la gueule c'est ça ?

    Je n'ai pas de modèles mathématiques (mais je pourrais faire une merde à la rache avec un tableur excel pour me sentir important), mais l'objectif de ce revenu de base, est de pouvoir faire tourner une société sans misère, sans luttes et sans révolte. Sinon autant tout supprimer et laisser faire, la jungle fera le tri. Ainsi je crois que les gens qui ont pensé ce revenu de base, ont imaginé que les gens pourraient se loger, se vêtir, manger correctement, avoir des loisirs 'normaux' et même comble du comble internet, un gsm, un grande télé et une console de jeux. Parce que ce faisant, ils font tourner les commerçants, ils font tourner l'économie.

    Alors on peut bien entendu se dire qu'on ne donne que le minimum, qu'on soigne au minimum, mais nous arrivons alors à une société ou presque aucun argent ne "circule" (car la part donnée aux "riches" est proportionnellement) la moins dépensé sur le territoire. et ou les gens vont aller vers de plus en plus d'auto subsistance, de troc et de mafias. Parce que le pauvreté cela amène cela : une régression générale (sauf à avoir un pouvoir central proche de la dictature - chine urss) sinon ca marche pas.

    Donc lorsque je te dis que 500 euros c'est une obole, ca été théorisé par des gens plus intelligent que moi ou toi ou que le libéral qui pense qu'a sa gueule. Et avant de me prendre pour un con, tu pourrais te documenter un peu et prendre mes "crachats" comme une porte d'entré vers un univers que tu n'imagines même pas. Il y a des concepts macro-économiques que tu n'arriveras pas à mettre dans tes tableaux à 2 balles. Documentes toi plutôt que de prendre les autre pour des cons.

  • [^] # Re: [HS] CICE

    Posté par (page perso) . En réponse au journal [HS] L'impôt sur le revenu français, pas si progressif, voire régressif. Évalué à 2.

    ;Ouais…. et je pense que cela a été fais exprès… Tout le monde, Z en premier, parle de réduction du temps de travail et lorsque l'on regarde une des mesures : caper des réductions à un montant de salaire, tout le monde hurle. Il a été décidé que 2500 euros c'est pas un mauvais salaire et celui qui a pensé cela (il travaille sur le volume et pas sur l'individuel) s'est dit (tort ou raison, je ne sais pas) si le mec à 25 000 de masse salariale brut à dépenser, avec cette règle il préfèrera 10 personnes à 2500 que 8 à 3125… C'est pas idiot.

    Bon c'est sur que lorsque l'on est à 2500 euros mensuel, ca fait chier…. mais on peut tout a fait diminuer ses horaires, avec 2 jours de RTT en plus par mois… et ainsi avoir une forme augmentation..

  • [^] # Re: ah un dernier truc avant de me pendre...

    Posté par (page perso) . En réponse au journal [HS] L'impôt sur le revenu français, pas si progressif, voire régressif. Évalué à -1.

    C'est toujours le même truc, le même argument. Mais je vais argumenter un bonne recherche internet conviendra. On ne fait pas voire un ane qui n'a pas soif.

  • [^] # Re: je suis perplexe

    Posté par (page perso) . En réponse au journal [HS] L'impôt sur le revenu français, pas si progressif, voire régressif. Évalué à -7.

    si si c'est une opinion tranchée au "hachoir" même… faudrait juste montrer mon erreur et qu'il donne son age… pour que je sois humilié.

  • [^] # Re: je suis perplexe

    Posté par (page perso) . En réponse au journal [HS] L'impôt sur le revenu français, pas si progressif, voire régressif. Évalué à 1.

    Ok, on va parler du fond… Parce que j'ai été super gentil de ne parler que de cette erreur.

    Tu as fais une erreur profonde, une erreur qui invalide totalement ton raisonnement. tu as confondu progressivité et coefficient d’accroissement. La progressivité ne se fait pas sur le coefficient d'accroissement, mais sur le revenu global/prélèvement total. Et tu ne regardes dans ton journal que le coefficient d’accroissement (la valeur de la dérivé). Combien je vais payer en plus sur la partie que je vais gagner en plus.

    Et à chaque fois que je vois quelqu'un qui abonde dans ton sens, il explique bien, je pouvais gagner 150 euros mais ca me fait 800 euros d'impôts en plus, donc 150*12/800 = 50% donc je paie 50% d'impôts en plus. Dis comme cela tu vois que c'est faux. Il paie… on ne peux pas savoir, car on ne connait ni son taux d'imposition, ni son nombre de part, ni son revenu de référence, ni si il a choisi les frais réels ou les frais forfaitaire….

    Alors il y a les 2 trucs principaux qui te permettent de faire de belles courbes : les abattements lors du versement de prestations, prestation venant EN PLUS de ton revenu (impôts négatifs), et la décote. AHH la décote qui explique que d'un seul coup tu va payer plus, beaucoup plus, arrrgggg confiscation, gouvernements incapables…. ils auraient plutôt du réformer la tranche dans laquelle je suis pour que ca ne le fasse pas ça.

    La décote est quelque chose qui s'ajoute EN PLUS à l'impôts, enfin qui s'ajoute EN MOINS. Effectivement lorsque tu es juste passé dessus de la décote, tu perds une partie des avantage de celle-ci. Alors on peut le voir comme une super imposition, alors que c'est un lissage des effets de seuils et plutôt que de comparer 500 euros avant le seuil de décote et 500 euros après le seuil de décote, juste sur le montant de la décote il faut faire les même calculs sans décote et avec décote, pour les 2 montants. Et miracle on arrive plus au même résultats…. On ne trouve que ce qu'on cherche…

    https://blog.bforbank.com/fiscalite/2014/10/08/impot-sur-le-revenu-decote-et-effet-de-seuil/

    ET donc si tu veux que l'on t'explique ce qui s'est passé et comment tu n'a pas compris et donc trompé dans tes prévisions de prélèvement, donne nous tous les éléments et on t'expliqueras pourquoi tu t'es trompé.

    Parce que le mécanisme d'impôts est compliqué(je ne porte pas de jugement si c'est bien ou pas) et on peut pas faire ses prévisions avec Excell sans avoir un très bonne connaissance. Et contrairement à ce que pensent ceux qui ont la science infuse, cette complexité est arrivée année après année pour lisser des effets de seuils, alléger les impôts de ceux qui ont peu de moyens, en sachant que de cette imposition à des impacts sur de nombreuses autres impositions et taxes. Et à chaque fois que j'ai entendu des personnes parler de simplification, le but était TOUJOURS de faire payer plus de monde (donc plus de pauvres hein !) pour que lui en paie moins (et la flat tax c'est aussi cela). Et j'aurais la délicatesse de ne pas porter de jugement sur ces personnes.

    Et si on veut parler du super fond, le paysage de fond de tableau, je peux aussi. Ce genre de discours (sortez-vous les doigts, on peut pas tout donner sinon y'en a marre, tu veux pas comprendre…) est souvent tenu par des gens qui ont l'impression d'être "self-made man", et j'en ai rencontré professionnellement quelques un. Bon il faut occulter le fait que personne ne se fait tout seul, il y a les rencontres, l'éducation, la formation, les idées prises aux autres, l'environnement sociaux culturel…. Mais admettons. Et cette "réussite" donne l'impression d'avoir un poil d'avance sur les autres et donc de pouvoir avoir la vérité vraie. Mais il manque souvent un recul que l'on acquiert en ayant travaillé avec d'autres pendant longtemps, et de nombreux autres, et dans de nombreux secteurs. Et surtout il manque le principal : comprendre que l'on a pas forcément raison et que ce que l'on trouve injuste peut être juste ce que l'on ne comprend pas, que l'on ne peut pas réduire à des raisonnements simplistes et basiques, car cela invalide la théorie, en simplifiant on met de coté l'objet principal. Et là c'est le cas. En mélangeant progressivité et accroissement des taux marginaux.

    Mais pour ceux que cela intéresse, quelques chiffres glanés (je me prends pas le choux à faire de jolie graphes qui sont inutiles et faux) :

    il y a 35,1 millions de foyers fiscaux (stats 2014 sur prévisions)

    • 6,58 millions (donc 18.7%) dans la tranche 0% qui contribuent en négatif.
    • 9,3 millions (donc 26.4%) dans la tranche à 5.5% qui contribuent en négatif.
    • 14.5 millions (donc 26.4%) dans la tranche à 14% qui contribuent à 28% sur le total de IS
    • 4,4 millions (donc 26.4%) dans la tranche à 30% qui contribuent à 46%
    • 355.247 foyers fiscaux appartenant à la tranche à 41
    • 60.596 figurant dans celle à 45 %

    (la tranche 41 et 45% contribuent à 29.5%)

    Alors suivant ces chiffres on peut dire 2 choses contraires : c'est la classes moyennes qui paie le plus… mais.. laquelle.. la tranche à 30% (4.4 millions) qui contribue à 46% ou les 415 843 qui contribuent à 29,5 % ???? tout est une question de rhétorique, je parle en valeur absolu ? en pourcentage ? en accroissement ? en volume ?

    Enfin pour consoler les pleurnicheurs de la tranche confiscatoire à 14%

    en suivant le barème 2014, pour un célibataire dont le revenu fiscal était de 20.000 euros en 2013, la part de ses revenus de 0 à 6.011 euros n’est pas imposée, ses revenus de 6.011 euros à 11.991 euros sont fiscalisés à hauteur de 5,5%, et seule la part de 11.991 à 20.000 euros est imposée à 14%. Selon les statistiques de la direction de la législation fiscale, en 2010, pour les foyers fiscaux figurant dans la tranche à 14%, la « moyenne des taux moyens » d’imposition était de 4,12%. Ce qui signifie qu’ils ont payé un impôt représentant 4,12% de leurs revenus.

    Comme cela vient d'un rapport du sénat, il n'y a pas encore les chiffres pour 2015.. mais oui les impôts ont augmentés et pas qu'un peu… et il faut aussi ajouter le 100% dans la gueule de la suppression progressive de la demi part des veuves du nain agité et l'augmentation des valeurs de référence pour les fonciers et locaux de moi président. Mais en gros : si tu as un revenu de plus de 100 miiions tu crains pas grande chose… si tu es un français de base dans les tranches affichées, tu va prendre cher. et de plus en plus cher : les politiques d'austérités comprimant tout il ne reste qu'a pomper directement dans les poches des foyers fiscaux. Parce que l'argent que tu ne donnes pas aux pauvres mais que tu garde pour les riches, ils ne le dépensent pas(les pauvres) et les riches non plus. Donc il faut aller chercher de l'argent… les pauvres on le fait déjà en ne leur donnant pas et donc on peut pas leur prendre, les riches savent comment ne pas se le faire prendre… ben il reste ceux entre deux… qui en général beuglent pour qu'on n'en donne pas au pauvre, ou alors le minimum du minimum… et donc l'état vient le prendre directement chez eux.

    http://www.cbanque.com/actu/49052/impot-sur-le-revenu-14,5-millions-de-foyers-dans-la-tranche-a-14

  • # ah un dernier truc avant de me pendre...

    Posté par (page perso) . En réponse au journal [HS] L'impôt sur le revenu français, pas si progressif, voire régressif. Évalué à -4.

    Entendre parler d'un REVENU de base et le caler au RSA genre dans les 500 euros c'est juste du foutage de gueule… de la mendicité profil bas. Lorsque l'on parle de revenu de base c'est un revenu décent, pas une obole.

    Mais bien entendu… ca va casser le système de solidarité. Juste du foutage de gueule.

  • [^] # Re: je suis perplexe

    Posté par (page perso) . En réponse au journal [HS] L'impôt sur le revenu français, pas si progressif, voire régressif. Évalué à -3.

    Attend… Sérieusement, c'est ce que tu as compris de ce que j'ai écrit ? Nan, c't'un troll…

    P't'ête que j'ai monté ma première boite qu'il était pas né… je connais pas son age, mais ses opinions tranchées à la hache me le donnent pas plus de 30 balais.

    Sérieusement,si tu as compris que je pensais "qu'il préfère dépenser sa thune pour faire le cul d'enfants asiats", je vais résilier mon compte tout de suite et aller dans le larzac, parce que la déculture et l'incompréhension est telle que je dois me préparer à l'auto suffisance.

  • [^] # Re: je suis perplexe

    Posté par (page perso) . En réponse au journal [HS] L'impôt sur le revenu français, pas si progressif, voire régressif. Évalué à 1.

    Bon alors comme tu n'as pas compris, je vais le faire en plus lent.

    Dire que pour te donner le RSA, on te fait un abattement de 38% sur tes revenus… Donc le RSA (minimum à vivre ?) est égale à 62% de ton revenu + le rsa socle. et tu en conclus que c'est un impôt de 38% ? et vu les moinssages… il y a des gens qui te suivent ?

    Alors puisque tu sembles faire l'unanimité, je vais te/vous laisser à vos chimère, mais de ma bétise… attends je te cite.." tu n'as pas chercher 10 secondes à comprendre le journal" donc moi qui a pas cherché 10 secondes à comprendre le journal, j'ai vu que le revenu minimum d'un foyer étant (REVENU*0.62)+RSA_SOCLE ne voulait pas dire que tu étais imposé à 38%. ou alors j'ai pas compris un truc… détaille le calcul…

    on te donne de l'argent après abattement de 62% et tu considères qu'on t'impose de 38%. J'hallucine sévère.

    Alors partant de ce principe, moi j'aimerais bien être imposé à 99%, mais suivant cette formule : on me donne un million moins 99% de ce que je gagne. et je pourrais enfin râler que je suis imposé à 99%.

    Attends, encore plus fou de chez fou, j'aimerais bien être imposé à 100% : on me donne 1 milliard moins 100% de ce que je gagne. je suis le mec trop altruiste.

    "Mais il n'a pas gagné 12 000 Euros par an par rapport à si il ne travaillait pas, mais ça tu évite soigneusement de me contre-argumenter dessus." Comme on disait avant… faut pas poster bourré.. ça veux strictement rien dire.

    De mon point de vue de mec qui cherche pas à comprendre plus de 10 minutes… Tu as un revenu… l'état de donne de l'argent en plus, ton imposition est négatif. On ne peut pas considérer que ton impôts est positif parce qu'il te donne moins que s'il te donnait sans faire d’abattement.

    Ensuite, tous tes calculs fantasques et simplistes ne tiennent pas compte du quotient familial, des parts, de toutes ses mécaniques complexes (peut être trop, je ne sais pas) qui font qu'on ne peut pas se la jouer justicier masqué avec un tableur excell. Excell est le chantre de la simplification pour les bas du front. A chaque fois dans ma vie professionnelle ou j'ai vu un mec me sortir un tableau excel c'était, avec le recul, hilarant.

    Devenez beau, riche et intelligent, avec PowerPoint, Excel … http://cristal.inria.fr/~weis/info/haladjian.pdf

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Rafi_Haladjian

    et si tu veux parler de taux marginal, ton raisonnement manque cruellement de rigueur. On ne peux pas parler de pourcentage en approximant et mélangeant un peu tout, les taux, les parts, les décotes, les barèmes, les frais, les crédits d'impôts… Parce qu'il faudrait des tableaux d'une telle complexité que personne d'humain ne serait capable de suivre.

    Bien entendu on peut faire des choix de ce que l'on veut aborder, mais les choix que tu fais dépendent de ce que tu veux démontrer. C'est comme une étude. Ta conclusion dépend de tes hypothèses. Et la seule chose que tu as pu montrer, c'est dans le cas que tu as choisi, avec les approximations que tu as choisies tu arrives au résultat que tu voulais démontrer. Ok, écris un livre… Mais le chiffres de 38% pour la première tranche est faux, simplement faux, juste faux.

  • # je suis perplexe

    Posté par (page perso) . En réponse au journal [HS] L'impôt sur le revenu français, pas si progressif, voire régressif. Évalué à -9.

    Sur la différence de traitement… j'ai lu les 3 derniers journaux, enfin pas vraiment les 3 derniers, mais celui-ci,"Lever de rideau … Postons un journal sur Linux FR et voyons ce qu'il en sort…", et "Des contraintes de l'accessibilité".. je dois avouer, sans parti pris, que j'ai pas plus compris l'un ou l'autre ou l'autre. mais bon… je dois être un peu con.

    Je veux juste pointer une méga-connerie qui invalide une bonne partie du raisonnement : "Donc de-complexifions. Basiquement, le RSA est un "socle" de base dont on retire 38% des revenus. A part pour ceux qui veulent embellir, en pratique (ce que la personne "perd" quand elle augmente son revenu) on a bien un "impôt sur le revenu" de 38%."

    Juste ça c'est de la connerie en barre, qui invalide à peu près tout le reste. lorsque j'aurais du temps, probablement demain, je terminerais de détruire ce bô raisonnement en me plongeant dans la vraie législation pour éviter ces approximations qui font passer des vessie pour des lanternes. Parce que celui qui gagne 12 000 euros par an (célibataire), il paie zéro, 0, (pas du tout), d’impôts, on lui rembourse même un peu d'argent.

    Maintenant il est vrai que si on sait faire les bons placements (quand on a de l'argent) on paie moins ou pas d'impôts et donc que c'est moins que celui qui gagne moins et qui ne place pas. Cela ne vient pas de la perte de dégressivité, mais du fait que tu prends un risque (qui peut être minime, soit) et que tu bloques ton argent : tu ne peux pas l'utiliser, tu le dé-liquéfies. Je comprends que tu capitalises (et donc qu'il n'est pas perdu (peut être) mais tu te le rends indisponible en le rendant disponible dans l'économie. Et donc l'état décide de te récompenser pour ce geste.

    Oui c'est rageant que ceux qui ont de l'argent soient récompensés de le placer dans l'économie française plutôt que de le dépenser dans un bordel de Thaïlande, mais cela sort, et de loin, du cadre de ce journal, qui est comme à chaque fois que zéninou avance un truc, farci d'imprécisions dans le seul but de conforter son idée… D'ailleurs il devrait changer de pseudo pour "imprécision". Le diable est dans les détails…

    pathétique.

  • [^] # Re: et niveau privacy ?

    Posté par (page perso) . En réponse au message IndexedDb, Firefox s'occupe de tout. Évalué à 0.

    je vais me mettre à la muscu pour éviter les coups de boules impairs, ce qui ne change pas grand chose, l'impact était plus ou moins dans le même plan que le nez, mais c'est vrai que ça fait un bon mot. enfin… bon… tout dépend du référentiel.

  • # et niveau privacy ?

    Posté par (page perso) . En réponse au message IndexedDb, Firefox s'occupe de tout. Évalué à 3.

    Alors que les gens peuvent commencer à prendre l'habitude de vider les cookies (cela se fait simplement). Ne peut-on craindre de laisser un endroit ou un serveur peut taguer la machine et suivre sa navigation indépendamment des cookies et redémarrages ?

    Parce que même si c'est peut être complexe, n'imaginons pas une seule seconde que les gens qui cherchent à nous cribler sont des crétins.

    Alors j'ai bien lu qu'il y avait une interface pour le désactiver, interface que je n'ai pas trouvé chez moi, mais n'est-ce pas une perte de vie privée ? Je comprends bien la balance facilité/sécurité.. mais je me pose la question.

  • [^] # Re: [HS] C'est beau tant de haine.

    Posté par (page perso) . En réponse au journal [HS] La complémentaire santé obligatoire, encore une fausse bonne idée française. Évalué à 1.

    Alors je suis pas remonté loin en arrière, parce que ca me gonfle et que l'intérêt est minime. Mais quelques trucs qui me revient en mémoire :

    Lorsque tu dis que les vieux ne devrait sortir que les AM en semaine (ou en matiné) parce que sinon ca fait chier les gens qui travaillent… je pense que tu classes cela dans "je pense qu'il faut une protection de base pour protéger les plus faible"

    Lorsque je dis qu'à un moment ou on n'écoute plus tes demandes il ne va te rester que la violence et que tu dis, à la louche : si tu arrives pas à convaincre, tu ne t'en prends qu'a toi, dans un pays ou les médias sont trustés et les politiques font un peu ce qu'ils veulent parfois à la botte des lobby, cela rentre aussi dans le cas de "je pense qu'il faut une protection de base pour protéger les plus faible"

    Et toujours dans ce cas de "je pense qu'il faut une protection de base pour protéger les plus faible" on peut inclure toutes ces remarques, prises dans tes commentaires sous ce fil, pas la peine de remonter à de vieux journaux.

    • Sa connerie si cette personne est partie à l'étranger sans avoir un minimum de "backup" pour payer des soins pendant 3 mois, ça ne change absolument rien à ce que j'ai dit.

    • Aucun mois où tu dois payer toi, à part si tu ne sais pas gérer le long terme.

    • Pour ceux qui n'ont pas d'assurance à l'étranger et ne prennent pas le CFE, ils ne peuvent s'en prendre qu'à eux mêmes.

    • J'ai déjà répondu (résumé : ta connerie)

    • Si ils ne sont pas capable de se renseigner, ça craint.

    • Pas très doués… Car ça veut dire qu'ils ont fait les choses à l'arrache.

    Donc quand je dis que ton fond de discours c'est "sortez vous les doigts du cul" je diffame. c'est bien cela ? Et donc quand je parle de toi en utilisant ton pseudo je te diffame, par contre lorsque tu répètes plusieurs fois mon vrai nom en disant que j'affabule, c'est que toi tu rétablis la vérité vraie ? j'ai tout bien compris ?

    Après on peut disserter sur ce que sont "les plus faibles", "protection de base" et "les erreurs de la vie", mais j'ai eu assez de troll pour aujourd'hui. Et en fait j'aime bien troller qu'entre gens de bonne compagnie. là aussi on pourrait disserter sur "gens de bonne compagnie"

    Enfin peut être qu'on veut la même chose, sauf que moi je fantasmerais un protection (pas de base) et pour protéger les faibles (pas seulement les plus faibles). Parce que habitant dans une région industriellement sinistré, les faibles, j'en voie à la pelle et ce que je vois (15-20 ans dans le coin) c'est que les "faibles" qui sont pas trop responsables de grand choses, juste victime d'une incapacité notoire de l'état de faire une vraie politique d’aménagement du territoire et des collectivités territoriales trustant tout développement économique pour le diriger vers les potes de l'intelligentsia locale (droite et gauche confondus hein, pas de jaloux), ah… je sais tu vas me dire : "yzonca déménager"… (plutôt que de gérer équitablement le territoire par 200 personnes, on propose à 50 000 de déménager), et je suppose que le "yzonca déménager" c'est pile poil la "protection de base pour protéger les plus faible".

    Y'a pas Champomy.

  • [^] # Re: [HS] C'est beau tant de haine.

    Posté par (page perso) . En réponse au journal [HS] La complémentaire santé obligatoire, encore une fausse bonne idée française. Évalué à 6.

    Euh…. la devise, c'est égalité… en droit.

    En clair le moins riche à les même droits que le plus riche… et dès qu'on l'énonce clairement çà fait rire. Parce que si t'es un pauvre en délicatesse avec la justice, on va pas hésiter à te lever à 6 heures du mat à poil… Lorsque tu es sarko, ton avocat reçoit une convocation. Lorsque tu es un sdf et que tu voles de la bouffe, tu peux aller en taule, lorsque tu es un ministre qui détourne des millions au pire tu en rends une partie.

    Donc lolylol la discussion.

    Ensuite, sur la décision qu'est bonne pour chacun et qu'on laisse chacun libre l'état gérant que les conflits… re lolylol…

    Parce que cette position des libéraux, enfin les ultra parce que le libéralisme inclut un état fort qui édicte tout un tas de règle pour que cela marche, intervient maintenant qu'ils sont en bonne position et que l'état maintenant les empêche d'aller plus avant. Parce que l'état c'est hyper nul sauf pour faire des lois qui empêche de contourner les mesures de protection, sauf pour faire des lois qui empêche de contourner les segmentation géographiques des marchés, sauf pour faire des lois qui réduisent les cotisations sociales, sauf pour faire des lois qui augmentent la durée des droits d'auteurs, sauf pour faire des lois qui filent un paquet de frics aux banques, sauf pour faire des lois qui achètent aux banques les créances merdiques … Une fois que l'on met de coté tout ce que l'état fait pour nous, effectivement l'état ferait mieux de gérer que les conflits. Moi je veux bien que l'on remettre à plat tout le système pour laisser libre les individus dans la jungle de la vie des affaires, mais avant on redistribue les revenus. Pour que tout le monde parte à armes plus ou moins égales dans cette jungle.

    Enfin sur la notion de "classe" que l'on énonce juste pour la moquer, il suffit de faire un stage de 15 jours dans des métiers sociaux pour comprendre. Effectivement pour un ouvrier gagnant 1200 euros avec une femme et 2 gosses, mettons 1500 avec les allocs et l'apl, il est pas aussi "simple" de décider de prendre une mutuelle que pour le cadre qui en gagne 3000. Bien entendu on peut se dire que le cadre l'a mérité et l'ouvrier aussi… maintenant si l'ouvrier n'a pas eu le droit à la même éducation que le cadre (ne serait-ce que la même école) est-ce QUE une question de mérite ? Je pose la question. Moi aussi j'aimerais vivre dans le monde de bisounours ou tout le monde à la même chance au départ ou tout le monde PEUT prendre la meilleure décision pour lui, ou tout le monde SAIT ce qui est bon pour lui… mais je vis pas dans le même monde. désolé.

    Avant, dans les années 70, la population pauvre des barres HLM on appelait cela des "exploités" puis l'état a obligé le changement d'appellation pour "défavorisés", en refusant tout dossier de subvention qui n'avaient pas les bons termes. Ton monde est probablement plus agréable à vivre, indéniablement… enfin lorsqu'on est du bon coté… mais pour la majorité de la population, ton monde c'est l'enfer.

  • [^] # Re: D'accord mais pour des raisons antagonistes

    Posté par (page perso) . En réponse au journal [HS] La complémentaire santé obligatoire, encore une fausse bonne idée française. Évalué à 1.

    ah encore la protection de base. Si tu penses que des lunettes avec anti-reflets c'est confort si tu travailles sur ordinateur, si tu penses que verre affinés c'est confort lorsque travail à l'accueil… on est effectivement pas d'accord, fondamentalement.

    Ce que tu proposes c'est de la mendicité. Et c'est pour cela que cela me gène aux entournures. du truc bas de gamme, parce que l'argent est mieux employé à donner aux entreprises qui créent de l'emploi et de la valeur….

    Je demande pas des montures gucci je demande même pas des verres de marques hors de prix, je demande ce que je considère comme la base : des montures "potables" et des traitements des verres cohérent avec l'utilisation que tu en as.

    Ce n'est pas de la solidarité ce que tu propose, c'est juste de la mendicité. mon but est de tuer la solidarité…. je dois encore diffamer je pense.

    ok je m'incline, je me disais j'ai pas du comprendre un truc avec sa "protection de base", ca lui correspond pas, effectivement c'est le de base que j'avais pas compris. C'est vrai qu'avec le pib qu'on a, avec les redistributions aux multinationales en cadeaux et exonérations, faut pas espérer que le mec qui a un soucis de vue puisse avoir des lunettes traité anti-reflets.

    Mais ne t'inquiète pas, les gens y abusent pas, ils se soignent pas et il est là le soucis de santé publique., un peu moins de base comme soucis mais un soucis tout de même. Parce que juste derrière il y a cohésion sociale … remarque yaka les traiter de cons et de populistes, de diffamateurs et hop, plus de soucis.

  • [^] # Re: le problème américain

    Posté par (page perso) . En réponse au journal [HS] La complémentaire santé obligatoire, encore une fausse bonne idée française. Évalué à 6.

    chômage -> oisiveté/solitude -> dépression/alcoolisme

    à la place de oisiveté -> alcoolisme
    j'aurais mis : déclassement/perte de l'estime de soi/désocialisation => alcoolisme. cela fait un peu moins, le mec y boit parce qu'il a rien à faire.

  • [^] # Re: champagne.... et femmes, mais champomy ça le fera.

    Posté par (page perso) . En réponse au journal [HS] La complémentaire santé obligatoire, encore une fausse bonne idée française. Évalué à 1.

    C'est référence à une blague… un truc qui te semble tellement beaux que tu veux champagne mais que la situation fait que tu ne peux prendre que du Champomy