Journal Où vivre dans 100 ans ?

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes : aucune
17
7
sept.
2020

Je suis paumé et j'ai peur.

Le Nouille Iork Times https://www.nytimes.com/interactive/2018/08/30/climate/how-much-hotter-is-your-hometown.html me dit qu'il y aura seulement 26 jours à plus de 32°C.

Météo France me dit qu'il va y avoir des écarts de près de 20°C par rapport à la moyenne :

http://www.meteofrance.fr/climat-passe-et-futur/le-climat-futur-en-france

Mais il me dit aussi que http://www.meteofrance.fr/climat-passe-et-futur/climathd qu'il va pleuvoir plus dans ma région.

Un site lambda me dit d'aller vivre au Groenland parce que sa part d'agriculture dans le PIB est seulement de 2%. https://totoz.eu/img/autobot

Les Echos me disent que les 1.5 milliards d'Indien vont venir vivre en Bretagne et en Normandie pour avoir un climat sympa.

Je pense être au bas de la courbe : https://www.lemonde.fr/blog/alternatives/files/2018/10/0_QgCkvNEN1eGIamFI.jpeg

  • # On ne sait pas

    Posté par  . Évalué à 10.

    La réponse est simple : on ne sait pas.

    Pourquoi on ne sait pas ? Parce qu'on ne connait pas ce que va réellement engendrer un changement climatique de cette ampleur. La planète a connu des périodes de réchauffement et de refroidissement certes mais beaucoup plus étalés sur la durée…

    On ne peut prévoir pleinement les conséquences d'un tel phénomène.

    Oui, sans doute une montée des eaux dus à la fonte des glaciers. Peut-être de nouvelles épidémies plus ou moins mortifères dus à la réapparition de virus congelés dans le permafrost. Peut-être qu'une partie de la faune et de la flore va s'éteindre.

    Mais peut-être aussi que demain nous allons revoir tous nos process industriels pour réellement limiter notre impact sur le climat…

    Il y a tellement de facteurs qui entrent en ligne de mire qu'il semble impossible de répondre à la question "où vivre dans 100 ans ?".

    Certains prévoient effectivement que le Groenland deviendrait cultivable. Peut-être oui.

    Notre espèce s'adaptera à son environnement dans la mesure de ses limites biologiques. Parce que c'est dans l'adaptation que nous excellons. Et si elle venait à ne pas y arriver, elle disparaîtra. Ce n'est pas grave, aucune espèce n'est vouée à être éternelle. Ce serait réellement dommage de mettre fin à une espèce avec une capacité cognitive aussi incroyable, probablement unique dans notre système solaire et peut-être même dans l'univers. Mais le temps continuera de s'écouler, avec ou sans nous.

    Bon courage pour affronter ce deuil. Parait que les plus engagés n'en sortent jamais vraiment…

    La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas senti la différence.

    • [^] # Re: On ne sait pas

      Posté par  . Évalué à 2.

      Bonne année et bonne santé !
      Après, une caractéristique de notre espèce est de ne pas se laisser aller fatalisme. Peut être sans espoir, mais ne pas essayer, c'est renoncer.
      Alors, on se bouge, on gueule, on essaie de faire bouger les choses.

    • [^] # Re: On ne sait pas

      Posté par  . Évalué à 8.

      Problème avec le Groenland (et l'Antarctique aussi) : des terres auront beau être libérées par la fonte de la glace/banquise, elles ne seront pas forcément cultivables pour autant. Car il manquera une chose, que les terres cultivées par les humains depuis des millénaires ont : du humus !
      Autrement dit : autant aller cultiver sur Mars.

      • [^] # Re: On ne sait pas

        Posté par  . Évalué à 5. Dernière modification le 07/09/20 à 20:33.

        C'est bon le humus !

        *splash!*

        • [^] # Re: On ne sait pas

          Posté par  . Évalué à 5.

          moi aussi j'aime bien le houmous, en plus le pois chiche ça demande pas beaucoup d'eau pour pousser.

      • [^] # Re: On ne sait pas

        Posté par  . Évalué à -2.

        le temps que les glaciers du Groenland fondent l'humus se sera former

      • [^] # Re: On ne sait pas

        Posté par  . Évalué à 5.

        Car il manquera une chose, que les terres cultivées par les humains depuis des millénaires ont : du humus !

        Pas vraiment. Pour le humus, il faut des forêts.

        Le mode de culture des terres généralement pratiqué appauvri les sols, et donc régulièrement il faut défricher des forêts pour cultiver à nouveau, ou bien utiliser des engrais, ce qui ne rend pas le sol meilleurs.

        Il existe des méthodes de culture différentes du labour (en dehors des rizières), mais ce n'est pas à la mode.

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Technique_culturale_simplifi%C3%A9e

    • [^] # Re: On ne sait pas

      Posté par  . Évalué à 10.

      Oui, sans doute une montée des eaux dus à la fonte des glaciers

      C'est inévitable

      Peut-être de nouvelles épidémies plus ou moins mortifères dus à la réapparition de virus congelés dans le permafrost.

      Bof, pas besoin du permafrost qui font pour avoir de nouvelles épidémies.

      Peut-être qu'une partie de la faune et de la flore va s'éteindre.

      Ça c'est déja largement le cas.

      Certains prévoient effectivement que le Groenland deviendrait cultivable.

      C'est que de la caillasse et des montagnes, si on perd la Beauce et qu'on gagne le Groënland, on ne gagne pas au change…

      Ce n'est pas grave, aucune espèce n'est vouée à être éternelle.

      Alors, déja, les espèces sont remplacées, mais elles évoluent; toutes ne s'éteignent pas sans descendance. Et puis, c'est la nôtre, quand même. Du point de vue extérieur, si on met tellement le dawa qu'on en meurt tous, ça sera bien fait, mais on risque de ne pas être les premiers à mourir (parce que comme tu l'as dit, on s'en sort plutôt bien pour survivre dans des conditions sous-optimales), et qu'en pratique, pour passer de 8 milliards à zéro en quelques siècles, ça fait beaucoup, beaucoup de famines, de guerres, d'enfants tout maigres, et de dents qui tombent à 25 ans pour cause de malnutrition (sans compter les balles dans les corps squelettiques qui ont essayé d'accéder aux zones hyper-sécurisées dans lesquelles les riches survivront un peu plus longtemps que les pauvres). C'est pas très réjouissant quand même…

    • [^] # Re: On ne sait pas

      Posté par  . Évalué à 5.

      petit bémol

      la mer va monté non pas à cause de la fonte de la calotte glacière, certe un peu mais c'est principalement la dilatation des oceans qui vont faire monter beaucoup les eau, grace a notre Co2 :)

      peut etre que la nature a juste trouver le moyen de supprimer les humains facilement en ayant 60 degré celsus à la surface de la terre. et dans 1 millions d'année les futur habitant de la terre decouvrirons notre civilisation :p

      • [^] # Re: On ne sait pas

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

        « et dans 1 millions d'année les futur habitant de la terre decouvrirons […] »

        notre civilisation :p nos déchets nucléaires :-).

        « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

      • [^] # Re: On ne sait pas

        Posté par  . Évalué à 2.

        Houlala… la tienne aussi va monté si tu continues à écrire comme ça !

        Plus sérieusement, voici une interview assez intéressante qui explique que la mer ne va pas monter partout : à cause de la gravitation et du poids exercé sur les plaques tectoniques par la calotte glaciaire, le niveau de l'océan va en fait baisser jusqu'à 2000 km de la calotte… ce qui implique aussi qu'il va d'autant plus monter au niveau de l'équateur.

    • [^] # Re: On ne sait pas

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      "Notre espèce s'adaptera à son environnement dans la mesure de ses limites biologiques. Parce que c'est dans l'adaptation que nous excellons. Et si elle venait à ne pas y arriver, elle disparaîtra. Ce n'est pas grave, aucune espèce n'est vouée à être éternelle. Ce serait réellement dommage de mettre fin à une espèce avec une capacité cognitive aussi incroyable, probablement unique dans notre système solaire et peut-être même dans l'univers. Mais le temps continuera de s'écouler, avec ou sans nous."

      Perdre l'humanité, ce n'est encore trop grave, mais emmener dans sa chute les autres êtres vivants, c'est beaucoup plus grave.

  • # 1.5 milliards d'Indien vont venir vivre en Bretagne

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

    Bah du coup achète des terres qui valent que dalle, tes descendants feront fortune, de rien.

    • [^] # Re: 1.5 milliards d'Indien vont venir vivre en Bretagne

      Posté par  . Évalué à 10.

      Seulement si on admet que :
      - Le concept de propriété privé fasse toujours parti du pacte social (si pacte social il y a encore, c'est une des théories des collapsologues).
      - Une partie de la Bretagne ne se retrouve pas complètement immergée.
      - Que les terres soient conservées dans la famille jusqu'ici…

      Autant dire que rien n'assure que la descendance fasse fortune. Si on s'inquiète pour sa descendance, le mieux c'est encore de ne pas en avoir ;).

      La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas senti la différence.

      • [^] # Re: 1.5 milliards d'Indien vont venir vivre en Bretagne

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        • Une partie de la Bretagne ne se retrouve pas complètement immergée.

        La Bretagne est assez vallonnée, donc il y a moyen de trouver des endroits sans risque à ce niveau. C'est bien plus problématique pour les régions plates au bord de la mer (comme le Médoc et la Vendée).

        • [^] # Re: 1.5 milliards d'Indien vont venir vivre en Bretagne

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

          Habitant en Bretagne au bord de l'eau je peux que me féliciter de cette perspective ! On va enfin avoir chaud en Bretagne, ras le bol des étés pluvieux à 18° et de son eau à 14° (même s'il y a peu de chance que j'en profite du coup…)

          https://www.funix.org mettez un manchot dans votre PC

          • [^] # Re: 1.5 milliards d'Indien vont venir vivre en Bretagne

            Posté par  . Évalué à 6.

            Bien sur que non.

            https://www.ouest-france.fr/bretagne/brest-29200/brest-un-record-de-froid-enregistre-6953974

            En fait, il y a une hypothèse concernant l'arrêt de la circulation thermohaline qui aboutirait a un ralentissement du Gulf Stream et qui engendrerai un refroidissement local dans l'atlantique nord. Ce qui fait que la Bretagne pourrait rester un des rares endroit ou l'on pourrait encore se peler le cul, tout en se tapant quand même des vagues de chaleur. Le Gulf Stream ayant un effet régulateur.

            Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

            • [^] # Re: 1.5 milliards d'Indien vont venir vivre en Bretagne

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

              J'ai également entendu cela… Cependant, cela fait trois ou quatre ans qu'on se paye un super climat en bretagne (même si cet été n'était pas le meilleur :)).
              C'est pas très rassurant, mais c'est assez agréable !

              • [^] # Re: 1.5 milliards d'Indien vont venir vivre en Bretagne

                Posté par  . Évalué à 7. Dernière modification le 07/09/20 à 21:48.

                En tant que fan inconditionnel de l’Écosse, la pluie et le froid, c'est dans la tête. ça a le mérite de faire fuir un peu le tourisme de masse, et ça permet de préserver un peu la région. Bon, il faut aussi des moucherons capable de te rendre fou en moins de 2 minutes. C'est le point fort de l'écosse, dés qu'il fait un peu beau, ça fait sortir les midges, au cas où t'oserais imaginer en profiter un peu.

                Donc ouais, si vous avez un super climat, c'est cool mais ne le dites pas trop fort, faudrait pas que tout ceux qui s'entasse sur la Côte d'Azur et qui vont commencer a prendre cher l'entende.

                Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

                • [^] # Re: 1.5 milliards d'Indien vont venir vivre en Bretagne

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4. Dernière modification le 07/09/20 à 22:27.

                  Tu parles visiblement de la côte ouest (pas vu de midges à l'est de Achnasheen) qui est déjà envahie de touristes en été. J'ai jamais vu autant de plaques minéralogiques belges en dehors de Belgique.

                  pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

            • [^] # Re: 1.5 milliards d'Indien vont venir vivre en Bretagne

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

              Extrait de la page citée « le troisième rapport d'évaluation du GIEC note que "même dans les modèles où la circulation thermohaline s'affaiblit, il y a toujours un réchauffement sur l'Europe" ».

              Adhérer à l'April, ça vous tente ?

              • [^] # Re: 1.5 milliards d'Indien vont venir vivre en Bretagne

                Posté par  . Évalué à 4.

                Oui, y a encore plein d'incertitudes, c'est aussi expliqué dans la page wiki, mais ça va pas refroidir l’Europe, faut pas rêver, plutôt sur l'atlantique nord de ce que j'ai compris. Mais vu que les dépression qu'on subit en Europe de l'ouest viennent essentiellement de ce coin, ça pourrait avoir un effet quand même, par exemple, sur leur intensité ou leur fréquence suivant les saisons.

                Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

      • [^] # Re: 1.5 milliards d'Indien vont venir vivre en Bretagne

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        D’après ton lien, à +20m j’ai la mer au bout de mon jardin :-)
        Bon je serais sans doute trop vieux pour y faire du surf…

  • # Constat similaire

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

    J'ai fait un cours la semaine passée sur les liens informatique/climat. Voici une de mes diapos: Article des echos

    Adhérer à l'April, ça vous tente ?

    • [^] # Re: Constat similaire

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      La bonne nouvelle c'est qu'on va pouvoir mettre des panneaux solaires partout.

      Mais c'est bien la seule bonne nouvelle…

      • [^] # Re: Constat similaire

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

        Au-delà de la blague, les panneaux solaires photovoltaïques aiment bien la lumière, mais assez peu la chaleur : leur rendement diminue significativement s’ils chauffent trop…

        La connaissance libre : https://zestedesavoir.com

        • [^] # Re: Constat similaire

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

          Il y a d'autres systèmes qui reposent sur la chaleur et pas seulement sur la luminosité il me semble non ?

          Designeuse de masques pour sphéniscidés.

          • [^] # Re: Constat similaire

            Posté par  . Évalué à 3.

            c'est quand même liée plus tu as de lumière plus ça chauffe donc tu pense a une partie de la centrale solaire qui chauffe de l'eau comme au Maroc
            https://fr.wikipedia.org/wiki/Miroir_cylindro-parabolique

            • [^] # Re: Constat similaire

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

              Tu peux avoir une luminosité intense sans chaleur intense, par exemple la neige et la glace qui reflètent la lumière du soleil et qui peuvent aveugler.

              En fait je pensais plus ou moins aux systèmes de cuisson au soleil. Mais, effectivement ces miroirs ont l'air intéressants. Ce qui est fou en fait, c'est de penser qu'au bout du compte, l'énergie produite est celle de la vapeur.

              Designeuse de masques pour sphéniscidés.

          • [^] # Re: Constat similaire

            Posté par  . Évalué à 4.

            Il y a d'autres systèmes qui reposent sur la chaleur

            Malheureusement il me semble bien qu'on ne puisse pas transformer la chaleur en autre chose. Une explication du style c'est la forme ultime d'énergie et la Xe loi de la thermo dynamique te dis que une fois que t'as une énergie sous forme de chaleur, t'auras rien d'autre.

            Tu peux transformer de l'électricité en chaleur (c'est assez facile), mais pas l'inverse (c'est très dur, voire impossible).

            Avec une différence de chaleur tu as bcp de trucs qui marchent bien (effet Peltier, moteur Stirling), mais rien avec de la simple chaleur.

            En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

            • [^] # Re: Constat similaire

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

              Ben si, avec la chaleur on produit de la vapeur et avec la vapeur on fait plein de trucs.

              Designeuse de masques pour sphéniscidés.

              • [^] # Re: Constat similaire

                Posté par  . Évalué à 8.

                Avec une différence de chaleur tu as bcp de trucs qui marchent bien (effet Peltier, moteur Stirling), mais rien avec de la simple chaleur.

                Ben si, avec la chaleur on produit de la vapeur et avec la vapeur on fait plein de trucs.

                Ben non :-)
                Produire de l'énergie à partir de la vapeur d'eau, c'est un cylce de Carnot qui nécessite deux sources à températures différentes. Plus l'écart de température est important, meilleure est la production énergétique --> une centrale solaire thermodynamique fonctionnera mieux sur un haut plateau du Népal qu'au Koweït (même latitude, et très approximativement même ensoleillement).

                • [^] # Re: Constat similaire

                  Posté par  . Évalué à 1.

                  Ben si :-)

                  Si tu parles de « chaleur », c'est que par définition on parle de température plus élevée qu'une autre de référence, et c'est bien de ce dont il s'agit dans cette discussion, donc tu les as tes deux sources de températures !

          • [^] # Re: Constat similaire

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

            La génération d'énergie qui se base sur la chaleur nécessite une « source de froid » aussi. Un désert qui est chauffé uniformément à 60C n'est pas très utile pour ça.

            pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

    • [^] # Re: Constat similaire

      Posté par  . Évalué à 6.

      Note pour la prochaine fois : "mourir", et non "mourrir" ;-)
      Car on ne meurt qu'une fois (sauf James Bond, et les chats)

  • # Dans 100 ans ? Tu seras mort...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    Dans 100 ans, tu seras très probablement mort. Je ne sais pas de quoi. Probablement pas du Covid, probablement pas du réchauffement climatique, mais tu seras mort, très probablement.

    Mais l'important c'est que:

    | Je suis paumé et j'ai peur.

    Voiiiiilààà, c'est parfait. L'important c'est d'avoir peur.

    "Liberté, Sécurité et Responsabilité sont les trois pointes d'un impossible triangle" Isabelle Autissier

    • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

      En effet, dans 100 ans il sera mort, et moi aussi (et même bien avant). Du coup la question n'est sans doute pas destinée à nous-même, mais plutôt à nos enfants, … enfin, aux vôtres, puisque moi je m'en fous, je n'en ai pas.

      Mais la question est intéressante et la réponse est fortement lié à l'évolution de la population.
      S'il n'y a que quelques centaines de milliers de gens sur Terre, sauf annihilation totale à coup de bombes nucléaires, peu importe combien ils consomment, polluent, … il y aura toujours un endroit vivable pour eux.

      A 10 milliards sur notre caillou, c'est une autre histoire. Alimenter tout le monde est actuellement un jeu d'équilibres que le réchauffement climatique, entre autres, peut (va) mettre à mal.
      Bref, on est trop nombreux sur Terre, donc ça va forcément merder à un moment où à un autre.

      Une petite note d'optimisme : à voir si la natalité ne baissera pas naturellement dans les décennies à venir, comme c'est le cas dans beaucoup de pays "développés", sans aller jusqu'à des mesures draconiennes comme le fût la politique de l'enfant unique en Chine.

      Petit aparté sur le cas de la Chine : la politique de l'enfant unique est révolue puisque maintenant ils peuvent avoir 2 gosses gratos, et même davantage si les parents sont riches, car c'est le système inverse des allocations familiales françaises : plus tu as de gosses, plus tu payes. Deux, c'est gratos, mais beaucoup de familles se limitent à un gosse (le minimum pour sauvegarder la face) car élever un gosse coûte cher en Chine.

      • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

        Posté par  . Évalué à 5. Dernière modification le 08/09/20 à 14:55.

        Bref, on est trop nombreux sur Terre

        Pas forcément. Un habitant des États-Unis, du Qatar, d'Estonie ou du Bangladesh ne laissent pas la même empreinte.

        • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

          Posté par  . Évalué à 4.

          N'ayant pas eu le temps de modifier la réponse, je reproduis le reste ci-dessous :

          Selon la FAO, la production actuelle de nourriture dépasse les 2700 calories par personne. Selon l'Institution of Mechanical Engineers, entre le tiers et la moitié de cette production sont perdues entre le lieu de production et celui de consommation.

          • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

            C'est vrai qu'un habitant des Etats-unis et du Bangladesh ne laissent pas la même empreinte, ça n'invalide pas le fait qu'on est déjà trop nombreux. L'un n'empêche pas l'autre.
            Il y a beaucoup de gâchis dans certains pays, et de la famine dans d'autres, ce n'est pas un scoop.

            Comme tu le cites, 2700 calories produites par habitant par jour, en perdant seulement le tiers, il reste 1800 cal par jour et par personne. Or les besoins nutritionnels d'un adulte sont entre 2400 et 2600 cal par jour (dixit le premier lien google sur le sujet, je n'ai pas cherché des heures).
            Certes les très vieux et les enfants mangent moins, et les ados trois fois plus, donc en moyenne, au doigt mouillé, le besoin doit être autour de 2000, soit déjà au dessus des 1800 fournis au mieux.

            Bref, on est trop nombreux.

            • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

              Posté par  . Évalué à 1. Dernière modification le 08/09/20 à 19:06.

              C'est une question d'angle. Une personne atteinte du syndrome de Diogène pourrait aussi dire que son appartement est trop petit.

              • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

                Si tu veux dire qu'en habitant dans le Larzac tu as moins l'impression qu'on est nombreux sur Terre par rapport à moi qui vit dans une ville de 12 millions d'habitants, heu… oui, le ressenti n'est sans doute pas le même. Mais on est assez grand pour passer au dessus de ça et regarder à plus grande échelle, non ?

                Le réchauffement climatique, il est bien du aux activités humaines (combustion des matières fossiles notamment), et on en parlerai pas si la population globale était faible. Comme je le disais un peu au dessus, quelques centaines de milliers de gens sur Terre pourraient polluer autant qu'ils veulent sans impact notable sur l'écosystème. Les problèmes surviennent quand plusieurs milliards de gens consomment et polluent.

                • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                  Posté par  . Évalué à 2.

                  Le post n'était peut-être pas clair.

                  On peut considérer que le problème est soit la taille de la population (mon appartement est trop petit) soit les trop grandes consommation et pollution (j'entasse trop de choses chez moi).

                  Les problèmes surviennent quand plusieurs milliards de gens consomment et polluent.

                  C'est partir du principe que la population mondiale pollue et consomme de façon uniforme (voir mon premier post).

                  • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

                    Ce n'est pas "soit ou soit", c'est les deux mon capitaine !
                    Il y a trop de monde sur Terre, et qui consomment et polluent trop… en moyenne. Qu'un ricain consomme et pollue 20 fois plus qu'un africain ne change pas le résultat, surtout quand la tendance est à vouloir tous faire comme les ricains.

    • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

      Posté par  . Évalué à -2.

      Voiiiiilààà, c'est parfait. L'important c'est d'avoir peur.

      Héhé. Exactement. C'est ce qu'ils attendent. Et le pire, ça marche (pas chez moi pour une fois).

    • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

      Posté par  . Évalué à 3.

      Dans 100 ans, tu seras très probablement mort.

      Malgré le titre du journal, certaines au moins des prédictions mentionnées concernent la fin du siècle présent (2100), plutôt que 2120.

      En l'an 2000, on disait que la moitié des filles nées cette année-là vivraient 100 ans ou plus.

      Statistiquement, bon nombre de personnes aujourd'hui déjà adultes pourraient donc légitimement se sentir concernées par l'état de la Terre à la fin du siècle.

      Mais, pour les plus vieux, il se pourrait que des tensions globales, par exemple sur l'eau potable ou les terres cultivables se fassent sentir bien avant ça.

      • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

        Posté par  . Évalué à 1.

        En l'an 2000, on disait que la moitié des filles nées cette année-là vivraient 100 ans ou plus.

        Erratum. Cette note de l'Ined, publiée en 2008, parle plutôt de 16 % des filles. Ça fait quand même du monde.

      • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

        Posté par  . Évalué à 8.

        Ben du coup la question elle est vite répondue : Où vivre dans 100 ans ? -> En EHPAD.

        En l'an 2000, on disait que la moitié des filles nées cette année-là vivraient 100 ans ou plus.

        Arf, c'était juste avant les canicules :P

        *splash!*

    • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      En réfléchissant un peu au sujet, j'ai essayé de lister les peurs associées à la mort.

      Peur de la souffrance, la mort est certaine, mais souffrir inutilement ça fait chier.

      Peur de ne pas faire tout ce que tu voulais faire ou voudrait faire.

      Peur de l'oubli, si tu ne laisses pas une trace dans l'histoire ton existence même sera oubliée un jour.

    • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

      Posté par  . Évalué à 1.

      Ça arrange qui ? Emmanuel Macron ? Ben non, les gens qui ont peur ne consomment pas, c’est pas bon pour l’économie !

      • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

        C'est l'inverse, la peur fait consommer.

        • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

          Posté par  . Évalué à 1.

          Euh, non. Les gens qui ont peur sont prudent, ils gardent leurs sous pour parer aux coups durs et jouent pas aux cigales.

          • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

            Moralité, les gens réagissent différemment face à la peur.

            • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

              Posté par  . Évalué à 7.

              Ce qui intéresse les économistes pour la relance, c’est pas nécessairement le comportement des 4 survivalistes qui vont acheter toutes l’armurerie et les stocks de papier toilette à cause du covid, c’est surtout de rassurer la majorité pour qu’elle retourne dans les restau … et je sais pas pour toi, mais moi j’ai l’impression que les plus de 60 ans dans mon entourage ils hésitent un peu. Et ils sont beaucoup.

              • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                J'étais sur le thème de la peur, pas sur celui de la relance de la consommation. Dans mon entourage, ce sont les trentenaires qui ont plein de projets et qui consomment.

                • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                  Posté par  . Évalué à 9.

                  Et ils consomment … parce qu’ils ont peur du coronavirus, ou du réchauffement climatique ?

                  Le thème c’était « on nous fait peur avec le réchauffement parce que ça arrange ». Ben ça arrange certainement pas Macron. Peut-être les gens style Marine Le Pen qui se vendent en protecteurs de la sécurité jouent sur la peur pour se faire élire et faire fermer les frontière, avec surenchère à droite.

                  Mais les gens du GIEC, ils vendent quoi ? Les scientifiques du climat, ils foutraient les jetons à tout le monde juste pour … ? 3 marchands d’éoliennes et des crédits pour leur recherche ?

                  • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                    Récapitulons, je ne sais pas si ça va être plus clair.

                    L'auteur du journal: je suis paumé, j'ai peur, je pense être en dépression
                    Pourquoi ? parce qu'il y a des projections contradictoires et que je ne sais pas où je pourrai vivre dans 100 ans

                    L'auteur de ce fil de commentaire: Tu t'en fous dans 100 ans tu seras mort ce n'est pas la peine d'avoir peur pour ça.

                    Voiiiiilààà, c'est parfait. L'important c'est d'avoir peur. [sur un ton sarcastique à mon avis]

                    Moi: je raconte des trucs nébuleux comme d'hab

                    Toi: mais ça arrange qui le fait qu'il ai peur ?
                    ==> Mon analyse ici serait que tu as peut être interprété au premier degré ce qui semble être un sarcasme

                    Tu enchaines sur les préoccupations du moment: la relance de la consommation.
                    ==> Mon analyse c'est normal c'est un sujet d'actualité, tu as fusionné

                    Après il y a un ping-pong sur ce que la peur engendre: ça fait dépenser ou ça fait économiser ?
                    Moi: peut-être que ça dépend des gens

                    Toi: L'important pour les économistes c'est de rassurer une majorité de gens pour qu'il consomment à nouveau
                    Ton observation: ça ne marche pas avec les 60+ ils sont trop prudents
                    Mon observation: avec les trentenaires ça marche

                    Toi: Mais pourquoi ils consomment ?

                    Et ils consomment … parce qu’ils ont peur du coronavirus, ou du réchauffement climatique ?

                    Donc là je réponds ni l'un ni l'autre.
                    Ils veulent vivre maintenant parce que les évènements récents et les projections futures nous montrent que l'avenir est incertain.
                    Et j'ajouterai que ceux que je connais n'ont pas peur de se projeter dans l'avenir tout simplement parce qu'ils ont confiance en eux.

                    Le thème c’était « on nous fait peur avec le réchauffement parce que ça arrange ».

                    Encore une fois je crois vraiment que c'était un sarcasme.

                    En conclusion: Ne pas utiliser de sarcasme quand vous vous adressez à un public large, vous risquez d'être mal compris.

                    • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -5.

                      | on nous fait peur avec le réchauffement parce que ça arrange

                      Oui, la peur est le moteur de tous les totalitarismes. Peur de l'étranger, peur du voisin, peur de l'avenir en général.

                      Dans l'intérêt de qui ? Je ne sais pas, je ne suis pas complotiste. Tout le monde a une tambouille à vendre, en l'absence de débat. Car il n'y a pas de débat, seulement la peur, la peur, la peur.

                      Claude Allègre a été lynché car il a osé affirmer que le réchauffement climatique n'était peut-être pas le seul problème écologique, et peut-être pas le plus grave. Disparition de la biodiversité, raréfaction de l'eau potable, pour ne citer qu'eux.

                      Donc pas de débat, et la peur, la peur, la peur. Des oukazes, du lynchage et le point Godwin permanent: vous osez apporter une nuance dans le non-débat, poser une virgule et c'est l'amalgame avec les piatistes, terroristes, complotistes, "extrême-droite" et, finalement, nazis.

                      Mais ceux qui vont font peur ont quelque chose à vous vendre. Quoi de plus réceptif à une bouillie idéologique low-cost (populisme d'extrême gauche, d'extrême-droite, d'extrême libéral, …) qu'une population terrifiée jusqu'à se haïr soi-même et se mutiler (l'avenir c'est de la merde, vive la vasectomie!) ?

                      Par contre, penser par soi-même, être responsable (c'est-à-dire ne pas attendre de l'état qu'il nous prenne par la main pour ensuite l'accuser de paternalisme) et penser sa vie, c'est beaucoup moins vendeur.

                      Bref, dans 100 ans, je ne sais pas où il fera bon vivre, mais je pense qu'aujourd'hui on peut encore faire de là où on vit un bel endroit.

                      "Liberté, Sécurité et Responsabilité sont les trois pointes d'un impossible triangle" Isabelle Autissier

                      • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                        Posté par  . Évalué à 10. Dernière modification le 08/09/20 à 10:28.

                        Non, Allègre a été lynché pour ce genre de choses :

                        En 1995, l'année du deuxième rapport du GIEC, qui mène au traité de Kyoto, il écrit une chronique intitulée « Fausse alerte » pour l'hebdomadaire Le Point53. Selon lui, il s'agit d'un danger imaginaire inventé par des lobbies. C'est pourquoi, malgré l'évidence, « on continue à affirmer l’existence de l’effet de serre et ses dangers imminents ».
                        (source : Wikipédia)

                        Négation du réchauffement climatique, avec falsification des données scientifiques dans ses bouquins.

                        Il est déjà mort et tu es sa réincarnation ?

                      • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10. Dernière modification le 08/09/20 à 10:28.

                        Claude Allègre a été lynché car il a osé affirmer que le réchauffement climatique n'était peut-être pas le seul problème écologique, et peut-être pas le plus grave.

                        Claude Allègre a fraudé. Claude Allègre a une grande responsabilité dans le bigotisme de l'académie des sciences (le plus grand responsable étant l'académie elle même). Quant au doute « sur la hiérarchie des problèmes », ça ne correspond pas aux propos de Claude Allègre, ses doutes touchants la nature du réchauffement.

                        Les falsificateurs de la pensée ne semblent donc pas être là où tu les désignes.

                        Adhérer à l'April, ça vous tente ?

                        • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -10.

                          | Claude Allègre a fraudé.

                          Si c'est Le Monde et l'Express qui le disent, alors… je m'incline.

                          Ces journaux du bien garants d'une pensée débarassée de toute scorie impure ou alternative.

                          Au fait, vous avez lu un de ses livres, de Claude Allègre ? Moi si.

                          "Liberté, Sécurité et Responsabilité sont les trois pointes d'un impossible triangle" Isabelle Autissier

                          • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                            Posté par  . Évalué à 9. Dernière modification le 08/09/20 à 10:42.

                            Et euh, par curiosité, tu trouves un livre de papy Allègre plus à jour sur les connaissances scientifique du GIEC ? Ou alors c’est une organisation qui émane du vil lobby ONU donc coupable de vouloir nous retourner le cerveau au bénéfice des illuminatis de bénéficiaires indéterminés avec des arguments scientifiquement faux et malhonnêtes ?

                            Tu as lu Jean Jouzel ou Valérie Masson, d’autres clowns largement au niveau de Claude Allègre ou de Didier Raoult ?

                          • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                            Posté par  . Évalué à 10.

                            Donc, si je comprends bien ton propos : quand Le Monde et l'Express disent que Claude Allègre a fraudé, c'est discutable car ils n'ont pas le cul propre. Mais quand c'est le livre de Claure Allègre qui dit qu'il a raison, c'est parole d'évangile ?

                            Au passage : ce ne sont pas ces journaux qui ont décidé que Claude Allègre est un fraudeur. Ce sont des scientifiques. Ses pairs.
                            À commencer par Håkan Grudd, dont le travail a été délibérément truqué par Claude Allègre, pour coller à ses propos mensongers.!

                            (ci-dessous la fameuse courbe trafiqué par Claude Allègre)
                            Titre de l'image
                            Source : http://sciences.blogs.liberation.fr/2010/03/23/claude-allegre-accuse-de-falsification-par-hakan-grudd/

                            • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -10.

                              Je répète: avez-vous lu un de ses livres ou juste les commentaires qu'on en fait dans des journaux ?

                              C'est exactement mon propos: vous est-il déjà arrivé d'oser une pensée qui n'ait pas déjà été prédigérée par un journaliste ? De lire dans le texte ?

                              Tu cites Libération ? Encore mieux. Le journal fondé marxiste/staliniste (merci Sartre), passé dans les mains d'une banque d'affaire puis d'un milliardaire des télécoms.

                              Le Monde, Libération, l'Express, etc. Si ce sont vos sources d'informations, elles se limitent à une caste d'une poignée de pseudo intellectuels consanguins (intellectuellement) et on peut y inclure leurs obligés (politiques) et maîtres (lobbyistes). En terme d'indépendance on repassera. On terme d'honnêteté intellectuelle, on repassera. En terme d'impertinence, c'est celle d'un gamin qui tire la langue à la messe…

                              Alors de m'expliquer qui est Claude Allègre mais, encore une fois, je l'ai lu. Et toi ?

                              "Liberté, Sécurité et Responsabilité sont les trois pointes d'un impossible triangle" Isabelle Autissier

                              • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                Posté par  . Évalué à 10.

                                Tu es vraiment en train d’argumenter sur la nécessité de prendre plusieurs source d’informations en en défendant une seule et unique ?

                                • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -9.

                                  Je parle de Claude Allègre -> Je dis lit Claude Allègre

                                  J'aurais parlé des Schtroumpfs, je t'aurais invité à lire les Schtroumpfs. C'est pas compliqué, tu vas voir.

                                  "Liberté, Sécurité et Responsabilité sont les trois pointes d'un impossible triangle" Isabelle Autissier

                                  • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                    Posté par  . Évalué à 5.

                                    Ah pardon, j’avais oublié qu’on était sur un ouvrage titré « claude allègre, sa vie, son œuvre, sa philosophie »

                                  • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                    Posté par  . Évalué à 2.

                                    Je parle de Claude Allègre -> Je dis lit Claude Allègre

                                    J'aurais parlé des Schtroumpfs, je t'aurais invité à lire les Schtroumpfs.

                                    Il vaudrait peut-être mieux arrêter cette discussion avant le point Godwin alors…

                              • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                Posté par  . Évalué à 8.

                                Du coup tu conseilles quoi comme source valable autre que le livre de Claude Allègre ?

                                • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                  Posté par  . Évalué à 6.

                                  La biographie de Claude Allègre.

                                  « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                                • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -10.

                                  Je ne conseille rien mais voici un extrait de ma bibliothèque:
                                  - Michel Onfray (le bouseux normand qui se prend pour un philosophe alors qu'il n'a même pas fait l'École Normale (ironie))
                                  - Elysée Reclus (un géographe anarchiste qui n'a même pas voyagé et pourtant écrit ce qui est considéré comme une des plus complète géographie, un imposteur quoi (ironie))
                                  - Noam Chomsky (le juif antisémite (ironie)): en particulier, j'aime beaucoup "De l'espoir en l'avenir", rien que le titre… Bien sûr, ses critiques des médias: "la fabrique de l'opinion publique" entre autres.
                                  - Daniel Guérin (un pédé journaliste communiste, pour pas pouvoir être accusé de ne pas les aimer (ceci dit, devant "communiste", il a mis "libertaire" ce qui, en fait, change tout)): "Proudhon, Oui et Non" parce qu'on peut être d'accord ET pas d'accord avec les gens…
                                  - Une biographie de Gorbatchev, parce que je le considère comme un des hommes politiques les plus courageux du 20è siècle
                                  - Saint-Exupéry, "Terre des Hommes" (parce qu'il était contre le "flygskam" (ironie))
                                  - "L'effroyable imposture" de Thierry Meyssan ainsi que "L'effroyable imposteur" de Fiametta Venner, à propose du premier. Deux mauvais livres…
                                  - Un livre de BHL (qu'on m'a offert :/). C'était chiant mais ça me permet de détester BHL en toute connaissance de cause
                                  - Bernard Moitessier, Isabelle Autissier, Alain Gerbaud, Ella Maillard et tous ces marins qui aim(ai)ent l'humanité parce qu'ils sav(ai)ent s'en éloigner…

                                  Bref, rien de très recommandable.

                                  Ah oui, bien sûr, un livre de Claude Allègre, je ne sais plus lequel, je me rappelle juste que ses propos sur le climat n'était pas tout à fait ceux qu'on lui prêtait mais, peu importe, quel est le plus important: ce qu'écrit un homme ou les commentaires qu'on en fait ?

                                  "Liberté, Sécurité et Responsabilité sont les trois pointes d'un impossible triangle" Isabelle Autissier

                                  • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -3.

                                    Il manque franchement un bouton « signaler » sur DLFP (en fait il manque tout ce qu’il faut pour avoir une modération digne de ce nom, mais au moins un bouton « signaler » ça serait bien).

                                    • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                                      Oui ce bouton manque, mais il faut le développer…

                                      Bon j'hésite sur ce commentaire, c'est de l'humour pas fin du tout, mais ça reste du second degré quoique très pourri. Je signale ça en tribune de modération.

                                      Designeuse de masques pour sphéniscidés.

                                      • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

                                        L’antisémitisme et l’homophobie ne sont pas de « l’humour pas fin ».

                                        • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -6.

                                          Antisémitisme et homophobie. Rien que ça. Si on m'accuse de crimes aussi graves, je peux en savoir la raison ou je prend tout de suite un billet pour la Sibérie ?

                                          "Liberté, Sécurité et Responsabilité sont les trois pointes d'un impossible triangle" Isabelle Autissier

                                        • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -8.

                                          En fait, j'hésite à prendre ça avec humour. Je ne signale rien parce que je suis capable de me défendre tout seul.

                                          Ceci dit, se faire accuser de choses aussi graves que l'antisémitisme et l'homophobie par un débile mental qui n'a compris ni la forme ni le fond de mon propos est à la limite de la diffamation (tu voies, moi aussi je peux sortir les grands mots).

                                          Sur la forme, j'ai même pris soin de marquer ironie pour les SJW de ton espèce mais visiblement ça ne suffit pas.

                                          Sur le fond, quand je dis "juif ET antisémite" je reprend juste les accusations contre Noam Chomsky par la gauche bien pensante (celle-là même qui applaudissait Mitterand à la même époque…). Noam Chomsky n'est pas antisémite. Mais pour ça il faut l'avoir lu. Tes commentaires me font penser que ton champ culturel ressemble plus à la Beauce après la récolte des betteraves à sucre qu'à la belle nature sauvage…

                                          Sur le fond, quand je dis "pédé communiste journaliste", Daniel Guérin a été ouvertement homosexuel (bisexuel plus précisément) et s'est même fait remarquer pour avoir attaqué l'homophobie d'une grande partie de la gauche à son époque. Plouf plouf. En général, la sexualité des gens m'importe peu. Mais quand un anarchiste dénonce l'hypocrisie de la gauche sur le sujet, ça mérite d'être dit. "Pédé", et bien c'est un terme accepté, voire revendiqué, par ceux qui n'aiment pas l'hypocrisie et le politiquement correct. Comme Dick Annegarn. Un dangereux personnage, n'est-ce pas ?

                                          Comme le terme de "bigleu" qu'utilisait un ami aveugle pour se désigner.

                                          Alors, les hauts-le-coeur d'un inculte comme toi ne méritent certes pas de plainte en diffamation (devant un juge, tu pourrais être déclaré inapte culturellement) mais clairement mon mépris le plus total.

                                          "Liberté, Sécurité et Responsabilité sont les trois pointes d'un impossible triangle" Isabelle Autissier

                                          • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

                                            Sur beaucoup de forums, dès que certains mots-clés apparaissent, il y a toujours quelques personnes sans aucune culture de la discussion qui interprètent les messages de la pire façon possible et réagissent de façon très agressive. Même s'ils s'aperçoivent de leur erreur, perdus dans leur confusion émotionnelle, c'est très rare qu'ils écrivent un mea culpa. En pratique, soit tu as une bonne carapace, soit tu évites les mots ou thèmes clés qui font perdre leurs moyens à ces personnes.

                                            • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                              Posté par  . Évalué à 8.

                                              Surtout quand ces mots clés n’ont absolument aucun rapport dans une discussion, à un point ou certains ont déjà commencé à faire part du fait qu’ils commençaient à douter de la bonne foi de l’auteur. Ça pourrait laisser penser à une certaine forme de provocation. Je dis ça … et je le dis.

                                              • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -10.

                                                On me demande mes lectures (sûrement quelqu'un qui fait l'affront de se cultiver en lisant des livres…) en rapport avec la question: "Où vivre dans 100 ans". Les voilà.

                                                Pour l'auteur de ce journal, "paumé et qui a peur", il me semble opportun d'exposer qu'une autre vision du problème est possible mais, visiblement, partager un constat ne suffit pas (la terre souffre) il faut en plus partager le pessimisme, la peur et les solutions toutes faite dominantes.

                                                Provoc ? Pov' petit… Je l'ai provoqué. Je me fais traiter d'antisémite et d'homophobe. On veut me "signaler". Non, on m'a "signalé".

                                                Désolé, mais au début des années 90 j'ai rencontré, personnellement, des gens qui ont été emprisonnés et torturés pour leurs idées, en Roumanie ou en Russie (URSS, à l'époque). Ça m'avait assez marqué à l'époque.

                                                Aujourd'hui, on peut "signaler" les gens sans se faire traiter de fasciste. D'ailleurs ça serait "communiste" le bon terme, mais c'est même pas une insulte. C'est dommage.

                                                "Liberté, Sécurité et Responsabilité sont les trois pointes d'un impossible triangle" Isabelle Autissier

                                                • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                                  Posté par  . Évalué à 4.

                                                  T’arrêtes pas d’en rajouter en tout cas

                                                  il faut en plus partager le pessimisme, la peur et les solutions toutes faite dominantes.

                                                  Je sais pas si t’as remarqué, mais si il y a bien un seul truc dont on a pas parlé depuis le début c’est bien les solutions. C’est dommage, c’est ce qui m’aurait perso intéressé.

                                                  • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -8.

                                                    J'en rajoute. Oui, c'est plus fort que moi. Surtout quand on me demande de me taire et tant qu'on répond à côté de mes arguments.

                                                    | les solutions

                                                    Lit. Ça a pourtant été dit. Dans le texte. Je n'ai pas de solution toute faite pour toi.

                                                    Je pense qu'on s'en sortira mieux avec 7 milliards de propositions de solutions que 4-5 solutions toutes faites triées, malaxées et rabâchées par les médias d'une caste de personnes qui ne vivent pas ce que je vis.

                                                    Puisqu'ici on est cartésien jusqu'à plus soif:
                                                    Si tu crois en la démocratie, tu dois quand même penser que chaque citoyen est capable d'une pensée originale et que, peut-être même, sa voix peut-être intéressante pour la société.
                                                    Bon, si tous les citoyens lisent un corpus de, disons, 10 journaux (Libé ? Le Monde ? L'express ? L'Huma ? Les Échos, allez, 2-3 autres pour faire joli), ça ne fait toujours que 10 pensées différentes. S'ils ont LA solution, c'est cool, sinon, pouf, droit dans le mur.
                                                    Si chaque citoyen lit (mais vraiment dans le texte), 5 livres parmi le corpus de livres qui existent, ça fait ? Beaucoup plus (allez, tu vas m'accuser de pas être précis…) de pensées différentes puisque la pensée nourrie de 5 livres est une 6è pensée (toujours, si on croit dans la démocratie où les citoyens sont des gens avec un cerveau, tout ça.

                                                    Bref, la solution je l'ai, c'est de construire ta pensée en te cultivant. Mais, si je comprend bien, lire n'est pas utile. Il suffit de lire les commentaires des citations des résumés…

                                                    "Liberté, Sécurité et Responsabilité sont les trois pointes d'un impossible triangle" Isabelle Autissier

                                              • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                                                Je suis d'accord que la prose était maladroite et provocante, mais entre personnes avec une certaine culture de la discussion, ce n'est pas bloquant ; au vu des messages plus haut, j'imaginerais possible d'avoir une discussion respectueuse avec Jean Parpaillon tout en étant en désaccord et échangeant quelques provocations. Par contre, avec des personnes si rapides à faire fi de la bienveillance dans leurs interprétations, c'est très difficile de poursuivre.

                                          • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                            Posté par  . Évalué à 8.

                                            débile mental

                                            L'incompréhension ne justifiant nullement l'insulte, merci de rester poli et courtois dans les échanges.
                                            Règles de modération section «dérangeant divers et varié»
                                            Merci

                                            • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

                                              Je suis bien d'accord, mais la responsabilité de la mort de l'échange était partagée depuis plusieurs messages et pointer un coupable en particulier n'est pas productif. Si modération était faite, le plus logique, ce serait de supprimer tous les messages (les notres inclus) dès le détournement désobligeant et hors sujet sur le mot-clé complètement secondaire Claude Allègre; le sujet, c'était l'intérêt de faire peur à la population. Dès le détournement, il n'y a presque que des commentaires désobligeants et désagréables voire possiblement diffamatoires (tous même section « dérangements divers et variés »).

                                              • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                                Posté par  . Évalué à 5.

                                                C’est marrant, moi j’avais l’impression c’était que le sujet était l’évolution du climat à environ 100 ans … comme quoi !

                                                • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

                                                  Le sujet du fil « Dans 100 ans ? Tu seras mort… » qui répond à un journal qui commence par « Je suis paumé et j'ai peur ».

                                                  • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                                    Posté par  . Évalué à 3.

                                                    J’avoue que mon esprit a zappé la présentation outrancière de Joalland< connaissant l’animal pour me concentrer sur le sujet en mode « trop gros, passera pas ». C’est après que ça a dérapé en ce qui me concerne.

                                                    • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                                                      C'est une réaction naturelle. On répond facilement et sans faire exprès à un message en parlant du sujet dont on veut personnellement parler et pas du sujet dont voulait parler le message auquel on répond. Ça arrive à tout le monde, faut juste essayer d'y penser pour que ça nous arrive moins, surtout quand notre réponse peut être perçue comme désobligeante.

                                                      • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                                        Posté par  . Évalué à 6.

                                                        Je ne doute pas de tes bons sentiments, mais si on pouvait arrêter un peu les tentatives de donner des leçons dans ce journal, ce serait pas plus mal.

                                                        • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

                                                          Je n'aime pas ça particulièrement non plus et je m'arrête là. Une méta discussion sur l'échange a le mérite de mettre fin à la mauvaise ambiance, même si je t'accorde que ça ne la rend pas non plus excellente, mais plutôt inconfortable.

                                      • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -8.

                                        C'est pas du second degré! J'ai vraiment lu tous ces livres (et même d'autres).

                                        "Liberté, Sécurité et Responsabilité sont les trois pointes d'un impossible triangle" Isabelle Autissier

                                    • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -8.

                                      Il y a un bouton 'Répondre' pour que tu puisses répondre avec des arguments :)

                                      "Liberté, Sécurité et Responsabilité sont les trois pointes d'un impossible triangle" Isabelle Autissier

                                      • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                        Posté par  . Évalué à 9.

                                        Et un bouton "Inutile" pour signifier que ça valait pas la peine d'écrire ça.
                                        Ca marche assez bien, le troll dégoulinant est entièrement caché.

                                  • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                    Posté par  . Évalué à 4.

                                    Elysée Reclus (un géographe anarchiste qui n'a même pas voyagé…)

                                    Tu veux dire Élisée Reclus, géographe anarchiste, qui dans les années 1850 est passé par Berlin, Londres, l’Irlande, les États-Unis, le Mexique, l’Amérique centrale, Panama, la Colombie. C'est pas mal pour une mec qui n'a même pas voyagé !

                                    • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -7.

                                      Merci de corriger, au moins un qui suit ;)

                                      Effectivement, Élisée Reclus a voyagé mais, bien sûr pas dans tous les pays qu'il a décrit. Mais il fallait bien que je trouve quelque chose pour compléter ma liste :)

                                      Pour ne pas trop s'éloigner du sujet, je conseille "Histoire d'un ruisseau", essai anarcho-écolo a la frontière de la poésie, de la politique et de la géographie. Un peu plus léger et optimiste que la doxa écolo d'aujourd'hui. Mais bon, c'est passé de mode :/

                                      "Liberté, Sécurité et Responsabilité sont les trois pointes d'un impossible triangle" Isabelle Autissier

                      • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                        Posté par  . Évalué à 7.

                        Par contre, penser par soi-même, être responsable (c'est-à-dire ne pas attendre de l'état qu'il nous prenne par la main pour ensuite l'accuser de paternalisme) et penser sa vie, c'est beaucoup moins vendeur.

                        Je suis d'accord avec toi sur ça, par contre, je pense qu'il faut éviter de tomber dans le piége du "a qui profite le crime", c'est plus compliqué que ça.

                        Par exemple, les médias mainstream. Leur modéle économique c'est la pub. Comme le disais le patron de TF1 à la grande époque de la TV, ils vendent du temps de cerveau disponible a Coca Cola. ça n'a pas changer avec l'arrivé d'internet et des réseaux sociaux, ça a même empiré.

                        Comment ça marche ? Il s'agit d'alterner entre des moments d'anxiété pour préparer le sujet et placer derriére des moment de satisfaction, tout ça dans une forme divertissante, sans oublier l'interactivité. C'est une façon de jouer avec les biais cognitifs de l'audience pour placer de la pub et maximisé le profits. il font de l'élevage de consomateur de la même maniére que l'on fait de l'élevage industriel de poulet.

                        Le fait que ça démolisse complétement la société est le cadets de leurs soucis. Pourquoi notre systéme économique et industriel aurait un comportement de prédation uniquement envers l'environnement ? D'une certaine façon, on est tout aussi victime de ce systéme que le reste du vivant.

                        Le pire, dans l'histoire, c'est qu'ils ne s'en cachent même pas :

                        https://www.e-marketing.fr/Thematique/etudes-1092/Breves/Comment-neurosciences-ameliorent-efficacite-publicitaire-313507.htm

                        Comme Lelay a son époque, vendre du temps de cerveau humain, c'est du business as usual.

                        Il faut changer tout ça, c'est hautement toxique.

                        Cela dit, et c'est là ou on se rejoint en fait, c'est Carpe Diem. On perçoit souvent cette maxime comme une invitation à ne pas se soucier du lendemain et a profiter au maximum du présent, dans une forme d'hédonisme plus ou moins irresponsable. En fait le texte d'origine est plus profond. La page wikipedia le resume assez bien :

                        Ne cherche pas à connaître, il est défendu de le savoir, quelle destinée nous ont faite les Dieux, à toi et à moi, ô Leuconoé ; et n’interroge pas les Nombres Babyloniens. Combien le mieux est de se résigner, quoi qu’il arrive ! Que Jupiter t’accorde plusieurs hivers, ou que celui-ci soit le dernier, qui heurte maintenant la mer Tyrrhénienne contre les rochers immuables, sois sage, filtre tes vins et mesure tes longues espérances à la brièveté de la vie. Pendant que nous parlons, le temps jaloux s’enfuit.
                        Cueille le jour, et ne crois pas au lendemain.

                        Le Carpe Diem d'Horace invite tout autant à la sagesse qu'au fait de ne pas cultiver l'anxiété d'un avenir incertain, un chemin qui ne peut mener qu'a la folie.

                        Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

                        • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -4.

                          | je pense qu'il faut éviter de tomber dans le piége du "a qui profite le crime", c'est plus compliqué que ça.

                          Mais alors on est d'accord à 100%. En fait je m'en fous totalement de qui profite de ce crime. Je ne permet juste à personne de penser à ma place. Parce que je sais que n'importe qui peut en profiter. Avant-hier l'église catholique et ses indulgences, hier la morale communiste avec ses ennemis du peuple, ses héros du peuple, aujourd'hui des soi-disants écolo.

                          Comme dans la morale catholique, je pense qu'aimer son prochain, c'est mieux. Mais je permet pas qu'on m'impose la définition du prochain et comment je dois l'aimer.
                          Comme dans la morale communiste, je pense que le partage est mieux que l'égoïsme. Mais je ne permet pas qu'au nom du partage, on mette en place un état totalitaire qui me prive des mes libertés.
                          Comme dans la morale écologiste, je veux vivre en harmonie avec la nature. Mais, ici et maintenant, c'est moi et moi seul qui m'accorde avec la nature. Je n'ai pas besoin de gourous…

                          "Liberté, Sécurité et Responsabilité sont les trois pointes d'un impossible triangle" Isabelle Autissier

                          • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                            Posté par  . Évalué à 9.

                            avec toi c'est marrant on tape direct dans les extrêmes.

                            Mais je permet pas qu'on m'impose la définition du prochain

                            je ne suis pas catho, mais j'ai toujours compris prochain comme ceux qui ne sont pas toi; les autre quoi.

                            Comme dans la morale écologiste, je veux vivre en harmonie avec la nature. Mais, ici et maintenant, c'est moi et moi seul qui m'accorde avec la nature.

                            C'est bien avec un raisonnement comme cela : chacun fait ce qu'il veut, tu peux déjà diviser par deux l'espérance de vie, sacrifier la forêt amazonienne et ce qui nous reste de forêt en Europe, supprimer le poisson de ton assiette, bouffer du bœuf aux hormones.

                            Même si toi tu es responsable ET que tu as les moyens de l'être, ce n'est pas le cas de l'immense majorité de la population; un industriel ira au plus profitable; et si il ne le fait pas il se fera bouffer ses part de marché par un autre moins scrupuleux. Des poissons laissé pour qu'ils puissent se reproduire se feront pêcher par un autre pêcheur.

                            Même si tu met des normes peu contraignante, pour laisser le temps aux constructeurs de s'adapter, il vont trouver le moyen de tricher (regarde Volkswagen, ou plus récemment Lafarge, les dégazage au large des cotes… )

                            A deux produits identique, le consommateur moyen ira au moins cher, même si c'est au détriment de tout un écosystème.

                            Que tu le veuille ou non pour vivre dans une société dépassant la taille d'une ville où tout le monde se connait (ou peut se connaitre), il faut mettre un cadre et des règles.

                            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                        • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                          Posté par  . Évalué à 4.

                          Penser par soi même, c’est donc lire Claude Allègre. On y crois.

                        • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                          Posté par  . Évalué à 3.

                          Pour ne pas vivre dans l’anxiété il faudrait donc s’aveugler sur les problèmes et surtout ne prendre en compte que les sources qui les minimisent ou les nient carrément, et se retirer dans la caverne de Platon ?

                          • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                            Posté par  . Évalué à 7. Dernière modification le 08/09/20 à 11:43.

                            Ouais, alors, c'est pas ce que je dit. Bon, sur le bordel avec Claude Allégre, pour moi, c'est du même ordre que le bordel avec le professeur Raoult, les scientifiques sont des êtres humains et ils ont aussi des problémes d'ego. Mais j'en sais pas plus, de toute façon, les débats de fond deviennent vite trés technique, et même si je suis de prés l'actualité scientifique dans le domaine, j'ai pas le niveau d'expertise pour en discuter. Pour moi, de ce que j'en retenu, il s'est grillé avec son collégue Courtillot entrainant l'institut de physique du globe de paris et l'académie des sciences dans son sillage.

                            Mais ouais, sinon, la communauté scientifique est quand même plutôt résiliente a ce genre de dérive, même si ça fait du dégat sur le moment.

                            Je répondais sur le reste. En moto, on a un principe qui dit qu'il ne faut pas regarder l'obstacle qu'on cherche a éviter, mais plutôt fixer son regard sur la trajectoire d'évitement. C'est cette idée que j'ai retenu dans le post de Jean Parpaillon, la seule sur laquelle je pensais avoir quelque chose d'intelligent à dire. Maintenant, si être d'accord avec lui sur ça fait de moi un climatosceptique de la pire espéce pour d'autres, bah, je ferais avec.

                            Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

                            • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -4.

                              | Maintenant, si être d'accord avec lui sur ça fait de moi un climatosceptique de la pire espéce

                              On appréciera le glissement:
                              1/ Jean Parpaillon dit qu'on peut lire Claude Allègre dans le texte plutôt que ses commentateurs et détracteurs, et que ça s'applique d'ailleurs à d'autres sujets (les Schtroumpfs).
                              2/ Claude Allègre a été traité de climato-sceptique. C'est un fait. Il l'a été ? Seuls ceux qui l'on lu devraient pouvoir répondre (voir 1/).
                              3/ Jean Parpaillon n'a pas exprimé de propos climato-sceptique.
                              4/ Big Pete, qui défend une des idées de mon propos, se sent obligé de se positionner sur le climato-scepticisme, même s'il a le courage de dire qu'il se fout de l'opinion des autres, c'est toujours ça de pris.

                              Bref, on a bien compris: le simple fait de préférer la lecture d'une source plutôt que de son commentaire finit en le nouveau point Godwin (au a juste remplacé les nazis par les climato-sceptiques. Si on compare le nombre de morts attendus, les seconds sont d'ailleurs encore pire). CQFD.

                              Comme je le soulignais plus haut, l'héritage de Libération pourrait me pousser à en accuser tout lecteur de sympathie pour Staline, Pol-Pot et compagnie. Ce que je ne fais pas. Beh si en fait: pensée unique, déformation des propos, auto-critique, terrorisme intellectuel…

                              Terrorisme intellectuel -> pour revenir au sujet du début, on y est. À fond.

                              | Je suis paumé et j'ai peur.

                              "Liberté, Sécurité et Responsabilité sont les trois pointes d'un impossible triangle" Isabelle Autissier

                              • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                Posté par  . Évalué à 7.

                                Le truc si tu veux jouer à ce jeu là, c’est qu’on a pas parlé de climat. On est parti sur « ceux qui se questionnent sur le monde dans 100 ans ont peur, la peur c’est mal et ça manipule, donc ceux qui disent que le réchauffement climatique est un hoax ont raison ». Et finalement, de quoi on parle ? Ben de rien.

                                Dormez tranquille, brave gens, le réchauffement climatique ne posera pas de problème à nous et à nos descendants. On peut facilement créer un monde tranquille demain sans regarder le problème en face.

                                • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                  Posté par  . Évalué à 2. Dernière modification le 08/09/20 à 12:30.

                                  Faut pas se braquer. En fait, l'idée c'est pas de nier l'existence du probléme, c'est d'éviter de fixer son attention uniquement sur ses conséquences. En fait, je pense (et je ne suis pas le seul) que ça peut paralyser l'action voire même que ça peut amener à des comportements irrationnels. Dans le cas du RC, ça se traduit par la tendance au déni, le survivalisme voire des délires du style transhumanisme spatial façon, la terre est foutue, l'avenir de l'humanité est sur mars. C'est ce que l'on appelle la solastalgie. C'est un concept plutôt émergeant, pour cause, donc il faut garder un certain recul vis à vis de lui, mais c'est loin d'être déconnant.

                                  Le Carpe Diem d'Horace, il invite tout autant à la sagesse qu'au fait de ne pas focaliser son esprit sur les incertitudes de l'avenir, pour éviter ce genre de délire, ça ne me parait pas déconnant. ça ne dit pas qu'il faut nier les problémes.

                                  Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

                                  • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                    Posté par  . Évalué à 5.

                                    ça ne dit pas qu'il faut nier les problémes.

                                    Quand on commence par invoquer allègre avant même d’examiner les dits problèmes par contre … ben ça donne pas l’impression d’une philosophie profonde, ça ressemble à s’y méprendre à une volonté de ne pas vouloir regarder les problème et à trouver des échappatoires. De fait, ça ne donne aucun plan pour faire face à l’avenir à part « on change rien pour l’instant ».

                                    Il s’agit pas de se braquer, il s’agit pas d’avoir peur, à mon avis, il est temps de se dire « c’est sérieux, on fait quoi ».

                                    Pour citer une climatologue « Les climatologues vont bien, merci, mais là n’est pas la question » : https://www.lemonde.fr/idees/article/2019/01/11/les-climatologues-vont-bien-merci-mais-la-n-est-pas-la-question_5408053_3232.html

                                    • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                      Posté par  . Évalué à 4.

                                      Il s’agit pas de se braquer, il s’agit pas d’avoir peur, à mon avis, il est temps de se dire « c’est sérieux, on fait quoi ».

                                      ça c'était vrai il y a 30 ans voire plus, bon ça l'est toujours cela dit. Mais bon, on est d'accord sur le fond.

                                      Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

                              • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

                                On appréciera le glissement:
                                1/ Jean Parpaillon dit qu'on peut lire Claude Allègre dans le texte

                                Non. Tu as écrit : « Claude Allègre a été lynché car il a osé affirmer que le réchauffement climatique n'était peut-être pas le seul problème écologique, et peut-être pas le plus grave. », et c'est une affirmation parfaitement fausse.

                                Et vu le contexte du propos il est légitime de se demander si la fausseté tient de la stupidité ou de la malveillance (le rasoir d'Hanlon a ses limites).

                                PS: J'ai l'habitude de citer de journaux de droite et de centre gauche parce que c'est moins passionné que des débats d'experts. Mais si tu veux des éléments supplémentaires concernant Claude Allègre qui ne viennent pas d'un journalisme crypto-marxiste tu peux lire un certain nombre de florilèges ici : https://jancovici.com/?s=claude+all%C3%A8gre

                                Adhérer à l'April, ça vous tente ?

                                • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -7.

                                  | c'est une affirmation parfaitement fausse

                                  Quelle affirmation ? La mienne ou celle de Claude Allègre ? Quand on invoque autant de concepts rhétoriques ("rasoir d'Hanlon"…), on se doit d'être précis.

                                  | il a osé affirmer que le réchauffement climatique n'était peut-être pas le seul problème écologique, et peut-être pas le plus grave.

                                  Ça, à moins que tu ne sois devin… Je pense qu'on peut laisser la réponse aux générations futures: mourra-t-on du réchauffement climatique ? de la disparition de la biodiversité ? J'ai mon idée. Je n'en ferais pas un dogme. Mais au moins peut-on laisser la liberté de se poser la question…

                                  Mon affirmation ? Qu'il ait été lynché pour ça ? Ben si. Claude Allègre est considéré comme un climato-sceptique. J'affirme que ce n'est pas justifié. Et je l'ai lu, j'insiste.

                                  Donc, après l'Express, Le Monde, Libération: Jancovici. Dois-je donc lire tous ceux-là plutôt qu'Allègre pour m'en faire une idée (pas du climat, du personnage) ?

                                  "Liberté, Sécurité et Responsabilité sont les trois pointes d'un impossible triangle" Isabelle Autissier

                              • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                Posté par  . Évalué à 6.

                                Puisque tu parles du point Godwin, je n'ai pas lu Mein Kampf et je ne connais que ce qu'en disent ses détracteurs. Du coup j'aurais tort de penser que c'est un livre qui ne mérite pas d'être lu ?

                                • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

                                  Je n'ai pas besoin de lire Mein Kempf pour me faire une idée du nazisme, vu que le nazisme n'est pas un livre, c'est une idéologie politique dont les résultats parlent d'eux-même.

                                  Je n'ai pas besoin de lire Mein Kempf pour me faire une idée de Hitler vu que le personnage était un peu plus qu'un (mauvais) écrivain. Il a surtout été un homme politique, faut-il le rappeler ?

                                  | qui ne mérite pas d'être lu

                                  Pas sûr. Si je n'avais pas d'autres chats à fouetter, j'avoue que je serais curieux de comprendre quelle rhétorique a pu inspirer autant de barbarie…

                                  "Liberté, Sécurité et Responsabilité sont les trois pointes d'un impossible triangle" Isabelle Autissier

                                  • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10. Dernière modification le 08/09/20 à 15:11.

                                    Hitler a été lynché parce qu’il était végétarien.

                                    Il a surtout été un homme politique, faut-il le rappeler ?

                                    Ça c’est ce qu’on veut nous faire croire, pour qu’on ai peur, mais as-tu lu ses discours ? Moi oui.

                                  • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                    Posté par  . Évalué à 6.

                                    Mein Kempf

                                    Laisse le développeur principal de VLC tranquille, il n'a rien à voir là-dedans !

                                    *splash!*

                                • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                  Posté par  . Évalué à 3.

                                  En fait, il faut comprendre comment ça se passe dans le monde scientifique pour avoir une idée du problème. La controverse fait partie du processus scientifique et lui est même indispensable. Il est donc normal qu'une théorie ou une hypothèse soit soumis a une intense critique. Il n'y a pas de raison que le RC y échappe.

                                  Le problème, c'est l'égo des scientifiques. En effet, au final de ce processus, il y a forcément des gagnants et des perdants. Et malheur aux vaincus, comme on dit. Les scientifiques qui s'obstinent alors à nier ce qui est largement démontré par ailleurs sont victime de leur égo, ils refusent tout simplement de perdre, s'enferment dans la contestation. Et comme toute vérité scientifique est fondamentalement contestable, c'est le principe de réfutabilité, il existe toujours un terrain pour les sceptiques. (Et c'est une bonne chose).

                                  C'est pas les gens qui débattent ici qui me contredirons sur l'idée qu'il désagréable de perdre une controverse et que du coup, il n'y aurait pas une tentation pour les participants de s'enfermer ad vitam eternam dans un débat stérile ;-)

                                  Dans le cas de Mein Kampf, on est dans l'idéologie pure et dure. C'est pas comparable, même si les questions soulevé par le RC ont par nature une adhérence forte sur le plan politique.

                                  Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

                                  • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                    Posté par  . Évalué à 6.

                                    Allègre ne s’est jamais battu sur le plan scientifique à propos du RC. À ma connaissance il n’a jamais rien publié sur le climat.

                                    Ses livres sont des livres grands publics, non relus par les pairs, donc qui n’ont pas participé à cette controverse scientifique. Preuve que ce qui l’intéressait n’était pas de démontrer ses hypothèses sur le climat. Il s’est simplement servi de sa condition de scientifique comme caution, comme d’autres sur ce dossier.

                                    • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                      Posté par  . Évalué à 2. Dernière modification le 08/09/20 à 14:13.

                                      Ouais, peut-être, mais il était quand même a la tête de l'IPGP qui lui a publié a travers les travaux de Vincent Courtillot contestant le RC. Enfin, si j'ai bien tout compris.

                                      Pour moi, je pense qu'il y a quand même eu une dérive de cet ordre. Maintenant, c'est compliqué de trancher, de toute façon.

                                      Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

                                      • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                        Posté par  . Évalué à 4.

                                        Tu déconnes il a été président entre 1976 et 1986 !

                                        Courtillot n’a pas publié grand chose et c’était genre plutôt vers 2010 … on est pas du tout sur la même temporalité. Il a d’ailleurs lui même présidé l’IPGPP bien après Claude Allègre.

                                        D’ailleurs Courtillot dit lui même « Claude Allègre a ses méthodes, j’ai les mienne », bref il n’est pas très solidaire avec les écrits d’Allègre, c’est le moins qu’on puisse dire.

                                        • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                          Posté par  . Évalué à 2.

                                          Alors, je connais pas le détail. C'est ce que j'en avait retenu comme par exemple ici :

                                          https://fr.wikipedia.org/wiki/Vincent_Courtillot#Sur_le_climat

                                          Maintenant, pour être franc, comme l'académie des science, je pense qu'il faut tourner la page de cet épisode plutôt consternant. Mais je reste assez convaincu qu'il s'agit d'une dérive d'égo quand même. A l'époque ou le sujet ne faisait pas encore trop consensus, je suivais l'actualité de prés, les débats entre expert était intense, et je pense que ça a fondé le socle du climatosceptisme qui a ensuite été largement instrumentalisé par divers lobby avec des intentions qui était loin d'être ceux de la recherche d'une vérité scientifique.

                                          Le rôle et les intention d'Allégre en particulier la dedans, les relation entre l'IPGP et le monde de la recherche pétroliére sont pas claire, c'est le moins que l'on puisse dire.

                                          Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

                                      • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                        Posté par  . Évalué à 3. Dernière modification le 08/09/20 à 14:32.

                                        Exemple, dans Wikilibéral qui est plutôt du genre à soutenir ses positions sur le changement climatique et le climatoscepticisme façon Républicains aux USA https://www.wikiberal.org/wiki/Vincent_Courtillot

                                        ils ont une liste de ses « principales publications ». Ils en ont … 2 … sur les connexions entre le changement climatique et le champ magnétique terrestre. Il a aussi cherché je crois après à montrer des liens entre climat et cycle solaires (truc déjà très étudié et pris en compte bien évidemment par le GIEC), sans grand succès manifestement, on l’entend plus.

                                  • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

                                    Le problème, c'est l'égo des scientifiques. En effet, au final de ce processus, il y a forcément des gagnants et des perdants.

                                    C'est plus souvent l'égo des non-scientifiques ou des scientifiques hors de leur domaine qui pose problème, comme ce Claude Allègre dont le nom revient souvent et pourtant je n'ai jamais rien lu de lui malgré m'être pas mal intéressé au sujet à une époque.

                                    Le scientifique d'un domaine particulier, il a plus tendance à faire sa recherche et ne pas faire beaucoup de bruit. Gagner ou perdre n'a pas beaucoup de sens quand il est question de science.

                                    En parlant de science, il y a pas longtemps je suis tombé sur cet article récent que j'ai trouvé plutôt intéressant, sans être pourtant capable de juger de sa fiabilité. Ce qui m'a marqué, c'est la corrélation assez apparente entre les pics de CO2 et les évènements d'extinction massive de vie marine durant les 500 derniers millions d'années. Bien sûr, corrélation n'est pas causation et on peut se poser des questions lorsque par contre l'article ne trouve pas de corrélation entre les évolutions naturelles de CO2 et la température sur la même période. D'habitude je suis assez méfiant, mais vu que la conclusion ne change pas (les émissions de CO2, faut éviter et plus on attend, plus ça sera difficile), c'est a priori sans conflits d'intérêt.

                                    • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                      Posté par  . Évalué à 3.

                                      L'article est trop technique pour moi. Mais intuitivement, je penserais a la relation potentielle entre le volcanisme, le rejet massif de CO2 potentiellement associé, l'acidification des océans que cela pourrait entrainer, sa répercution sur la chaine alimentaire par la destruction rapide d'une partie de l'écosystéme sensible a l'acidité, comme certain type de plancton, le corail, certains mollusque.

                                      Comme il s'agit d'un rejet ponctuel et non continu, cela n'aurais pas de repercution visible sur les proxy qui servent a évaluer la température aux échelles géologiques.

                                      Ceci est totalement intuitif comme déduction et n'a pas de valeur scientifique, ce ne sont que quelque élucubrations de ma part.

                                      Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

                                      • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2. Dernière modification le 08/09/20 à 15:53.

                                        L'article émet à peu près les mêmes hypothèses sans se prononcer non plus. Édit : il y a une discussion aussi sur le fait qu'au-delà d'un certain niveau de CO2 les effets sont différents.

                                        • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                          Posté par  . Évalué à 1.

                                          Le miracle qui tomberait du ciel « oh mais en fait on peut continuer à polluer on à atteint le seuil à partir duquel ça n’a plus aucun effet, mouhahahahaha »

                                        • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                          Posté par  . Évalué à 2.

                                          Oui, en fait, j'avais lu ça aussi. Dans un premier temps, l'océan va a pourvoir absorbé une grosse quantité de CO2, puis il peut "saturer".

                                          https://www.college-de-france.fr/media/edouard-bard/UPL8396153725517429685_bard.pdf

                                          L’acidification de l’Océan est directement liée à son rôle de puits de carbone qui
                                          « éponge » environ un tiers des émissions de carbone fossile. Cependant, le rôle
                                          futur de l’Océan n’est pas une simple extrapolation des tendances actuelles. En
                                          effet, plusieurs phénomènes physico-chimiques et biologiques affectent la capacité
                                          de l’océan à absorber l’excès de CO2. Il faut donc évaluer les changements actuels
                                          et futurs des trois principales pompes à CO2 : la pompe physico-chimique qui subit
                                          le réchauffement et la stratification des masses d’eau, la pompe organique, avec des
                                          changements de la productivité primaire et de la reminéralisation bactérienne, et,
                                          enfin, la contre-pompe du calcaire affectée par les changements de productivité
                                          biologique. Les projections à plus long terme doivent aussi faire intervenir les
                                          réactions géochimiques avec les roches et sédiments.

                                          Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

                                          • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

                                            Oui, en fait, j'avais lu ça aussi. Dans un premier temps, l'océan va a pourvoir absorbé une grosse quantité de CO2, puis il peut "saturer".

                                            Il peut même relarguer. Ça arrivera en même temps que l'épuration future du CO2 de l'atmosphere.

                                            Adhérer à l'April, ça vous tente ?

                                    • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                      Posté par  . Évalué à 5.

                                      L’acidification des océans est probablement difficile à vivre pour les être comme les coquillages avec une coquille calcaire, abondantes dans les océans encore aujourd’hui.

                                      on peut se poser des questions lorsque par contre l'article ne trouve pas de corrélation entre les évolutions naturelles de CO2 et la température sur la même période. l'article ne trouve pas de corrélation entre les évolutions naturelles de CO2 et la température sur la même période.

                                      C’est surtout que c’est un article isolé, qui a l’air d’aller à l’encontre du concensus sur la question. Leur proxy température n’est peut-être pas terrible, par exemple, ce sont des périodes reculées. Une chose est sure, l’article n’a pas l’air d’avoir bouleversé les climatologues depuis sa parution dans leur ensemble ni même le climat cet été. Par contre c’est le genre d’article parfait pour faire du cherry-picking quand tu est climatosceptique.

                                      Globalement, Allègre ne renierait pas cet article je pense.

                                      • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                                        Les articles scientifiques bouleversent rarement les scientifiques, ils bouleversent surtout les non-scientifiques qui les interprètent incorrectement. C'est juste une analyse sur un ensemble de données passées qui probablement illustre les effets de l'acidification des océans (entre autres comme ils discutent plus en détail que toi). Cela ne traite pas du réchauffement actuel.

                                        • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                          Posté par  . Évalué à 4. Dernière modification le 08/09/20 à 17:14.

                                          Ils concluent quand même que ça pourrait mettre en doute la part de responsabilité du CO2 dans le réchauffement actuel si je ne m’abuse (en même tant qu’ils concluent qu’en contrepartie on pourrait sous-estimer la cata biologique due actuellement à ce même CO2)

                                          Dernière phrase de l’article

                                          The results of the present study suggest that regulation of anthropogenic CO2 emissions may be less important than previously thought for controlling global temperature, but more important than previously recognized for conserving biodiversity.

                                          • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                                            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                                            J'interprète plutôt ça comme le fait qu'à long terme la température risque peut-être d'être moins problématique que la cata biologique. Mais bon, ça ne fait plus partie des résultats scientifiques de l'article, c'est le genre de phrase d'ouverture bidon à base de suggest et may qu'on retrouve très souvent à la fin d'un article.

                  • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                    Posté par  . Évalué à -3.

                    Mais les gens du GIEC, ils vendent quoi ? Les scientifiques du climat, ils foutraient les jetons à tout le monde juste pour … ? 3 marchands d’éoliennes et des crédits pour leur recherche ?

                    Ben déjà, les gens du GIEC s'assurent d'avoir du boulot et des fonds, puisque leur mission est d'analyser les changements climatiques. Ils ne vont pas scier la branche sur laquelle ils sont assis :-)
                    Mon propos ne cherche pas à être péjoratif vis-à-vis des employés du GIEC, mais tout être humain voit le monde à travers le prisme de ses centres d'intérêts.

                    • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                      Posté par  . Évalué à 7.

                      Les « employés » du Giec sont des scientifiques employés par d’autres institutions, genre le CNRS. Le Giec n’est pas leur employeur, et crois moi, de toute façon en ce qui concerne les prévisions climatiques au moins aux échelles de quelques décennies c’est suffisamment intéressant pour qu’ils aient des sous sans avoir besoin du Giec. Il y a par hasard tous les agriculteurs qui sont intéressés !

                      Et si tu veux jouer à ça, tu peux te renseigner aussi sur les liens qu’entretiennent les labos de géophysique avec l’industrie pétrolière. Qui a besoin d’eux pour trouver du pétrole, historiquement. Curieusement c’est un vivier de climatosceptiques. Ils ont intérêt à faire peur, eux ? De la pénurie de pétrole peut-être …

                      • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

                        Je suis d'accord que le sujet est suffisamment intéressant pour justifier des sous. Ceci dit, une bonne partie des recherches financées avec cet argent ne concernent pas vraiment les prévisions climatiques, souvent même le lien avec le climat est secondaire. Après, l'utilisation de mots-clé pour obtenir des financements pour des recherches peu liées au sujet, c'est pas un phénomène spécifique au domaine du climat, c'est assez généralisé malheureusement (la gestion des financements en recherche en général me fait assez pleurer).

                        • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

                          une bonne partie des recherches financées avec cet argent ne concernent pas vraiment les prévisions climatiques, souvent même le lien avec le climat est secondaire.

                          Et ça sort d'où ces belles affirmations ? :-)

                          "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

                          • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

                            Tu peux trouver ici par exemple une liste de projets financés par le projet européen Horizon 2020 (20% du budget européen, dont 1/3 pour la recherche sur le climat). C'est rarement à propos de prévisions climatiques en soi, souvent un lien avec l'énergie électrique (améliorations d'équipements électriques en général) ou autre question environnementale, mais on trouve aussi vraiment de tout. Il y a aussi la liste de projets aux US en rapport avec le climat qui est très conséquente.

                            Note, que je ne dis pas que ces recherches sont inutiles, juste que c'est au final souvent pas de la recherche sur le climat en soi et que si tu fais une recherche par exemple sur la qualité de l'air, tu as visiblement intérêt à faire un lien avec le climat si tu veux un financement.

                            • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

                              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

                              Merci.
                              Je connais assez bien le monde des subventions et comment on se rattache avec plus ou moins de bonheur aux thèmes en vogue pour pouvoir bosser. C'est vrai dans les arts vivants, l'aide sociale, la recherche, … Par exemple, j'expliquais récemment à une copine apeurée par « l'intelligence artificielle » que c'était un terme génial inventé par les chercheurs pour obtenir des sous, et qu'on est bien loin de l'intelligence.

                              "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

          • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

            Posté par  . Évalué à 7.

            C'est en tout cas bien la situation que l'on semble suivre actuellement.

            La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas senti la différence.

    • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

      Posté par  . Évalué à -7.

      Qu'il soit rassuré, les centrales nucléaires de conception archaïques vont nous sauver demain. Suffira de les faire plus grosses et plus grandes, comme des epr.
      Donc la question elle est vite répondue : yaka faire ce que dit Janco< et on est sauvé. C'est pas pour rien qu'on a dépensé des centaines de milliards d'euro-francs pour que la filière réfléchisse, elle a réfléchi et elle a rendu son intelligence : faut faire comme hier mais en plus grand.
      A demain.

    • [^] # Re: Dans 100 ans ? Tu seras mort...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2. Dernière modification le 08/09/20 à 19:26.

      Voiiiiilààà, c'est parfait. L'important c'est d'avoir peur.

      Au fond, en relisant un peu les messages, je m'aperçois qu'il n'y a pas vraiment eu de discussion sur le fond original de ton message :-)

      Un point intéressant, c'est l'utilisation de modèles offrant des données localisées qui, bien que plus expérimentaux que les classiques, ont l'avantage d'être plus concrets. C'est du même ordre d'idées que beaucoup de faits médiatiques qui vont illustrer le changement climatique sur des phénomènes concrets (fonte de certains glaciers spécifiques, montée des eaux à certains endroits spécifiques, ours polaires, etc.). L'intérêt de cette approche plus vulgarisatrice que rigoureuse, c'est d'obtenir plus facilement une réaction de la population.

      La question, c'est, quelle est la réaction recherchée et pourquoi ? Au vu des mesures prises jusqu'à présent par les gouvernements, je n'ai pas de réponse claire. Quel est l'intérêt de faire peur à la population si l'on n'accompagne pas cela d'un plan et instructions claires ? Je n'ai pas d'explication bienveillante non plus.

  • # Comment j'ai appris à ne plus m'en faire et à aimer les bombes

    Posté par  . Évalué à 3.

    Mon petit jojo, tu pourras toujours demander l'asile climatique dans le Béarn. Comme tu as pu le voir à la télé ce dimanche, c'est encore bien vert, on a de l'eau. De toute façon, on en boit pas beaucoup, elle devrait nous durer un moment.

    Tu oublies deux choses fondamentales comme tous les collapsologues amateurs :

    1. "La nature est bien faite" : Tout déséquilibre dans l'écosystème provoque des phénomènes qui contrebalancent le déséquilibre. Souvent c'est un peu lent, ou bien nous n'avons tout simplement pas la capacité d'appréhender la pertinence de la contre mesure. Récemment, nous observions quelques centaines de vautours prendre un ascendant en vallée de Barétous, en me demandant ce que Gaïa peut bien nous préparer, peut être un nouveau virus pour cet hiver …

    2. Quand la nature est trop lente, la main invisible du marché se substitue. Si le réchauffement climatique se poursuit mais que le litre d'eau potable est vendu à 10 euros, on va rapidement observer une baisse du nombre de consommateur, et donc une baisse du réchauffement (régulation par le marché).

    J'ai de toute façon une grande confiance dans la jeune génération qui regorge d'esprits brillants capables de consacrer du temps à gagner de l'argent en spéculant sur des monnaies virtuelles. Tu as mon adresse si besoin, je vais cueillir les haricots verts et les tomates et surtout nourrir les chats, ils n'aiment pas attendre.

    Mes deux centimes de bitcoins,

    Tonton Enzo

    • [^] # Re: Comment j'ai appris à ne plus m'en faire et à aimer les bombes

      Posté par  . Évalué à 10. Dernière modification le 07/09/20 à 21:54.

      "La nature est bien faite"

      Anéfé. La nature survivra, mais sous une forme différente, notamment sans l'humanité. Parce que faut être clairs, c'est pas la nature qui est en danger, mais bien les espèces les plus fragiles, celles qui sont en haut de la chaîne alimentaire, donc nous. Les pissenlits et les cloportes vont très bien vivre le réchauffement climatique.

      litre d'eau potable est vendu à 10 euros, on va rapidement observer une baisse

      Aucun soucis également, l'humanité est assez con pour ne pas attendre et aller se suicider avant ça. A 9,50€ il y aura un con (élu par son peuple) pour balancer une bombe à ceux qui l'auront à 7,80€ (vous vous rendez comptes ? les salauds !!!)

      Les plus grandes réserve d'eau du monde étant sous le Sahara et en Amérique du Sud, je fais confiance aux Américains et à l'Europe pour régler ça "à la traditionnelle".

      En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

      • [^] # Re: Comment j'ai appris à ne plus m'en faire et à aimer les bombes

        Posté par  . Évalué à 2.

        Anéfé. La nature survivra, mais sous une forme différente, notamment sans l'humanité. Parce que faut être clairs, c'est pas la nature qui est en danger, mais bien les espèces les plus fragiles, celles qui sont en haut de la chaîne alimentaire, donc nous. Les pissenlits et les cloportes vont très bien vivre le réchauffement climatique.

        Les cloportes ont sans doute plus de chances que nous de survivre à une apocalypse nucléaire, mais l'être humain, dans sa courte existence à l'échelle géologique, à su s'adapter à de grands changements climatiques (https://fr.wikipedia.org/wiki/Derni%C3%A8re_p%C3%A9riode_glaciaire#Fin_de_cette_glaciation). Avec une population moindre mais autrement plus fragile qu'aujourd'hui.

        • [^] # Re: Comment j'ai appris à ne plus m'en faire et à aimer les bombes

          Posté par  . Évalué à 4. Dernière modification le 08/09/20 à 23:08.

          à su s'adapter à de grands changements climatiques

          Oui, mais dans des circonstances tellement différentes.

          Biologiquement, évidemment qu'on est capables de s'adapter. Mais notre vie sociale aujourd'hui est telle que c'est tout le monde qui survit ou personne. Toi par exemple, tu sais produire la bouffe pour ta famille pour l'année ? Tu sais observer l'évolution des plantes pour savoir lesquelles vont survivre ?

          Moi perso j'ai 6 pieds de tomate, et cette année j'ai quasi rien récupéré. Et je sais pas quoi faire pour l'an prochain mis à part acheter des plans au même endroit que l'an dernier.

          Et si il existe des gens sur terre capables de ça (au hasard, les chercheurs de l'INRA), ils sont des quiches en médecine et vont mourir au premier rhume hivernal.

          Est-on encore capables d'évoluer comme nos ancêtres ? La rapidité du changement actuel est-elle comparable à ce qu'a vécu l'humanité auparavant ?

          C'est possible, je suis moins affirmatif que toi.

          En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

          • [^] # Re: Comment j'ai appris à ne plus m'en faire et à aimer les bombes

            Posté par  . Évalué à 6. Dernière modification le 08/09/20 à 23:28.

            Moi perso j'ai 6 pieds de tomate, et cette année j'ai quasi rien récupéré. Et je sais pas quoi faire pour l'an prochain

            Demande à eingousef ! :D

            Sapere aude ! Aie le courage de te servir de ton propre entendement. Voilà la devise des Lumières.

          • [^] # Re: Comment j'ai appris à ne plus m'en faire et à aimer les bombes

            Posté par  . Évalué à 2.

            Le jardinage, c'est comme le placement dans les bitcoins, la grammaire ou la drague, il faut demander à ceux qui savent. Cette année les tomates étaient exceptionnelles.

            • [^] # Re: Comment j'ai appris à ne plus m'en faire et à aimer les bombes

              Posté par  . Évalué à 3.

              il faut demander à ceux qui savent

              C'est exactement mon propos. Je pense que la part de gens qui savent est aujourd'hui bcp plus faible que la part de gens qui savaient à l'époque. D'où ma question : est-ce que l'humanité est toujours aussi capable de s'adapter ?

              En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

              • [^] # Re: Comment j'ai appris à ne plus m'en faire et à aimer les bombes

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5. Dernière modification le 09/09/20 à 17:01.

                L'humanité s'adaptera probablement dans les zones encore adaptés à la vie. Mais cela ne signifie pas que chaque individu de l'humanité s'adaptera.

                Si après quelques guerres de migrations et de subsistances, on se on retrouve au final avec 50000 humains sous forme de foyer/villages durable, ici ou là sur la planète… l'humanité s'est adapté, non?

              • [^] # Re: Comment j'ai appris à ne plus m'en faire et à aimer les bombes

                Posté par  . Évalué à 3.

                "l'humanité est toujours aussi capable de s'adapter"

                Le point 1 considérera plutôt que la "mère Nature" (aussi appelé "le grand régulateur" par certains) va remettre l'humanité "à sa place". Mon hypothèse préférée est la soudaine mutation du chat domestique que lui permette soudain d'atteindre 200 kilos. Cela sauverait au passage quelques milliards de passereaux tout en limitant la population de pollueurs impénitents.
                Le point 2 considère que la régulation serait une résultante du système de règles de marché (c'état juste pour embêter jojo).

                C'est un discours volontairement provocateur, que certains ont considéré "inutile". Je pense qu'ils voulaient plutôt exprimer qu'ils n'étaient pas d'accord, ou que ça les choquait, ou peut être même que cela leur faisait peur, mais vu que personne ne commente jamais pour expliquer pourquoi il a cliqué sur "inutile" …

                On peut aussi penser que "mère Nature" va déclencher un palier d'évolution, principalement dans nos cerveaux d'homo sapiens sapiens pour devenir homo connectus, pour nous aider à accéder massivement à la conscience de groupe, puis à la "conscience planétaire". Il parait évident qu'une bonne portion de notre espèce est surtout consciente d'elle dans le meilleur des cas, voire tout simplement inconsciente.

    • [^] # Re: Comment j'ai appris à ne plus m'en faire et à aimer les bombes

      Posté par  . Évalué à 4.

      Mes deux centimes de bitcoins,

      Ça fait beaucoup, ça !

  • # Je tire la chasse...

    Posté par  . Évalué à 1.

    Pardon… il s'est passé quoi ? Quelqu'un peut résumer svp ?

  • # Ce qui est bien avec le réchauffement

    Posté par  . Évalué à 10.

    … climatique et la fonte des glaces, c’est que ça libère les accès à des gisements de pétrole jusque là inaccessible… Alaska, Groenland, Antarctique… les pétroliers sont déjà sur le coup, rassurez-vous.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.