• # Bravo !

    Posté par . Évalué à 10 (+22/-0).

    En un seul panneau la fondation Orange réussit à faire progresser la langue française et la condition féminine.

  • # Un certain doigté et...

    Posté par . Évalué à 10 (+22/-1).

    une avancée majeure.

  • # La caisse d'épargne participe aussi

    Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+12/-1).

    De fondation à fondement, la distance ne semble plus si grande :=)

  • # Police !

    Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

    Ce ne serait pas l'Ubuntu (avec une apostrophe typographique «’») sur le panneau de la Fondation d'entreprise Caisse d'Épargne ?

  • # Citation appropriée

    Posté par . Évalué à 10 (+26/-0).

    Vous ne voulez pas un whisky d'abord?

  • # Indexation

    Posté par . Évalué à 10 (+21/-0). Dernière modification le 28/06/19 à 11:48.

    Une page qui va rapidement se faire indexer.

  • # Une intuition comme ça

    Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+4/-2).

    Quelque chose me dit que cette formulation est assez malheureuse, va savoir pourquoi (tousse).

    OS préféré Mageia 6 et Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

    • [^] # Re: Une intuition comme ça

      Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+8/-0).

      Alors qu'un Digitale → Numérique serait bien passé

      Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

    • [^] # Re: Une intuition comme ça

      Posté par . Évalué à 9 (+7/-0).

      Yep, c'est tout le problème en informatique à force de parler mi franglais mi anglefranc on nous regarde bizarrement lorsque l'on parle dans le train de string ou de subtilité digital…

      Alors que si on se contentait du Français on parlerai de chaine de caractère et dépassement de tampon, les gens nous regarderai enfin normalement… ou pas ;)

      Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

      • [^] # Re: Une intuition comme ça

        Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+6/-1).

        Le dépassement de tampon, ça peut-être tendu (comme un string).

      • [^] # Re: Une intuition comme ça

        Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+1/-2).

        Chaine de caractère ça parle plus que ficelle, je veux dire string.

        OS préféré Mageia 6 et Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

      • [^] # Re: Une intuition comme ça

        Posté par . Évalué à 10 (+10/-0).

        Yep, c'est tout le problème en informatique à force de parler mi franglais mi anglefranc on nous regarde bizarrement lorsque l'on parle dans le train de string ou de subtilité digital…

        Heureusement les anglophones n'ont pas ce problème de termes ambigus.

        I broke my G-string while fingering a minor :(

        I was trying to play Knocking on Heaven's Door.
        Oh well, time to buy new strings.

        (tiré de bash.org)

    • [^] # Re: Une intuition comme ça

      Posté par . Évalué à -5 (+3/-9).

      va savoir pourquoi

      C'est tellement énorme que l'on peut en conclure que cette formulation n'est pas innocente. Tout ceci nous ramène au fameux thème de la beauferie qui sévit dans tous les milieux, surtout ceux très masculins.

  • # Critique constructive.

    Posté par . Évalué à 10 (+21/-0).

    C'est bien de ce moquer mais c'est encore mieux d'avoir une démarche constructive. Je propose de renommer le lieu en "Maison des bits".

    Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

    • [^] # Re: Critique constructive.

      Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+4/-0). Dernière modification le 28/06/19 à 15:06.

      Pour l'insertion professionnelle des hommes avec des digits ?

      • [^] # Re: Critique constructive.

        Posté par . Évalué à 10 (+13/-0).

        C'est indispensable pour élargir le cercle de ses collaborateurs.

        Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

    • [^] # Re: Critique constructive.

      Posté par . Évalué à 10 (+12/-1).

      Peut-être qu'on y apprend des choses utiles comme

      # unzip; strip; touch; grep; finger; mount; fsck; more; yes; umount; sleep

      --> []

      • [^] # Re: Critique constructive.

        Posté par . Évalué à 5 (+3/-0). Dernière modification le 28/06/19 à 16:46.

        j'aurais mis exit juste après touch

        En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

    • [^] # Re: Critique constructive.

      Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

      Ouais, enfin les concours de BITS ça reste un truc de mecs.

      OS préféré Mageia 6 et Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

  • # Leçon du jour

    Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+12/-1).

    Aujourd'hui, nous allons étudier une structure de données : les queues.

  • # Interprétation perso

    Posté par . Évalué à 4 (+5/-3).

    « Maison digitale pour l’insertion professionnelle des femmes », c’est clairement la maison des gigolos.

  • # Bonne initiative

    Posté par . Évalué à 10 (+12/-0). Dernière modification le 28/06/19 à 19:04.

    En espérant qu'elles ont le choix dans la date.

  • # En fait non

    Posté par . Évalué à 2 (+5/-4). Dernière modification le 28/06/19 à 19:42.

    J'ai bien ri et même un peu participé. Cependant, l'usage de "digital" dans le sens de "numérique" est décrit dans le TLFi *.

    C'est même un usage relativement ancien puisque le TLFi n'est plus mis à jour depuis 1994. L’étymologie la plus évidente est bien sûr le digital anglais mais il y a aussi chiffre, [primitivement "compté sur les doigts"].

    Il n'en reste pas moins que ça me paraît quand même un choix malheureux dans le cas qui nous intéresse.

    * TLFi : Trésor de la langue Française informatisé, ATILF - CNRS & Université de Lorraine.

    • [^] # Re: En fait non

      Posté par . Évalué à 10 (+10/-1).

      Vu sur le site web de l’Académie française :

      L’adjectif digital en français signifie « qui appartient aux doigts, se rapporte aux doigts ». Il vient du latin digitalis, « qui a l’épaisseur d’un doigt », lui-même dérivé de digitus, « doigt ». C’est parce que l’on comptait sur ses doigts que de ce nom latin a aussi été tiré, en anglais, digit, « chiffre », et digital, « qui utilise des nombres ». On se gardera bien de confondre ces deux adjectifs digital, qui appartiennent à des langues différentes et dont les sens ne se recouvrent pas : on se souviendra que le français a à sa disposition l’adjectif numérique.

      On dit : « Une montre à affichage numérique », on ne dit pas « Une montre à affichage digital », on dit « Un appareil photo numérique » on ne dit pas « Un appareil photo digital ».

      • [^] # Re: En fait non

        Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

        Je ne sais ce que les instances normatives du langage ont avec les montres et les appareils photos mais l'OQLF utilise les mêmes exemples.

        • [^] # Re: En fait non

          Posté par . Évalué à 6 (+3/-0).

          Parce que tout le monde comprend la différence entre une montre à affichage numérique et une montre à aiguilles, et tout le monde comprend ce qu'est un appareil photo numérique.
          Si tu as d'autres exemples qui utilisent des objets de la vie tellement courante qu'on peut raisonnablement s'attendre à ce que n'importe qui comprenne de quoi on parle, ils seront peut-être preneurs.
          Mais je pense que oscilloscope numérique, par exemple, ça ne passera pas…

          • [^] # Re: En fait non

            Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

            L'oscilloscope peut être pas, mais une télévision oui.

            Sinon du côté outil de mesure ou interface, tu as les appareils avec un affichage via galvanomètre, roue codeuse, potentiomètre de réglage. par exemple le compteur électrique, le tableau de bord d'un véhicule ou un poste de radio.

          • [^] # Re: En fait non

            Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

            C'est peut-être quand les gens comprennent que l'adjectif "numérique" arrive à s'imposer, alors ? C'est vrai que "Appareil Photo Numérique" (APN) est passé dans le langage courant. Mais la différence entre un APN et un appareil analogique à pellicule est directement sensible pour l'utilisateur.

            Alors que "digital" arrive également à se répandre, mais plutôt dans des contextes où le grand public ne voit pas la différence ? Orange vend du "digital", mais il n'y a pas grand monde qui, à l'usage, voit une différence entre (par exemple) un téléphone IP et un téléphone RTC : dans les deux cas je compose le numéro, ça sonne et on se parle.

            THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

            • [^] # Re: En fait non

              Posté par . Évalué à 10 (+9/-0).

              J’ai déjà entendu une personne dire qu’elle pensait que « digital » était pour « tactile ». C’était la révolution des téléphones et autres tablettes du coup la révolution digitale.

              • [^] # Re: En fait non

                Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

                Là ça a du sens. Mais Maison pour l'insertion digitale, non.

                OS préféré Mageia 6 et Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

            • [^] # Re: En fait non

              Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

              Alors que "digital" arrive également à se répandre, mais plutôt dans des contextes où le grand public ne voit pas la différence ?

              C'est plutôt une question de ne pas expliquer au public et de faire du marketing cryptique.
              Les téléphones IP, ça pourrait être traité comme l'a été la télévision numérique terrestre.

      • [^] # Re: En fait non

        Posté par . Évalué à 0 (+5/-7). Dernière modification le 29/06/19 à 13:19.

        TLFi : Trésor de la langue Française informatisé, ATILF - CNRS & Université de Lorraine.

        vs

        Vu sur le site web de l’Académie française

        Je ferais plutôt confiance à l'équipe du CNRS. Ils ont une expérience du travail scientifique.

        Alors que les académiciens, c'est quoi leur crédibilité sur des questions de linguistique face à des linguistes? Si c'est pour avoir un échantillon d'opinion de praticiens de la langue, pourquoi les choisir eux par rapport à tous les autres? Recueillir des échantillons, les scientifiques savent le faire par exemple. Par contre j'ai un doute pour ces académiciens.

        • [^] # Re: En fait non

          Posté par . Évalué à 5 (+7/-3).

          Les uns sont les gardiens de la langue française officielle, les autres étudient le français tel qu'on le parle. Forcément il y a quelques différences.

          Je fais plutôt confiance à l'Academie quand elle dit qu'utiliser « digital  » au lieu de numérique c'est mal. Ce n'est pas parce que des chercheurs ont observé cet usage qu'il faut l'avaliser. Sinon on va bientôt avoir le les verbers « croiver» et « voyer » dans le dictionnaire.

          • [^] # Re: En fait non

            Posté par . Évalué à 3 (+3/-2).

            L'académie française, autant "courriel" ça peut passer, autant "cédérom" qu'ils ont pondu les décridibilise totalement.

            Sinon, la langue évolue, "digital" fait encore rire aujourd'hui, je m'en moque bien aussi, mais faut pas se leurrer, dans une vingtaine d'années, ça passera aussi inaperçu que "weekend" à la place de "fin de semaine". Peux-tu te vanter de n'utiliser aucun anglicisme ?

            • [^] # Re: En fait non

              Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

              Peux-tu te vanter de n'utiliser aucun anglicisme ?

              Il y a peut-être moyen de s'en sortir en remarquant que beaucoup de mots de langlais actuel viennent du vieux français (voir du latin) ;-)

            • [^] # Re: En fait non

              Posté par . Évalué à 7 (+6/-1).

              Le Québec est en pleine schizophrénie trouble dissociatif de l'identité sur la traduction des expression anglaises. Ils ne savent pas sur quel pied danser.

              • D'un côté il y a des perles du style "divulgâcheur" (spoiler)
              • De l'autre ils traduisent mot à mot des expressions anglaises alors qu'il y a un équivalent français :
                • On dit "Bon matin" au lieu de "bonjour" car les américains disent "Good morning".
                • On dit "Je suis en rencontre" au lieu de "rendez-vous" car (USA=meeting)
              • Et le meilleur pour la fin, ils conjuguent certains verbes anglais à la sauce française :
                • "céduler une rencontre" = "schedule a meeting".
                • "La porte est jammée" = "la porte est coincée".
                • "se garer" = "se parker" mais "un parking"="un stationnement" (!?)

              Donc ils tiennent très fort à leur culture française (interdit de créer une entreprise avec un nom non-français, raison pour laquelle le KFC s'appelle PFK =Poulet Frit Kentucky), il ne faut surtout pas parler anglais, mais leur français est fortement pollué par l'influence du voisin américain.
              Et bien sûr ils ont leurs expressions françaises à eux (qui viennent souvent de l'ancien français, comme dans le créole antillais) mais ça c'est compréhensible…

              • [^] # Re: En fait non

                Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+4/-1).

                Le truc, c'est que le linguiste sait que chacun participe dans la création ou évolution d'une langue : empruntant du vocabulaire ici et là, oubliant certains vieux mots, appliquant des terminaisons à des mots existants, créant des expressions, échangeant avec des personnes parlant d'autres langues, appliquant des changements en phonologie (important, car au fond, une langue c'est avant tout donner du sens à des sons et on l'oublie facilement).

                On sait qu'il suffit d'une génération pour créer une langue complète et complexe à partir d'un pidgin. En même temps, le concept de langue en lui-même ne représente qu'un éventail de langues mutuellement suffisamment compréhensibles. La langue idéalisée/officialisée des dictionnaires n'est pas l'une d'elles : on trouve dans les dictionnaires beaucoup de mots qui parlent moins à la plupart des français que « croiver » dans « je croive que je parle français ».

                On peut essayer de standardiser un peu certaines choses (en particulier pour l'écriture) et c'est même une bonne chose, mais la prescription linguistique a ses limites : une langue, ce n'est pas un protocole informatique. Lorsque menée trop loin, la prescription crée des inégalités sociales artificielles en écartant de certains métiers/domaines/sociétés ceux qui ont moins bon niveau dans l'utilisation du standard au nom d'une hypothétique communication plus efficace, plus « pure ».

                Le purisme en langue est, à mon avis, très similaire en substance au racisme : discrimination, hiérarchisation et le tout fondé sur une ignorance du sujet d'un point de vue scientifique. Malheureusement, il y a beaucoup moins de sensibilisation à ce sujet.

                • [^] # Re: En fait non

                  Posté par . Évalué à 4 (+3/-0).

                  Salut :)

                  On peut essayer de standardiser un peu certaines choses

                  Ou pas. Ça dépend des langues.

                  Bien que je ne pratique plus du tout, je me souviendrai toujours de la première phrase de ma prof' de Russe :
                  « Bonjour, le Russe, c'est facile, il n'y a qu'une règle, c'est l'exception ».

                  Ok. Bon, il suffit d'apprendre toutes les exceptions. Et voilà !

              • [^] # Re: En fait non

                Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+4/-0).

                À propos de «rendez-vous», c'est peut être parce que en anglais cette expression signifie «rendez-vous galant».

                Je sais qu'au Québec ils sont très à cheval sur le Français, et que ça peut faire sourire vu de chez nous. Mais je trouve honorable qu'on essaie de défendre des termes français quand ils existent face à des termes étrangers. L'exemple «digital» et «numérique» est assez parlant, car digital a déjà un sens en français, et l'utiliser pour autre chose peut amener à des confusions.

                Un autre exemple qui m'attriste en français: l'utilisation de pingouin à la place de manchot. Je n'en voudrais pas aux gens qui confondent les deux, mais par exemple dans un titre de film on pourrait faire attention à utiliser le bon terme.

                Bien sûr tout n'est pas bon à prendre, mais au moins il y a une réflexion, et ça empêche un peu les marketeux de créer la langue.

                Un LUG en Lorraine : https://enunclic-cappel.fr

                • [^] # Re: En fait non

                  Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

                  J'ai noté les termes :

                  • digital (numérique ou les doigts (fr))
                  • crypter (chiffrer ou cacher (fr))
                  • consistant (consistance ou cohérence (fr))
                  • fixer (fixer un bug ou fixer une affiche (fr))
                  • librairie (bibliothèque de fonction ou vente de livres)
                  • responsive (qui contient une réponse (fr) ou qui s'adapte à l'écran)
                  • designer (désigner quelqu'un (fr) ou designer une maquette)

                  vous en voyez d'autres ?

                  • [^] # Re: En fait non

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+1/-2).

                    vous en voyez d'autres ?

                    tous les termes sur traductions-classiques ;-)

                    • [^] # Re: En fait non

                      Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

                      Non, ceux qui m'intéressent c'est ceux qui ont le même mot en français, mais qui sont de faux-amis.

                      • [^] # Re: En fait non

                        Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

                        Issue : sortie (et pas problème)
                        Fixer : maintenir en place (et pas corriger un problème).

                        Inutile de dire que quand on parle de "fixer un bug", c'est très inquiétant. Donc, quand on fixe un bug, en fait on le pérennise.

                        OS préféré Mageia 6 et Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

                  • [^] # Re: En fait non

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

                    Supporter et soutenir.

                    • [^] # Re: En fait non

                      Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

                      Si on veut le bien de quelqu'un, on le soutient plutôt qu'on le supporte en effet :)

                      Par contre, "telle appli supporte telle version ou tel matos", c'est correct ?

                      • [^] # Re: En fait non

                        Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

                        Par contre En revanche, "telle appli supporte telle version ou tel matos", c'est correct ?

                        bin non, c'est gérer ou prendre en charge et c'était déjà sur traductions-classiques. Dans le même ordre d'idée tu y trouveras qu'on n'adresse pas une problématique mais que l'on traite un sujet (ou que l'on corrige un problème).

                        Pour implementation on préférera mise en œuvre, 'fin re-regarde la page : il y a déjà pas mal d'anglicismes qui ont été identifiés…

                      • [^] # Re: En fait non

                        Posté par . Évalué à 7 (+5/-0).

                        "gentoo supporte systemd" c'est correct du coup

                        splash!

                  • [^] # Re: En fait non

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

                    vous en voyez d'autres ?

                    Depuis quelques temps les mots « point » et « conditions » :
                    - je ne suis pas d'accord avec ton second point
                    - j'ai une condition qui nécessite des visites régulières à l'hôpital (c'est arrivé il y a quelques années dans le domaine médical, c'est passé dans le grand publique je dirais il y a 3 ans)

                    • [^] # Re: En fait non

                      Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

                      Pour "point", bien vu.

                      Pour "condition", c'est vraiment un faux-ami ? Il a plusieurs sens, on parle de "condition physique" (je pense que c'est ce qui correspond à ton exemple), de la "condition humaine" (le sort, c'est plus ou moins adapté pour quelqu'un qui est forcé d'aller à l'hopital régulièrement).

                      • [^] # Re: En fait non

                        Posté par . Évalué à 4 (+1/-0).

                        Justement: "j'ai une condition"… physique? mentale? On parle de quelque chose de positif ou négatif?
                        En Anglais "I have a condition" signifie un problème de santé.

                      • [^] # Re: En fait non

                        Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

                        on parle de "condition physique" (je pense que c'est ce qui correspond à ton exemple)

                        Visiblement mon exemple est foireux.
                        « Condition physique », je suis ok et ça correspond à l'une des définitions du mot (je viens de vérifier sur le Larousse en ligne, on ne sait jamais).

                        L'anglicisme que je vois de plus en plus souvent « la malaria est une condition qu'on garde toute sa vie ».
                        J'en ai même vu sur Wikipedia à propos de je ne sais plus quel problème de santé.

                  • [^] # Re: En fait non

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

                    Définitivement / definitively
                    Assumer / to assume

                  • [^] # Re: En fait non

                    Posté par . Évalué à 4 (+3/-0).

                    ad(d)resser (une lettre ou un problème).

                  • [^] # Re: En fait non

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-0).

                    • Un chat (un animal, ou un salon de discussion)
                    • Virtually (quasiment, parfois traduit en virtuellement)
                    • Hacker (un bidouilleur, utilisé en Français pour plein de choses différentes)

                    Un LUG en Lorraine : https://enunclic-cappel.fr

                  • [^] # Re: En fait non

                    Posté par . Évalué à 1 (+0/-0). Dernière modification le 02/07/19 à 11:37.

                    form factor -> facteur de forme

                  • [^] # Re: En fait non

                    Posté par . Évalué à 8 (+5/-0).

                    Un qui m'exaspère : «période» (period) à la place «point», comme dans la phrase : «j'ai raison, période».

                    • [^] # Re: En fait non

                      Posté par . Évalué à 0 (+4/-6).

                      Un qui m'exaspère : «période» (period) à la place «point», comme dans la phrase : «j'ai raison, période».

                      Ça ressemble à un usage pour s'amuser. Peut-être que tu n'aimes pas que les gens s'amusent?

            • [^] # Re: En fait non

              Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

              Personnellement j'utilise le terme "fin de semaine". C'est plus chouette et plus chic :-)

              OS préféré Mageia 6 et Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

              • [^] # Re: En fait non

                Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

                Y a le mot «vacancelle» pour cela. vacancelle

                • [^] # Re: En fait non

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

                  Ça rime trop et c'est trop proche de varicelle pour être utilisable. Pourquoi pas la scarlatine pendant qu'on y est ?

                  OS préféré Mageia 6 et Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

          • [^] # Re: En fait non

            Posté par . Évalué à 10 (+16/-0).

            Sinon on va bientôt avoir le les verbers « croiver» et « voyer » dans le dictionnaire.

            Justement… :

            Zola

  • # Dépêche

    Posté par . Évalué à 1 (+3/-3). Dernière modification le 30/06/19 à 09:03.

    +65 ! Pourquoi ce journal n'a-t-il pas été promu en dépêche ? Censure ?

  • # Je ne veux pas polémiquer

    Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

    Mais ce n’est pas très inclusif tout ça … est ce que les non binaires sont privés de numérique chez Orange ?

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.