Fanal, un client pour DNS dynamique

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags :
22
23
août
2009
Linux
Fanal est un logiciel libre permettant de surveiller des adresses IP et de mettre à jour les DNS dynamiques correspondants. Il est écrit en Perl, il est sous GPL3, il n'a pas d'interface graphique, il vient d'être libéré.

Ce type de logiciel existe déjà depuis longtemps. Malheureusement les implémentations officielles des fournisseurs de service type dyndns.com sont vraiment mauvaises : pas vraiment libres, la plupart pour Windows, mal construites (celle de no-ip.com est un sommet), évidement restreintes à un seul service. Les autres implémentations trouvées il y a deux ans n'étaient pas franchement meilleures.

Pour les besoins internes d'une entreprise, il a été décidé de créer un petit script Bash pour les mises à jour de DNS dynamiques. Les besoins augmentant, le script Bash a été transformé en un programme Perl plus complet et plus souple. La dernière étape a été de traduire le logiciel en anglais et de faire une documentation.

L'atout majeur de Fanal est qu'il permet de surveiller plusieurs adresses IP, et de mettre à jour plusieurs DNS pour chaque IP. Ça n'a pas beaucoup d'utilité pour se connecter vers chez soi, mais c'est très intéressant pour des organisations ayant de multiples liaisons internet. Si l'une des liaisons est inaccessible, les autres permettent de se connecter au site. C'est le but premier de l'écriture de ce logiciel.

Fanal est considéré comme étant terminé pour l'entreprise qui l'a créé. C'est à dire qu'il fonctionne bien, et que toutes les fonctionnalités utiles à l'entreprise ont été implémentées. Maintenant que le logiciel est libre, il sera peut-être tentant pour certains d'y ajouter des fonctionnalités, d'en faire des dérivés, etc. C'est le but premier de sa libération.

Actuellement Fanal fonctionne sur une trentaine de machines et met à jour 113 adresses auprès de 2 DNS dynamiques différents. On devine facilement lesquels en lisant la documentation.

Il reste environ 20 heures de travail pour que Fanal puisse être considéré comme réellement utilisable : il permet actuellement de lire les adresses IP à partir de pages web uniquement (les pages du modem/routeur bien souvent), et de mettre à jour les DNS de 2 prestataires. Pour les amateurs, un fichier tout-doux est présent avec le source.