LeBouquetin a écrit 1336 commentaires

  • [^] # Re: Accès à des demandes illégitimes, mais comment résister ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Troisième mise en demeure pour l'association LinuxFr. Évalué à 6 (+4/-0).

    Je trouve toujours très dommage d'accéder à des demandes probablement abusives, d'autant que ce genre d'intimidation reste courant justement parce que ça fonctionne.

    C'est la vraie vie, la différence entre le dogme et le pragmatisme.

    Dans un tout autre domaine, quand quelqu'un t'insulte dans la rue, commence à vouloir se bagarrer et qu'il a un couteau, le bon sens c'est de s'enfuir même si ton agresseur a tord et qu'il mériterait bien une bonne leçon sanction.

    Est-ce que ça vaut le coup (et le coût) de prolonger l'altercation / le différend voire de l’aggraver ? S'il n'y a pas un enjeu critique, la meilleure chose à faire est de jouer l'apaisement, éviter le conflit et dépenser son énergie sur les sujets qui en valent vraiment la peine.

  • [^] # Re: Backup ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Plus d’excuse pour ne plus collaborer (avec Tracim 2.5) !. Évalué à 2 (+0/-0).

    Si c'est ça bien ça le cas d'utilisation, c'est trivial : un dump SQL et un rsync et c'est réglé.

  • [^] # Re: On est là ! (Vates/XCP-ng)

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Paris Open Source Summit, c’est cette semaine et LinuxFr.org sera là ! #OSSParis19. Évalué à 3 (+1/-0).

    Pas trop la lutte l'A/R sur 2 jours ?

    Vous allez comment au Fosdem ? On y aura un stand aussi (le dimanche), j'espère que d'ici février on pourra circuler plus facilement :)

  • [^] # Re: Bel outil

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Plus d’excuse pour ne plus collaborer (avec Tracim 2.5) !. Évalué à 2 (+0/-0).

    J'aime beaucoup …
    Prise en main facile, beaucoup plus que les versions précédentes.
    La recherche m'a l'air efficace

    C'est du Elasticsearch ; ça peut être amélioré, notamment en ajustant les poids des différents champs, mais ça marche déjà bien, effectivement.

    Je vais larguer mon vieux Wiki perso pour basculer vers Tracim …

    \o/

    1 remarque :
    - Les documents Non bureautiques ont devrait pouvoir en faire des PDF et les imprimer, mais > j'ai peut être pas compris leur utilisation ni trouver comment faire

    Ca manque effectivement. Il faut qu'on intègre la fonctionnalité via l'utilisation de weasyprint (on utilise ce module sur un projet client, si vous voulez générer du PDF, creusez, c'est vraiment top !)

    Un type de document serait intéressant : le modèle
    Cela donne une trame pour d'autres documents type, une fonte doit être choisie pour préciser ce que l'utilisateur doit renseigner

    Par exemple :
    Nom : Indiquer le nom du serveur FQDN
    Adr IP : Indiquer l'adresse IP du serveur

    La partie en italique disparait des que je commences a saisir dedans, son but est de rappeler quoi faire

    C'est une bonne idée. On a qqchose d'équivalent dans les bacs (l'app custom forms) mais qui est plus rigide (on structure les données, on ne propose pas un modèle qui peut être utilisé partiellement). Piste à creuser, donc .

    Super produit … j'hésiterais pas à faire de la pub

    Merci :)

    Reste a rajouter une petite gestion de projet et vous pouvez concurrencer des produits comme JIRA et confluence …

    On s'est pas encore positionné là dessus car c'est effectivement un point clé la gestion de tâches / gestion de projet. Ça viendra sans doute mais pas tout de suite : on va d'abord pérenniser et améliorer ce qu'on a déjà.

  • [^] # Re: Backup ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Plus d’excuse pour ne plus collaborer (avec Tracim 2.5) !. Évalué à 2 (+0/-0).

    Bonsoir antonio,

    Félicitations pour l'interface… L'ergonomie est au rendez-vous !

    Merci :)

    Qu'en est il de la gestion des données (backup / restore) ?

    Le backup/restore, c'est un dump SQL + un dossier à sauvegarder (contenant les fichiers binaires) : tout ce qu'il y a de plus classique il me semble.

    Y a t'il une procédure simple pour dupliquer son serveur ?

    Qu'entends-tu par "dupliquer son serveur" ?

  • [^] # Re: reste le velo

    Posté par (page perso) . En réponse au message Et vous, avec la grève, vous allez visiter le Paris Open Source Summit ou pas ?. Évalué à 3 (+1/-0).

    Pour les franciliens il ya des alternatives… pour les autres aussi, remarque, mais c'est plus compliqué à mettre en oeuvre, en particulier au dernier moment :-(

  • [^] # Re: Nous (algoo/tracim) ne viendrons pas...

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Paris Open Source Summit, c’est cette semaine et LinuxFr.org sera là ! #OSSParis19. Évalué à 4 (+2/-0).

    Effectivement c'est complètement lié aux grèves.

    Mon message n'a probablement pas été rédigé de la meilleure manière qui soit car on était dimanche, on devait venir à 4 personnes et tous nos trains ont été annulés ; pas de moyen de respecter l'ensemble de nos engagements cette semaine… c'est un coup dur et donc j'ai écrit dans l'émotion et pas dans la rationalité.

    Mais je confirme que ce n'est pas une question de mauvaise organisation mais d'aléas indépendants de nous.

  • # Pas de présence au POSS ...

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Plus d’excuse pour ne plus collaborer (avec Tracim 2.5) !. Évalué à 3 (+1/-0).

    Pour celles et ceux qui auraient souhaité nous rencontrer, nous ne serons finalement pas présent au Paris Open Source Summit

    Par contre si vous voulez échanger avec nous, ça sera avec plaisir avec les moyens classiques : commentaires dans la dépêche, appel téléphonique, formulaire de contact et même venez nous voir dans nos locaux.

  • # Nous (algoo/tracim) ne viendrons pas...

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Paris Open Source Summit, c’est cette semaine et LinuxFr.org sera là ! #OSSParis19. Évalué à 4 (+2/-0).

    J'ai évoqué le sujet sur les forums, je viens d'annuler notre hébergement…

    C'était censé être notre première participation au POSS, mais après réflexion nous n'allons pas venir :

    • tout d'abord venir de Grenoble à Paris en voiture sur deux jours pouvait s'envisager - et c'est ce que nous aurions fait si nous avions prévu depuis longtemps cela, mais cela voulait dire venir plus tôt (demain) repartir plus tard (jeudi) pour éviter deux jours vraiment (trop) intenses
    • nous nous sommes dit que si nous, en tant qu'entreprise ayant un stand nous hésitions à venir, que d'autres auraient sans doute la même démarche
    • nous souhaitions profiter de l'événement pour travailler notre notoriété et rencontrer des prospects et partenaires potentiels, nous allons procéder à une démarche commerciale différente et dépenser différemment l'équivalent de ce que nous aurait surcoûté la participation au POSS.

    C'est vraiment pas de gaité de coeur…

    Au plaisir de vous rencontrer à un autre moment ; pour les Grenoblois nous organisons un petit déjeuner de présentation mercredi 18 décembre matin :

    • visite des locaux
    • petit déjeuner offert
    • présentation de tracim pour ceux qui ne connaissent pas.

    Pour en savoir plus, téléchargez le flyer de présentation de notre petit déjeuner.

    Bon POSS à toutes et tous, venez raconter votre expérience dans les colonnes de LinuxFR !

  • [^] # Re: Quelques questions pour une utilisation disons #sérieuse

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Plus d’excuse pour ne plus collaborer (avec Tracim 2.5) !. Évalué à 6 (+4/-0).

    Bonjour J Avd,

    Je pense que ce message est le duplicata du mail auquel j'ai répondu il y a quelqes minutes… mais du coup autant que la réponse soit partagée avec le plus grand nombre.

    • authentification LDAP ?

    Oui tout à fait, voir la doc associée : https://github.com/tracim/tracim/blob/develop/backend/doc/setting.md#ldap-authentication

    • Agenda permet d'afficher des sources CALDAV/ICS ?

    Dans le tableau de bord de chaque espace partagé vous trouverez l'url à utiliser pour vous connecter en CalDAV sur l'agenda.

    Dans l'autre sens (un agenda extérieur à intégrer dans tracim) le mécanisme n'est pas prévu. Ceci étant dit, en ajustant la configuration du serveur Apache (ou autre) en frontal, on doit pouvoir contourner cette limitation et afficher un agenda Caldav extérieur : le protocole est du pur caldav, ça ne devrait pas poser de problème particulier.

    • Le stockage accessible via WEBDAV ?

    L'ensemble des contenus est disponible en webdav (fichiers + documents texte riche + discussions) ; vous trouverez aussi l'url correspondante sur le tableau de bord de l'espace partagé.

    Si l'une de ces fonctionnalité n'est pas présente on retombe sur du agoraproject qui était encore plus pénible avec ses couleurs flashy (mal au crâne compatible).

    On a déjà remplacé du agoraproject et ça se passe plutôt bien.

  • [^] # Re: Cas concret: un peu plus de précisions?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Plus d’excuse pour ne plus collaborer (avec Tracim 2.5) !. Évalué à 3 (+1/-0).

    Bonjour Mathias,

    En particulier dans une utilisation quotidienne, je me demande si les documents créés ne sont pas rapidement un peu perdus dans l'interface telle que je l'ai vu dans la démo.

    […]

    Aujourd'hui, nous avons le choix entre une solution type dossier partagé (l'avantage, c'est que l'on visualise rapidement la quantité de fichiers dans une répertoire,

    Je ne comprends pas en quoi l'interface rendrait l'information plus perdue que dans un dossier partagé. Tracim propose de la même manière qu'un dossier partagé une organisation arborescente, que chacun peut mettre en place comme dans un système de fichier.

    D'ailleurs, si la vue "système de fichiers" vous intéresse, l'interface webdav est là pour ça (en pratique elle est très pratique pour réorganiser "en masse")

    Nous sommes un labo de recherche et recherchons un moyen de documenter des expériences (que se soit des manips faites dans un labo, des campagnes de mesures sur le terrain ou bien même des mesures automatiques conduites pendant des décennies voir plus). Le but est que la personne qui fait l'expérience (ou déploie une nouvelle mesure) puisse indiquer ce qu'elle à fait, ou, quand, etc puis que ceux qui utilisent les résultats puissent rapidement voir ce qui a été fait sur cette mesure (du style "le capteur x a été déployé le 11.09.2006, recalibré le 01.07.2007, remplacé le 31.08.2009, etc") et potentiellement, que les utilisateurs des données mesurées puissent faire remonter des informations (du style "erreur de calibration du capteur y depuis le 11.09.2019"). Aujourd'hui, nous avons le choix entre une solution type dossier partagé (l'avantage, c'est que l'on visualise rapidement la quantité de fichiers dans une répertoire, l’inconvénient c'est que chaque fichier va sans doute devenir vite assez chaotique) ou bien quelque chose type gitlab (avec des versions successives des fichiers) ou bien nextcloud.

    Comme je comprends Tracim, c'est bien pour ce genre de chose que le projet existe, mais j'ai du mal à voir concrètement si cette solution serait vraiment mieux que les autres (si l'on a une gestion des versions, des discussions, etc mais que l'on perd complètement la vue d'ensemble, c'est assez dommage)…

    Je pense voir ce dont vous avez besoin et le dossier partagé qu'il soit tracim, nextcloud, local est un palliatif à un besoin de données structurées temporelles ; gitlab pourrait y répondre partiellement mais probablement pas mieux car très orienté métier du développement.

    En l'état, je pense que Tracim est la meilleure solution avec un document que vous versionnez qui contient l'état final. Ceci étant dit, je pense que tracim répondra encore mieux à votre problématique avec l'application custom forms que l'on a prototypée. Cette application vous permet de définir un modèle de données et d'auto-générer les formulaires correspondant. Dans votre cas, on pourrait imaginer un modèle "suivi d'expérience" structuré de la manière suivante :

    • titre,
    • description,
    • date de début,
    • date prévisionnelle de fin,
    • personne responsable,
    • historique (liste) :
      • date,
      • libellé,
      • description.

    A chaque événement réel, vous enrichissez votre contenu dans la zone "historique" et aurez donc le suivi qui vous intéresse, complet, global, historisé et présentant l'historique de l'expérimentation.

    Est-ce que ça répond à votre cas d'utilisation ?

    Une autre piste/solution serait de proposer un mécanisme avancé de commentaire où on peut configurer la date manuellement.

  • [^] # Re: Une photo du tshirt final ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Plus d’excuse pour ne plus collaborer (avec Tracim 2.5) !. Évalué à 3 (+1/-0).

    Merci :) On en a un autre dans les bacs, pas encore imprimé mais ça devrait arriver début 2020 :)

  • [^] # Re: Collabora Online Dev Edition : Limitations ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Plus d’excuse pour ne plus collaborer (avec Tracim 2.5) !. Évalué à 3 (+1/-0).

    C'est mal formulé effectivement. Un déploiement simple de tracim avec Collabora, c'est 2 images docker à démarrer (Tracim et CODE).

  • [^] # Re: Collabora Online Dev Edition : Limitations ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Plus d’excuse pour ne plus collaborer (avec Tracim 2.5) !. Évalué à 3 (+1/-0).

    Bonjour yostral,

    L'image docker de CODE est limitée à, de mémoire, 10 utilisateurs simultanés et/ou 20 documents édités en même temps.

    Ou alors en tant que partenaire vous n'avez pas ces limites ?

    Tracim est indépendant de collabora/CODE, donc il s'interconnecte indifféremment avec la version CODE , une version modifiée ou la version professionnelle proposée par Collabora.

    Pour nos clients nous travaillons avec Collabora donc intégrons la version sans limite à partir des images et outils que Collabora met à notre disposition.

    Sur le service "Mon Tracim", nous réfléchissons actuellement à la stratégie à mettre en place.

  • [^] # Re: Bravo !

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Plus d’excuse pour ne plus collaborer (avec Tracim 2.5) !. Évalué à 8 (+6/-0).

    Niveau auto-hébergement, il y a 2 options :

    • prendre vraiment le contrôle et donc tout faire tourner "à la main" et là effectivement ça peut être compliqué (service web, démons de connexion IMAP pour les mails, serveur d'agenda radicale, serveur webdav, elastic search, collabora, serveur de base de données, etc). C'estl'option qu'on va plutôt suggérer à des équipes IT qui aiment garder la maîtrise complète de leur infrastructure (et il y a moyen d'être accompagné par un partenaire algoo ou par algoo directement sur les zones où nous n'avons pas encore de partenaire)
    • utiliser l'image docker que l'on met à disposition qui est fortement paramétrable et dans ce cas c'est 3 containeurs à faire tourner (tracim, elastic search et collabora)

    Ca ne s'héberge pas sur un hébergement web mutualisé, mais ça s'héberge pas trop mal avec les docker.

    Et pour celles et ceux qui ne veulent pas mettre les mains dans le cambouis du tout, il y a l'instance publique "Mon Tracim" qui est gratuite pour une utilisation non professionnelle.

  • [^] # Re: Urungi

    Posté par (page perso) . En réponse au message Quel logiciel (libre) pour construire des tableaux de bord à partir de données SQL ?. Évalué à 2 (+0/-0).

    L'avantage de ce fil de discussion, c'est que je sais ce que je recherche entre un tableau de bord et un outil de BI / ETL.

    Je pensais que ReDash aurait ce genre de fonctionnalité (j'avoue que je suis dubitatif sur les cas d'utilisation où tu fais des tableaux de bord sans aucune donnée consolidée)

  • [^] # Re: ReDash

    Posté par (page perso) . En réponse au message Quel logiciel (libre) pour construire des tableaux de bord à partir de données SQL ?. Évalué à 2 (+0/-0).

    C'est ça, mais dans un cadre "tableau de bord business", pas infrastructure. C'est la même chose que je recherche, mais simple à utiliser et déployer, sachant que je n'ai pas un besoin de scalabilité, de milliers de sources de données, etc.

  • [^] # Re: ReDash

    Posté par (page perso) . En réponse au message Quel logiciel (libre) pour construire des tableaux de bord à partir de données SQL ?. Évalué à 2 (+0/-0).

    On est 100% d'accord ; ce que je veux c'est un logiciel qui le fasse pour moi :)

  • [^] # Re: Urungi

    Posté par (page perso) . En réponse au message Quel logiciel (libre) pour construire des tableaux de bord à partir de données SQL ?. Évalué à 2 (+0/-0).

    Dis, Nonolapéro, sais-tu si Urungi permet de faire ce que j'évoque dans le commentaire précédent ?

    Si oui je vais y jeter un coup d'oeil.

  • [^] # Re: ReDash

    Posté par (page perso) . En réponse au message Quel logiciel (libre) pour construire des tableaux de bord à partir de données SQL ?. Évalué à 2 (+0/-0).

    Donc je ne me trompe pas : ReDash ne permet pas de faire ce que je veux. :-/

    Un petit script SQL et une table ad-hoc devrait te permettre de résoudre proprement ce problème.

    • une tâche cron. Sur un service de production c'est pas "juste une petite modification" ; je ne suis pas convaincu que modifier la base de données d'une application soit la bonne stratégie pour obtenir des métriques qui ne sont pas directement utiles pour ladite application. Pour moi le stockage de ces données doit être fait ailleurs ; peut-être alors une nouvelle base de données ? Ca devient compliqué s'il faut créer une nouvelle table + nouvelle tâche cron + nouveau script à chaque besoin "temporel" (genre voir l'évolution d'un contenu qui n'est pas historisé nativement par l'application)…

    D'après ce que j'ai réussi à glaner sur internet, il semblerait que les résultats soient stockés des requêtes soient stockés dans la base de données de ReDash, ça me semblerait naturel, donc, de pouvoir avoir ce genre de sortie.

    C'est aussi peut-être la différence entre un outil de tableau de bord et un outil de business intelligence… :-s

    Merci pour le retour.

  • [^] # Re: ReDash

    Posté par (page perso) . En réponse au message Quel logiciel (libre) pour construire des tableaux de bord à partir de données SQL ?. Évalué à 2 (+0/-0).

    Bon, je suis en train de tester reDash. Ca a l'air pas mal, par contre je ne trouve pas une fonctionnalité clé pour moi…

    J'ai une requête qui me permet de connaitre le nombre d'utilisateurs actifs à un moment donné. Cette requête me retourne simplement le nombre d'utilisateur ayant ajouté du contenu durant les 7 derniers jours ; le résultat est donc une unique valeur.

    J'aimerais que cette requête s'exécute chaque jour et obtenir le tableau résultat "date / nb".
    Je ne trouve pas comment récupérer l'ensemble des valeurs obtenues (et stockées ?) par redash et grapher à partir de ça.

    J'ai bien trouvé comment grapher des données datées en SQL, mais là, c'est différent ; j'ai peur que l'outil ne le permette pas… je me trompe ?

  • [^] # Re: Urungi

    Posté par (page perso) . En réponse au message Quel logiciel (libre) pour construire des tableaux de bord à partir de données SQL ?. Évalué à 2 (+0/-0).

    Bien vu ! Je vais peut-être essayé, mais c'est vrai que la technologie de ReDash est plus proche de ce que nous utilisons au quotidien, du coup c'est plus tentant…

  • [^] # Re: Tableau ?

    Posté par (page perso) . En réponse au message Quel logiciel (libre) pour construire des tableaux de bord à partir de données SQL ?. Évalué à 2 (+0/-0).

    Tableau n'a pas l'air libre, si ? Je n'ai pas trouvé le code source facilement…

  • [^] # Re: ReDash

    Posté par (page perso) . En réponse au message Quel logiciel (libre) pour construire des tableaux de bord à partir de données SQL ?. Évalué à 3 (+1/-0).

    J'avais vu ReDash mais pas perçu qu'il était libre. J'ai creusé vite fait et j'ai l'impression que c'est ce genre d'outil que je cherche.

    Merci pour la piste ; je reviens faire un retour après mon essai.

  • [^] # Re: Classique privatisation des bénéfices

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Action FDJ. Évalué à 6 (+5/-1).

    Plus qu'un impôt basé sur une forme de volontariat, c'est une simple façon de profiter des faiblesses des gens, en l'occurrence l'ignorance et/ou l'addiction des joueurs. On appelle ça aussi une arnaque, tout simplement.

    C'est malheureusement un mal qui me semble inévitable ; dès lors, autant que ce soit géré par l'état et non par des acteurs privés à but lucratif… Mais ce n'est pas vraiment dans l'ère du temps…