Journal Nouvelle version de Notepad++

Posté par . Licence CC by-sa.
13
1
jan.
2019

Bonjour à tous.

En ce premier jour de l’année je tenais à vous faire part d’une nouvelle version du meilleur éditeur de texte disponible sous Windows : Notepad++. Version politique qui exprime son soutient au mouvement de protestation sociale dit des « gilets jaunes » qui a lieu en ce moment en France.

Mettre un gilet jaune au caméléon ne cautionne pas les actions violentes durant les manifestations, mais souligne l'injustice sociale actuelle présente dans le monde entier : 1% des plus riches ont accaparé 82% des richesses. Notre gouvernement est toujours au service du 1% des plus riches.

Que pensez-vous des logiciels qui font de la politique ? Est-ce que ce genre d’action pourrait vous faire cesser de participer à un logiciel, si vous n’étiez pas d’accord avec la cause soutenue par les auteurs de ce logiciel ?

Pour ma part je ne crois pas que j’arrêterais d’utiliser un programme bien fait et qui n’a pas d’alternative juste parce que son auteur soutient Hitler, les anarcho-végans ou encore la Manif pour Tous.

  • # Personnellement, je trouve cela très gênant.

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Ça ne m'empêcherait peut-être pas de l'utiliser mais je me poserais la question de trouver une alternative. Surtout que balancer ce genre d'assertion polémique ("Notre gouvernement est toujours au service du 1% des plus riches") n'avance à rien.

    • [^] # Re: Personnellement, je trouve cela très gênant.

      Posté par . Évalué à 7.

      Autant je ne le ferais pas moi-même si j'étais éditeur d'un logiciel (commercial ou libre), autant perso ça ne me dérange pas. Mais peut-être parce que je me catégoriserais plutôt dans les soutiens de gilets jaunes ?

      En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

      • [^] # Re: Personnellement, je trouve cela très gênant.

        Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 02/01/19 à 15:14.

        C'est le mélange des genres qui me pose pb perso. En soit, ça ne m’empêchera pas de l'utiliser, il est très bien cet éditeur quand on bosse sous windows. Mais je trouve que cela ne se fait pas. Un logiciel libre, c'est aussi une communauté qui se forme autour du fait de la libération du code et cette communauté peut être composées de gens qui ont des opinions différentes sur des tas de sujets différents mais qui peuvent travailler ensemble à un moment donné sur un objectif commun, en l’occurrence, le logiciel en question.

        Qu'il y ait des polémiques voire des forks liés à des choix technique, ça ne me choque pas, ça fait parti du jeu. Mais si ça se produit à cause du fait qu'un développeur utilise le logiciel comme support de communication à ses idées politiques qui déplaisent à d'autres contributeurs, ce serait vraiment dommage.

        Il serait plus judicieux qu'il utilise un autre moyen de communication, à mon humble avis.

        Bon, par contre, si il était déguisé en SS son caméléon, je crois que j'aurais un peu de mal quand même.

        Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

        • [^] # Re: Personnellement, je trouve cela très gênant.

          Posté par . Évalué à 3.

          Ouais je vois ce que tu veux dire sur le mélange des genres.

          Cet été dans un festival, j'ai vu Body Count. Le chanteur c'est le rappeur Ice-T, il a été tout simplement insupportable à nous foutre un message politique de 5mn entre chaque morceau. Alors moi aussi je suis pour la paix dans le monde et contre le racisme, mais bon, j'ai pas payé 200€ le week-end pour qu'on m'explique que Trump est un con.

          En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

          • [^] # Re: Personnellement, je trouve cela très gênant.

            Posté par . Évalué à 3.

            Mouarf ! You seem like you have a anger problem, maybe you need some help ;-)

            https://www.youtube.com/watch?v=X9jXnZS3ouU (NSFW)

            Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

          • [^] # Re: Personnellement, je trouve cela très gênant.

            Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 02/01/19 à 17:33.

            Mmmm…. Chais pas…

            Franchement claquer 200 balles pour entendre Ice-T cracher sur Trump et Ministry nous balancer Antifa (et gueuler sur Trump aussi), franchement, j'ai pas de souci avec. D'autant que c'est aussi pour ça que je paye mon billet. Pour avoir les artistes en live, avec le contexte et l'engagement qui va avec. Je préfère 100 fois un Ice-T ou un Ministry faisant de la politique sur scène à d'autres groupes (que je ne citerai pas) qui arrivent, balancent leur set sans même un bonjour ni merde pour le public.

            Il y a toujours du mélange des genres, d'une manière ou d'une autre.

            Autres exemples, quand Metallica gueulait sur Napster ? Est-ce que ce n'était pas de la politique , Eagles of Death Metal ? Politique ou non ? Dee Snyder politique ou non (Where not gonna take it)?

            Les artistes, dès qu'ils interrogent le réel, qu'ils prennent position pour ou contre quelque chose, ça devient politique. Ne serait-ce que par l'impact qu'ils peuvent avoir sur leurs fans.

            Franchement, moi, je m'en tamponne que le Cam & Léon de Notepad++ soit affublé d'un gilet jaune, ça ne remet pas en cause les qualités dudit logiciel.

            Après, c'est juste une question d'éthique personnelle et d'adhésion ou non au message porté. Si on n'est pas d'accord, rien n'empêche de faire le boycott du logiciel, des groupes, des artistes, etc.

            Et je considère personnellement les développeurs comme des artistes dans le sens où ils produisent des œuvres de l'esprit, ils ont donc les mêmes droits de revendication de leurs idées, qu'elles paraissent adéquates ou non. Ils ont donc le droit, tout comme les musiciens cités plus haut de faire passer un message politique (tant que ce message respecte les lois en vigueur, genre pas de négationnisme, révisionnisme et cie)

            cd /pub && more beer

            • [^] # Re: Personnellement, je trouve cela très gênant.

              Posté par . Évalué à 1.

              Je préfère 100 fois un Ice-T ou un Ministry faisant de la politique sur scène à d'autres groupes (que je ne citerai pas) qui arrivent, balancent leur set sans même un bonjour ni merde pour le public.

              Déjà dans tout le festival, j'ai pas vu un seul groupe réciter son set et se barrer. Par contre j'en ai vu pas mal faire 1 ou 2 explications de texte sur l'actu, ça me va très bien, comme toi je reconnais à l'artiste un certain intérêt dans l'engagement (politique, société toussa…).

              Mais je lui reconnais surtout un devoir de m'en foutre plein les mirettes, et franchement, un discours politique entre chaque morceau ça casse le rythme du set :)

              En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

              • [^] # Re: Personnellement, je trouve cela très gênant.

                Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 02/01/19 à 21:11.

                Bon sur le Hellfest, OK, en 4 éditions, j'ai pas franchement vu de groupes arriver balancer la sauce et se casser. Après, j'ai clairement pas tout vu hein, même si Arte aide un peu pour rattraper. Et si mes souvenirs sont bons, le concert de Prophets of Rage a été aussi pas mal émaillé de trucs politiques.

                Mais, soyons fous, faisons un post qui balance. Je précise que pas mal de concerts que je vais voir, hors festivals, sont dans cette chouette salle qu'est Le Bikini, où très souvent, les artistes en fin de concert viennent faire coucou aux fans dans une ambiance plutôt sympa.

                Donc, exemple type de groupe qui fait le show mais pas plus, les Pixies. Alors ouais, ça envoie sévère et c'est cool, mais ni bonjour ni merde et pas un petit coucou en fin de concert.

                Alors que même des groupes comme Morcheeba, (enfin Ross, Skye est une princesse qui ne vient pas frayer dans la foule et c'est pour ça qu'on l'aime) ou Suicidal Tendencies viennent partager avec le public (puis ça permet de faire sa groupie et d'avoir son billet dédicacé).

                Et côté politique, si je prends, je sais pas moi, Sidilarsen par exemple, eux aussi blablatent entre les titres, en mode politique et c'est pas grave. Pareil pour Tagada Jones, ou encore No One is Innocent. OK, pas entre tous les morceaux, mais c'est pas non plus négligeable, surtout quand on rajoute les paroles des chansons qui sont éminemment politiques justement.

                Ceci étant dit, pour ma part, je suis plutôt en transe lors des concerts, donc les discours politiques passent crème. Surtout que la plupart du temps, je me demande bien pourquoi d'ailleurs, je suis plutôt d'accord avec ce qu'ils disent. Puis pendant qu'ils causent, ça laisse le temps de vérifier qu'on n'a rien perdu dans le pogo :)

                (Et faut pas déconner, Ultra Vomit ils sont aussi très bavards, alors c'est fun et pas politique, mais ça peut casser un peu l'ambiance pour certains :) )

                cd /pub && more beer

                • [^] # Re: Personnellement, je trouve cela très gênant.

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Vu tes références… tu vas à l'Xtreme Fest j'espère ?

                  En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

                  • [^] # Re: Personnellement, je trouve cela très gênant.

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Pas forcément tout le temps mais… Oui :) Aussi :-p Puis le cadre est sympa, c'est presque… Familial :)

                    cd /pub && more beer

                    • [^] # Re: Personnellement, je trouve cela très gênant.

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Tu as dû deviner que l'an dernier j'étais au HellFest, bin je pense pas y revenir. Trop loin, trop cher, trop de monde… tous comptes faits, on ne profite pas autant des groupes que à l'XtremeFest.

                      A l'XtremeFest tu en as clairement pour ton argent :)

                      En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

        • [^] # Re: Personnellement, je trouve cela très gênant.

          Posté par . Évalué à -6.

          Si le mélange des genres n'est pas ta tasse de thé, tu risques d'être très mal dans les années à venir :D Vue que tout est de plus en plus mélangé. Bi genré, plus d'hommes ou de femmes, tout est pareil, plus de pays …

    • [^] # Re: Personnellement, je trouve cela très gênant.

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Surtout que balancer ce genre d'assertion polémique ("Notre gouvernement est toujours au service du 1% des plus riches") n'avance à rien.

      Ça avance à l'expliquer à plein de gens qui malgré les faits continuent à trouver ça "polémique"

      « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

      • [^] # Re: Personnellement, je trouve cela très gênant.

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Mouais. Ca me fait toujours marrer ça parce que bizarrement, on s'insurge mais on continue à mettre en place des trucs de masse pyramidaux dans tous les sens qui accroissent énormément les inégalités.

        Dans le désordre :
        - la télé (acteurs des séries, animateurs) ;
        - le cinéma (acteurs et la place de ciné qui fait bien 11 balles maintenant dans les grands cinés) ;
        - le football.

        Le football en est le meilleur exemple, on a plein de gens qui paient (et pas forcément les plus riches, loin de là) pour que quelques uns s'en mettent plein les fouilles et fassent partie des 1% (doit même être beaucoup moins que 1% dans ce cas précis parce que bon 1%, ça fait un sacré paquet de monde).

        Bizarrement, je ne vois pas grand monde protester en annulant son abonnement à Canal/Bein/whatever, en arrêtant d'aller au stade ou en arrêtant d'acheter des maillots hors de prix à ses gosses. Nan, ça, ça fait partie du minimum vital.

        Et un footballeur qui gagne des sommes indécentes, c'est moins choquant qu'un patron qui gagne des sommes indécentes (perso, je trouve ça indécent dans les deux cas). Nan, un footballeur, ça fait rêver.

        Bref, à un moment, faudra juste se rendre compte qu'on est nous aussi au service des 1% les plus riches et que ben on peut toujours assumer en changeant un peu son mode de vie (ouais, c'est moins facile que de reprendre les discours à deux balles sans réfléchir - note que je ne te vise pas, c'est une affirmation générale).

        Ca et la nouvelle mode de l'économie des intermédiaires qui consiste à appauvrir tout le monde pour enrichir quelques boîtes (alors, toujours dans le désordre, Uber, toutes les centrales de résa de restau, Airbnb, Booking, toutes les plates-formes pour trouver des prestataires, Amazon…). C'est sûr, c'est super pratique, mais c'est fou comme maintenant on se retrouve avec des intermédiaires méga blindés de pognon : c'est bien que le curseur de marge de l'intermédiaire est foutrement mal placé - enfin, pas pour lui, on est d'accord. Et le plus marrant, c'est que si tu ne paies pas la dîme, vu que tout le monde passe par là, ben, t'es marron.

        Tout ça pour dire que nos modes de consommation et là où on met notre pognon jouent significativement sur les inégalités.

        • [^] # Re: Personnellement, je trouve cela très gênant.

          Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 02/01/19 à 22:20.

          Ca et la nouvelle mode de l'économie des intermédiaires qui consiste à appauvrir tout le monde pour enrichir quelques boîtes

          Bah, c'est pas nouveau, ça. Depuis longtemps, ya les distributeurs pour les produits agricoles par exemplent, qui achètent trois fois rien la matière première et se fait une marge énorme à la revente. Il y a aussi le système de ticket restaurant et assimilé (on paye des gens à gérer un substitut à de l'argent). Il y a aussi les ex-SSII (je sais plus comment on les appelle maintenant), et les "sociétés de portage" par lesquelles tu es obligé de passer si tu veux entrer dans certaines boites en tant qu'indépendant.

          Alors taper sur Uber, Airbnb et autres, c'est gentil, mais faudrait revoir les choses de façon globale et ne pas se concentrer uniquement sur deux ou 3 acteurs parce qeue ce sont des boites "qui ne payent pas leurs impots en France".

          Ah, j'allais oublier aussi tous les intermédiaires de la "culture", principalement les maisons de disques, éditeurs et SACEM qui est un des plus gros du genre.

          • [^] # Re: Personnellement, je trouve cela très gênant.

            Posté par . Évalué à 4.

            … Et ça s'arrange pas avec les fameux 'droits voisins' que l'on tente de nous imposer, ou les brevets sur les logiciels, ou sur les idées, qui, tôt ou tard, arriveront chez nous.

          • [^] # Re: Personnellement, je trouve cela très gênant.

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Déjà, il y a une affaire d'échelle et d'infrastructure : le fait que ce soit dématérialisé crée une vraie différence avec le modèle précédent. Après, ma liste n'est pas exhaustive et était qui plus est dans le désordre.

            Par ailleurs, je n'ai pas cité que des sociétés qui ne paient pas leurs impôts en France. Dans les sociétés de recherche de prestataire, tu as une filiale d'Engie par exemple.

            Le fait est que les intermédiaires ont toujours été présents mais ils ont pris à mon sens plus d'importance dans nos vies et brassent beaucoup plus d'argent qu'auparavant.

            Ensuite, tu prends l'exemple des éditeurs, c'est un bon exemple : à la base, l'éditeur avait une vraie importance et porte bien son nom. Quand tu bossais sur un bouquin, tu bossais main dans la main avec ton éditeur qui te relisait, te faisait part de ses commentaires… Mais on va de plus en plus vers des intermédiaires sans valeur ajoutée qui se positionnent juste pour te garantir un accès au marché (ton exemple des SSII référencées typiquement).

            • [^] # Re: Personnellement, je trouve cela très gênant.

              Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 03/01/19 à 17:20.

              Par ailleurs, je n'ai pas cité que des sociétés qui ne paient pas leurs impôts en France. Dans les sociétés de recherche de prestataire, tu as une filiale d'Engie par exemple.

              En fait ce n'est pas toi et ton commentaire que je visais spécifiquement. Je voulais surtout mettre en évidence (probablement maladroitement) que certains ont tendance à taper sur Uber, Amazon et Cie, alors que leur business model n'est pas nouveau: on le trouve tant dans l'immatériel que dans le matériel (l'exemple de l'agriculture et des distributeurs/grossistes est justement un bon exemple ou c'est le distributeur qui fixe le prix à l'achat et à la revente). Et si on veut être cohérent, il faut remettre tout à plat, et ne pas se concentrer sur les compagnies style Uber, amazon (avec comme prétexte fallacieux qu'ils ne payent pas leurs impôts en France ou en Europe pour faire passer des lois stupides).

          • [^] # Re: Personnellement, je trouve cela très gênant.

            Posté par . Évalué à 2.

            Et t'as oublié les agences quand t'es locataire.

        • [^] # Re: Personnellement, je trouve cela très gênant.

          Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 03/01/19 à 15:30.

          Le foot est un très mauvais exemple. Car les résultats financiers sont directement lié à une personne. rien que la vente de T-shirt au nom de la star peut rembourser le transfert.

          Par contre, un patron, bon ou mauvais, touche son parachute doré.

          "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: Personnellement, je trouve cela très gênant.

          Posté par . Évalué à 2.

          toutes les centrales de résa de restau, Airbnb, Booking

          Hop, hop, hop. On se calme la.
          Les centrales de réservations de restaurants pompent pas grand chose. J’en sais quelque chose, je suis intime avec le milieu. Si tu veux retourner à utiliser les sites web des restaurants (dont certains sont encore en flash!) et finalement devoir leur passer un coup de fil, fait toi plais’. Mais c’est pas les frais de 1-3 dollars sur des notes à 50-100 dol’ qui les plombent et leur font mettre la clé sous la porte.
          Idem pour booking ou airbnb, si ce que tu préfères c’est payer une agence de voyage (ou pire, un service corporate qui te booke un hôtel de passe parce qu’il était 5 dollars moins cher) pour te gérer tes hôtels, fait toi plaisir. Moi je préfère de loin gérer mes voyages tout seul comme un grand.

          Alors, ouais, uber exploite ses chauffeurs, et toute l’economie du 1099 craint franchement, mais on va pas mélanger les chiffons et les serviettes s’il te plaît.

          Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

          • [^] # Re: Personnellement, je trouve cela très gênant.

            Posté par . Évalué à 6.

            https://partnerhelp.booking.com/hc/fr/articles/212708929-Quel-montant-de-commission-dois-je-payer-

            Pour Booking la commission est tout de même entre 10 et 25%, je viens de faire un tour du monde et j'ai utilisé Booking, Agoda et AirBnB intensivement. En discutant un peu avec pas mal de propriétaires, les commissions sont, selon eux, élevées. Le problème étant que dans les zones touristiques, la concurrence est rude et donc il faut baisser le prix, ou faire des promo car sinon du jour au lendemain ton établissement est vide.

            La puissance de booking est vraiment importante et il est maintenant impossible de ne pas y être référencé si tu veux avoir des clients. Ils fournissent effectivement un service bien pratique pour le voyageur et l'hôtelier, mais le fait qu'ils soient incontournables fait que leur commission l'est aussi, et dans les zones où la concurrence est rude, la commission monte.

          • [^] # Re: Personnellement, je trouve cela très gênant.

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Heu, tu pouvais gérer tes réservations en direct sans passer par une agence avant.

            Ca prenait plus de temps, c'est sûr et c'était moins pratique. Mais Airbnb et Booking, c'est pas mineur les frais, loin de là. Airbnb, tu les vois clairement à chaque achat et c'est élevé.

            Et sinon, pour les restaus, ouais, j'aime bien appeler pour réserver, je trouve ça plus sympa. Je n'aime pas ce côté instantané qui fait que ce n'est plus vraiment une démarche.

            Après, ce qui me gêne, c'est pas tant leur existence que leur omniprésence et le fait que ça devient difficile d'exister sans (remplir un hôtel sans Booking de nos jours, c'est compliqué…). Tu as un déséquilibre de pouvoir entre la plate-forme et l'établissement qui est assez flippante.

            Après, chaque cas est particulier mais globalement, l'économie des intermédiaires a pris un énorme essor ces dernières années et, perso, c'est un truc qui me pose souci. Mais ça ne me pose pas de problème d'être le seul à qui ça pose souci :).

            • [^] # Re: Personnellement, je trouve cela très gênant.

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Après rien n'empêche les professionnels du secteur de s'unir pour créer un site comme Booking (ou autre) dont ils ont le contrôle.

              Booking rend un service à l'usager (mais aussi à l'établissement, en étant visible). Si Booking a un monopole qui pose problème, la solution n'est pas de supprimer leur service, mais de fournir le même service autrement. Une union de la profession pour chapeauter ce genre de projets fait sens par exemple.

              • [^] # Re: Personnellement, je trouve cela très gênant.

                Posté par . Évalué à 3.

                Après rien n'empêche les professionnels du secteur de s'unir pour créer un site comme Booking (ou autre) dont ils ont le contrôle.

                Ben si, à peu près tout les en empêche, aujourd'hui si tu ne proposes pas ton établissement sur Booking, tu ne reçois pas de client. Donc tu vas chez Booking. Tu peux créer ta propre plateforme à coté, mais sans trafic sur la plateforme tu vas devoir fermer ton établissement.

                • [^] # Re: Personnellement, je trouve cela très gênant.

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Tu peux créer ta propre plateforme à coté, mais sans trafic sur la plateforme tu vas devoir fermer ton établissement.

                  Et ouais, comme quoi, etre intermédiaire, c’est pas si évident que ça.
                  C’est presque comme si faire tourner un hôtel ou un restau, et faire de l’aggregation efficace d’hotel ou resto, c’etait 2 boulots complètement différents, chacun ayant sa propre utilité.

                  Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                • [^] # Re: Personnellement, je trouve cela très gênant.

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Après rien n'empêche les professionnels du secteur de s'unir pour créer un site comme Booking (ou autre) dont ils ont le contrôle.

                  Ben si, à peu près tout les en empêche, aujourd'hui si tu ne proposes pas ton établissement sur Booking, tu ne reçois pas de client.

                  On en a déjà parlé ici. C'est le même principe que les taxis et les libraires : au moment où il fallait se sortir les doigts, ils ont refusé (pas juste passé à côté : refusé. Je m'en souviens très bien pour les libraires, arc-boutés sur leurs principe du millénaire précédent).
                  Mais au final, les sommes prélevées seraient probablement du même ordre. Ça aurait tout de même l'avantage d'être une entreprise européenne pour certains domaines.

              • [^] # Re: Personnellement, je trouve cela très gênant.

                Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 05/01/19 à 19:19.

                Booking impose dans ses conditions générales que le prix d'une chambre ne soit pas plus cher sur une autre plateforme ou en direct, ce qui tue la concurrence.

                Personnellement, quand j'ai le temps, je repère sur Booking et contacte le propriétaire. Ils ont souvent un site internet propre. Généralement c'est le même prix mais le montant de la commission va dans la poche de l'exploitant. C'est plus sympa pour les petits. Parfois c'est même un peu moins cher si il reste une chambre non renseignée sur Booking ou que le propriétaire prend le risque de faire un double tarif.

                En général ça leur fait plaisir qu'on passe en direct.

                • [^] # Re: Personnellement, je trouve cela très gênant.

                  Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 09/01/19 à 14:21.

                  "Booking impose dans ses conditions générales que le prix d'une chambre ne soit pas plus cher sur une autre plateforme ou en direct, ce qui tue la concurrence.
                  "

                  C'est finit ça. C'est devenu illégal en France.

                  "La première sécurité est la liberté"

              • [^] # Re: Personnellement, je trouve cela très gênant.

                Posté par . Évalué à 3.

                Oui c'est ce qu'on disait aux producteurs face à la grande distribution.
                On voit que ça a bien marché.

            • [^] # Re: Personnellement, je trouve cela très gênant.

              Posté par . Évalué à 4.

              Airbnb, tu les vois clairement à chaque achat et c'est élevé.

              Un peu au dessus de 10% sur mes 5 dernières réservations. T’es libre de trouver ça élevé, perso je me dit que ces gens ne louerais jamais quoi que ce soit sans airbnb. Et que la seule raison pour laquelle ces apparts étaient en location, c’est airbnb.
              Dit autrement, sans ces 10% de commission, ces loueurs auraient touché 0%. Moi j’appelle ca “the cost of doing busines”. Airbnb ouvre de l’inventaire, purement et simplement.
              Tiens, puisqu’on parle d’inventaire. Essaye de booker un trip à San Francisco dernière minute pendant Dreamforce, openworld, gdc ou autre grosse conf. Sans airbnb, c’est just pas possible. Les hôtels sont pleins. Au mieux, tu trouves des chambres à 800 dollar la nuit, ou les hotels de passe du tenderloin.
              Example vécu, j’ai un reçu si tu me crois pas. Airbnb me donne accès à des chambres à Berkeley pour 150-200 dol’ (sous réserve que je m’y prenne avant 18 heures pour le soir meme, certes).

              Et sinon, pour les restaus, ouais, j'aime bien appeler pour réserver, je trouve ça plus sympa. Je n'aime pas ce côté instantané qui fait que ce n'est plus vraiment une démarche.

              Ben voyons. Une démarche. T’en as d’autres des comme ca?

              l'économie des intermédiaires a pris un énorme essor ces dernières années

              Ouaip. La facilité de voyager a explosé ces dernières années, combine ça avec une population qui a beaucoup plus d’argent à dépenser en loisir, la magie d’internet et l’explosion du mobile, et paf, l’industrie du tourisme explose.
              Les acteurs historique (agences de voyages) ne sont plus adaptés au marché, et entre en jeu des acteurs qui peuvent faire passer le bouzin à l’echelle.
              Si ça te pose un souci, je sais pas trop quoi te dire.

              Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

              • [^] # Re: Personnellement, je trouve cela très gênant.

                Posté par . Évalué à 10.

                La facilité de voyager a explosé ces dernières années, […]

                C'est un vrai problème ça en vrai. Vu que tu semble en profiter autant que possible, je présume que tu ne va pas apprécier, mais ce n'est pas une hypothèse tenable si on espère encore limiter notre impact sur l'environnement.

                Mettre ton yaourt dans la poubelle jaune ne sert à rien si tu fais 3 fois le tour de la planète en avions par an.

              • [^] # Re: Personnellement, je trouve cela très gênant.

                Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 05/01/19 à 11:26.

                Si ça te pose un souci, je sais pas trop quoi te dire.

                Les impacts du tourisme de masse me pose un souci, oui. Du genre, ça n'arrange pas le réchauffement climatique.

                Mais du moment que les gens ont leurs loisirs, spa grave, hein.

                "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

              • [^] # Re: Personnellement, je trouve cela très gênant.

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                [le début, je ne vais pas tout copier]

                En quoi ça enlève le fait qu'on crée du pyramidal ? Parce que c'était le sujet initial de mon fil de discussion et ce qui m'a conduit à parler de cela.

                La centralisation et le monopole crée du pyramidal, en particulier quand les salariés des dites boîtes sont extrêmement bien payés.

                C'est pareil pour Amazon. Ca crée du pyramidal, même si plein de petites boîtes profitent de la market place.

                Le business de la pub Google, c'est pareil, à l'arrivée tu as tous les consommateurs qui payent la pub par leur consommation et des gens chez Google extrêmement bien payés grâce à cette manne.

                Et c'est ce fonctionnement pyramidal poussé à l'extrême qui me pose un souci. Si les salaires étaient normaux, ça ne me poserait pas de souci.

                Ben voyons. Une démarche. T’en as d’autres des comme ca?

                Euh, chacun sa manière de voir les choses, j'ai envie de dire. T'as le droit ne pas être d'accord, j'ai le droit de penser ce que je veux.

                Perso, j'aime bien appeler pour réserver mon restau. Et oui, l'aspect d'avoir l'impression de faire quelque chose de concret, ça me plait.

                l'économie des intermédiaires a pris un énorme essor ces dernières années
                Ouaip. La facilité de voyager a explosé ces dernières années, combine ça avec une population

                En fait, ce qui est un peu gênant dans ta prose, c'est que tu cites une phrase puis tu réponds complètement à côté. Je parle du fait que l'essor de l'économie des intermédiaires me pose un souci parce que ça crée vite des systèmes pyramidaux.

                Encore une fois, t'as le droit de ne pas être d'accord mais évite de déformer les propos des gens, c'est relou.

                Et avoir une idée du contexte qui a amené la discussion, ça aide à voir où les gens veulent en venir plutôt que de répondre sur une petite partie du raisonnement.

  • # Meilleur ?

    Posté par . Évalué à 10.

    du meilleur éditeur de texte disponible sous Windows

    SublimeText, Atom, vs code, etc Je trouve qu'on peut facilement trouver aussi bien sinon mieux.

    • [^] # Re: Meilleur ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      gvim.exe

      • [^] # Re: Meilleur ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        Ah non pas (g)vim !

        Tu as du scam dès la page d'accueil!

        Help poor children in Uganda!
        type :help iccf<Enter> for information

    • [^] # Re: Meilleur ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    • [^] # Re: Meilleur ?

      Posté par . Évalué à -5.

      c'est marrant que personne ne tique sur le nom du logiciel, au début je croyais que c'était fait par MS. on pourra dire que l'auteur du logiciel a eu beaucoup d'inspiration.

      Ensuite j'ai jamais compris pourquoi il n'y avait pas de version Linux. Peut-être est-ce trop cher pour les yellow jacquet?

      • [^] # Re: Meilleur ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        c'est marrant que personne ne tique sur le nom du logiciel, au début je croyais que c'était fait par MS. on pourra dire que l'auteur du logiciel a eu beaucoup d'inspiration.

        C'est marrant de se dire que le mot "bloque note" appartient à Microsoft, comme si "pomme" était forcément lié à Apple… Pour moi ni Microsoft ni Notepad++ n'ont d'originalité dans le nom de leur éditeur de texte, mais ce n'est pas grave, ça fait le job :-)

      • [^] # Re: Meilleur ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 02/01/19 à 08:58.

        Si j'ai bien compris c'est comme pour Sumatra pdf en gros c'est un type qui fait le boulot tout seul. Donc il développe pour sa plateforme.

        Sinon il existe pour Linux Notepadqq qui est l'équivalent mais en moins bien je trouve (il y a des trucs qui manquent comme commenter).

        OS préféré Mageia 6 et Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

        • [^] # Notepadqq

          Posté par . Évalué à 3.

          Sinon il existe pour Linux Notepadqq qui est l'équivalent

          Merci de l’info.

          mais en moins bien je trouve (il y a des trucs qui manquent comme commenter).

          D’un autre côté, il a d’origine des thèmes de couleur avec fond noir et couleurs d’écriture claires (donc un bon contraste). C’est ce qui me fatigue les moins les yeux, donc à mon goût, ça le rend déjà supérieur à beaucoup d’éditeurs, qui ne proposent pas ça.

          Il lui manque, comme à presque tous les éditeurs, une option d’affichage des espaces insécables, ce qui rend la programmation en utilisant la disposition Bépo plus risquée, du fait de l’espace insécable (et bientôt l’espace insécable fine) en Maj+Espace. Il y a moyen d’éviter le risque en matérialisant les espaces normales, mais c’est plus lourd visuellement.

          ¯ : macron (typographie), petit signe diacritique, qui prétend ne pencher ni à gauche ni à droite, mais se place nettement au dessus des vraies lettres, qu’il considère avec mépris.

      • [^] # Re: Meilleur ?

        Posté par . Évalué à 10.

        Ensuite j'ai jamais compris pourquoi il n'y avait pas de version Linux. Peut-être est-ce trop cher pour les yellow jacquet?

        Je dirais plutôt que sur Linux il existe de très nombreux éditeurs de texte avancés, la plupart du temps ton environnement de bureau en fourni un: Kate, kwrite, gedit…

        Sur Windows, le bloc notes a toujours été une catastrophe (pas de coloration syntaxique, non respect des retours à la ligne, ajout de M invisibles…) donc on a cruellement besoin de Notepad++.

        • [^] # Re: Meilleur ?

          Posté par . Évalué à 1.

          Sur Windows, le bloc notes a toujours été une catastrophe (pas de coloration syntaxique, non respect des retours à la ligne,

          Concernant les retours à la ligne, ce n'est plus exact.
          Depuis la version 1809 de Windows 10, le Bloc-Notes gère les retours à la ligne à la mode Unix (LF uniquement).

          Il affiche même dans la barre d'état ce qui est utilisé.
          Par contre, il n'y a pas moyen de convertir ou de sélectionner soi-même le format souhaité.

          Mais bon, c'est un début… (après plus de 20 ans)

        • [^] # Re: Meilleur ?

          Posté par . Évalué à 7. Dernière modification le 02/01/19 à 16:27.

          Kate est aussi disponible pour Windows: https://kate-editor.org/get-it/
          Il est plus avancé que Notepad++ : https://kate-editor.org/about-kate/

          Voir https://en.wikipedia.org/wiki/Comparison_of_text_editors

        • [^] # Re: Meilleur ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Sur Windows, le bloc notes a toujours été une catastrophe

          Ben historiquement, notepad, c'est un CEdit avec une fonction d'ouverture, d'enregistrement et une fonction d'annulation sommaire. Le reste ce sont des contrôles natifs du CEdit. De mémoire, sous NT4/2000 il était même limité à des fichiers de 64ko max. Tout ça pour dire que je ne crois que quiconque n'ait jamais vendu ce truc comme un concurrent à quoi que ce soit.

          • [^] # Re: Meilleur ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Tout ça pour dire que je ne crois que quiconque n'ait jamais vendu ce truc comme un concurrent à quoi que ce soit

            c'était tout de même une large amélioration de EDLIN.COM :-)

          • [^] # Re: Meilleur ?

            Posté par . Évalué à 2.

            Tout ça pour dire que je ne crois que quiconque n'ait jamais vendu ce truc comme un concurrent à quoi que ce soit.

            J'ai juste dit que le bloc notes de base sur Windows est pourri et que c'est pour ça que Notepad++ est si apprécié sur cette plateforme.

    • [^] # Re: Meilleur ?

      Posté par . Évalué à -3.

      SublimText, Atom, Visual Studio tout ça c'est bon pour les secrétaires certainement pas les informaticiens.
      Lorsque tu commences à avoir des skills sous Vim ne ne vois même pas comment tu peux approcher des usines pareil.

  • # Ironie

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Quand on pense qu'un smicard français sans compter les aides financières est dans le 7% des plus riches du monde, je trouve assez gonflé de mettre d'un côté les inégalité sociales mondiales pour parler du cas national ensuite.

    Même si évidemment on peut faire des choses au niveau national pour réduire ces inégalités de manière légitime.

    Source : http://www.globalrichlist.com/ et saisir 13800€ qui est le salaire net annuel d'un Smic français taux plein en 2018

    • [^] # Re: Ironie

      Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 02/01/19 à 08:46.

      Ça dépend juste ce qu'on peut faire avec 13800 € dans le pays où on vit au quotidien (prix du logement, de la nourriture). Tout est relatif.

      • [^] # Re: Ironie

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Tu crois sincèrement qu'un smicard français vit moins bien (en terme de pouvoir d'achat) que la plupart des citoyens du monde qui ont un revenu du type classe moyenne basse dans leur propre pays ? C'est oublier à quel point la France est un pays riche avec des habitants qui ont dans l'ensemble un pouvoir d'achat élevé par rapport aux autres.

        D'autant plus que la France est un pays avec des services publics assez développés, avec un salaire bas tu bénéficies de beaucoup de prestations publiques à prix bas voire gratuits (santé, éducation, etc.). Contrairement à certains pays comme les USA où un salaire plus élevé est requis pour faire face aux dépenses que l'État ne prend pas en charge. Du coup ce classement (qui reste un ordre de grandeur, pas d'une précision absolue) n'est pas si irréaliste que tu le sous entends.

        • [^] # Re: Ironie

          Posté par . Évalué à -3.

          Je ne dis pas que c'est la même personne, je dis juste qu'on ne les a jamais vu ensemble au même moment.

          Je ne dis pas que c'est la même personne, je dis juste qu'on ne les a jamais vu ensemble au même moment.
          (source: complot facile)

          Après avoir discuté avec un gilet jaune par le net , je suis persuadé qu'il y a quand même ingérence étrangère (message bien rédigé parlant du taux de chomage etc… suivi 2 messages plus loin par "tu aimes la femme ?"). Cela s'apparente plus à une tentative de destabilisation que de révolution sociale.

          concernant le developpeur de notepad++, qui m'est utile pour l'analyse de logs, c'est un bon logiciel, bien eilleur que textpad, et son auteur est engagé politiquement, on se souvient de son message contre la représentante du FN aux présidentielles.

          La question est le remplacer par quoi , et à mon avis, en fait, il y a du choix, il y a atom pour et même universal viewer pour mes cheres logs qui n'est pas un éditeur mais un viewer (limitations de notepad++ pour ouvrir des fichiers de logs de X Mo, je crois aux alentours de 900 Mo )

          Le point abordé est : est ce qu'une prise de position politique pourrait me faire cesser d'utiliser un logiciel ? Tout dépend si la langage utilisé est plus "citoyen non revendicatif", ie que ses positions politiques ne modifient pas le logiciel (type fetchmail) , ou alors des prises de position qui vont aller modifié le logiciel en question.
          Imaginons un seul instant un pop-up lors d'un connection à Azure qui nous indique de voter pour le candidat qui defendra au mieux les intérêts de Microsoft, ça me dérangerait

          • [^] # Re: Ironie

            Posté par . Évalué à 5.

            Sans mettre en oeuvre des usines à gaz à base d'Electron/Java (Atom, VS, Eclipse ….)
            utiliser des éditeurs proprio ou en open source washing (Sublime, Visual Studio, IntelliJ, …)
            et qui tournent sous Windows (puisqu'on parle de Notepad++)
            tu as Scite: https://www.scintilla.org/SciTE.html

            Il fait ce qu'on lui demande et reste light.

        • [^] # Re: Ironie

          Posté par . Évalué à 5.

          je ne sais pas. Je suis déjà allé dans des pays où le revenu moyen est bien plus bas qu'en France, et pourtant les gens avaient l'air de vivre mieux, sans compter que l'insécurité, les risques de terrorisme etc étaient moins grands…

          • [^] # Re: Ironie

            Posté par (page perso) . Évalué à 8. Dernière modification le 02/01/19 à 10:57.

            Tout dépend de ce que tu appelles mieux. J'ai constaté que beaucoup de gens dans d'autres pays (car je voyage aussi) sont heureux avec peu de possessions personnelles. La France est assez suréquipé en terme d'électroménager, d'électroniques (ordi, téléphones, télé, consoles), de voitures par rapport à la plupart des pays ayant un coût de la vie plus faible comme tu le dis. Le français mange aussi des produits souvent plus chers à produire que les pays dont tu parles, comme la viande.

            Et en général s'y soigner est moins cher pour le citoyen de manière directe en plus d'avoir des soins de meilleure qualité.

            L'argent ne fait clairement pas le bonheur. Mais il fait l'équipement et les services dont les gens ont accès. Et très clairement, la France est dans le haut du panier pour le moment sur la question et pas qu'à cause des 1% les plus riches du pays.

            • [^] # Re: Ironie

              Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 03/01/19 à 08:43.

              L'argent ne fait clairement pas le bonheur.

              Je suis récemment tombé sur une étude (référence needed) qui stipule bien le contraire : oui, l'argent fait le bonheur (en tous cas y participe très largement).

              Mais ce n'est pas un montant fixe qui sert de levier, mais plutôt sa place dans l'entourage. Si tu es le plus riche du quartier, quels que soient tes revenus, tu seras plus enclin au bonheur que si t'es le moins riche du quartier (même si tu touches plus que dans le premier cas).

              Tu l'as dit toi-même : le SMICard est sollicité par un système économique dont il n'a pas les moyens. Il regarde autour de lui et voit tout ce qu'il ne peut pas se payer.

              Alors peut-être que oui, un SMICard français est plus à plaindre qu'un paysan guatémaltèque qui pourtant touche peut-être 10x moins.

              En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

              • [^] # Re: Ironie

                Posté par . Évalué à 0.

                Effectivement rien n'a de sens sans un référentiel, c'est pourtant évident. Tout se rapporte à quelque chose et se contextualise.

          • [^] # Re: Ironie

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            Pareil sans voyager ; juste à travers les récits familiaux. Le tiers-monde n'est plus ce qu'il était en bien des points du globe. Ce n'est pas vrai partout bien entendu, mais on observe une nette progression dans bien des pays d'Asie, d'Afrique, et d'Amérique.

            Simultanément, les 1% dont il est question dans le journal invitent les élites d'un peu partout dans le monde à les rejoindre (par exemple dans les différentes instances de gouvernance économique mondiale) pour faire rentrer sagement chaque pays nouvellement développé dans ce beau système socio-économique dénoncé par notepad++. Quand on pense que jusqu'au 28 mars 1885 la principale activité économique actuel de nos pays/élites était pénalement répréhensible (et même passible de la peine de mort antérieurement), je trouve qu'il y a de quoi se poser des questions.

            Pour en revenir à l'excellente question de Marotte, personnellement je suis à fond partisan de l'action politique de tout humain ; développeur inclus. C'est pour cela que je préfère les logiciels libres aux logiciels open-sources. Nos actions publics que nous le souhaitions ou non sont toujours porteuses d'un message politique. Quand je reçois un fichier dans un format privateur je le perçois systématiquement comme un message tacite d'insulte au vivre ensemble, comme le leitmotiv morale de firmes comme mirosoft : « mon intérêt avant tout autre considération. »

            À mon sens penser agir « non-politiquement » est déjà une action politique de renoncement sociale. Autant les logiciels pour widows ne m'intéressent pas ; autant j'approuve totalement l'idée qu'un développeur s'engage politiquement. Ça n'est pas un gage de ne pas se fourvoyer — peut-être après tout son message est-il totalement erroné — mais c'est un fondement nécessaire de la démocratie.

            « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

            • [^] # Re: Ironie

              Posté par . Évalué à 4.

              Quand je reçois un fichier dans un format privateur je le perçois systématiquement comme un message tacite d'insulte au vivre ensemble […]

              On parle de celui qui ne veut pas que n'importe qui utilise son logiciel sur des considérations d'opinions personnelles ? Ouai…

              • [^] # Re: Ironie

                Posté par . Évalué à 2.

                Non de ceux qui s'opposent au mariage pour tous :-)

            • [^] # Re: Ironie

              Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 02/01/19 à 11:19.

              Quand on pense que jusqu'au 28 mars 1885 la principale activité économique actuel de nos pays/élites était pénalement répréhensible (et même passible de la peine de mort antérieurement), je trouve qu'il y a de quoi se poser des questions.

              De quoi parles-tu ?

              • [^] # Re: Ironie

                Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                De la spéculation. Ce truc auquel désormais tout le monde est invité quotidiennement en allumant son poste de radio/télévision/ordinateur. Bon en général ils appellent ça plutôt investir. Ça fait plus noble.

                « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

                • [^] # Re: Ironie

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Et ce serait la principale activité économique ? Tu as les chiffres ?

                  • [^] # Re: Ironie

                    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                    L'écart est astronomique. Un exemple: «Les transactions journalières sur la bourse de Londres, la City, représentent les trois-quarts du PIB de la Grande-Bretagne en 2015: 2 848 milliards de dollars par jour !» (source)

                    Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

                • [^] # Re: Ironie

                  Posté par . Évalué à 3.

                  La spéculation et l'investissement, ça n'est pas la même chose. Il y a d'ailleurs un doute profond chez les antilibéraux sur la nature du «vrai» méchant : est-ce le spéculateur ou l'actionnaire? Le spéculateur est l'épouvantail du capitalisme, celui qui se fait de l'argent sans rien faire. Mais d'un autre côté, il est plutôt neutre pour la vie des entreprises. L'actionnaire est celui qui maintient la valeur de l'entreprise, mais d'un autre côté c'est avec lui que les salariés sont en conflit pour le partage des richesses.

                  • [^] # Re: Ironie

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                    Le spéculateur … il est plutôt neutre pour la vie des entreprises.

                    Tu places les fonds qui jouent aux LBO dans quelle case ?

                    Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

                    • [^] # Re: Ironie

                      Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 05/01/19 à 21:48.

                      Techniquement, ça n'est pas de la spéculation. La spéculation cherche à tirer des bénéfices à partir des fluctuations des cours en achetant et revendant. Le LBO est un achat d'entreprise en s'endettant, avec l'espoir de se rembourser grâce à l'activité de la boîte. C'est une forme d'actionariat, par définition, non?

          • [^] # Re: Ironie

            Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 02/01/19 à 17:59.

            les gens avaient l'air de vivre mieux, sans compter que l'insécurité, les risques de terrorisme etc étaient moins grands…

            Le terrorisme c'est un épouvantail car il n'est qu'une infime portion de morts/blessés/etc en France. Rien qu'une grippe hivernale fait 500 fois plus de morts que l'attentat du Bataclan.
            Pour l'insécurité je ne sais pas dans quel pays tu es allé, mais vas en Afrique ou en Amérique du sud, ça va te faire tout drôle entre les vols, les viols, les gens qui se fracassent la tête pour des histoires, des familles qui relatent la disparition du gosse l'année dernière.

            Mais le point le plus frappant est qu'en France nous avons un système de santé certes perfectible et cher, mais tu ne crèves pas d'une occlusion intestinale, ni d'une fracture ouverte, ni d'un accouchement qui se passe mal, etc tu piges le principe. Nous gagnons facilement 10 ans d'espérance de vie de qualité correcte (je ne compte pas les fins de vie misérables que nous avons, sinon c'est 15 ou 20 ans de gagnés).

            Après, pour le peu que j'ai vu ailleurs, la joie de vivre est plus ressentie dans des pays bien plus modestes que le nôtre.
            Un peu comme nos grands parents qui ont connus la guerre et qui avaient l'air bien plus heureux que nous et nos parents.

            • [^] # Re: Ironie

              Posté par (page perso) . Évalué à -2. Dernière modification le 02/01/19 à 19:15.

              Mais d'un autre côté, le terrorisme ne fait quasiment aucun mort en France parce que la grande majorité des attentats a été déjouée. Si cela n'avait pas été le cas, les chiffres seraient peut-être différents.

              De plus, lutter contre le terrorisme islamiste est aussi lutter contre la mise en place d'un État islamiste en France (c'est quand même leur but, à la base).

              • [^] # Re: Ironie

                Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 02/01/19 à 21:29.

                Mais d'un autre côté, le terrorisme ne fait quasiment aucun mort en France parce que la grande majorité des attentats a été déjouée.

                Même avec 10 fois plus de morts, le terrorisme ne serait qu'une goutte d'eau dans la mortalité française. Prendre sa voiture serait toujours statistiquement plus dangereux.

                Bref, ça prend bien l'espace médiatique, mais les conséquences en vies humaines restent quand même bien faibles.

                De plus, lutter contre le terrorisme islamiste est aussi lutter contre la mise en place d'un État islamiste en France (c'est quand même leur but, à la base).

                Sincèrement, personne ne croit qu'un État islamiste se mettra en place en France d'ici un siècle… Encore moins à coup d'attentats clandestins. Je rappelle que la France c'est moins de 10% de musulmans (et ils ne sont pas tous favorables à la charia, loin de là), c'est environ 40% d'athées, un petit moins de chrétiens. Croire que ces quelques actes pourraient faire basculer la France dans un État islamique c'est bien ridicule, avec quasiment personne pour soutenir l'action.

                Par contre le retour à une dictature via l'islamophobie et à coup de nationalisme, ça a déjà plus de chances de se réaliser.

                • [^] # Re: Ironie

                  Posté par . Évalué à -10. Dernière modification le 02/01/19 à 21:45.

                  Je rappelle que la France c'est moins de 10% de musulmans

                  Par contre ils pondent tous plus de 5 gosses, et dés qu'ils peuvent ils ramènent toute la famille du pakistan.
                  A voir dans le futur.

                  🇪🇺

                • [^] # Re: Ironie

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Je rappelle que la France c'est moins de 10% de musulmans (et ils ne sont pas tous favorables à la charia, loin de là), c'est environ 40% d'athées, un petit moins de chrétiens. Croire que ces quelques actes pourraient faire basculer la France dans un État islamique c'est bien ridicule

                  Évidemment, si on sort des stats a l’échelle du pays, on peut ne pas voir le problème. Et oublier que notre territoire loin d’être un ensemble uniforme et que localement, ces stats explosent.

                  Et le risque à terme, c'est de se retrouver dans une situation relativement similaire a celle d’Israël, dans lesquels nos quartiers seraient hors de controle et dans lesquels la sécurité des musulmans contre leurs "oppresseurs" seraient géré par des groupes terroristes.

              • [^] # Re: Ironie

                Posté par . Évalué à 1.

                c'est quand même leur but, à la base

                Hein ? Ça n'est pas du tout le but du terrorisme islamique. Leur objectif est de nous faire arrêter de nous impliquer au Moyen Orient. Ils n'ont aucune intention de quoi que ce soit pour la France ou le moindre pays occidental. Ils ne sont pas assez nombreux et ne sauraient même pas si mettre à la tête.

                L'objectif est uniquement de nous faire peur pour maintenir une tension et nous faire nos retirer de leur conflits. Les musulmans ne sont en aucune manière à rattacher à eux. C'est comme si on mettait les blancs et les skinheads dans le même panier. Ça n'a rien à voir.

                Et non en terme de risque quasiment n'importe quelle autre cause est plus meurtrière (dans nos contrée). Ce sont des morts violentes et horribles, mais elles touches très peu de monde. Le rapport entre la médiatisation et le danger est à leur avantage. Leur unique but c'est de faire peur.

                • [^] # Re: Ironie

                  Posté par . Évalué à 8.

                  Hein ? Ça n'est pas du tout le but du terrorisme islamique. Leur objectif est de nous faire arrêter de nous impliquer au Moyen Orient. Ils n'ont aucune intention de quoi que ce soit pour la France ou le moindre pays occidental. Ils ne sont pas assez nombreux et ne sauraient même pas si mettre à la tête.

                  Pas du tout. Ca c'est la propagande islamiste, il faudrait bien être naïf pour croire qu'en se retirant du Moyen Orient on arrêterait les attentats.

                  L'idée de faire des attentats est de semer le chaos dans les pays cibles, afin que le pays se divise, se morcelle, qu'il s'y crée des milices, et ainsi que Daech puisse assurer la "protection" des musulmans, qui sont décrits comme opprimes par leur propagande. C'est une stratégie maintes fois utilisée dans les pays arabes et qu'ils cherchent a appliquer en France et il me semble aussi en Belgique.

                  Et quand on voit à quel point notre pays est fragmenté, à quel point les minorités musulmanes vivent reclus, coupées du reste de la société, et cultivent un sentiment de victimisation sur beaucoup de sujets (fondée ou non), c'est une stratégie qui a l’évidence me semble tout a fait possible de fonctionner. Je crois qu'on a eu beaucoup de chance que Daech n'ait pas réussi a résister en Syrie.

                  Un peu de lecture sur la stratégie de Daech par des gens plus éclairés que moi:
                  https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tat_islamique_(organisation)#Strat%C3%A9gie

                  • [^] # Re: Ironie

                    Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 03/01/19 à 17:10.

                    L'idée de faire des attentats est de semer le chaos dans les pays cibles, afin que le pays se divise, se morcelle, qu'il s'y crée des milices, et ainsi que Daech puisse assurer la "protection" des musulmans, qui sont décrits comme opprimes par leur propagande. C'est une stratégie maintes fois utilisée dans les pays arabes et qu'ils cherchent a appliquer en France et il me semble aussi en Belgique.

                    Et "ta" propagande, elle vient d'où ? Les divisions qui existent dans le pays sont bien plus l'oeuvre de discours politiques ou de propagandes nationalistes que de quelques actes isolés dirigés par des pays arabes ou Daech ou qui tu veux. Au contraire, ces attentats ont plutôt pour effet de réunir une nation dans le deuil et le respect des victimes.

                    Et quand on voit à quel point notre pays est fragmenté, à quel point les minorités musulmanes vivent reclus, coupées du reste de la société, et cultivent un sentiment de victimisation sur beaucoup de sujets (fondée ou non), c'est une stratégie qui a l’évidence me semble tout a fait possible de fonctionner.

                    N'est-ce pas le cas pour une vaste majorité de minorités ? Si on parle d'une minorité recluse, coupée du reste de la société, je te propose de parler des hommes et femmes qui gouvernent ce pays. D'expérience très personnelle, qui n'a donc aucune valeur, les musulmans français que je connais ne cherchent aucunement à s'isoler mais sont bien plus victimes d'un isolement dû à la discrimination dont ils font l'objet.

                    Un peu de lecture sur la stratégie de Daech par des gens plus éclairés que moi:
                    https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tat_islamique_(organisation)#Strat%C3%A9gie

                    L'article wikipedia indique aussi un nombre de membres entre 3000 et 30000. Même si ce nombre est erroné par un facteur 10 ou 100, comment pourraient-ils passer à la 2ème étape de leur stratégie dans un pays qui en compte plus de 60 millions ?

            • [^] # Re: Ironie

              Posté par . Évalué à 4.

              tu ne crèves pas d'une occlusion intestinale, ni d'une fracture ouverte, ni d'un accouchement qui se passe mal, etc tu piges le principe

              Je pige le principe et je ne remets pas en cause le raisonnement mais j'avais souvenir que des femmes meurent encore en couche en France à notre époque alors j'ai fait une petite recherche rapide. Ce qui suit est un point de vue purement chiffré et complètement déshumanisé.

              D'après wikipedia qui prouve ton point pour les pays pauvres :

              Le taux de mortalité maternelle est un indice statistique de la mort maternelle.
              En Europe, le taux moyen par pays se situe entre 3 et 30 pour 100 000 naissances en 2006

              En admettant que la France est le pays avec le taux de mortalité maternelle le plus faible (3 pour 100 000 naissances), INSEE nous dit qu'il y a en France entre 60 000 et 70 000 naissances par mois. En prenant le nombre le plus bas, il y aurait 700 000 naissances en France par an soit 21 morts maternelles par an en France. Avec les données d'entrées, ce nombre de 21 morts est le minimum.

              Wikipedia nous apprend que :

              Les attentats perpétrés au nom de l’État islamique en France depuis janvier 2015 ont fait au total, en décembre 2018, après l'attentat de Strasbourg, 251 morts.

              Soit environ 63 morts par an. En considérant qu'une victime sur 2 est une femme, 32 femmes meurent, en moyenne, tous les ans à cause du terrorisme islamiste en France. A comparer avec le nombre précédent, nous sommes proches d'une égalité.

              • [^] # Re: Ironie

                Posté par . Évalué à 3.

                32 femmes meurent, en moyenne, tous les ans à cause du terrorisme islamiste en France.

                C’est pas grand chose si on compare aux « crimes passionnels » dont la victime est une femme, en France ou dans n’importe quel autre pays…

              • [^] # Re: Ironie

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Je comprends ce que tu veux dire (on ne meurt pas de ceci-cela --> en fait si), mais utiliser une statistique qui représente 0,003 % des cas, ce n'est pas crédible :-)

                • [^] # Re: Ironie

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                  Un exemple plus parlant me vient à l'esprit : je me souviens d'une grosse claque (au figuré) que j'ai reçu au Sénégal : dans la famille chez qui j'habitais, il n'y avait aucun cas de paludisme. Ni chez les voisins. Et je n'en entendais pas parler autour de nous. Alors j'ai posé la question « pourquoi il n'y a personne qui a le palu ici ? ». On m'a répondu « Ben… parce qu'ils sont morts ».
                  Ça fait tout drôle de se rendre compte que plusieurs gosses du voisinage n'existent plus et que tout le monde y est habitué.
                  Le Sénégal n'est pas un pays pauvre, ni infesté de moustiques (il y en a des paquets tout de même). Qu'est ce que ça doit être ailleurs !

                  Ma femme (européenne blanche) a le paludisme depuis 30 ou 35 ans. Elle n'a plus aucun effet sensible, tout comme la plupart des européens qui bénéficient de nos infrastructures médicales.
                  En Afrique c'est environ 400.000 morts par an.
                  Alors c'est vrai que ceux qui passent à travers les mailles du filets, ils se sentent plutôt heureux :-) Je mets un smiley mais c'est vrai, globalement ils sont bien plus heureux que « nous ». Par contre ils ne vivent pas mieux.

                  Après, à choisir : vivre plus ou moins heureux, ou vivre plus ou moins bien ?

          • [^] # Re: Ironie

            Posté par . Évalué à 0.

            Clairement oui.

            Certain, beaucoup ici devraient aller faire un p'tit tour dans les pays de l'Europe de l'est que l'on considéraient il y a quelques décennie presque comme le tiers monde.
            C'est dingue la mutation qu'il y a eu. Sur le papier ils sont plus "pauvre" il parait : Pourtant les gens donnent l'impression de moins trimer qu'ici.

        • [^] # Re: Ironie

          Posté par . Évalué à 4.

          Si la pauvreté est définit comme 50% du salaire médian, c'est à cause du pouvoir d'achat variable.

          Une coupe de cheveu est la même en France ou à Dakar, mais le prix ne sera pas le même ! Ni le loyer…

          Cela me rappelle l'africain qui racontait la vie de son père avec sa ferme, son troupeau, qui n'avait pas les 2$/jours de pauvreté absolut, mais vivait mieux que lui qui galérait au USA.

          "La première sécurité est la liberté"

          • [^] # Re: Ironie

            Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 03/01/19 à 15:57.

            Cela me rappelle l'africain qui racontait la vie de son père avec sa ferme, son troupeau, qui n'avait pas les 2$/jours de pauvreté absolut, mais vivait mieux que lui qui galérait au USA.

            Tout dépend de ce qu'on appelle vivre mieux.
            La plupart des américains ont l'eau courante et potable chez eux. Ils ont également pour la plupart accès à l'électricité. Ce n'est pas le cas de tous les africains même ceux de la classe "moyenne".

            Pour ce qui est de l'accès à la santé c'est certes très cher en Amérique (cher en France aussi mais on cotise à la sécu pour que tout le monde puisse y avoir accès), mais au moins les hôpitaux existent. Ça me fait sourire quand le roi du Maroc se fait opérer à Paris, l'un des hommes le plus important du Maroc ne peut pas se faire opérer dans le pays (l'opération semble cependant délicate)

          • [^] # Re: Ironie

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            2$/jours de pauvreté absolut, mais vivait mieux que lui qui galérait au USA.

            Salauds de pauvres, on devrait leur faire payer une taxe tellement ils vivent mieux que nous.
            Ces crétins de pauvres veulent moins de pénibilité, plus de santé, plus de sécurité, alors qu'ils sont déjà plus heureux que les américains.

            Tu compares :
            - une famille africaine qui n'a pas d'enquiquinements majeurs (pas de grosse maladie, pas de guerre, pas de famine) vivant dans une société presque dépourvue d'argent permettant à chacun de se nourrir en bossant dur. Soit 10 % des africains ?
            avec :
            - des américains en galère. Soit 10 % des américains ?

            Dans ce cas on peut comparer les 10 % d'africains qui crèvent de faim/guerre/maladie avec les 10 % d'américains qui vivent très confortablement --> ça ne démontre rien non plus

            Peut-être que tu mélanges « vivre mieux » et « être heureux » ?

            • [^] # Re: Ironie

              Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 09/01/19 à 15:31.

              Ce n'est pas moi qui le disait, c'était le fils de l'africain (sur Quora). Et non, le père ne bossait pas dur du tout, à l'inverse de son fils.

              Dire que cela représente 10% de la population "bottom 10", je n'en sais rien et toi non plus. Mon but était de montrer un contre exemple.

              "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: Ironie

          Posté par . Évalué à 2.

          J'ai horreur de ce genre de discours mondialiste et pointant du doigt l'assiette de l'autre. Te plain pas t'as 2 grains de Riz regarde ton voisin il en a 2, de quoi tu te plains.

          Tu m'as l'air d'être le genre de personne qui s'imagine encore qu'en Roumanie ou en Pologne ils vivent pieds nue dans des fermes en chaumes et sont obligés de bouffer des racines. ET qu'on devrait se féliciter de notre situation.

          Le SMIC Roumain à fait fois 5 en à peine 10/15 ans. La Pologne voit sa classe moyenne devenir de plus en plus riche, les gens se sont très bien enrichit, les pavillons fleurissent en banlieue des villes de moyennes importances.

          Je suis d'accord avec ce qui est dit plus haut ça n'a aucun sens de faire des comparaisons avec des référentiels qui n'ont rien à voir.

          • [^] # Re: Ironie

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            J'ai horreur de ce genre de discours mondialiste et pointant du doigt l'assiette de l'autre. Te plain pas t'as 2 grains de Riz regarde ton voisin il en a 2, de quoi tu te plains.

            Je ne dis pas qu'un français, pauvre ou pas, n'a pas à se plaindre, mais de rappeler qu'un français même avec un revenu comme le SMIC est en réalité plutôt riche à l'échelle du monde. Ce qu'on a tendance à oublier ou à minimiser.

            Tu m'as l'air d'être le genre de personne qui s'imagine encore qu'en Roumanie ou en Pologne ils vivent pieds nue dans des fermes en chaumes et sont obligés de bouffer des racines. ET qu'on devrait se féliciter de notre situation.

            Je sais très bien que l'Europe de l'Est a une situation qui s'est grandement améliorée et qu'ils ont une classe moyenne équipée. Mais il ne faut pas se leurrer, en Pologne le niveau de vie est plus bas qu'en France. L'équipement des gens aussi.

      • [^] # Re: Ironie

        Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 02/01/19 à 21:46.

        Ça dépend juste ce qu'on peut faire avec 13800 € dans le pays où on vit au quotidien (prix du logement, de la nourriture). Tout est relatif.

        Mais du coup ça s'applique aussi au "salaud de riche parisien" qui gagne 4000€/mois (ce qui est bien au delà du salaire médian, mais lui permet pourtant à peine de s'acheter péniblement 25m² en s'endettant sur 20 ans s'il ne compte que sur son propre salaire, n'a pas de capital initial ni de parents riches, et souhaite se loger pas trop loin de son taff alors que l'immobilier est à 10000€/m²…).

        Bref oui, il faut comparer à parité de pouvoir d'achat !

        • [^] # Re: Ironie

          Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 09/01/19 à 12:03.

          Uniquement sur 20 ans ? Bha ça va y a encore de la marge pour aller jusqu'a 40/50 ans voir une ou deux vie comme en Espagne.

          • [^] # Re: Ironie

            Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 09/01/19 à 13:48.

            Mouais bon, j'ai quand même parlé de qqun qui gagnerait 4000€/mois hein ;)
            (ce qui en appliquant le ratio de 1/3 autorise des mensualités de 1333 € / mois et permet donc d'emprunter environ 257000€ sur 20 ans d'après le simulateur sur meilleurtaux.com, donc d'acheter un bien pour environ 239000€ hors frais de notaire, ce qui correspond à un logement d'environ 24m² à Paris dans un quartier moyen. Bon après il ne faut pas exagérer non plus car malgré tout ça reste dans la catégorie de ceux qui ne sont pas trop à plaindre :), mais je voulais surtout souligner qu'entre gagner 2000 € à la campagne ou 4000 € à Paris, la différence en terme de qualité et niveau de vie n'était pas forcément aussi énorme que ceux de la campagne le pensent, d'autant qu'en gagnant 4000 € je pense qu'il faut payer pas loin de 1000€/mois d'impôts…)

    • [^] # Re: Ironie

      Posté par . Évalué à 6.

      Pour se plaindre, nous sommes spécialistes reconnus

      • [^] # Re: Ironie

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        J'ai d'ailleurs l'impression que tu te plains de l'humeur des Français.

        • [^] # Re: Ironie

          Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 03/01/19 à 15:16.

          Tu sembles te plaindre de ma plainte

    • [^] # Re: Ironie

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      L'inégalité mondiale a des répercutions nationales: plus de justice sociale au niveau mondial, c'est bénéfique pour le national (moins d'emploi délocalisé ou moins d'évasion fiscale par exemple).

      Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

      • [^] # Re: Ironie

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Sauf que ce n'est pas ce que met en avant l’auteur du logiciel qui fait une présentation trompeuse.

        Il dit qu'en somme que 1% de la population mondiale a beaucoup trop de richesse (82%). Soit. Ensuite il dit que Macron applique une politique favorable à ces 1% et qu'il faut donc lutter contre lui.

        Sauf que les 1% ne sont pas les mêmes (l'un est mondial, l'autre est national). Les 1% les plus riches en France ne possèdent que 10 à 15% du patrimoine national. Bien loin des 82%.

        Bref, c'est volontairement trompeur, ça compare des choux et des carottes pour justifier son activisme. Qu'il veuille montrer qu'il n'aime pas la politique de Macron, c'est son droit, manipuler les gens à coup de gros chiffres pour faire passer son message je trouve cela bizarre.

        Ce que je voulais mettre en exergue en plus, c'est que finalement les pauvres français ne sont pas forcément très loin en réalité des 1% des plus riches de la planète. Ce qu'on a tendance à sous estimer.

        • [^] # Re: Ironie

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          Ce que je voulais mettre en exergue en plus, c'est que finalement les pauvres français ne sont pas forcément très loin en réalité des 1% des plus riches de la planète. Ce qu'on a tendance à sous estimer.

          Il suffit d'ajuster le % pour que l'esprit de sa dénonciation soit juste.

          Sans tomber dans la drosophilie:

          https://www.challenges.fr/monde/8-multi-milliardaires-detiennent-autant-de-richesse-que-la-moitie-de-la-population-mondiale-selon-oxfam_448242

          Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

        • [^] # Re: Ironie

          Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 03/01/19 à 17:40.

          Première note : un article du journal Le Monde datant de 2017 indique que les 1% les plus riches français possèdent 17% des richesses nationales.

          Deuxième note : les 82% avancés ne semblent pas justifiés, en tous cas, je n'arrive pas à trouver une source qui corrobore ces nombre. D'après cet article qui cite un rapport de la bibliothèque de la Chambre des communes britannique, ce serait autour des 50% et ça augmenterait autour de 64% vers 2030.

          Si la tendance persiste, les 1% possèderont une valeur nette totale de 305.000 milliards de dollars, soit plus du double des 140 000 milliards de dollars qu'ils contrôlent actuellement.

          Nous sommes environ 7 milliards d'êtres humains sur la planète Terre (et quelques uns dans l'espace) donc 1% d'entre nous c'est 70 millions de personnes. 140 000 milliards / 70 millions = 2 millions.

          Pour faire partie des 1% les plus riches au monde, il faut posséder 2 millions de dollars de richesse soit environ 1,76 millions d'euros.

          D'après une page de France Inter qui cite un rapport de l'INSEE (2016) :

          les 10% les plus aisés ont un patrimoine supérieur à 595.700 euros

          En d'autres mots, si tu fais partie des 10% les plus riches en France, t'es pas certain de faire partie des 1% les plus riches au monde.

          • [^] # Re: Ironie

            Posté par . Évalué à 3.

            Ton calcul n'est pas juste. Si on prend 140 000 milliards pour les 1 % les plus riches, ça ne veut en aucun cas dire qu'il faut 2 millions pour être dans ce 1 %. Ton affirmation n'est vraie que dans l'hypothèse d'une distribution uniforme des richesses pour le 1 %.

            J'ai retrouvé le document original, qui ne donne malheureusement la réponse à la question (ou je suis passé à côté). Un embryon de réponse se trouve sur le graphe 3.2 page 99, où on voit qu'un tiers (en gros) des Européens font partie des 10 % les plus riches du monde.

            Étant donné que la France est plutôt riche en Europe (toute l'Europe, Russie, Biélorussie et républiques des Balkans inclus), il me semble probable que la moitié des Français fassent partie des 10 % d'humains les pus riches. Quant à définir le seuil à 1 %, je ne m'y risquerais pas.

            Tout ça pour dire que ton calcul n'est probablement pas une bonne approximation, mais que je ne vois comment en faire un bonne avec les données à disposition.

            • [^] # Re: Ironie

              Posté par . Évalué à 2.

              Merci d'avoir relevé mon énorme erreur. Le montant calculé n'est que la moyenne de cette tranche. Tout mon raisonnement est donc complètement faux.

            • [^] # Re: Ironie

              Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 03/01/19 à 22:39.

              Plutôt que d'écrire une nouvelle bêtise, j'ai trouvé ce site qui semble indiquer qu'avec des possessions d'un montant de 680 000 euros, on se trouve dans les 1% les plus riches de la planète.

              • [^] # Re: Ironie

                Posté par . Évalué à 4.

                En jouant avec ton site et inegalité.fr, on trouve que pour faire partie des 1 % de la population mondiale avec le plus de richesse, il faut faire partie des 5 % de français les plus riches. Pour situer, 1/3 des Français ont moins de 10 000 € de patrimoine.

                En faisant pareil avec les revenus, il faut 28 k€/an pour faire partie du 1 % mondial, ce que revient à faire partie des 30 % les mieux rémunérés en France.

                J'estimais à la louche au-dessus que 50 % des Français faisaient partie des 10 % plus riches. Après vérification, à 90 000 € de patrimoine, médiane française, on fait partie des 8 % les plus riches du monde. Je suis bon en pifométrie !

    • [^] # Re: Ironie

      Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 02/01/19 à 13:58.

      Quand on pense qu'un smicard français sans compter les aides financières est dans le 7% des plus riches du monde, je trouve assez gonflé de mettre d'un côté les inégalité sociales mondiales pour parler du cas national ensuite.

      Les pauvres européens ne devraient pas se plaindre, vu qu'ils sont riche comparé aux pauvres africains…
      Ça rappel trop ces commentaires haineux d'africains sur youtube.
      Faut-il aussi rappelé que les logiciels libre sont surtout codé en Occident et donc que les auteurs seront plus vite touché par des problématiques "locales" pour eux ?

      🇪🇺

      • [^] # Re: Ironie

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Les pauvres européens ne devraient pas se plaindre, vu qu'ils sont riche comparé aux pauvres africains…

        Je ne dis pas cela.
        Cependant il faut faire attention, ici l'auteur mentionnait qu'il lui apparemment injuste que les plus riches de la planète aient l'essentiel du patrimoine de la planète. En oubliant qu'en France, pas besoin d'être spécialement riche pour appartenir au club, ou de ne pas y être loin.

  • # Ironie

    Posté par . Évalué à 10.

    Que pensez-vous des logiciels qui font de la politique ?

    Un peu comme… les logiciels libres ? :p

    • [^] # Re: Ironie

      Posté par . Évalué à -10.

      Il n'y a rien de politique dans le logiciel libre. Ce n'est qu'une méthode de diffusion et de développement de logiciels

      • [^] # Re: Ironie

        Posté par . Évalué à 10.

        Le libre n'est pas politique ? Quelqu'un a pensé à le dire à RMS ?

        • [^] # Re: Ironie

          Posté par . Évalué à 10.

          Les logiciels libres c'est avant tout une histoire de licence. Certains derrière y voient une certaine éthique ou morale, ce qu'on appelle parfois "l'esprit du libre, d'autres pas et ils n'en sont pas moins libres.

          Derrière tout ça chacun y trouve les justifications/motivations qu'il veut. Ça va du désintéressement total à la politique tout en passant par un simple pragmatisme de developpement.

          • [^] # Re: Ironie

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            C'est aussi une question d'éthique ! Et c'est sans doute le plus important.

            OS préféré Mageia 6 et Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

            • [^] # Re: Ironie

              Posté par . Évalué à 2.

              Je comprend pas ce que l'éthique vient faire là dedans. C'est laquelle des 4 libertés qui parle d'éthique ?

              • [^] # Re: Ironie

                Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                Les quatre !

                OS préféré Mageia 6 et Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

        • [^] # Re: Ironie

          Posté par . Évalué à 4.

          J'espère qu'on peut bosser dans le libre sans être associé à RMS ou la FSF… parce que pour un journal qui parle d'extrémisme, on est en plein dedans.

        • [^] # Re: Ironie

          Posté par . Évalué à 2.

          Oui, le logiciel libre n'est pas politique dans le sens "politicien". Bien sûr c'est une "politique" de développement (mais à ce train là, toute décision est politique). Le fait que certains (beaucoup ?) d'acteurs du logiciel libre soient politisés ne fait pas du logiciel libre dans son ensemble quelque chose de politique. En fait, c'est même une des quatre libertés fondamentales, le fait qu'il puisse être utilisés par n'importe qui, et pour n'importe quel usage (y compris par des personnes et pour des actions politiques qui iraient à l'encontre des convictions du développeur). Le logiciel libre est un (formidable) outil. Et un outil, c'est neutre.

          • [^] # Re: Ironie

            Posté par . Évalué à 9.

            Bien sûr c'est une "politique" de développement (mais à ce train là, toute décision est politique).

            Non ça va au delà de ça. Le fait de partager son travaille par des règles qui n'ont rien à voir avec le mode classique d'échange par financier est assez fortement politique. L'économie est un fondement très important de nos sociétés. Quand tu crée un logiciel et que tu le partage, tu travaille sans produire de PIB. Tu n'imagine pas à quel point c'est disruptif.

            Après toi tu veux dire qu'il n'est pas en soit partisan ni idéologique, c'est à dire que logiciel libre ne veux pas dire FSF par exemple.

            • [^] # Re: Ironie

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Non ça va au delà de ça. Le fait de partager son travaille par des règles qui n'ont rien à voir avec le mode classique d'échange par financier est assez fortement politique.

              Sauf que le LL n'empêche nullement un fonctionnement à l'ancienne, en vendant service ou licence de son logiciel libre.

              Du coup le Logiciel Libre en lui même ne porte pas la politique que tu énonces.

              • [^] # Re: Ironie

                Posté par . Évalué à 4.

                Sauf que le LL n'empêche nullement un fonctionnement à l'ancienne

                Il n'y en a pas besoin que pour ce soit un acte politique. Ce sont certaines idéologies qui cherchent par exemple via de l'entrisme à pousser tout le monde à faire comme eux.

                Prends l'exemple de Uber, tu peux dire que ce n'est qu'une entreprise et qu'elle est apolitique pourtant son simple mode de fonctionnement a des répercussions sur l'organisation d'une partie de la société. C'est un exemple extrême, mais je pense que ça montre bien que toucher à la manière dont on organise nos échanges est un fait politique en soit (pas à la marge).

            • [^] # Re: Ironie

              Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 02/01/19 à 14:43.

              Quand tu crée un logiciel et que tu le partage, tu travaille sans produire de PIB.

              C'est plus tôt qu'il n'est pas comptabilisé dans le PIB pour le moment (vu que l'on compte le marché noir, il est probable qu'on incorpore le marché libre dans le calcul un jour).

              Quand je crée un tuto sur linuxfr, accessible gratuitement ou pas, je crée de la valeur comptable. Sans prendre en compte l'accès aux compétences, la valeur théorique d'un produit libre est facile à calculer : temps pour la création * (salaire moyen).

              🇪🇺

              • [^] # Re: Ironie

                Posté par (page perso) . Évalué à 6. Dernière modification le 02/01/19 à 14:53.

                C'est plus tôt qu'il n'est pas comptabilisé dans le PIB pour le moment (vu que l'on compte le marché noir, il est probable qu'on incorpore le marché libre dans le calcul un jour).

                Rien à voir.

                Le marché noir fonctionne sur des transactions financières. Il y a de l'argent véritable qui circule dans le milieu, sinon cela ne serait pas très juteux. Quand tu achètes une arme, de la drogue ou des services de prostitutions, tu fais une transaction financière comme d'habitude. Tu perds de ton pouvoir d'achat en échange de ces services ou produits.

                Seulement comme c'est clandestin, il est difficile d'avoir des statistiques fiables à propos de ces flux et sur la manière de les attribuer d'où le fait qu'ils étaient écartés.

                Quand je crée un tuto sur linuxfr, accessible gratuitement ou pas, je crée de la valeur comptable.

                En créant un tutoriel libre sur Internet tu ne crées pas une valeur comptable, sauf si tu conditionnes son accès à un paiement quelconque. Par contre, si ton tuto gratuit permet d'augmenter indirectement la valeur d'autre chose, par exemple un ingénieur bien formé qui pourra faire un produit plus performant plus rapidement, l'augmentation du PIB sera attribué aux ventes de produits liés à cet ingénieur.

                Donc tu auras crée indirectement de la valeur. Mais ce n'est pas automatique et il ne te sera pas attribué d'un point de vue statistique.

                Sans prendre en compte l'accès aux compétences, la valeur théorique d'un produit libre est facile à calculer : temps pour la création * (salaire moyen).

                Il n'y a pas de valeurs théoriques à un tutoriel. La valeur est celle de l'offre et de la demande autour du tuto. S'il n'est pas lu, il ne vaut rien. S'il est lu mais n'apporte rien d'intéressant, il vaudra 0 aussi. Que tu aies mis 30 secondes ou 3 ans pour le rédiger importe peu.

                • [^] # Re: Ironie

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Je ne suis pas vraiment d'accord avec cette définition de la valeur.
                  Octroyer de la valeur a quelques chose uniquement "si les autres sont près a payer pour" c'est sous évaluer tout le travail non vendu et pourtant éxistant. *1
                  Heu?reka reprend l'exemple de la ménagère a la maison dont on considère son travail comme inexistant du point de vue PIB alors que la même tâche accomplies par une salariée est valorisé. (source - Heu?reka - revenu de base)
                  Que tu payes ou non pour utiliser mon code ou mes tutos, si ce "travail accompli" disparaissait tu devrais payer un humain pour le recréer. (l'exemple est similaire avec la disparition des abeilles)
                  Partant de ce constat, de mon humble point de vue, on peut évaluer la valeur du produit en "si je devais payer pour le recréer".

                  *1 on peut prendre l'exemple de Game Of Throne, la série la plus mattée illégalement (et donc, pour beaucoup de gens: "sans rien payer") dont on accorde pourtant de la valeur.

                  En créant un tutoriel libre sur Internet tu ne crées pas une valeur comptable, sauf si tu conditionnes son accès à un paiement quelconque.

                  Quid du payement accomplis par l'auteur (temps) et de l'hébergeur (argent) ?

                  🇪🇺

                  • [^] # Re: Ironie

                    Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 02/01/19 à 16:02.

                    Je ne suis pas vraiment d'accord avec cette définition de la valeur.

                    On est pas entrain de parler de ce qui devrait être, mais de ce qui est. Justement tu as une vision politique différente de celle qui est commune (et dont l'exemple du PIB permet d'être explicite). La définition de la valeur est bien plus complexe et oui prendre en compte l'intérêt du travail plus que ça valeur marchande serait une bonne chose. Ça permet de valoriser tout le travaille d'accompagnement (des enfants, des personnes âgées, des repris de justice,…) ainsi que tout un tas d'action en faveur de l'écologie.

              • [^] # Re: Ironie

                Posté par . Évalué à 4.

                C'est plus tôt qu'il n'est pas comptabilisé dans le PIB pour le moment (vu que l'on compte le marché noir, il est probable qu'on incorpore le marché libre dans le calcul un jour).

                Tu peux redéfinir le PIB pour rendre ma phrase fausse, oui.

      • [^] # Re: Ironie

        Posté par . Évalué à 8.

        Ce choix de méthode de diffusion est justement politique mais pas forcément partisan ni idéologisé. Rien que le choix de licence avec ou sans copyleft est un acte politique.

        • [^] # Re: Ironie

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Voilà, il ne pas confondre politique politicienne et politique.

          OS préféré Mageia 6 et Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

    • [^] # Re: Ironie

      Posté par . Évalué à 4.

      Et le libre à la Linus, qui dit les gens peuvent monter des lasers sur requins avec du libre ?
      C'est justement pour ça que j'aime le libre, peu importe d’où tu viens et qui tu es, tu peux l'utiliser.

  • # Version gilets linux?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    C'est bizarre de dénoncer l'accaparation des richesses et de produire un logiciel uniquement pour une plateforme Microsoft.

    Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

  • # Un habitué de la dénonciation politique

    Posté par . Évalué à 8.

    Ce n'est pas la première fois qu'il manifeste sont désaccord avec des idées politiques. Il avait fait un peu plus parler de lui avec l'immigration :
    https://linuxfr.org/users/spacefox/journaux/notepad-et-fn-ou-quand-un-developpeur-parle-d-autre-chose-que-de-developpement

    Son fil tweeter est assez riche dans cette veine :
    https://twitter.com/Notepad_plus?lang=fr

    Ex : https://twitter.com/notepad_plus/status/1018430633469759488?lang=fr

  • # Virer Macron

    Posté par . Évalué à 10.

    Version politique qui exprime son soutient au mouvement de protestation sociale dit des « gilets jaunes » qui a lieu en ce moment en France.

    Oui, mais a-t-il été jusqu’au bout des revendications du mouvement et viré le macron ?

    Si vous copiez-collez ā dans Notepad++, le macron apparaît-il quand même ?

    ¯ : macron (typographie), petit signe diacritique, qui prétend ne pencher ni à gauche ni à droite, mais se place nettement au dessus des vraies lettres, qu’il considère avec mépris.

  • # Je respecte la demarche, les logiciels ont un impact social

    Posté par . Évalué à 1.

    Les logiciels ont un impact social. Ils ne sont pas seulement là pour faire de l'argent. Bien évidemment le parallèle est tout trouve avec le monde du libre. Alors j'aime bien voir les développeurs / communautés prendre parti sur des problèmes sociétaux. Cela montre qu'ils prennent en compte un contexte plus grand que seulement les fonctionnalités a rajouter/les bogues a fixer etc.

    Cela me fait penser aussi aux quelques cas des entreprises Américaines qui commencent a prendre de plus en plus parti sur des problèmes sociétaux (Nike avec Colin Kaepernick).

    Et je suis aussi d'accord que la forme n'est pas parfaite, mais j'aime bien la démarche.

  • # Ça m'énerve

    Posté par (page perso) . Évalué à -3.

    Que pensez-vous des logiciels qui font de la politique ? Est-ce que ce genre d’action pourrait vous faire cesser de participer à un logiciel, si vous n’étiez pas d’accord avec la cause soutenue par les auteurs de ce logiciel ?

    Ça m'énerve. Moi pour moi j'appelle ça prendre les utilisateurs en otages. Admettons que tu utilises notepad++ mais que tu ne sois pas d'accord avec le mouvement des gilet jaunes, tu as mis à jour et d'un coup tu as ta version « gilet jaune » édition installée. Tu n'as pas fait gaffe et maintenant tu es en soutiens avec ce mouvement.

    Je pense que c'est pas à un développeur de faire de la politique en utilisant les utilisateurs à leur insu. C'était déjà le cas avec la Charlie édition. Avec notepad++ tu n'as pas le choix, tu dois accepter les expressions politiques de son auteur.

    Les logiciels doivent rester neutres, si tu es développeur et que tu es engagé en politique, fais le sur ton compte personnel twitter, facebook, instagram ou encore n'importe quel autre réseau social préféré, mais ne le fais pas sur le dos des utilisateurs.

    Personnellement, j'ai désinstallé notepad++ sur mon PC professionnel, et utilise dorénavant vim même sur Windows.

    l'azerty est ce que subversion est aux SCMs

    • [^] # Re: Ça m'énerve

      Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 07/01/19 à 10:46.

      Moi pour moi j'appelle ça prendre les utilisateurs en otages

      C'est sûr, t'as un flingue sur la tempe et le mec qui le tient t'oblige à utiliser son produit. Benh voyons.

      Ça serait super chouette d'arrêter d'utiliser cette expression quand il ne s'agit pas d'être réellement pris en otage.

      Et oui, tu acceptes ou pas, mais si tu n'acceptes pas, tu as toujours le droit d'utiliser autre chose. Autrement dit, ta liberté n'est absolument pas entravée par cette action du dev. Donc, tu n'es pas pris en otage.

      Et si les devs ont envie de faire de la politique avec leurs productions, ils en ont le droit. Tout comme tu as le droit d'y adhérer ou non.

      cd /pub && more beer

      • [^] # Re: Ça m'énerve

        Posté par . Évalué à 0.

        La terminologie n'est pas bonne, mais je comprends tout à fait son point de vu. Le gars utilise sa notoriété dans le développement pour en faire une action politique. Si son soft avait 2 utilisateurs on en parlerait pas. C'est le fait qu'il ai pleins d'utilisateurs qui lui donne du poids. Donc il a utilisé ton téléchargement pour en faire une action politique totalement décorrélé de ton action initiale.

        Ce n'est pas de la prise d'otage, mais une forme de récupération ou quelque chose comme ça et oui ça peut clairement mettre mal à l'aise. La seule option c'est de l'abandonner (pour le coup ça va il y a des alternatives). En espérant être suffisamment nombreux pour que ça se voit, si ça ne se voit pas il aura gagné.

        Très sincèrement je ne vois pas comment Notepad++ a pu survivre après ces précédents fait d'armes. Il a beau dire qu'il n'est pas fiert, utiliser Notepad++ doit se faire en sachant le tenants et les aboutissants en particulier qu'on donne de l'importance aux avis politiques de Don Ho. Ce n'est pas écrit sur le site. Là où vim un caritatitiel montre dès sa page d'accueil sa volonté.

        • [^] # Re: Ça m'énerve

          Posté par . Évalué à 10.

          Le gars utilise sa notoriété dans le développement pour en faire une action politique.

          Et Elon Musk n'utilise pas du tout sa notoriété pour promouvoir des trucs, ou Richard Branson non plus. On parle de RMS aussi ? Parce que genre lui, il ne fait pas de politique peut-être ?

          La politique, c'est la chose publique, tout est politique. Tout. Faut arrêter de se voiler la face.

          Si on n'est pas d'accord avec les méthodes d'un éditeur, un auteur, un artiste, on choisit autre chose et puis c'est marre. Et si l'éditeur, auteur, artiste en question se retrouve sans aucun utilisateur ou acheteur, c'est son problème. Si on n'est pas d'accord, on n'utilise plus le truc ou on appelle au boycott.

          Comme je l'ai dit plus haut, je n'en n'ai rien à tamponner qu'il utilise ce biais pour faire de la politique. Au contraire même.

          Donc il a utilisé ton téléchargement pour en faire une action politique totalement décorrélé de ton action initiale.

          Que je file mes thunes à IBM par exemple ne veut pas dire que je cautionne qu'ils rachètent RedHat (Si ça c'est pas politique aussi, faudra qu'on m'explique) et ce rachat est totalement décorrélé de mon action initiale de payer mon support AiX ou DB2.

          Parce qu'à ce compte, avant de couiner sur Notepad++, faudrait p'tet avant commencer par arrêter d'acheter tous les produits fait par des boîtes dont les valeurs sont différentes des nôtres. Et bizarrement, je suis quasiment sûr que personne ne le fera vraiment.

          En espérant être suffisamment nombreux pour que ça se voit, si ça ne se voit pas il aura gagné.

          Il aura gagné ? Et pourquoi dire les choses dans ce sens et pas plutôt, la majorité des utilisateurs de son produit sont d'accord avec ses revendications politiques ? En quoi c'est gagner ou perdre ? Qu'est-ce qui te dit que justement il n'y aura pas un regain de téléchargement du produit justement parce qu'il est engagé politiquement. Et surtout, en quoi serait-ce mal ?

          utiliser Notepad++ doit se faire en sachant le tenants et les aboutissants en particulier qu'on donne de l'importance aux avis politiques de Don Ho.

          Donc, admettons que… Linus subitement nous balance un kernel "Anarchy edition" on va faire pareil ? Gna gna gna, Linus nous prend en otage, je suis pas anarchiste d'abord et je vais en référer au Komintern pour qu'on l'envoie au goulag tout de suite ?

          Sans déconner… C'est aussi con que l'histoire de weboob et debian. Des gens qui veulent penser à notre place de ce qui est juste ou ne l'est pas.

          Le logiciel enfreint-il une loi quelconque ? Non.
          Vous trouvez que la loi devrait interdire ce genre de comportements (et vous avez le droit de le vouloir), allez voir votre député, faites changer la loi. Mais en attendant faudra faire avec. Il a le droit.

          Comme j'aurais le droit, si je publiais une application, d'en faire une édition "Vasectomie" parce que de mon point de vue, faire des enfants est une conneries et que les seuls bons enfants sont des enfants morts avant même d'avoir été conçus. Rien ne m'en empêche. En tout cas pas la loi.

          Tout le reste, c'est de la morale.

          La loi doit-elle être morale ? Vous avez quatre heures.

          cd /pub && more beer

          • [^] # Re: Ça m'énerve

            Posté par . Évalué à 4.

            Et Elon Musk n'utilise pas du tout sa notoriété pour promouvoir des trucs, ou Richard Branson non plus. On parle de RMS aussi ? Parce que genre lui, il ne fait pas de politique peut-être ?

            Si si. Quand RMS dit "je suis le créateur du mouvement LL" et qu'il enchaîne avec une idée à lui c'est exactement la même chose et ça me plaît tout autant.

            La politique, c'est la chose publique, tout est politique. Tout. Faut arrêter de se voiler la face.

            Avoir des idées politiques c'est très bien. C'est le fait d'utiliser son logiciel comme vecteur de communication alors que de base rien est fait pour le montrer. Comme je l'ai dis si c'était clairement présenter dès le départ il n'y aurait pas de problème.

            Si on n'est pas d'accord avec les méthodes d'un éditeur, un auteur, un artiste, on choisit autre chose et puis c'est marre. Et si l'éditeur, auteur, artiste en question se retrouve sans aucun utilisateur ou acheteur, c'est son problème. Si on n'est pas d'accord, on n'utilise plus le truc ou on appelle au boycott.

            C'est exactement ce que j'ai dis. Lis mon commentaire.

            Que je file mes thunes à IBM par exemple ne veut pas dire que je cautionne qu'ils rachètent RedHat (Si ça c'est pas politique aussi, faudra qu'on m'explique) et ce rachat est totalement décorrélé de mon action initiale de payer mon support AiX ou DB2.

            Ben si. C'est justement le principe d'un boycotte dont tu parle juste au dessus.

            Il aura gagné ?

            Ses utilisateurs lui auront donné un porte-voix. Comme c'est son objectif, c'est en ça qu'il aura gagné. Encore une fois s'il avait 2 utilisateurs on aurait jamais entendu parlé de lui.

            Donc, admettons que… Linus subitement nous balance un kernel "Anarchy edition" on va faire pareil ? Gna gna gna, Linus nous prend en otage, je suis pas anarchiste d'abord et je vais en référer au Komintern pour qu'on l'envoie au goulag tout de suite ?

            Ben oui ce sera pareil et ça tombe bien des alternatives il y en a. Mais justement tu le vois bien, il ne le fait presque pas. Quand il fait de la politique, il le fait en son nom propre (pour fuck nVIDIA par exemple). Il l'a fait une fois que je sache pour une association qui sauve des diables de Tasmanie. C'est probablement un peu plus consensuel.

            Sans déconner… C'est aussi con que l'histoire de weboob et debian. Des gens qui veulent penser à notre place de ce qui est juste ou ne l'est pas.

            weboob est clairement un projet aussi politique que technique. La défense de leurs liberté d'expression est pour eux aussi importante que la technique qui est derrière. Ce n'est pas un problème tant que c'est affiché.

            Tout le reste, c'est de la morale.

            Eh ben moi je te dis que ceux qui essaie de me politiser en me la faisant à l'envers, j'aime pas. C'est tout ce que je dis. Si c'est clairement indiqué, je n'ai pas de problème avec, si tu parle clairement en ton nom, je n'ai pas de problème avec, si tu essaie d'utiliser ton logiciel comme vecteur politique sans me l'avoir dis avant, je me barre et j'essaie de me souvenir de ton nom éviter tes logiciels. C'est mon avis. C'est ma morale. C'est ma vision subjective du truc. Que tu ne sois pas d'accord ne changera pas ma vision.

            Comme tu le dis nos actes ont des conséquences et tout est politique donc oui choisir d'utiliser le logiciel de quelqu'un qui va pousser ses idées tous les 3 ans moi, c'est une forme de récupération qui ne me plaît pas. Si ça te convient tant mieux pour toi. Personnellement je n'ai aucune raison d'utiliser Notepad++ et ce genre d'histoires ne me donne pas particulièrement envi.

            • [^] # Re: Ça m'énerve

              Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 07/01/19 à 15:16.

              weboob est clairement un projet aussi politique que technique

              Personnellement, en tant que développeur de weboob qui défend pourtant les idées que tu décris, je n'aime pas que le projet se retrouve attaché à ça. Pour moi l'important dans weboob c'est d'ajouter des fonctions et de corriger des bugs. En tout cas, ce n'est en aucun une obligation d'aimer les choix pour utiliser le logiciel ou même y contribuer, et je n'ai pas envie qu'il y ait un message au lancement de weboob ou de demande implicite de partager mes idées.

              La vraie position "politique" de weboob ça devrait être contre les sites web inaccessibles.

              • [^] # Re: Ça m'énerve

                Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 07/01/19 à 16:39.

                Pour moi l'important dans weboob c'est d'ajouter des fonctions et de corriger des bugs.

                L'énergie consommée en blabla autour de ce projet fait montre amha une détermination importante. Je sais bien que c'est rarement les dév de weboob qui lancent des flame war (même si ça arrive).

                La vraie position "politique" de weboob ça devrait être contre les sites web inaccessibles.

                Le projet communique assez à ce sujet? (Quels modules sont obligés d'évoluer le plus vite ? Qu'est-ce qui gêne le plus les développeurs de weboob ? Est-ce qu'il y a au contraire des sites qui s'améliorent ? etc)

    • [^] # Re: Ça m'énerve

      Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 07/01/19 à 11:43.

      Avoir un tel discours sur un logiciel avec une licence GPLv2, c'est quand même gonflé ! Le logiciel est libre et toi aussi.

    • [^] # Re: Ça m'énerve

      Posté par . Évalué à 4.

      Oh bah c'est pas comme si on t'obligeait à signer une pétition ou sortir un gilet jaune pour passer le barrage ?
      Ah ba si dis donc !

    • [^] # Re: Ça m'énerve

      Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 08/01/19 à 13:29.

      Personnellement, j'ai désinstallé notepad++ sur mon PC professionnel

      Mais comment est-ce possible si tu étais pris en otage ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.