Journal Halogène vs fluo vs led vs induction

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
10
juin
2008
Depuis que j'ai emménagé dans mon nouvel appartement qui possède de hauts plafonds, ma conso électrique pour l'éclairage a explosé.

Les trois points qui consomment le plus sont : le couloir (5 spots halogène GU10 35W réflecteur), la cuisine (idem) et le salon/salle à manger (un gros spot halogène sur pied).

J'aimerais remplacer ces éclairages par quelquechose de plus économique mais sans perdre de luminosité.

A ma connaissance j'ai le choix entre :

- Une lampe à fluorescence, mais est-ce que la qualité de lumière de ces lampes est moins pourrie maintenant ?
- Une lampe led, est-ce aussi économique qu'on le dit ?
- Une lampe compacte à induction, j'ai lu ça sur un forum mais je ne sais pas trop ce que ça vaut ...

Comme je sais qu'il y a déjà eu des débats sur l'éclairage ici, et que les linuxfriens ont toujours quelquechose à dire j'aimerais votre avis.

Puis un troll lampe à led/lampe fluo ça nous changera un peu :-)

Je suppose que ce type d'ampoule ne peut de toutes façons par simplement remplacer l'ampoule halogène, et que je suis bon pour changer toutes mes lampes ? (chouette moi qui adore le bricolage !)
  • # Aucune solution directe?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    - lampes à fluorescence, c'est toujours aussi pourri. Je me suis toujours dit qu'il fallait que j'essaye d'en mettre deux avec un déphasage du courant devant l'une d'elle histoire de vois mais j'en ai jamais eu le courage (c'est ce qui est fait dans certaines usines pour éviter l'effet stroboscopique)

    - Lampes à led. C'est la classe, ça consomme vraiment peu, la lumière est sympa (quoique fort directionnelle) mais pas de chances, les ampoules sont vraiment pas très puissantes donc il en faut beaucoup (genre rail avec plein de petites lampes) donc ça nécessite beaucoup de bricolage et les ampoules ne sont pas données.
    • [^] # Re: Aucune solution directe?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      les lampes à fluorescence ne sont pas aussi pourries que ca ...
      Simplement, il faut qu'elle chauffe est donc leur intensité maximale n'arrive que progressivement ....

      Très sympa au réveil .. Un peu pénalisant dans des conditions normales mais il y a des réelles différences entre les différentes marques (la différence de cout entre les entrées de gamme et le haut de gamme est surtout visible dans la phase d'allumage)

      Par contre, complètement rebutant dans un couloir (surtout que ces lampes n'aiment pas être allumées/eteintes et donc risque de mourir prématurément dans ces endroits) .


      ++ Beleys
    • [^] # Re: Aucune solution directe?

      Posté par . Évalué à 2.

      j'ai plusieurs lampes "éco" de ce type :
      http://www.idealum.net/boutique/liste_produits.cfm?type=18&a(...)

      et cela fonctionne très bien, il n'y a pas d'effets "stromboscopique", après cela dépend peut-être de la qualité des lampes... La luminosité est bonne, la lumière est peut-être un peu blanche ce qui fait que l'on est moins habitué, mais c'est d'ailleurs plus semblable à la lumière du soleil.

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: Aucune solution directe?

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        J'ai aussi presque du tout fluo, et ça marche très bien sans fatigue. C'est vrai que les premiers modèles d'il y a quelques années, ou les modèles bas de gamme de maintenant, ça fait une lumière un peu verte style "Inspecteur Derrick". Mais en choisissant bien (par exemple dans un magasin de brico ou les ampoules sont allumées), on peut avoir une lumière tout à fait correcte. Perso j'ai des Osram, et c'est beaucoup mieux que la Carrefour que j'ai malencontreusement pété l'année dernière, qui faisait une lumière jaune verdatre.

        Pour les spots, j'attends que les hallogènes de ma rampe claquent pour les remplacer par des spots LED, du genre http://www.pearl.fr/article-PE6919.html
        Ce qui est bien avec les LED, c'est qu'on peut délirer sur les couleurs, mais je ne sais pas trop ce que ça donne en puissance lumineuse (aussi puissant dit le site, je demande à voir). Si tu installe des LED, je suis curieux de connaitre le résultat pour ce genre de spots.

        Quand à l'induction, pour l'éclairage je ne connais pas, mais pour les plaques de cuisson c'est royal quand on a pas le gaz :)
      • [^] # Re: Aucune solution directe?

        Posté par . Évalué à 4.

        Perso j'ai pris celles-ci : http://www.econologie.com/shop/ampoule-eco-fluocompacte-gu10(...)

        Bien évidemment il y a un temps de chauffe, mais elles ont un éclairage suffisant dès l'allumage : on perçoit nettement un "boost" une seconde après la mise en marche, puis une augmentation de luminosité plus classique pendant la minute qui suit... En revanche la lumière est plus diffuse que l'halogène donc ça peut être embêtant pour l'éclairage de point fixe.

        J'ai voulu tenter une LED (même site), mais mon ampoule est toujours dans un tiroir... inutilisable en éclairage ambiant (trop directif cette fois, d'où une perception de manque de puissance), par contre en lampe de chevet ça doit être sympa :P La techno n'est pas encore assez au point pour s'y risquer compte tenu du prix, mais avec l'arrivée de ce type de techno dans les phares automobiles, ça va évoluer très vite...
    • [^] # Re: Aucune solution directe? --> solution pour Geex

      Posté par . Évalué à 2.

      Pour les DELs, des électroniciens commencent à faire des montages à base de luxeon 3 W (philips), avec optiques permettant d'avoir de très bon résultats.

      Pour ce qui est d'un éclairage à domicile, je pense qu'un module 3x5 W monté sur un dissipateur thermique (radiateur PIII), avec une plaque diffusante est un élément parfait pour commencer.
      Il faut aussi l'alimenter, avec un "driver" permettant de transformer le 220V en en une tension continue correspondant au nombre de DELs en fonction de la puissance lumineurse souhaitée, et de résistance pour stabiliser le tout.

      Un tel montage pour un salon de 50 m² doit couter aux alentours de 50€ tout fait.

      Le confort visuel est parfait, la durée de vie est d'au minimun 300 000 heures.

      le rendement va de 100 à 120 lumens / Watt.

      Les nouvelles générations de DELs sont fantastiques, mais encore un peu chères et complexes à mettre en oeuvre.

      Pour les autre solutions, désolé rien de comparable en rapport confort/rendement

      J'en ai fait faire 3 modules et un plan complet pour mon boulot, et je ne suis pas déçu.
  • # C'est pas la peine de te concentrer sur l'écrairage ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Je sais bien que la consommation de l'écrairage est très présente dans la presse, mais quand on regarde de plus prêt c'est complètement négligeable.

    La consommation moyenne d'un ménage français en énergie est de 47000kWh par an.
    La consommation due à l'éclairage est en moyenne de 450kWh par an ... bref une miette.

    Si tu veux faire des économies d'énergie regarde plutôt du coté de ton chauffage et de tes déplacements.
  • # Lampe à fluorescence

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    J'ai que ça à la maison, et j'en suis très content.
    Aucun défaut du genre "lent à démarrer" ou "stroboscopique (!) etc... Ou presque. En fait, il faut tomber sur des ampoules "de qualité", et 90% de l'intensité lumineuse est la immédiatement (mais pour savoir si ça démarre vite ou pas, c'est encore le petit bonheur la chance malheureusement, je ne me rappelle plus où j'avais trouvé ça). La qualité de la lumière est bonne, plus "blanche" que les classique mais c'est seulement une question d'habitude.

    Penser à prendre des ampoules à "forte" puissance (pour mon salon d'une vingtaine de m2, j'ai 3*18W) pour ne pas avoir l'impression de pénombre.

    Les lampes à LED c'est joli, mais pas écolo : faut en mettre plein pour avoir de la luminosité.

    Sinon, c'est quoi l'apport de ton journal? Un journal est sensé apporter de l'information. Pour les questions, c'est les forums...
    • [^] # Re: Lampe à fluorescence

      Posté par . Évalué à 5.

      Les lampes à LED c'est joli, mais pas écolo : faut en mettre plein pour avoir de la luminosité.

      Pas écolo, c'est vite dit :
      - en électricité, ça ne consomme pas grand chose, j'ai eu écho d'une expérience concluante qui consistait à éclairer un village d'une centaine d'habitant rien qu'avec une éolienne (!), grâce aux LEDs bien sûr.
      - Ok, il en faut plusieurs, mais d'un autre coté, question durée de vie il te faut dix ampoules normales pour arriver à la durée de vie de tes LEDs ...
      • [^] # Re: Lampe à fluorescence

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Gaffe, les lampes àLED peuvent aussi lâcher prématurément... et ça fait cher.

        Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

        • [^] # Commentaire supprimé

          Posté par . Évalué à 2.

          Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

          • [^] # Re: Lampe à fluorescence

            Posté par . Évalué à 4.

            Ben peu importe si il y a pas moyen de changer la résistance séparément du reste ...
            • [^] # Commentaire supprimé

              Posté par . Évalué à 2.

              Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

            • [^] # Re: Lampe à fluorescence

              Posté par . Évalué à 2.

              une résistance à coté d'une LED ? Cela sert à quoi d'avoir un rendement énergétique de fou dans la LED si c'est pour avoir une alim en intensité ayant un rendement pourris ?

              L'énergie perdu dans la résistance sert à quoi ?

              D'ailleurs le rendement fort des led n'est vrai que pour les leds de faible puissance. Pour des puissances ~1W, le fluo est mieux.

              "La première sécurité est la liberté"

          • [^] # Re: Lampe à fluorescence

            Posté par . Évalué à 10.

            Toute résistance est inutile.
      • [^] # Re: Lampe à fluorescence

        Posté par . Évalué à 2.

        Les LED marchent pas en 220 ... J'avais lu un article d'un type qui avait mesuré la consommation réelle de ce type de lampes (je retrouve plus le lien), et dans la pluspart des cas l'électronique derrière a rendement si mauvais que ca les recale derrière les fluo.

        dommage ...
    • [^] # Re: Lampe à fluorescence

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Ah la la, t'es toujours à râler toi :-)

      Mon journal, il apporte le débat sur un sujet qui apparemment intéresse quand même quelques personnes vu les réponses qu'il y a déjà.
  • # Fluo

    Posté par . Évalué à 1.

    Pour remplacer un halogène de 300W, il faut mettre 3 ou 4 lampes fluo de 35W (le max). Pour éviter la lumière blafarde, tu peux utiliser des lampes transparentes avec des teintes jaunes ou rouge.

    Evite l'éclairage indirect, cela gaspille la lumière énormément. J'ai testé aussi la lumière d'une lampe halogène 100W qui remplace une ampoule normal. Elle éclaire comme une 120W, mais surtout n'étant pas en éclairage indirect, sa lumière peut suffire.

    Dans le couloir, je ne voix rien de mieux que des petits spot halogène. Des spots 220V et non 12V, doivent moins consommer (pas de perte dans le transfo).

    "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: Fluo

      Posté par . Évalué à 1.

      "Dans le couloir, je ne voix rien de mieux que des petits spot halogène. Des spots 220V et non 12V, doivent moins consommer (pas de perte dans le transfo)."

      des petits spots à DELs dispo chez Conrad :

      http://www.conrad.fr/webapp/wcs/stores/servlet/CatalogSearch(...)

      Beaucoup d'économies à moindre coût, préférer les DELs nouvelels génération (une DEL par spot)
      • [^] # Re: Fluo

        Posté par . Évalué à 2.

        Avec quel luminosité ? En général les leds sont hyper faible.

        "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: Fluo

          Posté par . Évalué à 1.

          Les luxeons de chez philips sont à plus de 100 lumens/watt et font entre 3 et 5 watts selon les modèles
  • # les lampes à fluorescence, mauvaises pour la santé ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Pour une fois, je vais faire un grosse exception à ma politique de respect du droit d'auteur - c'est aussi parce que cet article, pour une raison qui m'échappe presque totalement, n'est pas lié sur le site... En fait, il y a une erreur dans le code HTML, le lien est sans titre, et donc on le voit pas, et donc il fallait aller dans le code source des pages pour pouvoir le trouver. C'est toujours Vignette, qu'ils utilisent, au Monde, pour générer leurs pages ?
    Bref.

    Article publié dans le Monde du 6 avril 2008 :

    Censées remplacer l'éclairage à incandescence en 2010, les ampoules basse consommation ne sont pas toujours appréciées de nos lecteurs.

    L'ampoule fluorescente compacte " basse consommation " se présente sous la forme d'un tube miniaturisé replié ou torsadé, parfois recouvert d'un bulbe de verre pour lui donner la forme d'une lampe traditionnelle. Le tube est accolé à un culot équipé de composants électroniques (appelé " ballast ") adaptable aux luminaires standards. Elle consomme quatre à cinq fois moins d'électricité que la lampe à incandescence, et dure huit fois plus longtemps. Mais elle est aussi dix fois plus chère, en raison notamment d'une " taxe antidumping " de 66,1 % sur les fabrications chinoises, vietnamiennes, philippines et pakistanaises, majoritaires sur le marché.

    Simone, notre lectrice, nous fait part de sa perplexité. Sur chaque emballage, sont indiquées la puissance de la lampe et l'équivalence pour une ampoule à incandescence. Or, constate-t-elle, " chez Philips, il faut 18 watts basse conso pour faire 100 watts classiques ; chez Osram, il en faut 20, et 23 selon le tableau de correspondance sur le site de l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie). Qui croire ? "

    Selon Hervé Lefebvre, de l'Ademe, le rapport serait de 4,6. Il faut donc multiplier le nombre de watts basse consommation par 4,6 pour obtenir la puissance équivalente. Les 23 watts de l'Ademe (23 × 4,6 = 105) sont donc plus proches de la réalité que les 18 watts des fabricants cités par notre lectrice. Mais ces derniers ont choisi de simplifier ce calcul en multipliant par 5. Pour eux, 20 watts basse conso équivalent donc à 100 watts.

    Chez Philips, Christophe Bresson précise que " l'intensité lumineuse dépend aussi de la performance de l'électronique embarquée dans le ballast ". L'indication de l'intensité lumineuse en " lumen " (unité de flux lumineux), rendue obligatoire par la réglementation européenne, devrait permettre une comparaison plus exacte de l'efficacité des tubes.

    Mais, en réalité, il existe une certaine approximation : ainsi, une ampoule à incandescence de 100 watts émet 1 200 lumens, contre de 1 040 à 1 160 lumens pour une " basse consommation " de 20 watts. A l'Agence française de l'éclairage (AFE), on indique qu'une norme est en préparation.

    Notre lectrice trouve aussi que la qualité de l'éclairage est peu satisfaisante : " Dans mon salon, j'ai remplacé deux lampes de 100 watts classiques sous abat-jour par des lampes basse conso de 18 watts. Or l'intensité de la lumière est moindre, et, de plus, jaunâtre. " Selon M. Bresson, la qualité de la poudre fluorescente utilisée dans les ampoules conditionne l'aspect de la lumière : chaude ou froide. Cette indication figure de plus en plus souvent sur l'emballage.

    En outre, on constate qu'il faut parfois jusqu'à deux minutes) pour que les lampes donnent leur pleine puissance et qu'elles éclairent parfois mal par basse température. Or, selon la Charte de qualité de la Commission européenne, il faudrait que 80 % du flux lumineux soit émis dans les vingt secondes. Enfin, les allumages répétés restreignent la durée de vie d'une ampoule fluocompacte. Il faut donc éviter de placer celle-ci sur minuterie - en ce cas, il faut prendre un modèle spécial. Et surtout, ne jamais la brancher sur un variateur de lumière.

    Dernier inconvénient, les lampes basse conso usagées doivent être éliminées selon une procédure spéciale, car elles contiennent une faible quantité de mercure pour faire rayonner les poudres luminescentes. Les vendeurs doivent reprendre les ampoules cassées, et Recylum, éco-organisme émanant des fabricants, se charge de les recycler. Une taxe de 0,25 euro est incluse dans le prix.

    Une récente étude du Centre de recherche et d'information indépendante sur les rayonnements électro-magnétiques (Criirem) aurait mis en évidence une pollution électro-magnétique émanant des ampoules fluocompactes à une distance inférieure à 20 cm. Un fabricant (Altech à Monaco) a d'ores et déjà axé sa publicité sur un filtre antiradiations inclus dans le ballast.

    La méthodologie de l'étude du Criirem est contestée par les industriels. C'est pourquoi des expérimentations seront réalisées prochainement par l'Agence française de sécurité sanitaire de l'environnement (Afsset), qui travaille à la mise au point d'un protocole d'essais.

    Michaëla Bobasch

    Sites : www.guide-topten.com ; www.malampe.or
    • [^] # Re: les lampes à fluorescence, mauvaises pour la santé ?

      Posté par . Évalué à 5.

      Encore un article avec un titre alarmiste...
    • [^] # Re: les lampes à fluorescence, mauvaises pour la santé ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.


      En outre, on constate qu'il faut parfois jusqu'à deux minutes) pour que les lampes donnent leur pleine puissance et qu'elles éclairent parfois mal par basse température. Or, selon la Charte de qualité de la Commission européenne, il faudrait que 80 % du flux lumineux soit émis dans les vingt secondes. Enfin, les allumages répétés restreignent la durée de vie d'une ampoule fluocompacte. Il faut donc éviter de placer celle-ci sur minuterie - en ce cas, il faut prendre un modèle spécial. Et surtout, ne jamais la brancher sur un variateur de lumière.


      Perso je n'utilise que des fuo compact depuis des années. Au début, un peu ignorant, j'avais acheté une ampoule philips pour mon salon (seule marque qui proposait des équivalent 100 W) et des ampoules bas de gamme pour le reste.
      Très rapidement je me suis aperçu que :
      - l'ampoule équivalent 100 W donnait une lumière jaunatre anémique et mettait très longtemps au démarage.
      - les ampoules premier prix 15 W (equ. 70 W) étaient parfaitement équivalentes à des ampoules à incandescences halogène ou pas.
      Par ailleurs hasard ou pas, la premièer (de très loin) de mes ampoules a avoir claqué était aussi celle de marque (durée de vie < 1an).

      Conclusion 1 : il y a de tout dans le monde des fluo compact mais la qualité n'est pas forcément là où on l'attend.

      Par ailleurs les ampoules à DEL actuellement sur le marché sont des ampoules ultra basse consommation (souvent ~ 2 W) mais il faut faire la part des choses : elles produisent très peu de lumens et sont très directionnelles. En fait leur rendement en lumens / Watts est, actuellement et grosso modo, équivalent à celui des fluio compact. Leur durée de vie théorique est par contre encore bien supérieure.
      Il faut donc les réserver à des utilisations particulières. Par exemple pour éclairer une pièce avec des plafonds à 5 où 6 m on doit pouvoir en tirer partie de manière avantageuse en minimisant la quantité de lumière allant vers le plafond.
      Il faut aussi noter que l'efficacité maximale théorique des lampes DEL est ~ 6 fois supérieur à celle des fluo compact. Il arrivera donc un moment où, les technologies évoluant, les DEL seront à privilégier.

      Conclusion 2 : en l'état actuel des technologies et du marché, toujours préférer les fluo compacts aux DELs sauf applications particulières.

      Enfin les fluo compacts ont des problèmes de ballast : en cas de non utilisation prolongé, les fluo compact finissent par ne plus fonctionner correctement : en service je n'ai jamais eu de problème avec ces luminaires. Mais à chaque déménagement la moitié environ présentait rapidement des disfonctionnement graves. J'imagine que c'est lié à l'utilisation de composants qui viellissent mal hors-utilisation dans le ballast.

      Conclusion 3 : Eviter les fluo compact là où la lumière n'est pas souvent allumée.

      « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

    • [^] # Re: les lampes à fluorescence, mauvaises pour la santé ?

      Posté par . Évalué à 2.

      > surtout, ne jamais la brancher sur un variateur de lumière



      ... c'est aussi valable pour les lampes à LED... D'après ce que j'ai compris, celles-ci fonctionnent en courant continu, à basse tension (bah oui, ce sont des LED), d'où la nécessité d'avoir un transfo dans l'ampoule, qui ne supporterait pas la variation de tension en entrée...

      J'ai d'ailleurs lu que, malgré le fait que les LED en elle-mêmes ne consommaient presque rien, certaines ampoules à LED, dans leur globalité, consommaient finalement pas mal d'énergie (de l'ordre de quelques dizaines de watts, si je m'en souviens), si elles embarquaient un transfo de mauvaise qualité, de telle sorte que certaines consommaient plus que des fluo... bon, après, je n'en ai jamais acheté, ni démonté, donc, je n'en sais rien en pratique (j'ai dit, "j'ai [...] lu")...



      Par contre, pour la variation ce n'est pas si vrai que ça, pour les fluo... en fait, il existe deux types de fluo à variateurs :

      - par palliers : apparemment, on fait si on "fait du morse" avec l'interrupteur, ça change l'intensité lumineuse, avec 3 ou 4 intensités possibles ;
      - par variation continue : je n'ai vu ces ampoules à la vente qu'outre-Manche (enfin, je n'ai pas regardé non plus outre-Atlantique), mais elles semblent faites pour encaisser la variation continue de lumière, avec un variateur classique, avoir un délai de chauffe très court, et être plus résistantes... par contre, assez chères, de l'ordre de 15-20€, d'après mes souvenirs...



      Désolé de ne pas donner de liens sur le test de conso des ampoules LED et sur les fluo à variation : je ne suis pas sur le PC avec ces bookmarks-là :(
    • [^] # Re: les lampes à fluorescence, mauvaises pour la santé ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      AAAhhh la criirem ....

      Ce qui est fantastique avec cette association c'est qu'il lui suffit de mettre "indépendant" dans son nom pour que la totalité des journalistes les considères comme un "laboratoire" "Indépendant" de référence sur le sujet.

      C'est une association d'Anti créée par M.Rivasi qui c'était fait connaître pour son association anti-nucléaire la criirad.

      Le concept de Centre de "Recherche" "Indépendant" à d'ailleurs fait des p'tits:

      CRIIRAD : Centre de Recherche et d'Information Indépendant sur la RADioactivité
      CRIIREM : Centre de Recherche et d'information Indépendant sur le Rayonnement ÉlectroMagnetique
      CRIIGEN : Commité de Recherche et d'information Indépendant sur le Génie Génetique

      Le principe est toujours à peu prêt le même, vous prenez une bande d'anti, particulièrement remontés contre le sujet (génétique,nucléaire,rayonnement électromagnétique,...) vous leurs prêtez un appareil de mesure en leurs expliquant vaguement comment ça marche.

      Et ils vous pondrons des rapports alarmant avec des nombres long comme le bras pour faire peur. Nombres qu'ils ne peuvent bien évidemment pas interpréter ... mais la presse adore les nombres alarmistes pour ses gros titres.
      • [^] # Re: les lampes à fluorescence, mauvaises pour la santé ?

        Posté par . Évalué à 5.

        Oui, la criirem, sans commentaires........ Toutes ces histoires de danger "des 'mauvaises' ondes electromagnétiques" ca fait un peu "new age".

        Par contre beaucoup de gens ne savent pas ou rapporter les fluos hs, ce qui est un vrai problème donc j'en profite (lien qui devrait être obligatoire sur les emballages) :

        http://www.recylum.com/quefaire/
      • [^] # Re: les lampes à fluorescence, mauvaises pour la santé ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Dans une brève histoire du temps de Stephen Hawking, il rapporte qu'au début du siècle on a voulu faire une expérience pour valider les téories d'Einstein. Des scientifiques sont partis en Afrique regarder une éclipse solaire et ils ont mesurer que le Soleil déviait la lumière des étoiles. Pif paf boum Einstein avait raison tout le monde est content.
        Si tu prends en compte les instruments de l'époque et la mesure il était impossible d'avoir un truc assez précis pour valider la théorie et ils auraient pu trouver quelque chose de complètement différent.

        En science on trouve seulement ce que l'on cherche. Et les laboratoires indépendants (de l'état et des industries) cherchent des choses que les autres ne cherchent pas. Et c'est normal qu'ils trouvent. Après ils font des publications. Il faut regarder si la démarche scientifique est présente, refaire les mesures et évaluer la dangerosité. Et là c'est le rôle de l'État et de l'industriel mis en cause.

        La science se construit avec des théories, des idées. La vérité scientifique n'existe pas, il y a juste un accord entre les scientifiques.

        Les raccourcis journalistique remettent en cause les journalistes.
        • [^] # Re: les lampes à fluorescence, mauvaises pour la santé ?

          Posté par . Évalué à 4.

          Si tu prends en compte les instruments de l'époque et la mesure il était impossible d'avoir un truc assez précis pour valider la théorie et ils auraient pu trouver quelque chose de complètement différent.

          alors là pour avoir travaillé sur le sujet j'aimerais bien des références. Déjà parce que ils sont allés voir plusieurs éclipses totales (Afrique et Brésil) et n'ont donc pas fait qu'une seule mesure mais plusieurs mesures qui se sont avérées cohérentes (l'imprécision aurait été mise à jour par les autres mesures), et ensuite parce que si mes souvenirs sont bons à l'époque on savait déjà mesurer l'avancée du périhélie de Mercure (quelques secondes d'arc (1/3600 de degré) par siècle ! ce qui implique que 100 ans avant on avait déjà des mesures précises...) donc les mesures d'angles, on savait faire (notamment grâce aux techniques d'interférométrie) .
          • [^] # Re: les lampes à fluorescence, mauvaises pour la santé ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            J'ai cité ma source.  Mais bon wikipedida en parle en reprenant le livre de Stephen Hawking.

            [http://fr.wikipedia.org/wiki/Albert_Einstein#La_v.C3.A9rific(...)]

            « Pour vérifier la relativité générale, une mesure de la déviation des rayons lumineux aux alentours d’une masse, lors d’une éclipse solaire est envisagée. La première expédition est programmée en 1915, mais est rendue impossible par la Première Guerre mondiale. En 1919, Arthur Eddington réalise la fameuse mesure. Il annonce que les résultats sont conformes à la théorie d’Einstein. Il apparaît bien plus tard qu’en raison du temps nuageux, la marge d’erreur était bien supérieure au phénomène à mesurer. Stephen Hawking explique dans Une Brève histoire du temps que ce genre de faux bon résultat est courant quand on sait à quoi s’attendre. Comme entre-temps, d’autres mesures avaient confirmé la déviation de la lumière, le prestige de la relativité générale n’en fut pas ébranlé. »

            Bon je m'étais trompé ce n'était pas dû aux instruments.
  • # Fluocompactes

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Mais en ne mégottant pas sur les prix : j'ai 3 ampoules 20W achetées en 1993 pour 150 francs dans 3 pièces essentielles (cuisine/salon/chambre) qui fonctionnent toujours parfaitement bien!

    Par contre toutes les ampoules achetées depuis ont grillé sous 3/5 ans. J'attends de voir pour une haut de gamme bien chère (15€), si elle fera mieux.

    J'ai lu dans un article de "La Maison Ecologique" que les premières fluocompactes avaient une électronique prévue pour 500 000 allumages, mais on est passé à 20 000 pour les actuelles. C'est pour cela qu'elles meurent vite si on les allume souvent.

    Exemple : http://www.areneidf.org/energies/pdf/MontreuilN_14.pdf

    ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

  • # lampes à induction

    Posté par . Évalué à 4.

    Juste pour info, les lampes à induction sont "réservées" aux installations où changer des sources coûte très cher (ex : très grande hauteur sous plafond).

    à titre indicatif, une source à induction de 55W coûte (quand même !) 270 € HT sur le dernier tarif de Philips Eclairage !!!
    Sans compter l'appareillage nécessaire pour la faire fonctionner !
    • [^] # Re: lampes à induction

      Posté par . Évalué à 2.

      Donc, à induction, c'est créer un champ électromagnétique, et, au niveau de la lampe, une bobine pour capter une partie du rayonnement...

      Outre le fait que ce ne soit pas très efficace en terme de rendement, il y a une importante pollution électromagnétique.....

      Oui, les lampes fluo-compactes produisent des champ électromagnétiques, mais la mienne est à plus d'un mètre de ma tête (et de mon corps). C'est donc largement négligeable en comparaison avec celui d'un téléphone portable. (et ce n'est pas la même fréquence... donc on ne peut pas comparer).

      A bientôt
      Grégoire
  • # Remplacer un halogène

    Posté par . Évalué à 3.

    L'avantage du lampadaire traditionnel type "halogène" (avec une ampoule baton d'une dizaine de cm) est justement la capacité de régler l'intensité de la lumière avec un variateur.
    Il est dommage qu'aucun fabriquant (philips, osram) ne propose des ampoules compatibles avec ce type d'éclairage (forme allongée, utilisable avec un variateur) car la lumière d'un halogène "de salon", c'est quand même aut'chose que les leds ...

    Donc pour le moment, il est difficile de remplacer un lampadaire halogène par une équipement similaire (forme de l'ampoule, variateur) mais ayant un meilleur rendement (écologique et energetique).
    • [^] # Re: Remplacer un halogène

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      En faisant clignoter des LEDs à différentes fréquences, on doit pouvoir faire varier l'intensité lumineuse. Bon, après faut compter sur la persistance rétinienne, et je ne sais pas si c'est très bon pour les yeux.

      Envoyé depuis mon lapin.

      • [^] # Re: Remplacer un halogène

        Posté par . Évalué à 1.

        En fait ce que tu dis c'est tous simplement la PWM ( http://fr.wikipedia.org/wiki/PWM ). C'est la bonne méthode pour varier l'intensité lumineuse d'une LED (baisser le voltage ne marche pas). Et avec une fréquence de quelques dizaines de kHz aucun problème pour les yeux.

        Par contre quelqu'un sait si il est possible de varier l'intensité lumineuse d'une lampe fluo ?
        • [^] # Re: Remplacer un halogène

          Posté par . Évalué à 3.

          Cf mon post au-dessus : ça existe, soit par palliers en jouant au morse avec l'interrupteur (un peu moyen-âgeux, je trouve), soit en continu (mais je n'ai pas encore vu les modèles dispos en hexagone)...
  • # Bougies.

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Les bougies... c'est tellement plus naturel !

    Faire attention aux incendies par contre.
    • [^] # Re: Bougies.

      Posté par . Évalué à 1.

      Enfin bon, après il faut voir le rendement énergétique.
      Puis la lumière dégagée, je ne suis pas sûr qu'elle soit très naturelle justement.
      Enfin niveau santé j'ai lu un truc qui disait que lors de leur combustion, les bougies dégageaient des produits toxiques.
      À voir donc.
      • [^] # Re: Bougies.

        Posté par . Évalué à 2.

        lors de leur combustion, les bougies dégageaient des produits toxiques.

        De la suie déjà. Aussi du CO₂, de la chaleur…
  • # Et à l'avenir...

    Posté par . Évalué à 2.

    http://www.presence-pc.com/actualite/OLED-GE-konica-minolta-(...)

    L'éclairage OLED, et oui la techno futur pour les écrans qui arrive doucement va permettre aussi de faire des éclairage performant avec des lumières bien diffuse , et surtout la possibilité d'avoir des formes biscornue en volume!

    ca serais terriblement bien aussi plus beau et comment dire agréable que les led ou n'importe quelle éclairage actuel.

    J'attend toujours de voir des éclairage a LED dispos pour le grand public mais cela tarde a venir hélas.

    Bien a vous.
    • [^] # Re: Et à l'avenir...

      Posté par . Évalué à 1.

      ... et ça serait terriblement plus cher que n'importe quel éclairage actuel ...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.