Journal De la difficulté de mettre à jour Android (avec l'approbation Google)

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
37
1
juil.
2020

Hello,

Fairephone a annoncé une beta d'Android 9 disponible pour le Fairephone 2, sorti en 2015.

C'est une bonne nouvelle, mais ce n'est pas encore sûr que la version finale sera disponible.

En effet, et je n'y avais pas pensé, mais Google impose apparemment une certification permanente des images Android pour pouvoir utiliser leurs services privateurs.

Cet article est très intéressant et montre pourquoi les constructeurs de smartphone ne proposent pas les mises à jour à long terme des OS: ils n'ont simplement pas les compétences techniques de le faire.

Tant que le constructeur du SoC ARM (ici Qualcom) propose les mises à jour du code de référence pour utiliser le SoC avec Android ça va.

Mais dès que celui ci ne supporte plus son matériel (par exemple, parce que plus disponible en vente), la responsabilité des mises à jour repose complètement sur les épaules du constructeur de smartphone.

Or, celui-ci n'a pas acquis les compétences nécessaires pour s'en charger facilement.

Fairephone a fait le choix logique de se retourner vers les sources de Lineage OS pour proposer Android 7.

C'était une bonne idée, mais ça ne suffit malheureusement pas, car du code nécessaire pour la validation Google n'existe plus dans Lineage OS.

Je trouve ça vraiment triste que l'on ne puisse pas utiliser Lineage OS pour propoesr des mises à jour à long terme plus facilement. C'est fou le pouvoir que Google a sur Android et les constructeurs !

Maintenant, je suis vraiment content de voir que Fairphone essaie d'acquérir les compétences nécessaires directement chez eux pour faire les mises à jour d'Android.

J'espère que Google ne vas pas tout gâcher en refusant la validation.

  • # La solution serait un genre de bios

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+6/-4).

    C'est lamentable cette affaire.

    Ce qui serait bien c'est que les téléphones aient un genre de bios sur lequel on pourrait installer un OS, comme les ordinateurs quoi. J'avoue que je ne comprends pas pourquoi ça ne se fait pas.

    OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

    • [^] # Re: La solution serait un genre de bios

      Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

      C'est pas le recovery mode dont tu parles ?

    • [^] # Re: La solution serait un genre de bios

      Posté par  . Évalué à 8 (+6/-0).

      On a eu droit à ça sur ordinateurs par l'heureux hasard qu'IBM a décidé de créer un standard PC. Avant, à part les MSX c'était un peu la jungle avec chaque constructeur qui faisait à sa sauce.

      Sinon il y a de l'espoir du côté du pinephone. Le rapport prix/spec est pas extraordinaire mais je dirais que c'est le prix à payer si on veut privilégier la liberté et la non obsolescence.

      • [^] # Re: La solution serait un genre de bios

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+3/-3).

        Je me posais des questions sur ce téléphone, en effet. Je me demandais sur quel genre de système il tourne.

        En revanche, compte tenu du prix, de l'ordre de 150 €, ce qui n'est pas très cher, je trouve ça plus que correct. Si on parle bien de celui-ci.

        OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

        • [^] # Re: La solution serait un genre de bios

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0 (+9/-11).

          ce qui n'est pas très cher

          Il ne parlait pas du prix lui même, mais de "Le rapport prix/spec est pas extraordinaire" ce qui est le cas, par exemple pour le même prix 8-core contre 4-core, 3 Go de RAM contre 2 Go, 32 Go de stockage contre 16 Go (sérieux, 16…)

          Pour d'aussi mauvaises specs, c'est 2x moins cher, donc ça fait dans les $70 le prix de l'OS open source… Pas qu'il ne faut pas payer l'extra, juste être conscient du prix de l'OS open source sur ce genre de matériel.

          Sondage : est-ce que pour vous un OS open source sur un smartphone vaut ~50 €?

          • [^] # Re: La solution serait un genre de bios

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8 (+7/-1).

            J'avais bien compris qu'il s'agissait d'un rapport prix/spécifications, merci.
            J’imagine que les gens qui fabriquent ce téléphone sont à peu près correctement payés et donc ça reste pas très cher.

            OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

          • [^] # Re: La solution serait un genre de bios

            Posté par  . Évalué à 7 (+13/-8).

            prix de l'OS open source sur ce genre de matériel

            Tu es tellement de mauvaise foi… le roi des sophistes et des arguments fallacieux.

          • [^] # Re: La solution serait un genre de bios

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9 (+9/-1). Dernière modification le 02/07/20 à 09:31.

            Mauvaise foi ? Faudrait-il appliquer le rasoir de Hanlon ici ?

            Compare un rapport prix/spec. sur deux ordiphones vendant à peu près la même chose avec les mêmes contraintes, du style un Xiaomi et un Samsung sur un ordiphone à prix similaire pour un même OS de même version.

            Le projet de Pine ne vend pas d'OS, il est entendu y avoir un ou plusieurs OS pré-installés à terme pour des raisons pratiques à la livraison (en avoir un par défaut qui marche en somme) mais Pine ne développe/délivre pas d'OS, ils font une plateforme au max openhardware dont le but est de faciliter la construction d'OS communautaires.
            Et comme c'est la 1ère plateforme : tout est à faire, ce qui est loin d'être le cas pour Sony ou autre qui bénéficie de longues années d'expérience et d'économies d'échelle : à spec. égale le prix est forcément plus élevé côté Pinephone. Ça n'a aucun sens de déterminer la part de prix du matériel sur la plateforme sans tenir compte de ça !

            Ysabeau attire l'attention sur le fait que le prix soit malgré tout bas vis-à-vis des prix des différentes gammes d'ordiphones sur le marché (pas de confusion avec le rapport prix/spec.) et c'est un but du projet : ne pas proposer un prix prohibitif comme le Librem5 de Purism, pour cela, il a fallu faire des concessions et diminuer les spec.
            Cela n'est pas fait dans le vide non plus : il est attendu que les OS communautaires tournent avec ses spec. et s'améliorent en ne visant pas des spec. d'ordiphone haut de gamme.

            Le non développement d'OS explique aussi en grande partie la différence de prix avec le Librem5 qui développe PHOSH à cet effet en plus de sa plateforme et le coût s'en ressent même en tenant compte de la différence de spec. avec le Pinephone.

            Alcyone

          • [^] # Re: La solution serait un genre de bios

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+9/-1).

            Pour d'aussi mauvaises specs, c'est 2x moins cher, donc ça fait dans les $70 le prix de l'OS open source…

            Pourquoi tu supposes que $70 c’est le prix de l’OS open source ? Ça peut-être plein de trucs, comme :

            • une plus petite série,
            • des salaires plus justes,
            • des meilleures conditions de travail,
            • payer ses cotisations sociales…

            Ysabeau disait :

            En revanche, compte tenu du prix, de l'ordre de 150 €, ce qui n'est pas très cher, je trouve ça plus que correct.

            Personnellement, je trouve ça plus que correct de payer 150€ un téléphone s’il me convient.

            Si un téléphone me satisfait je peux mettre 150€ dedans, et j’en aurai rien à foutre qu’il soit virtuellement possible de me le vendre pour moitié prix en étant un connard.

            Je sais que 150€ ce n’est pas cher pour moi si le téléphone me convient. Peut-importe le nombre de cœurs ou je sais pas quoi. Si j’en ai besoin, si je veux celui-là, je sais que je peux me le permettre.

            ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

        • [^] # Re: La solution serait un genre de bios

          Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0). Dernière modification le 02/07/20 à 10:27.

          Je me posais des questions sur ce téléphone, en effet. Je me demandais sur quel genre de système il tourne.

          plusieurs déjà :
          ubports (qui est la continuation de l'os ubuntu touch)
          postmarketos
          différentes distribs (manjaro, arch…)
          sailfishos tourne dessus

          Pour l'instant ça reste orienté developpeurs et je crois qu'il n'y a que ubports et sailfishos qui pourraient être utilisés comme un smartphone normal actuellement.

          En revanche, compte tenu du prix, de l'ordre de 150 €, ce qui n'est pas très cher, je trouve ça plus que correct. Si on parle bien de celui-ci.

          Dans l'absolu non ce n'est pas cher et plus facile d'accès que d'avoir un smartphone qui tourne sous lineageOS (en général ce sont surtout les hauts de gamme style Samsung Galaxy S qui sont supportés, donc soit gros budget soit marché de l'occasion). Mais rapporté au spec affectivement c'est pas hyper folichon si on compare à ce qu'on peut avoir pour le même prix.

          • [^] # Re: La solution serait un genre de bios

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+6/-2).

            Mais rapporté au spec affectivement c'est pas hyper folichon si on compare à ce qu'on peut avoir pour le même prix.

            Les salaires des gens qui fabriquent ces téléphones le sont-ils, folichons ? C'est, tout de même, une question qu'on peut se poser.

            OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

            • [^] # Re: La solution serait un genre de bios

              Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0). Dernière modification le 02/07/20 à 17:03.

              Oui c'est pertinent. Mais je ne sais pas si le projet pine64 répond à cette question. Dans l'onglet "Philosophy" de leur site, ils mentionnent beaucoup le caractère communautaire centré developpeurs et parlent de "fair price" mais c'est trop vague pour que l'on sache ce que ça veut dire derrière tout ça. C'est plus le champ de bataille du fairphone.

    • [^] # Re: La solution serait un genre de bios

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+18/-4). Dernière modification le 01/07/20 à 10:22.

      J'avoue que je ne comprends pas pourquoi ça ne se fait pas.

      Tout simplement parce qu'il n'y a aucune rentabilité ni contrainte pour les constructeurs à le faire (c'est un coup de chance qu'on ai le "compatible PC", ça n'a même pas été complètement reconduit pour les mini machines à base d'ARM genre Raspberry Pi).

      La rentabilité de faire un taf en plus ne sera jamais la, donc reste la contrainte : le peuple doit décider que c'est obligatoire genre d'avoir 5 ans de mises à jour de sécurité, ça motiverait les assembleurs à faire pression sur le fabriquant de CPU pour soit gérer les MAJ de sécurité d'un vieux OS, soit de gérer les nouvelles version de l'OS qui aurait ces MAJ de sécurité.

      Il n'y a plus qu'à convaincre le peuple (en pratique : ses représentants au parlement européen), on y arrive petit à petit avec des obligations de pièces détachées pour certains matériels, mais le logiciel est encore mal compris.

      En attendant, on peut aussi faire de la mauvaise publicité pour les constructeurs ne mettant pas à jour leurs OS (soit MAJ de sécurité, soit upgrade), pour que chacun fasse une pression économique en ne choisissant pas des marques qui seraient connues pour être radines, mais je ne connais pas déjà de site qui liste les durée de vie logicielle réelle de smartphone par modèles / marque.

      • [^] # Re: La solution serait un genre de bios

        Posté par  . Évalué à 7 (+6/-1). Dernière modification le 01/07/20 à 11:47.

        C’est même l’inverse, sans vouloir verser dans le complotisme, l’industrie si elle veut maximiser ses ventes sans contraintes n’a pas spécialement intérêt à ce que le matériel dure extrêmement longtemps (tant que les gens ont les moyens de racheter un téléphone tous les 2 ans)

        • [^] # Re: La solution serait un genre de bios

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+9/-5).

          Pourquoi croire que c'est l'industrie qui impose et non les consommateurs ?

          L'industriel, son objectif est effectivement de vendre. Mais si les consommateurs veulent un matériel qui dure plus longtemps, l'industriel va le faire. Cependant, cela va coûter plus cher. La question est donc : est-ce que les gens vont payer plus pour ce service ?

          La réponse est : oui et non. Des téléphones très haut de gamme qui ont un support assez long ça existe, comme l'iPhone mais ça coûte cher. Et pas tout le monde achète un iPhone (ou ses concurrents directs sur Android), la majorité achètent des modèles milieu ou bas de gamme genre à 100-300€ pièce. Un support long impliquerait un surcoût non négligeable sur le prix de vente pour des produits à ce prix.

          Puis un téléphone qui dure très longtemps, notamment bas de gamme, cela se fait au détriment de l'utilisabilité. Les applications et le Web exploitent le matériel récent et plus haut de gamme, donc les modèles plus anciens ou bas de gamme finissent par souffrir à l'usage. Est-ce que l'utilisateur va donc garder longtemps son système à jour si le téléphone ne devient plus utilisable ? Bof, soit il gardera la vieille pile logicielle (naze pour la sécurité), soit il changera de téléphone (naze pour l'environnement).

          Il y a en fait dans cette industrie un double problème. Le premier est un problème de culture de qualité. La plupart des fondeurs font des patchs matériel dégueulasses pour que leur Android fonctionne sur ces processeurs. Pour gagner du temps mais aussi par manque de formation ou de culture à ce sujet. Or si le travail était bien fait (ce qui serait plus cher), on pourrait envisager plus sereinement d'inclure ce travail dans le noyau officiel et de fait faciliter le portage d'Android plus récents sur des téléphones anciens.

          Ensuite il y a le problème de la contrainte. Beaucoup trop de consommateurs préfèrent acheter régulièrement des téléphones bas de gamme (pour des raisons de coût) quitte à ce que l'environnement en prenne en coup. Du coup les industriels n'ont pas toujours besoin de faire dans la qualité et un grand support.

          Il faudrait dans ce cas un changement culturel du consommateur (qui risque d'être long) et légal pour inciter un durée de support minimale du système. Cela risque de rendre certains téléphones bien plus chers que les prix pratiqués aujourd'hui, ce n'est pas forcément un mal, j'y suis par ailleurs favorable mais il faudra bien se rendre compte que cela pourrait faire grincer des dents aussi pour certains consommateurs.

          • [^] # Re: La solution serait un genre de bios

            Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0).

            Le surcroit de travail de support est sans doute aussi dû à la multiplication des modèle et au renouvellement rapide des gammes. Si ils restreignaient leur gammes ou faisaient durer plus longtemps leur modèle l’effort de support serait sans doute bien plus soutenable en terme de quantité de travail. A voir si ils peuvent pas faire baisser les couts rien qu’à ne pas faire autant d’efforts de renouvellement des gammes et de courses à la nouveauté ?

            • [^] # Re: La solution serait un genre de bios

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+2/-0).

              Oui mais renouveler les gammes renouvelle les pubs et la consommation. Il faut occuper le marché… /o\

              ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

              • [^] # Re: La solution serait un genre de bios

                Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0). Dernière modification le 02/07/20 à 13:06.

                Parfois la concurrence est un problème de riche. Faut avoir les moyens sociétaux pour que 42 entreprises utilisent chacune des moyens pour faire peu ou prou la même chose sans partager leurs résultats avec les autres et se disputent les mêmes part de marchés …

                Est-ce que dans nos sociétés industrielles loin d’inciter à l’économie ça incite plutôt au gaspillage généralisé de ressources ?

                • [^] # Re: La solution serait un genre de bios

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+3/-0).

                  Bah, clairement oui c’est un problème de riche. Il faut être privilégié pour mettre en concurrence les fabricants de téléphones au lieu de mettre en concurrence nos dépenses et notre accès aux ressources naturelles.

                  ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

            • [^] # Re: La solution serait un genre de bios

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

              C'est le problème que j'essayais de soulever dans le journal: pour faire du support long terme, le constructeur de smartphone doit avoir une équipe d'ingénieur dédiée à l'adaptation d'Android pour son matériel.

              Vu le post de Fairephone, il semblerait que les constructeurs de smartphone se reposent exclusivement sur le support fourni par le constructeur de SoC: donc on a 1-2 mise à jour majeur d'Android puis c'est terminé.

              L'autre solution pour le support long terme, ça serait que le constructeur du SoC (ici Qualcomm) propose les mises à jour sur une plus grande durée. Ce qui sera bénéfique à plusieurs constructeur de smartphone.

              • [^] # Re: La solution serait un genre de bios

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+2/-0).

                C'est le problème que j'essayais de soulever dans le journal: pour faire du support long terme, le constructeur de smartphone doit avoir une équipe d'ingénieur dédiée à l'adaptation d'Android pour son matériel.

                Pas que, le fondeur du SoC aussi a un gros boulot en ce sens. Les constructeurs n'ont pas la possibilité de faire aussi bien que Qualcomm pour le support du SoC dans le noyau, or en général les fondeurs fournissent un travail mal intégré et difficile à maintenir.

                L'autre solution pour le support long terme, ça serait que le constructeur du SoC (ici Qualcomm) propose les mises à jour sur une plus grande durée. Ce qui sera bénéfique à plusieurs constructeur de smartphone.

                Oui, je suis pour une obligation légale de maintenance minimale en ce sens.
                Après Qualcomm simplifierait le travail en ayant la culture de l'upstream et du travail bien fait aussi. Maintenir leurs patch est très difficile, chaque changement de noyau est un exercice difficile dans ce contexte. Pas aidé par le manque d'API stable au sein du noyau également.

          • [^] # Re: La solution serait un genre de bios

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+8/-0).

            C’est un choix politique que de faire reposer la responsabilité sur l’individu (« regarde les, ils achètent des smartphones à pas cher qui polluent ») plutôt que de prendre des mesures collectives comme d’imposer un droit à la réparation, de forcer les industrielle à maintenir leur smartphone plus longtemps, de réduire la publicité, etc.

            Sur ce dernier point d’ailleurs, dans ton équation tu oublies le marketing et la pub. C’est pas pour rien que les entreprises dépensent des millions de dollars pour t’expliquer leur nouveau produit il est tellement plus mieux et que si tu l’as pas tu ne vaux rien.

          • [^] # Re: La solution serait un genre de bios

            Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

            Des téléphones très haut de gamme qui ont un support assez long ça existe, comme l'iPhone

            Les "flagships" Android ont également un support plus étendu que les téléphone entrée de gamme (par exemple le Oneplus 3 vient de recevoir la MAJ Android 10).

            Un support long impliquerait un surcoût non négligeable sur le prix de vente pour des produits à ce prix.

            Pas forcément (cf. Oneplus).

            Les applications et le Web exploitent le matériel récent et plus haut de gamme, donc les modèles plus anciens ou bas de gamme finissent par souffrir à l'usage. Est-ce que l'utilisateur va donc garder longtemps son système à jour si le téléphone ne devient plus utilisable ?

            "plus utilisable" faut arrêter avec l'exagération. Je refuse de croire de manière fataliste que le bloat soit condamné à augmenter sans limite… (et ça dépend aussi de l'usage : un vieux smartphone ne fera peut-être pas tourner les derniers jeux 3D, mais il n'y a aucune raison qu'il ne réponde plus à son usage initial)

            Déjà, pour peu que le bootloader ne soit pas verrouillé (cas des Huawei/Honor), un petit flashage de LineageOS redonne souvent une cure de jouvence…

            Beaucoup trop de consommateurs préfèrent acheter régulièrement des téléphones bas de gamme (pour des raisons de coût)

            Un Oneplus 3T d'occasion c'est pourtant environ 120 € sur leboncoin, bref pas une ruine.

            • [^] # Re: La solution serait un genre de bios

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-1).

              Les "flagships" Android ont également un support plus étendu que les téléphone entrée de gamme (par exemple le Oneplus 3 vient de recevoir la MAJ Android 10).

              Cela reste une mise à jour de 3 ans (Android 10 étant sorti début 2019).
              iOS est à jour pour des modèles sortis il y a bientôt 5 ans. Cela reste bien plus. Reste à voir quand s'arrêtera la maintenance du OnePlus 3 pour comparer.

              Pas forcément (cf. Oneplus).

              Le OnePlus 3 reste un téléphone de prix milieu / haut de gamme. J'évoquais plutôt le cas des téléphones bas de gamme qui inondent le marché et qui sont vendus à moins de 200€ voire 100€. Pour ces modèles le moindre surcoût se traduit par une augmentation forte du prix en proportion.

              "plus utilisable" faut arrêter avec l'exagération. Je refuse de croire de manière fataliste que le bloat soit condamné à augmenter sans limite…

              Ce n'est pas une histoire de bloat (c'est-à-dire perte de perf sans gain derrière), c'est aussi une histoire que les nouvelles fonctionnalités reposent aussi sur des besoins en performances plus importantes. Le décodage vidéo demande plus de puissance à chaque génération de codec pour utiliser moins de bande passante pour une meilleure qualité, la cryptographie s'installe partout mais ajoute des overhead de plus en plus lourd aux applicatifs, de même que les disposition d'abstraction ou de sécurité qui apportent des gains à l'utilisateur ou au développeur mais en étant gourmand en performance.

              J'ai tendance à utiliser mes téléphones longtemps (3-5 ans), je n'ai pas un foudre de guerre au contraire et des usages simples (appels, messages, RSS, email, Whatsapp et Web en gros). Pourtant venir sur linuxfr.org sur mobile, avec cette merveille bas de gamme de 4 ans d'âge qu'est le Jolla C n'est pas forcément très agréable aujourd'hui. C'est lent à faire le rendu (je pèse mes mots), à défiler. Le multitâche de mes applications de base n'est plus si évident pourtant le système n'est pas plus encombré qu'à ses débuts.

              Du coup oui j'envisage de le remplacer bientôt, car ce n'est plus confortable. L'écosystème évolue et le matériel subi ces évolutions qui sont souvent défavorables aux performances de cette époque.

              Un Oneplus 3T d'occasion c'est pourtant environ 120 € sur leboncoin, bref pas une ruine.

              C'est de l'occasion d'un appareil assez âgé (et maintenu pour combien de temps à partir d'aujourd'hui ?), c'est un marché différent. Tu oublies que beaucoup de nos concitoyens achètent aussi leur téléphone via des abonnements pour diluer la facture initiale aussi mais uniquement pour du neuf.

              Il y a toujours moyen de se débrouiller, de trouver des solutions. Oui. Et personnellement je suis en faveur des MaJ logicielles pour des raisons environnementales et de sécurité (et même de bon sens), mais le faire bien sur la durée a un coût qui n'est pas nul sur la facture finale et il faut en avoir conscience. C'est tout.

              Ce n'est pas un hasard si globalement les appareils avec une plus longue maintenance sont ceux qui ont un coût d'achat plus élevé.

      • [^] # Re: La solution serait un genre de bios

        Posté par  . Évalué à 9 (+8/-0).

        Tout simplement parce qu'il n'y a aucune rentabilité ni contrainte pour les constructeurs à le faire

        Si ce n'était que ça ! Grâce à Secure Boot les constructeurs empêchent même que d'autres fassent le travail à leur place. Les ordiphones récents ne peuvent tout simplement pas être flashés si la ROM n'est pas signée par le constucteur ; et sur ces appareils, contrairement aux PC, il est bien souvent impossible de désactiver Secure Boot. Ca limite grandement l'intérêt des projets de ROM communautaires.

    • [^] # Re: La solution serait un genre de bios

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+10/-0).

      Le problème n'est pas là. On peut installer n'importe quel OS sur certains téléphones (pas tous, certains fabricants verrouillent leur bootloader pour l'empêcher).

      Le problème, c'est que même les fabricants ne sont pas fichus de proposer un système mis à jour. Qui d'autre en sera capable?

      Il y a donc LineageOS qui prend les sources d'un Android plus à jour, et les fait fonctionner avec le noyau Linux fourni par le fabricant du téléphone.

      Et il y a Replicant, qui lui fait l'exercice jusqu'au bout en compilant son propre noyau. Mais souvent, il manque des drivers parce qu'ils n'ont jamais été intégrés dans le noyau Linux mais uniquement dans les forks plus ou moins maintenus par les fabricants, voire dans le pire des cas (et assez souvent) les sources n'ont jamais été publiées nulle part.

      Mais à part Fairphone, y'a pas beaucoup de fabricants pour qui le fait de proposer des mises à jour pendant plus de 2 ou 3 ans est un truc rentable. Forcément, ça leur ferait vendre moins de téléphones si les gens changent moins souvent. Ils en vendraient un peu plus aux libristes, qui aiment bricoler avec ce genre de choses, et aux écologistes, qui essaient de pas changer de téléphone tous les ans. Mais pas suffisament pour compenser le fait que si les gens changent de téléphone tous les 6 ans au lieu de tous les 3 ans, ils partent déjà avec 2 fois moins de ventes à la base. Il va falloir beaucoup plus de libristes et d'écologistes pour que ça fonctionne!

  • # Sony ?

    Posté par  . Évalué à 6 (+7/-2). Dernière modification le 01/07/20 à 15:16.

    Sincèrement avoir un téléphone éthique du type Fairphone et y mettre du Android dedans …. Je ne vois pas trop l'intérêt :-)
    J'ai beaucoup regretté qu'il n'y ait pu avoir aucun accord entre Jolla et Fairphone. Malheureusement j'ai cru comprendre au travers de diverses lectures que Jolla avait été beaucoup trop gourmands (notamment sur le nombre de téléphone à sortir).

    Pour le reste, mon Jolla 1 qui est sorti en novembre 2013, que j'ai acheté fin 2014 a son OS toujours maintenu et mon exemplaire vient de passer avec succès la version 3.3 de Sailfish OS. Certes la machine "alien dalvik" est restée au niveau d'un android 4.1 mais mon usage de cet appareil est devenu très limité (ie téléphone/carnet d'adresses et sms).

    En fait, et pour répondre à Ysabeau, la maison SONY me semble une des marques qu'il convient peut-être de retenir grâce à son "programme" Sony Open Device : https://developer.sony.com/develop/open-devices/

    C'est en partie grâce à cela que Jolla a pu poursuivre son activité et que j'ai pu reflasher mon XA2 avec Sailfish OS. Certes cet appareil est peut-être moins éthique que le Fairphone en terme de construction et de réparabilité, mais mon objectif va être comme pour le Jolla 1 : le faire durer le plus longtemps possible.

    • [^] # Re: Sony ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8 (+6/-0). Dernière modification le 01/07/20 à 15:43.

      Sincèrement avoir un téléphone éthique du type Fairphone et y mettre du Android dedans …. Je ne vois pas trop l'intérêt :-)

      Pour avoir un OS libre ? Qu’Android est trop lié un Google est un vrai problème sur le moyen terme, mais pour le moment AOSP est libre et LineageOS l’est aussi à quelques pilotes près, ce qui est finalement beaucoup mieux que SailfishOS. Et en plus, avec F-Droid, la logithèque Android est très satisfaisante.

    • [^] # Re: Sony ?

      Posté par  . Évalué à 10 (+9/-0). Dernière modification le 01/07/20 à 21:20.

      Sincèrement avoir un téléphone éthique du type Fairphone et y mettre du Android dedans …. Je ne vois pas trop l'intérêt :-)

      L'intérêt c'est les autres qualités :
      - Réparable : Fermé avec des vis, pas de la colle. L'accès à la batterie ou aux pièces est facilitée de base.
      - Durable : Des pièces détachées sont directement disponibles sur le site du constructeur. C'est un peu dommage de devoir changer de téléphone juste parce que le haut parleur est mort et que ça coûte ~20€.
      - Social : Exploite un peu moins les sous-traitants que la concurrence.
      - Écologique : Pollue un peu moins que la concurrence.
      - Pas de barrière pour empêcher le rootage du téléphone.

      Oui, c'est embêtant de ne pas avoir un autre OS de base (rien n'interdit de le réinstaller), mais ça reste un constructeur largement meilleur que la grande majorité de la concurrence. Paraît que purism et son librem sont prometteurs, mais j'attends de voir, c'est assez ambitieux.

      La question qu'il faut se poser aussi, c'est la pertinence de Jolla pour fairphone. Auraient-ils fait autant de vente sans l'écosystème andriod (f-droid à minima ou le store google) ? Pas sûr. D'autant que des OS pour téléphones, il y en a des créations à foison, mais peu tiennent dans le temps.

      Tu mentionnes Jolla qui est basé sur Sailfish qui est un dérivé de MeeGo, lui même une fusion de Maemo et Moblin. Ça parait très précaire. Le tout malgré le support de Intel, AMD, Nokia.

      Mozilla et Ubuntu on également essayé de lancer des OS plein de promesses. Et ça a également fait pouf.

      N'oublions pas également, bien avant tout ce bazar, l'histoire du freerunner équipé d'un openmoko. Il était très en avance sur tous les autres téléphones de sa génération. Sauf pour ce qui était de passer des appels. Ça m'a parfois mis en difficulté quand j’expliquais à mon entourage que le libre c'est le bonheur. :)

      Tout ça pour dire que si le fairphone pouvait être meilleur (par exemple en étant plus libre), alors j'en serais très satisfait. En attendant, il me semble être le meilleur compromis du marché en regard de tout un tas de contrainte (liberté, écologie, éthique, etc.). J'espère qu'il s'améliorera, et je doute que les concepteurs du téléphone pense que leur réputation est acquise à tout jamais. Par ailleurs ça donne une motivation à aller dans ce sens. Et si c'est le cas, tout le monde y gagne.

      • [^] # Re: Sony ?

        Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0).

        Oui bien d'accord ;-)
        Pour autant le Jolla 1 est complètement démontable. Très facilement. Le problème risque désormais d'être les pièces détachées: https://fr.ifixit.com/Vue+%C3%89clat%C3%A9e/Jolla+Teardown/53435?lang=en

        Pour le Sony XA2: c'est plus compliqué mais je pense que ca reste quand même démontable donc a priori réparable (pour le moment): https://www.youtube.com/watch?v=v02mhff1Er8
        ou encore : https://www.youtube.com/watch?v=vqmdC2CBrio

        Oui, Jolla/sailfish OS c'est précaire et pas complètement libre. Mais en 2014, lorsque j' ai acheté mon Jolla 1, de mémoire, c'était une des trop rares solutions alternatives accessibles pour l'utilisateur "non informaticien". Depuis les lignes ont un peu bougées, notamment avec Lineage OS. C'est très certainement la solution sur laquelle je me tournerais si Jolla devait disparaitre.

        Et pour moins polluer, mon objectif va être de faire durer mon XA2 le plus longtemps possible.

        Enfin avec sailfish os, je peux, en mode développeur, être root et même "prendre la main" sur le smartphone avec une connexion SSH. C'est ultra simple. Cela étant c'est un terrain où je ne m'aventure pas trop.

        Tout cela n'est pas parfait. J'en conviens. Mais je tâche de faire au mieux en fonction de mes connaissances et capacités.

    • [^] # Re: Sony ?

      Posté par  . Évalué à 6 (+3/-0). Dernière modification le 02/07/20 à 22:13.

      Complètement d'accord avec ce constat, que je partage pleinement : ici c'est et ça sera SONY pour deux raisons : ils sont ~sympas avec le libre (encouragent ceux souhaitant contribuer à leur distribution, et ne mettent pas d'empêchements forts à ceux qui souhaitent installer autre chose)
      La seconde raison est une expérience plus personnelle : il me faut des téléphones solides, vraiment solides, et les SONY sont de véritables briques. Mon dernier XA2 est tombé un nombre incroyable de fois par terre, souvent de 1 ou 1,2m, sur du bitume, des graviers, .. L'écran n'est même pas fêlé. Alors que les précédents furent de mauvais souvenirs (séries des nexus différents constructeurs : le moindre pet, écran fêlé, la moindre félure sur l'écran : tactile inutilisable)

      Deux inconvénients : rooter et flasher un SONY est un peu plus compliqué qu'avec d'autres marques (et il faut avoir un ordi avec usb1 sous la main, sinon twrp en mode livecd ne bootera jamais dessus), pour quelqu'un n'ayant pas bien l'habitude de manipuler tout cela (en contrepartie c'est impossible de le "briquer" même la pire des situations est récupérable). Le second inconvénient est cette partition particulière, contenant semble t il qq firmwares pour la photo, qui est formatée lors du déverrouillage du bootloader, et très difficilement sauvegardable sans bootloader déverrouillé…
      Mais ces deux inconvénients ne sont rien au regard du gain : rapport qualité prix bluffant, et plaisir d'avoir un lineageos avec tout qui fonctionne au poil, isolation mode pro y compris.

      SONY, what's else ?

    • [^] # Re: Sony ?

      Posté par  . Évalué à 3 (+2/-0).

      En même temps, tu peux acheter un Fairphone avec /e/.

      Surtout, ne pas tout prendre au sérieux !

      • [^] # Re: Sony ?

        Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

        /e/ c'est du Android aussi ;)

        • [^] # Re: Sony ?

          Posté par  . Évalué à 3 (+2/-0). Dernière modification le 02/07/20 à 10:53.

          mais complètement dégoogliser, non ?

          Surtout, ne pas tout prendre au sérieux !

          • [^] # Re: Sony ?

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+2/-0).

            D'une certaine façon oui : /e/ vise à éjecter Google, pas à faire un OS libre. Ce n'est pas vraiment la même chose. Un Iphone est tout autant dégooglisé, je ne suis pas convaincu qu'il soit autant satisfaisant pour un libriste.

            /e/ propose par défaut essentiellement leur store à eux au lieu du store Google et des alternatives bien souvent propriétaires aux apps Google.

            Alcyone

            • [^] # Re: Sony ?

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+5/-0).

              Ils vendent pas tout à fait ça mais en ouvrant un ordiphone avec /e/ installé, passant les apps une par une, etc. sur leur stand au dernier Capitole, c'était pourtant bien le constat.

              Concrètement pour moi, LineageOS occupe déjà bien un certain créneau d'OS libre avec quelques concessions.

              Replicant occupe son créneau d'OS le plus libre possible.

              /e/ trouve sa place à mi-chemin entre Android et LineageOS en tablant surtout sur une opposition au grand méchant Google. FLOSS est accessoire, le tout étant de proposer un max de modèles avec /e/ préinstallé et des applis qui marchent sans être les apps de Google, libre ou pas (le gars du stand avait pas l'air de faire la différence entre libre et gratuit…je suis peut-être mal tombé).

              Alcyone

            • [^] # Re: Sony ?

              Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

              Pour les apps qu'ils proposent, je ne sais pas trop mais je pensais que /e/ était un OS libre (en tout cas opensource) et c'est ce qu'ils semblent dire sur leur site, non ?

              Open Source pour un développement transparent
              Les logiciels libres ont apportés d’énormes changements évolutionnaires et ainsi permis aux développeurs et à l’Internet de se développer sans passerelles centralisées. Lorsque les logiciels espions ont commencé à s’épanouir dans les navigateurs Internet, les développeurs de logiciels libres sont intervenus pour relever ce défi. L’Open Source relève désormais le défi de la protection de la vie privée sur le smartphone.

              Et un peu plus loin

              Nous gardons notre code public.

              Surtout, ne pas tout prendre au sérieux !

              • [^] # Re: Sony ?

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8 (+7/-0). Dernière modification le 02/07/20 à 19:56.

                Bien sûr que c'est un OS libre, c'est une adaptation de LineageOS. C'est effectivement pas écrit sur cette page du site mais plutôt sur le site de documentation que j'ai pointé plus haut :

                "/e/OS is forking LineageOS for different needs, different users."

                Basiquement, le travail de /e/ ce n'est quasi que des forks et adaptation de projets libres existant pour fournir un ensemble unifié, c'est forcément libre de ce fait et même leur ajouts hors fork le sont, rien à redire :

                All pre-installed applications are open source applications but the Maps app (read details about this in the FAQ) :
                - Web-browser: an ungoogled fork of Chromium, built from Bromite patch-sets, with specific /e/ settings
                - Mail: a fork of K9-mail for better user experience, some bugfixes and support for oauth, with OpenKeyChain for PGP encryption support
                - SMS: a fork of QKSMS
                - Camera: a fork of OpenCamera
                - Dialer: default Android dialer application
                - Calendar: a fork of Etar calendar, that fixes crashes with calendar invitations
                - Contact: default Android contact application
                - Clock: a fork of Android deskclock application
                - Gallery: default Android gallery3d application
                - Filemanager: Android documentsui application
                - Sound recorder: default LineageOS sound recorder
                - Calculator: default Android calculator2 application
                - Keyboard: default Android keyboard
                - Android application installer is /e/ application installer

                Je soulignais juste que ce n'était pas la priorité affichée du projet (et c'est d'ailleurs ce qu'on m'a défendu sur le stand), le projet n'en reste pas moins louable, il occupe un créneau bien indiqué sur cette même page. Il se construit sur ce qui existe déjà , LineageOS ("/e/OS is forking LineageOS") et fait ensuite les compromis nécessaires pour fournir /e/ sur un max d'ordiphone en ne visant pas particulièrement le libriste ("for different needs, different users." et qui est d'ailleurs absent des profils visés indiqués sur le site, le libre est accessoire) : /e/ cloud par défaut pour les données, l'appstore fournissant du libre et du non libre via cleanapk.org, etc.

                Faire du libre une priorité, on obtient ce qui va de Replicant à LineageOS, la main est laissé ensuite à l'utilisateur pour faire ses choix.

                /e/ est sur le cran d'après : il bénéficie de ces initiatives et fait certains choix permettant de se positionner comme un fournisseur classique et je leur souhaite de chipper des part de marché aux fournisseurs d'Android googlisés :-)
                Comme ils le disent eux-même, on peut penser à la comparaison Debian vs Ubuntu d'une certaine manière (à cela prêt que Debian n'est pas un fork d'un OS Google).

                Désolé pour la confusion, /e/ est forcément libre de fait, je ne le remettais pas du tout en cause.

                Alcyone

  • # Pas clair

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

    J’ai pas compris, ça sert à quoi la certification Google ?

    Qu’est-ce qui les empêche concrètement d’adapter la dernière version de LineageOS sur leur téléphone ?

    • [^] # Re: Pas clair

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+1/-1).

      J’ai pas compris, ça sert à quoi la certification Google ?

      Principalement à avoir accès à Google Play, donc Google Maps etc. (toutes les applis que dans le store).
      Pour un vendeur, ne pas l'avoir peut être (et est) rebutant pour beaucoup d'acheteurs même sensibilisés au libre.

      • [^] # Re: Pas clair

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

        Exactement. Il faut savoir que Fairephone propose aussi une version dépourvue de ces outils Google. Cette version s'appelle "Fairephone Open".

        Mais il ne faut pas se voiler la face, presque personne ne veut d'un smartphone où il faut passer par Aurora Store pour pouvoir accéder aux applications Whatsapp, Signal, Facebook… Et ce, en enfreignant volontairement les conditions d'utilisation du Play Store.

        J'imagine donc que si la version avec Google n'est pas possible, on ne verra jamais la version sans Google.

        Maintenant, heureusement pour moi, Lineage OS pour l'instant supporte bien le Fairephone 2 (mon seul soucis avec Lineage OS 17.1 / Android 10, c'est le service de localisation que je n'ai pas réussi à activer. Il semble qu'il faut une mise à jour de l'app microG).

        • [^] # Re: Pas clair

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0).

          Maintenant, heureusement pour moi, Lineage OS pour l'instant supporte bien le Fairephone 2 (mon seul soucis avec Lineage OS 17.1 / Android 10, c'est le service de localisation que je n'ai pas réussi à activer. Il semble qu'il faut une mise à jour de l'app microG).

          Ah ok, ben du coup le journal est pas clair, il laisse penser qu’il n’est pas possible d’avoir un OS à jour sur le Fairphone 2, en fait c’est juste les applis Google qui manquent, ce qui visiblement est plus la faute de Google que de Fairphone.

          • [^] # Re: Pas clair

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

            Je voulais en effet parler du point de vue d'un constructeur de smartphone (on devrait presque les appelés des "intégrateurs") qui essaie de fournir des mises à jour à long terme.

            Je supposais que le titre du journal était assez claire, mea culpa.

            Pour le fairephone 2, si on sait flasher son smartphone, on peut aussi installer d'autres OS come lineage OS, Ubports…

        • [^] # Re: Pas clair

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

          Il est assez facile d'installer soi-même le play store et les applications de Google sur un téléphone qui ne les a pas, non? C'est quelque chose que j'ai déjà fait en partant de LineageOS en tout cas.

          • [^] # Re: Pas clair

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+4/-0).

            Il est assez facile d'installer soi-même le play store et les applications de Google sur un téléphone qui ne les a pas, non?

            La procédure n'est pas si simple: il faut quand même passer son téléphone en mode développeur, éventuellement désactiver le verrou du boot si le constructeur l'a activé, télécharger des zip qui ne sont pas fournis par Google et les installer en passant son téléphone en mode recovery.

            Ce n'est clairement pas à la portée de tous les utilisateurs d'Android.

            Pour le Fairphone 2, il n'y a pas besoin "d'installer soi-même le play store", car Fairphone a eu l'intelligence de fournir un moyen de le faire vraiment beaucoup plus facilement: tu peux passer de la version "Fairphone Open" (Android sans Google) vers "Fairphone OS" (Android avec Google) en appliquant simplement une mise à jour téléchargée sur leur site officielle1 .

            Le prix à payer est un reset du téléphone et donc, le plus compliqué, c'est de faire le backup de ses données et de les restaurer.

            1: bien sûr, par défaut, "Fairphone OS" est installé par défaut, donc, la procédure à faire, est d'habitude de passer vers la version sans Google, ce qui se fait de la même manière.

    • [^] # Re: Pas clair

      Posté par  . Évalué à 0 (+0/-1).

      Bonjour,
      Effectivement, je me posais la même question.
      Est-ce qu'il s'agit juste d'interdire l'accès aux applis/services google préinstallées (google maps, playstore, assistant google…)?
      Parce que personnellement, un Android à jour mais "dépourvu" de ce fichu "Google Assistant" qui intervient inopinément, plante l'appli d'acquisition audio (certes buggée mais quand même c'est cocasse), les notifications "le service xxxxgoogle a cessé de fonctionner…" et autres, personnellement je prendrais ça comme un progrès :-)

      • [^] # Re: Pas clair

        Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

        J'ai un Android à peu près à jour (v9) avec Google Assistant reste inactif (je n'ai rien eu à faire pour ça). J'imagine qu'on doit pouvoir l'activer/désactiver.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.