Journal Ça y est, je suis manager :(

Posté par . Licence CC by-sa
139
11
juil.
2017

Et voilà, nal, les années passent, on se passionne toujours autant pour le code, et un jour, bim, on nous donne notre bloc de cartes de visite avec notre nom et dessous : « responsable équipe développement ». Et on se dit, mais comment en est on arrivé là ?

Pour ma part, c’est une succession de pas de bol : je voulais changer d’équipe, ça a été accepté ; je suis arrivé dans la nouvelle « Team » et, un mois après, le manager s’en (...)

Journal Une artiste meurt, une major jubile

85
12
fév.
2012

Whitney Houston a rejoint Charles Bronson
Major et revendeur se frotte les mains.

Dès lundi, les fonds de tiroir passent en tête de gondole. Alors que le corps n'est pas encore froid, les majors sont déjà en train de préparer la compil à mettre en rayon dès jeudi.
Dans un mois, sort l'album d'outre tombe avec plein de titres inédits "retrouvés" sur de vieilles bandes que c'est trop de la balle, alors que de son vivant c'était tellement de la (...)

Journal Facebook, Google, twitter, etc. libres ?

Posté par . Licence CC by-sa
61
3
oct.
2011

Eh oui, Jules-Édouard, c'est proprement hallucinant. Figurez vous que si je prends ma plume numérique, c'est que pas plus tard que ce matin, je naviguais aléatoirement sur le grand nain Ternent quand soudain, je suis tombé sur une révélation qui fit l'effet d'une bombe.

L'article en question se trouve sur developpez.com, un site dont la réputation de fiabilité n'est plus à faire.

Morceaux choisis :

Pourtant la grande majorité des jeunes développeurs croient que l'on peut impunément utiliser des (...)

Journal Développeur, ou comment sur-évaluer ses compétences

58
20
nov.
2013

Très cher 'nal,

Il y a bien longtemps que je ne me suis pas confié à toi, néanmoins, sache que je ne t'ai pas oublié.
Mais aujourd'hui, j'ai atteint un niveau de saturation, et j'ai besoin de te parler pour ne pas exploser.

Voici ma petite histoire (oui, ça commence par ma vie):
Je suis dans le monde du travail depuis maintenant presque 8 ans, en temps que développeur, et suis un véritable passionné de code (principalement C++ et PHP). (...)

iPod : sept ans de « progrès » dans l'emprisonnement numérique

Posté par (page perso) . Modéré par Pascal Terjan.
Tags :
54
28
déc.
2008
Apple
Pour les fêtes de fin d'année, de nombreuses personnes ont sans doute reçu un iPod en cadeau. Avec ce produit, Apple est devenu en quelques années l'un des meilleurs geôliers numériques, et on ne peut qu'être interpellé par son insolent succès. J'ai pu essayer plusieurs génération de leurs baladeurs numériques iPod, et j'en profite donc pour publier cette rétrospective.

Les baladeurs numériques existent depuis dix ans. Il y a sept ans, Apple a sorti le premier iPod, un baladeur numérique presque comme les autres. Il se distinguait uniquement par son organisation propriétaire des fichiers et sa roue de défilement tactile, sa forme et son aspect étant alors très semblables à ceux des baladeurs de Creative.

Depuis, Apple a sorti plusieurs nouveaux modèles (on parle de générations) d'iPod, en apportant à chaque fois quelques modifications. Chose étonnante, il ne s'agit jamais d'ajouts de fonctionnalités, mais plutôt d'ajouts de défauts volontaires, qui limitent sa libre utilisation :

  1. signature des fichiers pour interdire leur ajout avec un logiciel tiers ;

  2. signature du micro-logiciel pour interdire son remplacement par un alternatif ;

  3. invalidation des fichiers en cas d'utilisation avec un second ordinateur ;

  4. tout dernièrement, suppression de la table de partition, interdisant ainsi le simple accès aux fichiers depuis un logiciel tiers.



Mise à Jour : Les 4 points ci-dessus sont déclinés en "générations" ci-dessous (du point de vue de l'utilisateur final standard et non de générations d'un point du vue marketing, les "générations" se référant à d'autres notions, tels que des changements de forme). Quelques corrections sur cet article ont été apportées en commentaire par Christophe Fergeau qui travaille sur le support ipod sous Linux.

Journal Confession(s) d'un pirate

Posté par .
51
24
juin
2011

Attention : Ce journal est un peu long, et sans rapport direct avec le logiciel libre.

En ce temps où la guerre semble déclarée entre les internautes « pirates » et les tenants de la propriété intellectuelle, j'ai envie de partager mon expérience avec les autres lecteurs de Linuxfr. Pour avoir lu d'autres journaux et commentaires sur ce sujet j'ai l'impression que les gens qui s'expriment ici (je ne pense pas qu'il représentent la majorité, loin s'en faut) ont une opinion bien arrêtée (...)

De l'utilisation abusive des images des autres et du vol de bande passante

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
Tags :
48
20
sept.
2010
LinuxFr.org
Après l'audit de sécurité non sollicité par d*ny*ll.com (cf la présentation « Retour d'expérience sécurité d'un site web à fort trafic » faite aux RMLL 2009)...

Après les gens qui reprennent nos flux RSS en se faisant passer pour nous sur Twitter et sans répondre à nos demandes (pour mémoire, nos adresses pour le microblogging sont identi.ca/linuxfrorg et twitter.com/linuxfrorg)...

Voici les gens qui utilisent les images du site sans rien nous demander, pour parler de tout sauf de sujets liés au Logiciel Libre, sans respecter la licence et en utilisant la bande passante de LinuxFr.org. Comme nous sommes taquins, nous avons accepté leur non-proposition d'échanges publicitaires : on les cite ici, et en échange ils nous laissent faire la promotion de LinuxFr.org sur leur site (voir les captures d'écran).

Merci à tous ces forums qui profitent sans scrupule des icônes du site (principalement bureautique doc cinéma livre mobile culture) :
Et mon préféré, avec un site commercial : immovallee.

De l'utilisation des batteries rechargeables

Posté par (page perso) . Modéré par tuiu pol.
Tags :
48
27
mai
2010
Technologie
Utiliser des batteries rechargeables n'est pas forcément une affaire simple. Il y a différentes technologies, différents types de chargeurs, etc. Je n'ai jamais été convaincu par les batteries rechargeables et je continuais d'utiliser régulièrement des piles alcalines classiques jusqu'au jour où je suis tombé sur un article du blog de Jeff Atwood abordant les problématiques de capacité, d'auto-décharge et de chargeur. J'ai trouvé intéressant d'en fournir une version française pour LinuxFr (NdT : traduction réalisée avec l'accord de l'auteur), population qui ne doit pas être dépourvue de gadgets grands consommateurs de piles.

Personnellement, j'ai acheté le chargeur LaCrosse conseillé dans l'article, malgré les petits défauts que certains utilisateurs pouvaient remonter sur les différents forums et que finalement, je n'ai pas rencontré depuis deux ans d'utilisation régulière. Il y a d'autres références dans la même marque ou ailleurs si ce modèle ne vous convient pas. un coup de votre moteur de recherche préféré devrait vous orienter pour les trouver. Concernant les accumulateurs en eux-mêmes, ceux fournis avec le chargeur ne sont pas forcément les meilleurs. Après quelques tests, je me suis rabattu sur les Uniross Hybrid qui ont une bonne capacité et un taux d'auto-décharge très bon. Depuis, à de rares exceptions, j'ai banni les piles alcalines LR03 et LR06 de chez moi. En espérant que cela incite ceux qui n'ont pas encore franchi le pas à faire de même.

Place à la traduction dans la seconde partie de cette dépêche.

NdT : Pour la traduction de « rechargeables batteries », j'aurais pu utiliser « accumulateur électrique », certainement le terme le plus correct mais pas forcément le plus courant, ou encore « pile rechargeable » qui est un abus de langage. J'ai donc fait le choix (forcément discutable) de le traduire par « batteries rechargeables » (quoique potentiellement redondant) ou tout simplement « batteries », terme relativement répandu et a priori correct.

Journal Python çaymal

Posté par .
Tags :
38
25
juin
2010
PyRoomest petit logiciel que j'utilise beaucoup, car il me permet de me concentrer sur le contenu et de laisser la mise en page en post-traitement sous Open Office. Il y a, cependant, une option, certes inutile, mais tout à fait intéressante que je ne trouvais pas sur PyRoom bien qu'elle existât sur Q10 ; logiciel gratuit mais propriétaire et qui ne marche que sous l'autre OS. L'option en question est la capacité à jouer le son d'une frappe sur (...)

Nespresso attaque Chacun son café

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags :
38
1
nov.
2009
Communauté
Quelle déception de trouver une lettre du président de « chacun son café » annonçant qu’ils étaient sujet d’une attaque en justice par Nespresso™ pour publicité comparative.

Rappelons que Nespresso®, c’est une somme de privations de liberté :
  • Une machine (et les fabricants paient la licence pour fabriquer une machine compatible) ;
  • Un type de capsule, vendu uniquement en boutique agrée et en ligne, pas de concurrence sur les prix ;
  • Un type de café : hormis ceux proposés par Nespresso™, vous ne pouvez pas choisir quel café est dans la capsule, et quand on a l’idée de la richesse disponible concernant le café, les Nespresso©, c’est un peu court…
En gros, ce qui manque à ces capsules, c’est une pomme gravée dessus. Et le pire, c’est que ça fonctionne, regardez le nombre de cafetière Nespresso™ que vous voyez autour de vous, et toutes les marques d’électroménager s’y sont mises.

Mais il se trouve qu’avant que Nestlé© (et quelques fabricants) décident de mettre de très gros moyens pour créer ce système captif, un format de capsule libre et ouvert existait déjà : les capsules ESE qui présentaient tous les avantages que permettent un format ouvert :
  • Elles rentrent dans toutes les machines à expresso (qui du coup acceptent aussi le café normal et certaines dosettes souples) ;
  • Tout torréfacteur est libre d’en fabriquer avec ce qu’il veut dedans ;
  • Tout fabricant de machine est libre de fabriquer la machine qui lui plait acceptant, entre autre, ces capsules ;
  • Pour ne rien gâcher le capsules ESE sont en papier, et pas en alu. Ça se recycle mieux et passe très bien au composte.
Tout ceci en résumé dans la vidéo du patron de chacun son café.

Le but du site "Chacun sont café" est de présenter ce qu’est un « vrai » expresso mais aussi de défendre l’usage de ce format ouvert de capsule à café. Il y a quelques mois, sur le point d’acheter une Nespresso® (je trouve le café assez bon), en bon geek, je me suis un peu penché sur la question sur le net. Et c’est ce site qui m’a fait changer d’avis et permis de trouver une petite machine au prix raisonnable (pas acheté chez eux en fait, mais en boutique) qui fonctionne à merveille.

Alors, forcément, tout ceci fait un peu tâche sur le smoking de Georges (alors que bon, c'est un peu David contre Goliath) et Nespresso™ attaque. Est reproché au site :
  • Le tableau comparatif des machines à café ;
  • La page « avant d’acheter une machine à café » ;
  • La vidéo sus-nommée.

Le créateur du site se défend en disant que c’est de l’information et propose d’aller donner votre avis et voter en bas de la page concernant le procès.

Certes, on est un peu loin de Linux… mais la comparaison avec le libre saute aux yeux, non ?

NdM : Merci à nemolivier dont son journal est à l'origine de cette dépêche.

Du respect de la vie privée et secrète du geek en milieu numérique

Posté par (page perso) . Modéré par Bruno Michel.
35
17
août
2010
Internet
Cinq ans après avoir tenté de préserver la vie privée et secrète du geek en milieu urbain, oubliant cartes de fidélité, de métro, de supermarché, caméras de vidéosurveillance, puces RFID, biométrie, téléphonie mobile, carte bleue et autres traceurs de la vie quotidienne, j'ai opté pour le refuge idéal, eldorado de l'anonymat comme chacun sait : Internet et le numérique.

Comment accéder à Internet (un guide de 2025)

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags :
34
1
juil.
2010
Internet
Bienvenu sur Internet ! En suivant les règles de ce guide, vous vous assurez d'une expérience d'Internet sans problème et sans risque.

VéritableIdentité

Avant de vous connecter, veuillez vous assurer que vous avez reçu votre carte VéritableIdentité des autorités locales. S'enregistrer directement sur Internet a été rendu illégal par la loi Fin de l'anonymat (dite loi Masson) de 2012 et vous devez vous assurer de signer vos commentaires, courriels, billets etc. avec votre véritable nom. Utiliser votre carte VéritableIdentité est très facile, votre ordinateur (MacOS 15 ou ChromeOS7 et suivants) se connectera automatiquement à votre carte toute proche et la vérifiera avec vos données biométriques. Ne portez pas de maquillage, de voile, de lentilles de contact et rasez-vous s'il vous plaît avant que le scan biométrique ne démarre (il est conseillé de ne pas entamer une reconnaissance biométrique après une longue nuit de beuverie).

NdM : Cet article est une traduction de How to Access the Internet (A Guide from 2025) par Philipp Lenssen, sous licence CC by-nc.

Que penser du rachat de Novell ?

Posté par . Modéré par Florent Zara.
Tags :
34
25
nov.
2010
Suse
Il y a deux jours une annonce très importante pour Linux et le logiciel libre en général a été faite. La compagnie Novell a été rachetée pour deux milliards de dollars par un fonds d'investissement américain du nom de Attachmate. En marge de cette vente, il a été annoncé la cession d'une partie des brevets détenus par Novell en faveur d'une compagnie sous-marin de Microsoft Corp, CPTN Holdings LLC.

Très peu de détails sont connus pour le moment, mais de très nombreuses questions émergent petit à petit et il semble de plus en plus probable que cette annonce soit un des pires scénarios catastrophes que l'on puisse imaginer.

Voici une liste non exhaustive des questions que l'on peut se poser :
  • "Qui récupère la propriété de Unix ?". En effet, comme cela a été démontré lors du procès SCO, cette dernière appartient à Novell ;
  • Quels sont les brevets récupérés par le consortium dirigé par Microsoft ? Sont-ils utilisés dans le noyau Linux (les mauvaises langues diront que si oui Microsoft Corp aurait enfin ses centaines de violations de brevets...) ? ;
  • Quel est l'impact sur OIN ? Ne connaissant pas le fonctionnement de cette organisation est-ce que la participation consistait juste en une promesse très généraliste ou dans une liste de brevets bien définis ?
  • Que vont devenir les développeurs de Linux et de logiciels libres dans la nouvelle entreprise ? Rappelons que le numéro 2 du noyau, Greg Kroah Hartman, est employé par Novell. Un fonds d'investissement n'ayant pour unique raison d'être que de faire de l'argent, il est assez peu probable qu'une politique à long terme soit menée.

Naturellement les scénarios les plus pessimistes font aussi leur apparition comme on peut le lire sur [ITwire]. Une analyse plus poussée mais en anglais peut être lue sur le site Groklaw.

Il est probablement aussi important de signaler que pour le moment le rachat n'a été que soumis à la SEC et qu'il y a déjà deux groupes d'actionnaires qui entament une procédure contre cette vente (voir la fin de l'article sur le site Groklaw). Un journal succinct avait parlé de cela mais vu l'importance de Novell dans le monde de Linux et plus généralement du logiciel libre, le sujet méritait une dépêche.

Cachez ce lien que je ne saurais voir : contre-offensive

Posté par (page perso) . Modéré par Bruno Michel.
Tags :
32
20
oct.
2009
Internet
Il y a 5 ans, j'avais relaté le zèle de quelques juristes qui avaient décidé que les liens hypertextes devaient passer sous leur contrôle, après avoir essayé de les breveter. L'année dernière, j'avais constaté que la liste de sites anti-liens s'allongeait et rappelé un article de loi utile sur les demandes abusives de retrait.

Cette année, à l'occasion de la Journée mondiale de la normalisation 2009, Thierry Stoehr a posé sur Formats-ouverts.org les 10 questions à se poser avant de demander une autorisation pour les liens entrants, publié une liste de sites concernés « Citer ces sites ? Non, cécité souhaitée » et lancé une collecte de tels sites via la plateforme de microblogging Identi.ca. J'en ai profité pour mettre à jour ma liste de sites (138 actuellement...) et contribuer.

Cela a permis d'obtenir quatre articles dans la presse, de faire retirer la mention sur Renault.com et de faire reparler du sujet. Mais je me suis dit que LinuxFr.org pouvait faire plus.

J'attire donc l'attention des juristes des sites suivants sur la présence de nombreux liens faits sans autorisation préalable présents dans les commentaires, les dépêches et les journaux de LinuxFr.org : clubic.com 602 liens, agoravox.fr 96, 20minutes.fr 77, neteco.com 75, insee.fr 59, conseil-constitutionnel.fr 50, m6.fr 14, ratp.fr 13 (suite de la liste en seconde partie).

J'invite les imaginatifs juristes de La Croix, Magneta, M6 et son groupe (dont Clubic et NetEco), Sonilog et VichyConsult à soit venir arguer sur l'accusation de contrefaçon pour un hyperlien, soit retirer ces mentions de leurs sites.

Je suggère aux éminents juristes de La Redoute, Léon de Bruxelles et du MEDEF d'appliquer leur « possibilité de faire supprimer ce lien à tout moment ».

Et surtout j'adorerais voir un juriste de Pfizer expliquer comment un lien peut amener une « contamination » de leur site.

Les femmes et le logiciel libre : retours d'une conférence des RMLL

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags :
32
12
juil.
2010
Communauté
Lors des Rencontres Mondiales du Logiciel Libre (RMLL) de Bordeaux, quelques activités portaient sur les questions de genre dans les communautés libristes : une table ronde, une conférence sur la présence féminine et des sessions d'entretiens avec hommes et femmes présents à l'évènement menées par une équipe d'universitaires. Voici quelques commentaires sur le contenu de la conférence et les problèmes soulevés par ce sujet donnant fréquemment lieu à des réactions épidermiques.