LibreOffice : ça va bouger !

Posté par (page perso) . Modéré par Bruno Michel.
27
14
nov.
2010
Bureautique
La Document Foundation qui a pris en main les destinées de LibreOffice, le fork communautaire d'OpenOffice.org, vient de faire paraître un communiqué fort intéressant.
Dans celui-ci on apprend plusieurs choses :
  • Le chiffre des développeurs du projet est maintenant de 90, et ce, après à peine un mois et demi d'existence ;
  • La dépendance de la suite bureautique envers le code Java va être réduite progressivement ;
  • La compatibilité avec « la première suite bureautique du marché » va être améliorée (macros VBA) afin de favoriser les basculements vers LibreOffice ;
  • Le tableur Calc va se baser sur un tout nouveau coeur multithread : Ixion ;
  • Le travail sur Writer, le module de traitement de texte, va porter sur la fidélité de la mise en page ;
  • Enfin l'intention à long terme est de changer le paradigme d'utilisation des suites bureautiques et de ne pas hésiter à réécrire des portions entières du code (voir le message de Charles Schulz en lien).
Je ne sais pas ce qu'il en est vraiment de cette vision à long terme et si le public est prêt pour un changement de paradigme. En tout cas, c'est assez rafraîchissant de voir que le mastodonte OpenOffice.org, sous son incarnation communautaire LibreOffice, est enfin en train de sortir de sa léthargie et que nous allons voir débouler des tas d'améliorations dans les versions à venir.

Cette dépêche est tirée du journal de patrick_g.

LaTeXila 2.0 : environnement LaTeX intégré pour GNOME

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Teyssier.
19
14
nov.
2010
Bureautique
Je suis fier de vous annoncer la sortie de LaTeXila 2.0, un environnement LaTeX intégré pour le bureau GNOME.

Cette version est à la fois un aboutissement, et un commencement. Un aboutissement, car il y a eu une réécriture complète en langage Vala depuis la version 0.2. Et un commencement, car il y a encore de nombreuses fonctionnalités à développer par rapport à Kile ou TexMaker (tous les deux en Qt).

Les principales nouveautés de cette version sont :

  • Des boutons personnalisables pour compiler, convertir et visionner un document en un clic (utilisation de Rubber) ;

  • L'autocomplétion des commandes LaTeX (capture d'écran) ;

  • Une gestion facilitée des projets ;

  • La recherche et le remplacement ont été grandement améliorés (capture d'écran).


Ce logiciel est sous la licence GPL 3. Plus de détails dans la suite de la dépêche.

Sortie de Blitzen 0.0.8

Posté par (page perso) . Modéré par Bruno Michel.
Tags :
15
12
nov.
2010
Internet
Blitzen est un serveur d'applications déjà présenté ici à travers un journal et une dépêche à l'occasion des deux précédentes versions. En résumé, il s'agit d'un projet visant à permettre l'écriture de sites ou applications web via une API proche de celle de GTK+. Il s'agit donc d'une approche orientée composants, fournissant une abstraction totale des technologies sous-jacentes (HTML, JavaScript, CSS...).

Blitzen est écrit en C/GObject. Bien qu'il soit possible d'écrire des sites web directement en C/GObject, son but premier est de permettre l'écriture des applications en Vala. Les applications sont compilées sous la forme de shared objects (so) qui sont ensuite déployés et instanciées à la demande, sur le modèle des serveurs d'application Java. Blitzen vise à allier la simplicité des frameworks orientés composants avec le niveau de performance du code natif.

D'autre part, de nombreux frameworks se définissant comme component oriented obligent parfois le développeur à manipuler directement les technologies web tant redoutées. Certains rendent délicate la manipulation ou l'ajout d'éléments d'interface après sa définition. Blitzen vise à être le plus proche possible de l'API des applications desktop.

Les corrections de bugs et autres optimisations mises à part, la principale nouveauté de cette nouvelle version 0.0.8 est l'arrivée d'une interface de construction des vues (pages) basée sur des fichiers XML. Il est désormais possible de séparer le code applicatif de la description de l'interface. Cette infrastructure permet l'autoconstruction des pages avec un minimum de code, comme détaillé dans la seconde partie de la dépêche.

NdM : Blitzen est sous licence LGPLv2

Adhearsion 1.0 est en ligne !

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags :
11
12
nov.
2010
Mobile
Adhearsion, framework libre de développement téléphonique, vient de sortir en version 1.0.
Il est écrit en Ruby et s'inspire notamment de certains principes dans Ruby on Rails dont il partage quelques bibliothèques comme ActiveSupport. Il possède également une intégration native avec LDAP et XMPP.

Adhearsion interagit avec un logiciel IPBX (Asterisk et Freeswitch (support en béta)) en faisant abstraction des protocoles de communications propres à chaque IPBX. Il permet notamment:
  1. D'exécuter du code Ruby pendant un appel en cours, afin par exemple d'aller chercher des données via des Web Services ou d'une base de données pour pouvoir les annoncer via un message vocal.

  2. D'écrire des applications vocales (IVR/SVI).

  3. Lancer des commandes dans l'IPBX comme le lancement d'un appel ou la récupération des statuts des peers.

  4. Faire de la programmation événementielle lors de certains évènements dans l'IPBX (réception d'un appel, raccrochage...).



NdM : La licence du logiciel est la LGPL 2.1

Mercurial : version 1.7 et petit tour d'horizon

Posté par . Modéré par patrick_g.
Tags :
27
12
nov.
2010
Python
Mercurial est un système de gestion de version décentralisé, multiplateforme et écrit en python. La première version publique est sortie le 19 avril 2005.

Mercurial fait partie des VCS (Logiciel de gestion de versions) libres reconnus à côté entre autres de Subversion et de Git dont il est assez proche. Le projet est sponsorisé majoritairement par les sociétés ou organisations suivantes : Google, Fog Creek (Stack Overflow), Microsoft, Jane Street Capital, Allston Trading, Mozilla, Symbian, Python, Atlassian.

La version 1.7 de mercurial est sortie le 1er novembre 2010. La majorité des changements est détaillée dans la suite de la dépêche.

Asterisk 1.8 pour la téléphonie et VoIP

Posté par . Modéré par patrick_g.
Tags :
24
11
nov.
2010
Mobile
Le 26 octobre, après 5 bêtas et 5 RC, est sorti la version finale de Asterisk 1.8, la nouvelle version majeure de ce célèbre softswitch.
Il s'agit de la première version d'Asterisk auquel sera associé officiellement le terme de LTS (Long Term Support) bien que la version 1.4, sortie en 2006, soit toujours supportée.
Les versions ne portant pas la dénomination LTS sont annoncées avec un support de 1 an.

Asterisk a été créé à la fin des années 90 par Mark Spencer lorsque celui cherchait un central téléphonique. Il se décida d'en écrire un lui-même, ne trouvant pas de solutions correspondant à son budget.
Par la suite Mark Spencer fonda Digium qui fournit, entre autres, des cartes d'interfaçages compatibles.

Medical, un système d'information sur la santé et le milieu hospitalier

Posté par . Modéré par Benoît Sibaud.
18
11
nov.
2010
Technologie
« Medical est un système d'information sur la santé et le milieu hospitalier, libre et gratuit - sous licence GPL - et centralisé pour OpenERP ». Ce projet est unique dans son utilisation d'OpenERP à cause du secteur d'activité et par l'utilisation d'un logiciel libre dans le cadre de l'activisme social.

Le projet Medical fait partie de GNU Solidario, une ONG qui diffuse des solutions d'éducation et de soin en utilisant le logiciel libre. Son but premier est d'améliorer « la qualité de vie des non-privilégiés » en promouvant un logiciel libre par lequel « la promotion de la santé et la prévention des maladies » est accrue.

Tryton arrive en version 1.8

Posté par (page perso) . Modéré par Benoît Sibaud.
8
11
nov.
2010
Python
Comme tous les 6 mois, tryton la plate-forme applicative visant le développement rapide d'application « business » sort une nouvelle version : la 1.8.

Écrit en python, l'architecture principale est composée de :

  • d'une base de données (PostgreSQL, MySQL ou SQLite)

  • du serveur Tryton, modulaire et qui offre un accès aux données via un ensemble de protocoles différents (XML-RPC, JSON-RPC, WebDAV, CalDAV) et sécurisés.

  • le client Tryton, écrit en pyGTK qui est la façon standard d'accéder aux données.



Mais il y a aussi :

  • Neso: Une version autonome de tryton qui empaquète ensemble le serveur et le client GTK et qui utilise SQLite comme base de données

  • Proteus: un module python qui permet d'accéder aux données selon le patron « Active Record ». Il est la brique python qui vous permettra d'interfacer vos programmes avec un serveur tryton qu'il soit distant ou local.



Tryton est sous licence GPL v3.

Sortie de Nuxeo EP 5.4 - plate-forme de gestion documentaire libre

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
Tags :
11
10
nov.
2010
Commercial
Nuxeo, éditeur de logiciels libres et innovants français, vient d'annoncer la sortie de Nuxeo EP 5.4, plate-forme d'ECM libre basée sur les technologies Java EE 5 et OSGi.

Cette nouvelle version intègre plus de 400 évolutions et corrections par rapport à la version précédente, la 5.3.2. Parmi les principales nouveautés: un « Admin Center » qui permet à la fois de monitorer et de mettre à jour son instance de l'application et qui donne accès à un « Marketplace », catalogue en ligne d'applications métiers et d'extensions dédiées à la gestion documentaire ; les « Content Views », qui aident les développeurs à réaliser les vues métiers sur leurs documents ; la navigation par facettes ; un service de routage de documents, qui présente une alternative simplifiée aux moteurs traditionnels de workflow ; le support du standard CMIS 1.0 (Content Management Interoperability Service), via le projet Apache Chemistry auquel participe activement Nuxeo ; le support de JBoss 5 (en parallèle à Tomcat tout seul) et la simplification du modèle de déploiement ; enfin, un travail sur les performances, qui a permis de passer des benchmarks à 10 millions de documents.

Nuxeo EP est à présent disponible sous trois distributions différentes: Nuxeo Core Serveur, version minimaliste, destinée aux développeurs, qui fournit essentiellement un serveur CMIS prêt à être embarqué dans des applications métiers; Nuxeo CAP (« Content Application Platform »), version simplifiée, destinée à être étendue par les développeurs par des extensions; et enfin Nuxeo DM (« Document Management »), qui intègre la plupart des fonctions traditionnelles de la GED. Enfin, Nuxeo EP constitue également la base d'autres applications open source dans le domaine documentaire: Nuxeo CMF (« Case Management Framework », pour la gestion du courrier et des dossiers de cas métiers), et Nuxeo DAM (« Digital Asset Management »), pour la GED multimédia.

Nuxeo EP est un projet libre sous licence LGPL, avec un dépôt de source Mercurial, un bug tracker ouvert, et une communauté d'utilisateurs et de contributeurs active.

Weboob 0.3

Posté par . Modéré par patrick_g.
Tags :
19
7
nov.
2010
Internet
Weboob (Web Out Of Browsers) est un ensemble d'applications interagissant avec des sites web.

La version 0.3 est parue ce mois-ci, trois mois après l'annonce de la 0.1 ici même, apportant son lot d'améliorations, tant sur l'interface utilisateur que sur les fonctionnalités liées aux sites web supportés.

Nous pouvons noter également l'apparition de sept nouveaux backends : Arte, Banque Postale, GeolocIP, LCL, Newsfeed, OuiFM et Redmine, ainsi que de deux nouvelles applications qui sont radioob et WebContentEdit.

Ajouté à cela, un greffon Munin particulièrement intéressant pour les utilisateurs de boobank puisqu'il permet de grapher le solde de ses comptes bancaires à travers le temps.

Pelican, un générateur de blog statique.

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Teyssier.
Tags :
23
7
nov.
2010
Python
Pelican est un logiciel en Python sous licence AGPL qui permet de générer un blog de manière statique, de manière à pouvoir l'héberger facilement : pas besoin de langage de script côté serveur, les pages sont générées sur votre machine.

Il est possible d'utiliser les syntaxes markdown ou restructured text pour écrire vos articles, ainsi que l'éditeur de texte de votre choix. Le système est fait de manière à pouvoir accueillir simplement de nouvelles syntaxes.

Pelican supporte actuellement les articles, catégories, tags, commentaires (via disqus), l'export des articles vers PDF, les pages et la gestion des thèmes.

Sortie de txt2tags 2.6

Posté par . Modéré par Florent Zara.
Tags :
25
6
nov.
2010
Python
Deux ans après la version 2.5, et après avoir soufflé ses 9 bougies, la version 2.6 de txt2tags vient enfin de sortir. Ce générateur de documents, intelligent et minimaliste (un seul script en python) a pour slogan : UNE seule source, des sorties MULTIPLES !

En effet, il est aisé d'exporter un document balisé grâce à la syntaxe claire de txt2tags, vers plus de 18 formats populaires tels que HTML, Mediawiki, LaTeX, DocBook, DokuWiki etc. Txt2tags permet également de modifier les exportations finales grâce à un puissant système de macros et de regex, étendant de façon illimitée les possibilités de bases.

XZ en version 5.0

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Teyssier.
Tags :
32
4
nov.
2010
Ligne de commande
Après plusieurs années de développement, XZ est sorti en version 5.0.0. La première alpha de cette version a été publiée en septembre 2008, mais les versions bêta étaient largement utilisables depuis.

Pour rappel, XZ est un format de compression de données, dont la spécification est ouverte, et qui génère des fichiers plus petits : en moyenne 30% par rapport à gzip et 15% par rapport à bzip2, au prix d'un temps de compression plus élevé. Il utilise l'algorithme LZMA2.

Le format XZ est fourni avec :
  • Une bibliothèque de compression dont l'interface est similaire à celle de zlib (liblzma) ;
  • Un utilitaire en ligne de commande ressemblant à gzip (xz) ;
  • Un utilitaire de décompression seule (xzdec) ;
  • Un ensemble de scripts shell adaptés de gzip (xzgrep, xzdiff, etc.).

Qfacture - Release de la version 0.1

Posté par . Modéré par baud123.
Tags :
24
1
nov.
2010
Bureautique
J'écris aujourd'hui ma première dépêche pour annoncer la sortie de la version 0.1 de Qfacture, le logiciel libre sous licence GPL de facturation pour les auto-entrepreneurs. Avec la création du statut d’auto-entrepreneur, de nombreuses personnes se lancent dans l’aventure… Ce statut allégé impose néanmoins de fournir des devis et des factures à ses clients.

Actuellement, il n’existe pas de solution libre simple et complète spécifique pour les auto-entrepreneurs. Seul le logiciel Kinvoice dans sa version modifiée permet de générer des factures. Malgré les contributions que j'ai apportées, ce logiciel est incomplet et ne propose pas de stockage des données sécurisé (simple fichier binaire).

C’est en partant de ce constat que j’ai décidé de concevoir Qfacture ! Kévin (kphoen) m’a rejoint en proposant de réaliser la partie génération et impression des documents de Qfacture.

Qfacture est codé en C++ en utilisant la bibliothèque Qt4 et utilise une base MySQL (locale ou distante) pour stocker toutes ses données. Nous travaillons actuellement sur la version 1.0 qui est une refonte complète du code de Qfacture pour séparer le « core » du « gui » et permettre d'utiliser plusieurs bases de données (PgSQL, Sqlite3 et MySQL).

Darcs 2.5 arrive

Posté par . Modéré par Xavier Teyssier.
Tags :
21
31
oct.
2010
Ligne de commande
Darcs, le système de gestion de versions distribué (DVCS) interactif et malin vient de sortir en version 2.5.

Darcs se distingue d'autres systèmes de contrôle de versions distribués comme Git ou Mercurial par :
  • Un modèle sémantique et non chronologique des changements ;

  • Sa gestion native et intégrée du ramassage de cerises (cherry-picking) ;

  • Son interface interactive et simple.

Parmi les améliorations de la nouvelle version :
  • Record et pull sont plus rapides ;

  • Trackdown procède par bissection, comme git bisect ;

  • Pas mal d'améliorations de l'interface.

Darcs est aussi l'un des programmes écrits en haskell les plus importants (avec xmonad).