Sortie de Shoes 3.0

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
14
25
août
2010
Ruby
La version 3.0 de Shoes (nom de code Policeman) vient de sortir ! Pour ceux qui ne la connaissent pas, Shoes est une bibliothèque multiplateforme Ruby qui permet de créer des applications graphiques de manière simple et intuitive.

Là où d'autres boîtes à outils populaires (wxWidgets, Qt, Fox Toolkit, etc.) se contentent de reprendre les composants graphiques des applications modernes, Shoes s'inspire directement du Web et ne propose qu'un jeu restreint d'éléments classiques (bouton, zone de texte, barre de progression, etc.) mais offre la capacité de personnaliser au maximum son interface graphique.

Pour ne rien gâcher au plaisir, Shoes est publié sous licence MIT. La version de 3.0 de Shoes offre des nouveautés suivantes :
  • Compatibilité avec Ruby 1.9.1 ;
  • Stabilité améliorée ;
  • Mise à jour des dépendances (notamment Cairo et Pango) ;
  • Utilisation de Cocoa pour Mac OS X ;
  • Fonctionne désormais avec Windows Vista et Windows 7.

Ces trois lignes de code montrent comment construire une fenêtre avec un bouton affichant une alerte :Shoes.app do
button("Click me!") { alert("linuxfr rules !") }
end

Gollum, un wiki propulsé par git

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
Tags :
17
25
août
2010
Ligne de commande
Gollum est un wiki dont la particularité est d'être propulsé par git. Il a été codé par les développeurs de Github, le choix de git n'est donc pas étonnant. Il est ainsi possible d'éditer un wiki Gollum en passant par l'interface web ou directement depuis son éditeur de texte préféré, puis en commitant dans le dépôt git utilisé par Gollum.

Gollum est une application web sous licence MIT, développée en Ruby avec le framework Sinatra. Parmi les fonctionnalités, citons :
  • La prise en charge de plusieurs langages de markup (ASCIIDoc, Creole, Markdown, Org Mode...) ;
  • La coloration syntaxique de bloc de code grâce à Pygments ;
  • L'affichage de formules mathématiques au format TeX avec MathJax ;
  • La possibilité d'attacher des fichiers et d'inclure des images.

À titre anecdotique, notons que les développeurs de Gollum ont suivi quelques principes :

Sortie de MediaWiki 1.16.0 et 1.15.5

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Teyssier.
Tags :
19
24
août
2010
Internet
Est-il besoin de présenter la "success story" de Wikipédia, l'encyclopédie libre en ligne, pour rappeler que le moteur de wiki qui le propulse est un logiciel libre ? Ce site web est devenu en quelques années incontournable, une référence, et surtout un des plus beaux exemples de ce que le libre peut apporter à l'humanité. Mediawiki est donc le wiki qui motorise Wikipedia et les autres sites de la fondation Wikimedia.

Les développeurs n'étaient pas tous en vacances au bord de la plage (ou peut être y codaient-ils ?) car cet été a été marqué par deux sorties :
  • Une correction de sécurité sur la branche 1.15 ;
  • La sortie de la version stable.de la branche 1.16 marquant la fin du cycle des bêtas.

Profitez de cette dépêche pour découvrir (si ce n'est pas encore fait) l'architecture de la plate-forme. Au menu de l'incrément (non exhaustif) :
  • Ajout du flux atom ;
  • Blocage de l'envoi de mail au niveau utilisateur ;
  • Amélioration du système de maintenance ;
  • Revue du système de préférence ;
  • Amélioration de la gestion de SQLite ;
  • Amélioration des ACL ;
  • Ajout d'un nouveau cache pour améliorer les performances.
À noter :
  • Des changements dans l'API ;
  • Des changements dans le modèle de base de données.

Ruby Version Manager 1.0.0

Posté par (page perso) . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags :
11
24
août
2010
Ruby
Ruby Version Manager, ou RVM pour les intimes, est un outil en ligne de commande qui permet d'installer et de travailler facilement avec plusieurs environnements Ruby. Chaque environnement se compose d'un interpréteur Ruby et d'un ensemble de gems.

RVM s'installe très rapidement en tapant la ligne de commande suivante :
bash < <( curl http://rvm.beginrescueend.com/releases/rvm-install-head )

Il est ensuite possible d'installer les interpréteurs Ruby que vous souhaitez utiliser ou tester d'un simple rvm install [interpréteur], que l'interpréteur en question soit le tout récent Ruby 1.9.2, Rubinius, JRuby, IronRuby ou bien d'autres encore. Vous pouvez alors passer d'un interpréteur Ruby à un autre en tapant rvm use [interpréteur]. De même, vous pouvez choisir l'ensemble de gems qui vous intéresse grâce à la commande rvm gemset. Tout ceci peut être très pratique pour tester une bibliothèque Ruby avec plusieurs versions de Ruby ou un greffon Rails avec plusieurs versions de Rails.

RVM est publié sous licence MIT et vient d'atteindre la version 1.0.0, un an exactement après le premier commit. Cette évolution rapide a notamment été permise par le travail de Darcy Laycock, alias Sutto, dans le cadre du Ruby Summer of Code. Parmi les changements récents, nous pouvons citer :
  • RVM demande maintenant à l'utilisateur s'il a confiance dans un fichier rvmrc d'un projet avant de l'exécuter pour des raisons de sécurité
  • Une option --with-rubies a été ajoutée pour lancer une commande avec un ensemble particulier d'environnements (par exemple, rvm --with-rubies gemsets ruby [somethimg] lancera la commande ruby pour tous les gemsets de l'interpréteur Ruby courant).
  • La complétion des commandes, des rubies et des gemsets dans ZSH.

Gnash en 0.8.8 : Youtube et le matériel d'abord

Posté par (page perso) . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags :
16
24
août
2010
Audiovisuel
Gnash est un lecteur libre pour les animations Flash. Soutenu par la FSF, il aspire à faire tourner les animations Swf codées en ActionScript 2, c'est-à-dire les versions 7 à 9 de Flash. Pour les animations réalisées en ActionScript 3, proposées à partir de Flash 9, c'est du côté de Lightspark, qu'il faudra se tourner.

La nouvelle version de Gnash vient de sortir. Dans sa version 0.8.8, Gnash propose des améliorations qui plairont à tous ceux qui utilisent Gnash au quotidien, notamment un décodage des vidéos avec accélération matérielle et la possibilité d'afficher toutes les vidéos sous Youtube.

NdM : pour les vidéos Youtube, voir aussi le lecteur vidéo HTML5 pour la lecture en streaming (WebM) et clive ou youtube-dl pour télécharger les vidéos.

Braldahim, Jeu Web Libre

Posté par . Modéré par patrick_g.
Tags :
14
24
août
2010
Jeu
Braldahim est un jeu web et comme beaucoup de jeu web il est développé en PHP. C'est un jeu multi-joueurs permettant d'incarner un Semi-Homme, se jouant avec 12 points d'action par jour à l'aide d'un navigateur web.

Braldahim reprend des notions bien connues : runes et mots runiques, quêtes et donjons, métiers, compétences, gredins et redresseurs, monstres, agriculture et d'autres moins connues comme les matchs de Soule et autres festivités autour de quelques bonnes bières.
En moyenne, le jeu prend 5 minutes par jour et bien plus si vous souhaitez vous investir.

Bon, nous n'allons pas trop faire de pub ici, ce n'est pas forcément l'objectif, mais nous allons parler du développement du jeu et de la philosophie libre qui tourne autour...

WHAT NOW? > Créer des jeux d'aventure avec JACL 2.8.0

Posté par . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags :
14
23
août
2010
Jeu
JACL (JACL Adventure Creation Language) est un système de création de jeux d'aventure textuels, développé par Stuart Allen depuis 1996.

Il vient de sortir en version 2.8.0.

Ses principales caractéristiques sont qu'il est :
  • Francisé : vous pouvez créer des jeux d'aventure, ou autre, en langue française ;
  • Entièrement libre (gpl v2), contrairement aux ténors des systèmes équivalents (Inform, Tads) ;
  • Multiplateforme : Linux, Haiku, MSWindows, Nintendo DS, et il devrait être possible de le compiler sans trop de problème sous Mac OS X et BSD ;
  • Interprété : pas besoin de compilation, on peut même éditer son code et tester certaines modifications sans redémarrer le jeu ;
  • Jouable en ligne via un interpréteur utilisant Apache et FastCGI, ou bien le serveur web intégré, en transformant la machine en serveur de jeux, ce qui augmente encore les possibilités d'audience puisqu'il suffit d'un navigateur internet pour y accéder. En outre, l'interface web possède des facilites pour le joueur : rose des vents avec les sorties possibles, objets et personnages présents dans les lieux, raccourcis vers certains verbes courants ;
  • Livré avec un bon manuel bien complet.

Le client F2F libre OneSwarm sort en version 0.7

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
10
20
août
2010
Java
OneSwarm[2] est un logiciel de F2F libre, basé sur le client bittorrent Vuze. Pour ceux qui ne connaissent pas, le F2F est une technologie similaire au P2P, mais avec une meilleure préservation de l'anonymat. En effet, quand un client veut télécharger un fichier sur un réseau P2P classique, il doit se connecter à un serveur centralisé et annoncer publiquement son intention de télécharger ce fichier. C'est d'ailleurs sur cette faiblesse que la technologie à la base d'Hadopi est basée.

Vim 7.3

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags :
37
20
août
2010
Ligne de commande
Vim, le célèbre éditeur de texte, est sorti en version 7.3. Bram Moolenaar a annoncé que cette version, sans être majeure, était néanmoins plus conséquente qu'une simple version mineure. Il faut dire que deux ans s'étaient écoulés depuis la sortie de la version 7.2.

Les nouveautés les plus intéressantes de cette version sont :
  • Persistance de l'historique des commandes pouvant être annulées ;
  • Possibilité d'annuler un rechargement ;
  • Chiffrement avec blowfish ;
  • Chiffrement du fichier de swap ;
  • Possibilité de cacher du texte (par exemple, des commentaires) ;
  • Interface pour Lua ;
  • Interface pour Python3 ;
  • Prise en charge de la coloration syntaxique et de l'indentation pour Perl6 ;
  • Coloration syntaxique pour le langage de balisage Markdown.

0 A.D. Alpha 1

Posté par . Modéré par baud123.
23
20
août
2010
Jeu
0 A.D. est un jeu historique de type RTS (Real Time Strategy), en production depuis 9 ans par Wildfire Games.

Le code est sous licence GPL v2, tandis que les données sont sous licence CC-BY-SA. Le code source du moteur est écrit en C++, tandis que les parties scriptables du jeu sont en javascript (en utilisant SpiderMonkey). La 3D est gérée par OpenGL, pour rendre le jeu multi-plateforme.

La période couverte par l'histoire est Rome et les civilisations qui ont eu des relations avec Rome, entre -500 et le début de notre ère. À terme des extensions permettront de jouer des périodes jusqu'à +500.

Le rôle du joueur est d'être le leader militaire en vue de rassembler des ressources et de lever une armée contre les autres joueurs. L'accent est mis sur la réalité historique des éléments composant le jeu, mais cela ne doit pas se faire au détriment du plaisir de jouer ni de l'audience visée (jeu pour toute la famille).

Sortie de Seeks en version stable 0.2.4

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
16
19
août
2010
Internet
Le Projet Seeks développe une architecture et une application libres pour la recherche collaborative sur le Web.

La première étape logicielle du projet est un méta moteur de recherche libre (AGPL), sous forme de serveur mandataire (proxy) ou de serveur HTTP. Seeks est déployable aussi bien en tant que moteur public que sur machine personnelle.

La version 0.2.4 est la seconde importante version livrée de Seeks. Elle comprend plusieurs nouveaux outils pour la recherche en ligne, comme la recherche d'images et l'analyse de similarité des résultats, y compris des images. Aujourd'hui il est possible à chacun de monter son propre nœud ou d'utiliser des nœuds publics.

La prochaine étape sera la livraison pour cet automne/hiver du module pair à pair pour le regroupement automatique des utilisateurs sur la base de la similarité de leurs requêtes. Cela permettra l'inter-connexion des noeuds existants et la collaboration entre utilisateurs à partir des résultats fournis par le méta-moteur. Sur cette base Seeks permettra l'émergence d'un véritable moteur décentralisé, avec un contrôle continu et collaboratif des utilisateurs sur les résultats et leurs données.

Comme le projet grandit, votre aide devient cruciale. Une aide indirecte mais simple aujourd'hui consiste à s'inscrire et voter pour nous sur la plate-forme Drumbeat de Mozilla. Toute participation est un plus, Seeks cherchant à redonner le contrôle aux utilisateurs sur leurs données de recherche et sur les algorithmes des moteurs existants.

Sortie de Ruby 1.9.2

Posté par (page perso) . Modéré par tuiu pol.
Tags :
22
19
août
2010
Ruby
Yuki Sonoda (Yugui) a annoncé la sortie officielle de Ruby 1.9.2. Bien que le numéro de version n'en montre rien, cette version est très importante et pourrait marquer le passage de Ruby 1.8 à Ruby 1.9.

Rappelons que Ruby est un langage de programmation orienté objets, à typage dynamique et qui s'est inspiré de Lisp, Perl, Smalltalk, Eiffel, etc. Sa principale caractéristique est de mettre en avant les besoins humains avant ceux informatiques, et notamment le fun et la productivité.

Jusqu'à Ruby 1.8, l'interpréteur était écrit par Yukihiro Matsumoto (Matz), le concepteur du langage. Koichi Sasada (ko1n) a commencé une réécriture complète pour apporter les dernières avancées techniques à Ruby. Le projet a commencé sous le nom de code YARV, puis Matz en fait la version officielle de Ruby à partir de Ruby 1.9.

Le premier avantage de Ruby 1.9 est ses performances. Ruby était réputé pour n'être pas très rapide, mais les avancées de Ruby 1.9, et notamment le ramasse-miettes, lui permette d'être de 3 à 5 fois plus rapide que Ruby 1.8. Parmi les autres avancées importantes de Ruby 1.9, nous pouvons citer la gestion des encodages, de nouvelles fonctionnalités comme les fibres ou encore des améliorations de la syntaxe (en particulier, celles des Hashs).

Les versions 1.9.0 et 1.9.1 manquaient de stabilité. La communauté Ruby les a considérées comme des versions de développement et rares sont les développeurs à les avoir utilisées en production. La version 1.9.2 devrait changer la donne : cette version est bien plus solide et on devrait assister à une migration massive vers Ruby 1.9. Si jamais ce n'était pas le cas, les implémentations alternatives comme Rubinius ou JRuby pourraient fort bien attirer les foules et devenir prédominantes.

Pour installer Ruby 1.9.2, vous pouvez télécharger les sources sur http://ftp.ruby-lang.org/pub/ruby/1.9/ruby-1.9.2-p0.tar.bz2 ou, pour les utilisateurs de RVM :
rvm update --head && rvm reload && rvm install 1.9.2 && rvm 1.9.2

Sortie de exxEditor

Posté par (page perso) . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags :
14
18
août
2010
Communauté
Voici la première publication de ExxEditor, un éditeur XML. Cette dépêche est tirée du journal de Thomas_Guyard.

Historique
L'auteur travaille dans une équipe de recherche qui développe un simulateur de croissance de plantes : digiplante. Ce simulateur, pour fonctionner, a besoin de paramètres complexes en entrée. La liste et le type des paramètres sont amenés à être modifiés assez fréquemment (au cours des développements et des travaux de recherche). Les paramètres sont stockés dans un fichier XML. Or, comme tout le monde le sait, XML ce n'est pas très pratique à éditer à la main (particulièrement lorsque on s'adresse à des non-informaticiens). Il fallait donc une solution souple permettant de saisir les paramètres et donc de créer le fichier XML.

Le logiciel exxEditor
Pour résoudre ce problème, il a été développé exxEditor, un "éditeur" XML, qui génère une interface en lisant un fichier XML Schema. On a ainsi une interface qui affiche l'arbre des paramètres, et permet de les modifier. Bien entendu, exxEditor empêche l'utilisateur de saisir des valeurs non valides. Pour se rendre compte de quoi il s'agit, rien de mieux qu'une copie d'écran. Vous pouvez télécharger exxEditor sur le site du projet. La gestion du projet ce fait sur la Gforge INRIA.

Licence
exxEditor est sous licence CeCILL-C (type LGPL).

Technique
exxEditor est développé en C++ avec Xerces pour la "décomposition analytique" XML, Qt pour l'interface et Boost pour un peu tout le reste. On utilise CMake comme système de configuration. ExxEditor est multi-plateforme (Linux - Windows - Mac OS). ExxEditor est conçu de manière à pouvoir s'intégrer facilement dans une application Qt.

Avancement et version
exxEditor est maintenant en version 0.9 (comprendre en Beta), et lorsqu'il sera un peu mieux testé et débogué, il passera en version 1.0. Bien que le logiciel ne soit pas capable d'interpréter l'ensemble de la norme XML Schema, je ne compte pas ajouter de nouvelles fonctionnalités avant la version 1.0. En effet, il répond déjà parfaitement à mes besoins, et presque toutes les fonctionnalités basiques de XML Schema sont supportées.

Sortie de Tapage 0.15

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags :
3
17
août
2010
Internet
Tapage est un réseau social décentralisé, en français, sous licence AGPL. Il fonctionne selon un système de modules : Tapage fournit les fonctionnalités essentielles/génériques aux modules (comme l'hébergement social des données, la position des données sur la page...), et les modules fournissent les fonctionnalités. Ils sont écrits en Javascript et peuvent être ajoutés ou être retirés à la volée, pour afficher les informations désirées.

La version 0.15 est une version majeure, qui apporte une correction de nombreux bugs, la suppression de SQL (pour simplifier l’installation), de nouvelles variables pour les modules : zone_contacts qui est le champs des contacts de l’utilisateur, zone_medias qui est le champs des médias de l’utilisateur (photos, vidéos, son...).

Cette version apporte surtout la décentralisation qui n'était pas encore implantée jusque là. Le protocole utilisé est simplement basé sur HTTP pour être utilisable par PHP, et éviter de passer par des binaires qui ne peuvent pas être installés chez la plupart des hébergeurs.

Tapage n'est pas encore parfait, les défauts sont dans la suite de la dépêche.

ID Software libère Wolfenstein Enemy territory et Return to Castle Wolfenstein

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
38
16
août
2010
Jeu
Cette dépêche est tirée du journal de gillux. Cette bonne nouvelle vient de la liste de diffusion de ioquake3.

Il y a 5 ans qu'ID Software a libéré le moteur de Quake III Arena, et c'est maintenant au tour de Wolfenstein: Enemy Territory et de Return to Castle Wolfenstein de passer open-source. John Carmack a annoncé la libération de ces jeux à la QuakeCon. Comme Quake 3, ils sont basés sur le moteur Id Tech 3. Il ne s'agit donc pas d'une nouvelle aussi grande que la libération de Quake 3, puisqu'il s'agit toujours du même moteur et que tout l'artwork (maps, modèles, textures, sons, vidéos, etc.) ne sera pas libre.

Toutefois, le projet ioquake3 a déjà réservé les noms de domaines http://www.iortcw.org/ et http://www.iowolfet.org/ . On peut donc s'attendre à ce que tous les bugs déjà corrigés dans ioquake3 le soient aussi dans ces deux jeux, qu'ils soient portés sur d'autres plateformes et peut-être l'ajout de quelques fonctionnalités intéressantes. Ioquake3 a par exemple apporté à quake la capture vidéo, le décodage vorbis et la VoIP (voir la liste exhaustive).