Quzqo a écrit 835 commentaires

  • [^] # Re: Visiblement, ça ne changera pas grand chose...

    Posté par . En réponse à la dépêche Symbian : fermé, ouvert... fermé ?. Évalué à 2.

    Pardon, j'aurais du mettre "excessivement propriétaire" effectivement.

    Quant au reste, il est amusant de constater que ce qui est couramment désapprouvé ailleurs (OS traditionnel) est accepté voire normal à tes yeux dans le cas d'un téléphone...

    Est-il nécessaire de rappeler que :
    ° Symbian est suffisamment ouvert pour que les bonnes volontés (comprendre la communauté) fournissent de quoi faire d'une base correcte, un environnement complet mais pas suffisamment pour que ces efforts soient pérennisés
    ° Demain lorsque Symbian sera abandonné par Nokia, il ne restera rien ou pas grand chose de ces efforts communautaires...

    En résumé, tout bénef' pour Nokia. J'ai donc du mal à saluer l'ouverture de Symbian/Maemo/Meego et donc de Nokia.

    A titre de parallèle, c'est un peu comme le principe associatif. Il y a de magnifiques initiatives associatives et le cadre juridique/fiscal/... facilite ces initiatives. Ce n'est pas pour autant que je vais applaudir le désengagement grandissant de l'Etat dans nombre de domaines.
  • [^] # Re: Visiblement, ça ne changera pas grand chose...

    Posté par . En réponse à la dépêche Symbian : fermé, ouvert... fermé ?. Évalué à 0.

    Même avec Meego, tout ne sera pas ouvert.

    A titre d'exemple, sur le N900, la gestion de la batterie & du GPU ne seront (probablement) pas libres. Voir http://talk.maemo.org/showthread.php?t=53571
    Et sans gestion de l'alimentation, ben y'a pas grand chose de possible.
    A voir ce que cela donnera sur les futurs téléphones de la marque mais, comme dans plus en plus de cas, c'est encore à la communauté de se sortir le doigt pour obtenir quelque chose d'abouti et de libre.

    Point de vue personnel: Nokia, c'était novateur. Aujourd'hui, c'est excessivement fermé (Symbian, partiellement Maemo), peu suivi (bonjour le N900/Maemo...) et opaque dans sa relation client (communication sporadique, partielle et contradictoire). Bref, c'est devenu très décevant.
  • [^] # Re: GLPI pour les neuneus

    Posté par . En réponse à la dépêche Nouvelle version de GLPI et première version de la documentation. Évalué à 3.

    Concernant OTRS::ITSM, ce module a pour objectifs de supporter les processus ITIL.avec,
    * La gestion des Incidents
    * La gestion des Problèmes
    * Le traitement des demandes
    * La gestion des évènements
    * La gestion du catalogue de Service
    * La gestion de la connaissance
    * La gestion des configurations
    * La gestion des niveaux de Service

    De plus, il y a un nouveau module de Gestion des Changements depuis la version 2.0 de ce module

    Ce que j'ai apprécié dans la démarche OTRS, c'est la possibilité de passer "en douceur" à une démarche conforme à la norme (v2 il me semble) en mettant à disposition progressivement les outils & méthodes (configuration des "fonctionnalités" très puissante et complète bien qu'un peu technique).
    Cela nous a permis de faire évoluer en parallèle, les offres de service et les habitudes des équipes tout en sensibilisant nos clients aux évolutions.

    Concernant RT, qui reste LA référence dans le domaine, je reste avec une vision de complexité de mise en place qui a fait porter le choix sur OTRS (lui-même au final complexe aussi).

    Au final, comme une autre personne l'a souligné, il ne faut pas hésiter à investir du temps pour évaluer les différentes solutions et vérifier leur adéquation avec les besoins de l'entreprise plutôt que de se précipiter sur l'un d'eux et devoir se le coltiner pendant des années.
  • [^] # Re: GLPI pour les neuneus

    Posté par . En réponse à la dépêche Nouvelle version de GLPI et première version de la documentation. Évalué à 2.

    En ce qui concerne le suivi de ticket (pas de la plateforme au sens large), tu peux regarder du côté d'OTRS
    http://fr.wikipedia.org/wiki/OTRS

    - Conforme à la norme ITIL
    - Interface utilisateur est simple/simplifiable (Web)
    - Les demandes sont centralisables par file à laquelle on peut associer une ou plusieurs adresses mail
    - Hautement configurable et customizable à peu de frais

    OTRS peut aussi être étendu au travers d'une base de "Config Items" qui permettent, une fois remplie, d'associer à un ticket un ou des éléments d'une distribution et/ou des éléments matériels

    Dernier point: les statistiques associées aux tickets sont un plus.

    PS: En parallèle, Mantis (http://fr.wikipedia.org/wiki/Mantis_Bug_Tracker) vaut aussi le coup d'oeil pour sa plus grande simplicité (mais une approche moins complète)
  • [^] # Re: Explication?

    Posté par . En réponse au journal Petit coup de gueule contre les distributions grand public. Évalué à 2.

    Je ne suis pas forcément d'accord avec ta vision des choses.
    Le développeur/projet est le plus à même de connaitre :
    - comment s'installe le logiciel
    - quelles variables sont configurables (avec les niveau de configuration adaptée: valeur par défaut/spécifique de l'installation cible)
    - comment se désinstallent le logiciel (notamment en supprimant les données dynamiques)
    ...

    Du coup, que ce dernier soit en charge de packager le logiciel ne me parait pas délirant. Sur une base de meta-packaging, cela limiterait l'effort à fournir. Mais pour se faire, il faudrait bien évidement identifier les constantes des systèmes de packages existants (entre autres choses).
    Actuellement, il y a effectivement une multiplicité des packaging à assumer...

    L'autre alternative est de fournir des sources (et environnement de compilation associé) avec une documentation décrivant les éléments de configuration & d'installation/désinstallation.

    Quel est le plus lourd ?

    La valeur ajoutée de la distribution est ensuite de réaliser l'intégration de ce package ainsi que les tests d'intégration/fonctionnels de niveau système, ce qui explique (en partie) les délais de sortie d'une nouvelle version.

    Mais sinon, je suis d'accord avec toi concernant cette course à la version. GNU/linux et les distributions propose une (ou plusieurs) solution(s) à chaque problématique : d'un besoin de stabilité de niveau "production" à un besoin "blending edge".
    Que demandez de plus ?
  • [^] # Re: Explication?

    Posté par . En réponse au journal Petit coup de gueule contre les distributions grand public. Évalué à 5.

    Pour ma part, je trouve que cette position est bien dans l'air du temps...
    "Je veux et sans aucun effort. Si-y'a-pas, je critique".

    Alors qu'en pratique, les distributions proposent un nombre colossal de logiciels, certes pas forcément "up-to-date" mais disponible en quelques clics (ou une commande simple).
    Si la version en te satisfait pas, il reste tout de même plusieurs solutions :
    - Installer le package (si disponible) depuis le site du projet
    - Compiler les sources (forcément disponibles pour de la (L)GPL)
    - Faire un package (et le diffuser de préférence)
    - Patienter

    Tout cela demande un minimum d'effort (mais vraiment minime hein), de la part des projets aussi s'ils souhaitent (là encore un choix) diffuser plus largement/simplement.
    Cöté proprio, si y'a pas, y'a pas. Point à la ligne. ll n'y a pas de choix.

    Par ailleurs, pour unifier les systèmes de package il n'y a pas 36 solutions :
    - Soit un système en particulier émerge, rendant caduc les autres (probabilité subnulle)
    - Soit on envisage en amont une sorte de meta-package générique permettant de générer indifféremment deb, rpm, ...
    - Soit on essaie d'être constructif avec la situation actuelle (ce qui ne résout rien à supposer qu'il y ait un réel problème.

    Tu as l'air de connaitre un minimum de choses sur la question (ce que laissent supposer tes interventions). Pourquoi ne pas initier une réflexion/comparatif sur ces différents systèmes de package: recenser, détailler, comparer... pour qu'il soit possible ensuite de spécifier/réaliser l'évolution vers un meta-package. La balle est dans ton camp (disons le notre pour ceux se sentant concernés).

    La multiplicité des systèmes de packages actuelle démontre juste qu'aucun ne remporte l'unanimité (même si chaque utilisateur a une préférence). Il n'y a donc pas de solution unique.
    Que préfères-tu ?
    Une solution unique imposée (proprio) ?
    Des solutions, certes imparfaites (à l'appréciation de chacun) qui viennent se compléter ?

    Sans conteste, je préfère la seconde approche.
    A mes yeux, le Libre a cela d'enthousiasmant qu'il donne le choix.
    Vouloir imposer une solution unique, ce serait dénaturer cette approche... c'est vouloir appliquer une recette propriétaire.

    Tu as peur de choisir par toi-même ?
  • [^] # Re: mon Macbook a 3 ans

    Posté par . En réponse au journal Ordinateur portable = Ordinateur jetable. Évalué à 4.

    Comme signalé plus haut, cela tient de la loterie.
    Certains ont de la chance, d'autres non. La chance augmente (ou diminue) avec la marque _et_ la période d'achat.

    Pour ma part, le MacBook (G3) m'a lâché après 2 ans et 3 jours de bons et loyaux services (garantie 2 ans). Ce qui est dommage c'est que je venais juste d'acheter un nouveau chargeur et que la compatibilité Linux/Debian devenait enfin quasi parfaite.
    Il m'avait coûté un bras à l'époque.

    Ma vengeance a été terrible et je me suis tourné vers un autre A(sus), modèle qui tient toujours après 5 ans de balades, quelques chutes bénignes et manipulations diverses (enfants), poussière...
    Seul pépin: une batterie a lâché (recharge impossible). Pas bien méchant.

    Histoire d'actualiser, je suis passé à HP gamme Elitebook.
    Je verrai dans quelques années (j'espère) si le ramage ressemble au plumage (qui respire la solidité).

    Je ne ménage désormais plus les portables. C'est potentiellement du jetable oui.
    Mais Apple y'en aura plus dans mes sacs car ça coûte toujours un bras, que l'architecture n'a plus rien de novatrice (plus de PowerPC), que l'OS ne m'intéresse absolument pas et que ce n'est pas fiable, qu'il s'agisse du matériel ou des choix logiciels Apple, d'après mes expériences (G3, borne Airport, iPod gen4, iMac)... qui datent un peu il est vrai mais tous ces modèles ont eu des soucis niés par Apple (surchauffe CM, évolution firmware avec extension de norme non standard, batterie ne tenant pas la charge dès l'achat, écran fendu...).
    Seul le revendeur de l'époque (IC Computer) faisait passer la pilule avec des gestes commerciaux.
  • [^] # Re: Gastroé

    Posté par . En réponse au journal Fumeurs, fumeuses, fumistes. Évalué à 2.

    Beaucoup d'anciens fumeurs (tous ?) disent que l'envie est toujours présente, même des années plus tard (10, 12, 15, 20...).
    Ca a été dur d'arrêter mais pas d'inquiétude, le plus dur est devant :)
  • [^] # Re: usure du logiciel

    Posté par . En réponse au journal amelie() tue IE6. Évalué à 1.

    Pour ma voiture, j'ai fait pareil mais elle refuse de démarrer.
    Quel est ton secret ?
  • [^] # Re: quelqu'un a essayé ?

    Posté par . En réponse au journal A mort les tristes journées. Évalué à 2.

    Pour ma part, le clavier se blo
  • [^] # Re: Tiens une question

    Posté par . En réponse au journal Des rasoirs de sûreté. Évalué à 3.

    J'avoue qu'avec toutes ces interventions "passionnées", un monde nouveau s'ouvre à moi et que l'expérience coupe-chou devient tentante \o/

    Terminé le rasoir à tête jetable qu'on prend à reculons, contraint et forcé... Finie la pseudo-barbe de 4 jours par flemme du matin...
    Enterré le regard assassin de mon employeur.

    Y'a pas à dire, faut que je me lance (ou que je regarde si les quelques coupe-choux achetés au Puces sont encore utilisable (piqués et lame ébréchée à priori).

    Merci pour ces retours d'expérience :)
  • [^] # Re: lire entre les lignes

    Posté par . En réponse au journal linuxfr ... les nouveaux journalistes. Évalué à 2.

    Merci beaucoup pour cet addon.
    Ayant le souci d'un proxy/webwasher au boulot qui demande explicitement de valider l'accès à certaines pages, Bartab est extrêmement utile pour éviter les "session time-out" faute d'avoir valider à temps.

    Super !
  • [^] # Re: Bonne initiative

    Posté par . En réponse au journal Oui, Mariage. Évalué à 2.

    Pour avoir eu deux enfants (magnifiques il va sans dire... 'fin bon surtout à la naissance, après c'est... hum... différents :), je n'ai pas souvenir d'avoir eu des tonnes de papiers à remplir, juste un passage à la mairie pour la déclaration de naissance avec la paperasse fournie par la maternité.

    Du coup, mariage ou pas, ça ne me semble pas un argument.

    Le seul que j'envisage recevable est l'exonération des droits de succession (loi TEPA).
    Même protéger sa "femme" (sans mariage ou PACS) de sa progéniture en cas de décès (préserver l'usufruit des biens et des liquidités sa vie durant sinon les enfants en reçoivent la pleine propriété, pas seulement la nue propriété) peut se faire au travers d'un testament notarié (alors que le régime de l'union peut préciser ce genre de disposition). Et encore, pour cela il faut des biens...
  • [^] # Re: Bonne initiative

    Posté par . En réponse au journal Oui, Mariage. Évalué à 2.

    A ma connaissance, l'époux (ou épouse, idem pour concubin/concubine PACSés) survivant est exonéré des droits de succession (loi TEPA) et un abattement légal d'environ 156 000 € de l'assiette taxable pour les héritiers directs (descendance directe, i.e. enfants reconnus qu'importe la légitimité).

    Par ailleurs, il me semble que même si un héritier direct peut être "déshérité", il ne peut être complètement spolié de l'héritage à concurrence d'un pourcentage donné (genre 20-25% à diviser par le nombre d'héritiers directs mais je n'en suis pas certain).

    En résumé, choisir de devenir parent vous engage jusqu'à la mort (sachant qu'il y a par ailleurs une obligation parentale d'entretien de sa progéniture) \o/
  • # Quelques nuances

    Posté par . En réponse à la dépêche De l'utilisation des batteries rechargeables. Évalué à 4.

    Article très instructif, merci.

    Il faut toutefois nuancer le "1 000 piles électriques alcalines pour moins de 10 dollars" sachant que ces "batteries" nécessitent bien une source électrique pour être rechargées.
    Ayant toujours été nul en électricité, j'aurai bien du mal à estimer le coût unitaire de recharge (si un volontaire s'auto-proclame...) mais ce dernier n'est pas nul, d'autant moins pour 1 000 recharges.

    Bref, ce tour d'horizon va me permettre de jeter un oeil moins désinvolte sur les "batteries" achetées et les cadeaux offerts au enfants. (re) merci.
  • [^] # Re: Don effectué

    Posté par . En réponse à la dépêche Il faut sauver La Quadrature du Net !. Évalué à 3.

    Si on lit ce qui se trouve sous :
    "La Quadrature du Net est une organisation de [...]"

    Bon super.
    Toutefois, outre la difficulté à appréhender la mission que s'est fixée LQDN (voir posts de Grunt [http://linuxfr.org/submit/comments,26380,1100467,1.html] ou [http://linuxfr.org/submit/comments,26380,1100476,1.html]), je ne trouve :
    ° aucune référence au statut légal de cette "organisation"
    ° aucun lien vers le bilan comptable (s'il s'agit d'une organisation loi 1901 par exemple) ou, au moins, un compte-rendu financier
    ° aucune référence à un quelconque suivi financier ni aux budgets

    Bref, cela me donne une impression d'opacité (tant dans le discours que dans le budget) qui ne m'incite pas à soutenir (que ce soit en temps ou financièrement).
    Dommage car le sujet est on ne peut plus préoccupant.
  • # Modalités des donations

    Posté par . En réponse à la dépêche Sortie de la version finale d'ultracopier. Évalué à 2.

    Tout d'abord, merci pour ce travail (même si je n'ai pas encore essayé, ce qui ne saurait tarder). La possibilité de pouvoir copier d'une façon plus paramétrable est appréciable.

    Juste deux petites interrogations avant de l'essayer:
    1/ Les copies sont elles sérialisées vers une même source lorsqu'on lance plusieurs lots en parallèle ? sérialisées globalement ? pas du tout ?
    2/ Les lots de copie se poursuivent elles même si l'un des fichiers dans le lot nécessite confirmation (genre remplacer la destination oui/non) ?

    Par ailleurs, j'avoue que je serais tenté d'effectuer une donation si l'usage se révèle efficace/fiable mais... donner via le principe AlloPass : beurk.
    Un paiement genre PayPal est-il envisagé ?

    Bonne journée.
  • [^] # Re: Enlightenment conquiert le desktop....?

    Posté par . En réponse à la dépêche Enlightenment conquiert le monde. Évalué à 3.

    Un très "beau" packaging Enlightment est fourni par la distribution eLive (Debian + Enlightment) aussi.

    Site: http://www.elivecd.org/

    Petite(s) limitation(s): le repository n'est pas utilisable pour installer e17 (ou e16) présent dans la distribution *
    De plus, la version stable nécessite un don **

    (*) souci/magouille de dépendances avec un package de base présent dans al distrib mais pas à jour sur le repository
    (**) il s'agit d'une limitation d'utilisation, pas d'une critique de ma part d'autant que les versions unstable sont librement téléchargeables :)
  • [^] # Re: OSEF

    Posté par . En réponse au journal Intel 82845, windows, double video et rant gratuit. Évalué à 3.

    Salut,

    D'après les forums concernant Compiz, il te faudrait :
    You'll need a card with hardware T&L in the GPU at minimum, with shader support for anything more than the basic effects. A GeForce 256 or Radeon 7000 would be the absolute minimum.

    Donc une Radeon 7000 si tu souhaites rester sur des drivers libres supportant la 3D (radeon-hd).

    Ca ne devrait pas aller chercher bien loin en termes de prix et un bon plan reste les newsgroups "locaux" de vente entre particuliers.

    Bonne chance pour recycler ce "vieux tromblon" :)
  • [^] # Re: Un petit lien qui pourrait vous remonter le moral

    Posté par . En réponse à la dépêche Intel ne maintient plus le pilote Linux Poulsbo depuis un an et demi. Évalué à 1.

    Quake 3-D ne tournait pas aussi sur le Zaurus SL-C700 qui date de fin 2002 ?
  • [^] # Re: heu

    Posté par . En réponse à la dépêche NAS LaCie Network Space : un firmware alternatif. Évalué à 1.

    Sur ce principe, j'avoue que l'OpenRD-Client (http://www.globalscaletechnologies.com/p-24-openrd-client-op(...) me fait de l'oeil depuis peu...

    Seul souci, l'absence de stockage qui peut trouver une solution avec un boitier HDD externe eSata (pour la performance) mais cela reste cher pour plusieurs disques (un seul connecteur eSata).

    J'avais bien trouvé cette gamme là : Lian Li EX-[1235]0 (http://www.lian-li.com/v2/en/product/product06.php?pr_index=(...) mais la gestion du raid est désastreuse (il faut envisager l'EX-50 pour avoir un RAID matériel digne de ce nom).

    Dans tous les cas, les efforts de ce type (firmware hacké) sont louables et présentent un énorme challenge technique mais je trouve ces solutions "tout-intégré" (les pseudo NAS grand public) bien trop limitatives comparées à du "fait maison"
  • [^] # Re: Est-ce que ce petit serveur peut être utilisé comme petit serveur

    Posté par . En réponse à la dépêche Le plus petit serveur du monde sous Linux !. Évalué à 3.

    En comparaison des solutions Soekris (je dispose des 2: ALIX 2c3 & Soekris), il y a tout de même quelques désavantages notables avec la solution ALIX :
    - pas d'horloge (sur une passerelle/firewall, question log après reboot c'est moyen)
    - pas d'évolutivité (notamment ram limitée à 256Mo, avec un snort ça fait juste)
    - un kernel spécifique sans réel suivi
    - lignes d'alimentation de qualité moyenne (reboot à chaque variation de courant même anodin -le mien est sur onduleur-)

    et tout cela pour économiser quelques euros.

    En plus, Wim Vandeputte (kd85.com) est extrêmement aimable et prend le temps d'échanger quelques mots lors d'un achat (par mail).
    A ce propos, acheter en passant par http://soekris.kd85.com/ et non http://www.soekris.com/index.htm permet d'économiser quelques euros et de bénéficier d'un contact personnel.
  • [^] # Re: Et sinon c'est quoi Maven ?

    Posté par . En réponse à la dépêche Première relecture publique de la traduction de Maven - The definitive guide. Évalué à 5.

    Pour être vraiment complet, Maven peut être utilisé comme Framework permettant de mener un processus allant de la modélisation à la création d'une distribution.

    Dit comme ça, ça reste très vague je l'avoue.

    Pour donner un exemple plus concret, nous l'utilisons actuellement pour :
    ° Modéliser un système (équivalent d'un fichier de déploiement automatique de distribution Linux mais avec un modèle fonctionnel, pas seulement fonction/package, et pour un parc entier de machines, sans la partie OS -prérequis-)
    ° Créer l'arborescence de développement/intégration
    ° Rapatrier les différents pakages (nos applications métiers)
    ° Créer & instancier les données de configuration
    ° Créer les templates de développement spécifiques (non modélisables) avec leur configuration
    ° Créer les templates de documentation
    ° Valider les dépendances (définies par le modèle)
    ° Générer la documentation
    ° Repackager les applications configurées/développées
    ° Mettre à jour le repository
    ° Créer une distribution (CD/DVD) réunissant installation unifiée du système et documentation à jour

    S'approprier Maven et réaliser les développements spécifiques à notre métier a été "lourd" mais un processus d'intégration qui prenait par le passé plusieurs mois (échelle d'une année), représente actuellement quelques semaines à 2-3 mois selon la complexité du projet.
    Cela permet aussi d'imposer une méthodologie reproductible, réutilisable en phase de maintenance et... capitalisable (au travers de la modélisation amont et des packages).

    Merci Maven.

    PS: environ 30% de nos applications sont développées en Java. Ce langage n'est donc pas le seul à bénéficier de ce framework (même s'il bénéficie au mieux de ses avantages).
  • [^] # Re: Conclusion hâtive

    Posté par . En réponse au journal Microsoft : Essaye encore petit scarabée !. Évalué à -1.

    Voilà !
    Je me souviens maintenant pourquoi je ne postais plus sur LinuxFR depuis si longtemps : cette impossibilité à échanger de façon modérée ou à proposer un avis un tant soit peu divergent de la "bonne pensée" linuxienne.

    Quelque part ça me fait bien rire, d'un rire un peu triste, de voir que le ton ici n'a pas changé malgré les années passées.

    Bonne suite et bonne pensée unique :)
  • [^] # Re: Il n'empêche...

    Posté par . En réponse au journal Microsoft , Linux, BestBuy. Évalué à 2.

    Si tu veux...
    Une autre hypothèse à envisager serait que ton propos initial n'était pas clair d'où ma compréhension erronée et mon jugement non pertinent ^^