Nouvelle version de MapOSMatic, le service Web de rendu de cartes de ville

Posté par (page perso) . Édité par Xavier Claude, Florent Zara et Nÿco. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
51
19
avr.
2012
Internet

En septembre 2009, nous lançions MapOSMatic, un service Web libre et gratuit permettant d'effectuer à la demande le rendu de cartes de villes basées sur les données OpenStreetMap. Ces cartes, superposées d'une grille, sont associées à un index des rues facilitant leur localisation sur la carte.

MapOSMatic est un projet de Logiciel Libre, distribué selon les termes de la licence Affero General Public License v3. Le projet est disponible au travers de dépôts Git, dispose d'une liste de discussion et d'un canal IRC. Pour les détails, voir notre page À propos, notre wiki et la page Savannah du projet.

MapOSMatic : vos cartes de ville à partir d'OpenStreetMap !

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
47
10
sept.
2009
Internet
Nous avons le plaisir d’annoncer la sortie de MapOSMatic, un ensemble d’outils sous licence AGPLv3 pour générer des plans de ville à partir de données OpenStreetMap. Un plan de ville généré par MapOSMatic est constitué de :
  • La carte en tant que telle, générée à partir des données OpenStreetMap, à laquelle on superpose une grille pour référencer les rues ainsi qu'une bordure grisée de la ville si ses limites administratives sont connues ;
  • Un index des rues de la ville, avec une référence à leur localisation sur la grille de la carte.

Sur le site, vous pouvez demander le rendu d'un plan pour toutes les villes françaises pour lesquelles les limites administratives sont renseignées dans OpenStreetMap (environ un tiers des communes à ce jour), ou vous pouvez demander le rendu d'une zone géographique arbitraire.
Les plans générés par MapOSMatic sont disponibles aux formats PNG, PDF et SVG et sont plutôt destinés à l'impression qu'à la navigation Web. Les communes, en particulier celles de petite taille, peuvent potentiellement être intéressées par MapOSMatic pour générer un plan de leur ville à faible coût.
Actuellement nous ne pouvons générer que les plans de villes en France métropolitaine mais nous l’étendrons à d’autres régions du monde. De nombreuses améliorations peuvent être envisagées à partir de l'existant, nous vous invitons à participer au projet.

Riposte graduée : le rapporteur s'oppose à l'interopérabilité, l'April appelle à la mobilisation

Posté par (page perso) . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags : aucun
46
23
fév.
2009
Internet
Trois ans après DADVSI, le gouvernement et la majorité semblent n'avoir rien retenu des débats sur l'interopérabilité et le logiciel libre. Lors de l'examen du texte « Création et Internet » en commission des lois de l'Assemblée nationale, le rapporteur UMP Franck Riester s'est opposé à l'interopérabilité des moyens de sécurisation imposés par le projet de loi, au motif que l'interopérabilité empêcherait le libre choix de l'utilisateur ! L'April s'insurge et appelle chacun à contacter son député pour l'alerter.

Ainsi, lors de la réunion de la commission des lois du 18 février, le rapporteur Franck Riester a déclaré : « J’en viens au second objet de l’amendement : l’interopérabilité. Je n’y suis pas favorable. Il faut laisser au consommateur sa totale liberté de choix en fonction de son système d’exploitation. L’interopérabilité n’est pas nécessaire pour les consommateurs et elle est trop contraignante pour les éditeurs de logiciels. ».

Le rapporteur s'est de même opposé à ce que l'abonné soit exonéré de sa responsabilité lorsqu'il n'existe pas de moyens de sécurisation adaptés à sa configuration. L'April avait pourtant, dès le 6 mars 2008, alerté le conseiller juridique de la ministre de la culture sur le risque que comporte ce genre de mesures pour l'interopérabilité et le logiciel libre. À l'époque déjà, aucune réponse n'avait été apportée quant à la nature de ces moyens de sécurisation, le conseiller Henrard se contentant d'affirmer que la loi créerait le marché (sic).

Comme pour DADVSI, l'urgence est déclarée. Comme pour DADVSI, ce texte est annoncé comme le remède miracle contre le téléchargement non autorisé d'œuvres en partage de fichier de pair à pair. Comme pour DADVSI, des mesures « techniques » de contrôle d'usage sont imposées. Comme pour DADVSI, l'interopérabilité est méprisée. Comme pour DADVSI, le logiciel libre est ignoré, et ses utilisateurs menacés.

C'est pourquoi, comme pour la loi DADVSI, l'April appelle tous les citoyens attachés au logiciel libre à contacter leurs députés et à les alerter afin qu'ils s'opposent à cette nouvelle menace. Elle les invite également à écrire au rapporteur Riester pour lui demander de revenir sur ses positions inacceptables. Pour plus d'informations sur ce sujet, on pourra consulter le très complet dossier qu'y consacre la Quadrature du Net.

Sortie de Buildroot 2014.02

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud, Xavier Claude et palm123. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
45
2
mar.
2014
Do It Yourself

Alors que la dernière dépêche annonçant une version de Buildroot publiée sur LinuxFr.org date d'il y a 3 ans, Buildroot a continué a publier tous les trois mois une version stable. À l'occasion de la sortie de la version 2014.02 de Buildroot, cette dépêche propose un petit retour sur les récentes avancées du projet.

Pour ceux qui ne connaissent pas le projet, Buildroot est un outil qui simplifie et automatise le processus de création d'un système Linux embarqué. À partir d'une configuration, Buildroot est en mesure de générer une chaîne de compilation croisée, un système de fichiers racine avec diverses applications et bibliothèques, une image de noyau Linux et un ou plusieurs bootloaders. Buildroot supporte plus de 1000 applications ou bibliothèques, pour lesquelles leur cross-compilation se résume à cocher une option dans l'interface de configuration.

À noter que le projet Buildroot participera au Google Summer of Code 2014, et recherche donc des étudiants souhaitant travailler sur le projet tout en étant payé pendant l'été.

Voir la suite de la dépêche pour plus de détails.

Améliorations majeures de MapOSMatic

Posté par (page perso) . Modéré par Bruno Michel.
Tags :
35
5
jan.
2010
Internet
Comme cadeau du nouvel an, l'équipe de MapOSMatic est fière d'annoncer qu'une nouvelle version du site maposmatic.org vient d'être mise en ligne, proposant des améliorations majeures par rapport à la version initiale lancée en septembre 2009.

Pour rappel, MapOSMatic est un site Web qui permet de générer des plans de ville à partir des données OpenStreetMap. La carte est divisée en carrés pour faciliter la recherche des rues et est livrée avec un index des rues correspondant. Le nouveau MapOSMatic offre de nombreuses améliorations :
  • Prise en compte du monde entier. N'importe quel zone du globe peut désormais être rendue sur maposmatic.org.
  • Base de données OpenStreetMap mise à jour quotidiennement. Jusqu'à maintenant, la base de données n'avait jamais été mise à jour depuis le lancement du service en septembre 2009. Désormais, la base de données géographique utilisée pour le rendu des cartes est mise à jour quotidiennement, permettant de bénéficier de cartes avec les dernières contributions à OpenStreetMap. Chaque carte contient la date à laquelle elle a été générée.
  • Meilleur moteur de recherche des villes. Grâce à Nominatim, nous proposons maintenant un moteur de recherche qui permet de trouver les villes d'une façon beaucoup plus ergonomique : les villes ayant le même nom peuvent être distinguées et la recherche fonctionne même lorsque le nom de la ville n'est pas parfaitement exact.
  • Gestion d'autres langues. Une petite partie du travail de rendu est dépendant de la langue et nous avons maintenant l'infrastructure pour réaliser ce travail de manière différente selon la langue. Nous gérons pour le moment l'anglais, le français et l'italien mais nous attendons vos contributions pour proposer d'autres langues. Le site Web a également été traduit en allemand et en italien.
  • Bâtiments publics dans l'index. En complément des rues, nous avons ajouté quelques bâtiments publics importants à l'index des rues : écoles, mairie, bureaux de postes, lieux de culte, etc.
Toutes ces améliorations sont disponibles dès maintenant sur http://www.maposmatic.org. Vous pouvez suivre la progression et les améliorations de MapOSMatic sur le blog du projet. MapOSMatic est évidemment un Logiciel Libre, vous pouvez en récupérer le code source et participer au projet.

Buildroot 2011.02 est sorti !

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa
34
1
mar.
2011
Mobile

Buildroot est un outil de construction de systèmes GNU/Linux embarqués. Par rapport à des solutions comme OpenEmbedded, Buildroot est beaucoup plus simple et rapide à prendre en main, et convient parfaitement pour un grand nombre de systèmes embarqués, au nombre de composants logiciels limité. Il suffit, par exemple, de quelques minutes pour générer un système GNU/Linux minimal contenant Busybox et quelques composants logiciels supplémentaires. Buildroot prend en charge toute la problématique de compilation croisée : génération de la chaîne de compilation croisée, compilation de toutes les bibliothèques et applications, création de l'image du système de fichiers racine, configuration et compilation du chargeur de démarrage et du noyau. Il est également possible d'utiliser des chaînes de compilation croisée préexistantes.

Depuis la dernière dépêche LinuxFr.org concernant la sortie de Buildroot 2010.08, deux nouvelles versions sont sorties : 2010.11 et hier 2011.02. Nous proposons de faire le point sur les nouveautés de ces deux versions dans la seconde partie de l'article.

Buildroot 2010.02 est sorti !

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags :
30
8
mar.
2010
Matériel
Buildroot est un outil permettant la construction de systèmes Linux embarqués. Il automatise le processus de téléchargement, configuration, compilation et installation de tous les composants d'un système Linux embarqué : chaîne de compilation croisée, chargeur de démarrage, noyau, système de fichiers racine avec BusyBox, bibliothèques graphiques, réseau, multimédia, etc.

Utilisant le même système de configuration que celui du noyau, Buildroot permet de générer un système embarqué adapté à vos besoins. Il permet de compiler en standard près de 600 paquets : BusyBox, X.org, D-Bus, DirectFB, Gtk, Qt, GStreamer notamment, et il est très aisé d'ajouter d'autres paquets. Buildroot est utilisé officiellement par plusieurs fabricants de matériel, notamment Atmel, Armadeus Systems et Calao Systems et de nombreuses sociétés l'utilisent pour leurs projets Linux embarqué, notamment industriels.

Publication des vidéos de l'Embedded Linux Conference 2009

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags :
22
6
août
2009
Matériel
Comme à chaque conférence importante traitant de Linux embarqué, la société Free Electrons était présente et a enregistré les conférences. Cette fois-ci, c'est avec la participation de Satoru Ueda et Tim Bird (de Sony), que Michael Opdenacker et Thomas Petazzoni (de Free Electrons) vous proposent les vidéos des conférences de Embedded Linux Conference 2009, qui s'est tenue du 6 au 8 avril à San Francisco. Les vidéos sont mises à disposition sous les termes d'une licence libre. La prochaine Embedded Linux Conference Europe aura lieu les 15 et 16 octobre 2009 à Grenoble.

On retrouvera notamment une conférence du mainteneur Linux embarqué du noyau Linux, David Woodhouse, des conférences sur les problématiques temps réel, sur l'instrumentation et le déboguage, la gestion mémoire, le portage sur diverses architectures, la gestion de l'énergie, le multimédia, le temps de démarrage, les systèmes de fichiers, les systèmes de build et bien d'autres sujets encore.

À noter que Free Electrons, société de développement et de formation dans le domaine de Linux embarqué, a animé plusieurs présentations et BOF (Bird of a Feather, sessions de réflexion) lors de cette conférence :

  • Une conférence sur Buildroot, un outil de construction de systèmes Linux embarqué

  • Une conférence sur les systèmes de fichiers pour Flash

  • Une BOF sur les outils de construction de systèmes Linux embarqué

  • Une BOF sur les problématiques de taille (taille du noyau, des applications en espace utilisateurs, les solutions pour réduire la taille, etc.)


La liste complète des vidéos est disponible dans la suite de l'article. Nous publierons prochainement les vidéos du thème embarqué des Rencontres Mondiales du Logiciel Libre qui se sont déroulées à Nantes début juillet.

Séminaire gratuit d'introduction à Linux embarqué à Montpellier

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
19
14
mar.
2011
Matériel

Ce jeudi 17 mars, de 14 h à 18 h, un séminaire gratuit est organisé par Captronic à Montpellier sur le thème « introduction à Linux embarqué ».

Il couvrira des aspects tels que les avantages du logiciel libre dans l'embarqué, le matériel pour Linux embarqué, l'architecture d'un système GNU/Linux embarqué et les composants logiciels utilisables, le processus de développement d'un système embarqué GNU/Linux, ainsi que le support commercial et communautaire. En complément des présentations, des démonstrations Linux embarqué sur ARM seront proposées. Ce séminaire sera animé par Thomas Petazzoni de la société Free Electrons.

Pour accéder au séminaire, une inscription préalable est demandée auprès de rebejac@captronic.fr.

Journal Places gratuites dans des formations noyau Linux et Linux embarqué

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
18
12
fév.
2010
Cher journal,

La société Free Electrons organise régulièrement des formations «Développement de pilotes noyau Linux» et «Développement de systèmes Linux embarqué». Chaque formation dure cinq jours, et au travers de cours théoriques et de mise en œuvre pratique sur carte à base de processeur ARM, permettent d'étudier de manière approfondie le noyau Linux et la mise en œuvre d'un système Linux dans l'embarqué. Tous les supports des formations sont disponibles sur le site, gratuitement, sous licence libre Creative Commons (...)

Vidéos de conférences Linux embarqué et Android

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
18
7
juin
2011
Matériel

Comme à leur habitude, les personnes de Free Electrons ont mis en ligne les vidéos d’un certain nombre de conférences relatives à Linux embarqué et, nouveauté, également relatives à Android.

Plus précisément, les vidéos des conférences suivantes ont été mises en ligne :

  • Les vidéos du track Embarqué du FOSDEM. Au total 13 vidéos, sur des sujets comme l'utilisation de Qt dans l'embarqué, le processus de démarrage, l'optimisation du temps de démarrage sur x86, le consortium Linaro, l'outil OpenBricks pour générer des systèmes Linux embarqué, les bibliothèques graphiques EFL et bien d'autres sujets
  • Les vidéos de l'Embedded Linux Conference 2011 qui s'est déroulée du 11 au 13 avril à San Francisco. L'intégralité des trois thèmes de conférences parallèles a été filmée, ce qui donne un total de 48 vidéos de conférences. Les sujets couverts sont vastes, du temps-réel aux systèmes de fichiers, en passant par les systèmes de build, les couches graphiques et bien d'autres thématiques. À noter que l'édition européenne d'ELC aura cette année lieu du 26 au 28 octobre à Prague, simultanément à la nouvelle conférence LinuxCon Europe et juste après le célèbre Kernel Summit
  • Les vidéos de la première édition de l'Android Builders Summit, une conférence consacrée aux intégrateurs de systèmes utilisant Android. Elle n'est donc pas orientée vers le développement d'applications Android, mais bien sur le portage et la modification du système Android lui-même. Au total 19 vidéos sont proposées. On pourra notamment regarder avec intérêt les vidéos de Karim Yaghmour sur Android Internals et Porting Android to new hardware ainsi que la vidéo de Aleksander Gargenta sur A walk through the Android stack.

Toutes ces vidéos sont mises à disposition librement sous les termes de la licence Creative Commons CC-BY-SA.

Sortie de Buildroot 2010.08

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Teyssier.
Tags :
18
7
sept.
2010
Matériel
Buildroot est un outil de construction de systèmes Linux embarqué. Par rapport à des solutions comme OpenEmbedded, Buildroot est tourné vers les systèmes mettant en œuvre un nombre relativement limité de composants, et a l'avantage d'être plus simple à utiliser. Il suffit par exemple de quelques minutes pour générer un système Linux minimal contenant Busybox, Dropbear et DirectFB. Buildroot prend en charge toute la problématique de compilation croisée : génération de la chaîne de compilation croisée, compilation de toutes les bibliothèques et applications, création de l'image du système de fichiers racine, configuration et compilation du chargeur de démarrage et du noyau. Il est également possible d'utiliser des chaînes de compilation croisée préexistantes.

Depuis la précédente dépêche annonçant la sortie de la version 2010.02, deux nouvelles versions ont été publiées : 2010.05 au mois de mai et 2010.08 tout récemment, à la fin du mois d'août. Nous vous proposons dans l'article une description détaillée des changements qui sont intervenus.

Vidéos de l’Embedded Linux Conference Europe

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Teyssier.
18
7
nov.
2011
Communauté

Un peu plus d’une semaine après la fin de l’Embedded Linux Conference Europe que nous avions évoquée dans une précédente dépêche, Free Electrons vient de publier les vidéos de l’intégralité des conférences de cet événement.

Au total, ce sont 51 vidéos qui sont disponibles, pour une durée totale de plus de 36 heures, sur des sujets comme Linux temps réel, la gestion d’énergie, les systèmes de construction, Android, le support matériel embarqué dans Linux, et bien d’autres. Les vidéos sont disponibles en 1080p ou en 450p. Un certain nombre de vidéos ont pu être enregistrées avec une prise de son directe sur le microphone de l’intervenant, offrant ainsi une qualité audio supérieure aux vidéos précédemment publiées par Free Electrons.

Enfin, signalons les dates des prochaines conférences importantes du monde Linux embarqué :

  • du 14 au 16 février 2012, l’Embedded Linux Conference aura lieu à Redwood City, à proximité de San Francisco, aux États‐Unis. D’une durée de trois jours, c’est l’édition américaine de cette conférence Linux embarqué ;
  • du 6 au 9 novembre 2012, l’Embedded Linux Conference Europe aura lieu à Barcelone en Espagne.

Octobre à Prague : Kernel Summit, Embedded Linux Conference Europe, LinuxCon Europe, et plus !

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags : aucun
17
12
oct.
2011
Communauté

En cette fin du mois d’octobre, Prague va sans doute devenir pour deux semaines la capitale européenne du développement de Linux et des logiciels libres. En effet, de très nombreuses conférences vont s’y dérouler du 20 octobre au 28 octobre.

  • le bal sera ouvert par le 13th Real‐Time Linux Workshop, du 20 au 22 octobre, une conférence consacrée à l’utilisation de Linux dans des contextes temps réel. La liste des papiers qui ont été proposés donne une idée des thématiques qui seront abordées ;
  • la fête continuera avec le Kernel Summit, du 23 au 25 octobre, la conférence réservée aux principaux développeurs noyau (environ 120 à 150 personnes). Cette conférence bi‐annuelle est celle qui permet aux développeurs du noyau d’échanger de vive voix sur les orientations des différents sous‐systèmes, et de réfléchir au processus de développement. Nul doute, par exemple, que les problèmes survenus sur kernel.org récemment feront partie des débats ;
  • en parallèle du Kernel Summit aura lieu la Gstreamer Conference, les 24 et 25 octobre. Là aussi, le programme donne une bonne idée des sujets qui seront couverts par les différentes interventions ;
  • ensuite, du 26 au 28 octobre, aura lieu la première édition de LinuxCon Europe, dont le programme est disponible sur le site de la Linux Foundation. Beaucoup de conférences sur le stockage, sur la virtualisation, et bien d’autres sujets ;
  • Enfin, en parallèle de LinuxCon Europe, du 26 au 28 octobre, la traditionnelle Embedded Linux Conference Europe, conférence consacrée à l’utilisation de Linux dans les systèmes embarqués. Au programme : gestion d’énergie, systèmes de construction (build), optimisation, arborescence des périphériques, support vidéo et bien d’autres choses. Comme d’habitude, Free Electrons sera présent à cette conférence, et mettra librement en ligne les vidéos à l’issue de l’événement (voir cette page, pour les vidéos de conférences précédentes).

Entre le 20 et le 28 octobre, Prague sera sans conteste the place to be.

Vidéos de Capitole du Libre, DjangoCon Toulouse et Akademy-fr 2012

Posté par (page perso) . Édité par baud123. Modéré par Christophe Guilloux. Licence CC by-sa
Tags : aucun
16
9
déc.
2012
Communauté

L'événement Capitole du Libre ainsi que DjangoCon Toulouse et Akademy-fr ont eu lieu à Toulouse le samedi 24 et dimanche 25 novembre 2012.

Nous venons de mettre en ligne les vidéos et les slides des conférences de cet événément. On retrouvera par exemple deux vidéos de Martin Peres sur les GPU et la stack graphique Linux, une vidéo de la conférence de clôture par Jérémie Zimmermann, une introduction à Git par Sébastien Douche, une conférence sur HTML5 et ses amis par Paul Rouget de Mozilla, la conférence Libérer Internet : Sexe, alcool et vie privée de Julien Vaubourg et Sébastien Jean de LDN et bien, bien d'autres choses.

L'équipe d'organisation du Capitole du Libre remercie tous les intervenants, ainsi que les associations TVn7, CAn7, net7 et la société Veezual pour leur participation à la captation/encodage vidéo.