GNOME 3.34

61
22
oct.
2019
Gnome

Sorti le 12 septembre 2019, GNOME 3.34 est baptisé « Thessaloniki », pour rendre hommage à l’équipe qui a organisé dans la ville grecque la récente conférence annuelle des utilisateurs et développeurs de GNOME (GUADEC).

Comme tous les six mois, cette nouvelle version arrive avec son lot de nouveautés, qui concernent peut‑être davantage le Shell que les applications cette fois‑ci. On vous présentera les plus importantes d’entre elles, ainsi que les faits marquants du dernier cycle de développement, dont le travail effectué parallèlement pour préparer GTK 4.

Sommaire

Les nouveautés

Expérimental : GNOME coupe le cordon avec X11

Carlos Garnacho, de Red Hat, a modifié Mutter afin que, dans une session Wayland, GNOME Shell puisse se lancer indépendamment de X.Org. Cela permettra de réduire l’empreinte matérielle de votre environnement de bureau préféré et, éventuellement, d’augmenter sa stabilité.
La fonctionnalité est encore expérimentale, le temps de finir le ménage dans les coins. Si vous décidez de l’activer, alors XWayland ne sera plus lancé qu’en cas de besoin, pour accompagner le lancement d’une application restée dépendante de X.Org.

Vous voulez savoir si toutes vos applications tournent nativement sous Wayland ? La commande xlsclients permet de savoir quels logiciels recourent actuellement à XWayland sur votre système.

Et, bonne nouvelle, parmi les applications qui n’étaient pas encore portées vers Wayland, Firefox et Thunderbird sont en train de sauter le pas.

Dossier d’applications au glisser‑déposer

GNOME a trois façons de lancer à la souris des applications : depuis le dash latéral et depuis les deux onglets de l’écran central « Fréquemment utilisées » et « Toutes les applications ».
Précédemment, il était déjà possible d’organiser ce dernier onglet en créant des dossiers destinés à regrouper différents raccourcis vers vos applications… à l’aide de la Logithèque. Encore fallait‐il le savoir ! Georges Basile Stavracas Neto, d’Endless, a développé quelque chose de plus intuitif que l’on retrouve dans les lanceurs Android. Dans la vue « Toutes les applications », glisser‐déposer directement une application sur une autre crée un dossier ad‑hoc. Quatre vidéos illustrent cette nouvelle fonctionnalité.

Le correctif 3.34.1 permet notamment d’éditer le nom des dossiers d’applications.

Meilleures performances

Le travail sur les performances, démarré avec la version précédente, continue. Nous listons quelques correctifs de Daniel van Vugt pour Canonical, couverts par Phoronix (en anglais) :

En particulier, pour ceux qui ont été confrontés au bogue du déplacement du pointeur ralenti (euphémisme) sous Wayland, Daniel van Vugt signale que deux correctifs devraient chacun particulièrement aider (et encore plus ensemble) : le premier permet de conserver la fluidité du mouvement, y compris en cas de charge importante du processeur, le second essaie de réduire ladite charge du processeur.

En ce qui concerne l’amélioration des performances pour le multi‐moniteur sous Wayland, le travail est en cours.

D’autres optimisations sont dans les tuyaux, comme celle pour Wayland en mode plein‑écran par Jonas Ådahl de Red Hat.

Et pour pouvoir aller plus loin encore, Matthias Clasen, Christian Hergert, tous deux de Red Hat, Georges Stavracas, d’Endless, et Jonas Ådahl, de Red Hat, avec la collaboration d’Eric Anholt, de Broadcom, dotent GTK, GJS, et maintenant GNOME Shell et Mutter, d’outils pointus de mesure via Sysprof (également intégré à Builder).
Capture d’écran de Sysprof

Du côté des applis

Sans viser l’exhaustivité :

Autour de GNOME

The Wayland Itches project

Hans de Goede, de Red Hat, a lancé The Wayland Itches project, que l’on pourrait traduire par « projet des choses qui démangent avec Wayland », pour aider à régler les dernières choses qui peuvent gêner lorsque l’on passe de X11 à Wayland. Dans un premier billet, il invite chacun à lui écrire pour les lui signaler, tout en promettant qu’il lira tous les courriels à défaut de pouvoir répondre à tous. Dans un deuxième billet, il présente les demandes qui lui ont été soumises — celle de pouvoir pivoter l’écran avec un raccourci clavier est de votre serviteur. :)

Rencontres : GUADEC, GNOME Shell Hackfest, Conférence GStreamer et Linux App Summit

Passé

Les vidéos du dernier GUADEC sont en ligne. Un certain nombre d’entre elles vous sont présentées dans ce billet.

Présent

Le GNOME Shell Hackfest 2019 vient juste d’avoir lieu (participent Red Hat, Canonical, Endless, Purism…) : la bibliothèque Graphene, l’espace colorimétrique Y’UV, le multi‑écran à résolutions disparates (mixed DPI), XWayland à la demande, etc., étaient initialement au programme.

Futur

La conférence GStreamer 2019 se déroulera, quant à elle, les 31 octobre et 1er novembre prochains à Lyon.

Le « Sommet pour les applications GNU/Linux », qui se tiendra du 12 au 15 novembre 2019 à Barcelone (Espagne), réunira GNOME et KDE.

Quel futur pour Pango ?

Matthias Clasen (mclasen), de Red Hat, a partagé sa vision du futur de Pango, que l’on peut grossièrement résumer par : être au plus près de HarfBuzz. Il dévoile en outre en deux billets les nombreuses nouveautés de la version 1.44 de Pango.

Shotwell et Geary tracent leur route

Nous vous l’avions signalé dans une précédente dépêche, ces deux logiciels pour GNOME, développés initialement par la Yorba Foundation avant qu’elle ne jette l’éponge, sont de nouveau actifs depuis quelques années :

  • le logiciel de courriels Geary (plutôt réservé aux écrans larges, type 16/9, d’après nos tests) est particulièrement actif en 2019, après une accalmie l’an passé semble‐t‐il — à noter, d’ailleurs, qu’un co‐mainteneur est demandé ;
  • l’organisateur d’images Shotwell reçoit, depuis sa reprise en main, des mises à jour à un rythme impressionnant.

Pitivi presque en 1.0

Pitivi, logiciel de montage vidéo basé sur GStreamer qui se veut simple et puissant, aurait dû sortir pendant l’été dans sa version 1.0, mais la correction d’un bogue de dernière minute directement dans GStreamer impose d’attendre la publication d’une mise à jour de ce dernier.
Par ailleurs, l’été a permis à quelques étudiants de travailler sur le projet, comme on peut le lire ici et .
Enfin, un résumé du travail réalisé au premier semestre par Thibaut Saulnier, d’Igalia, au sein de GES (GStreamer Editing Services) est consultable ici.

L’équipe de développement sera présente à la conférence GStreamer de Lyon (lire ci‑dessus).

GParted 1.0

Le portage de GParted (outil de partitionnement très complet) vers GTK+ 3 a été réalisé à l’occasion de la version 1.0, sortie le 29 mai 2019. Notez que, malgré ce portage, GParted ne peut toujours pas fonctionner nativement avec Wayland, puisqu’il exige les droits du superutilisateur (root) pour être lancé.

GIMP 2.10.10 et 2.10.12

Dans l’intervalle, la version 2.10.10 du célèbre logiciel de retouche d’images GIMP a été publiée, ainsi que la version 2.10.12 (et le boulot continue en parallèle sur la branche de développement, avec le chantier du passage à GTK+ 3).

Un petit nouveau : GNOME Feeds

Aux côtés de Liferea et FeedReader, tous deux activement maintenus, GNOME Feeds, un nouveau projet de lecteur de flux RSS émerge : écrit en Python et GTK, et disponible en Flatpak.
GNOME Feeds

L’affaire du hack des iPhones

Quel rapport avec GNOME me direz‐vous ? Eh bien, c’est que le hack révélé par Project Zero exploitait une faille de WebKit, moteur de rendu commun à un certain nombre de navigateurs Web (entre autres logiciels), dont GNOME Web, qui repose sur WebKitGTK 2 (de même que Lua Kit, Midori ou encore surf). Du coup, la question de la sécurité du navigateur officiel du bureau GNOME se pose.

À venir dans GNOME

Correction du mode nuit sous Wayland

Lire l’article sur Phoronix.

Reporté à GNOME 3.36

L’amélioration des performances du Shell via à un important changement dans la façon dont GJS, le moteur JavaScript de GNOME Shell, fonctionne, grâce à Philip Chimento d’Endless, sur proposition de Nika Layzell de Mozilla (GJS est basé sur SpiderMonkey, le moteur JavaScript de Firefox [billet de blogue, rapport de bogue].

Travaux côté design

Sur le Shell

Au cours de ce dernier cycle, les travaux de design les plus intéressants sont sans doute du côté du shell. Le designer canadien Samuel Hewitt a proposé plusieurs pistes d’évolution importantes L’une d’elles consiste à rendre la présentation des résultats de recherche plus esthétique et plus lisible. On peut constater sur le ticket GitLab que, plusieurs années après son abandon, webOS continue d’inspirer fortement la conception de GNOME.

Autre aspect du Shell pour lequel des évolutions sont envisagées : le menu d’état du système. Ce menu pourrait être amélioré sur un certain nombre de points (par exemple pour activer ou désactiver une interface réseau en un clic), et des pistes très différentes sont étudiées.

Bonne nouvelle pour la suite : après Tobias Bernard, Sam rejoint Purism pour travailler sur le design de GNOME !

La prochaine version du Shell pourrait prendre en compte le choix de police paramétré dans Ajustements.

Sur l’application Météo

Météo devrait faire l’objet d’un petit lifting. Les designers font le constat que, d’une part, la mise en page n’était pas si pratique d’utilisation selon les formats d’écran et, d’autre part, ce qu’ils avaient initialement envisagé sur le plan esthétique pour ce logiciel n’avait jamais été implémenté.

Avec la nouvelle approche envisagée, les informations de température seraient utilement complétées par celles sur le vent et les précipitations. On remarquera également que pour rendre le logiciel visuellement attractif alors que les photos seraient abandonnées, les icônes symboliques seraient remplacées par de nouvelles icônes colorées, auxquelles Jakub Steiner s’est attelé.

État de GTK 4

Un nouveau gestionnaire de positionnement pour GTK

À l’issue d’un voyage de mille jours (oui, oui : vous avez bien lu !), un nouveau système de positionnement (Constraint‐based layout) a été intégré à GTK 4. Emmanuele Bassi a annoncé la bonne nouvelle sur Mastodon :

Fun stuff: GtkConstraintLayout, the equivalent of Apple’s AutoLayout and Android’s ConstraintLayout, has landed in GTK’s master branch, and will be available in the next major release: https://gitlab.gnome.org/GNOME/gtk/merge_requests/973.

Il revient plus en détails sur son fonctionnement dans un billet sur le blog de GTK.

Autres fonctionnalités en développement

Les fonctionnalités suivantes ont été considérées, lors du GUADEC 2017 et du GTK+ hackfest de 2018, comme indispensables à GTK 4. Nous les faisons suivre de leurs états d’avancement respectifs, d’après la feuille de route du projet :

  • Constraint‐based layout : achevée (cf. paragraphe précédent) ;
  • Convert keyboard handling to event controllers : en cours ;
  • Non‑fallback text rendering : en cours (cf. ce récent billet) ;
  • A finished GL renderer : achevée ;
  • Clean support for subsurfaces in GDK : à faire ;
  • No more root window in GDK : en cours ;
  • Event cleanup : achevée.

Par ailleurs, s’est tenu en juillet à Portland (Oregon) le GTK West Coast Hackfest qui a permis les progrès relatés sur Phoronix.

Au final, GTK 4 pourrait être prêt dans un an.

Enfin, et pour l’anecdote, on apprend sur la liste de diffusion des développeurs GTK que l’on passe de GTK+ 3 à GTK 4 (sans le « + »). On apprend surtout pourquoi.

Des discussions animées au sein du projet !

Faire évoluer la terminologie pour favoriser l’inclusivité ?

Œcuménisme (ou pas) de la Logithèque

Entretien avec Matthias Clasen (Red Hat)

« Matthias Clasen aime passer du temps à l’extérieur, a de super cheveux et travaille sur GTK »… La suite ici.

Aller plus loin

  • # Firefox sous Wayland sous Arch

    Posté par . Évalué à 9 (+8/-0).

    Grâce à ton article (et à celui sur Firefox) je découvre que je peux activer Wayland pour Firefox. Je regarde l'état du sujet pour ma distro (Archlinux) et je vois que c'est aussi simple qu'une variable environnement MOZ_ENABLE_WAYLAND=1. Le gain en fluidité est assez impressionnant. Reste à voir la stabilité sur le long terme (pas de crash même pour les vidéos pour le moment).

  • # aficionadios

    Posté par . Évalué à 10 (+22/-14). Dernière modification le 22/10/19 à 21:41.

    On entend souvent les retrogrades utilisant mate ou cinammon se plaindre de gnome3.

    Alors avant qu'il ne viennent troller ce journal je tiens à donner un coup de chapeau aux developpeurs de gnome. Certe ils font des choix fermes et préfèrent l'uniformité à la customisation à l'extrême mais le résultat est un bureau, facile et rapide à prendreen main, à l'ergonomie très efficace, tournant bien sous wayland, facilement pilotable au clavier comme avec un écran tactile, qui limite son empreinte visuelle au minimum pour faire la part belle aux applications. Et les extensions disponibles permettent tout de même de le customiser un peu ( ma préférée étant argos mais on peut aussi mentionner celles apportant des fonctionnalités de tiling ).

    • [^] # Re: aficionadios

      Posté par (page perso) . Évalué à 8 (+8/-1).

      Dernièrement j'ai voulu re-re-re-re-re-…-tester Xfce qui a été pendant pas mal de temps mon gestionnaire préféré.

      Bon classique, un peu une impression de revenir en arrière niveau design mais pourquoi pas je suis nostalgique. Je précise que je suis en multi-écran.

      Je lance Thunar, je lance Firefox, les deux s'ouvrent sur le même écran, je veux passer Firefox sur l'autre écran. J'utilise la combinaison "Super + Maj + flèche droite"… Mince ça marche. Retour à Gnome !

      J'utilise à outrance ce raccourci et malheureusement ça été fatal pour XfCe.

      Gnome est certes moins personnalisable mais je trouve que le travail au clavier est optimisé et la priorité est l'appli en premier plan et non le widget qui affiche la charge CPU.

      P.S. : je vous épargne l'horreur lorsqu'il m'arrive de passer sur un pc en Windows :(

      Born to Kill EndUser !

      • [^] # Re: aficionadios

        Posté par . Évalué à 10 (+18/-0).

        Mince ça marche. Retour à Gnome !

        Tu retournes à Gnome parce que ça marche ? je comprends: dans ce monde instable ça peut-être déstabilisant les choses qui marchent du premier coup… ;-)

        • [^] # Re: aficionadios

          Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+1/-1).

          Non je retourne sous Gnome parce qu'au boulot je n'ai pas le temps de passer 2 heures ou plus à re-changer mes habitudes, passer du temps à re-configurer tout les raccourci clavier ;)

          C'est pas que je n'aime plus Xfce c'est juste que ce simple raccourci devient contre productif pour moi et j'insiste, au boulot. Chez moi il est pas impossible que je passe à Xfce, que je le configure, que je prenne les habitudes Xfce et peut-être si j'y trouve mon compte au boulot je passerais de nouveau à Xfce.

          Born to Kill EndUser !

        • [^] # Re: aficionadios

          Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-0).

          Je lance Thunar, je lance Firefox, les deux s'ouvrent sur le même écran, je veux passer Firefox sur l'autre écran. J'utilise la combinaison "Super + Maj + flèche droite"… Mince ça marche. Retour à Gnome !

          Malgré x relecture j'ai loupé un pas et le sens change complètement. Il fallait lire

          Je lance Thunar, je lance Firefox, les deux s'ouvrent sur le même écran, je veux passer Firefox sur l'autre écran. J'utilise la combinaison "Super + Maj + flèche droite"… Mince ça marche pas. Retour à Gnome !

          Born to Kill EndUser !

        • [^] # Re: aficionadios

          Posté par . Évalué à 6 (+6/-3).

          Ben oui, c'est un utilisateur de Gnome. Quand une fonction ne disparait pas d'une version à l'autre, il est frustré!

          ---------> [ ]

    • [^] # Re: aficionadios

      Posté par . Évalué à 10 (+22/-4).

      On entend souvent les retrogrades utilisant mate ou cinammon se plaindre de gnome3.

      Merci pour l'insulte

      Alors avant qu'il ne viennent troller ce journal …

      Ben quand on lit la suite de ton commentaire, tu ne fais que donner ton avis, tout aussi subjectif que ceux de qui, comme moi, préfèrent la métaphore de bureau traditionnelle. Je pourrais reprendre mot pour mot ton commentaire et l'appliquer à mon environnement de bureau. Je ne vois en effet personne justifier le choix de son bureau par le fait qu'il soit inesthétique, non ergonomique, inefficace, consommant la majeure partie de l'écran etc…

      Quant aux équipes de développements des autres DE elles font à la hauteur de leur moyen et ne déméritent pas face aux équipes de Gnome.

      A+

      • [^] # Re: aficionadios

        Posté par (page perso) . Évalué à -3 (+6/-12).

        Ça reste tout de même un énorme gaspillage de ressources, quand on sait qu'il suffisait de deux extensions (Dash to Dock ou Dash to Panel + Arc Menu) pour retrouver cette fameuse métaphore de bureau traditionnelle sous GNOME, évitant ainsi de devoir redévelopper un nouvel environnement.

        • [^] # Re: aficionadios

          Posté par . Évalué à 10 (+11/-0).

          Pas du tout. J'ai utilisé ces extensions pendant un long moment avant de m'arracher les cheveux. Il y a un nombre incalculable de choses que l'on peut personnaliser sur Cinnamon qu'il est impossible de faire facilement sous Gnome : déplacer les applets comme on le souhaite, modifier la taille du panneau, etc. Cinnamon est bien plus que Gnome avec quelques rustines : que faire si l'on ne souhaite pas utiliser le dock intégré ? Le "dash" ? Les extensions du Shell, chez moi, étaient souvent incompatibles entre elles et faisaient crasher l'ensemble.

          Je n'ai absolument rien contre Gnome - simplement, c'est un bureau qui ne me convient pas, mais je comprends tout à fait qu'on l'apprécie. Mais Cinnamon suit un paradigme très différent - d'ailleurs, Linux Mint utilisait, au début, des extensions de Gnome, avant de développer Cinnamon. Ce n'était pas satisfaisant : instable, peu configurable.

          (En aparté, j'utilise maintenant Sway, qui est un vrai bonheur. Il m'est apparu que condigurer son bureau/gestionnaire de fenêtres comme on le souhaitait était certes, au début, chronophage, mais vraiment agréable sur le long terme : tout est configuré exactement comme je le souhaite et je n'ai nul besoin de passer par une tripotée d'extensions qui cassent à chaque mise à jour majeure. Je me concentre sur ma façon de fonctionner davantage que sur celle qui a été pensée pour moi - non pas que ce dernier élément soit nécessairement une mauvaise chose)

        • [^] # Re: aficionadios

          Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-0).

          Les développeurs GNOME n'aiment pas tellement GNOME Classique et est clairement sous développé. Ils appellent même les utilisateur de cette session des « gens qui veulent pas migrer ». En plus depuis peu ça ne démarre plus du tout chez moi et je me prends un dialogue me forçant à quitter GNOME.

          vanilla, ma distribution radicalement différente : http://projects.malikania.fr/vanilla

    • [^] # Re: aficionadios

      Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+12/-1).

      On entend souvent les retrogrades utilisant mate ou cinammon se plaindre de gnome3.

      Alors avant qu'il ne viennent troller ce journal […]

      Est-ce que dire tout le bien que tu penses de GNOME nécessitait vraiment de prendre les gens qui ne pensent pas comme toi de haut et de leur prêter des intentions peu louables ?

      Je ne suis pas sûr qu'une telle ouverture d'esprit t'attires que des sympathies, ni que, pour le coup, tu donnes une bonne images des utilisateurs de GNOME.

      Pour ma part, je salue le travail effectué par les devs de GNOME.
      Je teste systématiquement toutes les sorties de GNOME, parce que j'aimerais bien l'apprécier, mais je n'arrive pas à l'utiliser, je ne m'y sens pas à ma place et je dois me battre pour m'y sentir à l'aise.

      Sed fugit interea, fugit inreparabile tempus, singula dum capti circumvectamur amore

      • [^] # Re: aficionadios

        Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+9/-1).

        Le problème, c'est que tester ça ne suffit pas, il faut y passer, longtemps.

        Moi, c'est après 1 an d'utilisation que j'ai fini par virer plank (à l'époque y'avait que ça) me rendant compte que j'en avais plus besoin.

        Et franchement, je ne suis plus capable de me passer et du Shell et des applications GNOME.

        • [^] # Re: aficionadios

          Posté par . Évalué à 6 (+5/-0).

          Idem pour moi, il m'a fallu du temps pour m'habituer à ce nouveau paradigme de desktop. Bon il ne m'a pas fallu 1 année mais à peu près 2 semaines d'utilisation quotidienne (et pas juste 5mn) pour l'adopter et oublier mes anciennes habitudes.
          Et cette adoption va en s'améliorant puisqu'au début (il y a 3 ans), j'avais installé une bonne quinzaine d'extensions mais je les élimine au fur et à mesure que je me rends compte qu'elles ne m'amènent finalement rien de plus et que le Gnome Shell de base se suffit (presque) à lui-même.
          Ce mois-ci, avec l'arrivée du drag'n drop dans le menu Applications, j'ai supprimé l'extension équivalente. Il ne me reste plus maintenant que "Dropdown terminal".

          • [^] # Re: aficionadios

            Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+0/-0).

            Dropdown terminal

            Tilix pourrait te plaire

            • [^] # Re: aficionadios

              Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

              J'ai testé mais je suis revenu à dropdown terminal, il est moins complet que Tilix mais il me suffit amplement. Je crois que je suis contaminé par le syndrome du "juste nécessaire" !

          • [^] # Re: aficionadios

            Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0).

            Pour info, j’ai testé l’extension Gnome-Shell, mais finalement, je lui préfère Tilda. Ça marche bien. Je l’utilise sans bordure, ni onglets, ni ascenseur, avec une commande personnalisée screen ou tmux selon la machine ; avec ça, plus besoin d’ascenseurs et autres fioritures ;-)

        • [^] # Re: aficionadios

          Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+4/-0).

          Le problème, c'est que tester ça ne suffit pas, il faut y passer, longtemps.

          Je teste pour voir si j'y trouve mes marques. Je trouve GNOME très beau, mais je ne m'y retrouve tout simplement pas.

          Au delà de l'aspect esthétique, mon DE doit me permettre d'être productif. Malgré mes essais, je n'y arrive pas avec GNOME.

          Mon but n'est pas de changer pour changer, j'aimerai juste, éventuellement, pouvoir utiliser un truc que je trouve beau.

          A tout bien réfléchir, ça me donne l'impression de vouloir utiliser une toile pour planter un clou. :-/

          Sed fugit interea, fugit inreparabile tempus, singula dum capti circumvectamur amore

          • [^] # Re: aficionadios

            Posté par . Évalué à 7 (+7/-1).

            utiliser une toile pour planter un clou

            il faut être marteau pour faire cela ! (même si la dite toile ne vaut pas un clou)

      • [^] # Re: aficionadios

        Posté par . Évalué à 4 (+5/-1). Dernière modification le 24/10/19 à 08:57.

        Le paradigme d'« activités » adopté par Gnome comporte des similitudes avec ce qui est proposé sur smartphone : le menu d'applis avec ses dossiers, le mode multi-tâches, le dock… Même si ce n'est pas dans les habitudes sur desktop, ce fonctionnement a fait ses preuves ailleurs !

        Une des grandes forces du design de Gnome shell est de ne garder à l'écran que le minimum nécessaire : Par exemple, le dock (dash) n'apparaît que quand on a besoin de manager ses activités. Ou encore, quand on est occupé par une activité, il ne reste que la petite barre supérieure avec les infos générales du système (batterie, wifi, son et heure).

        Au début, j'étais réticent, mais ce fonctionnement m'a contraint à changer mes usages : je n'ai jamais plus d'une ou deux applis ouvertes en même temps sur le même bureau virtuel, et je ne m'occupe plus du positionnement des fenêtres (à part droite-gauche de temps en temps). Et finalement, c'est très puissant. Beaucoup plus efficace que de devoir gérer ses fenêtres et sa barre des tâches dans un environnement classique !

        • [^] # Re: aficionadios

          Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+4/-0).

          Je suis tout à fait d'accord que le type de paradigmes utilisé pour GNOME a fait ces preuves ailleurs, comme tu le mentionnes, sur les smartphone par exemple.

          Je trouve certains aspects de cette interface intéressants, mais d'autres affreusement castrateurs pour mon usage et mes habitudes.
          J'ai mon workflow, il me convient, je suis efficace.

          Pour le reste de ta description, je pourrais en gros l'appliquer à mon propre bureau: une petite barre en sommet d'écran, un "dash", des fenêtres sans bord, en plein, demi ou quart d'écran et des bureaux par activité, etc. Et éventuellement deux écrans: un pour surveiller les activités des infras et un pour bosser.

          Le reste n'est qu'expérience personnelle. Chacun la sienne, chacun ses solutions.

          Sed fugit interea, fugit inreparabile tempus, singula dum capti circumvectamur amore

          • [^] # Re: aficionadios

            Posté par . Évalué à 10 (+14/-1).

            Les smartphones sont ce qu'ils sont avec un surface très contrainte et ce qui est supportable (parce que ce n'est franchement pas la panacée un smartphone!) dans un tel environnement n'a pas obligatoirement lieu d'être dans un environnement beaucoup moins contraint.
            Vouloir dupliquer les paradigmes des smartphones sur tous les environnement est pour moi un non sens et un appauvrissement.

        • [^] # Re: aficionadios

          Posté par . Évalué à 8 (+7/-1).

          Une des grandes forces du design de Gnome shell est de ne garder à l'écran que le minimum nécessaire

          Tu peux avoir exactement le meme paradigme avec KDE et plasma si tu le souhaites donc que l'on trouve Gnome a cause de cela uniquement cela me fait sourire.

          Perso je n'arrive pas à me faire à Gnome la raison ce n'est pas trop le bureau quoique j'aime bien avoir la possibilité de mettre des annotations sur mon desktop par exemple mais c'est un détail. Ce qui me fait vraiment chier avec Gnome c'est son incapacité à travailler avec les autres acteurs du libre niveau desktop et donc si tu veux utiliser une application non Gnome c'est tout de suite immonde et entre nautilus et dolphin ou evince et okular je sais lequel je préfère et pourquoi!

          Après oui Gnome sur le support de Wayland est en avance (tres largement) sur KDE mais bon je suis encore sous Xorg car j'ai besoin de 'vieilles' applications qui ne passeront jamais à Wayland et qui fonctionne pas bien du tout avec XWayland+HiDPI…

  • # branche master/mainline de shotwell

    Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 22/10/19 à 23:45.

    Il semble que la branche principale du dépôt de Shotwell a été renommé en mainline:

    - * l’organisateur d’images [Shotwell](https://wiki.gnome.org/Apps/Shotwell) reçoit, depuis sa reprise en main, des mises à jour à un rythme [impressionnant](https://github.com/GNOME/shotwell/blob/master/NEWS).
    + * l’organisateur d’images [Shotwell](https://wiki.gnome.org/Apps/Shotwell) reçoit, depuis sa reprise en main, des mises à jour à un rythme [impressionnant](https://github.com/GNOME/shotwell/blob/mainline/NEWS).

    ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

  • # Les fichiers XCF multicalques de Gimp 2.10 ne sont toujours pas pris en charge

    Posté par . Évalué à 3 (+4/-2).

    Je ne sais pas comment vous gérez cela mais de mon coté, aucun gestionnaire de fichier, y compris ceux basés sur Gnome (nautilus, gthumb), ne peut afficher le nouveau XCF, format qui remonte à Gimp 2.9 . Seul le premier calque est affiché. Le comble, c'est que le format propriétaire .psd multicalque est affiché. J'ai signalé ce fait ici et ailleurs

  • # The Wayland Itches project

    Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

    Ouais, j'ai bien une idée… comme le NumLock qui ne s'active pas au démarrage du PC… quoi ? C'est rien ? Ouais ouais, que voulez-vous, avec des vieilles habitudes, et le matin au réveil, tôt la plupart du temps, on n'a pas forcément le cerveau aligné avec l'occiput… du coup on oublie le NumLock qui n'est pas actif… mais j'ai fini par abandonner cette requête, probablement que c'est plus "itches" que "itches"…

    • [^] # Re: The Wayland Itches project

      Posté par . Évalué à 5 (+3/-0).

      Le fait qu'il ne s'allume pas ou oui c'est une chose, le pire problème c'est quand la LED était éteinte mais qu'en fait le pavé numérique était bien actif ou vice versa…

      Bug que j'ai eu pendant des années et jamais corrigé.

      Mais je me rends compte que je ne semble plus avoir ce problème depuis quelques temps, peut-être que c'est finalement le fait d'avoir passé sous Wayland qui n'a pas le même problème que Xorg (?).

    • [^] # Re: The Wayland Itches project

      Posté par . Évalué à 6 (+6/-1).

      Et comment vous faites sous Wayland pour utiliser des applis genre Gparted, synaptic, etc. qui nécessite les droits root ?
      Sur mon portable j'ai viré Wayland à cause de ça.

      • [^] # Re: The Wayland Itches project

        Posté par . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 25/10/19 à 08:09.

        J'utilise pas d'appli GUI qui nécessite de droits root donc je t'avoue que j'ai pas été confronté à ce soucis. À vrai dire je ne savais même pas que Wayland posait problème pour ça !

      • [^] # Re: The Wayland Itches project

        Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

        Ça marche bien avec toutes celles utilisant policykit. L'outil disque remplace assez bien gparted. J'ai plus trop eu l'usage d'autre outil graphiques avec des droits root depuis des années.

        Il y'a toujours la possibilité d'utiliser xhost pour accepter de tourner une appli x sous root temporairement.

      • [^] # Re: The Wayland Itches project

        Posté par . Évalué à 4 (+6/-4). Dernière modification le 25/10/19 à 15:50.

        Synaptic tu n'as plus le droit, c'etait trop facile à utiliser du coup tu as droit à Gnome Software pour Gnome et Discover pour KDE. Les deux etant aussi merdique l'un que l'autre. C'est à peu pres impossible de trouver un truc dedans et tu ne sais jamais de quel depot il va t'installer les applis (enfin si la priorité est donné a flatpak… c'est cool les devs doivent penser que l'on a tous des DD de plusieurs Tera…)

        • [^] # Re: The Wayland Itches project

          Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0). Dernière modification le 25/10/19 à 18:17.

          Sous KDE, du moins avec Kubuntu, il y a Muon Package Manager. C'est assez proche de Synaptic, et je l'utilise systématiquement à la place de Discover. Le seul cas où j'utilise encore Discover, c'est pour les mises à jour, quand il s'ouvre lorsque l'on clique sur la notification.
          Au début, je fermais la notification, et je faisais les mises à jour avec Muon. Mais Discover fait exactement les mêmes mises à jour, y compris les paquets qui n'apparaissent pas dans Discover et que j'ai donc installé via Muon, y compris également les paquets installés à partir d'un PPA, avec Muon.

          Toolkit Atlas : pour facilement ajouter une interface graphique à vos programmes (voir page perso) !

  • # Daniel van Vugt revient dans un long billet sur ses dernières optimisations pour le Shell

    Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

    Boosting the Real Time Performance of Gnome Shell 3.34 in Ubuntu 19.10
    https://discourse.ubuntu.com/t/boosting-the-real-time-performance-of-gnome-shell-3-34-in-ubuntu-19-10/13095

  • # Support Wayland

    Posté par . Évalué à 3 (+3/-1).

    Je vois assez fréquemment des infos (comme dans ce billet) sur la compatibilité Wayland d'applications. Je sais que X11 a des limitations et des choix conceptuels impossibles à remettre en cause sans tout casser (ce que fait en pratique Wayland) et que Wayland a/devrait avoir de bien meilleurs perfs avec l'exploitation matérielle complète des cartes 3D.

    Cela dit, un très gros point positif de X11 est la possibilité de lancer des appli à distance à travers un tunnel SSH. Alors, certes, les perfs ne sont pas au rendez-vous. Mais combien de fois j'ai dépanné à distance une connaissance (amis, parents, …) en lançant le firefox ou thunderbird depuis son compte à distance pour farfouiller dans les menus et cliquer sur la petite case pour réparer ce qui avait été désactivé par erreur/corriger la config de l'extension problématique/… Bien évidemment, ce mode de fonctionnement est inutilisable tous les jours (firefox à travers une connexion ADSL est affreusement lent, et ce n'est rien de le dire), mais c'est fou ce que c'est pratique pour dépanner (ou pour lancer un transfert depuis un page web en javascript sans rapatrier au préalable les données en local, ou …)

    Il me semble de Wayland ne permet pas du tout ce genre de fonctionnement. Aurais-je tord ? (si oui, ça m'arrangerait beaucoup) Qu'est-ce qui est conseillé dans ces cas d'usage ? Ou bien, est-ce qu'on revient des années en arrière, et on fait comme Windows où on considère que chacun a un ordi local et rien d'autre ?

    • [^] # Re: Support Wayland

      Posté par . Évalué à 7 (+7/-1).

      Le débat reviens régulièrement. Si j'ai bien compris X11 fait ça extrêmement mal d'un point de vu efficacité (les implémentations DRI ne font plus de transparence réseau) et d'un point de vu sécurité. L'idée a était de laisser à ceux qui font ça bien le soin de le faire (VNC, rdp ou spice).

  • # Pitivi 1.0

    Posté par . Évalué à 3 (+2/-0). Dernière modification le 28/10/19 à 17:23.

    Merci, pour les infos sur Pitivi (je me demandais justement pourquoi il n'était pas sortie). J'attends avec impatience la version 1.0, ce logiciel est vraiment pas mal et l'interface vraiment propre. Après, Openshot est pas mal non plus.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.