Vingt‑deux ans de LinuxFr.org

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Davy Defaud et Pierre Jarillon. Modéré par ZeroHeure. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
94
28
juin
2020
LinuxFr.org

Ce 28 juin 2020, le site LinuxFr.org a fêté ses vingt‑deux ans. Depuis 1998, une équipe de bénévoles code et gère ce site, permettant à ses visiteurs de publier contenus et commentaires sur le logiciel libre, sur les nombreux autres domaines du Libre comme la culture, la cartographie, le matériel ou les manuels scolaires ; mais aussi bien d’autres thématiques comme la robotique, la cuisine, la typographie ou TapTempo.

Nous avons récemment raconté l’histoire du site dans un entretien de LinuxFr.org avec OpenSource.com (version anglaise) : les cent mille contenus et les 1,8 million de commentaires, l’équipe qui se renouvelle, les changements techniques, les envies, etc.

Party Balloons

En vrac, LinuxFr.org c’est aussi :

  • # la 812e ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+2/-2).

    Elle parle de quoi ? (tant pis pour le divulgâchage).

    Bon anniversaire

    Tiens au fait, j’ai l’impression qu’il y a un bogue dans la fonctionnalité « Commentaire ». À l’heure où j’écris ces lignes ce que je vois de la dépêche s’arrête aux ballons. Rien en dessous. (De l’art de gâcher un anniversaire, désolée).

    OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

    • [^] # Re: la 812e ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+2/-0). Dernière modification le 28/06/20 à 15:12.

      Ça affiche juste la première partie de la dépêche, c'est sûrement une fonctionnalité et pas un bug.

    • [^] # Re: la 812e ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0 (+2/-3).

      tu n'as jamais croisé un site au titre aguicheur "10 raisons de blabla, la 10° va vous surprendre/épater/attrister" ??? Tu as passé ces 10 dernières années sur quelle planète, dis-nous, ça va nous surprendre/épater/attrister :D :D

      • [^] # Re: la 812e ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+1/-1).

        Euh bien sûr que si !

        OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

  • # +1

    Posté par  . Évalué à 10 (+9/-0).

    Pour le Web Obèse Moderne!

    • [^] # Re: +1

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+5/-0).

      Yes, c'est un de rares sites qui sont consultables avec l'antique navigateur de Android 2.3 (2011).

      ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

      • [^] # Re: +1

        Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

        Je l'utilise avec Lynx quand je m'ennuie et que je veux faire croire que je boss.
        Un super site bien fait.

  • # Un pt'it beurre des touyou ...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+5/-0).

    Bon anniversaire

    Bravo et tous et surtout merci pour ce site …

  • # bon anniversaire !

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+6/-0).

    longue vie à ce site que je lis tous les jours, avec un grand plaisir.

  • # Déjà ?

    Posté par  . Évalué à 9 (+7/-0).

    Salut,

    C'est vraiment pas sympa, maintenant je me sens vieux++ :p

    Mais merci à tous pour ce que vous faites ;)

  • # La nimage qui va bien

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8 (+6/-0).

    Linux sait faire

    Beau nanniversaire !

    « Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. »

    • [^] # Re: La nimage qui va bien

      Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0).

      Je me suis rendu compte, il y a peu qu'elles ne sont plus trouvables sur internet nojan n'ayant pas maintenu son site :(

      • [^] # Re: La nimage qui va bien

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+2/-0). Dernière modification le 29/06/20 à 15:47.

        • [^] # Re: La nimage qui va bien

          Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

          le reste se trouve sur archive.org, par contre je ne sais pas si elles y sont toutes.

          Ce commentaire passe-t-il les trois tamis de Socrate ?

          • [^] # Re: La nimage qui va bien

            Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

            Hélas non, j’avais essayé de les récupérer à un moment, mais elles n’y sont pas toutes.

            Je trouve ça triste car c’est une partie importante de ma culture geek qui a disparue.

            • [^] # Re: La nimage qui va bien

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+13/-2).

              Hélas non, j’avais essayé de les récupérer à un moment, mais elles n’y sont pas toutes.

              Tu peux être sauvé par le contenu peu visible du site web d'origine, il y a un paquet de SVG qui n'ont pas leur PNG et pas de page web attitrée.
              Peut-être que tu trouveras ton bonheur sur https://geekscottes.sourceforge.io, j'y ai mis les SVG et PNG d'origine et aussi une cinquantaine de PNG fait à partir des SVG car les SVG étaient seuls. Il reste une demi-dizaine de SVG dont je n'ai pas le rendu (non fourni par l'auteur et SVG cassé, soit au niveau XML soit qu'une image référencée manque, ça devient du travail d'archéologue). Pas joli (tout entassé), je ferai un peu de joli plus tard.

              A noter d'ailleurs l'importance de la configuration technique, les PNG de l'auteur ne sont pas toujours le rendu du SVG fait par le navigateur, il y a du travail à faire pour avoir des SVG "propres".

              • [^] # Re: La nimage qui va bien

                Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

                Merci.

                Je vois ça comme les dessins de « Plantu » publié par le monde, quand tu as un recueil, il faut remettre les images dans le contexte de l’époque.

              • [^] # Re: La nimage qui va bien

                Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0).

              • [^] # Re: La nimage qui va bien

                Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

                il y a du travail à faire pour avoir des SVG "propres"

                J'ai commencé à regarder un peu après avoir aspiré l'archive avec un : wget -c -r --trust-server-names http://geekscottes.sourceforge.io/

                Si je me fie aux numéros attribués aux strips, en supposant qu'ils se suivent, il manque les PNG :

                12 71 72 80 81 82 85 86 87 92 93 95 97 98 100 102 103 104 105 106 107 118 122 138 139 140 141 148 155

                et les SVG :

                12 71 72 80 81 82 85 87 88 92 93 95 97 98 100 102 103 104 106 107 139 155

                Attention il y a 6 images qui correspondent au strip numéro 19, et il y a une image bizarrement nommée (geekscottes_078_055-eo.*)

                Mais peut-être que les strips 12 71 72 80 81 82 85 87 92 93 95 97 98 100 102 103 104 106 107 139 155 sont tout simplement inexistants.

                On doit pouvoir recréer les PNG 86 105 118 139 155 à partir des SVG, moyennant un peu de travail.

                Par contre pour le SVG 88, il faudra le refaire à la main à partir du PNG.

                Il y a aussi des SVG pétés, 86 et 90, voilà les erreurs que ristretto me donne :

                86 : XML parse error: Error domain 1 code 74 on line 2440 column 101061 of data: EndTag: '</' not found
                90 : XML parse error: Error domain 1 code 74 on line 4179 column 3 of data: EndTag: '</' not found

                Il pourrait s'agir de SVG incomplets, tu as eu des problèmes en téléchargeant les originaux ? Peut-être qu'il faudra les refaire à la main eux aussi.

                Il y a aussi des SVG bizarres, comme 65, qui fait 9 Mio et mériterait d'être optimisé un peu.

                Enfin, voici la liste des SVG qui rendent mal dans ristretto chez moi (quand il y a un point d'interrogation c'est que je ne suis pas sûr si c'est un problème de rendu ou si le SVG est naturellement comme ça) :

                41 42 44 60 62 68 69 74 76? 77 94 108 115 117 118? 124 126 135 137 138 140 142 144 153 154 158

                souvent ce sont des problèmes de police, notamment avec le symbole sur le costume du wikipedien.

                Voici une liste des PNG qui ont mal été rendus :

                76? 108 109 137 145 149 150

                splash!

                • [^] # Re: La nimage qui va bien

                  Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

                  J'ai aussi un exemplaire du livre des geekscottes (qui contient les strips les plus anciens), que je pourrais scanner au besoin, mais il est en métropole. Je risque de ne pas remettre la main dessus avant 1 an.

                  splash!

        • [^] # Re: La nimage qui va bien

          Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 29/06/20 à 16:25.

          Oui ça je sais, mais la collection complète (qu'on pouvait trouver sur en vente libre), n'est plus accessible (on peut trouver des trucs à droite à gauche ceci dis).

          • [^] # Re: La nimage qui va bien

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+4/-0).

            Il m’a répondu sur Twitter qu’il ne cautionnait plus assez ses anciennes bandes dessinées pour les garder en ligne.

            • [^] # Re: La nimage qui va bien

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -3 (+3/-8). Dernière modification le 29/06/20 à 18:48.

              Comme c'est libre (et oui contrairement ce qu'imagine RMS le libre n'est pas utile que dans le logiciel), on a les avantages du libre, entre autre ne pas dépendre des changements de point de vue de l'auteur original.
              Quelqu'un de motivé pour dumper d'archive.org et avoir une copie (en ayant enlevé son nom si il dit clairement qu'il ne cautionne plus et donc ne veut pas son nom associé, en respectant la procédure à ce sujet de la licence) un peu plus sympa qu'archive.org?

              (pour référence le tweet d'Arcaik, par contre la réponse n'est pas publique, compte privé).

              • [^] # Re: La nimage qui va bien

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+7/-7).

                Comme c'est libre, on a les avantages du libre, entre autre ne pas dépendre des changements de point de vue de l'auteur original.

                Quelqu’un a dit le contraire ?

                en ayant enlevé son nom si il dit clairement qu'il ne cautionne plus et donc ne veut pas son nom associé

                Ses œuvres sont en CC By-Sa, tu ne peux pas juste retirer l’attribution simplement parce que tu en as envie.

                Et puis, tu es qui pour décider à la place de l’auteur ? Il a peut être des raisons très fortes de ne plus les publier et c’est pas parce que légalement tu as le droit de le faire, que tu devrais le faire.

                Tu ne sais absolument pas comment ces œuvres influent sur sa vie, mais tu t’es déjà mis en tête de jouer les chevaliers blancs du Libre, c’est dingue…

                • [^] # Re: La nimage qui va bien

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0 (+7/-9). Dernière modification le 29/06/20 à 19:28.

                  Quelqu’un a dit le contraire ?

                  C'était juste une généralité. Et on voit bien que tu as du mal à l'accepter en fait, car l'utilité du libre est justement de ne pas s'occuper de l'auteur mais du contenu.

                  Ici, je m’intéresse au contenu, à ne pas le perdre car je l'aimais bien même si je n'avais pas regardé le site original depuis des lustres.
                  Je m’intéresse au contenu libre, et rien d'autre, et j'aime le libre justement parce qu'il me permet de m’intéresser au contenu et rien d'autre.

                  Ses œuvres sont en CC By-Sa, tu ne peux pas juste retirer l’attribution simplement parce que tu en as envie.

                  quiproquo : je disais être prêt à retirer son nom si il le demande. Pas si il ne ne le demande pas! Bref, respecter la licence qui a été donnée.

                  Il a peut être des raisons très fortes de ne plus les publier

                  Et quel est le rapport? Ce n'est pas le sujet, merci le libre.

                  mais tu t’es déjà mis en tête de jouer les chevaliers blancs du Libre, c’est dingue…

                  Ce qui est fou, c'est de voir des gens penser que le libre est une autorisation jusqu'à ce qu'on te dise non. Raté, le libre est bien autre chose : ne pas dépendre de l'auteur original, justement. Le libre, c'est l'idée que l'auteur original ne peut pas bloquer.

                  Et toi, tu dis juste que je devrais faire du libre que si l'auteur original est d'accord. Ben non, l'avis de l'auteur est complètement hors sujet (à part, dans le cadre de la licence, pour faire retirer son nom).
                  En fait, tu dis juste qu'on devrait faire du libre comme une pré-autorisation enlevable sous raison X, alors que tu devrais être content que justement on s’intéresse au contenu et pas à l'auteur. C'est "rigolo" de voir comme "pas bien" le fait d'utiliser ce qui fait la différence entre libre et non libre.

                  Et si on s’intéressait au libre? L'avantage du libre par rapport au non libre est de pouvoir faire ce qu'on veut, mais tu as déjà en tête de jouer les chevaliers blancs de l'ambiance du non libre (ne pas faire ce que l'auteur ne souhaite pas), c’est dingue…

                  PS : en fait, c'est toi qui parle de chevalier blanc contre l'auteur, alors que je respecte la volonté de l'auteur, qui m'a explicitement dit que je pouvais le faire, en mettant une licence libre sur le sujet. Je n'ai absolument rien contre l'auteur, aucunement chevalier blanc, juste garder du contenu libre accessible.

                  • [^] # Re: La nimage qui va bien

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -4 (+6/-12).

                    Bon, tu n’as visiblement pas lu mon commentaire et tu as décider que je me lançais dans un débat sur ce que la licence permet et ne permet pas, donc je me répète : c’est par parce qu’il est légal de faire quelque chose que tu dois le faire.

                    Qu’on se comprenne, je n’ai pas dit que ça dérangeait nojhan que quelqu’un publie ses œuvres, ce qui me révolte c’est cette attitude qui consiste à en avoir rien à foutre de ce que peuvent penser les autres au motif qu’on est dans son droit.

                    Donc, si tu veux publier ses œuvres parce que la licence t’autorise à le faire, très bien. Mais si tu le fais après qu’il ai dit qu’il ne les cautionnaient plus, et sans même lui demander si ça le dérange, ça fait de toi un sale con. Un sale con dans la légalité, mais un sale con quand même.

                    • [^] # Re: La nimage qui va bien

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+8/-8). Dernière modification le 29/06/20 à 20:41.

                      ce qui me révolte c’est cette attitude qui consiste à en avoir rien à foutre de ce que peuvent penser les autres

                      En fait, ce qui te révolte, c'est le libre?
                      Parce que le libre c'est exactement ça : n'avoir rien à foutre de l'extérieur, et s’intéresser à l’œuvre. C'est l’œuvre qui est libre. Rigolo d'ailleurs de lire quand le libre n'arrange pas ses idées qu'il faudrait s’intéresser à l'auteur quand d'hab' on me dit que l'idée derrière le libre est la liberté de l’œuvre… Double discours.

                      et sans même lui demander si ça le dérange, ça fait de toi un sale con.

                      En fait, tu dis qu'utiliser les droits du libre fait de moi un sale con.
                      Soyons clair : si je ne voulais faire que ce qu'un auteur aimerai que je fasse, je n'aurais pas besoin du libre. Le libre, c'est la liberté de ne PAS demander son avis à l'auteur, et de ne PAS s'en soucier.

                      La, j'ai l'impression que ce qui te fais penser que je suis un sale con est que j'utilise ce qui fait la différence entre libre et non libre. Je suis libre de faire un truc libre, mais faire un truc libre fait de moi un sale con. Bref, la, c'est surtout le libre que tu traites de sale con. Passons donc, je me suis refais avoir à répondre à des gens que j'imagine libriste mais qui me traitent en fait de sale con car j'utilise le libre… Pauvre libre.

                      PS : j'espère que tu traiterais aussi de sales cons les gens qui par exemple changeraient un pilote GPL d'imprimante (exemple au hasard, ou pas) alors que le fournisseur de l'imprimante dit qu'il n'aimerait pas que tu le fasses malgré la GPL fournie, pour être cohérent…

                    • [^] # Re: La nimage qui va bien

                      Posté par  . Évalué à 4 (+4/-2).

                      Qu’on se comprenne, je n’ai pas dit que ça dérangeait nojhan que quelqu’un publie ses œuvres, ce qui me révolte c’est cette attitude qui consiste à en avoir rien à foutre de ce que peuvent penser les autres au motif qu’on est dans son droit.

                      Donc, si tu veux publier ses œuvres parce que la licence t’autorise à le faire, très bien. Mais si tu le fais après qu’il ai dit qu’il ne les cautionnaient plus, et sans même lui demander si ça le dérange, ça fait de toi un sale con. Un sale con dans la légalité, mais un sale con quand même.

                      Ça me pose beaucoup de questions ce que tu dis. Quelle est l'intérêt des licences CC sans clause ND si faire autre chose que ce que l'auteur veut est immorale ? N'est-ce pas l'essence du libre de ne pas avoir à demander à l'auteur son avis pour réutiliser comme on l'entend sa création ? À moins qu'il s'agisse de droit à l'oubli, mais je suis sincèrement penné si les geekscottes sont considérées comme diffamantes.

                      • [^] # Re: La nimage qui va bien

                        Posté par  . Évalué à 10 (+8/-1).

                        Quelle est l'intérêt des licences CC sans clause ND si faire autre chose que ce que l'auteur veut est immorale ?

                        Les licences, c'est du légal, pas du moral.

                        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                        • [^] # Re: La nimage qui va bien

                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+8/-9).

                          C'est quand même sacrément rigolo de voir les moralisateurs arriver pour dire que le libre donne des libertés qu'il ne faudrait pas utiliser si on veut être bien vu…

                          "OK, t'es libre, mais si tu utilise ta liberté je te condamne moralement".
                          La moralité mise en avant, c'est surtout une pression sociale de son point de vue qui serait supérieur au point de vue des autres…

                          La liberté du libre a l'air de bien vous gêner…

                        • [^] # Re: La nimage qui va bien

                          Posté par  . Évalué à 6 (+6/-2).

                          Bien sûr, c'est la démarche que je ne comprends pas. Vouloir favoriser le libre, avant toute considération de copyleft ou autre, c'est une question de liberté d'usage et de redistribution (à minima l'exact copie). C'est les libertés 0 et 4. Dire « je souhaite du libre, mais je considère qu'il faut appliquer la volonté de l'auteur », me fais me poser des questions.

                          • [^] # Re: La nimage qui va bien

                            Posté par  . Évalué à 3 (+1/-1).

                            De la même manière que si tu achète un marteau, le vendeur/fabricant aimerait que tu ne l'utilise pas pour taper sur la tête des gens.

                            Et si un jour, un vendeur de marteau me dit "ne l'utilisez pas pour taper sur des vis, j'en achèterais un autre".

                            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                            • [^] # Re: La nimage qui va bien

                              Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 03/07/20 à 15:17.

                              De la même manière que si tu achète un marteau, le vendeur/fabricant aimerait que tu ne l'utilise pas pour taper sur la tête des gens.

                              Rien ne te le dis. La loi te demande de ne pas agresser, mais c'est tout (et en fait c'est déjà pas mal). Mais il y a une grande différence, ton vendeur te vend un outil. Alors que dans le logiciel, on vend ou donne une licence d'utilisation. Ce contrat peut donner un cadre d'utilisation. Donc la comparaison atteins assez vite ses limites.

                              • [^] # Re: La nimage qui va bien

                                Posté par  . Évalué à 6 (+3/-0).

                                Rien ne te le dis.

                                Le vendeur, si. Il suffit de lui demander.

                                La loi te demande de ne pas agresser, mais c'est tout (et en fait c'est déjà pas mal).

                                Mais ça n'a rien à voir avec l'achat, le vendeur ne pourra pas d'attaquer en justice pour ça.

                                Ce contrat peut donner un cadre d'utilisation. Donc la comparaison atteins assez vite ses limites.

                                Non, justement. Et c'est ce que je disais plus haut. Il y a une différence entre ce qui est moral et ce qui est légal. Ce n'est pas parce que tu peux le faire légalement que tu peux le faire moralement. C'est bien distinct (et heureusement, je ne voudrais pas de moral dans une licence) et je ne comprends pas pourquoi tu veux le mélanger.

                                Ici, la seule question a été morale. Personne n'a remis en cause ce que la licence permettait de faire.

                                « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                                • [^] # Re: La nimage qui va bien

                                  Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

                                  Mais donc pour chaque logiciel et œuvre que tu utilise tu demande le droit à son auteur sinon tu risque de faire quelque chose d'amorale ? Si tu as un document choisi par l'auteur qui décrit ce que tu as le droit de faire ou non, quel est le principe de redemander systématiquement ? Qu'est-ce qui fait que tu choisi de demander ou non à l'auteur ? Quelqu'un qui abandonne son projet c'est amoral de le reprendre si l'auteur original ne le veut pas ? Les fork sont une ignominie ?

                                  C'est un flou artistique et c'est un choix personnel lié à ta conscience ?

                                  Si, comme certains tentent de le dire à demi-mot, il y a une question d'atteinte à l'auteur, c'est une question de droit à l'oubli et je pense qu'on peut tous l'entendre (même si je serais un peu triste de voir cette œuvre spécifiquement être considérée comme diffamante).

                                  • [^] # Re: La nimage qui va bien

                                    Posté par  . Évalué à 5 (+3/-1).

                                    Mais donc pour chaque logiciel et œuvre que tu utilise tu demande le droit à son auteur sinon tu risque de faire quelque chose d'amorale ?

                                    C'est à toi de voir. Maintenant, si tu as l'info qui te vient toute seule que l'auteur ne veut pas que ce soit utilisé et que tu dis que si tu vas l'utiliser, c'est difficile de dire que tu n'est pas au courant.

                                    C'est un flou artistique et c'est un choix personnel lié à ta conscience ?

                                    C'est le principe de la morale. Maintenant, il y a certaines pratiques qui mettent quasiment tout le monde d'accord (en bien ou en mal).

                                    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                                    • [^] # Re: La nimage qui va bien

                                      Posté par  . Évalué à 1 (+0/-1).

                                      C'est à toi de voir. Maintenant, si tu as l'info qui te vient toute seule que l'auteur ne veut pas que ce soit utilisé et que tu dis que si tu vas l'utiliser, c'est difficile de dire que tu n'est pas au courant.

                                      Chacun choisi ses contradictions, mais il s'agit là d'œillères qui sont grossières pour moi. Encore une fois je peux comprendre un droit à l'oublie (genre même pas légal juste demandé) ou quelque chose comme ça, mais dans tous les autres cas je ne vois pas pourquoi ne pas considérer que la licence n'est pas suffisante pour connaître les choix de l'auteur.

                                      C'est un flou artistique et c'est un choix personnel lié à ta conscience ?

                                      C'est le principe de la morale. Maintenant, il y a certaines pratiques qui mettent quasiment tout le monde d'accord (en bien ou en mal).

                                      Et donc on peut considéré qu'un auteur qui dit qu'« il ne cautionnait plus assez ses anciennes bandes dessinées pour les garder en ligne »1, n'a ni demandé expressément la suppression, n'a pas remis en cause la licence qu'il choisi (légalement il ne peut pas, mais il peut regretter), ni donner un quelconque indice quand aux désagréments que ça lui poserait,… Et donc que non seulement s'interdire d'en produire soit même une archive, mais en plus insulter ceux qui le font est largement exagéré (tu note l'utilisation d'euphémisme ?).


                                      1. je ne peux que citer le commentaire plus haut les tweets en question n'étant pas publiques. J'ai demandé à l'auteur d'y accéder, mais il ne m'a pas encore accepté. 

                                      • [^] # Re: La nimage qui va bien

                                        Posté par  . Évalué à 4 (+2/-1).

                                        je ne vois pas pourquoi ne pas considérer que la licence n'est pas suffisante pour connaître les choix de l'auteur.

                                        Cela implique que l'auteur ne change jamais d'avis.

                                        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                                        • [^] # Re: La nimage qui va bien

                                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1 (+1/-4). Dernière modification le 03/07/20 à 21:14.

                                          L'auteur a dit qu'il ne changera jamais d'avis sur ce qui est libéré (rappel : l'avis qu'on a de l'auteur est de ne plus héberger chez lui, et ça il n'a jamais dit qu'il ne changera jamais d'avis, ce n'est pas dans le libre; donc même lui ne vous suit pas pour le moment sur ce sujet, quand bien même ça ne changerait pas le sujet sur les engagements à long terme donnés), que l'oeuvre doit vivre sa propre vie, que l'enfant n'a plus à obéir à son parent même si ce parent change plus tard.

                                          En fait tu remets en question une des bases du libre, y compris logiciel : le libre est intemporel.

                                          J'en viens à me demander si quand vous faites vous-même du libre, même logiciel, vous avez compris ce que vous faites et quelles libertés vous donnez… logiciel ou art, le libre est connu pour ne pas être universel (même si certains veulent imaginer une exception pour l'art, en réalité pas de difference), mais plutôt que d'essayer de changer le libre pour qu'il reflète vos idées ne pourriez vous pas juste respecter ceux qui font du libre et dire seulement que personnellement vous n'aimez pas offrir autant de libertés intemporelles? Peur de ne pas être dans la mode?

                                          Bref, à chaque argumentation que vous essayez pour défendre l'indéfendable (votre morale que vous essayez de mettre à défaut de pouvoir limiter le libre lui-même), c'est le libre, y compris le logiciel libre, que vous vous amusez à attaquer, le plus triste étant que vous ne vous en rendez même pas compte et après vous irez dire que le logiciel libre c'est génial… le libre "prend" car justement il n'a pas votre morale subjective et vos limites artificielles.

                                        • [^] # Re: La nimage qui va bien

                                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1 (+1/-4). Dernière modification le 03/07/20 à 21:37.

                                          Cela implique que l'auteur ne change jamais d'avis.

                                          Par curiosité jusqu'à quel point tu assumes ton point de vue, tout fork de logiciel libre du fait de désaccord avec le développeur principal qui dit ne pas aimer les forks, c'est immoral et ceux qui le font sont des gros cons?
                                          C'est une des conséquences de ce que vous affirmez, donc autant être clair parce que plein de gens sont des gros cons et surtout il faut le dire, la "pub" du libre est qu'on peut forker si on est en conflit avec l'auteur original plus tard (tous les forks ne sont pas amicaux… libreoffice bien ou pas?)

                                          Ha oui, a ma connaissance le responsable initial de LinuxFr aime pas trop ce qu'est devenu son bébé, les modes actuels seraient ils aussi des gros cons?

                                          Bref, on s'amuse bien avec la morale et les changements d'avis potentiels qui casseraient complètement le libre si c'était vrai…

                                        • [^] # Re: La nimage qui va bien

                                          Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

                                          Tu répond à un commentaire qui dit :

                                          Et donc on peut considéré qu'un auteur qui dit qu'« il ne cautionnait plus assez ses anciennes bandes dessinées pour les garder en ligne », n'a ni demandé expressément la suppression, n'a pas remis en cause la licence qu'il choisi (légalement il ne peut pas, mais il peut regretter), ni donner un quelconque indice quand aux désagréments que ça lui poserait,…

                                    • [^] # Re: La nimage qui va bien

                                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0 (+2/-4). Dernière modification le 03/07/20 à 18:20.

                                      C'est le principe de la morale

                                      C'est personnel, ok.
                                      Mais du coup, pourquoi tu essayes de plus ou moins m'imposer ta morale, de trouver normal qu'on me traite de con si je ne suis pas là morale de x ou y?
                                      Que de contradictions…

                                      Bref, cette morale est surtout ce qu'elle est d'habitude : quand il n'y a pas de raison objective, on dégaine la morale pour faire pression sur les autres pour imposer ses idées aux autres par d'autres moyens.

                                      L'avantage du libre, c'est qu'il s'en fout de vos morales, il s'intéresse à la liberté réelle. Des fois on se dit quand même que le libre a été sacrément mal défini avec tous ces gens qui veulent lui faite dire ce qu'il n'y a pas d'écrit dans sa définition… finalement, peut-être que c'est juste le libre que vous n'aimez pas car n'a pas votre morale?

                                      Sinon, ma morale est qu'il est immoral de juger une personne négativement juste parce qu'elle fait une chose explicitement autorisée mais que vous n'aimez pas, chacun sa morale, à vous de juger en votre conscience si votre morale est si bien que ça, et si vous aurez l'honnêteté intellectuelle de suivre votre morale quand faire une chose autorisée mais non souhaitée par x ou y vous plaît beaucoup et que vous n'y voyez pas de problème pour vous… l'expérience me dit que ça ne marche bizarrement jamais :-p.

                  • [^] # Re: La nimage qui va bien

                    Posté par  . Évalué à 8 (+7/-2).

                    Relis son post. Il ne dit pas que c'est interdit de le faire.

                    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

              • [^] # Re: La nimage qui va bien

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0). Dernière modification le 29/06/20 à 20:04.

                Quelqu'un de motivé pour dumper d'archive.org

                Pour info perso j'utilise ça de temps à autre : https://github.com/hartator/wayback-machine-downloader

                Adhérer à l'April, ça vous tente ?

              • [^] # Re: La nimage qui va bien

                Posté par  . Évalué à 7 (+5/-0).

                En droit français, c'est faux. Les droits patrimoniaux (droit de commercialisation notamment) peuvent être cédés et faire l'objet d'un contrat, qui donne lieu le cas échéant à rémunération. D'ailleurs, la loi française impose que cette rémunération soit une fonction linéaire du nombre de ventes et interdit tout autre mode de rémunération (par exemple achat pour un prix fixe. Elle n'interdit toutefois pas de verser une avance sur les droits).

                La loi prévoit cependant les droits moraux : droit d'attribution (avoir son nom associé à l'œuvre), droit au respect de l'œuvre (qui, par exemple, peut être invoqué par un sculpteur pour interdire que sa maginifique sculpture trône désormais au milieu d'une décharge), droit de retrait (l'auteur peut à tout moment demander à ce que son œuvre sorte de la circulation). Le droit de retrait impose cependant une juste compensation vis-à-vis de ceux qui ont acquis des copies de l'œuvre et vis-à-vis de ceux qui ont engagé des frais pour la diffusion de l'œuvre.

                Les droits moraux sont incessibles : il est impossible d'y renoncer, y compris dans le cadre d'un contrat, et une licence est un contrat. Si l'auteur souhaite retirer son œuvre de la circulation, il en a le droit, et il est illégal, en France, de lui opposer la CC-whatever. Il est par contre parfaitement légal de lui demander une compensation financière des frais qu'on a engagés pour acquérir une copie de l'œuvre, mais dans le cas des geekscottes, les frais sont généralement nuls, donc bon…

                Ça, ce sont les sources. Le mouton que tu veux est dedans.

                • [^] # Re: La nimage qui va bien

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+1/-0). Dernière modification le 05/07/20 à 17:16.

                  Les droits moraux sont incessibles : il est impossible d'y renoncer, y compris dans le cadre d'un contrat, et une licence est un contrat. Si l'auteur souhaite retirer son œuvre de la circulation, il en a le droit, et il est illégal, en France, de lui opposer la CC-whatever. Il est par contre parfaitement légal de lui demander une compensation financière des frais qu'on a engagés pour acquérir une copie de l'œuvre, mais dans le cas des geekscottes, les frais sont généralement nuls, donc bon…

                  Notons que comme c'est une particularité française, elle ne s'applique qu'entre habitants en France. Une personne à l'étranger n'aurait pas à répondre à cette spécificité du droit français et pourrait largement l'envoyer balader sous prétexte qu'il a eu l’œuvre quand elle était sous licence CC.

                  Donc diffuser quelque chose sur Internet sous licence libre est risqué de ce point de vue. Car oui le droit français t'autorise à revenir sur cette décision, mais les autres pays peuvent t'envoyer balader et du coup c'est trop tard, la diffusion pourra continuer et l'auteur ne pourra rien faire.

            • [^] # Re: La nimage qui va bien

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0 (+3/-5).

              Je peux comprendre pourquoi. L'artiste a le droit de détruire ses œuvres et de vouloir qu'elles soient détruites.

              Ce peut être l'occasion de refaire des illustrations et autres bidules de ce genre pour linuxfr, avec des styles différents plutôt que d'aller fouiller dans les poubelles pour récupérer des précieux restes.

              Ce que j'en dis.

              OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

              • [^] # Re: La nimage qui va bien

                Posté par  . Évalué à 5 (+4/-1).

                L'artiste a le droit de détruire ses œuvres et de vouloir qu'elles soient détruites.

                Alors… Ça dépend de ce que tu entends par détruire, mais il a fait un choix de licence qui le dépossède de contrôle sur son œuvre, c'est le principe du libre. Il a le droit de vouloir ce qu'il veut, mais il ne peux pas m'empêcher d'accéder à son œuvre ni d'en faire usage (j'en utilisait comme fond d'écran à une époque).

                […] avec des styles différents plutôt que d'aller fouiller dans les poubelles pour récupérer des précieux restes.

                C'est dommage de dénigrer une œuvre et surtout la volonté de ceux qui l'apprécient de vouloir y accéder. Je ne vois pas en quoi chercher à revoir un œuvre qui m'a parlé devrait être associé à "faire les poubelles".

                Ce peut être l'occasion de refaire des illustrations et autres bidules de ce genre pour linuxfr[…]

                Parce qu'apprécier une œuvre fais que l'on peut reproduire quelque chose d'analogue ? Je ne pourrais guerre que paraphraser geekscottes, geektionerd et commitstrip.

                • [^] # Re: La nimage qui va bien

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1 (+5/-8).

                  Ce n'était pas un dénigrement, mais pour moi, essayer de retrouver des trucs par des moyens plus ou moins compliqués d'une œuvre que son auteur ne veut plus voir, ça revient à faire les poubelles, dans lesquelles, d'ailleurs, on peut trouver des vrais trésors ou des matériaux pour en faire.

                  Et je trouve dommage de ne pas respecter et accepter la volonté actuelle de l'auteur, ce qui semble être le cas.

                  Plus ça va, plus je me demande si les licences libres sont vraiment adaptées aux créateurs et cela pour des tas de raisons. Sur ce, je vous laisse pinailler.

                  OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

                  • [^] # Re: La nimage qui va bien

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+6/-6). Dernière modification le 30/06/20 à 08:05.

                    Et je trouve dommage de ne pas respecter et accepter la volonté actuelle de l'auteur, ce qui semble être le cas.

                    Quitte à se répéter, le libre est EXACTEMENT ne pas s’intéresser à l'auteur, mais à la liberté de l’œuvre. Avec le non libre c'est l'auteur qui est au centre alors qu'avec le libre c'est l’œuvre qui est au centre.

                    Plus ça va, plus je me demande si les licences libres sont vraiment adaptées aux créateurs et cela pour des tas de raisons. Sur ce, je vous laisse pinailler.

                    Le "pinaillage" dont tu parles, c'est ce qui fait toute la différence entre libre et non libre. J'ai l'impression que tu aimes le libre à condition qu'on le traite comme du non libre.
                    Les licences libres sont adaptées aux créateurs qui veulent libérer leur œuvres de leur propre égo, logiquement pas aux créateurs qui veulent garder un contrôle. Rien de nouveau, que ce soit logiciel (ce que quelqu'un créé en logiciel libre, peut être utilisé pour amener autant LFI que le FN au pouvoir, bien ou pas?) que l'art.

                    Les licences libres sont vraiment adaptées aux créateurs et cela pour des tas de raisons, à commencer par mettre en avant les créateurs non imbus d'eux-mêmes et prêts à laisser vivre une œuvre.

                    Ce qui est rigolo ici, c'est qu'on voit bien les personnes qui acceptent l'idée principale derrière le libre (la liberté de l’œuvre face à son auteur) de celles qui vont dans un mouvement à la mode car c'est à la mode mais dont l'égo est toujours la… Longue vie au libre, qu'il soit logiciel ou art.

                    PS : d'après ce qui est dit, l'auteur ne cautionnait plus assez ses anciennes bandes dessinées pour les garder en ligne, et c'est parfaitement légitime, c'est entièrement compatible avec la licence libre qu'il a donné précédement, tout comme mettre en ligne ailleurs n'est pas l'emmerder, juste la liberté première du libre. Jusqu'à preuve du contraire, l'auteur n'a pas indiqué qu'il ne voulait pas que des copies circulent (ce qui serait pour toi un argument mais pour le moment ton argument de volonté de l'auteur tombe à l'eau, mais pas un argument pour ceux qui s’intéressent à l’œuvre libre vu que c'est HS).

                  • [^] # Re: La nimage qui va bien

                    Posté par  . Évalué à 5 (+4/-1). Dernière modification le 01/07/20 à 18:26.

                    Plus ça va, plus je me demande si les licences libres sont vraiment adaptées aux créateurs et cela pour des tas de raisons. Sur ce, je vous laisse pinailler.

                    Vu comment il y a environ un an j'ai eu besoin d'expliquer le point de vue de Boulet sur les décisions de David Revoy, ce n'est clairement pas ici où on peut parler de ça si on veut une discussion cordiale.

                    Sinon perso je fais du libre quand je contribue à un projet libre existant ou quand je partage des ébauches (et je fournis le fichier de travail source quand ce n'est pas qu'un seul calque matriciel facile à reproduire avec l'image exportée)
                    Le reste n'est simplement pas publique, pas partagé (donc non ce n'est pas une question d'ego).

                    Pour les circuits électroniques et les hacks hardware c'est sous GPL parce que c'est purement fonctionnel mais de toute façon les concepteurs chinois se fichent du droit, ils pompent les schémas, volent les fichiers CAD et les codes source (parfois directement dans les usines de fabrication) sans jamais ne serait-ce que citer les auteurs originaux même quand c'est du libre permissif. Ils vont même jusqu'à faire des copies de puces de silicium et des sérigraphies donc aucun intérêt de lutter.

                    • [^] # Re: La nimage qui va bien

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+1/-2).

                      Vu comment il y a environ un an j'ai eu besoin d'expliquer le point de vue de Boulet sur les décisions de David Revoy, ce n'est clairement pas ici où on peut parler de ça si on veut une discussion cordiale.

                      Je pense avoir retrouvé la discussion. Effectivement. C'est dommage toutes ces œillères.

                      OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

                    • [^] # Re: La nimage qui va bien

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+5/-5). Dernière modification le 02/07/20 à 07:50.

                      ce n'est clairement pas ici où on peut parler de ça si on veut une discussion cordiale.

                      Disons que quand on vient direct balancer "le libre c'est de la merde et ceux qui en font sont des traîtres" (pour ceux n'ayant pas suivi : Boulet accusait, sans respecter l'idée derrière le libre, David Revoy de détruire la "valeur" de la BD car il en baissait le coût pour Glenat, un éditeur qui a édité les BDs de David Revoy, en faisant du libre; bref, une banale histoire de thunes), ou "je me demande si les licences libres sont vraiment adaptées aux créateurs et cela pour des tas de raisons" qui certes plus doux mais veut dire la même chose, à la façon des anti-logiciel libres il y a 20 ans, ça ne permet pas de démarrer cordialement…

                      Qui sait, peut-être que dans 20 ans (espoir… Mais pas gagné tant l'art a ses égos) les anti arts libres seront comme Microsoft, à "oublier" leur attaques sur le libre.

                      Rien de nouveau, les "artistes" avec égo qui ne veulent pas lâcher leur oeuvres et vont trouver les mêmes excuses que les anti logiciels libres qu'ils conspuent, toujours ce 2 poids 2 mesures…

                      En attendant, les licences libres sont vraiment adaptées aux créateurs et cela pour des tas de raisons à commencer par les raisons qui viennent du logiciel libre (s’intéresser à l’œuvre et pas à l'égo de l'auteur), sans se "demander", et comme pour le logiciel libre ça nécessite juste pour son auteur de considérer que l’œuvre ne lui appartient plus, qu'elle a le droit de vivre sa vie sans chaines.

                      • [^] # Re: La nimage qui va bien

                        Posté par  . Évalué à 1 (+1/-2).

                        Je tombe là dessus et c’est vaguement en rapport, alors je pose ça là : https://twitter.com/danbri/status/1278658923139039232

                        Comment Amazon supprime les commentaires d’un auteur sur un ouvrage … qui lui est attribué …

                      • [^] # Re: La nimage qui va bien

                        Posté par  . Évalué à 5 (+5/-2).

                        Le débat sur Boulet est clos et c'est certainement pas toi qui vas refaire le match.

                        Rien de nouveau, les "artistes" avec égo

                        Arrêtes avec tes histoires d'ego et ton mépris, comme je l'ai dit la réalité est bien plus complexe. Tu n'a aucune idée de ce dont tu parles, tu vois ça de l'extérieur et tu restes sourd à tout autre point de vue.

                        toujours ce 2 poids 2 mesures…

                        Tout dépend de la définition que chacun donne à l'art. Ta vision des choses est loin d'être universelle et ce débat sémantique existait bien avant ta naissance.

                        • [^] # Re: La nimage qui va bien

                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+5/-5). Dernière modification le 02/07/20 à 19:23.

                          Le débat sur Boulet est clos et c'est certainement pas toi qui vas refaire le match.

                          Et pourtant, il est très significatif dans l'idée du mépris, la haine de ceux qui pensent différemment et osent faire du libre moins classique que du logiciel.
                          Ho non, il n'a pas été dit que le libre ne marchait pas, il a été dit qu'il était mal… Et ça a été défendu, plutôt que de dire par exemple que pourquoi pas essayer du libre.

                          Bref, on le voit ici, le libre n'a pas vraiment pris dans la tête des gens, à part une exception (le logiciel). D'autres sont pour le libre plus loin que ça, et ça a l'air de déranger pas mal de monde autant que les anti logiciels libre ont été déranges par les pro logiciels libres.

                          tu vois ça de l'extérieur et tu restes sourd à tout autre point de vue.

                          Je ne reste pas sourd ne t'en déplaise, j'écoute mais pour le moment n'ai absolument rien entendu d'autres que les arguments anti logiciel libre. Et désolé je ne fais pas 2 poids 2 mesures, un argument en reste un même en changeant un type d'oeuvre, comme les arguments ne changent pas si on parle d'un logiciel en ligne de commande contre un logiciel graphique.

                          Tu restes sourd à tout autre point de vue, pas la peine d'inverser.

                          comme je l'ai dit la réalité est bien plus complexe.

                          Je t'en prie, explique… Pour de vrai, pas en réutilisant les arguments classiques des anti logiciels libres.

                          Ta vision des choses est loin d'être universelle et ce débat sémantique existait bien avant ta naissance.

                          Pareil pour le logiciel libre, bizarrement ici on trouve le logiciel non libre pas très bien, alors que cette vision est loin d'être universelle, et l'était encore moins il y a 10 ans.
                          Tu utilises les mêmes arguments que les anti logiciels libres, toujours, mais tu ne les acceptes pas dès que l'oeuvre est logiciel, toujours ce 2 poids 2 mesures.

                          Note que personnellement et contrairement à certains, je ne dénigre pas le logiciel non libre (j'en utilise même), comme quoi ma "vision" est pas si binaire que tu fantasmes juste pour que je rentre dans tes cases.

                          Bref, merci d'argumenter en ma faveur en essayant de croire que tu me contredis…
                          Vous pourriez juste pas accepter que l'art libre a le droit de montrer comme le logiciel libre qu'il peut être utile et plus intéressant? Vous avez tant peur que ça comme les pro logiciel non libre que l'art non libre soit moins bien vu à long terme?

                          Pour troller, j'ai l'impression de personnes de couleurs qui réclament l'égalité avec les blancs tout en rejetant l'égalité des homosexuels (un classique, aussi dans l'autre sens), égalité pour ce qu'ils aiment mais pas de liberté pour ce qu'il n'aiment pas, l'égalité n'étant bien que quand ça arrange…

                          Arrêtes avec tes histoires d'ego et ton mépris,

                          Arrêtez avec votre mépris de ceux qui font de l'art libre et de ceux qui utilisent les libertés de l'art libre. A la base, on parle de ça hein, on me traite de petit con pour banalement utilisé une liberté du libre pour le rendre subjectivement plus accessible, c'est tout, alors qu'un outil GNU soit utilisé pour construire une bombe nucléaire on dit que c'est le jeu du libre… Qui est le plus méprisant?

                          Passons donc (les seuls à lire puis moinsser seront les convaincus du libre c'est mal sauf exception), l'art libre ne pourra de toutes façons pas vraiment émerger par le biais de gens anti-libre sauf exception non expliquée genre quand c'est logiciel. L'important ici est juste de voir ce qu'on peut récupérer d'oeuvres libres qui ne dépendent donc pas des désirs de son créateur mais qui est… libre, comme un logiciel libre.

                          • [^] # Re: La nimage qui va bien

                            Posté par  . Évalué à 3 (+4/-3). Dernière modification le 03/07/20 à 07:09.

                            Ho non, il n'a pas été dit que le libre ne marchait pas, il a été dit qu'il était mal… Et ça a été défendu

                            Boulet est ensuite revenu sur sa position quand on lui a expliqué ce qu'était l'art libre, en gros il a fait comme toi sauf qu'il imprime ce qu'on lui dit.
                            Ce à quoi Boulet a réagi je l'ai déjà expliqué : Revoy a bradé son contrat et ce faisant il a trahi ses pairs qui sont historiquement en position de faiblesse face aux éditeurs.
                            Tu peux toujours réécrire l'histoire, ça ne fait que prouver à nouveau que tu n'es pas apte à discuter de ce thème.

                            Et désolé je ne fais pas 2 poids 2 mesures, un argument en reste un même en changeant un type d'oeuvre

                            le logiciel a rarement une portée artistique intrinsèque (c'est parfois un outil pour des œuvres d'art interactives mais pas l'œuvre en elle-même) mais tu refuses d'accepter que pour beaucoup de personnes cette différence change tout.

                            bizarrement ici on trouve le logiciel non libre pas très bien, alors que cette vision est loin d'être universelle, et l'était encore moins il y a 10 ans.

                            Je te parle de déterminer ce qui est de l'Art ou pas. Ça fait des siècles que la question se pose, allant jusqu'au débat philosophique et qu'il n'y a pas de consensus.

                            Je t'en prie, explique… Pour de vrai, pas en réutilisant les arguments classiques des anti logiciels libres.

                            Non, certainement pas avec un tel individu, certainement pas en me parlant comme ça. Tu ne veux pas comprendre, je t'ai consacré suffisamment de mon temps.

                            Arrêtez avec votre mépris de ceux qui font de l'art libre

                            Est-ce que tu lis réellement les commentaires auxquels tu réponds ou est-ce que c'est de la provocation en vue d'amuser la galerie ?

                            l'art libre ne pourra de toutes façons pas vraiment émerger par le biais de gens anti-libre sauf exception non expliquée genre quand c'est logiciel.

                            je crois que tu confonds art et artisanat. Il est peut-être là le problème.

                  • [^] # Re: La nimage qui va bien

                    Posté par  . Évalué à 4 (+3/-0).

                    Et je trouve dommage de ne pas respecter et accepter la volonté actuelle de l'auteur, ce qui semble être le cas

                    D'un autre côté, si Max Brod avait respecté la volonté de son ami Franz Kafka à sa mort, il aurait détruit toute son œuvre.

                    Personnellement je suis plutôt content qu'il ne l'ait pas fait.

                    • [^] # Re: La nimage qui va bien

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+3/-1).

                      Après son décès ! Quand 'l’auteur est vivant, c'est plus délicat. Et ce n'est pas une histoire d'égo.

                      OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

                      • [^] # Re: La nimage qui va bien

                        Posté par  . Évalué à 3 (+2/-0).

                        Il faut donc attendre que Nojhan soit mort pour pouvoir à nouveau profiter de ses œuvres ?

                        D'ailleurs, un artiste a-t-il tous les droits sur ses œuvres ? C'est la question.
                        Dans le droit français "le droit moral de l’artiste est «perpétuel, inaliénable et imprescriptible». Il est lié à la personne de l’auteur qui ne peut y renoncer ni le céder à autrui. À son décès, ce droit persiste au bénéfice de ses ayants droit pendant l’année civile en cours et les 70 années qui suivent (cf. article L123-1 du Code de la propriété intellectuelle) "
                        L'article ne le précise pas mais à priori, l'artiste a également le droit de détruire ses oeuvres, et à sa mort ce droit est transféré à ses ayants droits, il n'est pas perdu.

                        • [^] # Re: La nimage qui va bien

                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+4/-1).

                          Vous remarquerez comment on est passé de « l’auteur renie ces œuvres, ça serait bien de lui demander ce qu’il en pense avant de les réutiliser, histoire que ça se retourne pas contre lui » à « vous n’aimez pas le libre, l’auteur on s’en bat la raie ».

                          On a jamais discuter de ce qu’y était autorisé, mais seulement de ce qui serait bien de faire.

                  • [^] # Re: La nimage qui va bien

                    Posté par  . Évalué à 5 (+4/-1).

                    Plus ça va, plus je me demande si les licences libres sont vraiment adaptées aux créateurs et cela pour des tas de raisons.

                    Je suis d'avis que les gens fassent bien ce qu'ils veulent. Plus haut je cite commitstrip qui n'utilise pas de licence libre. Mais là, n'est pas la question c'est images sont sous licence libre. C'est un fait objectif pas un avis.

                    Ce n'était pas un dénigrement, mais pour moi, essayer de retrouver des trucs par des moyens plus ou moins compliqués d'une œuvre que son auteur ne veut plus voir, ça revient à faire les poubelles, dans lesquelles, d'ailleurs, on peut trouver des vrais trésors ou des matériaux pour en faire.

                    Si si c'est du dénigrement et tu continue juste après. Des gens passionnés font de la reconstitution. Tu peux juger cela comme tu le souhaite. Mais si je suis tout à fait d'accord que l'avis de l'auteur est respectable. Je pense que le travail autour d'une œuvre par les passionnés est aussi quelque chose de respectable. Ça n'est pas une question licence. Tu peux trouver par exemple un projet visant à reconstruire Star War épisode 4 sorti au cinéma (c'est illégale pour le coup).

                    Le choix d'une licence libre c'est justement la volonté de ne pas avoir une dichotomie producteur de contenu d'un coté et de l'autre consommateur. Est-ce que ça peut poser des problèmes ? Bien sûr ! Est-ce qu'il faut pour autant jeter le bébé avec l'eau du bain ? Je ne crois pas.

          • [^] # Re: La nimage qui va bien

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+2/-0).

            il existe aussi un bot mastodon qui publie les Geekscottes existantes

            https://botsin.space/@geekscottes

  • # Bon anniversaire LinuxFr.org !

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+3/-0).

    Un bonheur que de vous lire pour rester dans le coup !
    Merci pour votre travail, toujours de qualité.

  • # Joyeux anniversaire ! En chanson !

    Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

    Pour les plus jeunes, il fut un temps où il y avait une Tribune Libre sur LinuxFR, où on pouvait raconter ou chanter n'importe quoi !

    La preuve (29 août 2001) : http://feloy.free.fr/moment_chanson.html

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.