Ces articles, papiers et autres publications qui mentionnent LinuxFr.org

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Davy Defaud, Pierre Jarillon et Ysabeau. Modéré par ZeroHeure. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
46
9
mai
2020
LinuxFr.org

J’avais écrit précédemment une dépêche pour mentionner une petite sélection de mémoires publiés entre 2010 et 2014, qui traitaient de logiciels libres, de copyleft, d’interopérabilité, d’informatique déloyale, etc. Mais celle‑ci va aborder les publications scientifiques sous un autre angle.

Suite à une vidéo de Viviane Lalande de la chaîne YouTube Scilabus Plus sur AltMetric, j’ai voulu tester. Et je suis donc allé chercher sur un moteur de recherche spécialisé en articles scientifiques. Il fallait entrer un mot clé, j’ai pensé « covid-19 », j’ai trouvé l’idée trop commune et facile, alors j’ai saisi égoïstement « linuxfr ». Et par sérendipité, je me retrouve à écrire cette dépêche plutôt qu’à tester les altmetrics et Altmetric.com en particulier.

Regardons donc, par curiosité, de quoi parle cette sélection d’articles, papiers et autres publications qui mentionnent LinuxFr.org.

On y trouve donc une variété certaine, en termes de natures, sujets, langues, pays, etc., où l’étonnant le dispute à l’improbable et où l’on peut avoir une idée du référencement du site :

  • on y trouve des thèses, des mémoires, des articles, des livres, un brevet, etc. ;
  • de l’informatique, de la philosophie, de la linguistique, de l’économie, de la médecine, etc. ;
  • du français, de l’anglais, de l’espagnol, du russe, du japonais, du frison occidental, etc. ;
  • Tunisie, France, Pérou, Espagne, Japon, Russie, États‑Unis, Allemagne, etc. ;
  • de la citation comme référence bibliographique, comme exemple, comme corpus de données, etc.

Voici une longue liste d’exemples :

Lobster, OpenClipArt, domaine public (source)

Cthulhu, domaine public (source)

Logo RMLL/LSM

Alphabet cyrillique (source)

Medical chart silhouette, OpenClipArt, domaine public (source)

Sun UltraSPARC Ⅱ Microprocessor, Dirk Oppelt, CC By‑SA 3.0 (source)

Petite question au passage, pourquoi trouve‑t‑on si peu de mémoires de masters français (dans la sélection on peut trouver deux masters tunisiens et aucun français par exemple) ?

Il y a « environ 110 résultats » avant 2016, et pour les plus motivés, et je n’en ai parcouru que la moitié.

Concernant les DOI indiqués, cela permet de tester l’API https://api.altmetric.com/v1/doi/<DOI> mais un seul semble connu, et encore peu d’informations sont disponibles (DOI 10.4000/rsa.1502). La démonstration est plus probante avec des articles sur le Covid‑19 (DOI 10.1001/jama.2020.2565) ou le réchauffement climatique (DOI 10.1073/pnas.1816020116).

  • # Cthulhu fhtagn

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+3/-0).

    Le prior art Cthulhien est quand même particulièrement inquiétant. Prudence car il s'agit sans doute un hideux vortex temporel débouchant sur l'antre de Nyarlathotep !

    • [^] # Re: Cthulhu fhtagn

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8 (+6/-0).

      En même temps, quand on voit la tête du pdf numérisé, on comprend un peu mieux :)

      Arriverez vous à comprendre comment google à trouvé linuxfr dans cet extrait ?

      Extrait du brevet

      (Je suis surpris que ça ne soit pas utilisé dans les captchas !)

      • [^] # Re: Cthulhu fhtagn

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+3/-0). Dernière modification le 10/05/20 à 11:19.

        (Je suis surpris que ça ne soit pas utilisé dans les captchas !)

        Ça l’était mais Google a trouvé que le niveau de reconnaissance était suffisamment bon (et puis, ils ont plus besoin des voitures pour le moment).

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: Cthulhu fhtagn

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+19/-0).

        power -> linuxfr
        Le p est découpé en une barre verticale qui devient un l, et un arc de cercle effacé qui devient un i. Le o effacé est confondu avec un n. Le w est découpé : la partie v gauche devient un u, et la partie droite un x. Le e devient un f. Et le r reste un r.

        Ensuite pourquoi l'OCR Google préfère lire linuxfr que power ou autre chose ? Forcément le petit GAFAM reconnait le pouvoir et l'importance mondiale de LinuxFr dans le domaine de la pompe (et circonstances). Et aussi notre côté centrifuge. C'est patent.

      • [^] # Re: Cthulhu fhtagn

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8 (+5/-0).

        [liquidfr]iction

        Le q partage une bonne partie de la forme du n, spécialement si le bas de la courbe est effacée (ici), pourquoi le fait que le haut de la courbe soit effacé ne l’embête pas plus par contre… je ne sais pas.

        Ensuite le i et le d, du moins le i sans le point mais avec l’empattement, et la courbe du d sans la barre verticale forment un x.

        Toutes les autres lettres sont correctes. De plus, Google a forcément appris à identifier le mot « linux » sans « linuxfr », donc l’espace entre liquid et friction (linux friction) ne devrait pas le déranger tant que ça.

        ocr-linuxfr

        ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

  • # Les dépêches Kernel dans un journal États-Uniens ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+4/-0).

    Il me semble, jadis, avoir lu dans ces pages que les dépêche Kernel de Patrick_g avaient été citées en exemple pour leur qualité dans un journal États-Uniens. Mais je ne suis pas fichu de retrouver trace de l'information.

  • # Une reconnaissance internationale

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8 (+6/-0).

    Je suis surprise que tant de publications ne soient pas en français. Ça donne l'impression que le monde entier lit Linuxfr.

    C'est plus probablement des gens bilingues qui ont publiés dans la langue utile à leurs travaux, mais quand même : ça donne un côté international à ce site, ce que je ne ressens pas trop en traînant dans le coin. Je sais que certains lecteurs sont dans d'autres pays mais les interventions sont souvent très franco-françaises.

    C'est chouette de voir que l'information présente ici semble suffisamment bonne pour des travaux universitaires. Merci pour ce retour, cela me fait voir linuxfr avec un autre œil. Ce n'est donc pas qu'un endroit pour troller sur systemd emacs l'écriture exclusive wayland !

  • # Télétravail et linuxfr

    Posté par  . Évalué à 3 (+3/-0). Dernière modification le 10/05/20 à 13:56.

    Bjr
    Utilisateur régulier du site depuis des années, j'en parlais surtout avec des potes plus ou moins geek. Mais là je constate qu'avec Jitsi et le télétravail je n'ai jamais autant mentionné linuxfr et ces journaux/dépêches relatifs à ces sujets… Comme quoi 😊

  • # Manque de citations françaises de linuxfr ?

    Posté par  . Évalué à 6 (+4/-0).

    Petite question au passage, pourquoi trouve‑t‑on si peu de mémoires de masters français (dans la sélection on peut trouver deux masters tunisiens et aucun français par exemple) ?

    Parce que ça ne fait pas « sérieux » de citer un site d'amateurs qui font du libre, c'est-à-dire des logiciels donnés gratuitement en plus ? Je fais un peu d'ironie, mais on a beau être une source d'actualité, je pense que ça ne fait pas méga-crédible quand même, même si c'est dommage. Pour les tunisiens, disons qu'ils sont peut-être moins apeurés par le côté artisanal ?

    • [^] # Re: Manque de citations françaises de linuxfr ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+3/-0).

      Parce que ça ne fait pas « sérieux » de citer un site d'amateurs qui font du libre

      Le niveau des rédacteurs et des commentateurs est loin d'être médiocre. On trouve des ingénieurs, maîtres de conférence, docteurs en physique…
      Quelques uns se dénoncent fortuitement en parlant de leurs élèves sur des sujets que l'on n'étudie quelques années après le bac.

      Ceux qui écrivent sur Linuxfr sont pour la plupart des spécialistes de haut niveau qui savent parler avec passion de leurs domaines de prédilection.

      • [^] # Re: Manque de citations françaises de linuxfr ?

        Posté par  . Évalué à 1 (+0/-1).

        Ceux qui écrivent sur Linuxfr sont pour la plupart des spécialistes de haut niveau qui savent parler avec passion de leurs domaines de prédilection.

        Je sais bien, j'ai la prétention d'en faire partie /o\ Mais c'est vrai qu'il y a ce mélange de site « maison », de ton relâché, qui fait que même s'il y a effectivement de très bons contributeurs (c'est pour ça que je viens ici aussi !) ça ne fait pas très « officiel » ou « sérieux ». Mais c'est très drôle d'avoir ce mélange !

    • [^] # Re: Manque de citations françaises de linuxfr ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+1/-0).

      L'autre hypothèse étant que ces documents sont moins mis en ligne en France ou moins bien indexés. Je ne sais pas laquelle des deux est la plus vraie.

    • [^] # Re: Manque de citations françaises de linuxfr ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+2/-0).

      Parce que ça ne fait pas « sérieux » de citer un site d'amateurs qui font du libre, c'est-à-dire des logiciels donnés gratuitement en plus ? Je fais un peu d'ironie, mais on a beau être une source d'actualité, je pense que ça ne fait pas méga-crédible quand même, même si c'est dommage. Pour les tunisiens, disons qu'ils sont peut-être moins apeurés par le côté artisanal ?

      Dans un document type thèse ou mémoire de master, une des étapes est toujours de citer l'état actuel des connaissances sur un sujet. De rappeler l'état de l'art en somme.

      Donc citer des sites d'actualité d'un domaine quelconque est un moyen de le faire qui n'est pas aberrant.

    • [^] # Re: Manque de citations françaises de linuxfr ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+4/-0).

      Parce que ça ne fait pas « sérieux » de citer un site d'amateurs qui font du libre.

      Je sais que c’est de l’ironie, mais LinuxFr est vraiment une référence et un pilier très important de l’économie du libre. En fait oui, il manque un peu de réputation, c’est à dire que beaucoup de personnes vivent LinuxFr comme une référence tellement évidente qu’on oublie de le dire, parce que LinuxFr n’a pas besoin de « se vendre » et donc pas besoin de faire « parler de soi ».

      Comme dit Pierre Jarillon il y a de grandes pointures (en terme de savoir et de compétence) qui participent à ce site, et je voudrais ajouter, LinuxFr a probablement parmi le meilleur comité de relecture du paysage informationnel français, tous sujets confondu.

      Aussi, au delà de l’aspect rédactionnel, LinuxFr est suivi très sérieusement. Il est difficile de faire la sociologie des lecteurs silencieux, mais il est tout à fait normal de trouver des clients ou son employeur au détour d’un commentaire, tout comme il n’est pas étonnant de voir l’actionnaire principal d’un groupe à 5 milliards d’euro de capital de prendre son macbook à 2h du matin pour répondre discrètement par mail à un commentaire afin de chercher une solution pour le client en court-circuitant l’intégralité de la hiérarchie.

      ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

      • [^] # Re: Manque de citations françaises de linuxfr ?

        Posté par  . Évalué à 2 (+1/-1).

        LinuxFr a probablement parmi le meilleur comité de relecture du paysage informationnel français, tous sujets confondu.

        Elle est bonne celle-là ! Je ne l'aurais pas imaginé de cette manière, mais c'est pas complètement faux :-) Oui, ça défouraille grave des fois, et c'est pour ça qu'on s'aime bien, mais je n'aurais jamais osé parlé de « comité de relecture » même si ça s'y prête bien !

      • [^] # Re: Manque de citations françaises de linuxfr ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

        LinuxFr est vraiment une référence et un pilier très important de l’économie du libre.

        Je suis on ne peut plus d'accord avec cela. Ayant un peu décroché de l'open source avec un boulot, 3 enfants et une épouse, je ne suis plus comme dans ma jeunesse à la pointe de ce qui se passe dans le logiciel libre. Mais grâce à linuxfr, je reste au courant de l'actualité significative. C'est aussi ma référence en veille technologique ! D'ailleurs, je vais de ce pas tester Dust et Delta.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.