L'Assemblée nationale française sous Ubuntu

Posté par . Modéré par Nÿco.
0
9
mar.
2007
Ubuntu
On le savait depuis quelques temps déjà, les 577 postes mis à disposition des députés à l'Assemblée Nationale française doivent passer aux logiciels libres, Linux inclus, à partir du début de la prochaine législature.

Un appel d'offre avait été émis par l'Assemblée Nationale pour qu'un prestataire mette en place cette migration, et ce marché vient d'être remporté en tandem par Linagora et Unilog. Leur proposition tourne autour de la distribution communautaire Ubuntu, un choix qui se détache des traditionnelles Suse ou Red Hat.
La suite bureautique est celle d'OpenOffice.org et le navigateur Internet sera Firefox.

La distribution Mandriva Linux était proposée dans plusieurs autres dossiers en lice mais n'a pas été retenue.

NdM : Merci à Frédéric Couchet d'avoir proposé une dépêche similaire. À noter aussi un article ZdNet.



Simple comme Ubuntu, Framabook n°2

Posté par . Modéré par rootix.
Tags :
0
7
mar.
2007
Ubuntu
Framasoft.net et InLibroVeritas.net collaborent étroitement pour publier des ouvrages libres.
Le deuxième livre publié dans le cadre de la collection initiée par Alexis Kaufmann vient de sortir. Il traite de la distribution Ubuntu Linux.

"Simple comme Ubuntu", écrit par Didier Roche, est un livre intéressant les débutants autant que les utilisateurs confirmés. Il permet de débuter en toute simplicité et toute sécurité avec Ubuntu et de s'aguerrir à son fonctionnement. Plus de 300 pages d'explications et de captures d'écrans vous guideront sur l'étincelante banquise du libre.

Pour la modique somme de 13 ¤ vous aurez le droit, en plus du livre, à un CD-Rom bootable pour installer Ubuntu ainsi qu'un marque-page.

Le livre et sa couverture sont licenciés sous Creative-Commons CC-by-sa.

Conférence Logiciel Libre à Waterloo, Belgique, le 22 mars 2007

Posté par . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par Jaimé Ragnagna.
0
5
mar.
2007
Ubuntu
À l'occasion de la fête de l'internet à Waterloo, une conférence sur le Logiciel Libre sera donnée à la maison communale de Waterloo, le 22 mars 2007 à 20h.

/!\ Mise à Jour : la Conférence est à 18h et sera suivie à 20h par la conférence de Monique Brunel (cf suite de l'article). Sachez aussi que les conférences sont gratuites, mais nécessitent une inscription préalable. Pour vous inscrire, téléphonez à l'Échevinat des Nouvelles technologies au 02/352.98.25 ou 02/352.98.05.

Ubuntu-pro.net, un réseau de support entreprise pour Ubuntu

Posté par . Modéré par Nÿco.
0
20
fév.
2007
Ubuntu
Deux SSLL se sont associées pour monter un réseau d'assistance mutualisée pour Ubuntu dédié aux entreprises.
Les objectifs de ce réseau à but non lucratif sont de :
  • promouvoir l'intégration et l'usage de Ubuntu Linux en entreprise.
  • fédérer les SSLL qui supportent Ubuntu a l'échelle nationale afin de garantir une continuité du support et un tarif uniformisé.
  • donner du poids à la distribution.

Le réseau en est au stade embryonnaire, l'équipe souhaite agir afin de rapidement proposer une alternative à l'OS dominant sur le poste client.

NdM: Merci à Nicolas Gorguès pour ses précisions.

Un installateur sous Windows pour Ubuntu

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags :
0
20
jan.
2007
Ubuntu
Un programme qui installe Ubuntu sans risque à partir de Windows pour les utilisateurs qui ne savent pas graver un fichier .iso, changer l'ordre de démarrage du BIOS, partitionner le disque dur... Ce projet ambitieux vient de voir le jour et leurs développeurs cherchent déjà des testeurs.
Le projet Ubuntu reste fidèle à ses objectifs de convertir le maximum d'utilisateurs de Windows. Cet installateur devrait aider à corriger le bug N°1 qui reste un problème majeur.

Nouveautés dans le monde Ubuntu

Posté par . Modéré par Jaimé Ragnagna.
0
8
déc.
2006
Ubuntu
Peu d'annonce depuis la sortie de la version 6.10 («Edgy Eft»). Ces derniers jours ont tout de même été riches pour le monde Ubuntu.

Ubuntu Herd 1
Il s'agit de la première version alpha de la future 7.04 (nom de code «Feisty Fawn»). Herd 1 est la première étape dans la série d'images qui seront produites durant le cycle de développement de la distribution. Cette version n'est évidemment à utiliser qu'avec précautions, elle est destinée avant tout aux développeurs et testeurs afin de leur permettre de signaler les bugs.

Les changements principaux depuis Edgy concernent l'important travail d'intégration des modifications de la Debian instable, le passage à Gnome 2.17 (Kubuntu n'a pas encore fait évoluer KDE), l'arrivée de compiz 0.3.2 ainsi que le passage au noyau 2.6.19. La liste plus complète des changements pour Ubuntu est visible sur cette page et pour Kubuntu sur celle-ci. Enfin, d'avantage d'informations et notamment où et comment suivre l'évolution de la distribution sont disponible dans l'annonce.

Support PPC
Une nouvelle qui ne semble encore visible que dans le log du Technnical Board Meeting en date du 05/12 (et merci donc à effraieppc pour son journal), le développement d'Ubuntu pour PPC va être laissé au soin de la communauté.
Les raisons de l'abandon partiel sont largement décrites dans la page PowerPCReview sur le Wiki, on citera :
  • Le faible nombre et en constante décroissante des utilisateurs d'Ubuntu sur PPC
  • Le coup porté à l'architecture par l'abandon d'Apple
  • Les coûts en terme de tests à effectuer et d'espace utilisé pour ces versions

La discussion est évidemment animée, certains soulignent que :
  • Avec le volume de Mac et de PS3 dans la nature il est important de conserver ce port
  • Les iMac sont particulièrement utilisés dans les écoles
  • Il ne faut pas négliger l'intérêt du travail de power.org
  • La multiplicité des plate-formes permet d'éviter que les choix se tournent uniquement vers des architecture x86

En pratique:
  • PPC devient un port communautaire (comme SPARC, par exemple)
  • Les versions stables actuelles continues d'être maintenues (6.06 Dapper Drake LTS et 6.10 Edgy Eft, donc)
  • Ubuntu invite une équipe PPC à se former autour du port communautaire
  • Ubuntu continue de produire les images-iso tant qu'elles seront faisables (buildable en anglais).
  • Ubuntu continu d'inclure PPC dans les annonces de nouvelle version (release announcements), si l'équipe PPC l'a terminé a temps.

Mark Shuttleworth ne veut pas que la communauté PPC ai l'impression d'être abandonnée, et veux donc lui donner de la puissance:
[sabdfl] mdz: i wouldnt want the community team to feel they are working against the odds so, give them the horsepower

Traduction: Ubuntu continue de fournir des paquets PPC(builds) tant que leur hardware PPC fonctionne, et envisage, si la communauté est suffisamment active pour en éprouver le besoin, de le remplacer.

Mark Shuttleworth invite les développeurs OpenSUSE à rejoindre Ubuntu et suscite la polémique

Posté par (page perso) . Modéré par Pascal Terjan.
Tags :
0
25
nov.
2006
Ubuntu
Mark Shuttleworth, le "dictateur bienveillant" à l'origine d'Ubuntu, a envoyé un message sur la liste de diffusion d'openSUSE. En raison de la décision de Novell et Microsoft concernant les brevets, il y invite les développeurs d'openSUSE à rejoindre la communauté Ubuntu.

On peut évidemment se poser quelques questions sur ce message : il est assez rare de voir ainsi des projets tenter de débaucher les développeurs d'autres projets. Les réactions ont été assez vives, avec notamment une réponse satirique sur la liste d'un "Shark Muddleworth", invitant les développeurs Ubuntu à rejoindre openSUSE en raison de la décision d'Ubuntu d'inclure des pilotes ATI et NVIDIA propriétaires dans la prochaine version, feisty. (Pour être tout à fait exact, cette proposition n'en est encore qu'au stade de reviewing).

Matinée Linux au campus numérique francophone de l'AuF à Niamey le 11 novembre 2006

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par j.
0
8
nov.
2006
Ubuntu
Une « matinée Linux » se tiendra à l’Agence universitaire de la Francophonie le 11 novembre 2006 prochain de 09h à 13h, au sein de son campus numérique francophone de Niamey au Niger.

Au programme :
  • Présentation des logiciels libres (principe du libre, les avantages, les équivalences entre logiciel libre et propriétaire, etc.) ;
  • Présentation du système d’exploitation Ubuntu, suivi de son installation collective ;
  • Distribution de cadeaux (CD Ubuntu, livres, etc.).

Ubuntu Efficace, seconde édition

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
0
27
oct.
2006
Ubuntu
Le livre Ubuntu Efficace vient de paraître au éditions Eyrolles. Ce livre est en fait une seconde édition de "Ubuntu, une distribution Linux facile à utiliser" paru en Janvier.

Au programme de cette seconde édition : une réécriture complète ou partielle de la plupart des chapitres, une réorganisation de la structure ainsi que des corrections et des ajouts très demandés. Tout cela a été rendu possible grâce à l'extraordinaire retour d'expérience de la communauté.

Cette édition, centrée sur Ubuntu 6.06 Long Term Support (Dapper, fournie avec le livre), se veut une approche claire et simple du monde d'Ubuntu et des logiciels libres afin de ne pas décourager les débutants tout en restant une grand source d'informations pour les utilisateurs réguliers.

La grande nouveauté de cette édition est surtout l'apparition d'un nouveau chapitre dédié à la ligne de commande. Ce chapitre, dont le contenu est placé sous licence libre CC By-SA, permettra de découvrir la notion de console et d'apprendre à écrire ses premières commandes.

Sortie de la solution Os-Café 0.9

Posté par (page perso) . Modéré par Pascal Terjan.
0
26
oct.
2006
Ubuntu
OS-Cafe est une solution complète de gestion d’un cybercafé sous Linux (Kubuntu Dapper Drake). Il a été développé et intégré, cet été, à l’OpenSource Café de Lyon.

Il comprend un ensemble de logiciels pré-configurés et optimisés tels que :
  • le logiciel Nodeview (gestion de comptes, tickets, utilisant une base berkeleyDB)
  • le logiciel Openkiosk (environnement coté client)
  • le logiciel Bigsister (outil de monitoring réseau via interface web)
  • un framework complet afin de simplifier l’installation/administration des machines (voir ci dessous).
  • un portail captif Wi-Fi complet permettant une surveillance poussée des connexions.

L’OS-Café permet une mise en place facile des logiciels Nodeview, OpenKiosk, et Bigsister. Il intègre des modifications et adaptations profondes de ces logiciels afin d’améliorer l’ensemble (rapidité, design, régionalisation en français) ainsi que leur disponibilité sous Kubuntu Dapper Drake.

À l'affiche : Ubuntu 6.10 nom de code « Edgy Eft »

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
0
26
oct.
2006
Ubuntu
Comme prévu, Ubuntu sort sa version d'octobre pour l'année 2006. Avec un cycle très court de 5 mois seulement, cette version apporte un nombre restreint de nouveautés. Contrairement à Dapper Drake, mais à l'instar des autres, cette version sera prise en charge durant 18 mois.

Sans conteste, le principal changement est l'intégration d'upstart, remplaçant d'init. Ce changement peu visible est pourtant la brique essentielle pour le long terme, notamment un meilleur support du branchement à chaud de matériel (lancement du service adéquat), car upstart est un init basé sur les évènements. Usplash a aussi été grandement amélioré, et il en avait besoin. La limite excessive de 16 couleurs a été repoussé à 256, c'est déjà ça. Usplash a désormais un véritable format de thème (avec des alternatives pour plusieurs résolutions, etc.). À l'instar de Mac OS X et Windows, plus aucun texte n'est affiché, seules les erreurs sont affichées.

Pour la sélection de logiciels, Ubuntu reste fidèle à GNOME en fournissant la récente version 2.16. OpenOffice.org 2.0.4, Xorg 7.1, Linux 2.6.17 et Firefox 2 sont de la partie. On notera qu'Ubuntu n'hésite pas à utiliser des versions non-stables de ses logiciels pour cette version avec Gaim 2.0 beta 3. Deux applications écrites en C# et utilisant Mono sont installées par défaut : le gestionnaire de note Tomboy et le gestionnaire d'albums photo f-spot.

Comme à chaque fin de cycle, alors qu'Ubuntu 6.10 est bouclée, Mark Shuttleworth annonce la direction de la version d'avril, marquant les 3 ans d'Ubuntu. Son nom de code est « Feisty Fawn ». Traduire les nom de code d'Ubuntu est un vrai sport, on peut traduire celui-ci par le « Faon Fringuant » ou le « Faon Fougeux » (pour garder les F). Cette version se voudra un concurrent agressif tant sur le marché de l'ordinateur personnel que sur le serveur, avec en ligne de mire, l'OS de Redmond qui devrait arriver dans les même termes (on se souvient que Dapper était censé être en concurrence avec Windows Vista).

Le prochain rendez-vous pour les développeurs Ubuntu est le traditionnel Sommet des développeur Ubuntu (Ubuntu Developer Summit) qui se tiendra dans les locaux de Google à Mountain View en Californie du 5 au 10 novembre.

NdM : Merci à arnold carre, VIP et nrv pour nous avoir proposé des dépêches sur ce thème.

Ubuntu à la fête altermondialiste de Mâcon

Posté par . Modéré par Florent Zara.
0
5
sept.
2006
Ubuntu
Un stand Ubuntu sera présent à la fête altermondialiste de la Roche Vineuse (près de Mâcon), le dimanche 24 septembre 2006. Plus de 60 associations seront présentes sur le site, et nous serons quelques-uns à présenter modestement Ubuntu et les logiciels libres en général.

La fête est orientée autour du slogan "un autre monde est possible". L'offre est assez éclectique, et au-delà des opinions diverses et variées sur le sujet, il nous est apparu important de présenter le logiciel libre à un public large, a priori non initié, mais sensible au message de la communauté.

Ubuntu 6.06 LTS serveur pour Sparc 64bit

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
0
19
juin
2006
Ubuntu
Plus de deux semaines après la sortie d'ubuntu 6.06, le portage sur Sparc 64bit vient d'être officiellement annoncé et est disponible au téléchargement.

Ubuntu est une distribution dérivée de Debian qui veut ajouter la simplicité à la fiabilité de Debian. Depuis la version 6.06, Ubuntu fournit une version server et une version desktop. Le principe reste donc une installation simple et facile, notamment de l'ensemble LAMP.

Cette version comprend :
  • Un noyau optimisé à la fois pour le serveur et pour l'architecture.
  • Facilité d'installation d'un système LAMP.
  • Support amélioré des clusters.
  • gcc 4.0.3, glibc 2.3.6, linux 2.6.15.6 .
  • gcc, glibc et linux sont optimisé pour Niagara
  • Infrastructure amélioré pour la detection du matériel.
  • La possibilité d'installer directement depuis le réseau avec un image disque initiale de 7 Mo.
Cette version est la première à être supportée sur Sparc, à l'issue d'un accord avec Sun. La majorité du travail a été réalisé par David S. Miller . Ubuntu est donc désormais disponible sur 3 architectures pour le bureau et 4 sur les serveurs.

Ubuntu Party à Veynes le 17 juin 2006

Posté par . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par Jaimé Ragnagna.
0
13
juin
2006
Ubuntu
Les événements locaux consacrés à la distribution Ubuntu sont de plus en plus en plus nombreux et la région Provence-Alpes y va de son grain, en accueillant l'été dans une ambiance de fête et de découverte ludique.

Ce sera à Veynes, dans les Hautes-Alpes, le 17 juin 2006, une raison de plus pour venir passer de bons moments dans cette belle région...

Test d'Ubuntu 6.06 LTS

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
6
juin
2006
Ubuntu
Suite à la sortie de la dernière version stable d'Ubuntu, voici un test contenant de nombreuses captures d'écran sur la version de base d'Ubuntu ainsi que quelques captures de KUbuntu (les paquets pour KDE 3.5.3 sont d'ailleurs disponible en libre téléchargement après l'installation de votre Ubuntu).

Ce test a été fait sur de nombreuses machines (étant donné que j'ai de nombreuses stations de travail qui ont tourné sur Dapper depuis les versions béta) et différentes architectures (principalement i386 et amd64).

Pour rappel, cette dernière version se distingue par l'ajout de GNOME 2.14, Xorg 7.0, OpenOffice.org 2.0.2, noyau 2.6.15 avec de nombreux patches et détection automatique de matériel via udevplug. Le LiveCD (version station) propose un installateur en quelques étapes pour simplifier l'installation pour les débutants.

En définitive, il s'agit d'une bonne version qui comporte quelques problèmes mineurs et propose une alternative récente aux distributions comme SuSE ou Mandriva. Elle comporte également (pour le moment) une prise en charge un peu plus complète au niveau matériel que Debian (unstable).