Forum Linux.général [résolu] ampoule

Posté par .
2
24
mai
2012

Bonjour,

Je cherche à monter rapidement un serveur LAMP.
Je cherche donc une distribution minimaliste qui embarque:
- PHP 5.2.0 ou supérieur
- MySQL 5.5.x
- Apache 2.2.x
Je pense mettre cela sous virtual box dans un premier temps.

Mon idée de base serait d'installer une distrib classique (debian, suse, whateyoulike) puis les packages qui vont bien, puis de configurer le tout. Mais je vais finir avec une image quelques giga avec une tonne de logiciels qui ne me serviront (...)

Journal qy.blog: l'auto hébergement de blog / site Internet à la maison

2
13
fév.
2012

Splitted-Desktop Systems, créateur français de PC silencieux, a lancé son programme bêta du logiciel qy.blog. Ce logiciel disponible sous licence GPL v2 a pour objectif de réunir dans une image de machine virtuelle Virtual Box l'ensemble des softs nécessaires pour héberger chez soi, derrière son Modem ADSL un site Internet complet base sur Wordpress, et donc un serveur LAMP.
La machine virtuelle fonctionne parfaitement sous Linux, mais aussi les autres systèmes d'exploitations disponibles sur le marché.

Le partage de répertoire (...)

Forum Linux.debian/ubuntu virt-manager, kvm, libvirt sur Debian

Posté par (page perso) .
1
2
avr.
2012

Sur Debian Squeeze j'ai installé virt-manager (gestionnaire de machine virtuelle) ainsi que kvm et je me suis ajouté dans le groupe libvirt

Cependant, lorsque je tente de créer une nouvelle machine virtuelle depuis virt-manager, un message indique :
Warning : KVM n'est pas dispo. Le paquet n'est pas installé ou les modules noyau de KVM ne sont pas chargés. Vos machines virtuelle peuvent fonctionner lentement.

Sur cette page http://wiki.debian.org/KVM il est indiqué "The daemon libvirt-bin daemon will start automatically at (...)

Une formation dédiée à la Virtualisation KVM / LibVirt

Posté par . Édité par Florent Zara. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa.
10
30
mar.
2012
Virtualisation

On ne présente plus KVM, le système de référence dans le monde de la virtualisation sous Linux. Ce logiciel libre permet aussi bien de virtualiser des machines serveurs que des postes de travail, sous Linux ou Windows.

Objectif Libre, une société spécialisée dans le libre, lance une formation autour de la virtualisation KVM / LibVirt sur 3 jours à destination des administrateurs systèmes qui souhaitent se lancer dans ce projet. La formation que nous proposons traitera tout d'abord d'une présentation de l'historique de la virtualisation sous Linux, puis vous découvrirez les avantages de l'utilisation de QEMU, de KVM et de la LibVirt (le couteau suisse de la virtualisation) avant d'apprendre à mettre en œuvre et à administrer des machines virtuelles KVM. Pour finir la formation abordera OpenStack, la solution de Cloud Computing libre qui n'en finit pas de monter ! Tous les détails sont dans la fiche de cette formation.

La prochaine session se déroulera du 18 au 20 avril 2012 dans nos locaux à Toulouse et nous sommes heureux de proposer une place gratuite pour suivre cette formation KVM à un membre de la communauté. Ainsi si vous avez réalisé une contribution significative au sein d'une communauté du Libre, n'hésitez pas à nous contacter pour candidater. La date limite des dépôts de candidature étant fixée au 8 avril 2012. Chaque lauréat sera tiré au sort parmi les 10 contributeurs les plus méritants à nos yeux.

Journal Comparaison des performances de machines virtuelles

27
3
fév.
2012

On entend de tout en ce qui concerne les performances des logiciels de virtualisation; difficile de savoir ce qui est sérieux.

J'ai donc profité de l'excellent cours de parallel computing and pthreads (EPFL), dans lequel je devais réaliser un mini-projet, pour faire un benchmark un tant soit peu sérieux. Pour rester dans le sujet du cours, je me suis focalisé sur des aspects liés au "HPC", à savoir les performances CPU, disque et communication.

Comme il fallait également choisir au (...)

Démo Cloonix

Posté par (page perso) . Édité par Nÿco, Xavier Claude, tuiu pol, Xavier Teyssier et Benoît Sibaud. Modéré par Xavier Claude.
17
2
fév.
2012
Linux

Cloonix est un simulateur virtuel de réseau. Il permet de gérer dynamiquement la topologie du réseau et aide à la création et à la configuration des machines virtuelles sur ce réseau. Comme prévu lors de ma précédente dépêche sur Cloonix, voici une démo « plug-and-play » qui met en jeu un réseau de routage OSPF (Open Shortest Path First), une machine jouant le rôle du DNS, un navigateur (Iceweasel) d'un côté du réseau et un Apache 2 de l'autre.

Avec une commande (après installation de cloonix-13.1 et après le téléchargement de la machine virtuelle de 200 Mo comme mentionné dans le README de la démo), on a une plate-forme configurée de sept machines virtuelles sur laquelle on peut demander une page Web à l'apache2 à travers un réseau OSPF. Dans Iceweasel, le nom apache2 suffit car la machine DNS résout l'adresse.

Même sans essayer l'outil, vous pouvez comprendre la mécanique de Cloonix en téléchargeant les 6 kilo-octets de démo et avec find et vi comme outils d'investigation.

Plusieurs prérequis pour la vraie démo : savoir compiler, avoir une machine qui accepte l'insertion du module KVM et de préférence être en Debian Squeeze amd64 (les tests ont été faits sur la Debian 6.03 en amd64). Ceux qui ont la version 12 de Cloonix auront un échec à cause d'un nouvel objet nommé sniffer qui fabrique un fichier pcap sur demande par double-clics, donc ceux-ci doivent mettre à jour leur Cloonix, le pcap est ensuite lisible par Wireshark ou par tshark.

Merci d'avance à ceux qui font l'effort d'essayer le nouveau concept de partage de configurations/connaissances par partage de démos cloonix :).

QEMU, KVM, Cloonix

Posté par (page perso) . Édité par Xavier Claude, Benoît Sibaud, baud123 et Malicia. Modéré par Xavier Claude.
30
2
jan.
2012
Linux

Le noyau Linux peut gèrer la virtualisation au travers du module KVM. Pour utiliser la fonctionnalité KVM, on avait seulement QEMU jusqu'à ce que Pekka Enberg, appartenant à la communauté du noyau Linux, lance la création d'un logiciel plus léger pour remplacer QEMU dans les cas simples d'utilisation.

Cloonix est un logiciel qui se place en utilisateur de machines virtuelles de 3 types : UML, KVM et LXC. Son rôle est de les démarrer, de les configurer, de les superviser et enfin de créer un réseau dynamique entre elles.

Grâce à la nouvelle machine de Pekka Enberg de code très simple, une nouvelle machine utilisant le module KVM existe maintenant : la CLOONIX_KVM, provenant d'un fork de celle de Pekka Enberg, est intégrée à cloonix-12.0.

QEMU 1.0 est enfin sorti

Posté par (page perso) . Édité par Xavier Claude, NeoX, baud123, Lucas Bonnet, B16F4RV4RD1N, Mouns, rootix, Florent Zara et patrick_g. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa.
61
4
déc.
2011
Virtualisation

QEMU a enfin atteint le stade symbolique de la version 1.0 après huit ans de bons et loyaux développements ! Originellement développé par Fabrice Bellard, également à l'origine entre autres de FFMPEG et jslinux, c'est Anthony Liguori d'IBM qui a annoncé QEMU 1.0.

QEMU, émulateur de système libre sous licence GPLv2, fonctionne sur les plateformes x86, x64, PPC, Sparc et ARM et sous les systèmes d'exploitation GNU/Linux, FreeBSD, NetBSD, OpenBSD, Mac OS X, Unix et Microsoft Windows.

NdM. : Merci à mouns, neox, lukhas, farvardin, floxy, patrick_g et claudex pour la traduction du changelog, placé initialement sous licence GFDL.

Journal BHyVe, un hyperviseur natif pour BSD

20
1
déc.
2011

A l'origine, une libération de code

BHyVe est un projet d'hyperviseur pour les systèmes BSD tirant parti des fonctions de virtualisation matérielle des processeurs récents (pour l'instant seul la technologie Intel VT-X est fonctionnelle).

Encore au stade alpha, ce projet est porté par des développeurs FreeBSD et est issu d'une publication de code sous licence BSD de la part de la société NetApp, ce qui mérite d'être souligné.

Peut-être la réponse à un manque

Aujourd'hui, il manque clairement (...)

Entretien avec Antoine Mercadal, d’Archipel Project

Posté par (page perso) . Modéré par baud123. Licence CC by-sa.
24
7
nov.
2011
Virtualisation

Antoine Mercadal est le développeur principal du logiciel libre Archipel Project.

LinuxFr.org : T’es qui toi ?

Antoine Mercadal (primalmotion). Je suis créateur, architecte, mainteneur, développeur principal du projet Archipel et, maintenant, le co‐fondateur de TrivialDev, la société derrière Archipel.

LinuxFr.org : Qu’est‐ce qu’Archipel ? Qu’est‐ce que ça fait et comment ?

C’est un outil décentralisé de gestion de plates‐formes virtualisées. Il est basé sur la bibliothèque libvirt pour ce qui est communication avec les engins de virtualisations, et sur XMPP pour tout le reste ! Le projet est séparé en deux composants : un agent en Python à installer sur les hyperviseurs, et l’interface utilisateur en Cappuccino à installer où l’on veut. Il faut aussi disposer d’un serveur XMPP (soit en installer un, soit réutiliser un serveur déjà existant).

Suite de l’entretien en seconde partie de dépêche.

Cloonix 10 est disponible !

Posté par . Modéré par baud123.
20
24
sept.
2011
Virtualisation

Cloonix est un logiciel qui permet la gestion d’un réseau virtuel de machines (virtuelles aussi bien sûr).

À la différence de nombreuses solutions qui tendent à descendre dans le noyau dès que le réseau doit être modifié, Cloonix tente de remonter le réseau dans le monde utilisateur, les liens entre machines étant des sockets.
Cette méthode est à la fois plus souple et plus sécurisée, car il n’est pas obligatoire d’être super‐utilisateur (root) pour créer son réseau virtuel.
Au centre de Cloonix, un processus a pour rôle le clonage de machines et l’émulation du réseau physique reliant les machines virtuelles. Ce processus brasse les paquets en accord avec la topologie choisie par l’utilisateur, cette topologie peut évoluer dynamiquement.
Cloonix combine les avantages des commandes script (toute commande peut être intégrée à un script) aux avantages du « clicodrome », grâce à son interface graphique conviviale basée sur une bibliothèque vectorielle.

Journal Jouer aux jeux Windows sous Windows sous Linux

Posté par . Licence CC by-sa.
16
17
sept.
2011

Bonjour à tous !
Vous n'êtes pas sans savoir que de nombreux jeux disponibles sous Windows sont plutôt sympa mais ne sont malheureusement pas disponibles sous Linux et pas utilisables avec wine. En attendant que les éditeurs veuillent bien porter leurs jeux sous Linux (mais c'est pas le sujet aujourd'hui), il faut rebooter si on veut jouer à ces jeux.

Depuis quelques temps, il y a une technologie qui me fait de l'oeil : le vga pci passthrough. La virtualisation (...)

Petites brèves : MediaGoblin, CloudStack, Walt Disney et G'MIC

36
4
sept.
2011
Technologie

GNU MediaGoblin

Ce projet en devenir se veut une alternative libre pour héberger et partager ses photos et vidéos (un concurrent de Flickr et Picasa). Le but est de lutter contre la centralisation des services Internet, il est annoncé pour septembre / octobre 2011, vous pouvez y contribuer via les ML et irc ou en essayant le code en développement.

Le projet est réalisé en Python et est disponible sous licence AGPL.

CloudStack devient opensource

CloudStack est un gestionnaire de machines virtuelles, basé sur libvirt. Il permet d'utiliser la ligne de commande, une interface web ou une API RESTful. Il prend en charge les machines suivantes : KVM, Xen, Oracle VM et VMWare.

L'entreprise a été rachetée par Citrix en juin et le logiciel qui est distribué sous deux versions dont une était propriétaire est désormais entièrement libre sous licence GPL. Il est développé en Java.

Walt Disney libère ses outils

Les studios Walt Disney mettent à disposition une partie des logiciels qu'ils utilisent pour leurs réalisations. On retrouve évidemment des logiciels dédiés au graphisme mais aussi un générateur de tests unitaires Python et un gestionnaire de paquets pour Mac OS.

Les licences dépendent des logiciels mais on retrouve Apache, BSD et MIT.

GREYC's Magic Image Converter (G'MIC)

G'MIC (GREYC's Magic Image Converter) est un projet proposant à la fois un outil en ligne de commande, un greffon pour GIMP et une bibliothèque C++, pour le traitement générique des images 2D ou 3D. La dernière version 1.5.0.2 de ce framework vient de sortir, apportant de nouveaux filtres et commandes, et renforçant la stabilité de l'interpréteur du langage de script intégré. Le greffon pour GIMP est aujourd'hui la partie du projet la plus visible et la plus utilisée, mais elle est aussi la plus limitée, puisque GIMP ne gère ni les images 3D volumiques, ni les images à valeurs flottantes ou à grand nombre de bits (16 ou 24), ce que la version en ligne de commande peut faire.

G'MIC est développé dans l'équipe Image du GREYC (unité de recherche CNRS), à Caen / France.

Merci à dtschump pour son aide lors de la rédaction de cette dépêche.

Archipel arrive sur Mars

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
26
27
juil.
2011
Virtualisation

Archipel, l’outil d’orchestration de virtualisation open source basé sur libvirt (bibliothèque de gestion des différentes technologies de virtualisation existantes, comme KVM ou Xen) et XMPP continue son chemin paisiblement vers la version 1.0.

La bêta 3, baptisée Mars, a été publiée la semaine dernière et apporte son lot de nouveautés et de corrections de bogues, parmi lesquels :

  • suppression de l’adhérence au module ejabberd_xmlrpc (tout en gardant le choix) ;
  • ajout du support des Golden Drives (disque COW2 de base, puis copie différentielle sur le disque attribué à la machine virtuelle) ;
  • prise en charge d’un système multilingue (le français et l’allemand sont en cours d’ajout) ;
  • un module de définition de machine virtuelle complètement réécrit ;
  • prise en charge de l’affichage des captures d’écran des machines virtuelles ;
  • nouveaux contrôles de définition (Block I/O tuning, filtres réseau de la libvirt, memory tuning) ;
  • nouvelles versions de Cappuccino, TNKit, StropheCappuccino, VNCCappuccino ;
  • ajout d’un outil de vérification de configuration du serveur XMPP ;
  • refonte d’une grande partie de l’interface ;
  • optimisation des performances.

La liste complète des modifications est disponible dans les liens ci‐après.

Archipel beta 2 Jupiter disponible

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
25
7
avr.
2011
Virtualisation

Il aura fallu un trimestre pour que Archipel, solution d'orchestration open source pour le contrôle des machines virtuelles, quitte Saturn (nom de la beta 1) pour arriver à Jupiter (nom de la beta 2).

Archipel est basée sur le composant libvirt (bibliothèque de gestion des différentes technologies de virtualisation existantes comme KVM ou Xen).

L'architecture d'Archipel s'articule autour d'un agent écrit en python pour la communication entre la libvirt et votre serveur XMPP, et d'une interface web écrite en cappuccino pour envoyer vos commandes vers le serveur XMPP. L'originalité de cette solution est de mettre à disposition la gestion des machines virtuelles depuis votre client de messagerie XMPP et surtout, et ça c'est incontournable, d'avoir de la « gueule ».

Cette solution est publiée sour licence AGPLv3.