Chuck #1 a écrit 227 commentaires

  • [^] # Re: DDRescue

    Posté par  . En réponse à la dépêche Sauver un disque dur mécanique. Évalué à 3.

    Ddrescue a même deux options qui peuvent identifier les zones rapides :

    • L'option --min-read-rate=bytes (par exemple --min-read-rate=10M). Le fichier mapfile résultant sautera les zones lentes. Seuls les 64 premiers kilo-octets de la zone seront récupérés. Il faudra alors trier les lignes du mapfile qui ont été lus avec succès (+ en fin de ligne) et ont une taille suffisante (deuxième nombre de la ligne moins 64 kio ; le premier nombre correspond à la position sur le disque).

    • L'option --log-rates=file. On obtient un autre fichier avec pour chaque zone, la vitesse de lecture. Attention, le fichier peut être volumineux.

    Cette signature est publiée sous licence WTFPL

  • [^] # Re: DDRescue

    Posté par  . En réponse à la dépêche Sauver un disque dur mécanique. Évalué à 7.

    Et l'algorithme de ddrescue en français dans un de mes anciens commentaires.

    Cette signature est publiée sous licence WTFPL

  • # Installation sur Windows avec Chocolatey

    Posté par  . En réponse à la dépêche Python pour la rentrée 2019 — partie 3 — Installation de Python et de paquets. Évalué à 1.

    Chocolatey permet d'installer Python (et des centaines d'autres logiciels) avec une simple ligne de commande : choco install python pour Python 3.7.4, choco install python --pre pour Python 3.8.0-rc0 et choco install python2 pour Python 2.7.16.

    Chocolatey est un gestionnaire de paquets pour Windows qui s'installe à l'aide d'une seule ligne de commande.

    Cette signature est publiée sous licence WTFPL

  • [^] # Re: Bravo

    Posté par  . En réponse à la dépêche Sam Hartman a été élu DPL 2019 (Debian Project Leader). Évalué à 10.

    C'est surtout une très bonne chose pour les aveugles et les malvoyants, ça casse les idées reçues qu'il faudrait une force mentale hors du commun pour vivre avec leur handicap et occuper des postes à responsabilité.

    Pour Debian, ça ne change pas grand chose.

    Cette signature est publiée sous licence WTFPL

  • [^] # Re: [HS] Accès aux normes

    Posté par  . En réponse à la dépêche La norme française de dispositions de clavier a été publiée. Évalué à 2.

    […] par contre, des normes d'application obligatoire, comme la NF C15-100 (sécurité électrique), devraient être accessibles en ligne à tout un chacun de la même façon que le texte de loi qui en fait une référence obligatoire, […]

    Sauf que la norme NF C15-100 n'est plus obligatoire depuis le 1er septembre 2016. C'est marqué sur la page Wikipédia dont tu as donné le lien.

    Cette signature est publiée sous licence WTFPL

  • [^] # Re: Caster

    Posté par  . En réponse à la dépêche LineageOS 16. Évalué à -1.

    Un casse-couille dirait plutôt que c'est une coquille.

    Cette signature est publiée sous licence WTFPL

  • [^] # Re: Git

    Posté par  . En réponse au journal Weboob banni de Debian ?. Évalué à 2.

    Ou plutôt une insulte envers l'auteur de Bitkeeper qui a retiré l'autorisation de l'utiliser pour le développement de Linux.

    Citation de Matt Mackal, auteur de Mercurial (=lunatique) créé au même moment que Git et pour la même raison :

    "Shortly before the first release, I read an article about the ongoing Bitkeeper debacle that described Larry McVoy as mercurial (in the sense of 'fickle'). Given the multiple meanings, the convenient abbreviation, and the good fit with my pre-existing naming scheme (see my email address), it clicked instantly. Mercurial is thus named in Larry's honor. I do not know if the same is true of Git."

    Pour le coup, ça serait plutôt injurieux et une bonne cible pour le Debain AHT sauf que Linus comme les auteurs de The Gimp ont apporté des explications politiquement correctes pour conserver l'ambiguïté.

    Cette signature est publiée sous licence WTFPL

  • # Quelque chose

    Posté par  . En réponse à la dépêche Zero-K, un jeu de stratégie temps réel. Évalué à 5. Dernière modification le 30/09/18 à 09:21.

    Mais surtout, quelque chose que je n’avais jamais vue avant : […]

    Il ne faut pas de e à vu puisque d'après l'Académie française, quelque chose est une locution au neutre.

    Pour poursuivre la réflexion, comment l'écriture inclusive indique l'inclusion du neutre à côté du masculin et du féminin ? On met un point supplémentaire ? Exemple : « Un ogre, une bête et quelque chose d'informe sont apparu·e··s. » ?

    Cette signature est publiée sous licence WTFPL

  • [^] # Re: Je ne veux pas passer pour un emmerdeur ...

    Posté par  . En réponse au journal Ⓒ✙✙ Le tiret bas (underscore) au début des variables membres ?. Évalué à 2.

    Je dirais même qu'en français les mots composés de deux noms ont pour genre celui du premier terme : un camion-citerne, une pause-café, Jean-Marie, Marie-José, etc. Sage-femme prend donc le genre de sage qui est épicène et non de femme.

    Cette signature est publiée sous licence WTFPL

  • [^] # Re: Manque de subtilité

    Posté par  . En réponse au journal Le comble du ridicule. Évalué à 3.

    À ma connaissance, une bitte est exclusivement le truc qu'on trouve sur les quais. Alors peut-être que je suis ignare, mais Google et plusieurs dictionnaires sont du même avis.

    J'ai habité dans plusieurs villes portuaires en Normandie et en Bretagne où bitte est utilisé pour tout type de bollard : bitte d'amarrage mais aussi bitte de chantier ou bitte sur un parking. C'est peut-être un régionalisme.

    Un copain qui faisait partie de l'équipe qui a lancé VLC m'a confirmé qu'il ne savait pas d'où venait la tradition de collectionner des « cônes » de chantier.

    Et donc ?

    Donc l'icône de VLC n'a pas été choisie pour le jeu de mots potache.

    Je suppose cependant — peut-être à tord — que la tradition de collectionner des « cônes » de chantier à Centrale vient du jeu de mot puisque quand j'en collectionnais à Centrale, on n'appelait pas ça des cônes.

    Cette signature est publiée sous licence WTFPL

  • [^] # Re: Manque de subtilité

    Posté par  . En réponse au journal Le comble du ridicule. Évalué à 2.

    Euh… tu parles du cône de VLC ?

    Le politiquement correct a encore frappé !

    Un copain qui faisait partie de l'équipe qui a lancé VLC m'a confirmé qu'il ne savait pas d'où venait la tradition de collectionner des « cônes » de chantier.

    On peut aussi citer Git et Mercurial dont le développement a commencé suite au retrait de la licence accordée par BitMover pour l'utilisation de BitKeeper pour gérer les sources de Linux. Linus a déclaré : « je ne suis qu'un sale égocentrique, donc j'appelle tous mes projets d'après ma propre personne. D'abord Linux, puis Git. ». Quant à Mercurial, Matt Mackall a expliqué que « peu de temps après la première version, j'ai lu un article à propos du fiasco de BitKeeper qui décrivait Larry McVoy comme étant lunatique (mercurial). Étant donné sa signification multiple, une abréviation pratique et une adéquation avec les noms pré-éxistants (cf. mon adresse e-mail), j'ai tout de suite tilté. Mercurial est donc nommé en l'honneur de Larry. Je ne sais pas si la même chose est vraie pour Git. » Vu la signification de git en anglais, on est loin du politiquement correct mais on ne s'attend pas à autre chose de la part de Linus.

    Cette signature est publiée sous licence WTFPL

  • [^] # Re: GTK+ / gObject ?

    Posté par  . En réponse à la dépêche Faut‐il continuer à apprendre le C++ ?. Évalué à 2.

    Il y a aussi Gcompris qui est passé de Gtk+ à Qt. Gcompris a également intégré KDE par la suite.

    Cette signature est publiée sous licence WTFPL

  • [^] # Re: Navigateur de fichier

    Posté par  . En réponse à la dépêche Falkon 3 le nouveau navigateur pour KDE. Évalué à 1. Dernière modification le 13/08/18 à 22:16.

    Je me réponds : en fait, il y a des KIO pour Google Drive et Dropbox qu'on peut installer sur KDE Neon avec respectivement avec les paquets libkgapi et dolphin-plugins (après avoir installé dropbox pour le second). Ensuite la configuration est plutôt cachée.

    Il y a aussi un fork de libkgapi avec un KIO pour OneDrive mais il n'est pas facilement installable et je n'ai même pas réussi à le compiler.

    Cette signature est publiée sous licence WTFPL

  • # Manque de subtilité

    Posté par  . En réponse au journal Le comble du ridicule. Évalué à 9.

    Ce qui semble manquer à moule et Weboob, c'est un peu de subtilité, que ce soit dans le nom de ses logiciels ou dans la réaction à la demande des organisateurs de la PyConFR.

    Les logiciels libres sont pleins d'humour potache, y compris pour les plus connus. C'est souvent un peu plus caché. Pulp Fiction sort en 1994 et quelques mois plus tard, des étudiants américains nomme leur logiciel The Gimp. Des étudiants français développent un lecteur multimédia et arrivent à mettre une icône de bitte sur le bureau de millions d'ordinateurs. Un Français intitule très subtilement sa bibliothèque libcaca. Etc.

    Dans tous ces exemples, les auteurs ont fait attention à ne pas utiliser de mots choquant et tout particulièrement en anglais, langue où le politiquement correct règne. Il serait peut-être judicieux de changer le nom de Weboob pour quelque chose de plus subtil ? Ça permettrait de continuer de s'écharper sur LinuxFr tout en participant à des conférences comme PyCon.

    Cette signature est publiée sous licence WTFPL

  • [^] # Re: As tu des problèmes avec les autres ?

    Posté par  . En réponse au journal Le comble du ridicule. Évalué à 1.

    Il me semble que ça veut dire escroc en anglais. Du coup, PyConFR, ça parle de ces escrocs de Français pâtissiers ? C'est pas un peu xénophobe ?

    Cette signature est publiée sous licence WTFPL

  • [^] # Re: à quand une réforme des écoles d'ingé ?

    Posté par  . En réponse au journal Écoles d'ingénieurs: les frais augmentent. Évalué à 6.

    Les écoles d'ingé sont un vestige de Napoléon qui n'a plus de raison d'être aujourd'hui.

    Ça dépend lesquelles. Certaines écoles avaient pour mission de former techniquement les hauts fonctionnaires (je ne parle pas de l'ENA) de manière à ce qu'ils assurent un service public de grande qualité : Ponts et Chaussée, Centrale, Mines, Polytechnique, ENS, etc. […]

    Les Écoles centrales n'ont jamais eu pour mission de former les hauts fonctionnaires. Il s'agit d'écoles à l'origine privées créées par des hommes d'affaires pour répondre aux besoins de l'industrie.

    Ponts et chaussées, Mines, ENS et Polytechnique ont effectivement été créées par l'État pour former des hauts fonctionnaires. Cependant aucune n'a été créées à l'initiative de Napoléon puisqu'antérieures à Napoléon, créées respectivement en 1747, 1783, 1794 et 1794.

    Cette signature est publiée sous licence WTFPL

  • # Stocker en local

    Posté par  . En réponse au journal Pollution numérique. Évalué à 3.

    "Le stockage en ligne de ses e-mails, photos, vidéos, musiques, et autres documents impose des allers-retours incessants entre le terminal de l'utilisateur et les serveurs. Or, transporter une donnée sur l'internet consomme 2 fois plus d'énergie que de la stocker pendant 1 an. Il faut donc favoriser au maximum le stockage et l'usage local de ses données".

    À mon avis, pour avoir un stockage local aussi fiable que sur le cloud, ça coûte au moins aussi cher, pas moitié moins. Ou alors ils considèrent que prier tous les soirs pour que leur disque unique n'ait pas de panne ne leur coûte rien.

    Si le reste des estimations est du même style…

    Cette signature est publiée sous licence WTFPL

  • [^] # Re: Convaincu

    Posté par  . En réponse au journal Fins de tabulation élastiques: la bonne manière d'indenter et d'aligner le code. Évalué à 5.

    Tu oublies de préciser que ce qui t'as convaincu, c'est que tu es trop mauvais.

    Cette signature est publiée sous licence WTFPL

  • [^] # Re: Kate

    Posté par  . En réponse au journal Fins de tabulation élastiques: la bonne manière d'indenter et d'aligner le code. Évalué à 4. Dernière modification le 30/07/18 à 19:50.

    L'option dynamic-word-wrap de Kate ne correspond absolument pas aux tabulations élastiques. Cette option insère automatiquement un caractère de passage à la ligne (\n) de sorte qu'aucune ligne ne dépasse wrap-words-at caractères (cf. le manuel de Kate).

    Sur ta capture d'écran, on peut voir qu'il faut plusieurs tabulations sur la ligne 10 pour arriver au niveau des lignes 11 et 12. Avec des tabulations élastiques, une seule suffirait. Ici, les tabulations sont justes alignées sur un multiple de 8.

    Cette signature est publiée sous licence WTFPL

  • [^] # Re: Navigateur de fichier

    Posté par  . En réponse à la dépêche Falkon 3 le nouveau navigateur pour KDE. Évalué à 1.

    Merci pour ces précisions. Le dépôt Git de Dolphin contenant une partie de l'historique de KFM puis de Konqueror remontant jusqu'à 1997, j'avais cru que certaines parties avaient été fusionnées dans Dolphin. Ça ne semble effectivement pas être le cas.

    Cette signature est publiée sous licence WTFPL

  • [^] # Re: Navigateur de fichier

    Posté par  . En réponse à la dépêche Falkon 3 le nouveau navigateur pour KDE. Évalué à 7.

    Je suis étonné que KDE persiste à fusionner le navigateur de fichier et le navigateur web. Quel est l'intérêt ?

    Depuis 2006, les applications KDE sont au contraire de moins intégrées. Dolphin ne fait que gestionnaire de fichiers, Falkon ne fait que navigateur web (et ne propose pas de KPart). Konqueror n'est même plus installé par défaut, même sur KDE Néon, et c'est bien dommage.

    Konqueror ne se limite pas à fusionner le gestionnaire de fichiers et le navigateur web. Il fusionne tous les KIO et tous les KPart. Ainsi on peut cliquer sur le lien d'une page web (KIO : http, KPart : khtml) redirigeant vers un fichier PDF sur un serveur FTP (KIO : ftp, KPart : okular) qui s'affichera dans Konqueror avec le suivi de l'historique permettant de revenir en arrière.

    Aujourd'hui, tous les navigateurs web permettent d'afficher les PDF sans ouvrir un autre logiciel. Mais en 2000, c'était très novateur et seul Konqueror permettait cela. De plus, Konqueror ne se limite pas qu'à quelques protocoles et quelques formats de fichiers. Le lien peut rediriger vers un fichier DVI sur un serveur ssh, il sera affiché sans changer d'interface.

    Il faut croire que c'était trop novateur en 2000 et ça l'est peut-être encore. Certains se plaignaient que c'était compliqué pour les nouveaux car ils ne savaient plus si le fichier était sur leur ordinateur ou sur un serveur distant. Certains demandaient même un client FTP séparé. Au contraire, pour les nouveaux en informatique, ça paraissait simple, inutile de se poser la question de où se trouvait le fichier. Aujourd'hui, avec le cloud, ça paraît complétement idiot de devoir passer par un programme séparé pour télécharger et téléverser un fichier pour ensuite l'afficher ou l'éditer. On s'attend au contraire à avoir une transparence des opérations sur le réseau.

    Malheureusement, de moins en moins d'applications KDE implémentent de KPart. Il n'y a pas non plus de nouveaux KIO pour les services de cloud populaires.

    Cette signature est publiée sous licence WTFPL

  • [^] # Re: Enfin ! Un navigateur bien intégré à KDE/Plasma

    Posté par  . En réponse à la dépêche Falkon 3 le nouveau navigateur pour KDE. Évalué à 2.

    Pour l'instant Falkon ne sait pas utiliser ftp ou sftp mais je pense que sa bonne architecture lui permettra de nombreux ajouts.

    Les Kio et Kpart pour ftp et sftp existent déjà. La bonne architecture est celle de Konqueror qui propose un Kio pour http(s) et une KPart pour html. Ce serait bien que Falkon propose une KPart pour s'intégrer dans KDE.

    Cette signature est publiée sous licence WTFPL

  • [^] # Re: Navigateur de fichier

    Posté par  . En réponse à la dépêche Falkon 3 le nouveau navigateur pour KDE. Évalué à 0.

    D'un point de vue historique, c'est le contraire : Dolphin (2006) a repris le KPart de gestion de fichiers de Konqueror (2000).

    Cette signature est publiée sous licence WTFPL

  • [^] # Re: Makefile et cie

    Posté par  . En réponse au journal Le logiciel libre dont on ne peut utiliser les libertés. Évalué à 2.

    L'article parle de licences plus permissives autorisant la réutilisation dans des logiciels privateurs. Les auteurs de la GPL ont effectivement pensé aux détails pour que les libertés d'un logiciel libre soient effectives.

    Cette signature est publiée sous licence WTFPL

  • [^] # Re: Analyse très subjective!

    Posté par  . En réponse au journal Un petit tour des systèmes de build. Évalué à 1.

    Une page du wiki de KDE explique très bien l'utilisation de CMake associé à make ou ninja pour construire la suite bureautique Calligra (ou seulement une partie comme Karbon) en utilisant un dossier de build dédié pour ne pas polluer les sources. Pour la construction initiale, make et ninja se valent si le bon nombre de processus a été passé en option à make. Pour reconstruire une application après une modification mineure, il n'y a pas photo, ninja est au moins 10 fois plus rapide (ninja install est aussi plus rapide que make install). Il n'y a pas besoin de changer les CMakeLists.txt pour passer de make à ninja, il suffit d'ajouter l'option -G"ninja" à CMake.

    Cette signature est publiée sous licence WTFPL