Journal Ma journée en garde à vue.

Posté par . Licence CC by-sa.
Tags :
35
17
mai
2019

Sommaire

Je viens de créer un nouveau compte pour les petits curieux ;)

L'an dernier, j'ai eu la chance de devoir allez dormir pendant des grèves de transport chez une connaissance.

Et vous ne devinerez jamais, les amis du petit-déjeuner nous ont réveillé, mais sans les croissants …

Après qu'on m'est demandé la raison de ma présence, ma journée de garde à vue commence.

Une fois au poste, on me fait un forcing pendant 2 h pour que je donne mes précieux mots de passe de mon smartphone + de mon laptop.
Étrangement ma clef ledger ou j'ai mes wallets en crypto à été mis sous scellé, mais ils ne m'ont pas demandé le mot de passe, ni essayé de brancher la clef.
Ils m'ont juste demandé à quoi ; cela servait.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/04/18/01016-20180418ARTFIG00290-refuser-de-donner-son-code-de-telephone-en-garde-a-vue-est-passible-de-poursuites.php

https://www.nouvelobs.com/rue89/rue89-police-justice/20150205.RUE7744/si-la-police-le-demande-est-on-oblige-de-donner-son-mot-de-passe.html

https://www.numerama.com/politique/346522-non-garde-a-vue-ne-oblige-a-deverrouiller-smartphone.html

https://www.bfmtv.com/police-justice/les-gardes-a-vue-contraint-de-livrer-leur-code-pour-deverrouiller-leur-telephone-1422036.html

Vu que je n'avais rien à faire dans cette histoire, j'ai simplement cédé à la pression et j'ai donné les mots de passe de mon laptop chiffré avec dm-crypt + de mon smartphone (chiffré aussi).

Résultat après avoir vérifié mon "alibi", ils m'ont relâché le soir même.
Aucun document ne ma été remis et je n'avais plus rien sur moi pour contacter mes proches. Super sympa comme expérience dans une ville que je ne connaissait pas ^

Mon matos est toujours bloqué par un juge d'instruction depuis plus d'une année car l'affaire est en cours …

Je n'ai plus eu aucune nouvelle, et on ne m'a jamais demandé le reste des mots de passe (Clef ledger & autres containers chiffrés à l'intérieur du laptop).
Je suppose qu'ils n'ont même pas analysé correctement mon laptop car il y a des indices qui sautent aux yeux, que mon laptop peut contenir d'autres informations.

Car j'avais un autre fichier caché dans mon système que je montais via LOOP.
À l'intérieur j'ai toutes mes informations confidentielles : OTP, Mot de passe de mes comptes bancaires, de certains sites, mes clef ssh etc etc.

losetup /dev/loop300 /path/hidenfile
cryptsetup -c aes create clef /dev/loop300
mount /dev/loop300 /mnt/clef

Et dans mon home, j'ai des liens symbolique vers /mnt/clef
Genre
ll .ssh /mnt/clef/.ssh

En réalité, le fichier n'est pas vraiment caché, c'est simplement un backup fait via DD de ma clef USB morte il y a quelques années ^

Bref ce n'est pas super discret, mais dans tous les cas, personne ne mit le nez dans mes dossiers.

Si après une année, on me demande le mot de passe de ce container et de ma clef Ledger, malheureusement je ne m'en rappel absolument plus.
Je change en moyenne de mot de passe 2x par mois ^

Mais cette expérience ma fait réfléchir de longue heure, comment se protéger de nous-même et de notre propre faiblesse ?
Il n'est plus possible dans la république bananière française de ne pas communiquer ces mots de passe.

Et si j'avais réellement eu besoin de me protéger, je pense qu'une véritable analyse forensic m'aurait forcé à donner mes informations de ce container.
Brrrr un frisson dans le dos m'envahit.

Donc je me suis mis à la recherche de solution pour effacer en cas de problèmes mes clefs de chiffrement.

Il y a le patch NUKE KEY pour cryptsetup pour effacer le header en cas de problème :

https://github.com/roema/cryptsetup-nuke
https://gitlab.com/kalilinux/packages/cryptsetup/

Mais l'avenir de ce patch est plus qu'incertain :

https://gitlab.com/cryptsetup/cryptsetup/issues/447

Donc concernant un laptop quels sont les solutions qui restent :

1) Utiliser un liveos du genre de Tails.
J'aime bien l'idée, mais de passer systématiquement par Tor n'est pas super pratique ^

N.B : Je pourrais toujours faire ma propre clef, mais c'est chiant pour mettre à jour les applis dessus :(

2) Tous simplement après chaque démarrage je supprime mon header :

0 pour le keyslot

cryptsetup luksKillSlot /dev/nvme0n1p2 0

Et j'ai un système live pour booté et allez chercher sur le grand ternet mon header ^

Bref pour mon laptop, je n'ai pas encore trouvé de solution élégante à ce problème.

En revanche pour Android, le tableau est complètement noir.

Je n'ai trouvé qu'une obscure application propriétaire "DataWipe" :

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.safetyjabber.datawipe&hl=fr

En gros on peut configurer un password qui reset le tél en mode usine ou qui wipe certains fichier (Le coup du wipe ne fonctionne pas chez moi).

L'idée d'un système live pour Android me plairait énormément, mais je n'ai trouvé aucun projet de ce type.

Vu les nouvelles lois, je pense que la seule solution légale soit des systèmes comme Tails.

En revanche pour les smartphone, je ne vois pas de solution idéal.
Mon rêve serait pour mon smartphone de ne pouvoir le démarrer que si je charge une clef de chiffrement provenant de mon laptop via un câble USB.

Et qu'a chaque redémarrage sans cette manipulation, que je ne puisse strictement rien faire à part réinstaller via le mode usine.

Quels sont vos stratégies pour sécuriser votre vie privée dans un monde qui devient totalitaire ?

  • # Pourquoi donner toutes ces informations ?

    Posté par . Évalué à 5 (+6/-1).

    Ne crains tu pas que le juge ait connaissance de ce journal et te reproche d'avoir dissimulé des informations ?

    • [^] # Re: Pourquoi donner toutes ces informations ?

      Posté par . Évalué à 4 (+4/-1).

      Non, il n'a pas à avoir peur de ça, et c'est dit clairement dans plusieurs des articles cités en lien dans ce journal. Mais je peux te les copier ici :

      Pour le dire en peu de mots, trois conditions sont demandées pour faire jouer l’article 434-15-2 : il faut démontrer que le suspect a connaissance du code de déverrouillage pour le service ou le terminal relatif au forfait qui lui est reproché ; il faut aussi prouver que cette demande a un intérêt pour l’enquête, avec l’existence de données chiffrées potentiellement liées à l’affaire et qui intéresseraient donc l’instruction.


      Il faut d’abord établir le crime ou le délit principal pour condamner cette personne. La personne peut donc parfaitement refuser de donner sa clé, mais il faut en assumer les risques. Le chiffrement est pénalisé a posteriori, si on s’aperçoit qu’il a facilité l’infraction. Pour les enquêteurs, cela représente un outil juridique supplémentaire pour garantir l’efficacité des recherches. S’ils arrivent à casser rapidement un chiffrement très basique, le parquet ne va pas forcément perdre de temps à poursuivre.

      • [^] # Re: Pourquoi donner toutes ces informations ?

        Posté par . Évalué à 9 (+11/-2).

        Monsieur, on vous retrouve chez monsieur X.

        Nous recherchons une personne de votre taille, de votre corpulence et qui à la même coupe de cheveux que vous.
        Si vous refusez de coopérer, vous allez avoir de gros problèmes.
        Nous voulons accéder à vos données de géolocalisations et à vos messages pour vérifier vos dires …

        Bref, c'est facile à posteriori quand on connaît tous les détails de l'affaire, mais sur le moment bah, j'ai simplement donnée mes mots de passe.

        Et je pense que beaucoup de personnes l'auraient fait.

        La sécurité s'arrête là où commencent la sécurité de nos dix doigts.

        C'est pour cela que des systèmes amnésiques existent car face au totalitarisme, il n'y a aucun moyen de se défendre.

        Il est très facile pour une équipe qui enquête de justifier sa demande auprès d'un juge qui va accepter la requête face au prévenu qui refuse de donner ses mots de passe. "Un innocent ne refuserait pas …"

  • # Relativisons

    Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+18/-9). Dernière modification le 17/05/19 à 08:37.

    Quels sont vos stratégies pour sécuriser votre vie privée dans un monde qui devient totalitaire ?

    Il ne faut pas exagérer non plus. En 30 ans de permis de conduire, j'ai été contrôler deux fois, une fois pour me demander si je voulais répondre à un sondage et l'autre fois je n'avais aucun papier sur moi et ils m'ont laissé repartir !

    Je suis allé en Amérique du Sud plusieurs fois -> J'ai été contrôlé en moyenne une fois par mois la bas.

    Nous avons la chance d'avoir la loi informatique et liberté et maintenant le RGPD Européen. D'ailleurs, l'Europe nous protège pas mal sur la question. Ma stratégie à très cours terme est d'aller voter correctement le 26 mai ;-) Chacun est libre de son choix, je conseillerais juste d'éviter les deux premiers des sondages actuels qui ne sont pas sur ce sujet les mieux placer je pense…

    • [^] # Re: Relativisons

      Posté par . Évalué à 10 (+26/-12). Dernière modification le 17/05/19 à 08:53.

      Il ne faut pas exagérer non plus. En 30 ans de permis de conduire, j'ai été contrôler deux fois, une fois pour me demander si je voulais répondre à un sondage et l'autre fois je n'avais aucun papier sur moi et ils m'ont laissé repartir !

      Ton apparence et ta manière de parler rentrent certainement dans les critères d'acceptabilité sociale de la police. En plus tu n'es pas un militant politique radical, et tu restreins ton action politique immédiate au vote : l'État est fier de toi et de ta capacité à ne pas faire trop de vague et à ne pas trop sortir de ce qu'il considère comme la norme. Il te récompense donc en ne t'emmerdant pas trop.

      Et comme ça, il gagne un défenseur pour tous les autres cas où il réprime abusivement d'autres personnes, quelque soit leur degré de culpabilité (on est objectivement tous coupable de choses plus ou moins importantes au regard de la loi).

      • [^] # Re: Relativisons

        Posté par . Évalué à -6 (+3/-11). Dernière modification le 17/05/19 à 08:59.

        Man histoire.

        Et après on reparle de l'évolution du "totalitarisme" de la France et de l'Union Europeenne.

        Si dernier point peux tu donner les noms de pays (réel) où c'est tellement mieux?

        • [^] # Re: Relativisons

          Posté par . Évalué à 8 (+9/-2).

          Je ne comprends pas ce que tu veux dire par « Man histoire. »

          Je ne sais pas s'il y a des pays où c'est mieux, mais même s'il n'y en avait pas tu fais dans le sophisme : ce n'est pas parce-que c'est pire ailleurs que c'est bien ici. ;)

          • [^] # Re: Relativisons

            Posté par . Évalué à -4 (+8/-14).

            man man

          • [^] # Re: Relativisons

            Posté par . Évalué à 3 (+4/-2).

            Je ne sais pas s'il y a des pays où c'est mieux, mais même s'il n'y en avait pas tu fais dans le sophisme : ce n'est pas parce-que c'est pire ailleurs que c'est bien ici. ;)

            On ne sais pas toujours s'il est possible d'atteindre un but, en l'occurrence un État qui ne réprime pas abusivement les personnes.

            C'est pourquoi on s'intéresse si d'autres pays l'ont fait.

            • si ça existe dans d'autres pays, alors ça prouve que c'est possible
            • sinon, alors on ne sait pas si c'est possible
            • [^] # Re: Relativisons

              Posté par . Évalué à 2 (+3/-2).

              Et ce n'est pas parce-que d'autres pays ne l'ont pas fait qu'il faut s'abstenir d'essayer.

              Sauf si on veut avoir un régime de Schrödinger : tant qu'on n'en a pas éprouvé les limites, on ne sait pas si c'est une véritable démocratie ou une proto-dictature. :p

          • [^] # Re: Relativisons

            Posté par . Évalué à 4 (+2/-1).

            Je ne comprends pas ce que tu veux dire par « Man histoire. »

            Il te recommande de lire un(des) manuel(s) d’Histoire. Je ne comprends pas pourquoi il te dit ça, c’est juste pour aider.

            • [^] # Re: Relativisons

              Posté par . Évalué à 0 (+1/-2).

              La majuscule au début me laissait craindre une faute de frappe pour comprendre cette phrase dans son sens. Il y avait donc en effet une faute de casse. :)

              Mais en effet même ainsi je ne comprends pas bien où il veut me mener.

        • [^] # Re: Relativisons

          Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

          Et après on reparle de l'évolution du "totalitarisme" de la France et de l'Union Europeenne.
          Si dernier point peux tu donner les noms de pays (réel) où c'est tellement mieux?

          Presque tous les pays d'Europe (Royaume-Uni, Russie, Turquie exclus) font mieux que la France en matière de violences policières, liberté de la presse, des individus, vie privée etc. Voir les rapports d'Amnesty, Reporters sans Frontières etc. Des pays où c'est tellement mieux, par exemple: la Norvège, les Pays-Bas, la Finlande, l'Allemagne, l'Irlande etc.

      • [^] # Re: Relativisons

        Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+7/-6).

        Ton apparence et ta manière de parler rentrent certainement dans les critères d'acceptabilité sociale de la police et tu n'es pas un militant politique radical

        Ah ah, c'est même pas juste en plus ;-)

        Si je ne suis pas fiché aux RG, c'est qu'ils sont nuls… Non, d'expérience, on n'est très peu contrôler sur les routes en France. Beaucoup de texte, beaucoup de loi mais en pratique, très peu de contrôle car très peu d'agent. Pour moi, c'est plus de la loterie. Un jour, tu tires le mauvais ticket et tu es bien emmerdé (vu le nombre de texte, impossible de ne pas franchir la ligne rouge de temps en temps).

        Après, j'ai pas été lancer des pavés aux champs Élysées ces derniers temps non plus, d'abord parce que je n'aime pas cette avenue et que par ailleurs, la violence est le dernier refuge de l'incompétence (Asimov).

        • [^] # Re: Relativisons

          Posté par . Évalué à 10 (+20/-6).

          Merci, je connais cette citation d'Asimov depuis mes quinze ans. Je l'aimais plus il y a vingt ans que maintenant, et ce pour un certain nombre de raisons. Essentiellement parce-qu'elle culpabilise des gens qui en arrivent là parce-qu'ils ne trouvent plus d'autres solutions à leurs problèmes, que ce soit à tort ou à raison.

          Et puis parfois, comme les alternatives à la violence peuvent être aussi consciencieusement verrouillées par un [système|dominant] que la violence devient une option. Cet aphorisme fait alors retomber en dernier ressort la responsabilité de la violence sur la ou les personnes dominées. Si la phrase avait été « la violence est le dernier refuge de l'impuissance », par exemple, je ne lui aurais pas fait les mêmes critiques, et je ne pense pas qu'elle aurait perdu tant de sa force.

          • [^] # Re: Relativisons

            Posté par . Évalué à 3 (+2/-0). Dernière modification le 17/05/19 à 10:23.

            Hmmm, oui et non. Même si effectivement cette phrase peut paraitre moralisatrice voir un rien condescendante, je la mitigerai par deux choses :
            1°) Le contexte d'écriture : La seconde guerre mondiale.
            2°) Les termes employés, qui se traduirait d'ailleurs plus par : « La violence est le dernier refuge de l'incompétent. ». Avec la personnification, « le refuge » prend plus de sens. On se retrouve donc avec une personne, « l'incompétent », qui se « réfugie » dans la violence. Je vous laisse chercher la définition du mot refuge, mais l'intérêt principal vient du fait que l'on s'y sent bien.
            Même si, effectivement, l'emploi du mot « dernier » suppose une accumulation puis un dernier espoir dans ce « refuge » qui peut rejoindre les propos tenus précédemment.

          • [^] # Re: Relativisons

            Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-1).

            Pas mal ta variation ;-)

            Clair que l'incompétence n'est pas très sympa et peut avoir tendance à s'appliquer plus au coté dirigeant. D'un autre coté, les gilets jaunes ont montré leur incapacité (incompétence) à s'organiser et si la plupart sont non violent, cela arrange certains (même non violent), gouvernement compris, que la violence soit là… Donc incompétence ne rime pas forcément avec inefficacité !

            Tu allonges 5000 personnes sur le périph de Paris tous les samedis et cela fout un sacré merdier… C'est d'ailleurs un peu ce qu'il s'est passé du coté de Villefranche où l'autoroute nord-sud a été fermé préventivement plusieurs WE de suite sur plus de 20 km générant chaque WE un beau bazar.

            Que tu tombes dans la violence car ton sentiment d'impuissance t'y pousses, totalement exaspéré, je peux le comprendre. Mais dans un cadre personnel ou de petit groupe. Là on est sur une échelle nationale avec des milliers de personnes. Il est très compliqué de justifier de mettre 5000 personnes en garde à vue pour s'être allongé par terre, quel que soit le pays d'ailleurs.

          • [^] # Re: Relativisons

            Posté par . Évalué à 4 (+17/-14).

            Non non, faut vraiment etre profondemment con, et je souligne, profondemment con, pour aller detruire des magasins et des monuments.

            Cela n'aide en rien, cela cause du tort a des gens qui pour la plupart n'ont rien a voir avec les problemes, …

            Toute personne qui soutient ce genre de comportement est effectivement profondemment conne,

            • [^] # Re: Relativisons

              Posté par . Évalué à 0 (+0/-1).

              Si tu mets mes propos dans ce contexte, ce n'était en revanche pas mon cas, et ce que je disais voulait avoir une portée plus générale. :)

            • [^] # Re: Relativisons

              Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+7/-5). Dernière modification le 18/05/19 à 13:49.

              Non non, faut vraiment etre profondemment con, et je souligne, profondemment con, pour aller detruire des magasins et des monuments.

              Même un applestore et la tour montparnasse?

              Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

          • [^] # Re: Relativisons

            Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-1).

            Est-ce que par hasard ce qui vous gène dans cette phrase ne serait pas un « faux sens ». Dans la mesure où il y est question d'incompétence/incompétent, elle ne porte que sur les personnes dépositaires d'une autorité ou d'un pouvoir quelconque et recourant à la violence dans ce contexte précis. Non ?

            « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

            • [^] # Re: Relativisons

              Posté par . Évalué à 1 (+1/-1). Dernière modification le 18/05/19 à 21:20.

              Peut-être oui. Probablement, même. J'avoue n'avoir plus de la série Fondations que des souvenirs un peu brumeux. Mais dans le contexte de cette discussion il me semble que c'était dans ce faux sens qu'il était employé et donc auquel je répondais.

              Sans contexte, cet aphorisme n'est pas assez précis pour être interprété dans un sens ou dans l'autre.

      • [^] # Re: Relativisons

        Posté par . Évalué à 7 (+6/-0).

        Ça veut dire quoi "militant politique radical ?"

        • [^] # Re: Relativisons

          Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+10/-2).

          Très souvent (je ne sais pas si c'est le cas ici, en revanche), il faut traduire ça par ultra-minorité qui veut imposer par la force aux autres un modèle de société dont ces derniers ne veulent pas.

          • [^] # Re: Relativisons

            Posté par (page perso) . Évalué à -4 (+1/-7).

            Très souvent (je ne sais pas si c'est le cas ici, en revanche), il faut traduire ça par ultra-minorité qui veut imposer par la force aux autres un modèle de société très différent dont ces derniers ne veulent pas.

        • [^] # Re: Relativisons

          Posté par . Évalué à 2 (+3/-2).

          En l’occurrence et juste pour cette fois, tout ce que je voulais faire c'était une boutade à un message qui semblait limiter l'action politique en démocratie à glisser son bulletin dans l'urne moins d'une fois par an.

          Il est pourtant évident que l'action politique en démocratie ne se limite pas à ça, et que si on est encore assez tranquille dans l'urne quoi qu'on vote, on est vite exposé à beaucoup de choses dès qu'on veut sortir de ce cadre et devenir plus actif.

          • [^] # Re: Relativisons

            Posté par . Évalué à -3 (+1/-5). Dernière modification le 18/05/19 à 09:24.

            Tant que tu respectes la loi il n'y a pas de problème

          • [^] # Re: Relativisons

            Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-1).

            un message qui semblait limiter l'action politique en démocratie à glisser son bulletin dans l'urne moins d'une fois par an.

            J'ai parlé de cela parce que justement il y a un vote la semaine prochaine ;-)

            Je ne cautionne absolument pas personnellement le gouvernement, la politique et les institutions actuelles…

    • [^] # Re: Relativisons

      Posté par . Évalué à 3 (+7/-5).

      Il ne faut pas exagérer non plus. En 30 ans de permis de conduire, j'ai été contrôler deux fois, une fois pour me demander si je voulais répondre à un sondage et l'autre fois je n'avais aucun papier sur moi et ils m'ont laissé repartir !

      On vit tous les deux en France, mais on ne vit pas dans le même pays.^

      • [^] # Re: Relativisons

        Posté par (page perso) . Évalué à -5 (+4/-11).

        Respecte le code de la route, peut-être que ton ressenti se rapprochera du sien.

        • [^] # Re: Relativisons

          Posté par . Évalué à 1 (+3/-3).

          C'est très déplaisant d'être jugé, de voir une vérité dite avec un peu d'humour déclarée inutile et de se voir prêter une attitude pour l'avoir énoncée.

          Finalement, on dirait bien que l'on vit dans le même pays. :)

        • [^] # Re: Relativisons

          Posté par . Évalué à 8 (+7/-1).

          C'est dans ce moment que je me rends compte que je ne pose jamais la question de la couleur de peau des posteurs sur le web, mais qu'il arrive qu'elle me saute aux yeux malgré tout. Sois noir, peut-être que ton ressenti se rapprochera du sien. Note que je dis ça sans rien connaître de toi donc il est possible que je sois à côté de la plaque mais sérieusement ce genre de "détail" physique peut énormément changer ta perception de la société (et la perception que la société a de toi…)

        • [^] # Re: Relativisons

          Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+10/-2).

          Respecte le code de la route, peut-être que ton ressenti se rapprochera du sien.

          Je suis assez d'accord avec toi sur un côté : beaucoup de gens se plaignent des forces de l'ordre alors que les geignards en question sont souvent des gens à problème.

          Mais sur un côté, pas du tout : en 25 ans j'ai été contrôlé 4 fois sur la route (sauf à une époque où je sortais sans le savoir avec la fille d'un gendarme. Je me faisais contrôler une fois par semaine au même endroit. Gendarme de merde, ça ne compte pas pour ce dont nous parlons ici). Jamais eu de soucis alors qu'il y a une erreur sur mon permis et que je présente un papier tout déchiré qui comporte un tampon. Et même une fois je me suis trompé d'adresse lorsqu'on me l'a demandé. Puis j'ai rectifié mais je me suis re-trompé. On m'a tranquillement laissé repartir.
          Je suis blanc, genre « propre sur moi », je sais que ça aide beaucoup.

          À un moment je suis sorti pendant 5 ans avec une femme d'origine marocaine, dont on voyait qu'elle n'était pas blanche. Éh bien j'ai eu 3 contrôles en 5 ans (en plus des 4 cités plus haut). Une fois en revenant d'Espagne, une fois par la douane volante en Bretagne, et une fois par des motards. À chaque fois la marocaine était dans la voiture.

          Donc le comportement du conducteur n'est pas l'unique critère.

          À titre personnel ça ne m'a pas posé problème. Se faire contrôler 3 fois en 5 ans ça va, aucun soucis.
          Et le fait de se faire contrôler « au faciès », c'est bêtement de la « perception statistique ». Certains crient au scandale, mais contrôler une mémé a beaucoup moins de chance de déboucher sur un truc suspect qu'en contrôlant un véhicule très puissant avec 4 jeunes mecs à l'intérieur.

          Nos forces de l'ordre ne cherchent pas à résoudre 100 % des problèmes : ils tentent de parer au plus urgent/voyant/facile car il y a trop à faire. Donc la mémé peu continuer à rouler sans permis, mais statistiquement c'est peu probable.

          Et arrêtez de prétendre que c'est du racisme : lorsqu'ils voient un blanc qui roule lentement, ils vont vérifier car ils émettent l'hypothèse qu'il y a un problème que les arabes ont statistiquement plus rarement.

          • [^] # Re: Relativisons

            Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

            Tu peux ajouter l'aspect de la voiture ;)

            Je me suis fait contrôler 2 fos, une fois j'ai perdu le contrôle de ma twingo à faible vitesse (<30kmh) et j'ai coincé la boule d’attelage dans le rail de sécurité, les agents des forces de l'ordre on vérifié mon permis, et m'ont fait souffler dans le ballon ;) Puis il sont monté sur l'arrière de la voiture pour la décoincer ;) Je les en remercie encore.

            L'autre fois je conduisait la… comment dire… le véhicule motorisé à 5 porte d'un pote qu'il avait acheté pour pas cher. Moi je ne lui aurai jamais donné le CT mais bon ce truc l'avait. Et lors d'un chassé croisé on s'est fait contrôler au péage.

            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

      • [^] # Re: Relativisons

        Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+0/-1). Dernière modification le 18/05/19 à 11:11.

        On vit tous les deux en France, mais on ne vit pas dans le même pays.

        Quand on discute de cela à la K-Fet, c'est un sentiment général j'ai l'impression. On n'est globalement jamais contrôlé. D'ailleurs, mon permis de conduire est en 3 morceaux depuis 20 ans sans que cela soit réellement pénalisant.

        Mon passeport est en un seul morceau car je suis bien plus contrôlé dessus.

        Au delà des papiers, on ne m'a jamais contrôler la pression des pneus, les phares, la pollution, le poids à l'essieu… Je ne connais pas un seul vélo-électrique ou cyclomoteur dont on ait contrôlé la vitesse max, le bruit…

        Bref, j'ai surtout l'impression que c'est la loterie quand on se fait "avoir".

        PS : je ne parle pas des radars qui sont des engins automatiques. Je parle uniquement des bonhommes…

        • [^] # Re: Relativisons

          Posté par . Évalué à 1 (+1/-1).

          Mon expérience est radicalement différente, ainsi que celle de mon entourage. On est plutôt dans un sentiment de méfiance ou de culpabilité avant l'heure, un peu comme lorsque tu sors d'un magasin sans avoir rien acheté et que le surveillant te demande d'ouvrir ton sac…:)

          Mon expérience la plus "intrigante" est d'avoir été arrêté pour…rouler trop lentement, sur l'autoroute. Effectivement, de nuit, j'étais à 90km/h plutôt qu'à 110, sur une autoroute vide, régulateur à l'appui…Ils ont cru que j'étais ivre car trop prudent. :p

          En revanche, les contrôles n'ont jamais dépassé le CT, l'usure des pneus, les lumières (et je me suis pris une prune parce qu'une loupiote de la plaque d'immatriculation arrière ne fonctionnait plus).

          Mais je dirais que c'est un peu moins fréquent depuis quelques années.

  • # Vie privée et justice

    Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+10/-0).

    Je comprends tout à fait ton opinion et je ne suis pas loin de la partager.
    Si on lit ton journal, on ne qu'être d'accord avec toi, mais il manque une information de taille : pour quelle raison as tu été arrêté ? Lorsqu'il y a un délit, il peut y avoir perquisition, et là, la vie privée n'existe plus : ils fouillent dans tes placards, dans tes papiers, donc, pourquoi pas, dans ton ordinateur et ton smartphone.
    Cela peut paraître inacceptable si tu es perquisitionné pour tes opinions politiques, mais acceptable si c'est pour élucider un meurtre.

    • [^] # Re: Vie privée et justice

      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+13/-12). Dernière modification le 17/05/19 à 09:32.

      mais acceptable si c'est pour élucider un meurtre.

      Ca l'est aussi pour escroquerie, abus de confiance, infraction à la législation des campagnes électorales, travail dissimulé aggravé, etc… que certains "la république c'est moi" essayent de masquer derrière des "on m'attaque pour mes opinions politiques" (non, c'est juste qu'on te soupçonne beaucoup de bidouilles et ça n'a pas été fait sans beaucoup d'indices, et personne n'est au dessus des lois y compris les partis politiques et c'est encore heureux).

      Ou pour être plus dans l'actualité de la semaine, un élu s'est plain cette semaine d'une énorme atteinte à sa vie privée car ses propriétés sont listées publiquement suite à d'énormes soupçons de fraude, faudrait-il ne pas chercher à faire payer ses impôts à cette personne sous couvert de non atteinte à la vie privée? bizaw assumera-t-il défendre ce personnage qui se bat contre la "tyrannie de la république"?

      Faire attention à ceux qui se réfugient dans la "vie privée" un peu trop fort, défendre sa vie privée est légitime mais a des limites, et la justice en est une.

      Edit : tiens, justement, l'auteur du journal dit plus bas que ce qui l’embête est qu'ils auraient pu trouver des choses illégales… J'ai l'impression qu'il veut plus défendre son illégalité que sa vie privée du coup, la "vie privée" est un cache-sexe.

      • [^] # Re: Vie privée et justice

        Posté par . Évalué à 7 (+6/-1).

        Ca l'est aussi pour escroquerie, abus de confiance, infraction à la législation des campagnes électorales, travail dissimulé aggravé, etc…

        Mais aussi pour trouble à l'ordre public, ou contrefaçon, puisqu'a priori on n'est pas en droit de choisir quelles lois on respecte et quelles lois on ne respecte pas. Ça serait un peu trop facile si chaque prévenu pouvait lui-même déterminer si les raisons pour lesquelles il est placé en garde à vue sont légitimes ou non.

        Du coup, le seul combat qui mérite d'être mené, c'est le combat politique au moment du vote des lois. Mais ça veut dire que c'est un combat difficile, qui amène à faire des compromis, écouter et comprendre les arguments des personnes qui ne sont pas d'accord… Bref, c'est jouer le jeu de la démocratie qui est compliqué.

      • [^] # Re: Vie privée et justice

        Posté par . Évalué à -2 (+1/-4). Dernière modification le 17/05/19 à 20:24.

        Faire attention à ceux qui se réfugient dans la "vie privée" un peu trop fort, défendre sa vie privée est légitime mais a des limites, et la justice en est une.

        Dixit quelqu'un venant du pays comptant le plus de fumeurs de tarpés de toute l'Europe.

        🇪🇺

    • [^] # Re: Vie privée et justice

      Posté par . Évalué à 10 (+16/-3).

      Peut importe le motif, tu devrait avoir le droit de ne pas t'incriminer.

      Ce qui me dérange le plus, c'est que j'avais un alibi en béton armée et que malgré que je puisse leur prouver par A+B que je venais d'arriver sur le territoire il y a moins de 24 h et que par conséquent il m'été impossible d'avoir commis le dit délit, ça ne leurs à pas suffit.

      Ils ont décidé de fouiller dans mes données.

      Actuellement, je monte un dossier potentiellement "politique" sur un énorme industriel français qui pollue avec des magouilles et des complaisances politiques pour l'emploi.

      J'estime que j'ai eu beaucoup de chance, qu'ils soient passés à coté de ce dossier.
      Car j'ai obtenu pas mal d'éléments de façon obscure.

      Mais le problème n'est pas la, avec les nouvelles lois le chiffrement ne nous protèges plus.

      Nous pouvons tous franchir le Rubicon et il est facile de monter un dossier sur des personnes pour obtenir des informations qu'ils n'auraient pas voulus communiquer.

      • [^] # Re: Vie privée et justice

        Posté par . Évalué à 0 (+2/-4).

        Peut importe le motif, tu devrait avoir le droit de ne pas t'incriminer.

        Tu sais que tu as mis cette phrase un certains nombre de fois et franchement cela me laisse réveur…

        Comme d'autre l'on dit, ils peuvent y aller sur mon PC avant de trouver des trucs incriminant enfin pas plus que ma voiture et, je suis persuadé, qui a forcement des trucs plus comme il faut…

        PS: j'aimerai bien savoir aussi ce qui a poussé les flics a faire une descente chez ta connaissance. Je ne connais absolument personne à qui c'est arrivé et donc je suis curieux de savoir ce qui peux décider les flics et un juge a autoriser cela.

        • [^] # Re: Vie privée et justice

          Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+5/-0).

          Peut importe le motif, tu devrait avoir le droit de ne pas t'incriminer.

          En garde à vue tu as le droit de garder le silence, et de ne parler qu'en présence d'un avocat.

          « Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. »

          • [^] # Re: Vie privée et justice

            Posté par . Évalué à 0 (+2/-4).

            Oui tu as le droit parceque la France n'est pas une republique bannaniere!

          • [^] # Re: Vie privée et justice

            Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-1). Dernière modification le 19/05/19 à 08:14.

            En garde à vue tu as le droit de garder le silence, et de ne parler qu'en présence d'un avocat.

            Mais dans une perquisition tu n'as pas l'option de garder ta porte fermée (enfin, pas longtemps). Reste à déterminer si ton ordi/téléphone est une extension de ton foyer ou de ton cerveau. Mais vu qu'il remplace plutôt les papiers que tu aurais stocké chez toi ou dans tes poches, l'extension du cerveau me paraît difficile à défendre.

            • [^] # Re: Vie privée et justice

              Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+2/-0).

              La police ne peut pas entrer chez toi comme ça hein. Il y a une autorisation judiciaire au préalable, sauf dans certains cas très limités.

              • [^] # Re: Vie privée et justice

                Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

                Tout ce qui est enquête de flagrance, c'est à dire moins de 24H après la commission du délit (ou 48H je sais plus), sinon c'est chiant y a une procédure à respecter…

                Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                • [^] # Re: Vie privée et justice

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

                  Même pas : en cas de flagrance, le procureur doit également valider.
                  La flagrance peut durer une semaine je crois.

                  Je viens de vérifier : flagrance = 8 jours, renouvelable une fois soit 16 jours.
                  Tu as le temps d'aller en vacances 2 semaines, d'en revenir, de récupérer les gosses :-)

                  • [^] # Re: Vie privée et justice

                    Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

                    marrant Enquête_de_flagrance indique le l'OPJ (officier de police judiciaire) peut faire la perqui, mais ce n'est pas légifrance, faudrait enrichir le passage ;)

                    Par contre effectivement, j'avais zappé que sous Raffarin on était passé a 8 jours pour les crime & délit punis de cinq ans (ou plus) d'emprisonnement

                    Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                    • [^] # Re: Vie privée et justice

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 21/05/19 à 19:24.

                      Sur Légifrance c'est complexe car il faut tout éplucher.
                      Je me souviens en tous cas qu'un article stipule que le procureur est obligatoire dans tous les cas.

                      Je viens de vérifier depuis une autre source (FARAPEJ - Fédération des Associations Réflexion - Action Prison Et Justice) et ils disent comme Wikipedia : « L’OPJ, informé d’une infraction flagrante, peut agir immédiatement et sans autorisation, mais il doit en informer le Procureur de la République ».

                      Qu'on pénètre un domicile lors d'un « vrai » délit flagrant me semble normal (exemple : une personne est en train de se faire agresser chez une autre personne).
                      Mais une perquisition c'est autre chose (exemple : récolter des indices suite à l'agression). Du coup je ne sais pas si le fait de pénétrer dans un lieu privé est considéré comme une perquisition.

  • # Outrance

    Posté par (page perso) . Évalué à 0 (+22/-24).

    Tiens ça aurait pu être intéressant de débattre (ou simplement parler des problèmes de matos confisqué), mais bam :

    république bananière française […] un monde qui devient totalitaire

    Voila, tu montres que tu ne cherches juste à polémiquer à coup de populisme, tout en insultant les gens qui vivent dans des dictatures.

    Les mots ont un sens, mettre tout ce qui ne te plaît pas au même niveau qu'une dictature, c'est juste une démonstration que tu n'aimes pas trop la démocratie (qui est toujours imparfaite, jamais exactement comme on veut, normal tu n'es pas le peuple, juste une partie du peuple).

    Snif d'avoir ce genre de populisme banalisé.

    Note : dans une république bananière française et totalitaire, tu ne serais pas ici en train d'écrire, loin de la, pour te "plaindre".

    • [^] # Re: Outrance

      Posté par . Évalué à 5 (+13/-8).

      Un pays qui t'interdit le droit au silence et t'oblige à t'auto incriminer, tu appel ça une démocratie ?

      La france n'est plus une démocratie à cause de ce type de lois qui empiètent sur notre vie privée.

      J'avais des données importantes et j'estime que j'ai eu de la chance que les forces de l'ordre n'y ai pas eu accès.
      Données certes qui n'avaient rien avoir avec leurs enquètes mais qui auraient pu les intéresser sur un autre volet juridique.

      Mais c'est plus due à un problème de compétence de leurs côtés et ils ont raté des détails qui auraient du leur mettre la puce à l'oreille.

      Et pour ton information, je ne vie pas en france et je vis dans une dictature plus féroce.
      Mais peu importe le degré de férocité, le danger est bel et bien présent.

      Mais tu à raison, il faut recentrer le débat sur le coté technique

      Et pour ton information, je ne vie pas en france et je vis dans une dictature plus féroce.
      Mais peu importe le degré de férocité, le danger est bel et bien présent.

      Mais tu à raison, il faut recentrer le débat sur le coté technique

      • [^] # Re: Outrance

        Posté par . Évalué à 1 (+3/-4).

        Dis nous quel pays est donc démocratique avec tes définitions?

        • [^] # Re: Outrance

          Posté par . Évalué à 3 (+9/-6).

          Je ne connais pas les lois des autres pays.

          Je pense que la France a été un pays démocratique, mais qu'elle s'est perdu en chemin sous de faux prétextes.

          La France à publier ces dernières années un arsenal législatif pour obtenir ce qu'elle veut.
          En grande partie en utilisant des prétextes comme les attentats et que des terroristes utilisent des applications "End To End Encryption".

          Les états ont perdu la guerre mathématique sur le chiffrement, alors ils vont directement à la source avec des lois que j'estime antidémocratique.
          Bien sûr qu'on peut justifier ces lois car cela a permis d'arrêter de méchants terroristes qui comploté contre l'état et le peuple. Car ces lois ont permis d'arrêter des pédophiles etc …

          Mais nous avons vendu notre âme au diable au passage.

          Je pense que la seule voit pour le peuple et d'utiliser des systèmes amnésiques comme Tails.
          Même si les inconvénients sont trop nombreux à mon goût, d'ou ce journal.

          • [^] # Re: Outrance

            Posté par . Évalué à 5 (+9/-6).

            Donc tu confonds la notion de pays démocratique pour une fiction que tu t'es faite.
            La liberté d'expression n'a jamais existé dans notre pays et est une fiction propagé par les américains.

            Oui je suis contre la liberté d'expression totale. Oui je suis contre le fait d'autoriser les mensonges et les ré-écriture de l'histoire. En gros, la France part du principe que la liberté, y compris celle de la parole, doit s'arreter quand cela commence a empieter sur celles des autres. D'ou linterdiction du négationisme (par exemple).

            • [^] # Re: Outrance

              Posté par . Évalué à 5 (+8/-5).

              Une idée qui ne peut être exprimée ne peut être contredite ou combatue.

              Ces interdictions renforcent les idées qu'elles veulent combattre.

              • [^] # Re: Outrance

                Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+4/-2). Dernière modification le 17/05/19 à 11:02.

                Ces interdictions renforcent les idées qu'elles veulent combattre.

                Je ne suis pas sur qu'autoriser l'apologie de la violence, le négationnisme… ne renforcerait pas les idées qu'elles veulent combattre !

                Je discutais avec un chercheur hier travaillant sur le climat qui me disait que lors de ses voyages (conférences) pleins de chauffeur de taxis (en France notamment) n'ont absolument pas conscience du réchauffement climatique actuel. Tout cela pour dire qu'il y a toujours des personnes pour croire, puis défendre un peu n'importe quoi car un gourou ou un texte les a un jour illuminé. Il est difficile de se remettre en cause sur certains choix, voir l’excellent bouquin "petit traité de manipulation à l'usage des honnêtes gens".

                • [^] # Re: Outrance

                  Posté par . Évalué à 7 (+6/-1).

                  Cela s'appelle de la fausse equivalence et les manipulateurs de tout bords ont tres tres bien compris cela. D'où la remise en cause des vaccins, du rechauffement climatique, des experts en general avec d'ailleurs le mot expert etant devenue une insulte.

                  Et comme disait ce bon vieux Gobels (enfin c'est attribué à lui): « un mensonge répété mille fois se transforme en vérité »

                • [^] # Re: Outrance

                  Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+6/-2).

                  Je discutais avec un chercheur hier travaillant sur le climat qui me disait que lors de ses voyages (conférences) pleins de chauffeur de taxis (en France notamment) n'ont absolument pas conscience du réchauffement climatique actuel.

                  Tu parles des chercheurs, une classe sociale bien connue pour faire de longs voyages réguliers en avion à des conférences, sans se soucier de la planète :-) Une des raisons pour lesquelles j'ai quitté ce domaine qui fait beaucoup dans le « faites ce que je dis, pas ce que je fais », n'ayant pas envie de voyager non écologiquement alors que 90% des échanges externes utiles peuvent se faire souvent mieux à distance que dans le cadre d'une conférence.

                  Par ailleurs, le taxi c'est toujours mieux que la voiture individuelle garée 95% du temps, c'est certainement pas les premiers qui devraient réagir sur leur impact sur la planète — après tout, le client (en l'occurrence le chercheur) est tout aussi voire plus coupable, je dirais plutôt plus puisqu'il a plus de connaissances sur le sujet.

                  • [^] # Re: Outrance

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 19/05/19 à 08:21.

                    Je ne crois pas que c'était une critique des chauffeurs de taxi qui polluent (en tout cas ce n'est pas comme ça que je l'ai compris) mais juste la partie de la population que le chercheur fréquente et avec qui il discute de son travail qui ne soit pas plutôt bien informé (un autre chercheur ou un proche qui en entend parler tous les jours).

                    En sortant de son avion pour aller à ses confs, il passe 20mn avec un chauffeur de taxi qui lui demande ce qu'il fait, où il va et commence à discuter 'climat'. C'est tout …

                    • [^] # Re: Outrance

                      Posté par (page perso) . Évalué à 0 (+0/-2).

                      C'est possible, mais parler de « pleins de chauffeurs de taxi » en particulier m'a donné l'impression (à tort peut-être) que le chercheur vivait un peu beaucoup dans sa tour d'ivoire, comme si c'est en parlant avec les chauffeurs de taxi qu'il découvre que son sujet de recherche n'est pas une source de préoccupation majeure pour beaucoup de gens. Et puis, le commentaire auquel je réponds parle juste après, dans le même paragraphe, de la difficulté de se remettre en question etc., donc j'ai pensé que ça visait les pauvres ignorants en question (l'exemple était je pense censé illustrer ce propos).

                      Et bon, ça ne change rien au fait que l'ignorance des conducteurs de taxis n'est peut-être pas une question méritant une mention particulière, quand le chercheur prouve qu'on peut mener un train de vie tout sauf écologique tout en étant éclairé :-)

                      • [^] # Re: Outrance

                        Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+4/-0).

                        Mon ami chercheur à pris l'exemple des chauffeurs de taxis car lorsque tu voyages pour une conférence, c'est un des exemples de rencontre avec des personnes hors de ton cadre universitaire. Les personnels dans les hôtels ont beaucoup plus tendance à te dire oui oui tout le temps ;-)

                        L'objectif n'était pas du tout de critiquer les chauffeurs de taxi ou de mettre en lumière le faites ce que je dis et pas ce que je fait. L'objectif était très simple, degré zéro : montrer que la conscience du réchauffement climatique semble être loin d'être partagé par tout le monde (une majorité de citoyens ?). Les chauffeurs de taxis, transportant un grand nombre de personne pourraient être un bon transmetteur des conversations préoccupant les personnes (je ne suis pas SHS, c'est une hypothèse de néophyte).

                        • [^] # Re: Outrance

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-1).

                          L'objectif était très simple, degré zéro : montrer que la conscience du réchauffement climatique semble être loin d'être partagé par tout le monde (une majorité de citoyens ?).

                          Là, on est plutôt d'accord, mais j'irais même plus loin : une majorité écrasante de personnes dans le milieu académique est dans ce cas aussi, du moins dans les faits si ce n'est dans la théorie ; je ne dis pas que c'est facile, l'inertie et pressions sociales sont là, mais quand j'étais dans la recherche j'ai refusé de prendre avion ou taxi et ne suis allé qu'aux confs où je pouvais me déplacer en train ou en bus.

                          En voyant que ce type de comportement passe pour (très) déraisonnable même dans le milieu académique, je me suis dit qu'avant d'espérer sensibiliser sérieusement le reste de la population, le minimum serait de réussir à donner l'exemple dans ce milieu, autrement les « gourous » dont tu parlais sont le moindre de nos soucis, le mauvais exemple des cadres (encore plus celui des politiciens qui prêchent que celui des chercheurs ceci dit) ayant bien plus d'influence à mon avis.

                          Les chauffeurs de taxis, transportant un grand nombre de personne pourraient être un bon transmetteur des conversations préoccupant les personnes (je ne suis pas SHS, c'est une hypothèse de néophyte).

                          Héhé, peut-être. Ceci dit, de nos jours, le citoyen de classe basse ou moyenne prend très rarement le taxi, il y a des chances qu'ils se retrouvent à parler à d'autres chercheurs ou cadres prenant régulièrement l'avion :-)

              • [^] # Re: Outrance

                Posté par . Évalué à -2 (+0/-4). Dernière modification le 17/05/19 à 11:29.

                et les faits c'est quoi des idées ou la vérité?

                En gros, pour reprendre l'exemple du négationisme, les camps de concentration sont une idée ou un fait de l'histoire?

                • [^] # Re: Outrance

                  Posté par . Évalué à 6 (+9/-5).

                  et les faits c'est quoi des idées ou la vérité?

                  En gros, pour reprendre l'exemple du négationisme, les camps de concentration sont une idée ou un fait de l'histoire?

                  Puisque t'as décidé de jouer au con, je vais te répondre comme si tu l'étais.

                  L'existence des camps de concentration est un fait historique. L'idée qu'ils n'ont jamais éxisté est une idée. Et cette idée ne peut être combattue si elle ne peut s'exprimer.

                  PS : personne n'a jamais gagné à jouer au con avec moi. Le plus con, c'est moi ! :-)

              • [^] # Re: Outrance

                Posté par . Évalué à 0 (+1/-2).

                Une idée qui ne peut être exprimée ne peut être contredite ou combatue.

                Ok.

                Ces interdictions renforcent les idées qu'elles veulent combattre.

                Non.

                On peut parler d'une idée illégale et la combattre. Ce n'est pas interdit. Mais il est interdit de mettre en oeuvre cette idée illégale.

                • [^] # Re: Outrance

                  Posté par . Évalué à 0 (+1/-3).

                  Il est aussi interdit de promouvoir une idée illégal (exemple: apologie de la violence ou négationnisme).

                  • [^] # Re: Outrance

                    Posté par . Évalué à 2 (+5/-4). Dernière modification le 17/05/19 à 20:52.

                    Il est aussi interdit de promouvoir une idée illégal (exemple: apologie de la violence ou négationnisme).

                    Remplacer ton exemple Point Godwin par l'Avortement ou l'éducation sexuel et directement ça devient flippant.
                    J'espère (pour vous) que la réalité est moins extrême.

                    🇪🇺

                    • [^] # Re: Outrance

                      Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

                      Tu peux aussi ajouter l'usage de stupéfiant; récemment des chercheurs anglais ont enfin eu l'autorisation de faire des recherches sur des drogue (lsd je crois) pour pouvoir traiter certains patients.

                      En ayant bloqué toute recherche sur le sujet on a bloqué la médecine, mais sinon plus récemment une femme ne pouvait travailler sans l'accord de son mari, si on avait pas pu débattre de cette absurdité…

                      Un paquet de trucs sont illégal, et un paquet de truc sont devenu légaux avec le temps (et certains sont devenu illégaux), refuser le débat n'a jamais été une bonne solution. Et la frontière entre défendre ou promouvoir une idée est ténue.

                      Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                • [^] # Re: Outrance

                  Posté par . Évalué à 2 (+1/-1).

                  Une idée est une conception de l’esprit. Elle ne peut pas être illégale. Elle est, c’est tout, et t’y peux rien.
                  Tu illustres magnifiquement son propos en disant ca.

                  Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                  • [^] # Re: Outrance

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+2/-2).

                    Une idée est une conception de l’esprit. Elle ne peut pas être illégale.

                    Tu parles de la réalité, ou de ce que tu penses être « le bien » ?
                    Parce que des endroits et des époques où certaines idées ont été illégales, il y en a des paquets.
                    Par exemple en France, il est interdit d'exprimer certaines idées.

                    On peut ergoter en disant qu'une idée qui reste dans ton cerveau ne te fera jamais condamner. Si elle sort de ton cerveau (par la parole, l'écrit, l'action) alors cela va au delà d'une idée.
                    --> quelle est la limite entre une idée, et ce qui va au delà ?

                    • [^] # Re: Outrance

                      Posté par . Évalué à 2 (+1/-1).

                      Par exemple en France, il est interdit d'exprimer certaines idées.

                      Tu es sûr ? C'est pas les promouvoir qui est interdit ? Je connais pas d'idées tabou en France.

                      Par exemple, il n'est pas interdit d'être raciste. C'est les actes racistes qui sont interdit.

                      La différence est importante

                      • [^] # Re: Outrance

                        Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

                        Il faut l'exprimer en public.
                        Si tu en parles lors d'un repas de mariage, tu ne seras probablement pas inquiété. Mais c'est interdit.

                         

                        article 24 bis
                        « Seront punis […] ceux qui auront contesté, par un des moyens énoncés à l’article 23, l’existence d’un ou plusieurs crimes contre l’humanité […]. »

                         
                        L'article 23 est celui de la loi sur la liberté de la presse :
                        article 23
                        « […] soit par des discours, cris ou menaces proférés dans des lieux ou réunions publics, soit par des écrits, imprimés, dessins, gravures, peintures, emblèmes, images ou tout autre support de l'écrit, de la parole ou de l'image vendus ou distribués, mis en vente ou exposés dans des lieux ou réunions publics, soit par des placards ou des affiches exposés au regard du public, soit par tout moyen de communication au public par voie électronique […]. »

                         
                        La fin de l'article 23 indique que c'est uniquement si c'est suivie d'effet. Mais l'article 24 bis parle uniquement des moyens, donc pas besoin d'être suivi d'action (mais ce n'est pas précisé dans l'article 24 bis, comme souvent les lois sont hyper mal rédigées et donc très sujettes à interprétations diamétralement opposées).
                        C'est pour cela par exemple que Jean-Marie Le Pen a été condamné pour le « détail de l'histoire » sans qu'il soit nécessaire de se préoccuper de vérifier si cela a été suivi d'effet.

                        • [^] # Re: Outrance

                          Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

                          Il faut regarder la jurisprudence. Le Pen parlait en tant qu'homme politique, c'était de la promotion amha.

                        • [^] # Re: Outrance

                          Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

                          Si tu en parles lors d'un repas de mariage, (…) c'est interdit.

                          J'en doute. C'est une réunion privée. Dans l'article 23 l'aspect "public" est très important.

                          "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

                    • [^] # Re: Outrance

                      Posté par . Évalué à 2 (+1/-1).

                      Une idée, c’est des impulsions électriques dans ton cerveau. Ça n’a rien d’illégal et ne le sera jamais.
                      Je trouve ça très bizarre de parler d’idée illégale en premier lieu. On est pas loin du concept de crime-pensée.

                      Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                      • [^] # Re: Outrance

                        Posté par (page perso) . Évalué à 0 (+1/-3). Dernière modification le 19/05/19 à 00:41.

                        Une idée, c’est des impulsions électriques dans ton cerveau. Ça n’a rien d’illégal et ne le sera jamais.

                        Je ne suis globalement du même avis, mais avec une grosse nuance. Je tente d'expliquer.
                        La nuance : tu indiques que tu ne peux pas être condamné pour une idée que tu as réellement en tête, alors que je vais tenter d'expliquer que tu peux être condamné pour ce qu'on pense que tu penses (que ce soit vrai ou pas).
                        Ce n'est donc pas totalement la même chose, mais je trouve que c'est très connexe.

                        Déjà pour le futur, l'histoire tend à montrer que dès que nous serons capable d'aller vérifier les pensées des autres, il y aura une ribambelle de crétins pour s'attaquer à ceux qui pensent à côté du dogme.
                        Ça n'a pas l'air d'être pour bientôt, mais je suis persuadé que ça arrivera. Je me demande ce que donnera la société, peut-être une bien meilleure ouverture d'esprit. Ou un massacre :-)

                        En France à notre époque on condamne des gens sur ce qu'on suppose qu'ils pensent. C'est même considéré comme normal.
                        Par exemple la différence de condamnation entre un accident automobile volontaire et involontaire. Dans les deux cas la partie « physique » est strictement identique : le mec n'a pas freiné. Mais dans un cas le tribunal estime qu'il n'avait pas de vilaines pensées (il prétend avoir mal vu, mal estimé), dans l'autre cas il passe aux assises car c'est son ex-patron qu'il as tué.
                        Le soupçon suffit puisque nous sommes incapables de vérifier que les connexions existent dans le cerveau du prévenu. Et peut-être même que le premier a volontairement fait le truc, et que pour le second c'est un concours de circonstances. Improuvable. Mais statistiquement il est quasi-certain qu'au moins une personne en France est en tôle pour ce genre de chose alors qu'elle est innocente, car lorsque tu gagnes un concours de circonstances, il est souvent difficile de refuser le lot.
                        Nous sommes souvent jugés sur des soupçons à propos de nos pensées, par la justice, par ceux que nous côtoyons, par quasi tout le monde.

                        Exemple d'une époque pas si ancienne : je te soupçonne d'avoir des pensées contraires à mon ordre religieux --> Hop, un petit coup de jugement de dieu pour prouver que mon intuition était bonne, et ensuite la mort. Dans cet exemple, le simple soupçon d'avoir une pensée suffit.

                        En exagérant, l'immense majorité des jugements (ou même tous ?) se font sur ce qu'on soupçonne que nous pensons.
                        Même si toutes les preuves sont là, même avec mes aveux, rien ne prouve que j'avais le contrôle de mon esprit. Bon en vrai celui qui prétend avoir été contrôlé par une entité extérieure ou par une autre partie de son cerveau est un gros menteur, mais dans les faits il est actuellement impossible de prouver que tel assassin avait bien la maîtrise de ses pensées/actes/etc (ou à l'inverse, que tel personnes ayant des problèmes mentaux était sous l'emprise ou non de son problème).
                        Hors la loi stipule que si on n'a pas fait quelque chose volontairement, ce n'est pas la même chose. Mais pour le moment, impossible de certifier à 100 % (même si, nous sommes d'accord, il est probablement très très très très très rare qu'une personne ne soit pas aux commandes de son cerveau).

              • [^] # Re: Outrance

                Posté par . Évalué à 9 (+8/-2).

                Une idée qui ne peut être exprimée ne peut être contredite ou combatue.

                Absolument, c'est ainsi que des policiers ont dû convaincre un homme armé qui a débarqué dans une pizzeria pensant y trouver le fameux repaire de trafic d'enfants pour pédophiles dirigé par Hillary Clinton qu'il ne trouverait sans doute pas ce qu'il y cherchait.

                Je suis sûr qu'ils ont été ravis de cette opportunité de débattre, ainsi que tous les clients et le personnel de la pizzeria.

                De même, j'imagine à quel point les survivants des camps de concentration seront enthousiasmés à l'idée d'aller débattre pour la 142ème fois cette année avec le nième membre du même groupe politique qui prendrait tout refus pour une admission de mensonges.

                Le problème des idéaux, c'est qu'ils s'adaptent très mal à la connerie humaine.

                Tout le monde ne débat pas de bonne foi. Tout le monde ne souhaite pas faire sortir la vérité.

                • [^] # Re: Outrance

                  Posté par . Évalué à 4 (+7/-5).

                  Absolument, c'est ainsi que des policiers ont dû convaincre un homme armé qui a débarqué dans une pizzeria pensant y trouver le fameux repaire de trafic d'enfants pour pédophiles dirigé par Hillary Clinton qu'il ne trouverait sans doute pas ce qu'il y cherchait.

                  Je suis sûr qu'ils ont été ravis de cette opportunité de débattre, ainsi que tous les clients et le personnel de la pizzeria.

                  Rapport avec la choucroute ? Si exprimer ces conneries était interdit, ca n'aurait jamais été dit et donc le gars y serait jamais allé, c'est ça que tu veux dire ? Indice : c'est pas parce que c'est interdit que ca ne se fait pas.

                  De même, j'imagine à quel point les survivants des camps de concentration seront enthousiasmés à l'idée d'aller débattre pour la 142ème fois cette année

                  Tu crois vraiment que ce serait à eux de le faire ? Personne d'autre dans la société leur dirait "arrete tes conneries, y'a des preuves historiques" ?

                  avec le nième membre du même groupe politique qui prendrait tout refus pour une admission de mensonges.

                  Par contre, le fait que ce soit interdit de le dire, ils prennent pas ça pour une preuve d'un complot cachant la vérité ?

                  • [^] # Re: Outrance

                    Posté par (page perso) . Évalué à -10 (+0/-14).

                    Surtout que Robert Faurisson n'a jamais été condamné sur le fond de sa pensée, juste la forme. De là a dire que les chambres à gaz n'ont pas existé, il y a un pas que je ne franchirait pas (ben oui, c'est interdit). Mais quand même, 6 millions c'est pas un peu grotesque ? Depuis quand la loi doit définir la contre vérité mathématique que 6-3=6 ?

                    Morale, si on avait pas eu Pétain, on aurait eu moins de juifs pour nous faire la morale.

                    Et peut être, sans la loi Fabius-Gayssot, les juifs pourraient peut être nous montrer les fameux plans de ces chambres à gaz, et on en serait pas là.

                    En 1951, le juif Léon Poliakov, qui avait été attaché à la délégation française au procès de Nuremberg (1945-1946), a conclu que, pour tous les points de l’histoire du IIIe Reich nous disposions d’une surabondance de documents à l’exception d’un seul point : la « campagne d’extermination des juifs ». Là, écrit-il, «[a]ucun document n’est resté, n’a peut-être jamais existé » (Bréviaire de la haine, Paris, Calmann-Lévy, 1974 [1951], p. 171).
                    (source)

                    Ou puet être pas…

                    Ok, c'est par là, ne tapez pas trop fort par pitié.

                    ------->[]

                    • [^] # Re: Outrance

                      Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+10/-0). Dernière modification le 20/05/19 à 16:58.

                      Tes propos et ton humour sont à la limite de l'acceptable.

                      Les preuves de l'extermination des juifs d'Europe ne manquent pas depuis 1951. On a des témoignages de déportés, de SS et de travailleurs externes aux camps — revoie le film Shoah par exemple, avec ses interviews des SS et conducteurs de trains. On a encore les archives des usines chimiques, des photos et descriptions des camions à gaz (Gaswagen) et des chambres à gaz — remplies de morts. Enfin on a les exactions bien connues et recensés des Einsatzgruppen qui tuaient juifs et communistes en URSS.

                      "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

              • [^] # Re: Outrance

                Posté par . Évalué à 6 (+7/-2).

                Pour vivre aux USA je peux te dire que cette idee comme quoi la liberte de parole totale permet de combattre la parole haineuse est une connerie monumentale qui ne marche absolument pas en pratique.

                • [^] # Re: Outrance

                  Posté par . Évalué à 5 (+4/-1).

                  Et tu serais tranquille d’esprit avec Trump et le GOP qui tiennent les rennes de ce qu’on peut exprimer et ne pas exprimer?

                  Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                  • [^] # Re: Outrance

                    Posté par . Évalué à 1 (+0/-1).

                    En meme temps sans les Jones et tout les mensonges de Trump et des GOP, ils ne seraient pas/plus au pouvoir et je te rassure ces memes personnes vont aussi sortir aux personnes non d'accord avec eux leur premier amendement…

                  • [^] # Re: Outrance

                    Posté par . Évalué à 1 (+1/-1).

                    Pourquoi serait ce les politiques ? C'est ce pour quoi la constitution est faite, tu mets la criminalisation de la parole haineuse la.

                    • [^] # Re: Outrance

                      Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

                      Et qui définit la parole haineuse? La cour suprême?
                      Sachant qu’elle est nommée de facon largement politique, on est pas sorti de l’auberge avec le cirque qui se trame en ce moment.
                      Déjà que Roe v Wade a du souci a se faire grâce à l’alabama, si en plus on laisse ces agités du bocal consanguin déterminer ce qui peut ou ne peut pas être dit, merci.

                      Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

              • [^] # Re: Outrance

                Posté par . Évalué à 4 (+5/-2).

                Ces interdictions renforcent les idées qu'elles veulent combattre.

                Pas juste du tout car si tu ne peux exprimer une idée et bien au bout d'un certain temps tu ne peux plus la penser :

                Benjamin Bayart et George Orwell l'explique très bien

                • [^] # Re: Outrance

                  Posté par . Évalué à 5 (+3/-0).

                  Orwell parlait du langage. Si tu n'as pas le langage pour exprimer une idée, tu ne peux plus la penser.

                  Une interdiction ne t'empeche pas d'avoir une idée, ni de l'exprimer dans ta tête

                  • [^] # Re: Outrance

                    Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

                    Une interdiction ne t’empêche pas d'avoir une idée, ni de l'exprimer dans ta tête

                    Sauf si tu es sous surveillance en permanence par exemple c'est pour ça que je citais aussi Benjamin Bayart qui explique avec l’essor de l'intérieur bourgeois. Il ne suffit pas d'avoir un langage il faut aussi pouvoir l'exprimer sans se faire ostracisé. De plus les Humains ont une tendance à faire meute.

                    C'est ces deux paramètres combinés qui font que des idée ne peuvent être pensées.

            • [^] # Re: Outrance

              Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+5/-2). Dernière modification le 17/05/19 à 19:11.

              Personnellement, je trouve que ce n'est pas au gouvernement, ni au Parlement d'écrire l'Histoire (à travers les fameuses lois mémorielles), mais uniquement aux historiens.

              Après, c'est le boulot du gouvernement d'avoir une Éducation nationale convenable (en dégageant ceux qui ne respectent pas les méthodes scientifiques ou le programme) tout en étant suffisamment digne de confiance pour que les gens préfèrent faire confiance à l'Histoire telle que racontée dans cette version officielle.

              • [^] # Re: Outrance

                Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-2).

                Personnellement, je trouve que ce n'est pas au gouvernement, ni au Parlement d'écrire l'Histoire (à travers les fameuses lois mémorielles), mais uniquement aux historiens.

                Mais ce n'est pas le gouvernement qui écrit l'Histoire justement, ils se sont basés sur les travaux des historiens pour décider que renier le résultat de leur travail (et l'héritage de ces actes) est dangereux socialement.

                Et je suis convaincu qu'il y a moyen pour les historiens de continuer à travailler sur ce sujet pour permettre de réévaluer tous les éléments qui pourraient éventuellement aboutir à un revirement politique bien que ce soit très peu probable étant donné la documentation sur ces sujets.

                Car avec cette logique du gouvernement qui ne doit pas remplacer la parole des experts, on peut aller loin. Le gouvernement n'a donc par exemple pas la possibilité de reposer sur les arguments scientifiques sur le climat ou la médecine pour décider quels médicaments peuvent être disponibles et remboursés par la Sécu, que ce n'est pas à eux de décider s'il faut réduire les émissions de CO2 car ce serait aux citoyens d'avoir confiance auprès des scientifiques sur cette question, ce n'est pas à eux non plus de décider si le tabac ou l'alcool sont légaux et à quelles proportions, que la vaccination devrait être de fait facultative même si on sait que le vaccin doit avoir une certaine couverture pour être le plus efficace possible, etc.

                Bah oui, tout ces sujets là sont gouvernés par la science et des experts. Pourtant ces sujets sont régulièrement remis en cause que ce soit par la population ou même des experts du sujet, donc je suppose qu'on ne doit pas légiférer car le doute subsiste ?

                Cette logique est vraiment dangereuse, c'est aussi le rôle du gouvernement de trancher en fonction des connaissances de notre monde pour que la société soit protégée dans son ensemble des discours ou réflexions dangereuses qui s'écartent de ces connaissances. Mais il est indispensable que dans ce cadre le gouvernement laisse la recherche et les experts travailler et retravailler ce genre de questions sans contraintes pour permettre une possible remise en question de ces connaissances tout en restant dans un cadre pertinent. Car non, ce n'est pas à des personnalités politiques qui revient de droit de remettre en cause le travail d'historiens, or ce sont souvent eux qui prennent des positions de ce genre.

                • [^] # Re: Outrance

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+4/-1).

                  Pour aller dans ton sens car je suis complètement d'accord avec ton propos, il est par exemple totalement interdit de faire des fichiers ethniques de la population en France (contrairement à d'autres pays) sauf à des fins de recherche scientifique. Les choses sont alors très encadrées. C'est d'ailleurs pas facile en ce moment pour pas mal de laboratoire SHS qui faisaient un peu n'importe quoi…

                  Je ne suis pas fanatique moi non plus des lois "historiques" mais il faut avouer qu'il y en a peu, que le processus semble très encadré, qu'elles répondent souvent a une attente d'un grand nombre de personnes qui ont subi un énorme choc et vu la mort de milliers de personnes dans des conditions atroces. Elles ont donc aussi un coté diplomatique. Enfin, elles permettent effectivement de mettre fin à un pseudo-débat dangereux non réalisés dans un cadre scientifique. Nier la Shoa n'est pas possible hors contexte encadré et on libère ainsi les tribunaux, les journaux, les forums de ré-écriture à la 1984 du passé. D'ailleurs, régulièrement relire ce libre fait toujours du bien.

                  La participation à un programme de l'ANR (Agence National de la Recherche) est un processus très ouvert. Quasiment tout le monde qui souhaite faire une étude sérieuse peut se retrouver un acteur actif d'un collectif.

                  PS : à ma connaissance, toutes les thèses négationnistes soutenus dans la mouvance Lyonnaise ont été annulées, tous les personnels CNRS impliqués virés. Un sacré ménage a été fait. Je ne suis pas sur que cela aurait été possible sans texte de loi.

                • [^] # Re: Outrance

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+2/-1).

                  Et je suis convaincu qu'il y a moyen pour les historiens de continuer à travailler sur ce sujet pour permettre de réévaluer tous les éléments qui pourraient éventuellement aboutir à un revirement politique bien que ce soit très peu probable étant donné la documentation sur ces sujets.

                  Mais… mais… c'est du révisionnisme.

                  C'est mal

                  Du coup, des gens comme Robert Faurisson pourront continuer a propager leurs idées nauséabondes sans limites. Je rappelle quand même qu'il travaillait en tant qu'historien justement, pas comme journaliste. Son travail reste scientifique (du moins en apparence, il blasphème tellement que ce ne peut certainement pas être de bonne foi).

                  • [^] # Re: Outrance

                    Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+4/-0).

                    Non, la recherche scientifique ce n'est pas balancer les résultats de ses travaux dans les journaux populaires n'importe comment. Je parle de respecter ici un processus, d'abord faire valider son travail par ses pairs via des médium adaptés et si un consensus se dégage alors permettre à la loi de corriger le tir et d'autoriser de parler de ces résultats dans la presse généraliste / à l'école / ou ailleurs.

                    Car oui, des historiques, scientifiques ou autres qui sont des escrocs ou malhonnêtes, cela existe. Rien de nouveau.

                  • [^] # Re: Outrance

                    Posté par . Évalué à 5 (+3/-0).

                    Mais… mais… c'est du révisionnisme.

                    C'est mal

                    Non ! révisionnisme != négationisme

                    Les sciences (même humaines) doivent être révisionnistes. On ne croit plus aujourd'hui que la terre est le centre de l'univers ou que Pétain était un héros. Parce qu'on remet en cause nos connaissances au fur et à mesure qu'on fait de nouvelles découvertes.

                    Ce n'est pas pour autant que tu peux prétendre que les camps de concentration n'ont pas existé, que les pyramides n'ont pas été construites par les égyptiens ou que la Terre n'est pas ronde, juste parce que tu ne veux pas y croire. Il faut apporter des éléments sérieux, les mettre à l'épreuve des autres éléments connus et des experts.

                    • [^] # Re: Outrance

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

                      révisionnisme != négationisme

                      Je ne m'étais jamais posé la question. Vérification faite, je confirme que ce n'est pas du tout la même chose.
                      Merci pour la précision.

                      Du coup le terme « révisionnisme » est mal connoté à tort.

                • [^] # Re: Outrance

                  Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

                  Mais ce n'est pas le gouvernement qui écrit l'Histoire justement, ils se sont basés sur les travaux des historiens pour décider que renier le résultat de leur travail (et l'héritage de ces actes) est dangereux socialement.

                  Justement à partir du moment où il l'écrit dans la loi, c'est le gouvernement qui dit ce qu'est l'Histoire, même s'ils se sont basé sur des travaux d'historiens, cela reste une loi, et cela fait un précédent, comme toujours on va en voir de plus en plus qui vont venir peupler notre législation déjà trop volumineuse.

                  Tiens quelques exemple de candidats :

                  • colonialisme
                  • commerce triangulaire
                  • les goulags
                  • Tian an Men
                  • La guerre d'Algérie

                  Puis une fois que le mécanisme sera bien rodé, on pourra passer aux armes de destruction massive présent en Irak.

                  Ou tout autre arrangement avec l'histoire pour qu'on ait le beau rôle.

                  Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

      • [^] # Re: Outrance

        Posté par . Évalué à 10 (+16/-2).

        J'avais des données importantes et j'estime que j'ai eu de la chance que les forces de l'ordre n'y ai pas eu accès.

        Ou alors les forces de l'ordre ont estimé que ces données n'avaient rien à voir avec l'enquête en cours, qu'une requête pour obtenir la clef de déchiffrement serait illégitime, et qu'ils ne te l'ont pas demandé.

        C'est probablement une interprétation qui ne t'arrange pas, mais qui me semble au moins aussi crédible que la tienne, pour plusieurs raisons : (1) elle ne fait pas appel à une quelconque improbable théorie du complot, (2) elle ne repose pas sur le mépris non justifié des compétences et du professionnalisme des forces de l'ordre, (3) elle est plus conforme à mon expérience sur le fonctionnement de la justice et des institutions.

        • [^] # Re: Outrance

          Posté par . Évalué à 0 (+5/-5). Dernière modification le 17/05/19 à 12:16.

          Du moment ou on commence à fouiner dans ta vie privée, l'enquête peut toujours déborder sur d'autres sujets.

          Une fois qu'ils ont absorbé tes données, tes contacts, tu n'as aucune idée, s'il n'y aura pas des fuites et si ces données ne sortiront pas du cadre de l'enquête.

          Pour moi, même un juge ne devrais pas pouvoir t'obliger à donner tes clefs de déchiffrement.

          • [^] # Re: Outrance

            Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+9/-7). Dernière modification le 17/05/19 à 12:28.

            Pour moi, même un juge ne devrais pas pouvoir t'obliger à donner tes clefs de déchiffrement.

            Si on va pas là, on ne devrait pas non plus avoir le droit de rentrer chez toi est j'en passe.
            Désolé, mais en démocratie on a quand même une force de police contrôlée par un juge, et tu refuses quand même, ce qui te fait chier semble que le peuple ne souhaite pas laisser la mafia faire ce qu'elle a envie, chacun ses plaisirs mais ce n'est pas le mien, je pense au contraire qu'il est légitime que la police, sous contrôle d'un juge (que tu rejettes), puisse vérifier des choses.
            La démocratie n'est pas la liberté de tout cacher, j'ai l’impression que tu confond "non démocratique" avec "je n'aime pas" (je te rassure, tu n'es pas le premier).

            Et surtout, tu te caches derrière de faux-semblant "ne pas s'auto-incriminer" qui n'ont rien à voir : on te demande d'ouvrir un coffre pour voir des faits, pas de t'auto-incriminer (qui est une parole) qui sert principalement à éviter qu'on te torture (oui, des trucs dans les entité "bananières") pour te faire dire des choses que tu ne penses pas.
            Bref, classique faux-cul pour ne pas voir en face le soucis de ses "idées anti" en pratique vis à vis du peuple (la démocratie c'est chiant, le peuple a le droit de ne pas être d'accord avec soit sur les limites à apporter pour un équilibre entre les droits de chacun…).

            Note : on ne parle pas du sujet du journal qui était sans juge si j'ai bien suivi, ce qui est une autre histoire (manque de contrôle).

            • [^] # Re: Outrance

              Posté par . Évalué à 4 (+4/-2).

              En fait le probleme c'est qu'il confond les series americaines avec l'amendement numero 5 de la constitution américaine et la loi francaise.

    • [^] # Re: Outrance

      Posté par . Évalué à 6 (+9/-4). Dernière modification le 17/05/19 à 09:46.

      Le propos initial était probablement caricatural, mais comme à peu près toujours tu donnes toi-même dans autant ou plus d'outrance.

      Non, dire que la France est une république bananière ce n'est pas « insulter les gens qui vivent dans des dictatures ». Aussi, il y a différents types de dictature ou de tyrannies plus ou moins supportables. De même, vouloir une démocratie plus directe/efficace/whatever, ce n'est pas ne pas ne pas aimer la démocratie.

      Bref il n'y a pas la démocratie et la dictature, mais tout un nuancier à plusieurs dimensions dans lesquelles plus ou moins de personnes seront plus ou moins à l'aise. Et il y a une marge de manœuvre à chacun pour définir à l'intérieur de ce nuancier ce qui lui semble rentrer dans les critères de la démocratie, de la dictature, ou d'une zone floue entre les deux.

      Et puis, tant qu'à donner dans l'outrance, on ferait peut-être mieux de vouloir donner dans l'utopie absolue, et on pourrait dire qu'une démocratie parfaite parachèverait l'introduction de Bakounine à son catéchisme révolutionnaire, et que donc hors de ceci point de démocratie :

      Il n'est point vrai que la liberté d'un homme soit limitée par celle de tous les autres. L'homme n'est réellement libre qu'autant que sa liberté, librement reconnue et représentée comme par un miroir par la conscience libre de tous les autres, trouve la confirmation de son extension à l'infini dans leur liberté. L'homme n'est vraiment libre que parmi les autres hommes également libres ; et comme il n'est libre qu'à titre d'humain, l'esclavage d'un seul homme sur la terre, étant une offense contre le principe même de l'humanité, est la négation de la liberté de tous.

      La liberté de chacun n'est donc réalisable que dans l'égalité de tous. La réalisation de la liberté dans l'égalité du droit et du fait est la justice.

      • [^] # Re: Outrance

        Posté par . Évalué à 0 (+3/-5).

        Je te repose la question: quel pays est démocratique suivant tes critères?

        • [^] # Re: Outrance

          Posté par . Évalué à 2 (+6/-4).

          Aucune idée, mais je ne trouve pas normales ces nouvelles lois en france qui essayent de te forcer à donner ton mot passe.

          Tu devrais pouvoir avoir le droit de ne pas t'incriminer et tu ne devrais pas pouvoir être condamnable pour ça.
          Par exemple en Suisse un prisonnier à le droit d'essayer de s'évader et s'il s'évade ça ne lui ai pas reproché.
          On ne lui mettra pas de peine supplémentaire, on le remettra simplement en prison.

          • [^] # Re: Outrance

            Posté par . Évalué à 3 (+2/-1).

            Peux tu citer la loi en question et sa date de promulgation?

          • [^] # Re: Outrance

            Posté par . Évalué à 0 (+3/-5).

            Au passage, tu dis: "Il n'est plus possible dans la république bananière française "

            peux tu me donner la definition d'une republique bannaniere s'il te plait et donner des arguments qui permettent de te faire dire que la France en est une?

          • [^] # Re: Outrance

            Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+7/-5). Dernière modification le 17/05/19 à 12:36.

            Tu devrais pouvoir avoir le droit de ne pas t'incriminer et tu ne devrais pas pouvoir être condamnable pour ça.

            Je ne vois pas de rapport entre donner un mot de passe et de s'auto incriminer.

            S'auto-incriminer signifie que tu te dénonces ou que tu passes à des aveux de culpabilité, voire tu donnes des preuves toi même. En donnant un mot de passe, tu ne fais rien de tout cela. Tu donnes à la justice l'accès à des preuves matérielles dont ils ont identifié au préalable une source potentielle les renfermant. Mais en aucun cas tu t'auto incrimines car l'ordinateur ils l'auront trouvé eux mêmes, ils auront évalué la pertinence de s'en saisir dans le cadre de l'enquête et ce seront à eux de se débrouiller pour trouver l'information compromettante. Ils ne te demanderont pas dans quel dossier est ton activité illicite, ce qui reviendrait à s'auto incriminer.

            Refuser de donner l'accès à des preuves qu'ils ont identifié c'est un outrage à la justice. Il faut trouver un équilibre là dessus et le fait que ce soit le juge qui joue le garde fou (et non la police qui décide sur un coup de tête) est une bonne chose pour tes libertés / vie privée mais aussi pour la société en ayant une plus grande possibilité de rendre justice.

            Par exemple en Suisse un prisonnier à le droit d'essayer de s'évader et s'il s'évade ça ne lui ai pas reproché.
            On ne lui mettra pas de peine supplémentaire, on le remettra simplement en prison.

            Et en quoi ce genre de dispositifs devraient nous servir de source d'inspiration ? En quoi la société, les libertés et les Droits de l'Homme s'en sortent grandies avec ça ?

            • [^] # Re: Outrance

              Posté par . Évalué à 2 (+3/-1).

              Par exemple en Suisse un prisonnier à le droit d'essayer de s'évader et s'il s'évade ça ne lui ai pas reproché.
              On ne lui mettra pas de peine supplémentaire, on le remettra simplement en prison.

              En France également, si on s'évade en envoyant un "fax de libération" et que les gardiens nous laisse sortir on n'a pas de peine supplémentaire :)
              En revanche, si on s'évade en tuant un policier on prend une couche supplémentaire. Je ne suis pas un fin connaisseur du droit pénal suisse mais ce doit être assez similaire.

          • [^] # Re: Outrance

            Posté par . Évalué à 4 (+2/-1).

            La Loi n’autorise toujours pas la torture comme moyen d’obtenir une information. Si tu ne veux pas donner ton mdp tu ne l’oublie et puis c’est tout… On te condamnera peut-être pour obstruction mais tes données sont safe. Donc si ton laptop contient des choses qui prouvent ta culpabilité pour des actes graves il vaut sûrement mieux se taire et assumer le refus. S’il y a rien de compromettant, ou peu, ça vaut p-e être plutôt le coup de donné l’accès, pour prouver ta bonne foi.

        • [^] # Re: Outrance

          Posté par . Évalué à 0 (+2/-3).

          Tu ne me reposes pas la question : tu me la poses une première fois. Je pense que tu m'as ponctuellement confondu avec bizaw.

          Et je ne comprends pas pourquoi tu me poses cette question : tout mon propos ici était juste de dire que Zenitram donnait dans la simplification et le manichéisme dictature/démocratie, et de la diversité des attentes de chacun pour qualifier un système de démocratique.

          Et pour dire ça, il n'y a pas besoin de savoir où je mettrais moi-même les curseurs.

  • # Faire simple

    Posté par . Évalué à 10 (+14/-0).

    Garde à vue => accusation => avocat.

    Ne rien dire tant que son avocat ne nous a pas dit qu'on pouvait parler.

    Je renvoie aux innombrables écrits de Me Eolas sur le sujet.

    • [^] # Re: Faire simple

      Posté par . Évalué à 9 (+8/-1).

      Je renvoie aux innombrables écrits de Me Eolas sur le sujet.

      et pour faire simple, à son diagramme (il l'avait posté sur twitter, je ne retrouve plus l'url originale).

  • # "Plausible Deniability"

    Posté par . Évalué à 7 (+5/-0).

    Pour répondre techniquement à ton journal, il me semble qu'une réponse à ta problématique est ce qui est souvent nommé la "Plausible Deniability".

    Cf par exemple https://www.veracrypt.fr/en/Plausible%20Deniability.html

    • [^] # Re: "Plausible Deniability"

      Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+1/-1).

      En supposant que « l’attaquant » (qui que ce soit) a lu cette documentation, et que tu n’as pas de volume caché, comment tu peux t’en sortir si l’attaquant s’est convaincu qu’il existe un volume caché et qu’il est prêt à te faire donner le mot de passe par tous les moyens (y compris par la torture) ?

      C’est une vraie question, et la réponse est peut-être simplement « l’absence de volume caché est évidente si l’octet X a la valeur Z ». Quelle que soit la réponse je suis curieux de l’apprendre car je n’ai pas les compétences pour comprendre toute cette documentation, d’où ma question.

      • [^] # Re: "Plausible Deniability"

        Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+1/-2).

        De mon point de vue, utiliser une méthode connue amène inévitablement à l'échec.
        C'est l'éternel problème de l'arme et de l'armure : il faut que ta défense soit supérieure à la force de l'attaque. Et le job de l'attaquant est d'en connaître plus que sa victime.

        En gros il s'agit de faire en sorte que l'attaquant trouve quelque chose de suffisamment convaincant pour lui « prouver » qu'il a tout trouvé.
        Si l'attaquant sait qu'il y a possibilité d'un volume caché, c'est mort. Il faut alors que tu stockes des trucs un peu problématiques dans ton volume caché, et que les « vrais trucs » soient encore ailleurs.
        En gros, dès qu'on utilise une méthode connue… elle est connue. Donc c'est mort.

        Exemple : si tu es un espion, tu caches des trucs pédo dans ton volume caché. Tu vas passer pour un pervers. Les trucs d'espionnage doivent être ailleurs (et ce « ailleurs » t'es propre. À toi de trouver. Si c'est une méthode habituelle c'est fichu)
        Exemple : si tu es pédo, tu caches des trucs complotistes dans ton volume caché. Tu vas passer pour un débile.

        • [^] # Re: "Plausible Deniability"

          Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

          Non le fait qu'il puisse y'avoir un volume caché n'indique absolument pas qu'il y'en ait un si il te demande de te filer les clé du volume caché tu peux simplement dire qu'il y'en a pas.

          tc permet d'avoir un volume chiffré, et il écrit au début du volume, il permet aussi (mais ce n'est pas automatique) d'avoir un autre volume qui écrit à la fin du premier; tant que tu ne mets pas trop de données, y a aucun problème.

          Le fait est qu'il ne peut pas être certain que tu utilises le volume caché de tc.

          Mais de toute façon, aujourd'hui, si tu veux cacher des trucs, le mieux c'est une carte mirco sd de 512 Go (ou 1To maintenant), chiffrée, et cachée (boucle de ceinture, poche de jean, poche trouée de manteau (et paf la doublure), marque page, entre 2 latte de parquet, porte clé… Y a tellement d'endroit pour cacher ce truc

          Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

          • [^] # Re: "Plausible Deniability"

            Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

            le fait qu'il puisse y'avoir un volume caché n'indique absolument pas qu'il y'en ait un si il te demande de te filer les clé du volume caché tu peux simplement dire qu'il y'en a pas.

            On parle du cas où on te torture (« par tous les moyens ») pour obtenir la clef. Que le volume caché existe ou non, tu es torturé. Ça existe dans certaines situations dans lesquelles le quidam normal en France n'est pas sensé être.
            Le but est d'éviter ce moment désagréable. Il faut donc avoir un volume caché et pouvoir y donner l'accès. Avec le bon contenu on peut espérer duper l'attaquant. S'il insiste, c'est raté et on se fait torturer.

            Idem avec une carte micro SD : il vaut mieux qu'ils tombent sur un truc bien caché et légèrement compromettant. On peut estimer qu'après ça les recherches s'arrêtent (il arrêtent à un moment où un autre, il faut donc leur fournir un élément qui déclenche l'arrêt).

            Le vrai pépin est si tu n'as rien à cacher, et que tu n'as rien prévu. Là c'est la merdasse.

            • [^] # Re: "Plausible Deniability"

              Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

              s'ils en sont à te torturer pour obtenir des infos, t'es déjà baisé y a peu de chance qu'ils te laissent partir :P

              Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

      • [^] # Re: "Plausible Deniability"

        Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

        En supposant que « l’attaquant » (qui que ce soit) a lu cette documentation, et que tu n’as pas de volume caché, comment tu peux t’en sortir si l’attaquant s’est convaincu qu’il existe un volume caché et qu’il est prêt à te faire donner le mot de passe par tous les moyens (y compris par la torture) ?

        En fait, t'as même pas besoin d'informatique.

        En supposant que tu t'es fait attraper, comment peux-tu t’en sortir si l’attaquant a vraiment envie de te torturer, mais pas forcément pour te faire parler, juste pour rigoler ?

        splash!

  • # Question Prioritaire de Constitutionnalité

    Posté par . Évalué à 7 (+8/-1).

    Il y a eu à ce propos une question prioritaire de constitutionnalité qui avait été adressée au Conseil Constitutionnel suite à une affaire où quelqu'un avait été forcé de livrer ses clefs de chiffrements et avait décidé de porter cela devant le Conseil Constitutionnel. Lien vers l'article chez NextInpact

    En gros, la réponse du Conseil Constitutionnel est que les policiers ne peuvent te forcer à remettre tes clefs de chiffrement que s'ils ont eu l'aval d'un juge avant et donc que s'ils ont des preuves que ton ordinateur/smartphone/etc. contient des informations nécessaires à l'avancée de l'enquête. Donc tant que tu n'as pas vu l'ordre d'un juge de délivrer tes clefs de chiffrement tu ne crains pas de subir des poursuites. Après cela peut se traduire par le fait de passer l'intégralité des 48h en garde à vue et que les policiers garde un œil sur toi parce qu'ils peuvent penser, à tort ou à raison, que tu leur caches quelque chose.

    Tu peux retrouver ici plus d'infos sur quels sont tes droits en garde à vue notamment celui de voir un avocat pendant une demi-heure et celui de ne pas répondre (le twitter de maitre eolas est assez intéressant à lire aussi).

    Et concernant une solution technique, la seule qui me vient à l'esprit, c'est l'utilisation des conteneurs cachés de Veracrypt qui te donne techniquement la possibilité de nier la présence de données cachées. En gros, tu crées un premier conteneur chiffré visible et à l'intérieur, tu en crées un second que tu déverrouilles à l'aide d'un autre mot de passe. Par contre, il faut mettre en place un leurre : un conteneur apparemment vide mais où une analyse peut révéler la présence de données peut te mettre en mauvaise posture. Tout ça est très bien expliqué par la doc de Veracrypt.

    • [^] # Re: Question Prioritaire de Constitutionnalité

      Posté par . Évalué à -1 (+2/-3).

      Intéressant le diagramme de maître Eolas.

      En fait, je ne voulais pas prendre un avocat commis d'office et vu que je ne connaissais aucun avocat dans la ville ou j'été …

      Rétrospectivement parlant j'aurais certainement du prendre un avocat.

      Pour le plausible deniability, j'ai regardé ce patch :

      https://github.com/kriswebdev/cryptsetup-deluks

      Mais le patch ne ma pas convaincus :(

      • [^] # Re: Question Prioritaire de Constitutionnalité

        Posté par . Évalué à -1 (+0/-1).

        Je n'aurais pas installé l'OS directement dans un conteneur caché. L'installation est chiffrée de manière classique et ensuite, à l'aide de Veracrypt, tu crées d'autres conteneurs qui contiennent des conteneurs cachés où tu stockes tes données sensibles. Tu utilises ainsi directement les conteneurs cachés de Veracrypt qui, pour moi, sont éprouvés et fiables sans y mettre tout l'OS dedans ce qui permet d'avoir une mise en place moins lourde.

      • [^] # Re: Question Prioritaire de Constitutionnalité

        Posté par . Évalué à 2 (+3/-3).

        En fait, je ne voulais pas prendre un avocat commis d'office et vu que je ne connaissais aucun avocat dans la ville ou j'été …

        Un commis d'office ca t'as paru moins bien que "pas d'avocat du tout" ? Je sais qu'en situation c'est plus difficile qu'à froid chez soit tranquillement installé, mais quand meme…

        • [^] # Re: Question Prioritaire de Constitutionnalité

          Posté par . Évalué à 0 (+2/-2). Dernière modification le 18/05/19 à 09:52.

          Sur le moment, j'ai vu que j'allais attendre des heures un avocat commis d'office.

          Comme je n'avais rien à me reprocher, je me suis dit que ce n'été pas une bonne idée.
          Rétrospectivement parlant j'aurais dû prendre l'avocat commis d'office mais cela aurait pris des heures d'attente mais je pense que j'aurais passé plus de temps en garde à vue.

          Pour les forces de l'ordre si tu prends un avocat commis d'office c'est que tu à quelques choses à te reprocher.

          • [^] # Re: Question Prioritaire de Constitutionnalité

            Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

            cela aurait pris des heures d'attente

            je pense que j'aurais passé plus de temps en garde à vue.

            C'est ce que tu penses ou c'est sur ?

            Pour les forces de l'ordre si tu prends un avocat commis d'office c'est que tu à quelques choses à te reprocher.

            MMMbof. Les gens qui ont quelque chose à se reprocher ont déjà leur avocat qui les connait bien. Le gars qui prend un commis d'office, il avait pas prévu d'en avoir besoin…
            Si je me trompe pas, ca fait quand meme 15 ans qu'on a droit à un avocat pendant une GAV. Les flics ont eu le temps de s'y habituer, je pense qu'aujourd'hui c'est juste banal.

  • # Ne rien stocker

    Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+15/-1). Dernière modification le 17/05/19 à 12:22.

    Si la police fouillait mon PC, ils n'y trouveraient que le code de Newton Adventure et ma collection de vidéos de poneys.

    Les traces de mes activités douteuses sont sur un serveur qui s'autodétruit si je ne poste pas sur la tribune toutes les 24h.

    Comme ils vont me garder 48h en garde à vue, ils ne trouveront rien à moins de lire ce post !

    Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

  • # pam_duress

    Posté par . Évalué à 2 (+3/-1).

    Si à tout zazar on est amené à ouvrir une session malgré tout, il peut être intéressant d’utiliser pam_duress : https://github.com/rafket/pam_duress

    Ça permettrait par exemple d’effacer le fameux conteneur chiffré.

    Le must serait en prime un script qui se réécrit une fois le nettoyage terminé pour laisse croire qu’on ne faisait rien d’autre que d’envoyer un petit "ping" sur un serveur distant, par exemple. Ce qui est moins suspicieux que de laisser la trace de rm -rf /home/ici_la_la_la_ya_des_documents_chiffres.img.

    • [^] # Re: pam_duress

      Posté par . Évalué à 1 (+2/-1).

      Super sympa :)

      Je viens aussi de trouver ce petit script bash fort sympathique :

      https://github.com/trpt/usbdeath

    • [^] # Re: pam_duress

      Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+1/-2).

      Ça permettrait par exemple d’effacer le fameux conteneur chiffré.

      Si l'enquêteur a fait son job correctement, le disque est dupliqué avant toute opération, devant toi, et on te donne l'empreinte numérique.

      C'est ce qui devrait se faire aux USA (je suppose que dans pas mal de cas ce n'est pas fait. Je ne connais pas).

      En France c'est niet. Si on découvre quoi que ce soit sur ton disque, l'enquêteur aura très bien pu le mettre lui-même, et tu es baisé.
      Cela dit, pas sûr que ça change quoi que ce soit : si l'enquêteur veut te planter, il fait la manip devant toi, duplique le disque, tu donnes l'empreinte numérique et basta. Ta parole ne vaut rien.

      • [^] # Re: pam_duress

        Posté par . Évalué à 1 (+4/-3).

        C'est pour ça que personnellement je n'ai trouvé sur mon laptop que deux solutions vraiment convaincante :

        1) Effacer le headers luks après le démarrage.

        Les forces de l'ordres s'ils veulent faire une empreinte vont soit devoir faire une attaque cold boot

        C'est une attaque rare est coûteuse et je pense que si ont enlève le header même avec la clef, je pense qu'ils auront du mal à reconstruire le header.

        2) Une clef usb bootable comme tails :)

        En revanche pour Android pour le moment, je n'ai pas trouvé de solution élégante :(

        • [^] # Re: pam_duress

          Posté par (page perso) . Évalué à 0 (+1/-3).

          Les forces de l'ordres s'ils veulent faire une empreinte vont soit devoir faire une attaque cold boot

          L'empreinte concerne ton disque physique complet.

          C'est pour que la preuve soit opposable en cas de contestation. Si par exemple ils trouvent des trucs illicites qu'ils ont mis eux-même --> si on fait l'empreinte du disque une fois leur trouvaille faite, ça ne colle pas avec celle de départ.

    • [^] # Re: pam_duress

      Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-1).

      Et du coup tu es accusé de destruction de pièces à convictions (ou quelque soit le terme technique), ce qui est vraisemblablement plus problèmatique que de refuser de donner ses clefs.

      pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

      • [^] # Re: pam_duress

        Posté par . Évalué à 3 (+2/-1).

        Comment on pourrait t'accuser d'avoir détruit quelque chose dont on a aucune preuve qu'il a jamais existé ?

        • [^] # Re: pam_duress

          Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

          C'est connu, les gens innocents détruisent les éléments susceptibles de les innocenter :-)

          La semaine dernière il y a eu un enlèvement près de chez toi. Tu es totalement innocent dans l'affaire.
          Les enquêteurs découvrent que les sols et murs de ton logement ont été nettoyés à l'eau de Javel, et que ta voiture est incendiée.
          Tu vas expliquer aux enquêteurs que tu voulais t'assurer qu'il soit impossible de vérifier que tu es innocent ?
          À moins qu'on trouve rapidement une autre piste crédible, tu vas rester en préventive un bon moment.

          Avec pam_duress ce n'est pas facile de prouver que tu l'as utilisé s'ils n'ont pas au préalable copié le disque. S'ils ont copié le disque alors pam_duress n'a aucune utilité.

          • [^] # Re: pam_duress

            Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

            Avec pam_duress ce n'est pas facile de prouver que tu l'as utilisé s'ils n'ont pas au préalable copié le disque. S'ils ont copié le disque alors pam_duress n'a aucune utilité.

            Du coup, l'analogie est fausse : pour eux, je n'ai jamais eu de voiture, ni de logement.

  • # Migration complète sous Tails

    Posté par . Évalué à 1 (+2/-1).

    J'ai enfin sauté le pas et j'ai migré complètement sous Tails.
    J'ai pris une décision assez extrême, mais c'est de ne plus jamais avoir aucune donnée stockée localement.

    J'ai acheté une clef USB miniature afin que je puisse ranger mon laptop facilement dans sa sacoche :

    https://www.amazon.com/SanDisk-Low-Profile-SDCZ430-032G-G46-Everything-Stromboli/dp/B07C4BCH1B/ref=sr_1_6?crid=2ISRFNJ41UV51&keywords=sandisk+ultrafit&qid=1558521548&s=gateway&sprefix=sandisk+ultrafit%2Caps%2C500&sr=8-6

    Car l'expérience me l'a démontré quand ont à des données chiffrées il y a un risque juridique qu'on soit obligé de divulguer son mot de passe à un tiers.

    Actuellement je stocke toutes mes données sur un petit serveur en dehors de l'union européenne et des états unis d'Amérique.

    Je monte mon répertoire :

    sshfs host:/mnt/directory-crypt /home/amnesia/directory-crypt -o reconnect

    Et pour éviter que mes données soit déchiffré sur le serveur :

    cryfs /home/amnesia/directory-crypt /home/amnesia-directory-uncrypt

    Pour plus de sécurité le harddrive du disque dur de mon serveur et chiffré avec dm-crypt.

    Ainsi, en cas de problème, il me suffit simplement de sortir la clef USB et le PC s'étend et wipe la RAM.
    Ils ont vraiment pensé à tous les petits gars de chez Tails.

    La seule attaque théorique possible reste une attaque cold boot pendant qu'il y'a de la batterie ou que mon PC est branché sur le secteur.

    Il me reste à migrer mon serveur ssh sur un .onion et à planifier des backups.

    • [^] # Re: Migration complète sous Tails

      Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

      À vrai dire, j'ai surtout l'impression que l'objet du journal est surtout de se vanter d'utiliser les méthodes que tu penses être les plus extrêmes de se protéger informatiquement de l'État.

      • [^] # Re: Migration complète sous Tails

        Posté par . Évalué à 1 (+2/-1).

        De la vantardise ?

        Non, je suis simplement choqué d'avoir été confronté par effet de rebond à la justice et à ces officiers judiciaires.

        J'ai divulgué des mots de passe que je ne voulais pas, alors qu'ils eussent une preuve traditionnelle physique de ma non-implication.

        Dans tous les cas si des personnes comme les gars de chez Tails, Tor & Tor Browser font un travail fantastique, c'est qu'il y a un réel besoin de pouvoir se protéger contre nos démocraties.

        Ces outils devraient être déployés massivement afin de démontrer l'inefficacité des lois de surveillances et de viols de nos vies privées.

        En revanche, je le réécris, pour le moment, je n'ai malheureusement trouvé aucune solution élégante pour Android qui laisse trop de traces …

        Via à un autre journal (https://linuxfr.org/nodes/117265/comments/1771905), j'ai trouvé le site de minifree et ils proposent des modifications du hardware super intéressantes :

        https://minifree.org/product/security-mods/

        Notament la partie :

        All DMA-capable slots removed

        DMA (direct memory access) is when a device has its own access to main memory so that it can operate independently of the CPU. This is a performance decision made in modern computers, to mitigate the slow performance that was seen on older computers where all hardware communication had to be coordinated (including I/O itself) through the CPU.
        DMA is very good for most things, but for external hotswappable devices it is a security risk because an attacker could easily insert a malicious device into your system while it’s running which can be used to very quickly extract anything in RAM, which could include your encryption keys.

        We will do the following:

        Remove the cardbus/expresscard slot
        Remove firewire slot (USB ports left intact, since USB devices don’t have DMA)
        Docking port connector disabled (but not removed, because doing so is extremely invasive physically to the mainboard)
        SATA ports removed*

        *For info, see:
        https://libreboot.org/faq.html#hddssd-firmware

        • [^] # Re: Migration complète sous Tails

          Posté par . Évalué à -1 (+0/-3). Dernière modification le 24/05/19 à 10:58.

          Dans tous les cas si des personnes comme les gars de chez Tails, Tor & Tor Browser font un travail fantastique, c'est qu'il y a un réel besoin de pouvoir se protéger contre nos démocraties

          MOUARFFFFFF mais c'est du grand grand n'importe quoi! Utiliser des outils développé par des laboratoires de l'armée d'un pays démocratique pour se protéger du pays démocratique… cela laisse réveur comme logique!

          Mon dieu, j'adore les gens qui se plaignent de la France et des autres démocraties en disant que ce n'est pas démocratique, que ce sont des états de surveillance et qui utilisent les outils, infrastructures construite par ces memes gros mechants pour se proteger des ces gros mechants…

          J'aime pas le poisson donc je mange du thon!

          • [^] # Re: Migration complète sous Tails

            Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

            Il est vrai que pas mal de pays sont problématiques, mais tout n'est pas parfait dans nos pays « démocratiques ». Il n'est pas stupide de se prémunir contre certaines choses.

            • [^] # Re: Migration complète sous Tails

              Posté par . Évalué à 0 (+0/-2).

              Et tu crois qu'il a auditer personnellement tous les outils Tor and co qui provient des grandes mechantes democraties pour se proteger d'elles? Parceque si elles sont aussi méchantes qu'il pense il se pourrait que les outils en question ne sont la que pour permettre de savoir qui veux se cacher…

  • # Que de complexité

    Posté par . Évalué à 1 (+0/-0).

    J'aurais tendance à prendre le contre pied de toute cette complexité : un dual boot avec par défaut un pauvre Windows pas spécialement sécurisé et un Linux avec l'artillerie lourde. Dans 99% des cas, si t'as rien commis de monstrueux, ils iront pas faire une grosse analyse poussée et s'il y a quelques fichiers sous le Windows ça passera, logiquement.
    Sinon oui, tails sur une clé USB et une autre avec une partoche veracrypt en mode plausible deniability, si tu veux vraiment y aller à fond. Mais dans tout les cas, avoir des trucs trop sécurisés installés sur son ordinateur portable ça peut ouvrir la suspicion.

    Ah et sinon, je voudrais pas être pessimiste, mais un juge zélé qui a vent de cryptographie lourde ou d'outils liés à la vie privée, voire oulalala le dark web comme ils disent, ça peut probablement être à charge dans ton dossier et aggraver la peine, surtout s'il y a des jurés dans un éventuel procès.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.