Journal Mieux que Santa Barbara : Munich revient aux logiciels libres

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes : aucune
56
15
mai
2020

Après être passé à GNU/Linux en 2004 et être revenu aux logiciels de Microsoft en 2017, Munich repasse aux logiciels libres.

https://www.zdnet.com/article/linux-not-windows-why-munich-is-shifting-back-from-microsoft-to-open-source-again/

Fait intéressant, le motif principal est politique : l'argent public doit servir à financer des biens publics.

Je me met à rêver d'une Europe ou les collectivités locales (municipalités, régions, états) financeraient du logiciel libre pour leur besoins propres et ce faisant, irrigueraient une économie du logiciel libre périlleuse autrement. Les entreprises bénéficieraient d'un socle informatique performant et interopérable (grâce à la gouvernance transverse européenne) et pourraient consacrer leurs budgets licences pour développer en interne et avec des SSLL des fonctionnalités spécifiques, soit de leur coté, soit de manière mutualisée.

Si seulement 10% du pognon collecté par Microsoft pour Windows+Office était rerouté vers le financement des équivalents libres, on aurait un bon qualitatif dingue.

  • # Le libre c'est pas gratuit ?

    Posté par  . Évalué à -10 (+4/-20).

    Salut !

    On m'aurait (encore) menti ? ;p

  • # Ou pas ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+18/-1).

    Si seulement 10% du pognon collecté par Microsoft pour Windows+Office était rerouté vers le financement des équivalents libres, on aurait un bon qualitatif dingue.

    Si ça part vers les SSII habituellement utilisées par l'état pour des contrats de développement de fonctionnalités dans des logiciels libres où le développement de nouveaux logiciels libres, ça risque plutôt de bien pourrir l'écosystème libre.

    Bon d'accord -> []

    • [^] # Re: Ou pas ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9 (+7/-0). Dernière modification le 15/05/20 à 22:59.

      Oui mais au moins, chaque fois qu'une appli officielle de transports en commun* échoue à me renvoyer un résultat de recherche pertinent ou à calculer un itinéraire en bus vers un arrêt de bus explicitement mentionné, on pourra faire un rapport de bug.

      (* je fais allusion à deux applis de transports en commun différentes, l'une pour la région où je vis, l'autre plus récente pour la métropole, toutes deux horriblement défaillantes, toutes deux développées par le même prestataire**. J'aimerais bien les remplacer par Transportr, mais il ne marche hélas guère mieux, du coup j'ai fait un rapport de bug.)

      (** les observateurs remarqueront que l'adresse de destination de mon bug est celle dudit prestataire. C'est une pure coïncidence : les bureaux où je suis censé travailler se situent dans la même rue. Mais on notera l'ironie de non pas une, mais deux applications proprio incapables de me guider vers leur propre développeur.)

      • [^] # Re: Ou pas ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 15/05/20 à 18:04.

        Milles excuses, mes astérisques de renvoi ont cassé la mise en forme de mon commentaire précédent, et le délai d'édition a expiré avant que je ne puisse le corriger.

        • [^] # Re: Ou pas ?

          Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

          Corrigé !

          En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

  • # voir l'adullact

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+11/-0).

    Je me met à rêver d'une Europe ou les collectivités locales (municipalités, régions, états) financeraient du logiciel libre pour leur besoins propres et ce faisant, irrigueraient une économie du logiciel libre

    Ça se fait déjà en France (et sans doute ailleurs) à travers l'Adullact

    "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

  • # C'est mal parti dans certains endroits ...

    Posté par  . Évalué à 10 (+16/-0).

    Je me met à rêver d'une Europe ou les collectivités locales (municipalités, régions, états) financeraient du logiciel libre pour leur besoins propres et ce faisant, irrigueraient une économie du logiciel libre.

    C'est mal parti avec la région "Nouvelle Aquitaine", dont le service informatique censé gérer les lycées refuse de payer ou renouveler tout équipement hors Microsoft Windows …

    Et quand on leur explique que certains enseignements nécessitent un système d'exploitation libre, ils évoquent la virtualisation (dans un hôte fenêtré, bien sûr …).

    • [^] # Re: C'est mal parti dans certains endroits ...

      Posté par  . Évalué à 4 (+3/-1).

      Et quand on leur explique que certains enseignements nécessitent un système d'exploitation libre, ils évoquent la virtualisation (dans un hôte fenêtré, bien sûr …).

      Ce qui est une excuse irecevable puisque Microsoft est un des plus gros contributeur du noyau linux en terme de commits avec en toile de fond le support de linux sous hyper-v et Azure et que Microsoft propose dans ses docs officielles le support des différentes versions de distributions linux :
      https://docs.microsoft.com/en-us/windows-server/virtualization/hyper-v/supported-linux-and-freebsd-virtual-machines-for-hyper-v-on-windows ainsi que les bonnes pratiques.

      • [^] # Re: C'est mal parti dans certains endroits ...

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+12/-2).

        Je pense qu'un jour Microsoft finira par abandonner Windows pour faire une distrib linux.

        Aujourd'hui pour les développeurs, travailler sur Windows ça veut dire installer une couche Linux (WSL ou un Virtualbox avec Linux), car 99% de leur production sont des softs pour linux.

        Aujourd'hui pour un utilisateur lambda, ça veut dire lancer un navigateur, peu importe l'OS en dessous.

        Il reste quelques gros décideurs qui s'accrochent à la suite Office…

        Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

        • [^] # Re: C'est mal parti dans certains endroits ...

          Posté par  . Évalué à -9 (+0/-11).

          Aujourd'hui pour les développeurs, travailler sur Windows ça veut dire installer une couche Linux

          Ça veut dire "je veux un IDE digne de ce nom", donc Visual Studio, donc Windows.

          "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

          • [^] # Re: C'est mal parti dans certains endroits ...

            Posté par  . Évalué à 2 (+2/-1).

            Visual Studio est aussi dispo sous Linux, non ?

            Surtout, ne pas tout prendre au sérieux !

          • [^] # Re: C'est mal parti dans certains endroits ...

            Posté par  . Évalué à 4 (+4/-1).

            pour ma gouverne, tu fais quoi comme dev avec visual studio qui n'est pas dispo sur d'autres IDE ?

          • [^] # Re: C'est mal parti dans certains endroits ...

            Posté par  . Évalué à 6 (+4/-0).

            J'ai une bonne trentaine de devs dans ma boite, les employés choisissent leur OS et IDE et je dois dire qu'il n'y a de consensus sur aucun des deux. À vrai dire je ne sais même pas s'il y a un seul visual studio (il y a quelque vscode par contre).

          • [^] # Re: C'est mal parti dans certains endroits ...

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+3/-2).

            Ça veut dire "je veux un IDE digne de ce nom", donc Visual Studio, donc Windows.

            Je n'ai encore jamais vu personne utiliser Visual Studio, la majorité des développeurs utilisant un IDE digne de ce nom doit bien se planquer.

            • [^] # Re: C'est mal parti dans certains endroits ...

              Posté par  . Évalué à -5 (+0/-7). Dernière modification le 18/05/20 à 16:06.

              Je n'ai encore jamais vu personne utiliser Visual Studio, la majorité des développeurs utilisant un IDE digne de ce nom doit bien se planquer.

              Bah écoute, si tu es content c'est le principal.

              "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

            • [^] # Re: C'est mal parti dans certains endroits ...

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+5/-1).

              J'utilise Visual Studio au quotidien.

              J'ai essayé pas mal d'IDE par le passé (kdevelop, eclipse, code::blocks, monodevelop, visual studio code, ainsi que de simples éditeurs de text comme notepad++).

              Ce que j'aime : tu installes, et ça marche. Pas de souci à se prendre la tête pour configurer un truc ou quoi que ce soit. Certains IDE hautement paramétrable (VS Code, ou eclipse par exemple), cela nécessite juste un temps de dingue à configurer et à faire fonctionner (combien de fois j'ai eu un eclipse qui ne fonctionnait plus suite à l'install/mise à jour d'un plugin ?)

              Visual Studio supporte nativement tous les langages que j'utilise au quotidien. Déboguage super aisé (y compris pour des choses comme les transformations XSLT), l'autocomplétion (Intellisense est franchement au top !).

              Ca fait longtemps maintenant que je n'utilise que Visual Studio. Les autres IDE ont très certainement évolués depuis. Certains peuvent faire beaucoup, d'autres sont plus limités dans l'intégration de différents langages. J'ai trouvé celui qui répond à mon besoin, donc pour ma part, je suis conquis :)

      • [^] # Re: C'est mal parti dans certains endroits ...

        Posté par  . Évalué à 10 (+12/-0).

        Ils peuvent faire ce qu'ils veulent, d'ailleurs qui utilisent leurs technos en dehors des machins FAT et NTFS (encore que grâce à un fabuleux dumping) sous Linux ? Pas beaucoup…
        Perso je continuerai à bouder indéfiniment Crosoft pour plein de raisons.
        Oui mon choix est trollesque et j'assume (de le dire et de le vivre).

      • [^] # Re: C'est mal parti dans certains endroits ...

        Posté par  . Évalué à 10 (+16/-0).

        Ce qui est une excuse irrecevable puisque Microsoft est un des plus gros contributeur du noyau Linux en terme de commits

        Faut revoir tes références, Microsoft a été en 2011 dans le top 20 des contributeurs au noyau Linux, lorsque Microsoft a nettoyé ses pilotes Hyper-V, que la société avait commencé à ajouter en 2009. Depuis les contributions au noyau Linux de Microsoft se font beaucoup plus discrètes et Microsoft n'apparaît plus dans le top des contributeurs au noyau Linux.

        Faudra m'expliquer en quoi ajouter le support de noyau Linux à Hyper-V, un système de virtualisation propriétaire contribue au logiciel libre et au bureau sous GNU/Linux ? L'intérêt de GNU/Linux est d'avoir un système d'exploitation le plus libre possible et virtualiser GNU/Linux sous Windows c'est ajouter des millions de lignes de codes propriétaires pour exécuter GNU/Linux, donc s'éloigner de la philosophie du logiciel libre.

        Donc le commentaire de Lgmdmdlsr est tout à fait pertinent, bien que Microsoft soit un gros contributeur open source, Microsoft ne fait pas de logiciel libre, comme l'informe la page Microsoft open source, le code de Microsoft est publié sous des licences open source approuvées par l'OSI. Tous les logiciels vendus ou donnés par Microsoft sont des logiciels propriétaires, qui peuvent parfois être basés sur des briques open source. Le cas emblématique est Visual Studio Code qui est un projet open source diffusé sous licence MIT, mais le binaire de Visual Studio Code est diffusé sous une licence propriétaire qui interdit la décompilation.

        Comme l'explique très bien Chris Dias de Microsoft dans son commentaire sous GitHub :

        Nous voulions proposer un produit de marque Microsoft, construit sur une base de code open source que la communauté pourrait explorer et à laquelle elle pourrait contribuer. […] Nous avons observé qu'un certain nombre de produits de marque étaient commercialisés sous une licence de produit personnalisée, tout en mettant le code source sous-jacent à la disposition de la communauté sous une licence open source. Par exemple, Chrome est construit sur Chromium, le JDK d'Oracle est construit sur OpenJDK, Xamarin Studio est construit sur MonoDevelop, et les produits JetBrains sont construits sur la plate-forme IntelliJ. Ces produits de marque ont leurs propres termes de licence, mais sont construits sur une base de code qui a été open source. Nous suivons ensuite un modèle similaire pour le code de Visual Studio. Nous nous appuyons sur la base de code vscode que nous venons d'ouvrir et nous le publions sous une licence Microsoft standard.

        Donc Microsoft adhère complètement à la notion de l'open source, c'est à dire une méthode de développement open source qui permet d'attirer des contributeurs externes, améliorer la qualité du logiciel tout en abaissant les coûts de développement. Mais dans le même temps, Microsoft prive ses utilisateurs des quatre libertés du logiciel libre en ne publiant que des logiciels totalement propriétaires.

        • [^] # Re: C'est mal parti dans certains endroits ...

          Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0).

          Faudra m'expliquer en quoi ajouter le support de noyau Linux à Hyper-V, un système de virtualisation propriétaire contribue au logiciel libre et au bureau sous GNU/Linux ?

          Pas besoin de t'expliquer puisque ce n'est pas ce que j'ai insinué.

          Je mentionnais cette contribution à hyper-v en réponse au fait qu'une DSI prétends ne pas pouvoir utiliser linux car ils utilisent un système de virtualisation hyper-v. Ils n'ont aucune excuse puisque Microsoft a fait en sorte que ça soit supporté.

          Je ne les ais pas mis sur un piédestal au sujet du logiciel libre.

  • # Mais le plus économique

    Posté par  . Évalué à 10 (+15/-0).

  • # Windows n'a pas à s'inquièter

    Posté par  . Évalué à -4 (+9/-14).

    L'article dit

    "Where it is technologically and financially possible, the city will put emphasis on open standards and free open-source licensed software,"

    Donc Windows restera à Munich.

    (Ok oui on est Vendredi, mais bon Munich a aussi déjà essayé de remplacer Windows sur les desktops et ils ont vu le résultat…)

    • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

      Posté par  . Évalué à 10 (+9/-0).

      (Ok oui on est Vendredi, mais bon Munich a aussi déjà essayé de remplacer Windows sur les desktops et ils ont vu le résultat…)

      Ils ont passé plus de 10 ans sur leur desktop Linux, c'est pas mal non ?

      Il ne me semble pas que ce fut un choix purement technique. Si ma mémoire ne me fait pas défaut il y a eu un évènement concomitant le déménagement du siège social allemand de Microsoft depuis la banlieue vers le centre de Munich, et il n'y avait même pas eu d'appel d'offre concurrentiel …

      Je comprends tout à fait qu'il y ait des choix politiques liés à des emplois mais venir dire que c'est la mauvaise qualité de LiMux qui a engendré la bascule est osé, même pour un vendredi !

      • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

        Posté par  . Évalué à -10 (+4/-16). Dernière modification le 16/05/20 à 22:52.

        Ils ont passé 10 ans ? Non ils n'ont pas passé 10 ans.

        Ils ont essayé de transitioner pendant 10 ans, avec au début très peu de systèmes, vers la fin pas mal plus, mais la sauce n'a jamais pris.

        Cela c'est la réalité, la transition du siège de MS c'est une belle excuse à laquelle de raccrochent les linuxiens pour ne pas avoir à admettre que Linux sur le desktop c'est toujours de la merde en boite.

        Et à voir ou en est Linux sur le desktop partout ailleurs c'est pourtant évident. Mais c'est sur, c'est parce que MS a bougé son siège ! Ils ont que cela à faire MS d'ailleurs, bouger leur siège tous les 3 matins pour gagner des marchés.

        • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0).

          Ce n'est pas vraiment ce qu'a l'air de dire ce reportage, d'une chaine allemande : https://youtu.be/duaYLW7LQvg?t=1070

          • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

            Posté par  . Évalué à -10 (+5/-18).

            Comment va Linux sur le desktop ? Ah oui, toujours restreint à une infime minorité de geeks.

            Cela dit tout

            • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

              Posté par  . Évalué à 10 (+9/-1).

              Il est indéniable que windows est largement plus répandu en entreprise, mais il existe des boites qui tournent avec une quasi exclusivité de linux et les employés ne sont pas des geeks.

              C'est à l'image des taux d'utiliation des particuliers en fait, et ça n'a pas grand chose à voir avec les qualités techniques des OS en question.

              • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                Posté par  . Évalué à -5 (+4/-9).

                C'est l'expérience utilisateur, le système de packaging, etc…

                Le kernel n'est certainement pas un problème, mais l'ensemble de ce qu'il y a dessus par contre l'est.

                Suffit de voir le succès d'Android en comparaison. Certes il y a Google derrière, mais simplement avoir Google derrière ne suffit pas, il faut que le produit final réponde aux attentes et force est de constater que les distribs Linux desktop n'ont jamais vraiment fait l'affaire.

                • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                  Posté par  . Évalué à 10 (+11/-2).

                  C'est tout de même négliger l'impact de la vente liée et de la politique de licence de Microsoft qui permet de faire la différence lorsque les différences au niveau des prix des composants de PC sont faibles. 20 ou 30 € de réduction change tout dans ces conditions …

                  En fait on n'en sait rien de l'adéquation de Linux avec l'application Bureau.

                  • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                    Posté par  . Évalué à -8 (+3/-12).

                    Vente liée ? Ah le gag. Apple n'a pas de problème à vendre des Macs, c'est une excuse à la con la vente liée.

                    C'est toujours la même histoire depuis 20 ans, c'est la faute de tout le monde sauf Linux !

                    • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9 (+7/-0).

                      Vente liée ? Ah le gag. Apple n'a pas de problème à vendre des Macs

                      C’est une blague ? Apple aussi fournit l’OS avec le matériel justement ! Et Apple non plus ne compte pas sur les ventes d’OSX sans matériel pour diffuser son OS, donc ton contre-exemple ne fait que confirmer le propos auquel tu réponds.

                    • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+5/-0).

                      On ne peut décemment pas comparer les situations d'Apple et de Linux.

                      Apple vend des produits physiques (Mac, iPod, iPhone, Apple Watch, Apple TV…) qu'on ne peut pas télécharger gratuitement. Ils vont donc toucher de l'argent sur chaque vente (avec des marges particulièrement confortables).

                      Apple gagne de plus en plus d'argent avec les services (App Store, Apple Music, Apple TV+, iCloud…)

                      Apple bénéficie d'une force de frappe marketing hallucinante. Pire encore, de nombreuses campagnes publicitaires pour les produits Apple (typiquement l'iPhone) seront prises en charge intégralement par des acteurs tiers (comme les opérateurs télécoms).

                      Apple dispose de centaines d'Apple Stores, ainsi que des milliers de revendeurs / réparateurs agréés.

                      Apple créé un écosystème fermé et encourage fortement, voir oblige dans certains cas, ses utilisateurs / développeurs tiers à acheter ses différents types de produits. Par exemple, un développeur d'applications iOS devra obligatoirement disposer d'un Mac.

                      Stratégie qui fait d'Apple la première capitalisation boursière, là où les distributions Linux, de par leur gratuité, ne gagneront pas un kopeck, ou à peine de quoi embaucher un ou deux développeurs grâce aux dons. Flathub ne touchera pas 30% de commission sur les téléchargements. Il n'y a donc que des bénévoles pour gérer la plateforme. Et c'est comme ça pour tout.

                      Ce n'est donc absolument pas une question de produits ou de finissions si Linux ne dispose pas (et ne disposera sans doute jamais) des mêmes parts de marché.

                      Ce qui n'empêche pas de voir la qualité des distributions, des environnements de bureau ou des applications s'améliorer au fil du temps. C'est également une bonne chose de voir des constructeurs comme Dell ou Lenovo proposer une gamme de machines sous Linux, de contribuer au développement de certains pilotes ou de proposer les mises à jour de leurs firmwares via LVFS.

                      • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+2/-1).

                        Ce n'est donc absolument pas une question de produits ou de finissions si Linux ne dispose pas (et ne disposera sans doute jamais) des mêmes parts de marché.

                        Enfin, si Apple dispose de cette force de frappe, c'est bien parce que ses produits se vendent et non le contraire, hein ;)

                • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                  Posté par  . Évalué à 8 (+10/-4).

                  Windows mobile a échoué, donc Windows n’est pas près pour le desktop.

                • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+24/-1). Dernière modification le 17/05/20 à 10:52.

                  Rien à voir avec des quelconques qualités. Au boulot je suis passé sous Windows parce que certains compilateurs pour l'embarqué n'existent que sous Windows et parce que l'admin était pro-windows. Eh bien je trouve ça carrément insupportable et super lent (en grande partie à cause de l'antivirus intégré). Je suis obligé de réinstaller les pilotes de carte son après chaque mise-à-jour parce qu'elle ne marche plus. L'autre jour l'explorateur de fichiers me dit que je n'ai pas le droit de supprimer un répertoire alors que ça marche si je supprime les fichiers un à un… Des merdes comme ça c'est tous les jours. Je ne sais pas comment les gens font pour supporter ça, je pense qu'ils sont juste habitués aux dysfonctionnement et ne les voient plus.

                  • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+4/-0).

                    Et pour pas me répéter, voici un vieux commentaire sur l'utilisation de linux par des gens qui ne savent même pas que ça existe : https://linuxfr.org/news/libreoffice-4-3-est-sorti#comment-1554506

                    • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                      Posté par  . Évalué à -10 (+1/-17).

                      Dingue que 98% de la planète refuse d'écouter depuis 20 ans.

                      Une cabale, c'est une cabale !

                      • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+5/-0).

                        Bah la majorité de la planète ne sait même pas qu'il y a autre chose, donc forcément.

                        • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                          Posté par  . Évalué à -10 (+0/-13).

                          Encore une excuse.

                          La majorité de la planète d'entreprise le sait très bien et n'a jamais adopté Linux sur le desktop.

                          Faudrait quand même arrêter de faire l'autruche à un moment, 20 ans la tête dans le sable ça doit faire long.

                          • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+4/-0). Dernière modification le 18/05/20 à 09:19.

                            La majorité de la planète d'entreprise le sait très bien

                            Non. Même dans les grands groupes ou les grandes administrations. Et les administrateurs systèmes qui savent qu’il y a autre chose n’ont pas forcément les compétences pour administrer un parc qui utilise cet autre chose (et forcément, vu qu’ils sont recrutés pour faire tourner le parc actuel, ça ne bouge pas vite). Tu as bossé dans de très grosses boites dans le domaine de l’informatique, tu surestimes à mon avis beaucoup le fonctionnement de beaucoup d’autres sociétés, même grosses.

                            Et puis il y a la suite Office…

                            • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                              Posté par  . Évalué à 3 (+2/-0).

                              L'OS lui-même est assez peu important, les gens s'adaptent à l'interface même si elle ne leur convient pas. Beaucoup ont acheté des mac et se sont adapté sans problème.
                              Le gros avantages de Windows & Mac c'est que c'est installé de basé et donc que le matériel est supporté à 100%. Et les quelques briques logicielles très utilisées non présentes sur Linux : la suite Office, la suite Adobe, certains clients de synchronisation de fichiers comme Google Drive

                              • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                                Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0).

                                […] c'est installé de basé et donc que le matériel est supporté à 100%.

                                Au moment de l'achat, parce que par la suite, avec les mises à jours, à un moment les drivers ne sont plus disponibles, alors qu'avec Linux, souvent le driver standard fait bien le taf.

                          • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                            Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0).

                            Je pense que ça n'a rien à voir avec les qualité des différents OS. Je trouve Windows 10 plutôt pas mal. En plus, on a le WSL pour les trucs vitaux au boulot.

                            La principale raison est humaine si tu veux mon avis, les habitudes, etc. J'avais passé ma femme à Linux elle avait un peu râlé. Mais si était habituée. Après un cambriolage est la perte du PC, il a fallu acheter un PC en urgence. Il avait Windows, et elle en avait besoin immédiatement, du coup je lui ai laissé le Windows. Elle a râlé sur Windows. Une fois réhabituée, elle a re-râlé au passage à Linux qu'elle avait réclamé…

                            Je pense simplement que sorti des geeks, les gens ne s'intéresse pas à apprendre des choses nouvelles, ils savent utiliser leurs PC d'une certaine manière, et il y a une perte d'efficacité lors de la transition, temps qu'ils refusent de passer. Moi c'est pareil, je galère à chaque fois qu'on m'impose un Windows au boulot. Même si, comme dit plus haut, le WSL me sauve ;-).

                            Microsoft finira peut-être par fournir un middleware et une couche graphique à Linux pour le nouveau Windows…

                  • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+4/-2).

                    Des merdes comme ça c'est tous les jours. Je ne sais pas comment les gens font pour supporter ça, je pense qu'ils sont juste habitués aux dysfonctionnement et ne les voient plus.

                    Ce n'est pas un argument recevable car il y a la même chose sur les autres systèmes.

                    Sur Linux il y a aussi plein de trucs pénibles qui n'existent pas sous Windows.

                    Par exemple le fait que la saturation de la mémoire rende une machine Linux tellement inutilisable qu'on est obligé d'éteindre à l'arrache. On n'a presque jamais ça avec Windows. Sur Linux ça arrive facilement dès qu'on charge la mule.

                    Par exemple la mise en veille qui est loin loin loin d'être tranquille avec Linux, alors que sous Windows il y a très peu de problèmes.

                    Ce sont des exemples sur des trucs majeurs, pas de petits détails d'un recoin de d'un explorateur de fichiers.

                    • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                      Posté par  . Évalué à 6 (+4/-0).

                      Cette histoire de veille, c'est intimement lié au hardware. Sur du matos supporté la veille marche bien. En tout cas zero problème ici sur mes 4 derniers ordis. Et en général à moins qu'une entreprise fonctionne en mode byod (et dans ce cas là s'assure d'être agnostique en terme d'OS et privilégie les applis web ou avec api documentée) elle achète et teste son hardware.

                      • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                        Posté par  . Évalué à -6 (+2/-9). Dernière modification le 17/05/20 à 20:45.

                        L'utilisateur se fiche de l'explication, il constate que la veille ne marche pas.

                        Le desktop c'est pas que les grosses entreprises avec un département IT. C'est ta grand mère, le coiffeur du coin, un restaurant, etc… Eux ils n'ont personne pour tester et valider.

                        • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                          Posté par  . Évalué à 8 (+7/-1).

                          On parle du choix de Munich ici, pas de ta grand-mère.

                          • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                            Posté par  . Évalué à -3 (+1/-5). Dernière modification le 17/05/20 à 23:11.

                            Le choix de Munich est probablement dû à l'expérience utilisateur.

                            • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                              Posté par  . Évalué à 8 (+6/-0).

                              Je crois personnellement que les choix changeants de Munich suivent probablement les changements de bords politiques et qu'à un moment, quelque soit le choix final décidé ça tiendra plus de l'exaspération lié à des aller-retours inutiles dans tous les sens.

                        • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                          Posté par  . Évalué à 6 (+6/-1).

                          L'utilisateur se fiche de l'explication, il constate que la veille ne marche pas.

                          Comme souvent Monsieur pasBill pasGates n'a pas compris le problème, si l'utilisateur achète un ordinateur préinstallé sous Ubuntu comme ceux vendus par Sytem76 ou Dell l'utilisateur ne rencontrera aucun problème. C'est le constructeur qui valide le bon fonctionnement du système d'exploitation sur ses ordinateurs. Canonical travaille avec Acer pour certifier Ubuntu sur certains portables et Google fait également un gros travail pour remonter le travail fait sur les Chromebooks dans les sources du noyau Linux.

                          Ta grand mère, le coiffeur du coin, un restaurant, achètent généralement un ordinateur avec un système d'exploitation préinstallé, si ces personnes achètent un ordinateur préinstallé sous GNU/Linux comme ceux de Sytem76 ou Dell ou encore même un Chromebook la veille marchera sans problème.

                        • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+6/-1).

                          Bah moi je dois être le mec le plus mal chanceux du monde parce que les systèmes Windows validés par les fabricants me posent des soucis.

                          Je viens de faire une petite recherche sur mon problème de son à la mise à jour de Windows, bah on trouve des articles qui en parlent régulièrement ("La dernière mise-à-jour de Windows a cassé la partie audio, voilà comment faire", de 2015, 2018, 2020… j'ai pas cherché longtemps). Peut-être que le problème ne vient même pas de Microsoft, mais comme tu dis, on s'en fout, moi l'utilisateur je dis que c'est de la grosse daube pas prête pour le bureau comme tu le fais pour Linux.

                          Franchement, je dis pas que Windows marche moins bien que Linux, je dis que
                          1- Ce système ne me convient pas, je n'arrive pas à m'y faire
                          2- Même si je n'aime pas, bah on m'oblige à l'utiliser et je ne dois pas être le seul
                          3- Des problèmes bien chiants, y'en a à la pelle, et franchement je ne pense pas que ça soit mieux que sous Linux, donc non ça ne doit pas être prêt pour le bureau alors.

                          • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+3/-0).

                            Bah moi je dois être le mec le plus mal chanceux du monde parce que les systèmes Windows validés par les fabricants me posent des soucis.

                            Ils ne font pas que les valider, ils ajoutent souvent des drivers/softs proprios buggés et mal maintenus.

                            Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

                      • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                        Posté par  . Évalué à 3 (+4/-3).

                        Cette histoire de veille, c'est intimement lié au hardware. Sur du matos supporté la veille marche bien.

                        "Chez moi ça marche".

                        "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                      • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+2/-0).

                        Cette histoire de veille, c'est intimement lié au hardware.

                        Dans bien des cas c'est lié à la partie logicielle. Par exemple ce journal d'il y a 2 jours : https://linuxfr.org/users/ps12r/journaux/astuce-reparer-l-hibernation-non-fonctionnelle-sur-fedora-32

                        Pour ma part j'ai vu principalement des soucis purement logiciels pour la mise en veille, et quelques histoires de matériels non gérés par Linux (alors que gérés par Windows. Du coup c'est considéré comme logiciel aussi, mais à cause des fabricants ?).

                  • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                    Posté par  . Évalué à -1 (+1/-4).

                    Euh ouais alors je n'ai aucun de ces dysfonctionnements.

                    Ces fous comme les linuxiens croient que si ça foire chez eux, c'est forcément pareil pour tout le monde.

                    Indice : chez 99% des gens, Windows ça juste marche.

                    "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                  Posté par  . Évalué à 7 (+5/-0).

                  le système de packaging a longtemps été le point faible de microsoft* donc c'est un très mauvais argument à mon sens.

                  • j'ai fais du packaging windows, ainsi que du repackaging msi.

                  L'ecosystème linux peut sembler êre un énorme foutoir mais si tu décides de ne supporter qu'une distrib et dans seulement deux versions majeures à la fois ce n'est pas du tout casse-tête.

                  • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                    Posté par  . Évalué à -5 (+0/-6).

                    Le système de packaging est ce qui rend l'installation de versions récentes de softs impossible.

                    Sur Windows le dev en chie pour le packaging, mais l'utilisateur c'est transparent pour lui.

                    C'est cela qu'il faut. Ubuntu l'a compris, mais il faut encore des efforts.

                    • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                      Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 17/05/20 à 23:09.

                      oh ben merde comment je fais alors moi pour installer des versions récentes?

                      Bizarrement sur ma fedora, mpn firefox est à jour, chromium l'est aussi, l'outil de visioconf de ma boite pareil, slack, flowblade et toutes les autres applis pour lesquels je souhaite utiliser la dernière version…hey mėme microsoft teams, une applis microsoft est à jour, et sans MSI!!!!

                      Dingue.

                      Tu m'aurais parlé de l'intégration avec l'AD ou des GPO j'aurais dit oui Microsoft avait une avance intéressante à l'époque où ce genre de trucs était important.

                      • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                        Posté par  . Évalué à -3 (+0/-4).

                        Tu généralise à toutes les grosses distribs et l'énorme majorité des softs ?

                        Non, et c'est un des problèmes.

                        Flatpak arrive mais il n'est pas parfait et ne supporte pas plein d'apps.

                        • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                          Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

                          Tu généralise à toutes les grosses distribs et l'énorme majorité des softs ?

                          Oui l'énorme majorité des softs finaux (j'exclue volontairement les bureaux style kde/gnome parce que ce sont des interfaces et dans le monde mac/windows c'est aussi itératif avec les versions desdits OS) peuvent être obtenus en dernière version sur les grosses distribs (centos/fedora/debian/ubuntu/opensuse/arch/manjaro).

                          Forcément si ton exemple distrib majeure , c'est encore slackware…on va avoir de la peine, quoique je suis certain qu'on peut installer nix/flatpack/snap sur une slackware et les fichiers appimage devraient aussi être utilisables.

                          • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                            Posté par  . Évalué à 0 (+2/-3).

                            Un thread comme par exemple https://askubuntu.com/questions/1183121/why-ubuntu-18-04-has-libreoffice-6-0-7-how-can-i-upgrade-that-to-version-6-28

                            explique très bien le problème.

                            C'est cela l'expérience utilisateur.

                            • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                              Posté par  . Évalué à 10 (+12/-0).

                              Bof.

                              Tu prends n'importe quel logiciel, tu poses la même question pour windows et on te dira d'aller télécharger la dernière version sur le site de l'éditeur.

                              Et ooooh magie si tu vas sur le site de libreoffice tu pourras télécharger le .deb et l'installer à la dernière version.

                              Ça montre justement que linux était en avance sur microsoft parce que la seule personne qui se poserait ce genre de question sous windows serait un utilisateur de chocolatey…fortement inspiré du packaging sous linux.

                              Et à coup d'anecdote on peut aller loin. Pour t'en sortir une qui ne date que de quelques heures, j'ai aujourd'hui vu ma future ex-femme vouloir scanner plusieurs documents dans un pdf unique sous windows (je ne suis pas prosélyte, elle a toujours utiisé windows au boulot donc elle voulait le même). D'une part elle n'avait aucune idée de quel logiciel démarrer pour accéder à la fonctionnalité scanner (je lui ai dis d'appuyer sur la touche "windows" et de taper scan, elle est tombé sur l'outil epson fournit avec notre imprimante multifonction. Après 2 minutes elle s'est énervé parce qu'elle ne comprenait pas avec l'outil fourni par Epson comment scanner plusieurs pages et les sauvegarder dans un document pdf unique au point qu'elle s'est exclamé d'un "fais chier cette merde je vais prendre des photos avec mon téléphone" (je lui avais montré comment utiliser tinyscan il y a quelques mois qu'elle utilise souvent). Et là j'ai dit stop!, si tu veux vraiment une bonne qualité, on a un vrai scanner c'est dommage, prends mon pc. Et je lui ai juste dis d'appuyer de faire comme sur le sien, d'appuyer sur la touche "windows" et de taper scan pour avoir la bonne appli. Et là magie elle est tombée sur simple-scan qui comme son nom l'indique est super simple à utiliser et elle a pu scanner ses documents dans un fichier unique.

                              Alors je pourrais dire windows c'est de la merde, c'est pas prêt pour le desktop. La vérité c'est que le soft fourni avec l'imprimante multifonction a probablement une UI de merde. Je crois avoir le souvenir que windows 10 proposait aussi son appli de scan, qui est probablement facile d'utilisation elle-aussi mais vois-tu, une utilisatrice pas vraiment passionnée par l'informatique n'est pas tombée dessus du premier coup et a eu une expérience tellement merdique qu'elle s'apprêtait à photographier ses documents. C'est certe très pratique et je le fais moi-même pour du contenu dont la qualité et l'alignement même après redressement n'est pas obligé d'être parfait, mais c'est quand même un gros échec.

                        • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                          Posté par  . Évalué à 9 (+7/-0).

                          Tu noteras que je n'ai pas fait du windows bashing, je ne prétends pas dire qu'il est nul. Par contre je pense que le fait que linux ait peu de parts de marchés ne vient pas de faiblesses techniques. Il est juste casi impossible de grignoter des parts de marchées sans vendre des pc préinstallés, parce que l'inertie est telle que les gros fabricants historiques ne peuvent pas abandonner windows, du coup les pc préinstallés sous linux proviennent principalement de etites boites qui n'ont pas les budgets R&D pour sortir le truc qui dera oublier Apple ou un thinkpad. D'une manière générale il faudrait des budgets marketing enormes pour faire gagner des parts de marché à un OS, quelqu'il soit. C'est la même chose pour le marché des smartphones. Apple tenait la partie haut de gamme mais avant android il n'y avait rien dans les autres gammes de prix. Android a tout de suite pris des parts de marché à une époque ou Microsoft a surement fait des erreurs de stratégie. Une fois le playstore et les constructeurs asiatiques conquis c'était plié, et il parait pourtant que windows mobile était pas si mal foutu. Et maintenant mėme lesdits constructeurs asiatiques n'arrivent pas à vendre des OS alternatifs pour sortir du carcan Google.

                          • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                            Posté par  . Évalué à 0 (+2/-3).

                            Être dominant aide c'est sûr, mais les constructeurs c'est l'oeuf et la poule, tant qu'ils ne voient pas de marché ils ne feront pas d'efforts.

                            Pour moi c'est vraiment une excuse, et la raison la plus simple pour mon point de vue est le nombre de gens qui sont passés de Linux à Mac.

                            Ce sont des gens qui veulent un Unix, mais qui veulent une meilleure expérience. Linux pourrait faire ce qu'un Mac fait niveau expérience hein, mais aujourd'hui aucune distrib n'a ce niveau de finition. Elles ont toutes le marché du geek / développeur et des serveurs d'entreprise en ligne de mire et font peu d'efforts pour le desktop et cela se voit.

                            • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                              Posté par  . Évalué à 7 (+5/-0). Dernière modification le 18/05/20 à 00:00.

                              Pour moi c'est vraiment une excuse, et la raison la plus simple pour mon point de vue est le nombre de gens qui sont passés de Linux à Mac.

                              Ce sont des gens qui veulent un Unix, mais qui veulent une meilleure expérience. Linux pourrait faire ce qu'un Mac fait niveau expérience hein, mais aujourd'hui aucune distrib n'a ce niveau de finition. Elles ont toutes le marché du geek / développeur et des serveurs d'entreprise en ligne de mire et font peu d'efforts pour le desktop et cela se voit.

                              Mmmmph je ne sais pas. De ce que j'en vois la plupart des gens qui veulent un mac le veulent pour avoir l'objet lui-même plus que l'OS, et parce qu'en terme de mobile ils ont un iphone. Les autres c'est pour avoir une stack logicielle particulière, par exemple les gens qui travaillent dans un domaine particulier et qui veulent une stack logicielle bien précise parce qu'ils ne veulent pas perdre un workflow auxquels ils sont habitués et ça tend parfois au culte casi religieux. Si tu prends par exemple la music Ableton Live, Cubase ou Presonus Studio One ne sont dispos que sur Windows et Mac. Pourtant il existe d'autres DAW proprios qui sont dispos également pour linux comme Bitwig Studio (développé par des ex de Ableton), Cockos Reaper ou Tracktion Waveform qui sont d'un point de vue des reviewers tout aussi convainquants. Mais tu ne fais pas passer quelqu'un d'un DAW à un autre sans une killer feature hyper convainquante ou parfois simplement une sorte de mouvance parce qu'une personne reconnue dans le métier a décidé de switcher et d'en faire la promo. Même chose dans d'autres métiers.

                              Maintenant pour faire une analogie, penses un peu à ce que tu entends par exemple par fromage de qualité (ou chocolat de qualité). Et maintenant réfléchis aux fromages et chocolats les plus vendus dans le monde. Est-ce que ce sont nécessairement les meilleurs ?

                              Note: je ne prétends pas que windows est à l'informatique ce que la pseudo version américaine du goudat est au fromage. Je tiens juste à signaler que ne pas avoir beaucoup de parts de marché ne signifie pas qu'un truc n'est pas au niveau en terme de qualité et d'efficacité.

                            • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                              Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0).

                              Ils ne sont pas sur Mac juste pour le niveau de finition.
                              Pour avoir les deux, la valeur ajoutée du Mac elle est "uniquement" parce que c'est un excellent compromis entre Windows & Linux. On a quasiment autant de compatibilités logiciels que sur Windows avec un environnent Unix.
                              Certes le matériel est très bon et c'est bien peaufiné niveau logiciel mais quand tu vois le prix à l'achat, ce qu'il y a à coté et pas de vrai garantie.
                              Plus le sentiment de ne pas être maître de son matériel…. Si demain le mac ne démarre pas je ne sais même pas si je peux m'en sortir

                • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+10/-0).

                  C'est l'expérience utilisateur, le système de packaging, etc…

                  les mises à jour qui empêchent d'utiliser l'ordinateur pendant des plombes, les logiciels à installer après être allé les chercher les uns après les autres et les avoir dézippé, l'angoisse, après une mise à jour, de ne plus avoir sa vieille imprimante reconnue, un seul environnement de bureau assez peu personnalisable, pas la possibilité de pouvoir entrer n'importe quel caractère grâce à son code Unicode, la quasi nécessité de recourir à un pro en cas de gros pépin, la configuration à revoir d'entrée de jeu un peu partout pour ne pas être pisté par Microsoft.

                  Sinon, en effet, c'est mieux Windows.

                  OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

                  • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                    Posté par  . Évalué à -2 (+2/-5).

                    Moi je me contente de constater :

                    • quasiment personne n'utilise Linux sur le bureau
                    • nombre de ceux qui le faisaient en tant que jeune geeks sont passé sur Mac

                    20 ans qu'on entend les mêmes dire que Linux va très bien pour le desktop mais que c'est une cabale. Ce serait hilarant since n'était pas triste.

                    Voilà quoi. Les fans de Linux peuvent absolument s'enfoncer la tête dans le sable et jurer que la faute est partout sauf dans les distribs, mais cela ne va pas aider à résoudre le problème.

                    • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8 (+6/-0).

                      Bah écoute, pas mal de gens de mon entourage et qui ont utilisé Linux sans savoir que c'était pas Windows (parce qu'ils ne connaissent vraiment rien) s'en sortaient très bien, donc on dirait que ça va en fait. Juste y'a pas de puissance marketing, ou alors Microsoft et Apple dépensent des millions tous les ans en pub pour rien ?

                      • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                        Posté par  . Évalué à -5 (+1/-7).

                        20 ans

                        Une infime minorité d'utilisateurs desktop

                        Mais oui, continuons à rejeter la faute ailleurs. C'est toujours les autres, jamais Linux.

                        • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                          Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

                          On en parle de windows mobile?

                          • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                            Posté par  . Évalué à -1 (+1/-3).

                            C'est clairement la faute de MS windows mobile, ils ont raté le virage et n'ont jamais eu les softs car ils sont arrivé trop tard.

                            Linux a les softs en grande partie (pas trop les jeux, mais cela pourrait se régler avec les apps Android) , ce n'est pas cela son problème de mon point de vue.

                            • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                              Posté par  . Évalué à 9 (+7/-0). Dernière modification le 18/05/20 à 00:03.

                              C'est clairement la faute de MS windows mobile, ils ont raté le virage et n'ont jamais eu les softs car ils sont arrivé trop tard.

                              Ce que je veux dire par là c'est que son échec n'est pas du à une question d'avoir un OS au point. Le timing était important. Et maintenant c'est hyper dur de renverser la vapeur, pourtant des gros comme Samsung, LG aimeraient bien avoir leur OS et pas être "dirigés" par Google.

                              Quand Linux est arrivé, Microsoft et Apple étaient déjà dans la place.

                              • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                                Posté par  . Évalué à -3 (+0/-4).

                                Il y a plusieurs facteurs c'est certain, mais cela fait 20 ans que Linux a eu pour grignoter des parts, il n'est allé nulle part.

                                Apple a une minorité sur les téléphones et les PCs, mais c'est clairement un succès.

                                Si Linux arrivait à 10% ce serait énorme, pourtant c'est inenvisageable. Il n'y a rien dans le produit pour convaincre les gens de switcher. Les needs et secs ? Oui, les autres non.

                                • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+9/-0).

                                  Il y a plusieurs facteurs c'est certain, mais cela fait 20 ans que Linux a eu pour grignoter des parts, il n'est allé nulle part.

                                  Il t’a bien fallu 200 commentaire pour enfin admettre qu’il y a plusieurs facteurs qui expliquent le fait que Linux ne prenne pas sur le bureau. On perd pas espoir, peut-être que dans quelques années tu admettras qu’ils n’ont pas tous la même importance et que des problèmes extrinsèque peuvent parfois avoir plus d’importance que des problèmes intrinsèques.

                                  Sinon, personne ici ne dit que Linux n’a aucun défaut, on est tous d’accord pour dire qu’il en a plein et on essaye seulement de te faire comprendre que « les UI sont fini à la pisse » ou « les gestionnaires de paquets c’est pas bien » ça n’est pas un bon argument sur pourquoi Linux ne prend pas sur le bureau (d’ailleurs j’ai pas vu d’autres arguments de ta part et ceux là ne tiennent pas la route quand on compare à Windows ou Android).

                                  C’est pas en répétant « c’est uniquement la faute de Linux » que ça va devenir vrai.

                                  Les needs et secs ? Oui, les autres non.

                                  C’est quoi les needs et les secs ?

                            • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0). Dernière modification le 18/05/20 à 11:16.

                              Bah ouais, Microsoft est arrivé sur un marché ultradominé par d'autre. Et malgré un système apparemment pas si mal n'a pas pu s'imposer.

                              Le succès sur un marché n'est pas du tout qu'une question de qualité technique ou utilisabilité pour le grand public. Je ne nie pas que certaines personnes aiment Windows et le préfèrent, grand bien leur en fasse, mais qu'on ne me fasse pas croire que son écrasante domination soit simplement dûe a sa supériorité.

                              • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+2/-1).

                                Le fait que Microsoft continue à dominer le marché des ordinateurs personnels est essentiellement dû au fait qu'il est fourni avec la plupart du temps avec ses logiciels (en mode évaluation pour la suite MS Office).

                                J'ai rencontré des gens, pas des vieux (qui, pour certains et certaines ici seraient complètement à la masse en matière d'informatique, ce qui est loin d'être vrai), des jeunes avec téléphone en main, qui ignoraient à peu près tout des OS, j'ai eu affaire à des personnes pour qui un document traitement de texte est du Word (ou tableur ou présentation, remplacer par le nom du logiciel) même si c'est fait avec un autre outil que le logiciel de MS Office (et pas des gens idiots), voire, qui ne faisaient pas vraiment de différence entre les deux.

                                Je connais des adorateurs du Mac qui n'ont pas encore compris que les ordinateurs des autres marques sont tous différents et que leur qualité peut différer selon les marques notamment (et, soit dit en passant, certains sont nettement plus fiables qu'un Apple). J'en connais qui ont laissé tomber Apple aussi à cause de sa fichue politique d'enfermement. Bref.

                                Si aussi, dans les médias grand public, on présentait moins (ça arrive doucement) Linux comme un OS uniquement pour débrouillard en informatique, Linux serait plus répandu sur les PC.

                                OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

                        • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+5/-1). Dernière modification le 18/05/20 à 10:25.

                          Apple aussi a une infime minorité, pourtant tous les gens que je connais qui ont essayé un Mac préfèrent largement à Windows et ne reviendront jamais en arrière. C'est clairement pas à cause du système, il y a un ensemble de facteur :

                          • La très grande majorité des gens achètent des PC au supermarché avec Windows et ne savent même pas qu'il y a autre chose
                          • L'habitude et la résistance au changement qui va avec
                          • Parfois obligé d'utiliser Windows à cause de quelques logiciels old-school qui ne fonctionnaient que sous Windows
                          • Pour utiliser office parce que tout le monde utilise office, là il y a clairement un effet de réseau et de masse critique
                          • Pour les jeux vidéo

                          Bref, il y a tout un tas de facteurs, mais clairement, dire que Linux est moins utilisable c'est de la foutaise. Tiens, d'ailleurs aujourd'hui je suis encore incapable de faire ma visio sous Windows parce qu'il a encore une fois décidé de faire disparaître tous mes périphériques audio. Même en réinstallant le pilote ça ne marche pas (d'habitude oui). Je suis coincé, c'est génial. Mais je suis sans doute le seul à avoir des soucis sous Windows, personne d'autre en as, tous les soucis sont évidemment sous linux. D'ailleurs mes collègues changent leurs PC pro sous Windows parce qu'ils sont devenus quasiment inutilisables car magiquement lents. Un autre collègue qui a un vieux Mac qui a 10 ans compile 10x plus rapidement les mêmes projets que les PC qui n'ont que 3 ans.

                          • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                            Posté par  . Évalué à 0 (+2/-3).

                            Apple a 10% du marché, ce qui n'est pas rien, avec des produits chers.

                            Linux, qui tourne pourtant sur des machines pas chères n'a quasiment rien en parts de marché.

                            C'est dur de grignoter des parts a la plateforme dominante ? Oui tout à faire mais c'est pas impossible comme l'a montré Apple c'est surtout une affaire d'avoir les softs et le support HW.

                            Linux a en gros ces 2 choses, le problème est ailleurs. Mais bon, quel sacrilège j'ai commis d'oser dire qu'une bonne partie du problème vient des distribs…

                            Qui sait, si quelqu'un osait considérer cela et se mettre à corriger les choses on risquerait de voir Linux commencer à percer, quelle horreur !

                            Mais heureusement vu les réactions cela n'a aucune chance d'arriver.

                            • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+2/-1).

                              Apple a 10% du marché
                              […]
                              C'est dur de grignoter des parts a la plateforme dominante ? Oui tout à faire mais c'est pas impossible comme l'a montré Apple

                              Ça fait combien d’années qu’Apple stagne aux alentours des 10% ? Tiens, c’est marrant d’ailleurs, pourquoi ce chiffre, et pourquoi il n’augmente pas ?

                              On dirait comme si… je sais pas… en plus d’être arrivé plus tôt sur le marché, Apple aurait une niche ?

                              Sarcastically Surprised Kirk

                              c'est surtout une affaire d'avoir les softs et le support HW.

                              Linux a en gros ces 2 choses

                              Justement non, même si j’aimerai vraiment que ça soit le cas, Linux n’a pas ces 2 choses.

                              J’aimerai pouvoir aller en magasin et prendre la première imprimante, carte WiFi ou carte graphique qui passe et être 100% sûr qu’elle va tourner sans problème. C’est pas le cas et ça ne sera pas le cas tant que les constructeurs ne feront pas le taff de coder des drivers digne de ce nom pour Linux.

                              Pour les logiciel, c’est pareil, il y a beaucoup de logiciel “important” qui sont disponible uniquement sur Mac OS et Windows.

                        • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+4/-0).

                          D'ailleurs, comme je te disais, je suis sous Windows pour le boulot, et c'est clairement pas par choix, je peste chaque jours contre ce truc, je déteste vraiment. Pourtant je trouvais que ça c'était bien amélioré avec Windows 10.

                          Même il y quelques années quand j'avais voulu acheter un portable Dell avec Linux préinstallé je n'avais pas pu. Ils avaient tout vendu et n'en ont pas produit avant la prochaine génération… J'ai attendu un peu, mais comme mon ordinateur précédent avait lâché, j'en ai quand même acheté un avec Windows. Eh bien tu sais quoi ? J'ai viré Windows, mais à la demande de ma copine ("tu peux remettre Linux s'il te plaît, c'est trop chiant") : il plantait régulièrement c'était inutilisable (ordi tout neuf, Windows 10 tout neuf), l'écran devenait noir et redémarrait, ça me faisait la même chose au boulot (une tour HP Pro, donc rien à voir pourtant). Maintenant ça ne le fait plus, ils ont corrigé le souci.

                          Donc ouais, même des gens qui n'en veulent pas n'ont pas forcément le choix.

                          • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                            Posté par  . Évalué à 1 (+2/-2).

                            Mais… Ton cas personnel ne veut absolument rien dire, il n'est représentatif en rien.

                            Tiens , dans mon cas Windows tourne comme une voiture de course tunée, mais je ne vais pas oser dire que tout le monde est dans ce cas

                            • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+1/-1).

                              Bah pour un système aussi prêt pour le bureau j'ai vraiment pas de bol d'avoir autant de soucis, c'est étonnant. Je parle d'un problème, mais y'en a plein comme ça dans tout mon entourage et en fait on se rend compte que les gens de continuent à utiliser Windows.

                              Donc non, je ne pense pas que le grand public aurait plus de souci sous Linux, le problème n'est pas là. Je te parle de mon cas car il n'a aucune raison d'être unique, c'est au moins un contre-exemple de tes arguments.

                • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

                  Posté par  . Évalué à 7 (+5/-0).

                  Suffit de voir le succès d'Android en comparaison. Certes il y a Google derrière, mais simplement avoir Google derrière ne suffit pas, il faut que le produit final réponde aux attentes et force est de constater que les distribs Linux desktop n'ont jamais vraiment fait l'affaire.

                  Windows et Android se sont imposés grâce à la vente liée.

                  Comme Chrome qui s'est imposé grâce en s'attachant à l'install de n'importe quel freeware.

                  Merci de ne pas réécrire l'histoire.

                  "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

            • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

              Posté par  . Évalué à 7 (+6/-0). Dernière modification le 17/05/20 à 16:15.

              Il n'y a que du Linux dans mon entreprise et ce n'est pas une boîte d'informatique.
              Ca fonctionne bien, les utilisateurs sont satisfaits, il n'y a aucune maintenance a faire, et le pc ne redémarre pas en plein milieu de la journée pour faire les mises a jour. Les économies comparé a du Microsoft sont importantes.
              Il faut simplement faire attention au materiel a acheter. Mais du ThinkPad est une valeur sûre.
              Et un peu de bonne volonté.
              Il y a 10 ans je n'aurais pas dit ça.

    • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8 (+6/-0).

      Je croyais que c'était fini le dénigrement systèmatique …

      Surtout que même sur le cloud Azure il y a plus de Linux que de Windows.

      Microsoft nous prepare une belle transition, bash, ssh et on peu même agrandir la fenêtre de ligne de commande, honnêtement on y est presque

      • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

        Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

        il vont faire la bascule sur un noyau linux amha, pour faire des économies de dévellopement et donner plein de sous au actionnaire :)

      • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

        Posté par  . Évalué à -3 (+3/-7).

        C'st une belle intégration qui va aider les développeurs.

        Mais le desktop ? Linux a encore tellement de problèmes là que cela ne changera rien.

        • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+4/-0).

          Linux a encore tellement de problèmes là que cela ne changera rien.

          Lesquels ?

          • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

            Posté par  . Évalué à -5 (+3/-9).

            Manque de finition des interfaces, problèmes pour avoir les dernières versions des softs, etc…

            Le plus triste est que les problèmes sont les mêmes depuis longtemps, et qu'il est certainement possible de les résoudre, mais ce n'est toujours pas le cas.

            • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+14/-1). Dernière modification le 17/05/20 à 03:29.

              Manque de finition des interfaces,

              Comparé aux interfaces totalement hétéroclite sous Windows ?

              problèmes pour avoir les dernières versions des softs

              Comparé au fait que chaque soft doit implémenté son propre système de mise à jour ?

              Ce qui d’ailleurs se rapproche de ton premier point : sous Gnome, installer ou mettre à jour un logiciel ça se fait via une interface unique.

              Le plus triste est que les problèmes sont les mêmes depuis longtemps

              C’est pas vraiment sur ces points là que je m’attendais à te voir attaquer Linux sur le desktop.

              Je sais pas tu aurai pu prendre l’absence de support de certain périphériques (les imprimantes par exemple) ou de certains logiciel (MS Office). Ce ne sont pas des problème du à Linux, mais c’est à mon avis des plus gros freins à sont adoption que « le manque de finition des interfaces ».

            • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+9/-2). Dernière modification le 17/05/20 à 10:16.

              problèmes pour avoir les dernières versions des softs

              On y arrive avec Flatpack, il y a même une demande de permissions comme avec l'uac et l'utilisateur pourra cliquer sur "oui, j'accepte ce spyware" les yeux fermés.

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

            • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

              Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0).

              Windows est très mal placé en terme de finition, il y a toujours le mélange entre les nouvelles interfaces et les anciennes.
              Une Fedora est très bien fini. Flatpak prends son envol et ça fonctionne bien. Après il faut surtout les paquets compatibles en masse mais ça va venir. On a même silverblue en vision d'un Linux 100% Flatpak qui est fonctionnel.
              Le point chronophage c'est encore la transition X11/Wayland mais je pense que le plus gros est passé.
              Et Lenovo a annoncé du Fedora de base sur plusieurs machines.

      • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

        Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0). Dernière modification le 17/05/20 à 18:03.

        Surtout que même sur le cloud Azure il y a plus de Linux que de Windows.
        Microsoft nous prepare une belle transition, bash, ssh et on peu même agrandir la fenêtre de ligne de commande, honnêtement on y est presque

        Rien à voir avec Linux sur le bureau, la plate-forme Microsoft Azure est une plate-forme propriétaire qui héberge des instances de serveurs Linux.

        Et WSL n'est pas Linux sur le bureau, c'est juste une forme de virtualisation de Linux intégré au système d'exploitation propriétaire Windows, à l'attention des développeurs.

        • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0).

          Tout a fait d'accord Windows n'existe que sur le bureau
          plus par habitude des utilisateurs que pour une autre raison d'ailleurs

          Sur le reste … il n'y a plus grand chose

          Alors quand le bureau sera remplacé par un navigateur …

          • [^] # Re: Windows n'a pas à s'inquièter

            Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0). Dernière modification le 18/05/20 à 13:10.

            En parlant de ça il y a pas mal de monde qui ont remplacé leur desktop original, qu'il soit mac ou windows par des chromebooks.

            Et ce qui a fait le succès entre un chromebook et un GNU/Linux standard, c'est pas tellement la technique, mais le fait qu'il y a une entité comme Google qui poussait derrière et tout le service cloud prêt à l'emploi. Redhat aurait vendu le même concept, avec des détails techniques identiques à la virgule prêt, on ne verrait pas des chapeaurougesbooks dans n'importe quel supermarché.

            Et ça c'est avec un service après-vente déplorable de la part de google et des constructeurs puisqu'une ribambelle de ces chromebooks vieux de seulement quelques années sont maintenant déclarés comme non-supportés et ne peuvent plus être mis à jour.

  • # Vu qu'on de windows j'aurais une question.

    Posté par  . Évalué à 3 (+2/-0).

    J'ai toujours trouvé la police de Windows particulièrement moche. Mais vraiment. Ca fait même partie des raisons de ma transition définitive sous linux.

    Récemment j'ai passé du temps sur azure pour un client et j'ai retrouvé cette police… Sur une page web ca choque. J'ai l'impression que la police est particulièrement aliasé. Cest le cas ou c'est moi ? Si c'est le cas pourquoi garder une police aliasé ? C'est toujours la même police sur windows 10 ?

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.