epot a écrit 47 commentaires

  • [^] # Re: Candidature post-it

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Info perso: ma candidature aux législatives. Évalué à 10.

    D'un autre côté, il explique pourquoi il ne met pas de lien et, donc, je suppose, pourquoi il ne s'étend pas plus sur ses motivations ici. Toute personne intéressée pourra très bien faire une petite recherche, surtout qu'il n'utilise pas de pseudo … http://lmgtfy.com/?s=d&q=Antoine+Nivard+Loire-Atlantique :-)

    Moi, je trouve çà sympa.

  • [^] # Re: La base de données est juste inaccessible

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Le logiciel privateur tue. Évalué à 5.

    Dans les bases de donnees tarifaires des assurances maladie, il y a deux problemes.

    Le premier est politique et concerne l'acces. J'ai travaille, l'an passe, sur l'acces a une telle base de donnees et, sans l'impulsion de la ministre de la Sante, c'est impossible. Les donnees sont tres sensibles (facturations, gros sous vers / des hopitaux, etc.) et, malheureusement, l'agence qui s'occupe des donnees en Belgique est en sous effectifs malgre une volonte technique de proposer quelque chose (big data, tout ca …).

    Le second probleme est technique: ces bases de donnees n'ont pas ete construites (du point de vue de leur structure) ni remplie avec des donnees qui permettent de faire de la pharmacovigilance (ni meme de se substituer a un simple registre d'utilisation). L'exemple de Liorel est une illustration de cela. La base de donnees sait aussi que le medicament a ete facture / rembourse mais pas s'il a ete administre. La base de donnees sait (normalement) a quel patient ou pour quel sejour un medicament a ete facture mais pas pour quel diagnostic (cas des medicaments a plusieurs indications) ni pour quelles consequences (est-ce que le patients n'a plus ete facture pour ce medicament parce qu'il est gueri, decede, a eu des complications ou une progression ?).

    Donc, ces bases de donnees font bien le boulot qu'on leur demande (a quel prix technologique / privatif / etc., c'est une autre question) ; pas ce qu'on ne leur demandait pas au debut.

  • # En Belgique ... Euranova

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Qui fait des trucs "cools" en France et en Europe?. Évalué à 2.

    En Belgique, Euranova est une petite structure qui fait de la R&D un de ses piliers : http://research.euranova.eu/home (HPC, big data, …). Ils travaillent avec du logiciel libre (quasi exclusivement) et ont également rendu disponible un certain nombre de leurs outils.

    (Et je ne travaille pas chez eux ;-))

  • [^] # Re: Les 12 travaux d'AstEBICS

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Transmissions bancaires : toujours pas dans un format ouvert, et encore plus cher !. Évalué à 5.

    En Belgique, on n'a pas de gouvernement ;-) mais SEPA est une réalité depuis au moins 2 ans. Lorsque je travaillais dans une boite faisant du logiciel bancaire, c'était le sujet chaud du moment. Maintenant, SEPA et les virements/domiciliations/etc. bancaires sont bien implémentés/implantés dans les différentes banques (les anciennes méthodes de virements et domiciliations existent toujours pour les particuliers). En Belgique, c'est Febelfin qui a chapeauté le processus de transition et je dois dire que c'était assez transparent (i.e. les specs sont gratuitement disponibles sur leur site web). Voir les normes sur SEPA Belgium et les standards sur Febelfin.

  • [^] # Re: prévisible

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Nokia choisit Windows Phone 7. Évalué à 4.

    Même si Nokia a probablement regardé attentivement les qualités intrinsèques des plateformes pour smartphones avant d'en choisir une (*), les sociétés derrières ces plateformes courtisaient également Nokia, avec tous les arguments possibles.

    Par exemple : "To get Nokia to switch, Google and Microsoft are offering hundreds of millions of dollars worth of engineering assistance and marketing support, according to a person who has done consulting for the company and was told of the talks." (de http://www.nytimes.com/2011/02/10/technology/10tech.html )

    Ce n'est pas exactement de la corruption. Ce sont des arguments de vente. Et çà se chiffre en dollars.

    (*) ont-ils bien regardé ? C'est une autre question ;-)
  • [^] # Re: Question de béotien : par rapport au simplissime

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Aybabtu - Projet de partage de fichiers en LAN. Évalué à 2.

    A part l'interface graphique et le chat, c'est un projet similaire à Forban, non ? http://www.foo.be/forban/
  • # LinuxFocus

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Recherche auteurs pour un nouveau magazine libre autour du développement logiciel. Évalué à 0.

    Sinon il y a aussi LinuxFocus dont la nouvelle version est malheureusement un peu désertée : http://new.linuxfocus.org/cms/
  • [^] # Re: rien a voir

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Allemagne: de l'intérêt des données privées. Évalué à 6.

    Personnellement, je la trouve bien, cette façon de faire. Cà permet de lire le texte de manière relativement fluide, sans être bloqué (http://www.monURL.com/et/ca/va/la.php?section=2&id=234) au milieu d'une phrase. Cà permet aussi d'indiquer que le lien est en allemand ou de faire un commentaire accompagnant le lien. Bien sûr, si c'est juste pour mettre le lien et qu'un journal accepte la balise a, pourquoi s'en priver ?
  • # Niveaux de dérangement et de disponibilité

    Posté par (page perso) . En réponse au journal À mort les arnaques téléphoniques. Évalué à 6.

    Le problème, c'est le niveau de dérangement différent pour le téléphone (portable ou non) et l'e-mail. Idem pour les niveaux de disponibilité différents ..

    On tolère le spam dans nos e-mails (thargos me dira peut-être que non) parce qu'on a de +/- bons filtres au niveau des clients et parce que ce spam n'est pas (plus) considéré comme trop intrusif, parce que, à côté de la messagerie instantannée, on ne perçoit plus la réponse par e-mail comme devant être immédiate. Le fait de recevoir "seulement" 10 spams par jours sur un total de 100 e-mails (10%) joue peut-être aussi (avec les éléments ci-dessus, leur importance est moindre).

    De l'autre côté, le téléphone n'a pas de solution de filtrage standardisée. Mais sa sonnerie est autrement plus intrusive que l'éventuel bulle d'info de l'arrivée d'un nouvel e-mail. De plus, on est habitué (probablement plus involontairement / inconsciemment que volontairement) à répondre immédiatement à un appel, interrompant toute activité en cours. Et finalement, le fait de recevoir 1 spam par téléphone pour 10 communications par jour, c'est 10% aussi. Mais c'est perçu comme plus ennuyeux.

    En résumé ...

    Pour un appel téléphonique :
    - niveau de dérangement : grand (interruption de tâche en cours)
    - niveau de disponibilité supposée : grand
    - niveau de réponse généralement souhaitée : immédiat
    - filtrage standardisé sur client : aucun

    Pour un e-mail :
    - niveau de dérangement : moyen à faible (pas de bulle info, y jeter un oeil de temps en temps)
    - niveau de disponibilité supposée : moyen à faible (quand on prévient)
    - niveau de réponse généralement souhaitée : pas tout à fait immédiat
    - filtrage standardisé sur client : généralisé

    P.S. notez que pour le spam dans nos e-mails, le filtrage se fait sur notre PC, le client et quelque fois chez l'hébergeur de mails. Il y a probablement un équivalent au 33700 pour les e-mails en France. Mais qui l'utilise ? Pour revenir à l'idée initiale de ce P.S., existe-t-il des solutions logicielles standards pour ce spam par téléphone ? Le fait que la plupart des téléphones soient des plate-formes fermées et que pratiquement personne ne peut devenir son propre fournisseur de téléphonie (mobile ; comme on peut être hébergeur pour ses e-mails) empêche-t-il l'émergence de ce genre de solutions ?

    P.S.2. Je parle ici des e-mails en général ; les e-mails concernant le boulot quand on est au boulot dépendent plus de la politique générale dans l'entreprise.
  • [^] # Re: 3D Secure

    Posté par (page perso) . En réponse au journal "MasterCard Secure Code" ou "Verified by Visa" ou comment ne plus assumer. Évalué à 1.

    Au taf, on utilise un service tiers (anglais) pour les paiements par carte de crédit et 3D Secure n'est pas une option mais une obligation. Apparemment, en Angleterre, les commerçants n'utilisant pas 3D Secure vont commencer à être pénalisé (frais supplémentaires par transaction) s'ils n'ont pas cette option (ou ne l'utilise pas effectivement). Par contre, lors de la signature de son contrat de carte de crédit, l'utilisateur a le droit de ne pas prendre ("opt-out") 3D-Secure. Dans ce cas, le contrôle de carte porte sur le code au dos de la carte (CSC), le 1er chiffre dans son adresse (AVS address) et les chiffres dans son code postal (AVS postcode). Mais bon, ce sont les anglais ... ;-)
  • [^] # Re: 3D Secure

    Posté par (page perso) . En réponse au journal "MasterCard Secure Code" ou "Verified by Visa" ou comment ne plus assumer. Évalué à 1.

    En Belgique, les calculettes pour les sites web bancaires proviennent généralement de Vasco (www.vasco.com) qui crie bien haut et fort posséder un système de "strong user authentication". Le système est le suivant:

    1. Tu entres ta carte dans la "calculette"
    2. Tu entres dans la calculette un code (8 digits) que le site web te donne
    3. Tu entres ton PIN dans la calculette
    4. La calculette te rend un code (8 digits aussi) à entrer dans la boîte as hoc du site web

    Donc, a priori, la calculette n'est pas personnelle mais ce qu'elle calcule l'est (puisqu'il dépend de ta carte bancaire et de ton PIN). A priori ... (l'algorithme n'est pas disponible au public)
  • # GnoTime, Hamster Time, KTime

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Time tracker. Évalué à 2.

    Une petite recherche dans Google ("Gnome time tracker" ou "KDE time tracker") me donne:

    - GnoTime - The Gnome Time Tracker : http://gttr.sourceforge.net/
    - Hamster Time Tracking for GNOME : http://tombuntu.com/index.php/2008/08/08/hamster-time-tracki(...)
    - KTimeTracker : http://userbase.kde.org/KTimeTracker

    (ne les ayant pas essayé, je ne sais pas si çà te convient)
  • [^] # Re: Blackberries are for lolcats

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Obama rendra son BlackBerry lors de sa prise de fonctions.. Évalué à 1.

    D'un autre côté, un président américain laissant transiter sa correspondance par l'intermédiaire des protocoles propriétaires opérées par une entreprise internationale est-il crédible dans ses fonctions?

    Les Blackberry Enterprise Servers sont fait pour çà : http://en.wikipedia.org/wiki/BlackBerry_Enterprise_Server Cà reste une boîte noire (logiciel propriétaire) mais c'est hébergé dans ton entreprise (ou ton agence gouvernementale de sécurité). Les anglais ont çà, ce qui donne certaines histoires intéressantes: http://www.schneier.com/blog/archives/2008/07/the_case_of_th(...) ;-)
  • [^] # Re: Confidentialité

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Obama rendra son BlackBerry lors de sa prise de fonctions.. Évalué à 1.

    Il existe des BlackBerry Enterprise Servers : http://en.wikipedia.org/wiki/BlackBerry_Enterprise_Server mais je ne sais pas si Obama, simple candidat, accédait à un BES "privé" (genre appartenant à la sécurité américaine) ou à un BES de son opérateur de télécom.
  • [^] # Re: « et on multiplie par douze »

    Posté par (page perso) . En réponse au journal [ HADOPI ] Encore ... Critique du projet par la CNIL - Finalement, pourquoi faire des sondages ? Et pourquoi interroger la CNIL ?. Évalué à 2.

    Je pensais que c'était par 42 qu'il fallait tout multiplier ...
  • [^] # Re: Et plus loin ? New Delhi / Bangalore / Hyderabad (Inde)

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Bucarest. Évalué à 2.

    Je suppose que çà dépend où tu vas et dans quelles conditions ... Si c'est pour faire le Routard, les conditions sont peut-être celles que décrivent tes amis. Par contre, je suppose que si une société IT t'envoie en Inde (ou si tu te fais embaucher par une société IT du pays), ce sera déjà plutôt basé dans une grande ville, avec un salaire et des conditions meilleures que celles que tu décris.

    Si je reformule ma question initiale : "À quelles conditions partiriez-vous travailler dans l'IT (beaucoup) plus loin que Bucarest ?"
  • # Et plus loin ? New Delhi / Bangalore / Hyderabad (Inde)

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Bucarest. Évalué à 2.

    Tiens, je me demandais si les avis étaient les mêmes pour aller travailler en Inde ou dans les pays dits émergents, souvent associés à l'Externalisation ... Donc,

    Seriez-vous intéressés par l'idée de faire le même travail que vous faites actuellement, mais à Bangalore, Inde (par exemple) ?
    Si oui, sous quelles conditions/compensations et combien de temps penseriez-vous rester (six mois, un an, tout le temps nécessaire pour la mission, à vie, ...) ?
  • [^] # Re: Exemple

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Faire une présentation pour une conférence ?. Évalué à 1.

    Un autre exemple, assez visuel et sources : http://www.poirrier.be/~jean-etienne/presentations/introll/ (par contre, j'aime bien les mélanges de couleurs de la présentation ci-dessus).
  • [^] # Re: sondage

    Posté par (page perso) . En réponse au journal [HS] Une société de biotechnologie open source la formule de son engrais.. Évalué à 3.

    A mon avis, il vaut mieux etre prudent avec ce genre d'annonce (je penche pour le mode parano, autant le dire tout de suite). Ce n'est pas la premiere fois qu'une societe bio* (pharmaceutique/agroalimentaire/...) "offre" quelque chose gratuitement sans pour autant suivre cette "ouverture" beaucoup plus loin. Par apres, on peut en effet imaginer que le produit devienne payant, qu'il soit couvert par un brevet, qu'il necessite un second produit apres quelques temps, ...

    Je n'ai pas pu lire l'article en reference (proxy restrictif de mon entreprise) mais, si je comprends bien, la formule n'est donnee nulle part. Il reste la possibilite de faire du reverse-engineering sur l'echantillon mais, a priori, la formule n'est pas "Open Source" comme l'indique le titre car non publiee. Le must serait que le produit, sa formule ainsi qu'une etude d'efficacite soient publies dans un journal scientifique (pourquoi pas Open Access). Ainsi, la decouverte/formulation serait vraiment ouverte ...
  • # Avec Windows uniquement chez PhotoHall ?

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Combien vaut WinXP OEM ? Réponse avec l'EEEPC. Évalué à 1.

    J'ai hâte de rentrer chez moi pour y voir le folder papier et la version Linux. Car, sur le site de PhotoHall, ils y affichent l'EEEPC 701 avec Windows à 339 € : http://www.photohall.be/fr/2_2.cfm?&id=7067
  • # Graphviz

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Dessiner un graphe de dépendances et gestion de tâches. Évalué à 1.

    Ma solution serait Graphviz : tu auras ainsi le graphe (maintenant, çà ne se mettra pas à jour automatiquement en fonction des tâches effectuées ou non, si c'est çà aussi que tu recherchais) :

    - Graphviz : http://graphviz.org/
    - Tutorial : http://new.linuxfocus.org/English/August2005/article387.shtm(...)
  • # Fumisterie !

    Posté par (page perso) . En réponse au journal les spams légaux ?. Évalué à 1.

    Je pense tout simplement que les gens se donnent l'air sérieux et professionnels en écrivant cela tout en bas. Ainsi, la grande majorité des lecteurs les prendront au sérieux. Je parie qu'ils ne se sont même pas inscrits à la CNIL. Et cliquer de manière irréfléchie sur le lien pour se désabonner ne fera que confirmer qu'un humain lis bien tous les e-mails à cette adresse (tu ne recevras peut-être plus d'e-mails de cette société mais bien d'autres, soeurs, cousines, etc.).

    Ton e-mail ressemble aux phishing pour E-bay ou Paypal qui incluent même l'adresse réelle de plainte des compagnies au cas où on voudrait se désabonner, le layout des sites web, ... Mais si regarde où pointe les liens, tu verras vite que ce n'est pasa ebay.com ni paypal.com (par exemple).
  • # Mises à jour

    Posté par (page perso) . En réponse au journal à propos de dell et ubuntu. Évalué à 3.

    Premièrement, il y est installé une Ubuntu 7.04... bon ok les mises à jours ne sont pas compliquées à faire, il suffit de se laisser guider par l'assistant. Mais c'est tout de même pénible d'acheter un ordinateur "préconfiguré" et de devoir télécharger des .deb pendant 1h avant de pouvoir l'utiliser.

    Pour cet aspect des choses, Dell ne défavorise pas ni ne favorise Linux par rapport aux autres systèmes d'exploitation qu'il vend avec ses machines ... Quand tu achètes un Dell avec Windows, ce n'est pas la toute dernière version et tu dois également télécharger les mises à jour. Par exemple, je me rappelle que mon ex-employeur avait commandé des ordinateurs Dell après le passage du SP1 pour Windows XP et les ordinateurs reçus n'étaient toujours pas équipé du SP1 (2 ou 3 mois après sa sortie). Je n'ai pas de petite histoire pour FreeDOS car, généralement, nous le remplaçons directement par Linux sur les serveurs.
  • # Le rapport ?

    Posté par (page perso) . En réponse au journal La gare de St-Pancras. Évalué à -10.

    Et le rapport avec Linux, le libre, tout çà ?

    En lisant le titre, je pensais voir des liens vers screenshots d'écrans bleus de Windows dans cette gare ou bien d'écrans montrant que la gare est sous Linux ...
  • [^] # Re: J'me méfierais

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Autoradios avec support OGG chez LIDL. Évalué à 4.

    Je suis d'accord avec toi. J'explicite donc ma pensée sur le sujet ...

    La situation du service après-vente démontre bien, selon moi, la perversité de la vente liée. On nous force à acheter 1 objet (1 boîte avec un outil informatique dedans) avec 1 prix. Mais, lors de l'application de la garantie, il y a soudain 2 objets (1 ordinateur et 1 système d'exploitation) qui n'ont même pas la même garantie.

    Lorsqu'on achète une voiture, le logiciel embarqué est vendu comme faisant partie du tout (exactement comme l'achat de la boîte de l'outil informatique). Mais lors de l'application de la garantie, il y a toujours 1 objet : la voiture. Et le garagiste me répare ma voiture ; il ne répare pas ma voiture sous garantie et me fait payer le logiciel embarqué car non couvert par la garantie.

    Soit on estime que la vente liée est quelque chose de normal ou légal (je ne partage pas cet avis), la garantie doit alors être également liée : 1 objet acheté = 1 garantie indivisible. Soit on estime que la vente liée n'est pas légale et, lors de l'achat, il y a 2 garanties (ou autant de garanties que d'objets différents dans la boîte).

    Ici, la Fnac profite de la vente liée pour vendre des ordinateurs fonctionnels "out-of-the-box" (elle attire ainsi les clients peu enclins à installer et bidouiller). Et la Fnac en profite aussi (illégalement ?) pour se remplir les poches lors de l'application de la garantie en découplant l'OS de la machine.