Jul a écrit 784 commentaires

  • [^] # Re: Perl et le déconnomètre

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Conférences « Perl, fun again! » le 5 mars 2012 à Paris. Évalué à 0.

    Django est pas un bon exemple (ou Zope) ils sont considérés comme non pythonic par la communauté python elle même.
    PS pour voir les applications py3 compatible :
    http://python3wos.appspot.com/

    (sniff pymongo qui est très mignon pourtant)

  • [^] # Re: Version

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Conférences « Perl, fun again! » le 5 mars 2012 à Paris. Évalué à 2.

    Les codeurs python ne sont pas en concurrence avec Perl.

    Les codeurs pythons sont focalisés sur le fait de faire leur langage, et s'ennuient des utilisateurs dudit langage.

    Un langage ça sert pas à coder disent-ils, ça sert à faire un langage. Et quand tu fais un code dont tu as besoin dans la vie de tous les jours qui est hors PEP ou convention de style, même si ça marche, ils disent : ça peut pas marcher.

  • [^] # Re: Version

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Conférences « Perl, fun again! » le 5 mars 2012 à Paris. Évalué à 4.

    il proposait juste de se mettre à lire :)

    Lire. Quelle idée !

  • [^] # Re: Xpath

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche libroxml : une bibliothèque XML qui ne fait pas le poids, mais qui fait le reste.... Évalué à 0.

    div[not(contains(@id, 'alpha'))]
    $("div:not(#alpha)")

    a[@href='x' or @href='y']
    $(a[href=x],$a[href=y])

    mais on peut aussi intégrer le "regexp filter" ou passer une fonction de map qui retourne que les href = x ou y

    $("a").grep( function(el) { href= $el.attr("href"); return inArray( href, [ "x", "y" ] ); });

    Pour les autres selecteurs je m'attarderais pas à les traduire car elle me pique les yeux comme une regexp utilisée pour parser du xml.

    jquery est très rubiesque/erlangesque dans son approche des données.

    La beauté de jquery est de s'appuyer sur du map reduce avec des fonctions anonymes, et de très puissantes fonctions de manipulations du DOM qui rend le code lisible. Ce n'est pas un hasard si ce sont les non informaticiens qui se sont emparés de ce langage, car cela leur permet de faire la même chose que xpath de manière intuitive.
  • [^] # Re: Xpath

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche libroxml : une bibliothèque XML qui ne fait pas le poids, mais qui fait le reste.... Évalué à 2.

    on est pas vendredi, donc je ne relèverais pas l'énormité.
    J'incite juste à lire la man page http://api.jquery.com/category/selectors/

    jquery fait plus que seulement sélectionner par classe, on sélectionne par attributs (sur les noms ou les valeurs), par éléments , hiérarchie, positions pour les cas multivalués, intersection, compléments ...
    Bref, rien qui ne manque. C'est peut être pour ça que des développeurs ont fait les portages de syntaxe à la jquery pour le XML, non ? À moins que des devs aiment perdre du temps à faire des projets inutiles.
  • [^] # Re: L'histoire est un éternel recommencement

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche libroxml : une bibliothèque XML qui ne fait pas le poids, mais qui fait le reste.... Évalué à 2.

    Ben la très vénérable «numerical recipies» en fortran 77 fait le bonheur des rédacteurs de GNU/Linux mag qui nous parle de matplotlib qui bind sur cette bibhale de bonne qualité.

    Pour info, numpy implique l'installation des sources en fortran pour être recompilé :) Donc faut pas dire que ces bibliothèques sont oubliées. Une bonne bibliothèques n'est jamais remplacée o/

    FORTRAN ROX......... (je déconne on est pas vendredi)
  • [^] # Re: Xpath

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche libroxml : une bibliothèque XML qui ne fait pas le poids, mais qui fait le reste.... Évalué à 3.

    Oui mais xpath, c'est lourd et moche, je crois que tous ceux qui ont taté du jquery préfère des API jquery «like» pour parser le xml comme :
    http://pypi.python.org/pypi/pyquery
    (il existe évidemment des projets similaires en perl, ruby, php, et java ....)
  • # ... as usual

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Redo, un remplaçant de choix pour Make. Évalué à 8.

    Cet homme est un peu le Le Pen de l'info, il soulève de vrais problèmes (dns, mail, make) mais il apporte de mauvaises réponses.

    Pour preuves, on utilise toujours ISC bind qui est effectivement une horreur de conf et de code.

    (ouahouh, \o/ j'ai réussi un point GodWin en début de thread)
  • # Un label sans définition rigoureuse ni audit, c'est ...

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Move Commons, un nouveau système de marqueurs pour les initiatives du libre et au-delà. Évalué à 3.

    ... la porte ouverte à toutes les fenêtres.

    Je mets sur mon site : sans buts lucratifs pour sauver les baleines, je mets un paypal, et j'encaisse.

    Comment assurer que je ne suis pas un voleur ? On ne peut pas, la limite des déclarations c'est que tant qu'elle ne sont pas contractuellement liées à des engagements et à des moyens pour vérifier, c'est au mieux inutiles au pire une aide inestimable pour les truands.

    Donc, ce projet est au mieux inutile, au pire le meilleur amis des truands.
  • [^] # Re: Doctrine2

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche En vrac : Doctrine 2, MySQL 5.5 et VimGolf. Évalué à 4.

    La phrase non tronquée devait être :
    La supériorité de PHP comme générateur aléatoire de résultat. :P
  • [^] # Re: Haxe

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Agrémentez votre JavaScript avec CoffeeScript 1.0. Évalué à 1.

    D'ailleurs le site de coffeescript utilise les 2. J'ai toujours un peu peur des collisions de namespaces. Mais c'est vrai que ça change des
    $("input[type=text]").each(function (el) { el.value="default" } ) de mettre (el) -> el.value=default
  • [^] # Re: Haxe

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Agrémentez votre JavaScript avec CoffeeScript 1.0. Évalué à 1.

    À part son problème de scope js est effectivement excellent.

    jquery avec son usage des selecteurs et des fonctions anonymes donne une surcouche très agréable car précise et concise qui n'est pas sans rappeler du ruby. La possibilité de morpher les objets à chauds et sympa.

    Entre coffeescript et jquery, je garde jquery. Et justement pour éviter les collisions de noms de variables, j'évites de polluer le namespace en mélangeant trop de librairies :)

    Sinon, HaXe c'est amusant en le lisant on a l'impression de déjà le connaître : il fait penser à du C++ du php et autre. J'ai été surpris de pas voir les tableaux associatifs en données de bases, mais je suppose que c'est les anonymous qui doivent être utilisées à la place.

    Juste pourquoi tout le monde refait son langage?

    Mon préféré c'est celui là :
    http://ooc-lang.org/

    - pas de ;
    - objet ;
    - compile en C ;
    - supporte les modules ;

    Si on remplaçait le C par ce langage on pourrait peut être regarder vers le futur :)
  • [^] # Re: Compilateur vers Javascript

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Agrémentez votre JavaScript avec CoffeeScript 1.0. Évalué à 2.

    Oui, mais non :

    Javascript is not a typed language so it should come as no surprise that there are no specific integer or floating-point types, no short, long, byte, double, or any other type other languages use to define numbers. All numbers in Javascript are 64bit (8 bytes) floating point numbers which yields an effective range of 5e-324 (negative) to 1.7976931348623157e+308 (positive).


    http://www.hunlock.com/blogs/The_Complete_Javascript_Number_(...)

    Que tous les nombres soient de base des Float 64bits doit poser des problèmes de perfs (jeux, crypto) que l'on compense avec des grosses machines mais ça reste un léger problème, non ? (Et aussi si on a besoin de précision)
  • [^] # Re: uml c'est aussi utile que ... rien

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche PlantUML, un nouvel outil de génération UML. Évalué à -1.

    Quand je suis syadmin, j'ai pas de specs uml imbittable, j'ai des man pages. Précis, concis et efficace. Et c'est pour ça que le CPAN/Perl reste un exemple de documentation de code, et d'architecture (à la unix):
    - modulaire ;
    - concis ;
    - documenté.

    L'ennemi du développeur c'est le couplage implicite et explicite. Juste parce que notre cerveau, aussi bien documenté soit un projet ne retient que peu d'information à court et moyen terme. La programmation c'est fait pour et par des humains. L'UML, ça diminue juste le rapporte signal bruit. Voilà.

    l'UML c'est un peu le XML de la programmation, juste hyperverbeux, et inefficace.
  • [^] # Re: uml c'est aussi utile que ... rien

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche PlantUML, un nouvel outil de génération UML. Évalué à -4.

    Si tous les devs ont besoin d'avoir les specs, c'est que le design est mal branlé. Voilà. UML c'est bien un truc de mauvais designer. CQFD.
  • [^] # Re: uml c'est aussi utile que ... rien

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche PlantUML, un nouvel outil de génération UML. Évalué à 2.

    Je pourrais aussi mettre cote à cote une RFC avec un diagramme état transition si cher aux electroniciens (avant d'avoir été labellisé UML compliant) et un diagramme de séquence. Et on aurait la même impression : l'UML reste la manière qu'utilise des singes pour paraître savant.

    L'UML raconte beaucoup de chose, parfois intéressantes, souvent inutiles. UML c'est comme une maison dans un film : il y a une belle façade, ça présente joliment, mais c'est très souvent vide derrière. Et je ne pense pas que la forme prime sur le fond.

    Donc, pour moi UML c'est le dictat de l'apparence sur le fond. L'avènement de noobs de la programmation qui sortent d'écoles qui y connaissent rien, et qui viennent expliquer aux codeurs comment faire, en prétendant qu'une fois le diagramme fait tout est fait.

    En ce qui me concerne, il y a les données structurées dans un coin, les traitements de l'autres, il y a des couches, des connexions, des états transition. Et si on fait bien son boulot, par la grâce de l'imaginativité, on tombe sur un truc simple. Et si c'est pas simple, alors on redécoupe en couche/boîte plus simple. Un peu comme unix, ou la conception d'un circuit électronique.

    On a des recettes de cuisines bas niveau (lock, décorateur, buffer ring, modules) qu'il faut savoir intégrer quand on reconnaît un problème (certes).

    Malheureusement aucun outil peut garantir qu'une personne a la capacité à bien voir un problème, à bien le disséquer. Pour moi l'UML est juste une n plus unième tentative de transformer les codeurs en ouvriers spécialisés au profit des ingénieurs, comme les jumbo-frameworks (rails, symfony, django).

    Je ne pense pas que cette vision de l'informatique a un avenir. Et je ne crois pas qu'il existe un espéranto de la symbolique informatique et une bonne manière de faire. Je crois qu'il y a des bons et des mauvais codeurs, et c'est tout.
  • # uml c'est aussi utile que ... rien

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche PlantUML, un nouvel outil de génération UML. Évalué à 3.

    Prenons 2 exemples de descriptions de services : une en mode «diagramme de classe» à la gang des 4 et l'autre en «langage naturel» (presque) bien écrit, laquelle des deux prendrez vous ?

    papypal API SOAP en diagramme de classe :
    https://cms.paypal.com/us/cgi-bin/?cmd=_render-content&c(...)
    papypal par web services :
    https://cms.paypal.com/us/cgi-bin/?cmd=_render-content&c(...)



    UML (diagramme de classe et autres trucs d'ingénieurs pédants) ne marchent que pour donner une idée de comment ça marche (une vision top down), dès que l'on rentre dans une vision boite noire (IN/OUT/par IN/par OUT) alors, l'UML devient un fardeau. D'autant plus que pour les diagramme état/transition la réécriture équivalente en chronogramme UML est une putain de plaie.
    L'UML permet de remplir le vide avec une tétra chiée d'info qui parasitent le cerveau, et cache l'essentiel dans le foisonnement.

    Enfin, nous autres informaticiens travaillons pour des gens qui ont un métier avec leur langage. et pour travailler avec eux, on leur imposerait un nouvel alphabet, et avec des termes ésotériques ? Mais quelle pédance inutile. À part créer un effet tour de Babel (ou téléphone arable), ou créer un sabire de charlatan pour moi l'UML c'est H=k x ln (W) (de l'entropie dans un monde qui a besoin de simplicité).

    En physique, on impose que deux normes que je retrouve jamais dans UML :
    - que le schéma permettent de saisir l'essence du problème (et non la parasite) ;
    - que le schéma ait des légendes.

    Alors, en ce qui me concerne, à la norme UML, je préfère celle de mes études de physique dites des schémas explicatifs simples (une fois que l'on a beaucoup travaillé) non normalisés, mais légendés et expliqués...
  • [^] # Re: Pas compris

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Ouverture de Grésille. Évalué à -2.

    Tu es aussi fin psychologue que bon orthographe.

    Par contre en pompe à brouillard qui répond jamais tu excelles à la manière des Bogdanovs : on part sur un point, tu réponds sur les sentiments des autres.
  • [^] # Re: Pas compris

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Ouverture de Grésille. Évalué à -1.

    Avec ta définition du respect comme qualité, on ne devrait pas critiquer MS ou Apple :)

    Si je te comprends bien,
    - ne pas être d'accord, c'est manquer de respect ;
    - argumenter, c'est manquer de respect ;

    Par contre en ce qui me concerne ne pas courir à tes arguments de mauvaise foi (argument sur la personne, appel aux sentiments) c'est pas être respectueux.

    (la poutre, la paille toussa)

    Vous démontrez de manière absurde comment (si vous faites parti de l'organisation) le débat sera impossible dans votre association, et que j'avais raison sur ma prédiction. Merci :)
  • [^] # Re: Pas compris

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Ouverture de Grésille. Évalué à 0.

    ah, merci, mais n'étant pas patatoïdale ni globalement, ni localement j'ai des difficultés à comprendre la remarque autrement que comme un ad hominem qui fait pschiit..

    PS lire est une qualité

    Si vous souhaitez une boite mail et/ou l'ouverture d'une liste de diffusion sur nos serveurs, c'est certainement que vous vous retrouvez dans ce qu'est Grésille. Pour bénéficier de l'un de ces services, il faut venir nous voir pendant les permanences.

    Ce qui sous entends qu'il y a bien une sorte de validation idéolique avant l'ouverture des services (sinon un simple formulaire suffirait).

    Ce qu'est Grésille : tout un tas de tarte à la crème militantes, de gens qui ne produisent pas basées sur du nawak-bs talk :

    - internel est virtuel (mouhaha autant que le téléphone) ;
    - l'acentralisation (grosse méconnaissance d'internet à moins de mettre les root ns en peer 2 peer, et on va confier la gestion des IP/nombres et noms non plus à l'IANA et ses représentants mais on va les prendre librement ?) ;
    - la mutation économique nouvelle (tout autant que l'introduction de la presse de Gutenberg, ou du diésel), il serait bien que grésille relise la notion de droit de patente exercée sous louis XIV qui concentrait l'édition dans aussi peu de mains pour arrêter de clamer le caractère nouveau d'une chose qui s'est déjà produite ;

    Bref j'en passe et des meilleurs, qui me font ranger grésille parmi les sectes techno apocalytique se basant sur la peur et l'ignorance pour «former» idéologiquement les masses aculturées pour leur bien, pourvu qu'elles aillent dans la bonne direction.
  • [^] # Re: Pas compris

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Ouverture de Grésille. Évalué à 7.

    Grésille sent à trois kilomètres le discours classique des auto-hébergés (altern et autres) qui mêmes si ils sont utiles, sont un peu hyper formatés.

    Mon expérience (ML, réunion, discussion) est qu'ils sont étrangement rigides et conformistes pour des gens qui prétendent casser un système qui ronronne. Et que si tu veux participer du dois à chaque fois te taper des discussions sans fins où le comment s'organiser prend plus de temps que de fournir le service (qui en soit n'a rien d'innovant) qui est sensé être la finalité de l'organisation.

    Bizarrement, le libre quand il produit est une structure innovante, quand il est phagocyté par des anarchistes/ auto-gérés/révolutionnaires, il n'arrive plus à rien produire.

    Donc ma prédiction à 2 cents est que même si grésille à l'air sympathique, il mourra sous sa «bureaucratie innovative auto-gérée», car pour un idéologue les idées priment sur la réalisation donc l'organisation précède la réalisation, alors que dans le libre, la réalisation primant sur les idées l'organisation émerge de la production.

    Ce qui prouve que l'organisation prime sur la réalisation dans ce cas, et qu'ils commencent par livrer difficilement des services facilement mutualisables (mail), et ils annoncent d'autres services facilement déployables comme étant un exploit, étant persuadés d'avoir réalisé le plus dur : une structure.

    Si en général on ne sait jamais si la poule ou l'oeuf arrive en premier, mon expérience de structures viables est qu'étrangement que la production précède l'organisation, et que l'inverse donne rarement de bons résultats. Donc rendez vous dans 3 ans pour voir si ils ont réussi à décoller ; si c'est le cas j'ai tort, sinon ça prouvera que j'avais raison.
  • [^] # Re: Pas compris

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Ouverture de Grésille. Évalué à -3.

    Oui, mais non.

    Pour pouvoir utiliser ce service gratuit, il faut avoir l'assentiment d'un commissaire politique de l'association qui certifie que tu es libre car tu suis la ligne de l'association scrupuleusement...
  • [^] # Re: pas étonnant

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche OpenOffice.Org : tu l'aimes ou tu le quittes. Évalué à 0.

    J'ai toujours trouvé l'idée du traitement de texte assez stupide (confusion entre présentation et structure). Je serais assez content que le libre abandonne ce concept pour un truc moderne (de mon époque) : LaTeX !

    What You Get Is What You Mean
  • [^] # Re: J'y crois pas.

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Un nouveau serveur httpd : Ashd, A Sane HTTP Daemon. Évalué à 1.

    Ben, quand les RFC sont bien écrites, les syntaxes abnf correctes tu peux recoder un protocole en 3 mois avec un bon développeur dans C, C++, java ou ruby .

    Mongrel en est l'exemple :
    http://www.complang.org/ragel/ (j'ai perdu la page web ou le développeur interviewé raconte cette histoire).

    Sa méthodologie de mémoire est :
    - Tu prends un framework orienté evènement (twisted, POE, whatever);
    - Tu prends ragel, tu génères ton automate à état à partir de la norme ;
    - Tu fait de la plomberie pour faire correspondre les états bnf formels aux état du protocole réseau que tu veux, rajouter les conf;
    - Tu écris les hook pour chaque état en transposant calmement les actions décrites dans la RFC ;
    - Tu fais des tests non «unitaires» mais de conformité au protocole, et tu raffines jusqu'à ce que tu atteignes 100% (je parie que c'est la partie la plus longue)

    Il se trouve que ragel génère du donc C tu peux essayer, le résultat devrait être le même qu'avec ruby, juste plus long.

    À titre perso J'ai pas réussi à générer le code pour la norme diameter, on dirait que la syntaxe est incomplète ou non conforme, ou alors qu'il faut peut être que j'apprenne l'info :)
  • [^] # Re: Perline

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Les femmes et le logiciel libre : retours d'une conférence des RMLL. Évalué à 2.

    En 2005 aux RMLL je l'avais invité sur le thème "le libre au delà du logiciel" pour une conf :
    An experience in empowering women with regard to computers and free software (« une expérience de l’appropriation des ordinateurs et du logiciel libre par les femmes »)

    J'étais vaguement peu convaincu par sa conf et une des thèses majeure : les mecs ont tendance à empêcher les femmes de s'exprimer. Corrolaire : il vaut mieux faire des groupes women only. (La conf était mixte)

    Or, à la fin de la conf quand elle a demandé des retours d'expériences, c'est le chef de la commune autogérée de dijon (la tannerie) qui a pris la parole pour dire à quel point les femmes étaient empêchées de s'exprimer, empêchant toute intervention féminine pendant 10 bonnes minutes.

    C'était tellement le cliché de ce qu'elle dénonçait que les bras m'en sont tombés et que je me suis dit qu'elle avait plus raison que je l'avais imaginé.

    D'ailleurs elle n'est pas la seule à le dire :
    (cf 80% des hommes ne voient aucun sexisme dans le LL, contre 20% des femmes)
    Une autre conf du même tonneau
    http://infotrope.net/blog/2009/07/25/standing-out-in-the-cro(...)
    Qui parle de comment en faisant un projet a réussi avec 75% de femmes
    http://assets.en.oreilly.com/1/event/27/Standing%20Out%20in%(...)