Journal Tristan Nitot devient directeur général de Qwant

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa.
Tags :
25
19
sept.
2019

Bonjour les gens,

je ne sais pas si c'est en accès libre, mais voilà une brève de Next-inpact qui signale la nomination de Tristan Nitot au poste de DG du moteur de recherche français. Pour rappel, Tristan Nitot fût l'un des fondateurs Mozilla Europe et est un défenseur du logiciel libre et de la protection de la vie privée sur internet.

Éric Léandri reste président.

Tristan Nitot affirme que cette nomination n'a pas de lien avec les récents problèmes (et l'avalanche d'articles qui s'en est suivi) de Qwant.

À mon avis à moi personnellement c'est plutôt à mettre dans la case « bonne nouvelle ». Qu'en pensez-vous ?

  • # Azure et FPGA

    Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+4/-0).

    Tristan Nitot affirme que cette nomination n'a pas de lien avec les récents problèmes (et l'avalanche d'articles qui s'en est suivi) de Qwant.

    Je ne sait pas trop de quoi il s'agit en fait, j'ai du passer à coté de l'« avalanche ».

    Du coup, en fouillant un peu, je suis tombé sur :

    En particulier:

    mais Microsoft, avec son Cloud Azure, nous permet de faire des calculs de type FPGA

    J'ai du mal à croire que le moteur de recherche ait du code dans des FPGA, qui seraient de plus fournis par Azure.

    De quoi s'agit-il ? Que signifie vraiment ce « calculs de type FPGA » ?

    • [^] # Re: Azure et FPGA

      Posté par . Évalué à 10 (+11/-0).

      Google a fait du hardware tensorflow, Microsoft a choisi de mettre des FPGA Altera dans ces serveur pour y mettre des core ML dédié au lieu de faire du hardware, Intel a racheté Altera.

      "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: Azure et FPGA

        Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

        Ok, merci. J'ignorais que le monde du cloud proposait ce genre de choses.

        Je comprend que c'est limité à un usage particulier, orienté pour digérer les informations/traces/données négligemment laissées par les utilisateurs du service
        et qu'il n'est pas possible de programmer le FPGA librement.

        • [^] # Re: Azure et FPGA

          Posté par . Évalué à 6 (+3/-0).

          Ça dépend. AWS propose des grosses machines avec des gros FPGA dessus et tu y mets le core que tu veux.

          Un FPGA peut contenir des milliers de multiplieurs 16 bits, donc pour certaines applications, cela peut être beaucoup plus rapide qu’un CPU.

          "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: Azure et FPGA

      Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+23/-2).

      Je ne sait pas trop de quoi il s'agit en fait

      Qwant se gave d'argent public en prétendant être indépendant et souverain alors que plusieurs enquêtes montrent que la plupart des résultats viennent de Bing ou ne sont pas mis à jour.

      Plutôt que de corriger leur problèmes, ils se défendent en attaquant en justice ceux qui les dénonces et en insultant les journalistes sur Twitter.

      Voir les articles de NextInpact à ce sujet :
      * Qwant fait condamner un « concurrent » pour « dénigrement »
      * Qwant : des résultats datés, limités (mais répétés)

      • [^] # Re: Azure et FPGA

        Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+10/-1).

        Public money, public code.

        Rendez l'argent!

        • [^] # Re: Azure et FPGA

          Posté par . Évalué à 5 (+3/-1).

          La plus part des boites françaises fonctionnent avec la caisse des dépôts et consignation. Pas de cash sans elle, pas de nouvelles boites non plus.

          "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: Azure et FPGA

        Posté par . Évalué à 4 (+3/-2).

        Qwant se gave d'argent public en prétendant être indépendant et souverain alors que plusieurs enquêtes montrent que la plupart des résultats viennent de Bing ou ne sont pas mis à jour.

        Tu fais un raccourci, franchement trop rapide. Qwant utilise Bing dans certain cas, et utilisait un cache pas mis à jour depuis longtemps pour les requètes d'un mot les plus courantes. Mais bon quand tu tapes "facebook", j'imagine que tu ne t'attend pas avoir autre chose que facebook.com…

        "La première sécurité est la liberté"

  • # Ni bonne, ni mauvaise

    Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+25/-2). Dernière modification le 19/09/19 à 13:03.

    À mon avis à moi personnellement c'est plutôt à mettre dans la case « bonne nouvelle »

    Il a laissé tomber le libre (Qwant n'est pas un moteur libre).
    De souvenir les dernières sorties sont de la communication banale (ne pas reconnaître de problème tout va bien, un peu de mauvaise foi pour protéger l'entreprise, et aussi la défense de choix étonnants vu le positionnement)
    Donc il peut laisser tomber autre chose aussi (coucou le cloud US).
    Les gens peuvent changer (surtout quand il y a plus d'argent), il faut regarder le présent et le passé proche, et à mon avis je ne vois pas vraiment de raison de parler de bonne nouvelle, mais pas non plus de mauvaise, juste dans la moyenne, en attendant de voir ses prochains actes.

    Le futur nous dira qui de nous deux avait le meilleur pressentiment.

    • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

      Posté par . Évalué à 10 (+26/-3).

      A t-il vraiment laissé tomber le libre? Il est arrivé dans le libre parce qu'il avait perdu son boulot chez Netscape. Il a essayé de se créer un poste à Mozilla, à mon avis c'était plus pour le poste que par conviction. Déjà à l'époque où il était invité partout pour faire des confs, il utilisait un Mac et semblait préférer Apple à Linux. C'est surtout un communicant.

      • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

        Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+11/-0).

        A t-il vraiment laissé tomber le libre? […] C'est surtout un communicant.

        Il a communiqué pendant des années sur le logiciel libre. Ca fait quelques temps que je ne le vois plus que communiquer sur le respect de la vie privée ; c'est bien aussi mais c'est très différent ! On peut faire du propriétaire et respecter la vie privée (et on peut faire du libre intrusif).

        En ce qui concerne le bruit autour de Qwant actuellement, j'ai une lecture mitigée car d'une part effectivement il y a des choses auxquelles on ne s'attend pas forcément (serveurs M$, etc), d'autre part il y a une réalité économique à tenir et une concurrence féroce (Google Alphabet) qui d'une manière générale use et abuse de tous les moyens dont elle dispose pour garder sa position et tuer toute concurrence… Je ne serais donc pas étonné que la réalité soit intermédiaire entre "Qwant n'est pas tout à fait dans les clous de ce qu'ils annoncent" et "il y a une campagne de déstabilisation qui s'appuie sur des informations providentielles".

        Quoi qu'il en soit, Tristan Nitot me paraît depuis 4 ou 5 ans plutôt orienté vie privée que logiciel libre ; en ce sens, son évolution au sein de Qwant est logique (ni bien ni mal : juste logique)

        • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

          Posté par . Évalué à 9 (+7/-0).

          Le petit probleme c'est que cloud acte et vie privée sont assez antinomique (au minimum quand tu n'es pas américain) donc bon il y a les discours et les actes…

          • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

            Posté par . Évalué à 10 (+18/-2).

            Chez Mozilla il était responsable marketing. Son combat actuel c'est la vie privée parce que c'est ça qui doit attirer des consommateurs chez ses employeurs (Cozy, Qwant). Pardon d'être un peu direct, mais le jour où il bossera pour Naturalia, son combat ce sera l'écologie. C'est un marketeux, un manager, il met en avant les valeurs du business. Il n'y a pas de mal à ça, c'est juste son boulot.

            • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

              Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+21/-5).

              Note qu'il défend depuis très longtemps une forme d'écologie intelligente (dire que l'essence n'est pas assez chère, revendre sa moto, se déplacer à vélo). Et il défend depuis longtemps la vie privée et le logiciel libre.

              C'est juste, que, oh surprise, le monde n'est ni blanc ni noir et qu'on peut défendre les principes du logiciel libre sans être 100% sur gNewSense. Qwant essaye par exemple de proposer une solution de cartographie basée sur OSM qui encourage la contribution à OSM. J'ai l'impression que, philosophiquement, ils sont pas trop mal. Par contre, au niveau business, c'est une catastrophe gavée à l'argent public (forcément, ils essaient de relancer le business model des pubs non ciblées comme en 1999).

              À part son accent parisien et sa collection de tutus roses, Tristan est je pense un gars aussi intègre que le milieu du business le permet aujourd'hui. J'espère que lui et Guillaume Champeau pourront faire qqch de vraiment bien. Je leur souhaite en tout cas.

              • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

                Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+7/-5).

                dire que l'essence n'est pas assez chère

                C’est bien une idée de riche ça.

                Qwant essaye par exemple de proposer une solution de cartographie basée sur OSM qui encourage la contribution à OSM.

                Au commencement de Qwant, ils affichaient les informations venant de Wikipedia sans jamais faire de lien vers l’encyclopédie. Ça en dit long sur leur vision du libre.

                • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+4/-2).

                  Au commencement de Qwant, ils affichaient les informations venant de Wikipedia sans jamais faire de lien vers l’encyclopédie. Ça en dit long sur leur vision du libre.

                  Au commencement de Qwant Tristan Nitot n'y était pas ! Et il n'est dans une réelle position de pouvoir pour faire encore plus infléchir les choses en tant que directeur que depuis quelques jours. On ne peut pas s'attendre à ce que tout change comme ça par magie en un claquement de doigt.

                  Je ne tiens pas à le défendre plus que ça. Mais bon là j'ai un peu l'impression que les attaques sont trop virulentes et un peu gratuites à l'encontre du bonhomme. Que Qwant, par ailleurs, ne soit pas sans défauts est absolument indéniable. Mais si on pouvait laisser du temps à Tristan Nitot pour insuffler une politique différente ce serait bien non ?

                  OS préféré Mageia 6 et Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

                  • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

                    Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+6/-1).

                    Je ne tiens pas à le défendre plus que ça. Mais bon là j'ai un peu l'impression que les attaques sont trop virulentes et un peu gratuites à l'encontre du bonhomme.

                    Je ne critique pas Tristan Nitot, mais Qwant.

                    Et la raison pour laquelle je critique Qwant c’est qu’ils ont une grosse aura auprès de la communauté libriste alors qu’ils font du 100% propriétaire (sérieux, j’ai jamais autant vu l’interface de Qwant qu’en allant au FOSDEM ces dernières années).

              • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

                Posté par . Évalué à 8 (+7/-0).

                C'est plutôt une bonne nouvelle.
                Cela permet de voir que Ploum fréquente encore LinuxFR qui visiblement n'a pas disparu de ses lectures suite à sa quête de minimalisme numérique.

                Sinon sur Qwant, je ne peux que vous conseiller la lecture du virus informatique de ce mois-ci et le précédent. C'est pas tout blanc, c'est pas tout noir, cela paraît même nuancé.

                • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

                  Posté par . Évalué à 5 (+3/-0). Dernière modification le 20/09/19 à 17:23.

                  Ptêt même que c'est sa quête de minimalisme numérique qui l'a ramené ici. Il dit avoir fermé "près de 300 comptes éparpillés sur le net", il a plus de temps pour mouler sur un site qui fonctionne sans plusieurs dizaines de Mo de JS et ne lui enverrai jamais de notifications emails

              • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

                Posté par . Évalué à 5 (+7/-3).

                Note qu'il défend depuis très longtemps une forme d'écologie intelligente (dire que l'essence n'est pas assez chère, revendre sa moto, se déplacer à vélo). Et il défend depuis longtemps la vie privée et le logiciel libre.

                Très longtemps ? Ça ne fait même pas un an qu'il a vendu sa moto pour découvrir le vélo. Il y a longtemps il parlait d'écologie tout en parcourant des centaines de km en moto par pure loisir. À l'époque il paraît que ça n'avait aucun impact écologique de faire du vélo.

                Il a évolué et c'est très bien. Je ne lui reproche rien1. C'est juste que Il y a « très longtemps », il n'était pas vraiment dans la forme d'« écologie intelligente » que tu décris.


                1. je ne suis plus le standblog. Quand j'ai commençais il parlait de standard, aujourd'hui, « c'est Facebook c'est mal, Facebook c'est mal, Facebook c'est mal ». Ça m'intéresse moins. 

                • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

                  Posté par (page perso) . Évalué à -1 (+7/-10). Dernière modification le 20/09/19 à 10:18.

                  il n'était pas vraiment dans la forme d'« écologie intelligente » que tu décris.

                  Et toi, tu fais quoi la? L'informatique a un impact écologique aussi, et tu moules ici par pur plaisir, quelle honte!!!

                  Bref, l'attaque me semble bien gratuite, et si on te suis sur ces attaque la seule façon de faire une forme d'écologie intelligente serait de se suicider. Pas ma définition (subjective) d'« écologie intelligente », car justement elle n'est pas celle de rendre coupable un tour un moto, et je ne connais pas une seule personne se disant écolo qui n'a pas de vice (qui pourrait arrêter des trucs "juste pour le plaisir" pour ne pas abîmer).

                  On pourrait critiquer en se concentrant sur des trucs plus objectifs.

                  PS : je suis un méchant, attention, j'ai toujours ma moto et fait parfois des tours complètement gratuit pour le plaisir.

                  • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

                    Posté par . Évalué à 8 (+9/-2).

                    Semaine éprouvante ? Je présume que tu t'ai senti « attaqué » parce que tu as une moto d'où la réaction épidermique.

                    Donc premièrement détend-toi, respire profondément.

                    chaton mignon

                    Deuxièmement je vais expliquer mon commentaire vu que ça n'a pas l'air limpide.

                    ploum dis que depuis très longtemps il défend une « écologie intelligente ». En indiquant que par écologie intelligente, il entends, entre autre le fait de remplacer sa moto par un vélo.

                    Je décris juste que je ne trouve pas que ça fait très longtemps qu'il a ce genre de démarche vu que :

                    1. ça fait tout juste un an qu'il a remplacé sa moto par un vélo
                    2. avant il décrivait texto que cette démarche ne servait à rien écologiquement parlant1

                    Il n'y a aucun jugement dans cela, c'est purement descriptif liens à l'appui (je crois que t'aime pas trop que les gens donne des liens, mais bon je me le permet :p).


                    1. note que je comprends très bien l'argumentation qu'il soutient dans le lien que j'ai donné. Elle est encore tout à fait valable. Maintenant ça a un nom cette façon de faire des trucs tout petits qui n'ont qu'un effet marginal sur notre environnement : le colibrisme. Et c'est très dangereux parce qu'on peut facilement surestimer notre effet écologique. Si mon avis t'intéresse, je pense pas que ce soit l'action de chacun qui puisse changer quelque chose. Il faut regarder du coté des industries, l'informatique entre autre comme tu le dis (et oui je suis en pleins dissonance cognitive). Personnellement je ne me déplace qu'à vélo, mais c'est une préférence, un choix personnel, l'effet environnemental n'est qu'un effet de bord. Vous (toi et quiconque me lis) faites bien ce que vous voulais. Qui suis-je pour dire ce que tu dois faire ou pas ? 

            • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

              Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+10/-5).

              Oui en tant que responsable marketing, son combat est le thème de son poste. Quoi de plus normal en effet.

              Mais note qu'avec ses compétences et son CV, il aurait très bien pu, après Mozilla, aller chez Microsoft, ou tout autre grosse boite "du mauvais coté". Si il n'avait pas de convictions comme tu sembles le prétendre, ça se serait fait en un claquement de doigt, j'en suis certain (1).

              Mais il ne l'a pas fait. Il a préféré une petite boite qui faisait du libre et qui défendait la vie privée (Cozy Cloud), puis une boite qui défend aussi la vie privée (Qwant).

              Cela montre quand même qu'il a des convictions (libre, vie privée etc), et qu'il ne fait pas ça "juste pour le poste" comme tu dis plus haut.

              (1) je l'ai côtoyé régulièrement pendant plus de 10 ans quand il était chez Netscape et Mozilla, je connais un peu le bonhomme.

        • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

          Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+9/-4). Dernière modification le 19/09/19 à 14:41.

          Pour moi c’est plutôt une bonne nouvelle parce que je pense qu’il est extrêmement important d’avoir à la tête des moteurs de recherche des gens pour qui le respect de la vie privée et de la protection des données personnelles est important. Le logiciel libre, de ce point de vue est moins important pour un moteur de recherche.

          C’est aussi une bonne nouvelle car il semble qu’il y ait un problème assez sérieux de management au sein de Qwant et qu’à mon avis, il a les épaules qu’il faut pour pacifier cela et gérer mieux les priorités.

          Après, on verra.

          Cela dit, je ne pense pas que ça soit vraiment un bon communicant justement quand je lis les explications maladroites qu’il donne sur le fonctionnement du moteur de recherche.

          OS préféré Mageia 6 et Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

          • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

            Posté par . Évalué à 2 (+2/-2). Dernière modification le 19/09/19 à 21:46.

            Si tu veux un moteur de recherche libre, distribué (et donc plus résistant à toute forme de censure et/ou de falsification) et pas simplement - respectueux des libertés individuelles , mais quand même dépendant de celui qui lui donne à manger aka les états européens (jusqu'à quand ?)- , je t'invite plutôt à installer un noeud Yacy

      • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

        Posté par . Évalué à 10 (+15/-1).

        A t-il vraiment laissé tomber le libre? […] C'est surtout un communicant.

        Bin oui, si il était à fond sur le libre, il serait parti à la FSF. D'ailleurs il paraît qu'il y a un poste qui vient de se libérer.

        En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

      • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

        Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+17/-8).

        Il est arrivé dans le libre parce qu'il avait perdu son boulot chez Netscape.

        C'est factuellement FAUX.

        Il a passé ses dernières années à Netscape à faire la promotion des standards du web et la promotion des technologies du projet de navigateur libre, Mozilla.org (aka la suite Mozilla et vers la fin, Firefox).

        Il a essayé de se créer un poste à Mozilla

        Essayé ? Il est resté salarié 10 ans chez Mozilla. On n'essaye pas pendant 10 ans. Il a fait énormément de choses pour promouvoir Firefox en Europe notamment.

        à mon avis c'était plus pour le poste que par conviction

        Visiblement, tu es passé à coté de la période où il a dirigé bénévolement l'association Mozilla Europe, avec aucun salaire pendant un an. On ne fait pas ça pour "un poste".

        Visiblement, tu aurais dû contribué à Mozilla pour te rendre compte que ton avis est basé… sur rien.

        il utilisait un Mac et semblait préférer Apple à Linux

        Et ? Comme la majorité des devs Mozilla à l'époque. Ce n'est pas parce qu'on fait la promo d'un logiciel libre, qu'il faut absolument utiliser Linux.

        J'utilise Linux comme OS principal pour faire du dev depuis 2001. Mais franchement, "Linux prêt pour le desktop de mr michu", avant les années 2010, c'était pas encore tout à fait ça, quoi que tu puisses en penser.

        • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

          Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+7/-7).

          Je voudrais rajouter aussi une raison de l'utilisation de MacOs plutôt que Linux, en particulier pour un utilisateur qui doit souvent se brancher sur un video-projecteur, pour des conférences ou des réunions.

          Comme je le disais, j'utilise Linux depuis 18 ans. Ça fait beaucoup d'occasions de faire des conférences ou des réunions, et donc des occasions d'avoir à brancher un video-projecteur sur mon laptop linux.

          Au début de chaque conf/réunion, ça a toujours été le stress de savoir si le branchement sur le vidéo-projecteur allait fonctionner. 1 fois sur 2 (et je suis gentils), ça ne fonctionnait pas du premier coup. Y avait toujours un truc à régler ici ou là, à trouver le pourquoi du non-fonctionnement, avec parfois obligation de rebooter avec la prise déjà branchée pour que le video-projecteur soit reconnu. Bref, Linux et la video-projection : c'était la galère. ça s'est amélioré ces dernières années, avec la généralisation du hdmi, et l'amélioration des interfaces utilisateurs pour les réglages. Mais franchement, c'était pas la joie.

          Entre 2009 et 2011, j'ai utilisé un Mac au boulot. Chaque fois que je devais faire une présentation, quelque soit le vidéo projecteur (en vga ou hdmi) : je branchais, ça marchait. Toujours. Et j'ai rarement vu un conférencier galérer avec son Mac.

          Donc franchement, quand on est un communiquant, surtout dans les années 2000-2010, je comprend tout à fait qu'on choisisse un Mac. Le job d'un communiquant, ce n'est pas faire de la ligne de commande pour débugger l'affichage d'un vidéo projecteur. C'est de communiquer.

          • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

            Posté par . Évalué à -1 (+11/-12).

            C'est factuellement FAUX.

            Le CV que tu montres indique que quand Netscape a libéré Mozilla, Tristan Nitot a fait de la promotion de Mozilla. Quand Netscape a fermé fin 2003, il a fondé Mozilla Europe parce qu'il avait perdu son job.

            On n'essaye pas pendant 10 ans. Il a fait énormément de choses pour promouvoir Firefox en Europe notamment.

            Effectivement il a fait de la promotion de Firefox et il a réussi. Il était fréquemment invité dans les médias. Je ne nie pas son talent marketing.

            il a dirigé bénévolement l'association Mozilla Europe, avec aucun salaire pendant un an. On ne fait pas ça pour "un poste".

            Pourtant tu as aussi écrit qu'il est resté salarié 10 ans chez Mozilla. Donc bon ça a dû payer à un moment. Ce n'est pas un étudiant qui monte une association pour défendre une cause, c'est un ex-employé qui monte une asso pour continuer le projet sur lequel il avait des compétences chez son ancien employeur.

            Sinon, on en parle des locaux de luxe de Mozilla Europe à Paris?

            Ce n'est pas parce qu'on fait la promo d'un logiciel libre, qu'il faut absolument utiliser Linux.

            Non. Mais si on fait la promo des logiciels libres, cela fait tâche. Comment on peut prétendre faire la promotion du libre si on n'utilise pas un système libre? On parle d'un moment où Ubuntu existait déjà (Ubuntu est sorti en 2004) et fonctionnait bien.

            Quand à l'excuse des vidéoprojecteurs, elle est bancale. Il y a des tonnes de conférenciers qui ont des ordinateurs sous Linux dans toutes les confs d'informatique où je vais et ça marche. Faut arrêter de se chercher des excuses. Tu ne veux pas utiliser Linux, c'est ton droit, ça ne me gêne pas, mais par pitié, pas d'excuses bidons. Encore, si parce que c'était que Linux est trop difficile, je pourrais comprendre, mais dans le cas de Nitot, c'était assumé, si tu la fréquentais comme tu dis, tu le sais très bien.

            Chacun utilise ce qu'il veut, mais se dire libriste et utiliser un Mac, c'est comme se dire écolo et rouler en gros SUV. Au bout d'un moment, faut être cohérent.

            Je ne dis pas que le bonhomme est nul, qu'il est antipathique, qu'il n'a rien fait ou qu'il tue des bébés chats, je dis juste que ce n'est pas le gentil libriste désintéressé qui est parfois présenté, c'est tout.

            • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

              Posté par (page perso) . Évalué à -2 (+9/-13). Dernière modification le 19/09/19 à 19:35.

              Chacun utilise ce qu'il veut, mais se dire libriste et utiliser un Mac, c'est comme se dire écolo et rouler en gros SUV. Au bout d'un moment, faut être cohérent.

              Tu utilises un bios non libre alors que des bios libres existent, traitre. Ne dit pas que le libre est pas assez bon, tes critères disent que ce n'est pas un critère.

              Faut arrêter les conneries, cette attaque est vieille et dépassée, des fois c'est juste pas un logiciel libre correct (pas de ton point de vue, hein), la chasse au non puriste est juste nul, pas un argument, surtout quand toi (et je ne prend pas trop de risques…) tu as pas de bios libre donc est pareil en réalité.

              Au fait, tu as un Linux pur ? Pas de mp3, h264 etc… et ton tel est sous FFOS?

              En fait, dit c'est quoi la limite officielle pour pouvoir se dire libriste?

              Bref, ta comparaison est bien foireuse, et ridicule comme elle l'est depuis des années. Ca deviendra peut-être ou le jour où Linux sera prêt pour le desktop (et non, il ne l'est pas… pour la majorité des gens en tous cas).

              • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

                Posté par (page perso) . Évalué à -2 (+0/-4).

                On parle d'un moment où Ubuntu existait déjà (Ubuntu est sorti en 2004) et fonctionnait bien

                Mouhahaha.

                Oups, désolé. C'est demain, trolldi.

              • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

                Posté par . Évalué à 6 (+10/-4).

                Je ne donne pas les mauvais points ou les bons points. Je ne fais pas de chasse au puriste. Je parle de cohérence. Désolé si je te choque.

                Ce sont tes exemples qui sont ridicules, tu fais un argument de l'homme de paille. Il y a une nette différence entre un Linux 100% libre (ce qui est tout à fait possible, soit dit en passant) et utiliser un Mac. Il y a une alternative libre à Mac qui marche (Ubuntu), pourquoi utiliser un Mac dans ce cas?

                On ne parle pas la majorité des gens ici, on parle des gens qui font la promotion du libre. Tu accorderais du crédit à un militant vegan si tu le vois bouffer de la viande à longueur de journée? Moi pas.

                • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

                  Posté par (page perso) . Évalué à -5 (+4/-11). Dernière modification le 19/09/19 à 20:20.

                  Il y a une alternative libre à Mac qui marche (Ubuntu), pourquoi utiliser un Mac dans ce cas?

                  Il y a une alternative libre à ton bios qui marche (un bios libre je sais plus son nom), pourquoi utiliser un bios pas libre dans ce cas?

                  Ha oui, ça répond pas à ton envie… pareil donc.
                  Non, ta suggestion en est pas une en vrai mais je te l'ai déjà dit.

                  L'homme de paille en réaction, c'est juste pour ne pas répondre à la question sur la limite officielle (qui n'existe pas, je sais, gênant pour toi).

                  Passons, tu es convaincu que l'argument peut toucher, soit. Tu feras juste sourire de gêne la majorité des interlocuteurs, ridiculiser ce que tu penses défendre, mais ça te plaît alors continue… un peu comme ceux qui disent que Microsoft ne fais dmpas de projets libre car pseudo idéologie pas prise mais la règle n'est pas écrite.

                  C'est juste triste pour le libre.

                  PS : évite les conférences libristes, tu auras une crise cardiaque.

                • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

                  Posté par . Évalué à 2 (+1/-1).

                  Le problème des vidéoprojecteurs me parait parfaitement justifiable pour utiliser autre chose que Linux à une certaine époque pas si lointaine. Il y a pas si longtemps que ça le support graphique sous Linux n'était pas très correct. On avait parfois des pilotes libres qui marchaient sur certaines cartes anciennes, ou des pilotes proprios sur des cartes très récentes, mais entre deux, pas forcément grand chose. Et la ggestion du double écran n'était pas au point.

                  • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

                    Posté par . Évalué à 2 (+0/-1).

                    Le problème est toujours présent. Je navigue entre 2 écrans et une télé pour mon portable, selon l'ordre de mise en vieilles, et du branchement, j'ai toujours du n'importe quoi : changement d'écran principal, aucun écran principal, etc… Il suffirait pourtant qu'en cas de changement, l'écran principal soit celui du portable.

                    idem pour le son, il n'est jamais au bon endroit, pourtant sortir par le HDMI quand celui-ci est présent est une règle qui semble simple. On dirait que la prise hdmi détecte un changement d'état mais pas l'état lui-même.

                    "La première sécurité est la liberté"

                    • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+1/-1).

                      Les « règles » qui paraissent évidentes dans le contexte qu’on connait peuvent s’avérer ne pas être des règles du tout quand on regarde la diversité des usages.

                      Dans mon cas par exemple, le DVI mène à mon écran de PC, et le HDMI à la TV (pour pouvoir regarder des films ou des photos de vacances assis sur le canapé). Comme c’est un PC fixe, je ne m’amuse pas à brancher quand il y a besoin ; c’est branché en permanence.

                      Or :

                      • de ma chaise PC, je ne vois pas la TV, donc il ne faudrait pas que le HDMI soit la destination par défaut de l’image ;
                      • quand j’utilise le PC, je veux mon son sur l’écran PC, que quelqu’un utilise la TV ou non, donc il ne faut pas non plus que le HDMI soit la destination par défaut du son.
                      • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

                        Posté par . Évalué à 2 (+0/-1). Dernière modification le 07/10/19 à 13:58.

                        Tu es sur un cas fixe, donc le problème ne se pose pas. Tu le règle un fois pour toute.

                        Là, je parle de mise en veille avec connexion par HDMI (écran) et réveille sur une autre (télé). Le pire que j'ai eu est l'absence d'écran principal au réveil. Parfois, l'écran passe en 1080i qui scintille horriblement.

                        "La première sécurité est la liberté"

              • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

                Posté par . Évalué à 4 (+6/-3).

                Dans une conférence, le logo Apple se voit beaucoup plus que le type de BIOS sur lequel ton laptop a booté.

              • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

                Posté par . Évalué à 3 (+3/-2).

                Bref, ta comparaison est bien foireuse, et ridicule comme elle l'est depuis des années. Ca deviendra peut-être ou le jour où Linux sera prêt pour le desktop (et non, il ne l'est pas… pour la majorité des gens en tous cas).

                Autant qu'un Windows pas préinstallé. Parce qu'une fois que tu as installé tout ce qu'il faut, Linux est prêt pour le desktop pour l'utilisation de la grande majorité des gens.

                Apres si on a besoin de certains softs spécifiques, utiliser un mac ou une machine windows peut s'avérer nécessaire, mais pour beaucoup d'usages courants (hors jeux), Linux fait le job.

                • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-1).

                  mais pour beaucoup d'usages courants (hors jeux), Linux fait le job.

                  Sauf si tu as besoin de la suite Office (genre lire un xlsx avec des macro).

                  « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                  • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

                    Posté par . Évalué à 1 (+0/-1). Dernière modification le 02/10/19 à 16:45.

                    C'est pour ça que je parle de beaucoup. Cela dis, dans ce cas de figure, ce n'est pas Linux le problème, mais Microsoft qui n'a pas porté sa suite sous Linux. Mais au pire, rien n'empêche d'avoir un abonnement a Microsoft Office en ligne pour lire ce genre de fichier non ? A moins que office en ligne ne puisse pas se débrouiller avec ce genre de macro ?

                    Et dans ce

                    • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+0/-0).

                      A moins que office en ligne ne puisse pas se débrouiller avec ce genre de macro ?

                      À ma connaissance, ça ne marche pas.

                      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                  • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0).

                    Pour ce cas d’usage, et toujours en partant du principe que le système est pré-installé (par un ami par exemple), il est intéressant de savoir que MS Office 2007 fonctionne parfaitement sous Wine (je n’ai pas de licence d’une version plus récente pour tester…). C’est ainsi que je ballade avec moi un Office 2007 portable sur clef USB (TinyCore Linux).

            • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

              Posté par . Évalué à 4 (+3/-1).

              Il est (était ?) sur DLFP et a répondu lui-même à certaines de tes critiques : https://linuxfr.org/news/surveillance-entretien-avec-son-auteur-tristan-nitot-et-10-livres-a-gagner#comment-1680802

            • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

              Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+8/-5).

              Le CV que tu montres indique que quand Netscape a libéré Mozilla, Tristan Nitot a fait de la promotion de Mozilla

              Oui, donc, Tristan Nitot faisait du libre AVANT de quitter Netscape, pas après, contrairement à ton commentaire précédent.

              À moins que pour toi, faire du libre, c'est forcément une activité non payée ? Ou c'est forcément taper des lignes de code ?

              Pourtant tu as aussi écrit qu'il est resté salarié 10 ans chez Mozilla. Donc bon ça a dû payer à un moment

              Bien sûr qu'il a en quelque sorte créé son poste. mais quand on créé son poste dans ces conditions, à savoir du bénévolat sans salaire pendant plusieurs mois, c'est aussi et surtout par conviction, par envie de travailler sur le projet en question. Pas pour des raisons purement pécuniaire.

              Sinon, on en parle des locaux de luxe de Mozilla Europe à Paris?

              C'est quoi le rapport avec Tristan ? Une boite qui fait du libre n'a pas le droit de louer des locaux dans un bâtiment comme celui-ci ? (qui ne sont pas aussi cher que l'on pourrait croire, car monument historique, donc beaucoup de contraintes techniques, dont le fait par exemple de ne pas pouvoir accrocher des équipements réseaux aux murs etc..)

              Au passage : Mozilla n'est plus dans ces locaux depuis quelques semaines…

              Comment on peut prétendre faire la promotion du libre si on n'utilise pas un système libre?

              Parce que le libre ne se résume pas à Linux !!

              Quand à l'excuse des vidéoprojecteurs, elle est bancale. Il y a des tonnes de conférenciers qui ont des ordinateurs sous Linux dans toutes les confs d'informatique où je vais et ça marche

              Aujourd'hui oui. Il y a 10 ans (l'époque dont on discute) non.

              Tu ne veux pas utiliser Linux, c'est ton droit,

              Franchement, faut apprendre à lire hein. Je n'ai absolument pas écris que je n'utilisais pas Linux. Je l'ai écrit et je le réécrit : Linux est mon OS principal depuis 18 ans, sur mes machines pro et perso !

              dans le cas de Nitot, c'était assumé,

              Oui, tout à fait. Où ai-je écris le contraire ? Il ne voulait pas s’embêter avec ces problèmes de compatibilité de matériel. C'est ce que j'ai voulu expliqué.

              je dis juste que ce n'est pas le gentil libriste désintéressé qui est parfois présenté, c'est tout.

              C'est ton avis, mais avant d'avoir ce genre d'avis sur des gens, on essaye de le connaître..

              Tu te caches derrière ton pseudo, donc je ne sais pas qui tu es ou ce que tu as fait pour le libre, mais il y a forte chances qu'il en a fait beaucoup plus que toi, qu'il soit désintéressé ou pas.

              Pas par des lignes de codes, mais par avoir fait connaître Firefox, Mozilla et les logiciels libres en général. Par avoir, avec sa bonne humeur, ses convictions, donné l'envie à bon nombre de contributeurs francophone, de contribuer au projet (code, doc, localisation etc…) ou même sur d'autres projets, qui a leur tour en ont entraîné d'autres dans l'aventure etc..

            • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

              Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+8/-3).

              Sinon, on en parle des locaux de luxe de Mozilla Europe à Paris?

              Les locaux de Mozilla, qui ne sont pas dans le quartier le plus chic de Paris, loin de là, ont été prévus pour pouvoir aussi accueillir diverses manifestations sur le libre, le partage des savoir liés à Mozilla ou aux principes défendus par Mozilla. Ce n'est pas un luxe égoïste et tape à l'œil.

              OS préféré Mageia 6 et Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

              • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

                Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

                À ma connaissance ils sont locataires. On m'avait dit que le bail leur a été cédé à prix préférentiel à condition qu'ils prennent en charge les travaux (et apparemment il y en avait beaucoup). Alors c'est sûr que des vieux locaux rénovés en plein Paris avec bonne hauteur sous plafond, ça fait luxueux (ça l'est, pour y allé il y a quelques années, justement pour un événement du libre extérieur à Mozilla). Mais cela leur permet d'avoir une place centrale à un coût moindre que s'ils avaient loué un truc neuf directement. Je pense que l'argument des "locaux de luxe" est un mauvais argument.

                • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-1).

                  Tout à fait ! Et ce d'autant plus qu'ils ont servis à des manifestations fort sympathiques et pas franchement commerciales.

                  OS préféré Mageia 6 et Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

                • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

                  Posté par . Évalué à 0 (+1/-2).

                  c'est vrai que tu bouges un peu de paris et c'est tout de suite moins cher
                  mais faut etre a paris aucun moyen de transport pour aller en province pardon banlieu

                  • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

                    Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+4/-1).

                    Si on veut avoir des journalistes qui viennent, il faut être à Paris, mais pas n'importe où (pas dans mon quartier déjà, là les journalistes n'y viennent que pour des trucs pas sympas) ou en proche banlieue… chic et desservie en transports en commun. Sinon, aucun risque. Et je doute que ça ait vraiment changé.

                    OS préféré Mageia 6 et Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

                    • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

                      Posté par . Évalué à 5 (+5/-1).

                      tu peux me dire combien de jour par an des journalistes viennent dans les locaux de mozilla ?
                      ca doit etre negligeable

                • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

                  Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

                  https://www.maisonapart.com/edito/autour-de-l-habitat/architecture-patrimoine/l-hotel-de-mercy-argenteau-s-offre-une-nouvelle-vi-7309.php
                  " L'ensemble se développe sur plus de 6.000 m² SHON. Les travaux, qui avaient débuté en octobre 2009 se sont achevés au mois de juillet 2012 pour un investissement estimé à 16,4 M€"
                  les gens ils ont fait pour 16.4M€ de travaux et tu as encore des trucs a faire apres

            • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

              Posté par . Évalué à 1 (+12/-12).

              Incroyable.

              Non, mais vraiment, incroyable à quel point ton poste pue, et je dis bien, pue, le délit de facies et l'extrèmisme libriste.

              Un véritable amas de conneries, de préjugés et de jugements à l'emporte pièce.

              Nittot est un vendu parce qu'on lui paie un salaire pour ce qu'il fait ? Genre, il lui est interdit d'être employé pour sa passion ? C'est réservé aux ingénieurs de Redhat ?

              Ce salaud ose utiliser un Mac, parce que Linux lui rend la vie impossible pour son job ? Crucifions le !

              T'as quel âge ? 10 ans ?

              • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

                Posté par . Évalué à 4 (+9/-5).

                Je n'ai jamais dit ou même pensé que c'était un vendu ou même critiqué son salaire. À la base je réagissais simplement à un commentaire qui disait qu'il avait abandonné le libre.

                Quand à l'idée qu'il faudrait absolument utiliser un Mac parce que Linux ne permettrait pas de travailler (même en 2009) ou de diffuser sur des vidéoprojecteurs, je persiste et signe, c'est faux et c'est de la mauvaise foi.

                Peut-être qu'on préfère l'interface de Mac. Peut-être qu'on ne veut pas investir du temps dans l'apprentissage de Linux. Mais si on est libriste, normalement on a la motivation pour utiliser un OS libre comme Ubuntu ou Mageia que des tonnes de gens non informaticiens utilisent au quotidien.

                Pour prendre une autre anolagie, perso je préfère que le gars qui me conseille sur l'achat de ma voiture ait le permis. Pour moi c'est logique, apparemment pour d'autres non, tant pis.

                • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

                  Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+8/-0).

                  Quand à l'idée qu'il faudrait absolument utiliser un Mac parce que Linux ne permettrait pas de travailler (même en 2009) ou de diffuser sur des vidéoprojecteurs, je persiste et signe, c'est faux et c'est de la mauvaise foi.

                  La patronne de Mozilla est venu au Fosdem faire sa conf avec un mac (sans adaptateur) et avec un logiciel proprio

                  Impossible de brancher au videoproj (c'est dans leurs consigne de venir avec un adaptateur), quand on a trouvé l'adaptateur qui allait bien, c'était le HDPI du mac qui foutait la merde -> réduction de la résolution de l'écran.
                  Et , a première vue, impossible de faire un export PDF de son logiciel de présentationt

                • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

                  Posté par . Évalué à -2 (+0/-4).

                  Quand à l'idée qu'il faudrait absolument utiliser un Mac parce que Linux ne permettrait pas de travailler (même en 2009) ou de diffuser sur des vidéoprojecteurs, je persiste et signe, c'est faux et c'est de la mauvaise foi.

                  Non. Tu utilisais Linux aux alentours de 2010 ? Tu faisais quoi a cette époque ?

    • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

      Posté par . Évalué à 8 (+9/-3).

      Je me demande quel est le rapport de cet article avec le libre ?

      Aucun des services proposés par Qwant, ne diffuse son code en open-source et ce n'est pas prévu.

      Ce qui m'interpèle le plus est que ce Mr a bénéficié d'une tribune l'année dernière au "Capitole du Libre" pour nous présenter comment sa boîte, qu'elle est trop bien, qu'elle est pas evil, parce qu'elle tracke pas vos données, enfin un peu mais pas comme les GAFAM, qu'elle est respectueuse de votre vie privée, mais qu'il faut bien vivre (des subventions publiques ?) … et patati et patata… et que c'est du made in Europa ….

      Ce gars n'a, selon moi, pas plus de légitimité en tant que figure libriste aujourd'hui que "Tu sais qui" et surfe sur son aura passée.

      Alors pas de problème, les journaux n'ont pas vocation à suivre une ligne éditoriale mais si tous ceux qui on commité une fois dans leur vie en OSI compliant se mettent à faire de la promo … je vous laisse deviner la suite

      • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

        Posté par . Évalué à 6 (+5/-0).

        mais qu'il faut bien vivre (des subventions publiques ?

        Attention, Qwant n'a pas de subventions publiques.
        La caisse des dépôts est actionnaire , ce n'est pas la même chose.

        • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

          Posté par . Évalué à 0 (+0/-2). Dernière modification le 19/09/19 à 22:17.

          Merci pour cette précision. Le Mr ne l'avait pas précisé lors de sa prez, ce qui n'enlève rien au reste de l'argumentaire. Qwant n'apporte aucune contribution au libre, ou si tel est le cas (je ne vois pa l'intérêt de ces projets si on ne dispose pas du core), pas plus que les autres concurrents dont il essaie de démarquer avec ce thème en vogue: le respect de la vie privée

          Je mise sur le même cheval que Zenitram, attendons encore quelques années pour juger su pièce.

        • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

          Posté par . Évalué à 0 (+1/-3).

          Ceci dit, je réalise maintenant, Bruno: j'ai beaucoup de sympathie pour quelqu'un ici qui a côtoyé ce Mr et dont j'ai trouvé les contributions riches et captivantes: J'ai nommé Bruno Michel qui a tenté l'aventure Cozy Cloud, entreprise à qui je réitère mes voeux de succès.

          Le larmoyant au revoir sonnait un peu faux mais qu'à cela ne tienne … c'était émouvant!

          Autre contribution notable du sieur (Je coupe l'herbe sous les pieds de quelqu'un qui se reconnaitra):
          Publier un manifeste sur la "surveillance" (anti-Gafam) avec quelques allusions appuyées aux valeurs libristes, sous une licence "équitable" (OMG).
          Un passage en CC-BY n'est pas à l'ordre du jour à ma connaissance.
          Bien entendu, il est parfaitement légitime dans sec choix de publication.

          Par contre, ça, l'aventure Qwant, on est en droit de se questionner sur ses convictions pour ce qui est du "Libre" en tant que modèle économique viable. Un manque de "Foi", peut-être ?

          • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

            Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+29/-4).

            Bon, puisque je suis cité, je vais donner mon avis. J'ai beaucoup de regrets que Tristan n'ait pas réussi à faire pour Cozy Cloud ce qu'il avait réussi à faire pour Mozilla. C'est quelque part un échec et ça s'est particulièrement vu dans son départ, qui sonnait effectivement un peu faux. Par contre, je suis sincèrement convaincu que Tristan croit depuis longtemps dans le Logiciel Libre et que ce n'est pas pour une question d'argent. Je n'ai aucun doute que, dans le cas contraire, il aurait pu partir vers d'autres sociétés et gagner bien plus d'argent. Il a une capacité à simplifier des discours et faire passer des messages simples qui vaut cher sur ce marché. Je suis sûr que les GAFAM ou des licornes françaises à la Criteo auraient pu lui proposer des salaires bien plus importants.

            Les actions de Tristan ne sont ni toutes blanches, ni toutes noires. Il y a aussi des choses qui me gênent, mais globalement, je le considère plutôt comme un allié du Libre. Je trouve déplacées les attaques dans les commentaires, qu'elles visent Tristan, mais aussi d'autres comme Ysabeau ou ZeroHeure. Personne n'est parfait, chacun a ses réflexions, ses contradictions et son mode fonctionnement qui sont plus compliqués que ce que l'on peut en voir publiquement. Les attaques visent des choses superficielles et me semblent contre-productives : si on critique les gens qui essayent de faire des choses, mêmes si elles ne sont pas à la hauteur de nos espérances, on va surtout se retrouver avec plus personne qui n'essaye, pas avec des gens meilleurs selon nos critères.

            J'ai de plus en plus de mal à lire les commentaires de LinuxFr.org, ça manque d'ouverture, de vrais échanges et dialogues, de points de vue différents. Les personnes qui commentent ont l'air de penser qu'elles savent tout, qu'elles font tout parfaitement, et qu'elles n'ont pas besoin des autres. Elles n'essayent pas, ou trop peu, de chercher à vraiment comprendre ce que veulent dire les autres et à se remettre en question.

            Par contre, ça, l'aventure Qwant, on est en droit de se questionner sur ses convictions pour ce qui est du "Libre" en tant que modèle économique viable. Un manque de "Foi", peut-être ?

            Non, je ne pense pas que l'on soit en droit de se questionner sur ce sujet. En tout cas, pas encore, c'est trop tôt, Tristan n'est en poste que depuis quelques jours, il n'a évidemment pas encore pu peser par ses actions sur Qwant en tant que nouveau Directeur Général. Il a auparavant travaillé pour la branche R&D de Qwant, Qwant Research, qui a sorti au moins deux produits sous des licences libres : Qwant Maps et Masq. Encore une fois, ce n'est ni tout blanc, ni tout noir, mais c'est déjà bien mieux que la grande majorité des start-ups.

            Plus généralement, Tristan a beaucoup œuvré pour le Libre, mais ses opinions ont évolué. Aujourd'hui, il considère que ses combats pour le respect de la vie privée et pour l'écologie sont plus importants que celui pour le Logiciel Libre. Ça ne veut pas dire qu'il ne croit plus dans le Logiciel Libre, juste que ce n'est plus une priorité. Comme tout le monde, ses journées ne font que 24h et il ne lui est pas possible d'adresser tous les sujets qu'il voudrait dans ce temps limité. Et je ne vois pas de quel droit j'irai juger que Tristan n'a plus la foi dans le Libre parce qu'il s'est lancé dans l'aventure Qwant, ni même pourquoi j'aurais à juger de la foi de Tristan tout court.

            • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

              Posté par . Évalué à 1 (+3/-4). Dernière modification le 20/09/19 à 13:05.

              Merci pour cette réponse riche et nuancée.

              Note que je n'ai pas mis en doute sa probité, je me suis juste interrogé sur la confiance qu'il plaçait dans les LLs, comme beaucoup qui aimeraient tenter l'aventure. Et il n'a aucune justification à apporter sur ce point.
              Ma formulation sur ce questionnement personnel était peut-être maladroite, j'en conviens en me relisant.

              Mais surtout elle suivait, dans le contexte, mon message initial qui relevait simplement que Qwant aujourd'hui n'est simplement, pas une entreprise du Libre, pas plus que ses concurrents (Doit-on rappeler que Microsoft est le plus gros contributeur sur Github ? Ca n'en fait pas une boîte qui ouvre son coeur de métier au Libre)
              C'est d'ailleurs la raison pour laquelle j'ai salué Cozy au passage.

              Enfin, je reboucle sur le "Capitole du Libre": en suivant une autre conf d'un intervenant de l'éditeur d'Elasticsearch traitait des modèles économiques du Libre et ça m'avait beaucoup plu.

              Je trouve beaucoup plus préoccupant pour ce modèle que des éditeurs de projets libres (Redis, ES, …) soient amenés à modifier leur licence et la placer en non libre pour se protéger des ogres du cloud et survivre

              Et accessoirement, j'aimerais bien avoir quelques nouvelles de Cozy. N'hésite pas à poster un journal dessus ;)

      • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

        Posté par . Évalué à 0 (+2/-4). Dernière modification le 19/09/19 à 22:17.

        Aujourd'hui je ne sais pas, mais oui c'était un peu une figure, on en a parlé des dizaines de fois ici, il a son compte et a souvent participé : https://linuxfr.org/users/nitot/comments

        Si "Tu sais qui" passait chez Apple, aucun doute qu'on en parlerait ici (il me semble qu'il y avait eu un journal quand Fabien Penso était parti développer pour iOS ou Facebook, truc du style mes souvenirs sont flous). Qwant n'a pas de rapport avec le libre mais pour Nitot, le rapport est évident. Il est connu, il a participé à des projets qui nous concernaient, ça peut être intéressant de suivre son évolution.

        • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

          Posté par . Évalué à 2 (+5/-5). Dernière modification le 19/09/19 à 22:36.

          Qwant n'a pas de rapport avec le libre mais pour Nitot, le rapport est évident.

          Tant mieux !

          Pas pour quelques uns d'entre nous.

        • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

          Posté par . Évalué à 4 (+3/-1).

          Qwant n'a pas de rapport avec le libre mais pour Nitot , le rapport est évident.

          Je relis ton message dans le contexte entier:

          , le rapport est évident. Il est connu, il a participé à des projets qui nous concernaient, ça peut être intéressant de suivre son évolution.

          Et je comprends que j'ai mal interprété le début de ta phrase.
          J'avais interprété en ce sens:
          "Pour Nitot le rapport entre Qwant et le libre est évident."

          D'où ma réponse précédente.

          Je reviens donc sur ma déclaration maintenant que je saisis mieux ce que tu voulais signifier.
          Donc oui, il y a un rapport avec le libre, même si ce rapport est moins évident à présent qu'il est passé à d'autres priorités.

          • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

            Posté par . Évalué à 3 (+3/-2).

            Je commençais à me dire que tu étais vraiment de mauvaise fois (de ne pas voir le lien entre libre et Nitot).
            Bon je me rends compte aussi que ma phrase était mal tournée, elle pouvait être comprise comme tu l'as comprise initialement. Dc tout va bien, à tchao bon dimanche.

    • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

      Posté par . Évalué à 5 (+4/-0).

      Le hasard de la vie a fait qu'un jour j'ai bu une bière avec Tristan.
      Je ne me souviens plus bien comment il l'avait formulé, mais il était clairvoyant sur le fait qu'on avait tous un prix au delà duquel on pouvait mettre ses convictions de libriste de côté.

      Il y a tellement de combats à mener…
      Pour ma part, j'essaie de faire sortir un mastodonte de l'industrie de ses process inutiles (incohérents, plus à jour, pas appliqués, incompréhensibles) qui amènent à imposer à des dev une façon archaîque de gérer la gestion de configuration de leur code/livrables.
      Il s'agit d'univers qui ne se connaissent pas et qui auraient tellement à apprendre l'un de l'autre (ancien monde de l'industrie et dev agile)
      Je compare ça aux utilisateurs de Windows et Linux…

      • [^] # Re: Ni bonne, ni mauvaise

        Posté par . Évalué à 2 (+4/-2). Dernière modification le 21/09/19 à 17:06.

        Je trouve ça un peu cruel d'accuser Tristan Nitot ici pour les méfaits de Mozilla. Tristan a porté le message très ambigu de Mozilla, qui au départ s'appuyait sur toute une communauté de geeks, et qui progressivement les a délaissés pour recevoir l'argent de Google (en 2006).

        C'est vrai qu'à l'époque, pour sauver la face, Tristan a dit quelque chose comme «Google est simplement le meilleur service au monde, nous pensons avant tout aux utilisateurs» (il ne le dirait plus !), mais c'est simplement le capitalisme qui rattrapait Mozilla, et qui les a fait changer de cap. (Il faut bien payer les développeurs ! Donc il faut dire oui à Google, abandonner la suite Mozilla parce que plus personne ne veut utiliser un logiciel pour envoyer du courrier, chatter sur IRC, etc.)

        Personnellement, j'étais un de ces très jeunes geeks qui s'est senti abandonné et j'ai été (et je suis toujours) affreusement déçu quand Mozilla hausse les épaules et casse tout un écosystème libre (récemment : les extensions, mais plus anciennement : la confiance de ses utilisateurs pour lutter contre tous les monopoles néfastes, type Internet Explorer… et google).

        Mais bon voilà, c'est pas la faute de Tristan, c'est juste le messager, et il faut pas tirer sur les messagers. :L

  • # il y a un truc qui me gène

    Posté par . Évalué à 10 (+14/-4).

    Que l'on critique les choix techniques d'une boite pour différentes raisons cela ne me pose pas problème mais là ce journal est devenu une série d'attaque totalement personelle allant de ses choix de carrière en passant par ses choix de transport.
    C'est curieux ce genre de chose, uniquement parceque T. Nitot a une vie un peu plus publique que la plupart des personnes ici.

    • [^] # Re: il y a un truc qui me gène

      Posté par . Évalué à -1 (+2/-4). Dernière modification le 20/09/19 à 11:36.

      […] ses choix de transport.

      Si tu pense à moi, je n'ai rien critiqué. J'ai décris aussi factuellement que possible. Je cite mon précédent commentaire :

      Vous (toi et quiconque me lis) faites bien ce que vous voulais. Qui suis-je pour dire ce que tu dois faire ou pas ?

      • [^] # Re: il y a un truc qui me gène

        Posté par (page perso) . Évalué à 8 (+7/-2).

        Je suis curieux de savoir pourquoi tu te sens obligé de répondre, surtout que cette réponse ne me paraît pas très efficace : elle t'inclut dans le problème soulevé, ce qui n'était pas forcément le cas jusque là.

        Est-ce que tu t'es senti visé directement ? Je n'avais pas l'impression que le commentaire de départ te visait particulièrement, mais peut-être l'as-tu ressenti autrement. Si oui, pourquoi ? Est-ce que tu as l'impression que ton commentaire initial a été mal interprété ?

        Est-ce une histoire d'égo ? Tu as pris ce commentaire personnellement parce que tu as souvent tendance à penser que ce que les gens disent te concerne directement ? A priori, j'imagine que non, mais ça reste une possibilité.

        Est-ce une manière de montrer indirectement que tu n'es pas d'accord avec le commentaire auquel tu réponds ?

        Est-ce autre chose ?

        • [^] # Re: il y a un truc qui me gène

          Posté par . Évalué à 1 (+4/-4).

          Est-ce autre chose ?

          C'est bien plus simple que ça :) J'ai raté 80% des commentaires de la page. Je ne sais pas vraiment comment je me suis débrouillé. Je parcourt toujours les commentaires uniquement via < et >, j'ai dû recharger à la page au mauvais moment… Du coup je venais de poster le commentaire que j'ai mis en lien et n'avais pas vu d'autres endroits où il était question de son mode de déplacement. Je m'en suis rendu compte à la soumission de mon commentaire… Et je me suis bien rendu compte de mon erreur (sans penser à éditer mon message, c'est mon erreur).

          Mea maxima culpa

    • [^] # Re: il y a un truc qui me gène

      Posté par . Évalué à 4 (+7/-3).

      Ben oui, quand on a une vie publique et qu'on se présente en défenseur de quelque chose on s'expose à la critique, désolé. C'est normal que les commentaires partent sur des choses personnelles vu le titre du journal.

      C'est bien de montrer les contradictions. On a le droit d'être surpris qu'un choix de carrière corresponde peu à des propos passés. Après cela ne veut pas dire que la personne concernée est mauvaise, elle a sans doute ses raisons perso et c'est très bien.

      Cette semaine j'ai vu sur d'autres journaux plein de gens critiquer RMS et son comportement, Eric Raymond pour sa passion pour les armes ou Bill Gates sur sa philantropie. Ou Mélenchon et d'autres. Pourquoi pas?

      Tu préférerais un LinuxFr asseptisé, où on ne remet jamais rien en question? On se contente d'applaudir et de valider n'importe quelle news commerciale?

      C'est sain de critiquer si ça se base sur des faits et des arguments.

      • [^] # Re: il y a un truc qui me gène

        Posté par . Évalué à 2 (+3/-3).

        C'est sain de critiquer si ça se base sur des faits et des arguments.

        Totalement d'accord.

        Maintenant peux tu me donner des arguments pourquoi le mode de déplacement de T. Nitot soit de près ou de loin un argument pour l'attaquer sur des choix technologiques ou commerciales au niveau informatique?
        Je suis désolé mais je ne vois pas du tout mais du tout le rapport mais je suis pret à entendre les arguments?

        • [^] # Re: il y a un truc qui me gène

          Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+4/-1).

          Maintenant peux tu me donner des arguments pourquoi le mode de déplacement de T. Nitot soit de près ou de loin un argument pour l'attaquer sur des choix technologiques ou commerciales au niveau informatique?

          Bah non puisque cet argument a été utilisé pour critiquer sa posture prosélyte écolo. Je ne sais pas si faire des centaines de km en moto comme loisir est acceptable pour un écolo, mais ça me semble dans le contexte.

  • # Qwant : en finir avec l'omerta

    Posté par . Évalué à 10 (+12/-0).

    NextInpact pose un nouvel article sur qwant et cette nomination.

    https://www.nextinpact.com/news/108195-qwant-en-finir-avec-omerta.htm

    on y trouve cette citation magnifique :

    « Nitot est tout sauf un administratif ou un opérationnel : c'est un speaker, hors sol et totalement sous la coupe de Léandri. Son rôle : danser devant les journalistes, nu s'il le faut. Nitot est fait pour être DG comme moi je suis fait pour être pape »

    bon, l'article complet nécessite un abonnement

    • [^] # Re: Qwant : en finir avec l'omerta

      Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+6/-1).

      Oh… la vache, ça règle les comptes (10 000 mots… J'en ai passé du temps à lire, alors celui qui a écrit tous ces détails… Alors qu'il n'a pas les sous de Qwant).

      La, on se demande un Nitot a mis les pieds, soit ils s'est bien planté d'endroit comme un débutant, soit il a vendu son âme… Imaginons la première solution (pas bien positive non plus pour lui…), mais alors que pourra-t-il faire? J'en sors une citation :

      Des propos qui font étrangement écho aux doléances et problèmes énoncés par les ex-salariés. À ceci près que plusieurs d'entre-eux, réagissant à sa nomination, estiment que c'est un nouveau coup fourré de Léandri, qui ne laissera jamais Nitot concrétiser ses annonces. Ce qui reste donc à vérifier.

      Bref, la tout le crédit positif que Nitot avait avec l'époque Mozilla saute, et donc on ne sait pas/plus qui il est, et si c'est vraiment une bonne nouvelle. Gros gros doutes, il va avoir du boulot pour faire reprendre confiance en lui si il est de bonne foi.

      • [^] # Re: Qwant : en finir avec l'omerta

        Posté par . Évalué à 3 (+3/-2). Dernière modification le 22/09/19 à 16:20.

        Contre-points aux articles de Mediapart & Nextinpact :

        Le thread de Guillaume Champeau (salarié, "Éthique & Affaires Juridiques pour Qwant") : https://twitter.com/gchampeau/status/1175492719965331456

        Et quelques réponses de Leandri sur Clubic : https://www.clubic.com/pro/legislation-loi-internet/article-868315-1-qwant-ric-leandri-pdg-gens-alles-destabiliser.html

        • [^] # Re: Qwant : en finir avec l'omerta

          Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+6/-3). Dernière modification le 22/09/19 à 16:58.

          Contre-points

          Je ne sais pas chez toi, mais pour moi un contre-point c'est du journalisme (indépendance par rapport aux personnes visées) qui va vérifier par sa propre enquête si la première enquête n'a pas été faussée, apporter une vue (donc pas des gens critiqués eux-même, ça serait quand même bien biaisé, vu que l’enquête a été faite par une entité externe aux parties, salariés ou patrons ou concurrent ayant montré les problèmes techniques) alternative du bordel.

          Par exemple un contre-point quand RMS est viré n'est pas, pour moi, de connaitre la réaction de RMS (que j’appellerai la défense), mais celle d'autres personnes l'ayant côtoyé : exemple.

          Or :

          (salarié, "Éthique & Affaires Juridiques pour Qwant")

          Pas d'indépendance, il est payé pour défendre sa boite, donc fait son boulot.

          Le thread

          Dans les réactions : "cela ne répond en rien sur le fond, pire cela accrédite certains points", "ce que tu dis ne fait que confirmer". Le boulot est sacrément mal fait.

          Et quelques réponses de Leandri

          Pas d'indépendance, il est payé pour défendre sa boite. (ha oui, je me répète, mais tu pousses aussi…)

          sur Clubic

          Je vais peut-être me prendre un procès, mais allons-y : Clubic a oublié de marqué l'article comme publi-reportage, vu les questions mielleuses et le laisser-faire sur les réponses dignes d'une communiqué sur le site des critiqués.


          Tu m'as répondu que tu avais des contre-points, mais tu as oublié de les citer.
          Ou quelle est ta définition de contre-points?

          • [^] # Re: Qwant : en finir avec l'omerta

            Posté par . Évalué à 5 (+4/-0).

            Je ne sais pas chez toi, mais pour moi un contre-point c'est du journalisme (indépendance par rapport aux personnes visées) qui va vérifier par sa propre enquête si la première enquête n'a pas été faussée, apporter une vue (donc pas des gens critiqués eux-même, ça serait quand même bien biaisé, vu que l’enquête a été faite par une entité externe aux parties, salariés ou patrons ou concurrent ayant montré les problèmes techniques) alternative du bordel.

            Tu parle du journal le contre-points ?

            Parce que « contrepoints » c'est juste un avis opposé sans aucun sens journalistique (cf: le wiktionnaire) et c'est bien comme ça que j'ai compris son commentaire : il donne des avis opposés à ceux précédemment cités laissant le lecteur faire une synthèse.

            Cela n'enlève rien à tes commentaires, même s'ils ne sont que des paraphrases de ce que Faya mettait déjà dans son commentaire.

          • [^] # Re: Qwant : en finir avec l'omerta

            Posté par . Évalué à 6 (+5/-1).

            OK, on se calme.

            Je n'ai pas de contre-points. Ces deux personnes en ont, c'est à dire qu'ils donnent leur vision, leurs explications, aux trucs racontés. (payés pour, c'est clair donc oui il faut garder ça en tête en les lisant. C'est exactement pour ça que j'ai précisé que Champeau était salarié).

            Donc j'ai trouvé intéressant de les partager, que chacun se fasse son idée, je n'ai pas exprimé les miennes. Si le mot contre-point te dérange (on dirait rms qui disserte sur "assault"…) choisis en un autre.

            Clubic a oublié de marqué l'article comme publi-reportage, vu les questions mielleuses et le laisser-faire sur les réponses dignes d'une communiqué sur le site des critiqués.

            Je suis d'accord c'est très complaisant. Mais là encore j'ai pas donné mon avis, j'ai juste partagé les dires de 2 personnes "de l'intérieur".

      • [^] # Re: Qwant : en finir avec l'omerta

        Posté par . Évalué à -1 (+2/-6). Dernière modification le 22/09/19 à 20:41.

        soit il s'est bien planté d'endroit comme un débutant, soit il a vendu son âme

        Ce n'est peut-être pas aussi binaire que cela. Par exemple, une autre hypothèse : Nitot est un communicant, mais qui a besoin de croire ce sur quoi il communique, sur le fond peut être, sur l'objectif global, et/ou sur les méthodes : peu importe, pour être bon avec le message porté il faut que ça matche avec ses valeurs. En plus c'est un professionnel, il sait donc avaler quelques couleuvres s'il les considère comme secondaires sur l'objectif. Bref un pro honnête.
        Non ?

        Oh… la vache, ça règle les comptes

        Oui, et au-delà de la belle tranche de rire que cela m'a provoqué (ce rire bête et méchant, comme lorsqu'on voit quelqu'un tombé, mais un rire qui reste bon enfant), il y a exactement cela : un règlement de comptes. Pour quoi ? Pourquoi nextinpact s'attaque t il autant à Qwant ? Ils ont trouvé là un bon filon pour faire du buzz et se faire connaitre ? C'est leur business, oui.

        Bon, que reproche t on à Qwant ?
        - Ne pas être aussi bon que Google ou le petit Bing ? Hum, ok, quelle nouvelle !
        - D'engloutir des subventions ? Hum, ok, mais tant d'entreprises le font, là c'est un objectif qui mérite.
        - D'avoir un PéDéGé avec une grande gueule ? Hum, ok, en tout cas ça a l'air d'être le seul à qui pcinpact le reproche.
        - D'avoir corrigé et/ou masqué des erreurs techniques avant publication d'un article l'étalant sur la place publique ? Hum, ok, bon et alors ?

        Le seul élément que j'apprends, et qui me dérange, c'est que Qwant achète à Bing son service. Et ça ce n'est pas nouveau, pas en directe corrélation avec ces "passes d'armes" récentes. Mais ça me met sur le cul tant la déception est grande. Autant je peux comprendre de faire affaire pour déléguer une partie non sensible afin d'avoir en retour de la puissance et de la répartition, nécessaire mais impossible à avoir en propre pour le moment, autant payer un autre moteur de recherche et ne devenir qu'une vitrine, là ça me chagrine.
        En essayant de rassembler les éléments, on peut se dire (peut être, un fragment d'analyse seulement) qu'il semble que Qwant se perde : au lieu de mettre toutes ses forces (et sans discuter) sur le développement du moteur interne, il court après plusieurs moulins à vent tel un Don Quichotte perdu entre le moulin "bel étal avec des nouveautés régulières", le moulin "cherche subventions" et le moulin "politique", en oubliant complètement que sa maison se nomme "moteur de recherche".

        Au final, c'est surtout envers pcinpact que j'ai des questions : pourquoi autant de papiers sur qwant ? Pourquoi mettre sur un même plan direction d'entreprise et choix technique ? Pourquoi aller fouiller dans les poubelles et en rajouter sans cesse (un pb de pdg et/ou de direction, ou des pb humains, ce n'est pas le même sujet que les points précédents). Je ne sais pas pourquoi, je ne peux que constater un acharnement.

        Dommage, j'avais bien aimé pcinpact.
        Dommage, j'ai vraiment cru que Qwant se focalisait à 90% sur le dev de son moteur en propre.
        En fait il y a deux perdants dans cette histoire : pcinpact et qwant.
        Au fait : pourquoi exactement ?

        • [^] # Re: Qwant : en finir avec l'omerta

          Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+11/-1). Dernière modification le 22/09/19 à 21:44.

          Au final, c'est surtout envers pcinpact que j'ai des questions […] Pourquoi aller fouiller dans les poubelles et en rajouter sans cesse?

          gni???
          Heu, rappel : Qwant fait condamner un "concurrent" pour dénigrement sans que la véracité du reproche soit remis en question; ensuite un journaliste veut voir un peu par curiosité (bref : il fait son boulot) et la déchaînement de SMS… Donc ça pique encore plus la curiosité.

          Et après, tu as des questions sur Next Inpact? Tu devrais lire le déroulé de l'histoire…

          La, ton commentaire donne l’impression que les journalistes ne devraient pas poser de question dérangeante, alors que justement perso c'est ce que j'aime dans les journalistes (y compris Mediapart, qui même si j'ai des tonnes de reproches à leur faire et surtout à leur fondateur, est utile comme contre-pouvoir de mon point de vue, surtout en "fouillant dans les poubelles", même celle contenant des homards alors qu'on leur a pareil que toi reproché de fouiller, comme Weinstein qui a eu ses "fouilleurs de poubelles" aussi alors que bon fait chier il produisait des bons films quand même, c'est de "fouillage de poubelles" qui est utile).

          En fait il y a deux perdants dans cette histoire : pcinpact et qwant.

          tu les mets sur le même plan, soit.
          Perso, Next Inpact (plus PCInpact depuis 5 ans…) a monté encore d'un cran le respect que j'ai envers eux (et ils étaient déjà assez hauts, sans être 0% critiquables), alors que Qwant a baissé d'un cran (déjà assez bas avec leur historique foireux).

          Au fait : pourquoi exactement ?

          Du journalisme : informer, que les gens sachent et utilisent en connaissance de cause (la réalité, et non l'affichage).

        • [^] # Re: Qwant : en finir avec l'omerta

          Posté par . Évalué à 5 (+4/-1).

          Bon, que reproche t on à Qwant ?

          d'avoir soutenu la dernière directive droit d'auteur

          https://www.culture.gouv.fr/Actualites/Droit-d-auteur-un-moteur-de-recherche-europeen-rejoint-la-demarche-soutenue-par-la-France

          et de n'avoir que peu de notion de protection des données personnelle, utiliser un cloud d'une entreprise américaine c'est un peu les fournir à la CIA/NSA.

          Bref le fait qu'il soit moins bon aurait pu être tolérable mais y a trop de poins qui ne vont pas.

          Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

          • [^] # Re: Qwant : en finir avec l'omerta

            Posté par . Évalué à 3 (+2/-0).

            et de n'avoir que peu de notion de protection des données personnelle, utiliser un cloud d'une entreprise américaine c'est un peu les fournir à la CIA/NSA

            Si j'ai bien compris, ils disent ne s'en servir que pour construire les indexes et pas pour tout traiter tes requêtes.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.