Raffarin veut du logiciel libre dans l'administration

Posté par (page perso) . Modéré par Amaury.
Tags :
0
26
mai
2004
Communauté
Au cours d'une interview dans l'émission de Stéphane Paoli sur France Inter, ce matin, le 1er ministre a brièvement évoqué l'idée que l'administration pourrait utiliser des logiciels libres au lieu d'acheter des logiciels propriétaires. Seul l'aspect économique a été invoqué mais c'est déjà un début : M. Raffarin veut "faire en sorte que les communications inter-administrations passent par internet et l'utilisation des logiciels libres". Il juge ainsi qu'il y aurait plus de 100 millions d'euros à économiser.

Dommage que le journaliste ne lui ai pas rappelé qu'avec les brevets logiciels, auxquels la France ne s'est pas opposé au Conseil Européen, Linux n'existerait pas. Une victoire en devenir pour le logiciel libre avec, apparemment, une prise de conscience au plus haut niveau de l'état de l'importance des logiciels libres.

Ndm : merci aussi à Ledion pour l'info
  • # En journal.

    Posté par . Évalué à 7.

    avec déjà quelques commentaires

    https://linuxfr.org/~fleny68/13087.html(...)
    • [^] # Re: En journal.

      Posté par . Évalué à -10.

    • [^] # Re: En journal.

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      De toutes façons, que peux t'on en dire? Le gouvernement de Jean-Pierre Raffarin n'a que très peu de crédibilité, et Raffarin IV, V ou VI ca ne changera pas grand chose. Le représentant du gouvernement français UMP a approuvé la directive des brevets logiciels, contrairement aux promesses faites en 2002 par Jacques Chirac (http://www.aful.org/presse/pr-20040512-lettre_ouverte_au_president_(...)).

      Alors on dit une chose, son contraire etc. comme ca tout le monde est content. Ca me rappelle Dalida "paroles, paroles, paroles" ;-)

      D'un autre côté, il faut voir que tout le monde ne fait pas le lien entre logiciels libres et brevets logiciels, les politiques n'étant pas très calés en informatique.
      • [^] # Re: En journal.

        Posté par . Évalué à 10.

        D'un autre côté, il faut voir que tout le monde ne fait pas le lien entre logiciels libres et brevets logiciels, les politiques n'étant pas très calés en informatique.

        et leurs conseillers non plus on dirait ...
        Ce qui m'enerve c'est que certains se penchent sur le sujet et prennent le temps de comprendre mais d'autres non. Moi j'appelle ca manque de conscience professionnelle.
        • [^] # Re: En journal.

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          heu... j'ai p't'etre pas tout suivi mais c'est qui les politiques qui se sont penchés sérieusement sur la question ?
      • [^] # Re: En journal.

        Posté par . Évalué à 5.

        Reste donc a voter en conscience aux europeennes pour faire bouger tout ca (virer tout ca ???), par contre qu'elles sont les propositions des autres partis politiques sur les sujets LL et brevets logiciels ??? quelqu'un a un lien ??? Je parts chercher sur le net...

        Je remplacerais bien Raffarin I, II, III ... par Raffarin RC1, RC2, ... par contre vu les bugs (contradictions entre les ministres, etc...) on aura pas le temps d'avoir une version stable ...
      • [^] # Re: En journal.

        Posté par . Évalué à 5.

        >D'un autre côté, il faut voir que tout le monde ne fait pas le lien entre logiciels libres et brevets logiciels, les politiques n'étant pas très calés en informatique.

        Eh oui, à chacun son metier. Est-ce que tu es calé dans tout les domaines de la vie ?
        Un politicien fait de la politique, il trace des lignes globales, certains ce concentrent sur l' avenir du pays d' autre pour le pouvoir , et certains pour être exempté de justice...
        Un politicien doit en connaitre le plus possible certes... mais ce n' est pas possible à l' echelle de un ou deux humains de tout connaitre en details.

        As-tu déjà vu un endroit, à part en suisse peut-être, ou les lois sont décidées aux détails ? La grande majorité des projets, lois, directives votés dans chaque assemblées ont une portée globale.
        D' ailleur, au niveau européen, je trouve le mot directive très juste car il évoque la notion de direction globale à suivre.
        • [^] # Re: En journal.

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Ben quand on connait pas le sujet on ferme sa gueule !

          S'il n'a pas de conseillers suffisamment compétent on en cherche d'autres !

          Mais c'est vrai que ces derniers il vaut mieux parler pour dire des choses qu'on ne fera surement pas plutot que de venir expliquer des faits réels.
        • [^] # Re: En journal.

          Posté par . Évalué à 2.

          Entre nous, un politique, c'est pas sensé connaître les sujets. C'est sensé savoir s'entourer de bons conseillers, et surtout s'entourer de conseillers d'horizons variés, ce qui n'est à mon avis pas le cas de certains.

          Qu'il y ait des conseillers pro lobby industrie du disque et consort, ça m'étonnerait pas, mais qu'il y ait un conseiller qui s'y connaisse en logiciels libres, ça, ça m'épaterait ! (et ça me ferait mal pour lui!)
      • [^] # Re: En journal.

        Posté par . Évalué à 0.

        tout le monde est content

        Tout le monde est content ?, je ne crois pas que raffarin n'aie pensé un seul instant à un éventuel électorat des "amateurs" de logiciels libre. Sont argument c'est les économies, et pour l'état, le suivant c'est la sécurité et l'indépendance nationnale.

        Le logiciel libre ne touche (de sont point de vu, je pense) que les professionels et des barbus au T-shirt crade mangeant deux pizzas surgelées par jour.
  • # Peut-on réécouter l'émission?

    Posté par . Évalué à 2.

    Je suis un boulay, j'ai pas trouvé de lien pour réécouter l'interview. Si quelqu'un le voit passer...
  • # libre ou gratuit (faut-il choisir?)

    Posté par . Évalué à 10.

    Je ne vois pas ce qui permets de parler de "prise de conscience au plus haut niveau de l'état de l'importance des logiciels libres", je parlerais plutot "d'interet pour des logiciels gratuits et fiables". Il me semble que la route est encore longue avant que le cote "libre" ne prenne plus d'importance que le cote "gratuit".

    avis perso:
    Ceci dit, si ca peux faire avancer le libre (ou juste augmenter sa visibilte), c'est toujours ca de pris.
    • [^] # Re: libre ou gratuit (faut-il choisir?)

      Posté par . Évalué à 10.

      La route est longue mais la voie est libre.
    • [^] # Re: libre ou gratuit (faut-il choisir?)

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Tu fais bien de parler de visibilité. On vient de gagner plusieurs crans
      d'un coup sur l'échelle du visible populeux.

      Personnellement, je doute que les conseillers com' de Raf' aient pigé quoi que
      ce soit aux LL, à part les histoires de pognon (ça fait baisser les tarifs microsoft).
      N'oublions pas que Sarko est aux finances (sisi, ça aide à comprendre).

      J'y vois plus un effet de mode façon Munich ou Israël : J'veux des réduc franches
      sur mes achats, pasque le Contrat OpenSelectSoftwareAssurance i'm'fait un
      peu mal au cul. Alors je dis que les LL et Linusque, c'est bien et que j'vais en
      prendre. Mieux, j'vais basculer mes SI et mon infrastructure complète en LL.
      Allez, juste pour que m'sieur Balmer nous fasse une de ses amusantes suées,
      j'passe le pays entier en LL !! Ph34r !!

      "Alors, tu m'les fais à combien les pack-5000 d'Office 2k3?"

      Là où il y a un wagon a attraper : le Prem's, il a dit "Logiciel Libre", mais
      quoi c'est donc ?! Et hop, foncez, prosélitez à donf, c'est le moment pour
      passer le message
      • [^] # Re: libre ou gratuit (faut-il choisir?)

        Posté par . Évalué à 1.

        Si tu reprend les mots de Rafarrin:
        il a mentionné:
        1/ Les logiciels bureautique (les traitements de texte)
        2/ les bases de données

        Tous les afficionados de ce site peuvent traduire: L'ADAE lui a donné 2 cibles: Microsoft ET Oracle

        D'ailleurs avec le seul Office, il n'arriverait jamais à cet objectif de 50 millions d'Euros sur les ministères.

        Exemple concret:
        Pour te donner une idée des couts d'Oracle: ils ont proposé une licence site à la gendarmerie à 12 Millions d'Euros !!! -- ce qui a été le début d'une apre négociation:) et à une énorme réduction.
      • [^] # Re: libre ou gratuit (faut-il choisir?)

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        C'est koi Ph34r ???
    • [^] # Re: libre ou gratuit (faut-il choisir?)

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      oui enfin bon, faire avancer le logiciel libre en le releguant au niveau de shareware (ou freeware pour etre exact), c'est ... quand meme assez moyen ...
    • [^] # Re: libre ou gratuit (faut-il choisir?)

      Posté par . Évalué à 1.

      je parlerais plutot "d'interet pour des logiciels gratuits et fiables".

      Encore heureux... si le libre produisait de la merde (je dis bien si) tu serais content si l'état parlais de l'adopter ?
  • # Comme quoi...

    Posté par . Évalué à 10.

    Ce ne serait pas si grave, on aurait presque envie de rire...
    Une semaine après voir donné son accord sur les brevets logiciel, Rafarin parle de logiciel libres...

    Serait-ce l'approche des élections ? Une soupçon de démagogie ? Une amnésie partielle ?

    La France sera bien embêtée lorsque, après avoir remplacé Microsoft Office par Open Office (Ce qui n'est pas gagné puisque Microsoft va plus que probablement faire une offre qui ne pourra pas être refusée), elle se vera trainée en justice pour non respect de brevets logiciels qu'elle aura contribué à instaurer...

    "Gouverner c'est prévoir" a dit quelqu'un...
    Vous n'êtes pas sortis de l'auberge !

    Michel
    • [^] # Re: Comme quoi...

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Un état ne peut qu'avoir 50% tord... AU mieux tu oublie ce détail...

      Et si ça arrive rassure toi il changeront la loi discretement...

      Et comme c'est la loi à l'heure du jugement qui compte M$ perdra sur tout les tableau...

      Donc M$ n'attaquera jamais l'état français parce qu'il ne pourrai plus attaquer personne après en france CQFD...
    • [^] # Re: Comme quoi...

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      C'est le genre d'annonce où microsoft arrive ensuite en disant :" bon finalement on reduit nos prix de 70%" et ca marche !
      Bien joué Raf !

      Comme ca il se fait bien voir de la communauté et derriere il negocie avec MS ...

      Ca serait bien de VERIFIER que ce qu'il a dit sera VRAIMENT fait !

      Comme on dit : grand disou, petit fesou !
      • [^] # Re: Comme quoi...

        Posté par . Évalué à 0.

        Et surtout de vérifier si ce que TU dis est fait...
        A Munich, ils en ont parlé et ils l'ont fait...
        • [^] # Re: Comme quoi...

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          une petite nostalgie ?

          je comprends pas trop la comparaison ...

          Munich <> LL ???
          • [^] # Re: Comme quoi...

            Posté par . Évalué à 2.

            Ben c'est pourtant simpl, à Munich ils ont parlé de mettre des logiciels libres en place et ils l'ont fait.

            Je veux dire que ce n'est pas qu'une technique pour baisser les prix de M$.

            Ensuite, comme c'est souvent fait sur ce forum, on ne critique pas quelqu'un sur une erreur qu'il n'a pas encore commise.
            • [^] # Re: Comme quoi...

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Ben ca fait quand meme 3 ans qu'il est 1er ministre et la il s'est levé hier matin en se disant super les LL ?
              C'est un peu court nan ?

              De plus pour revenir sur le deficit des 3% avec les LL c'est encore plus court !

              Tu vois j'aurais prefere qu'il en parle quand ca aura ete EFFECTIVEMENT fait ! Sinon c'est que de la pub et y'a personne qui verifie apres les paroles :-(

              D'ailleurs on pourrait leur laisser le benefice du doute s'il avait prouvé sur d'autres domaines toute sa verve ...
    • [^] # Re: Comme quoi...

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      >Serait-ce l'approche des élections ? Une soupçon de démagogie ? Une amnésie partielle ?

      Ou peut etre tout simplement qu il ne fait pas le rapport entre LL et brevets... Premier ministre ou pas, ca m etonnerait pas que ce soit le cas... De meme que je doute que qui que ce soit ici soit capable de gerer toutes les affaires quotidiennes qui bousculent le train de vie quotidien de chacun. Et puis les LL ont moins de poids que par exemple le service publique, alors forcément, il se plonge moins dans ces dossiers...

      Qui plus est, honnetement, a part des quelques chercheurs et les informaticiens, qui se soucie des brevets? Le pekin de base ne sait pas qu il existe des LL, et l industrie informatique repose plus sur les gamers et monsieur tout le monde qui veut faire sa compta sur son 5Ghz avec graveur DVD que sur 3 barbus, 2 tshirts jaunes et 4 etudiants rolistes..

      C est triste a dire, mais c est comme ca que je perçois notre environnement.
    • [^] # Re: Comme quoi...

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Ce gouvernement a le cul entre deux chaises: il doit faire des économies d'une part, mais il veut préserver d'autre part le système économique tel qu'il est.

      Or, le logiciel libre, s'il entraîne des économies, remet le système économique actuel en cause, car ce dernier repose sur la propriété privée.

      Le gouvernement préférera rogner sur les dépenses sociales s'il le faut, mais ne mettra pas en péril le système de production que nous connaissons. D'où les brevets logiciels, qui permettent de privatiser le produit de l'intelligence collective.

      Et un autre gouvernement (socialiste) ne fera pas mieux, car cela vient de la Commission européenne (lire à ce sujet http://www.inventaire-invention.com/rencontre/chollet_jennar.htm(...) ).
      • [^] # Re: Comme quoi...

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        > [le LL] remet le système économique actuel en cause, car ce dernier repose sur la propriété privée.

        Houla, quelle caricature !

        1) Je te rappelle que la propriété privée "c'est bien" et ça fait même parti des droits de l'homme :

        Article 17 :
        1. Toute personne, aussi bien seule qu'en collectivité, a droit à la propriété.
        2. Nul ne peut être arbitrairement privé de sa propriété.

        2) Lis un peu plus d'ouvrages sur les LL, car c'est loin de s'opposer au capitalisme. Tu me fais penser à Bill Gates qui penser (au début) que les LL étaient une idée communiste (avec tout ce que ça a de péjoratif dans la bouche d'un américain)...
        • [^] # Re: Comme quoi...

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          La propriété privée fait partie de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen car la Révolution française a marqué la prise de pouvoir de la bourgeoisie sur l'aristocratie.

          D'autre part, le capitalisme est obligé de croître pour ne pas mourir. Les guerres coloniales étant terminées (quoique...), il lui faut étendre son empire sur des domaines qu'il ne maîtrisait pas encore et privatiser l'immatériel. Et là, oui, le modèle du LL le menace sous sa forme actuelle.
          • [^] # Re: Comme quoi...

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            point 1 : Désolé mais je ne pensais pas qu'avoir une voiture et un appart à moi me transforme en bourgeois :-/

            Point 2 : L'espace de croissance à encore beaucoup de marge car il est à présent mondial : penses tu que l'Afrique et l'Asie ne souhaitent pas se développer ?
            • [^] # Re: Comme quoi...

              Posté par . Évalué à 1.

              Point 2 : L'espace de croissance à encore beaucoup de marge car il est à présent mondial : penses tu que l'Afrique et l'Asie ne souhaitent pas se développer ?

              Le capitalisme va développer le tier-monde, mouhaha !

              Comme l'a très bien dit Gohar, le capitalisme ne se soucies pas de développer le tier-monde. Bien au contraire, il profite de la misère des pays sous-développés et il les pille à la manière d'un colonisateur. Donc tu as raison de dire que le capitalisme à encore de la marge mais je ne pense pas que ce soit une bonne chose...

              À ce propos, une rechere sur "chomsky free trade" dans google te renseignera beaucoup mieux que moi sur l'analyse de Noam Chomskky sur les accords internationnaux qui permettent au grosses compagnies (et pas toi avec ta voiture) d'exploiter ces pays, de profiter de leur législation, de les polluers, d'abaisser le coût de la main d'oeuvre locale, ... J'appelle pas cela du développement.
            • [^] # Re: Comme quoi...

              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

              Si tu possèdes seulement ton appart, non, effectivement. Si tu en possèdes deux et que tu en loues un, c'est déjà autre chose. Et pourtant, on est toujours sous le régime de la propriété privée. La propriété privée n'est pas bien en soi, ça dépend de ce à quoi on l'applique (les esclaves faisaient aussi partie de la propriété privée).

              Pour ce qui est du logiciel, le modèle du libre met en avant le partage, ce qui est exactement le contraire de la logique capitaliste actuelle. Ce modèle implique donc une mutation du capitalisme, dont les capitalistes ne veulent apparemment pas. Ce phénomène se produit dans d'autres secteurs reposant sur la vente d'objets immatériels, l'industrie du disque, notamment.

              Enfin, l'espace de croissance se rétrécit comme peau de chagrin car il apparaît de plus en plus clairement que nous atteignons, voire que nous avons allègrement dépassé, le niveau d'exploitation des ressources que la planète peut supporter.
              • [^] # Re: Comme quoi...

                Posté par . Évalué à 2.

                le modèle du libre met en avant le partage, ce qui est exactement le contraire de la logique capitaliste actuelle.

                C'est pas vrai. J'ai lu un super article qui expliquait les stratégies commerciales.
                Tout dépend de ce que tu vends. Si tu vends du matériel, t'as intérêt à ce que l'OS soit le moins cher possible. Si tu vends de l'OS, t'as intérêt à ce que le matériel soit le moins cher possible (c'est pour ça qu'il y a les PC d'ailleurs).

                Pour preuve, regarde IBM, qui est un modèle de capitalisme d'ailleurs, ils vendent du service et du matériel autour de Linux et ça leur réussit plutôt bien.
                Un exemple que je connais assez bien, Peugeot a acheté des baies de serveur Linux d'IBM pour remplacer un CRAY (chuis pas sur de l'orthographe).

                Si ça c'est pas du capitalisme...
            • [^] # Re: Comme quoi...

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              point 1 : Désolé mais je ne pensais pas qu'avoir une voiture et un appart à moi me transforme en bourgeois :-/

              tu es sur de connaitre la def de bourgeois ? Regardes tu seras etonné !
  • # Contradiction

    Posté par . Évalué à 10.

    Je suis aussi tombe sur cette interview ce matin, et Raffarin a egalement parle du developpement des communications par ip pour effectuer des economies, mais bon dans l'ensemble le discours etait pas tres convaincant. Il s'est egalement felicite de l'augmentation du nombre d'internautes connectes au haut debit (4millions d'apres lui) alors qu'il n'y est pour rien (a moins que j'ai loupe un truc), et que la "fracture numerique" (ca me rappelle le "fracture sociale"...) existe toujours, les ecoles par exemple ne sont toujours pas tres bien pourvues et n'ont pas toutes acces a une connection internet (d'apres des amies instits)... Il a fait egalement une remarque sur le fait que le journal officiel maintenant sur le net ferait economiser du papier donc c'est bien pour le budget et l'environnement, bref rien de tres extraordinaire, juste une evolution normales des technologies et un gouvernement qui suit mais ne fait pas avancer grand chose finalement... si on ajoute les dossiers du moment : LEN + brevets logiciels au niveau de l'europe, le discours tient pas la route...
    En resume, cette interview etait plutot un ensemble de constatations de l'evolution des technologies qu'un bilan des decisions du gouvernement.
    • [^] # Re: Contradiction

      Posté par (page perso) . Évalué à -2.

      Il a fait egalement une remarque sur le fait que le journal officiel maintenant sur le net ferait economiser du papier donc c'est bien pour le budget et l'environnement

      Ce qui, dans l'absolu, est faux.

      Lire sur un ordinateur rend myope ==> dépense de santé (lunettes, soins des maux de têtes, etc...)
      Donc il faut imprimer le document ==> l'encre de nos chères imprimantes personnelles est bien plus polluante que les encres des rotatives.

      Alors, c'est toujours mieux pour l'environnement ?
      • [^] # Re: Contradiction

        Posté par . Évalué à 3.

        Lire sur un ordinateur rend myope

        Ca c'est une legende urbaine... c'est pas l'ecran qui te rend myope, tu te fais vieux c'est tout !
        • [^] # Re: Contradiction

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          non c'est la presbytie quand tu es vieux !

          rappels :

          Presbytie : voir mal de pres

          Myoppie : voir mal de loin
          • [^] # Re: Contradiction

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Rappels

            Hypermétropie : voir mal de près (du à la forme de l'oeil)

            Myoppie : voir mal de loin (du à la forme de l'oeil)

            Presbytie : difficulté à accomoder (du à une fatigue musculaire)
        • [^] # Avis d'un de mes ex prof

          Posté par . Évalué à 1.

          Avis d'un de mes ex prof
          "les ecrans modernes ne poses pas de problème, par contre de mon temp avec les ecrans deux couleurs, c'était terrible" citation de jmnz
          Il faut dire qu'il porte d'imposant binocles.
          Pour ma par, ayant un problème de secheresse lacrimale, je ai était obligé de me mettre des larmes synthètiques pendant des années. (sous ordonnance)
          PS : Il parait que les écrans à cristaux liquides repause plus les yeux a voir
          • [^] # Re: Avis d'un de mes ex prof

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            PS : Il parait que les écrans à cristaux liquides repause plus les yeux a voir

            Je confirme !!! Quand je suis au boulot pendant 8h sur mon portable pas de probleme ! Alors que chez moi je surfe 2h sur un CRT ca brule :-(((
            LCD power meme s'il y a d'autre defaut ...
        • [^] # Re: Contradiction

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          tu te fais vieux c'est tout !
          &Acute; 24 ans, je ne me considère pas vieux !

          Ca c'est une legende urbaine...
          Avoir une lampe qui te brûle les yeux 104h par jour n'a pas d'effets ? Oui, un écran d'ordinateur est une source de lumière.
          • [^] # Re: Contradiction

            Posté par . Évalué à 2.

            Avoir une lampe qui te brûle les yeux 104h par jour n'a pas d'effets ?

            Tu travailles trop.
      • [^] # Re: Contradiction

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Je suis devenu myope principalement à cause de mes soirées passées à lire des livres avec très peu de lumière je pense. J'étais myope avant de toucher à un PC.
        Depuis que j'utilise un ordinateur tout les jours (et une bonne partie de la nuit) ca n'a pas du tout empiré.
        • [^] # Re: Contradiction

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Les écran rendent myope et c'est vrai pour deux raisons :
          - On ne cligne pas suffisement les yeux devant ce qui assèche la cornée et dégrade la vue...
          - On n'a pas une luminosité suffisante pour compenser ce pb.

          Solutions :
          - Cligner des yeux plus souvent (se forcer)
          -mettre une lumière sur son clavier pour y voir mieux...

          PS : avoir un écran plat aide aussi énormément!!!
          • [^] # Re: Contradiction

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            t'as une url vers une étude sérieuse confirmant tes dires ? comme dit plus haut, pour moi tout ça c'est de la légende urbaine
          • [^] # Re: Contradiction

            Posté par . Évalué à 2.

            Sur la myopie, j'en sais rien, mais part contre y'a un truc que je sais c'est que ça rend flemmard des yeux.

            En gros, parcequ'ils sont toujours en train de faire le point à moins d'un mètre, les yeux perdent l'habitude de converger plus loin, d'où une impression de trouble quand on met le nez dehors. C'est pas un problème vraiment optique, plus un truc de musculature. Et c'est réversible, ça se corrige pas avec des lunettes mais avec des scéances d'orthoptie (en gros de la gym des yeux quoi, très chiante à faire par contre). D'après mon opthalmo, c'est vraiment un truc courant chez les informaticiens, et aussi chez les gens qui lisent beaucoup, genre les étudiants en droit, etc.

            Pour prévenir ce problème, essayer d'avoir une fenêtre ouverte pas trop loin de l'ordinateur et se plonger dans la vue régulièrement, ou encore faire des pauses clope sur un balcon.
            • [^] # Re: Contradiction

              Posté par . Évalué à 3.

              essayer d'avoir une fenêtre ouverte pas trop loin de l'ordinateur et se plonger dans la vue régulièrement

              Notez que si la fenêtre n'est pas ouverte, c'est pas grave, tant qu'on voit à travers.
              ; )
              • [^] # Re: Contradiction

                Posté par . Évalué à 1.

                Et Windows, il rend plus myope que Linux ???
                Dsl j'ai pas pu m'en empecher au vu du commentaire precedent...
                • [^] # Re: Contradiction

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  Ben comme il n'y a pas d'accès au code source, on peut pas dire qu'il soit très transparent.

                  Donc pour voir clair (à tout les niveaux) quand on est informaticien faut utiliser nunux.
            • [^] # Re: Contradiction

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              J'ai posé la question à la médecine du travail (je vois très bien et n'ai pas de lunettes), et le gars m'a effectivement dit que c'était une légende urbaine. En fait, l'utilisation d'un écran ne fait que réveler des problèmes occulaires existants, qui ne posaient pas de problèmes dans la vie courante (il est facile d'éloigner une feuille pour mieux la lire, c'est moins simple avec un 19 pouces).

              Il faut aussi pour défatiguer les yeux, regarder au loin (d'ailleur la médecine du travail demande si on a une fenêtre dans le bureau) et faire des poses régulièrement, etre bien assis...

              Quand aux écrans plats, je ne sais pas si ca change quelque chose, il y'a surement moins d'ondes électro-magnétiques mais question vision, un bon CRT est tout aussi lisible qu'autre chose.
              • [^] # Re: Contradiction

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                Un CRT a une fréquence de rafraichissement (60Hz, maux de tete en 10 min, 75Hz, maux de tetes en 5h, 100Hz, mau de tetes en 10h (valeurs totalement harbitraire)). C'est le clignotement qui cause ces maux de tete.

                Sur un TFT, la technologie est completement différente : il n'y a aucun clignotement de l'écran (les TFT sont d'ailleurs souvent a 60Hz et on vois aucun clignotement alors qu'un CRT a 60Hz, ca se voit).

                Voila pourquoi le TFT est meilleur pour les yeux, en tout cas, y'a pas photos pour mes maux de tetes.
            • [^] # Re: Contradiction

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Pour prévenir ce problème, [...] faire des pauses clope sur un balcon.
              Ca va ptêt te reposer les yeux (et encore, moi la fumée ca me donne de la conjonctivite) par contre tes poumons te le rendront au centuple !

              à quand les clopes libres : sans dépendance, non toxiques, dont la composition est publiée, et sans fumée pour ne pas incommoder les voisins qui partagent la même atmosphère ...
              Ah, on me souffle dans l'oreillette que ca existe, et que ca s'appelle ... un chewing-gum.
              • [^] # Re: Contradiction

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Les clopes libres connaît pas, mais les clopes qui me font sentir libre elles existent !

                Elles ont une forme légèrement conique et il y a des petits reflets verts à travers le papier si on regarde de très près.....

                ->[] Ô oui moinssez-moi
        • [^] # Re: Contradiction

          Posté par . Évalué à 1.

          [MaVie]Exactement pareil, ma vue s'est stabilisée à peu prèt en même temps que j'ai commencé à être longtemps devant l'écran.[/]
          L'informatique, un remède à la progression de la myopie ? ;)

          PS : CRT, l'écran.
      • [^] # Re: Contradiction

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        "Alors, c'est toujours mieux pour l'environnement ? "

        sans parler des déchets produits par l'industrie informatique .... le temps de vie d'un pc, c'est quand meme pas énorme

        (alors que le papier ... au pire, ca se recycle....)
    • [^] # Re: Contradiction

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      "Il s'est egalement felicite de l'augmentation du nombre d'internautes connectes au haut debit (4millions d'apres lui) alors qu'il n'y est pour rien"


      ca me rappelle Jospin qui se félicitait l'action de son gouvernement qui avait permis le developpement d'internet ....
    • [^] # Re: Contradiction

      Posté par . Évalué à 0.

      "fracture numérique"

      Quelle connerie ça alors.... ceux qui n'ont pas internet n'en veulent pas (en très très grande majorité).

      Ça c'est encore une invention de ceux qui croient que tout leur est du.
      Si tu n'as pas les moyens de te payer une voiture, tu t'écrases. Tu ne viens pas parler de fracture automobile.

      Ben pour internet, si t'as pas les moyens, tu ne le prends pas.

      rien de tres extraordinaire, juste une evolution normales des technologies et un gouvernement qui suit mais ne fait pas avancer grand chose finalement...

      Ben ouet, si tout ce qu'ils font c'est suivre la technologie alors ils font rien.... ceux d'avant n'ont même pas suivi la technologie, ils sont donc allé en arrière...
      • [^] # Re: Contradiction

        Posté par . Évalué à 4.

        Et si tu habites au fin fond de la campagne mais que tu recherches de manière désespérée à avoir un accès haut débit ??? J'ai les moyens de me payer du haut débit. D'ailleurs, ça me coûterait MOINS CHER que le bas débit !!! Mais je peux pas, parcqu'il n'y a que les gens qui habitent au centre du monde (et éventuellement ses faubourgs) qui y ont accès...

        Et la fracture numérique n'est effectivement qu'une partie de la fracture économique globale...

        Si tu n'as pas les moyens de te payer une voiture, tu t'écrases. Tu ne viens pas parler de fracture automobile.

        ET C'EST HONTEUX !!!
        La fracture est présente partout. C'est effectivement un peu marginal de parler de fracture numérique, mais ça à le mérite de parler un minimum de fracture !!!
        Parceque tu n'as pas les moyens d'acheter une voiture, tu t'écrases. Et tu ne peux pas chercher un boulot. Et tu te retrouves à la rue...
        C'est un peu rapide comme raccourci, mais je pense que tu saisis l'idée...

        C'est déjà mieux que de parler de fracture numérique que de ne parler de rien, même si d'autres sujets devraient plus préoccuper nos esprits...
        Je te rappelle qu'il y'a en france des gens qui n'ont pas l'électricité...
        Et je ne pense pas que ce soit parcequ'ils n'en veulent pas... (et je ne parle pas de ceux qui n'ont pas de logements... de toutes façons, personne n'en parle, ils n'ont pas les moyens, alors ils s'écrasent...)
        • [^] # Re: Contradiction

          Posté par . Évalué à -1.

          ouet, bravo, oser comparer un sdf avec un mec qui n'a pas internet....

          Un logement c'est nécessaire pour vivre, pas internet.

          Parceque tu n'as pas les moyens d'acheter une voiture, tu t'écrases. Et tu ne peux pas chercher un boulot.

          Donc l'état devrait payer une voiture aux chômeurs.... y'a les bus... et si tu me dis que t'as pas de sous pour le bus, pense au RMI (tu vas me dire que le RMI suffit pas pour se nourir... c'est vrai faudrait leur donner 15000 balles pour les motiver dans leur recherche d'emploi).
          Je répète, il y en a qui croient que tout leur est dû. Avant de te demander ce qu'on peut faire pour toi, demande toi ce que tu peux faire pour les autres.
          • [^] # Re: Contradiction

            Posté par . Évalué à 1.

            Je pense qu'on ne s'est pas bien compris, je me suis sans doute mal exprimé...
            Ce que je voulais dire (enfin, à peu près), c'est que fracture il y a, et à tous les niveaux.
            Et que c'est déjà un premier pas d'en parler, même si ce n'est pas (de loin) au niveau le plus important...
            Il y'en a c'est sur, qui croient que tout leur est dû... Mais ce n'est pas la majorité...
            Je ne veux pas rentrer dans un débat, mais ceci étant dit, ceux qui partent avec peu ne sont pas franchement aidés... "On ne prête qu'aux riches"...
            Restons sur ton exemple du bus. L'idée est bonne. Encore faudrait-il qu'elle soit adaptée. Pour pouvoir utiliser le bus, il faut habiter en ville. Si si. Quand tu habites à 10 min d'une grande ville (en voiture), tu es à 40 min en bus, si tu es desservi... Et même en ville, il faut des fois 1h30 pour faire en bus un trajet de 5 minutes en voiture...

            Et je suis parfaitement d'accord pour dire qu'il faut d'abord se demander ce qu'on peut faire pour les autres... Si tout le monde était comme ça, la vie serait merveilleuse, et en plus tout le monde utiliserait Linux ;)
          • [^] # Re: Contradiction

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            J'ai des amis qui sont à 30 km au sud de Lyon, qui ne sont pas RMiste, qui gagne bien leur vie, qui ont une voiture, mais qui ne peuvent pas avoir internet et pourtant ils voudraient bien l'avoir car ils en ont besoin pour leur boulot ...
            La ville d'a cote oui mais pas la leur -> zobie !
            alors c'est quoi si c'est pas de la fracture numerique ???
  • # mouais

    Posté par . Évalué à 6.

    une prise de conscience au plus haut niveau de l'état de l'importance des logiciels libres.

    Je crois qu'ils s'en tapent de l'aspect philosophique des LL.
    Ils voivent à cout terme et ils se disent que LL = moins d'argent investi dans les licences = moins de pertes dans les administrations = meilleur bilan à présenter.

    Si Openoffice était opensource mais payant, il resterait entièrement chez MS.
    • [^] # Re: mouais

      Posté par . Évalué à 1.

      C'est clair.

      Il faut absolument profiter de cette oportuniter pour rendre le cheval de Troie qu'est OOo le standard de l'administration française.

      Ensuite, on passeras à un model plus vivable pour les SSLL du type on paye pas pour l'utilisation mais pour l'amèlioration du logiciel.

      Vous vous rendez-compte si seulement 5% de ces économies allait au devellopement des LL en France....
  • # Interview dispo sur le site de France Inter

    Posté par . Évalué à 3.

    Page Web:
    http://www.radiofrance.fr/chaines/france-inter01/gout_inter/eveneme(...)

    1ère partie de l'interview:
    pnm://son.radio-france.fr/chaines/france-inter/gout_inter/evenements/petitdej260504.ra

    2ème partie de l'interview:
    pnm://son.radio-france.fr/chaines/france-inter/gout_inter/evenements/petitdej2260504.ra

    Questions/réponses avec les auditeurs:
    pnm://son.radio-france.fr/chaines/france-inter/gout_inter/evenements/RADIOCOM260504.rm

    Bienque Radio-France fait du stream en direct en Ogg, les archives sont seulement disponibles en Real Audio, et le site utilise intensivement du Flash....
    • [^] # Autoréponse

      Posté par . Évalué à 0.

      Dépéchez-vous de l'écouter généralement les émissions quotiennes ne restent dispo que 24H
      • [^] # Re: Autoréponse

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Y a pas moyen de les sauvegarder ???

        Parce que j'ai mon firewall qui me bloque le flux ra...

        ps : Si vous pouvez le sauverenvoyez le moi sur rapsysATfreePOINTSfr
        Merci d'avance.
      • [^] # Re: Autoréponse

        Posté par . Évalué à 2.

        non, pour cette fois, je crois qu'ils ont parlé d'une semaine
  • # Intérêt pour le "libre" ou pour la "gratuité" ?

    Posté par . Évalué à 3.

    Je crois que son idée est surtout d'économiser de l'argent, ce serait bien étonnant qu'il soit capable de cerner correctement l'idée de logiciel libre autrement que gratuit. C'est plus étonnant quand on observe le passage de la LEN et des brevets logiciels, les implications ne sont pas vraiment comprises ou étudiées.
    Confier toutes ces décisions technologiques à des personnes qui ne font pas toujours preuve d'une grande efficacité dans leurs domaines de prédilection (politique, économie/finance ...) me semble complètement suicidaire. Comment demander son avis sur les grandes lignes légales de l'informatique à une personne qui sait à peine utiliser son client de messagerie et pour qui un amateur de linux est un pirate en puissance ?

    Ash, un peu résigné
  • # Logiciel libre et entrée d'argent

    Posté par . Évalué à 0.

    L'administration va utiliser des LL pas par philosophie mais pour raison pécuniaire.

    Le gouvernement est pour la LEN car LEN=rentrée d'argent, imaginé un peu ce que M$ rapporte aux caisses de l'état (Taxes, TVA, Impôts...). Que peut-on opposer à cette montagne de fric, pas grand chose je pense.
    • [^] # Re: Logiciel libre et entrée d'argent

      Posté par . Évalué à 2.

      Je ne suis pas sur que Microsoft rapport tant que ça à l'état.

      \begin{Si j'ai bien compris}

      il suffit que Microsoft France soit une filiale de Microsoft US, que Microsoft France ait une balance finacière à 0 (en payant à la maison mère plein de trucs) et l'État français ne touche plus grand chose.

      Bien sûr l'État encaisse un certain nombre de taxes mais rien sur les profits de Microsoft France qui n'en fait pas.

      \end{Si j'ai bien compris}

      Moi
      • [^] # Re: Logiciel libre et entrée d'argent

        Posté par . Évalué à 2.

        C'est trés probablement vrai, mais ceci ne concerne que les taxes sur les bénéfices.

        En attendant, l'état français touche prés de 20% de TVA sur tout ce que vend Microsoft France, plus les impots locaux, etc...

        Ce qui amha fait quand même une bonne somme.
        • [^] # Re: Logiciel libre et entrée d'argent

          Posté par . Évalué à 1.

          Justement, je me pose une question.

          Les produits Microsoft vendu avec les machines, comment évalue-t-on la TVA dessus?
          Quand j'achête une machine chez DELL, je paye une partie de la TVA mais dans cette partie, est-ce que je paye vraiment de la TVA sur les produits Microsoft? Comment l'État fait-il pour vérifier que DELL ne truande pas?

          Parce que bon, je ne suis pas sur que l'État ne paye pas plus de licences à Microsoft que Microsoft france ne vend de produits séparés.

          Et puis à par de marché égale, je pense que Mandrake soft paye plus d'impots locaux.
    • [^] # Re: Logiciel libre et entrée d'argent

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Microsoft France évite certainement de faire de gros bénéfices en versant aux US le trop plein sous forme de prestations plus ou moins virtuelles.
      Vu que Microsoft fait 90% de bénéfices et que Microsoft France emploie 1000 personnes, on peut estimer que l'argent versé à Microsoft permettrait de payer 10 000 techniciens de haut niveau au lieu des 1000 à majorité commerciale.

      Moralité : Microsoft a supprimé 9000 emplois de haut niveau en France.
      • [^] # Re: Logiciel libre et entrée d'argent

        Posté par . Évalué à -2.

        Et encore une connerie, comme d'habitude, tu fais un concours ?

        1) MS n'a _PAS_ 90% de benefices, si tu sais lire, tu lis les comptes rendus financiers et tu te rends compte que c'est tres loin d'etre le cas, on fait 35 millaird de chiffre d'affaire, on est loin de faire 31 milliards de benefices.
        2) L'argent verse a MS irait a une autre societe etrangere vu qu'il n'y a pas les competences en France pour faire la meme chose(que personne ne dise Mandrake, je veux pas mourir de rire).

        Moralite : Faudrait que tu fasses un effort pour eviter de sortir des conneries sur MS a chaque fois, ca devient lassant et pathetique.
      • [^] # Re: Logiciel libre et entrée d'argent

        Posté par . Évalué à 0.

        Sur les 1000 personnes de Microsoft France,
        il y a environ la moitié au service consulting + support. Donc ces 500 personnes sont tous des ingénieurs BAC+5... population que tu ne peux pas qualifier de "commerciale"

        Parmi, les 500 autres, il faudrait aussi déduire ceux qui s'occupent du grand public (X-Box, jeux, clavier, souris, ..), ceux de MSN, ceux des ERP, .......


        Pour etre complet, il faudra aussi ajouter les 10 000 personnes qui travaillent sur ces produits chez des distributeurs, SSII, ....
    • [^] # Re: Logiciel libre et entrée d'argent

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      > M$ rapporte aux caisses de l'état

      Tu oublies que si les entreprisent françaises passent aux LL elles peuvent espérer faire des économies (voire des gains de productivités) donc devenir plus compétitives et mieux faire leur bisness : plus d'emploies, plus de ventes, plus d'investissement...
      Et quand l'économie tourne bien... les rentrés de l'Etat sont bonnes.

      Microsoft avec ses monopoles nous impose de véritables taxes informatiques qui ne profitent qu'à eux et à la balance commerciale américaine. Alors soutenons les LL, et temps qu'à faire soutenons aussi les entreprises françaises qui bossent dessus (Allez, zou, toutes l'administration française sous Mandrake).
      • [^] # Re: Logiciel libre et entrée d'argent

        Posté par . Évalué à -1.

        Tu crois vraiment que le patron qui à économisé sur X licences M$ va embauché ?
        Non, tu te trompe, je crois plutôt qu'il va s'offrir une petite prime (stock options ?) pour avoir u l'idée géniale de prendre du LL...
  • # Rabais M$

    Posté par . Évalué à 4.

    Vous croyez que cette fois M$ proposera des rabais importants ? Du genre 5 euro la suite MS(tm) Office(tm) Pro(tm) ?
    • [^] # Re: Rabais M$

      Posté par . Évalué à 3.

      Faut arrêter de dire n'importe quoi, la majorité des administrations doit encore tourner avec Word6 (c'était le cas quand j'y étais) alors les renouvellements de licences, c'est pas ce qui coûte le plus cher, surtout en grandes quantités.

      Quant aux LL, ils sont souvent présents dans les services informatiques (Debian ou Redhat sur des postes d'informaticiens, serveurs mails, web etc parfois de manière non officielle il est vrai).

      En revanche, les conseils généraux / régionaux sont bien mieux dotés financièrement et bénéficient d'une certaine indépendance, c'est là qu'il faudrait faire des efforts à mon avis car il s'agit toujours d'argent public.

      Le point important, c'est la transparence et l'aspect ouvert que doit avoir une administration vis à vis du public et des autres administrations pour faciliter les échanges. Cela signifie utilisation systématique des standards (XML etc...) et logiciels libres. Si en plus c'est gratuit, tant mieux.

      On ne doit pas faire des économies à tout prix mais rendre les services publics plus efficaces, ce qui suppose des formations adaptées sur OOo par exemple plutôt que de payer des licences et réduire les crédits formation car il n'y a plus d'argent.
      • [^] # Re: Rabais M$

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Faut arrêter de dire n'importe quoi, la majorité des administrations doit
        encore tourner avec Word6 (c'était le cas quand j'y étais) alors les
        renouvellements de licences, c'est pas ce qui coûte le plus cher, surtout en
        grandes quantités.


        Faux. La majorité des Administrations dépendantes de l'État sont en
        win2k/Off2k. De plus, ce sont des systèmes à Contrat (Open, Select,
        SoftwareAssurance), alors renouveller les licences, c'est quasi-obligatoire
        tous les ans.

        Quant aux LL, ils sont souvent présents dans les services informatiques
        (Debian ou Redhat sur des postes d'informaticiens, serveurs mails, web etc
        parfois de manière non officielle, il est vrai).


        Vrai. Et de plus en plus, mais ça ne prends de l'ampleur que depuis à peine 2
        ans. Par contre, les "postes bureautiques standard", faut pas réver, c'est pas
        pour tout de suite, hélas.

        En revanche, les conseils généraux / régionaux sont bien mieux dotés
        financièrement et bénéficient d'une certaine indépendance, c'est là qu'il
        faudrait faire des efforts à mon avis car il s'agit toujours d'argent public.


        Vrai. Et comme y'a surtout des boulay-finis dans ces endroits, faut pas hésiter à
        taper trés fort. Blague à part, ils sont souvent au courant de rien et décident de
        tout (Et oui, c'est de l'argent public).

        Le point important, c'est la transparence et l'aspect ouvert que doit avoir
        une administration vis à vis du public et des autres administrations pour faciliter
        les échanges. Cela signifie utilisation systématique des standards (XML etc...)
        et logiciels libres. Si en plus c'est gratuit, tant mieux.


        Oui (et Non). C'est pas le gratuit qu'est vraiment important, c'est le temps qu'on
        ne passe plus à compter toutes ces licences proprio à la con.

        On ne doit pas faire des économies à tout prix mais rendre les services
        publics plus efficaces, ce qui suppose des formations adaptées sur OOo par
        exemple plutôt que de payer des licences et réduire les crédits formation car il
        n'y a plus d'argent.


        Vrai. Reste à convaincre les chefs. C'est pas gagné.
        • [^] # Re: Rabais M$

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Et comme y'a surtout des boulay-finis dans ces endroits, faut pas hésiter à
          taper trés fort. Blague à part, ils sont souvent au courant de rien et décident de
          tout (Et oui, c'est de l'argent public).


          Je me modère moi-même. C'est pas partout comme ça. En Haute-Savoie, c'est
          trés bien :o)
        • [^] # Re: Rabais M$

          Posté par . Évalué à 0.

          Faux - Archi faux:
          Pratiquement aucun ministère n'a de contrat Microsoft avec des mises à jour.
          Dans la quasi totalité des cas ils achètent des licences figées (sans Software Assurance)
          L'obligation de Renouveller les licences tous les ans, c'est du FUD.
          Si tu racontes ca à quelqu'un qui s'y connait tu va te décrédibiliser totalement.

          Une licence acquise donne le droit d'utiliser "Perpertuellement" cette version (ou une version antérieure).
          Rien ne t'oblige à acheter un contrat de mise à jour.. :)


          Pour revenir aux ministères:
          La version déployèe est encore moitié version 97, moitié version 2000.
          Il y a bien quelques exceptions qui ont déployé ponctuellement la version XP (version 2002).
          Quand à la version 2003 cela ne concerne que quelques postes. exceptionnels
          • [^] # Re: Rabais M$

            Posté par . Évalué à -1.

            Vrais/Faux - Je bosse à la Sécu et chez nous, il y à un contrat global pour 50000 postes sur lesquels on peut installer toutes les version des produits M$ tant que le contrat cours (c'est vrais également pour les serveurs).
            • [^] # Re: Rabais M$

              Posté par . Évalué à 0.

              1/ La Sécu n'est pas un ministère (quoique .. c'est bien nos impots ... -mais c'est autre débat)
              2/ La CNAM n'ayant pas renouvellé leur contrat avec MS, ils disposent (perpétuellement - évidemment) des droits d'utilisation des produits à la version qui était disponible au dernier jour de leur contrat (la date d'expiration).


              --> preuve que l'abonnement n'est pas obligatoire pour continuer à utiliser une version que tu as payé.

              J'ai d'ailleurs cru comprendre qu'ils continuent à utiliser Offfice 97, alors qu'ils disposent de tous les droits "perpétuels" pour utiliser une version plus récente (je ne sais pas si pour eux c'est 2000 ou XP ??).
              Mais on ne peux obliger personne à utiliser ce qu'il a payé :)
              • [^] # Re: Rabais M$

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                >1/ La Sécu n'est pas un ministère (quoique .. c'est bien nos impots ... -mais c'est autre débat)

                la Sécu n'est pas, à proprement parler, un impôts. Elle a, en gros, deux sortes de financement :
                1. les cotisations obligatoires (part patronale et part salariale) : c'est l'essentiel de son financement. Et, ça n'est pas un impôt : c'est une assurance (obligatoire) géré sur un principe mutualiste (tu payes pas en fonction de la prestation de service, mais de ce que tu peux payer).
                2. divers taxes (essentiellement la CSG), pour cette part, on peut considérer (par abus de langage) que c'est un impôt mais, elle n'est sensé financer que les déficit de la Sécu.
          • [^] # Re: Rabais M$

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Une licence acquise donne le droit d'utiliser "Perpertuellement" cette version (ou une version antérieure).
            Rien ne t'oblige à acheter un contrat de mise à jour.. :)


            Faux ! Tu dois pas bien savoir ce qu'est une licence MS ...
            C'est ILLEGAL ! Maintenant je ne dis pas que les administrations sont toutes dans la legalité ... mais ca doit etre minime ... MS est passé par là !
            • [^] # Re: Rabais M$

              Posté par . Évalué à -1.

              Tu racontes _n'importe quoi_

              Quand tu achetes une licence MS, tu peux l'utiliser a vie, il n'y a AUCUNE limitation sur la duree, y compris dans les contrats Software Assurance.
            • [^] # Re: Légalité des droits d'utilisation

              Posté par . Évalué à 0.

              Ben justement....

              1/ Les administrations sont le plus gros problème d'utilisation illégale de SGBD Oracle !!
              2/ Les commissarait de police ont désinstallé MS Office pour y installer OOo, mais ... la grande majorité de ces licences MS Office n'avaient jamais été acquises.
              remarques.. en tant que contribuable .... je préfère qu'ils n'aient pas payé quelque chose qu'ils mettent à la poubelle :)


              A part ca, je t'affirme AVEC CERTITUDE que toute licence MSFT est perpétuelle pour la version donnée que tu as acquise.

              L'abonnement annuel permet de l'upgrader vers des versions supérieures et d'avoir d'autres services en sus.
              Cet abonnement annuel est OPTIONNEL,

              Toute info contraire est de la désinformation.
  • # La faute à Sarkosy???

    Posté par . Évalué à 1.

    Bonjour,

    votre Sarkosy veut réduire les dépenses non?
    Auraient-ils (tous) enfin compris qu'on peut aussi economiser avec des logiciels libres?


    //*
    Je sais que ce n'est pas systématique, mais la gratuité des logiciels libres, OpenOffice notamment pour l'administration, peut-être un argument massue pour les décideurs pressé et non techniques. Je vous dis ça, car je suis dans une grande société ou on est encore à Office 97 et on va passer à Office 2003, le jour et la nuit quoi.
    J'ose pas immagnier le coût de formation que cela va de tout façon engendrer. Alors qu'on pourrait récupérer un partie avec le prix des licences, en plus du prix de la licenes Adobe Acrobat Writer :)
    *//
  • #

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Il est déjà au courrant que les brevets logiciels say mal, puisque je lui ait dit dans ma lettre:
    http://clapcrest.free.fr/revol/lettre-swpat-final.pdf(...)
    Et on est un certain nombre à l'avoir fait.
    Mais visiblement il doit pas connaitre le développement durable, on prend tant que ça existe, et on jete en laissant passer les brevets logiciels. :-(
    M'en vait de ce pas écrire une suite...
  • # dépêche AP

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    il semble qu'il y ait un pbm avec le lien "Le Figaro"

    Une dépêche de AP intitulé Budget 2005: Raffarin annonce une «chasse au gaspillage» est lisible chez free.fr

    http://actualite.free.fr/actu.pl?doc=france/3_2004-05-26T1021_FAP45(...)

    Extrait :

    M. Raffarin a insisté sur la nécessité de faire des économies dans les dépenses courantes de l'Etat. Il a cité en exemple les communications téléphoniques entre les administrations, qui pourraient selon lui passer par Internet, et les logiciels, que l'Etat achète «très cher» alors qu'il existe des logiciels libres. «Il y a plus de 100 millions d'euros à économiser» sur ces deux postes, a-t-il estimé.
  • # Vous êtes d'incorrigibles raleurs

    Posté par . Évalué à 10.

    On annonce une évolution qui va vers votre point de vue, vous la démolissez. A croire que ça vous enlève le pain de la bouche de ne pas être "contre"...oups pardon

    L'adoption officielle d'une politique instaurant les LL comme "base" des SI administratifs, ne peut pas faire de mal.
    Je pense que le fait que des grosses SSII aient une offre dans ce domaine n'y est pas pour rien.

    Les brevets logiciels sont devenus une affaire de pouvoir entre la commission, la présidence tournante et le parlement européen.
    Bloquer les brevets avant le parlement n'aurait fait que prolonger la lutte inutilement à un niveau où elle ne pouvait pas se résoudre, et où un débat démocratique ne pouvait pas s'instaurer.

    JPR il dit : " les LL c'est bien je vais en manger pour maigrir de l'administration" et pas "grace au LL j'ai des beaux cheveux qui flottent dans le vent de la liberté moderne de la logique sociale"

    VOus vous dites "bleuah port'nawak d't'façon 'sont t's p'rris...l'p'litik est d'leuh meurde"
  • # J'ai écouté ce matin et j'ai pris mon clavier pour ecrire.

    Posté par . Évalué à 2.

    Bonjour,

    En entendant ça ce matin, je me suis précipité sur mon clavier pour ecrire à France Inter pour signaler l'inadéquation entre le support des logiciels libre d'un coté (très bien !) et l'indifférence sur les brevets logiciels...

    Malheureusement, je suis parti au boulot ensuite et je n'ai pas pu entendre si ma question était citée dans les questions des auditeurs.
    Je n'ai d'ailleurs pas eu de réponse non plus de la part de France Inter.

    Je pense que le commentaire du Premier Ministre sur les logiciels libres n'a pas emmené de questions ensuite. Si quelqu'un a écouté l'emission en entier ? Peut-il infirmer ou confirmer ...

    Merci.
  • # comme le Chili...

    Posté par . Évalué à 1.

    Pour les questions au gouvernement il y a un membre du gouvernement
    Chilienn ça doit être pour cela que Raffarin a parlé de libre ce matin...
    C'est pas le Chili qui devait passer au libre?
    Raffarin a vu que le Chili avait eu des rabais, alors le premier ministre
    s'est simplement dit, si je faisais pareil...
  • # Et dans l'éducation nationnale?

    Posté par . Évalué à 0.

    En effet même si M$ fait des super réductions (que je ne saurai dire lègales en effet pub interdite dans l'education nationnale et la hop sous pretexte que on fait des réductions on peu embrigader tous les pauvres jeunes de france), les licences de soft restent très onèreuse pour les établisements. A quand la déclaration de notre Ministre de l'éducation Nationale en faveur du logiciel libre???
    • [^] # Re: Et dans l'éducation nationale?

      Posté par . Évalué à 1.

      Reste le problème de l'apprentissage informatique dans les collèges, lycées et universités.
      Les applications utilisées dans les établissements sont la plupart du temps non libres et toute la formation informatique est basée sur ces applications... difficile après de passer à autre chose.

      D'autre part, de nombreuses universités et facultés imposent que les mémoires, thèses, etc soient rédigés selon un "standard" qui est actuellement celui d'applications non libres. Alors je présume qu'il nous faudra encore attendre de belles années avant que les habitudes commencent à changer...
      • [^] # Re: Et dans l'éducation nationale?

        Posté par . Évalué à 1.

        dans mon lycée (que normalement je quitte dans quelques jours pour plus y revenir :) :-D ) y'a un débarquement d'OpenOffice.org :)

        alors, ça bouge (un peu) ...

        et les routeurs et autres sont sous linux (des ports 22 qui répondent OpenSSH c'est rarement sous windows, avec des SMTP qui disent linux)
      • [^] # Re: Et dans l'éducation nationale?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        • [^] # Re: Et dans l'éducation nationale?

          Posté par (page perso) . Évalué à -2.

          ce genre d'utilisation ca me choque.... le logiciel libre c'est avant tout la liberté et l'éducation c'est l'emancipation.

          Là c'est tout le contraire, on oblige des étudiants à utiliser un format (libre, c'est vrai).

          Certes, c'est mieux que d'utiliser du word mais le problème de fond me semble etre le meme... pourquoi contraindre les gens à utiliser un truc, alors qu'ils ne l'ont pas librement choisi ?

          NB : il pourrait plutot etre précisé "format latex conseillé" ou des trucs du genre ...
      • [^] # Re: Et dans l'éducation nationale?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        ça dépend des applications.

        Quand tu formes un étudiant au traitement de texte, est-il plus intéressant de le former à Word 2003 ou au traitement de texte, par exemple en utilisant plusieurs traitements de texte. En utilisant plusieurs traitements de texte tu peux lui montrer que la plupart de fonctions courantes qu'il aura à utiliser sont similaires sur les divers logiciels. Ainsi, l'étudiant apprend/comprend des principes de fonctionnement et ne fait donc pas qu'apprendre à cliquer là, puis là, puis là pour faire cette super fonction de la mort qui tue.

        La question est de savoir quel est le but de la formation :
        - former à l'utilisation de CE logiciel
        - former à l'utilisation de ce TYPE de logiciel.

        Dans le premier cas, tu ne peux pas te passer de version propriétaire. Mais dans le second tu peux t'en passer en utilisant plusieur logiciels libres.

        Je pense que le premier cas relève de la formation que doit dispenser l'entreprise, alors que la seconde relève de l'éducation nationale.
    • [^] # Re: Et dans l'éducation nationnale?

      Posté par . Évalué à 1.

      M$ fait mieux que des super-réductions pour l'éducation nationale !

      La région Rhône-Alpes a récemment sélectionné un groupement composé de Cap Gemini et M$ pour réaliser le bureau virtuel qui devrait à terme être disponible pour tous les étudiants de la région, cf https://listes.cru.fr/wws/arc/suplibre/2004-02/msg00061.html(...)
      Il va sans dire que l'architecture repose sur des serveurs Windows et des applis M$ (Exchange...), cf http://www.ancoly.net/bv/(...)

      Enfin le choix a été fait avant les élections régionales. On peut espérer un peu plus de sérieux de la nouvelle équipe politique (bien que je ne me fasse guere d'illusions) et qu'elle reprenne le projet de zéro.

      Pour info, l'université de lyon 2 est en train de mettre en place un bureau virtuel concurent de celui financé par la Région (il est peut être même déjà fonctionnel). Je ne sais pas sur quelle technologie et quels softs il repose.

      Pour en revenir à l'intervention de JPR, c'est pour moi tout simplement un effet d'annonce, "l'Etat va faire des réductions grace aux LL" alors que dans la réalité, le critère financier n'est pas déterminant lors de choix de solutions informatiques. Cela va peut être changer, mais j'en doute.
  • # exprimons nous ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    http://www.premier-ministre.gouv.fr/fr/p.cfm?ref=6959(...)

    voila, moi je viens d'envoyer un mail demandant de m'expliquer comment on peut dire une chose (dire que l'on va utiliser les logiciels libres) et leur planter un couteaux dans le dos (brevets logiciels). ...

    bourinons avec intelligence et politesse ...
  • # C'est une bonne chose

    Posté par . Évalué à 1.

    Personnellement je trouve ça plutôt positif.

    Il ne faut pas s'attendre à ce que toute l'administration passe aux libres ou que Rastafarin se laisse pousser la barbe et le bide (;-)) mais c'est un début. Ca prouve que les LL sont arrivés jusqu'aux oreilles des décideurs qui osent en parler sans honte.

    Ca a l'air de rien mais c'était inimaginable à une époque et avec les campagnes de FUD de MS/SCO on pouvait s'attendre à ce que les LL deviennent un terrain miné pour les politiques. On voit là que ce n'est pas le cas.

    Il faut voir aussi que cette petite phrase de Rafarin va renforcer les défenseurs des LL qui agissent au sein des administrations.
    • [^] # Re: C'est une bonne chose

      Posté par . Évalué à 1.

      Puisqu'on est dans les avis personnels, j'ai aussi envie de donner le mien:

      Je crois que c'est simplement de la démagogie. Quelle est la proportion des auditeurs qui savent ce qu'est le logiciel libre ? Qui est au courant de ce qui se joue au niveau Européen sur les brevets logiciels ?

      En revanche, Raf' a pu parler en utilisant quelques mots magiques tels que "libre", "économies" (dans le service public -- grande source de gâchis aux yeux de la plupart des auditeurs), etc... Très bon pour la com', ça, Coco !

      Parce que sincèrement, quelle est la part du budget d'un établissement public qui part dans l'achat des logiciels ? C'est de l'ordre de la cacahouette vis à vis des frais de déplacement, du coût des locaux et de leurs frais de fonctionnement, du coût de la main d'oeuvre, etc...

      D'autre part, je ne suis pas convaincu que le logiciel libre soit moins cher que le propriétaire : le LL nécessite une veille technologique permanente, plus de boulot pour la configuration et la mise à jour. Si le LL a de sérieux atouts face aux LProprios, je ne crois pas que l'argument économique basé sur le coût des licences soit viable, en tout cas sur le court terme.

      Pour finir, une petite histoire. J'ai bien entendu décroché immédiatement mon téléphone dès que j'ai entendu Raffarin, pour appeler France Inter. Après quelques essais infructueux, j'ai fini par réussir à obtenir quelqu'un au bout du fil, qui m'a dit que c'était étonnant car la question de la contradiction des propos de notre Prem' Ministre avec les brevets logiciels au conseil européen était souvent posée au standard, et que d'ailleurs l'auditeur précédent avait appelé pour la même question. Et elle m'a même parfaitement reformulé la question en ajoutant tout plein d'éléments que je ne lui avais pas mentionné. Pensez-vous que cette question ait été posée à l'antenne ? Pas du tout.

      Globalement, je suis d'accord avec toi, si parler des LL est bon pour la com', on est sur la bonne voie. Mais à part ça...
  • # Raffarien ou comment prendre les gens pour des cons !

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    J'ai l'impression qu'il y a une grande naïveté dans la pluplart des commentaires !
    Quand on dit oui au brevet et ensuite on vient vanter les merites des LL, la je pense que le gouvernement n'y connait rien. Il surfe simplement sur un courant porteur en vue de la prochaine élection.
    Quand on regarde l'education nationale on voit pas bien le soutien du gouvernement aux LL ...

    http://www.educnet.education.fr/plan/microsoft.htm(...)
    http://www.framasoft.net/article2037.html(...)

    message perso : Arrete de te foutre de notre gueule !
    • [^] # Re: Raffarien ou comment prendre les gens pour des cons !

      Posté par . Évalué à 1.

      Il surfe simplement sur un courant porteur en vue de la prochaine élection.

      Ouet, comme tous, pour d'autres c'est le mariage homosexuel... et franchement c'est pas mieux quand on sait que le mariage homo n'apportera rien aux non-homosexuels qui sont largement plus nombreux... juste une manière d'insinuer qu'à droite, ils sont homophobes. Chacun ses armes.

      après dans www.educanet.... on lit ceci :

      Étant rappelé que les établissements et les collectivités territoriales sont totalement libres de leurs choix, ce contrat permettra à ceux qui le souhaitent d'utiliser ces logiciels dans des conditions plus favorables permettant des économies financières (plus de 50 %) et de services.

      C'est plutôt bien de négocier pour ceux qui seraient intéressé, non ?
      • [^] # Re: Raffarien ou comment prendre les gens pour des cons !

        Posté par . Évalué à 1.

        Grâce à cet accord, Microsoft France s'engage auprès du Ministère et aux cotés des professionnels de l'éducation, en faveur de l'égalité des chances, du droit à l'accès aux dernières technologies et de l'accompagnement de la formation des futures générations.

        Par contre là ils se foutent vraiment du monde....
      • [^] # Re: Raffarien ou comment prendre les gens pour des cons !

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Je suis d'accord avec toi le mariage homo est une erreur. C'est purement electoraliste !

        La difference c'est qu'à gauche ils ne se sont jamais caché de leur position (cf le pacs).

        Alors que la droite ils ont voté pour les brevet et maintenant ils mettent les LL sur le tapis. Alors STOP ! Faut pas nous prendre pour des gogos !

        De plus ce n'est pas en donnant le choix qu'on va faire des economies !L'education nationale est un service public. Ca appartient quand 100 % à l'etat. Il faudrait donc obliger cette administration à utiliser les LL ! Il faut une politique volontariste pourtant si cher à la droite !

        Pour l'instant je ne vois rien !
        Mais je peux me tromper ... j'espere me tromper !
  • # chat avec le premier ministre

    Posté par . Évalué à 3.

    mardi premier juin
    http://www.premier-ministre.gouv.fr/fr/p.cfm?ref=44105(...)

    ca sera l'occassion de lui demander pourquoi le gouvernement veut adopter les logiciels libres tout en soutenant les brevets logiciels.
    • [^] # Re: chat avec le premier ministre

      Posté par . Évalué à 1.

      Tout à fait, je lui ai d'ailleurs envoyé déjà un message :

      "Monsieur le Premier Ministre,

      Vous avez récemment annoncé votre intention d'utiliser de façon intensive les logiciels libres au sein de l'administration et autres services de l'Etat Français, afin de réaliser des économies, sans accepter de compromis quant à la qualité des services rendus (bien au contraire). Je ne peux que me réjouir et vous féliciter de cette décision.

      Vous manifestez également de façon permanente votre volonté de tout faire pour favoriser le développement économique de la France. Développement auquel les nombreuses PME-PMI du secteur informatique contribuent de façon tout à fait significative.

      Aussi, Monsieur le Premier Ministre, pourriez m'expliquer pourquoi, le 19 mai dernier, les représentants du gouvernement Français ont ouvertement soutenu et voté une proposition de directive soumise par la commission européenne, destinée à permettre le dépôt de brevets sur les logiciels, algorithmes et méthodes d'apprentissage de manière quasi-illimitée ? Laquelle directive a été ouvertement reconnue nocive ET par les partisans du logiciel libre, ET par les représentants des PME-PMI.

      Pire encore, la directive adoptée par le conseil du 19 mai dernier, a été adoptée sous une forme "brute", c'est-à-dire totalement dépourvue des amendements que le Parlement Européen avait votés en septembre dernier, justement pour répondre aux craintes formulées par les opposants à cette directive. A moins de deux semaines des élections européennes, pourriez-vous m'expliquer, Monsieur le Premier Ministre, comment une décision du Parlement Européen peut être traitée avec autant de désinvolture (voire de mépris) par le conseil et la commission ?

      En vous remerciant par avance de votre réponse,"

      J'ai d'ailleurs essayé de poster une dépêche à ce sujet, mais on m'a envoyé sur les roses, en me disant d'en faire un journal... Sauf que j'ai pas droit aux journaux ! Mais bon, on m'a aussi "remercié et encouragé à proposer d'autres dépêches". Si c'est pour qu'elles finissent toutes de la même façon... :-|
      • [^] # Re: chat avec le premier ministre

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Si tu as reçu une réponse, ça nous (FFII) intéresse beaucoup...
        • [^] # Re: chat avec le premier ministre

          Posté par . Évalué à 1.

          Malheureusement, aucune pour l'instant !

          Ceci dit, celà ne m'étonne guère : les questions étaient envoyées à Raff' par le biais de Wanadoo ; gageons que ceux-ci se sont chargés de "filtrer" les questions gênantes (ou pas assez "gentilles").

          Maintenant, j'ai bien envie de renvoyer ce message sur le site de Matignon, et d'en envoyer un similaire à l'Elysée... Après tout, El Chi s'était engagé contre les BL en 2002, il serait peut-être temps qu'il s'explique sur ce retournement de veste...

          Vous êtes de la FFII ? Il serait peut-être intéressant de mettre en place une initiative visant à envoyer un maximum de messages de ce type aux deux destinations que je viens de citer. Qu'en pensez-vous ? Envoyez moi un courriel si celà vous semble intéressant.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.