Revue des nouvelles chez Ubuntu

Posté par . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
14
sept.
2005
Ubuntu
La distribution Ubuntu a actuellement le vent en poupe et tient la tête du classement sur DistroWatch. Plusieurs annonces au sujet de cette distribution se sont succédées ces dernières semaines.

Tout d'abord, la sortie de la preview d'Ubuntu 5.10, nom de code Breezy Badger. Cette version est disponible pour test, elle ne sortira officiellement qu'en octobre prochain. Elle dispose notamment de versions mises à jour de différents logiciels: le noyau Linux 2.6.12.5 avec des pilotes externes additionnels, GCC 4.0.1, Gnome 2.12, OpenOffice.org 2.0 beta 2, Xorg 6.8.2, un outil pour faciliter l'installation et la suppression de programmes, un outil pour simplifier la gestion multi-langue, un splash boot (USplash), un meilleur support Bluetooh, un meilleur support des cartes audios multiples, etc. Elle est disponible pour X86, AMD64 et PPC en CD d'installation ainsi qu'en Live CD.

Ensuite, la sortie de la preview de Kubuntu 5.10, la version KDE de Breezy Badger. Cette version sera la première dans laquelle le support de KDE sera réellement intégré, la Hoary ayant souvent été considérée comme un galop d'essai. Cette version intégrera donc KDE 3.4.2 et les outils KDE en lieu et place de Gnome 2.12. Elle est également disponible pour X86, AMD64 et PPC en CD d'installation ainsi qu'en Live CD.

A été également annoncée la sortie de la preview de Edubuntu 5.10, une distribution basée sur Ubuntu pour les écoles, donc pour laquelle les utilisateurs (professeurs, éducateurs ou élèves) n'ont pas un niveau technique élevé. Cette première version reposera sur Gnome comme environnement de travail, et proposera de nombreux logiciels d'éducation comme ggradebook (gestionnaire de notes), gperiodic (application sur la table périodiques des éléments), gtablix (générateur d'emploi du temps), teachertool, celestia-gnome, gcompris (ensemble de programmes éducatifs qu'on ne présente plus), gtypist, geg, etc. Cette version est disponible pour X86, AMD64 et PPC en CD d'installation

Enfin, rappelons que la distribution Ubuntu dispose d'une communauté francophone très active, autour du site Ubuntu-Fr.org, disposant notamment d'un Wiki et d'un forum. Une autre annonce importante date de la semaine passée, lors de la «HP Linux and Open Source roadshow». Hewlett Packard y a annoncé sa nouvelle philosophie, dans laquelle GNU/Linux prend une part importante. Il a été annoncé que la compagnie allait sortir rapidement un PC et un portable (le NX6110) sous Ubuntu. Pour justifier ce choix, HP a dit "parce qu'il nous permet de créer les infrastructures dont nous avons besoin. C'est aussi le meilleur OS disponible.". Cette nouvelle serait très réjouissante si elle n'était entachée par les récentes déclarations de la même compagnie sur leurs méthodes de "chasse au gaspillage" qui va les conduire au licenciement de plusieurs centaines de personnes à travers le monde !

En plus d'être plébiscitée par Distrowatch, la distribution Ubuntu/Kubuntu a été choisie comme "Distribution préférée" par les lecteurs du magazine Tuxmagazine dans les trophées décernés dans différentes catégories dans le numéro de Septembre.

Pour rappel, Ubuntu est une distribution GNU/Linux basée sur Debian et qui est soutenue par le milliardaire sud-africain Mark Shuttleworth et sa société Canonical Ltd. Cette distribution a pour but de proposer un système simple et grand public utilisable sur le bureau de monsieur tout le monde. Les versions se succèdent tous les six mois et sont supportées pendant les 18 mois suivants ce qui assure une certaine pérennité en matière de correction de failles. "Ubuntu" est un ancien mot africain qui signifie "humanité aux autres". Ubuntu signifie également "Je suis ce que je suis grâce à ce que nous sommes tous".

  • # HP...

    Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

    ... le serial licencieur qui fait des bénéfices ?
    Mouais, j'arrive pas à me réjouir.
    • [^] # Re: HP...

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      je ne connais pas les détails de l'histoire, mais il ne s'agit apparemment pas de licenciement, mais de suppression d'emplois, étalés sur 2 ans. Ce qui est possible par exemple en laissant partir à la retraite des gens sans les remplacer. Mais bon, je doute que les départs à la retraite suffisent pour supprimer un gros quart des effectifs...
      • [^] # Re: HP...

        Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

        surtout qu'avec une moyenne d'age de 32 ans, doit pas y en avoir des masses des préretraités.

        C'est surtout des départs volontaires à mon avis. En général c'est plutot les bons qui se barre et il ne reste que les clampins et les responsables syndicaux.
        • [^] # Re: HP...

          Posté par . Évalué à  0 .

          Hm... Vous ne trouvez pas qu'il vaut mieux en sacrifier qq'uns plutôt que la totalité ???

          Finalement, on ne sacrifie que le sacrifiable. Je suis de gauche mais faut pas déconner: à quoi ça sert que tout le monde reste ? Si les affaires vont mal, il y aura de toute façon des sacrifices... Et plus on attend plus la situation s'envenime plus les sacrifices seront pénibles.

          De plus, les grèves créeront des manques à gagner qui justifieront de nouveaux sacrifices.

          Et puis si vous ne voulez pas être traités comme ça par vos patrons, devenez patron et traitez mieux vos employés.

          Bon okay, dans le cas particulier d'HP je ne connais pas leur bilan comptable, économique, sociales, erreurs et histoires. Mais faut pas se braquer trop vite non plus, nous ne sommes pas des syndicalistes quand même.

          Mes 2 cents
          • [^] # Re: HP...

            Posté par . Évalué à  2 .

            Vu le montant de leur bénéfice, je suis sûr qu'il serait possible de ne sacrifier personne et même d'engager du monde si il avait une vision à long terme.
            • [^] # Re: HP...

              Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

              La gestion c'est justement d'avoir une vision a long terme, et se preparer a ce qui arrive. Le fait qu'ils fassent des benefices aujourd'hui ne veut pas dire qu'ils arriveront a en faire demain avec les memes effectifs.

              Je veux bien croire qu'il y aie quelques sadiques parmi les cadres dirigeants ("Super ! Je vais mettre 300 personnes a la rue ! Niark niark...."). Mais la plupart du temps, quelqu'un qui vire un bonne partie de ses effectifs ca ne lui fait pas plaisir. En plus il y a suffisement de gens qui sont la pour lui rappeller que c'est un salaud. Mais il le fait parce qu'il considere qu'il ne peut pas faire autrement.

              Et pour reprendre le commentaire plus haut, il peut y avoir des departs volontaires : des gens competents qui savent qu'ils retrouveront du boulot, ou qui veulent monter leur boite avec l'argent de la prime de depart.
              • [^] # Re: HP...

                Posté par . Évalué à  4 .

                Peut-être que cela ne lui fait pas plaisir de virer des gens mais à partir du moment où les actionnaires (c'est eux qui décident réellement) ne sont plus interressés que par la variation de la valeur de l'action (et non plus du montant des dividendes) cela pose problème. Faudrait expliquer aux actionnaires à voir à long terme....
                • [^] # Re: HP...

                  Posté par . Évalué à  3 .

                  Et accessoirement, quand les actionnaires son contents; la direction garde sa place et augmente son salaire de 30% quand l'interessement des employés est de 1%.

                  Bref , virer des gens ca fait plaisir aux actionnaires et c'est intéressé.
                  L'excuse: j'ai pas le choix sinon c'est la concurrence qui va me bouffer dans 10 ans", personne n'y croit.
          • [^] # Re: HP...

            Posté par . Évalué à  9 .

            Je suis de gauche


            Ca doit être la mode de se dire de gauche et de tenir un discours de droite :-)
            • [^] # Re: HP...

              Posté par . Évalué à  1 .

              Le système social vous a vraiment , mais vraiment; ramollit

              Au fait, sans ces "méchants" patrons , un salarié ça s'appelle un chômeur :-)

              Je suis content de voir que je ne suis pas la ligne politique de ce site, pour le côté non technique, c'est co*rie et compagnie

              Cela me fait pensez à un type au chômage, il ne trouvait pas de travail parce que personne ne le voulait l'engager au prix qu'il estimait valoir, il y est resté un bon moment avant de comprendre que le chomedu ça paie moins bien qu'un patron qui paie mal....


              c'est flatteur d'être moinsser ici, continuez :-D
              • [^] # Re: HP...

                Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

                Au fait, sans ces "méchants" patrons , un salarié ça s'appelle un chômeur :-)

                J'ai connu un patron qui avait de réelles qualités humaines, qui a été obligé de virer des gens à cause de ses actionnaires.

                J'ai compris ton avis sur les patrons, mais que penses-tu des actionnaires?
              • [^] # Re: HP...

                Posté par . Évalué à  7 .

                Et sans ces "ramollis" de salariés, un patron c'est quoi?

                Ca dépend, soit un chômeur si personne ne veut travailler pour lui, soit un patron mais pour d'autres salariés qui acceptent de moins bonnes conditions.

                Tout tourne autour de ce bras de fer, mais ce n'est pas parce qu'un patron vous fournit un travail, qu'il est normal qu'il est droit de vie et de mort sur vous.

                Il ne faut pas confondre rapport de force et légitimité.

                Une entreprise ne vous donne pas un travail par philantropie de la même façon que l'on ne travaille pas pour le plaisir (ce qui n'empêche pas d'y trouver un intérêt).

                Donc patrons et employés n'ont pas à être "reconnaissant" les uns envers les autres, car leur relation est utilitariste et contrainte.

                Le problème est que la nature de cette relation n'incite absolument pas au respect des individus, des familles, des êtres humains... Maintenir le respect de ces composantes est le rôle des règlementations sociales.

                Note: pour simplifier, j'utilise le mot "patron", ce qui n'est pas vraiment juste dans la mesure où cela englobe les décideurs, les actionnaires, les managers au plus haut niveau...
  • # Mauvaise expérience

    Posté par . Évalué à  3 .

    J'ai essayé d'installer l'Ubuntu (5.04, il me semble).

    1er essai : installation depuis le CD en lui indiquant comme source une image du DVD sur le disque dur.
    Très fort de permettre ça... si ce n'est que cela n'a pas marché. Après avoir un peu avancé, il s'est plaint qu'il manquait quelque chose sur la source et hop, fini.

    2nd essai : installation toute bête depuis le CD.
    Arrivé à un certain stade, il s'est mis en devoir de recopier les paquets du CD sur le futur /var ! Hallucinant, j'ai eu l'impression d'installer un Windows NT 4 !
    Évidemment, ça a planté parce que mon /var était trop petit pour ça...

    Là, j'ai arrêté les frais.
    Finalement, l'installation de la Debian... n'est pas si mal que ça.

    Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

    • [^] # Re: Mauvaise expérience

      Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

      Pour ma part, deux installations de kubuntu 5.04 sur un fixe et sur un portable, et aucune difficulté pendant l'installation.

      Install disquettes + net pour le portable et CD pour le fixe.

      Si ça peut te redonner envie d'essayer ...
      • [^] # Re: Mauvaise expérience

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

        Mauvaise expérience chez moi aussi sur un portable équipé d'un pentiumII (DELL Inspirron 7000), donc un matériel qui devrait être reconnu.
        En fait plantage dés le départ.
        Par contre la suse s'installe très facilement, que se soit la version 8.2 ou la 9.3.
    • [^] # Re: Mauvaise expérience

      Posté par . Évalué à  9 .

      > Hallucinant, j'ai eu l'impression d'installer un Windows NT 4 !

      tu peux expliquer, j'ai jamais installé NT4...

      > Évidemment, ça a planté parce que mon /var était trop petit pour ça...

      il faisait quel taille ton /var ?

      parce que honnêtement, plus simple qu'ubuntu à installer, j'ai pas encore trouvé....
      • [^] # Re: Mauvaise expérience

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        effectivement, ça s'installe sans aucun soucis. Au pire, un petit coup de live pour être sur que tout est reconnu.
      • [^] # Re: Mauvaise expérience

        Posté par (page perso) . Évalué à  9 .

        > plus simple qu'ubuntu à installer, j'ai pas encore trouvé....

        troll detected.

        Pour ma part, je l'ai trouvé compliqué à installer par rapport à mandrake, comme par exemple les messages et questions peu explicites (genre on ne sait pas si il faut repondre oui ou non) etc...
      • [^] # Re: Mauvaise expérience

        Posté par . Évalué à  3 .

        tu peux expliquer, j'ai jamais installé NT4...

        Ben uen grosse partie de l'installation constitue à recopier tous les fichiers d'installation du CD sur le disque dur pour pouvoir ensuite effectuer l'installation à partir du disque dur plutôt que depuis le CD...
        Tiens, en fait, je ne sais pas trop si les Windows plus récents le font toujours ou pas...

        il faisait quel taille ton /var ?

        Au moins 512 Mo, peut-être 768. Ce sont les tailles que je mets couramment sur une station (768 maintenant, mais peut-être ai-je repris un jeu de partitions qui existait déjà).

        parce que honnêtement, plus simple qu'ubuntu à installer, j'ai pas encore trouvé....

        Peut-être que si tu laisses l'installation se faire par défaut et qu'il repartitionne tout seul le disque à son idée, c'est super simple et que cela marche sans problème, mais sur ma machine perso (c'était elle) avec mes données dessus, je ne laisse jamais un système s'installer en mode par défaut, pour limiter les risques qu'il me fasse sauter ma partition de données sans rien me dire...

        En tout cas, comme il ne s'agissait pour moi que de la tester, par curiosité, j'ai eu la flemme d'insister.

        Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

      • [^] # Re: Mauvaise expérience

        Posté par (page perso) . Évalué à  -3 .

        ta pas du chercher...

        car leurs installateur mode texte face à ce que proprose lindows, xandros, suse, mandrake... fait vraiment pitié

        de plus sur 3 portable et 2 pentium ça c'est carrément pas installé... bloque au démarage alors que mandrake et suse passe sans problème

        www.solutions-norenda.com

        • [^] # Re: Mauvaise expérience

          Posté par . Évalué à  4 .

          D'ailleur l'installeur Debian est tellement pourri, que meme Progeny a laisse tombé son portage d'Anaconda pour utiliser debian-installer pour Componentized Linux (qui sert de base au projet DCCA).
    • [^] # Re: Mauvaise expérience

      Posté par . Évalué à  5 .

      > Arrivé à un certain stade, il s'est mis en devoir de recopier les paquets du CD sur le futur /var !

      Tu as le choix de les recopier ou non... suffit de bien lire les questions ;-)
      • [^] # Re: Mauvaise expérience

        Posté par . Évalué à  0 .

        Tu as le choix de les recopier ou non... suffit de bien lire les questions ;-)

        J'avoue qu'autant à la première tentative d'installation (celle avec utilisation de l'image du DVD), j'avais bien épluché toutes les questions, autant à la deuxième, je suis passé assez rapidement.
        Je réessaierai peut-être un jour...

        Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

        • [^] # Re: Mauvaise expérience

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          Ce qu'il faut voir, c'est qu'en installant un GNU/Linux quelconque, par plupart du temps tu as deux choix :

          - Laisser l'installeur faire tout seul ce qu'il a à faire, car tu n'est pas sûr des actions à entreprendre, et la plupart du temps ça fonctionne plutot bien (sauf sur des configurations un peu exotiques - je mets les portables dans ce domaine, il subsiste encore trop de problèmes de nos jours).

          - Décider de prendre la main sur l'installation, mais dans ce cas, tu sais ce que tu fais, à tes devoirs.

          Pour ma part, quand je veux tester une distribution, j'alloue une seule partition, je prends la main sur l'installation (pour effectivement avoir le choix des partitions, mais aussi pour bien comprendre les différentes étapes), et je regarde après coup ce qu'il a fait (par exemple je fais systématiquement un df -h et un ps aux, des tailles disque ou mémoire trop élevées m'alertent).

          Si ça ne marche pas comme ça, soit c'est lié à une configuration non prévue par l'installeur, et je réitère mon essai en m'adaptant (mais je fais rarement une troisième tentative), soit c'est purement matériel (aussi non prévu par le créateur de l'installeur/distribution), et dans ce cas je laisse purement et simplement tomber.

          Si ça marche, je teste un peu, je fouine, et si c'est concluant, je refais une installation plus 'viable', mais je me suis déjà familiarisé avec le smilblick.
    • [^] # Re: Mauvaise expérience

      Posté par . Évalué à  4 .

      Perso, je suis assez d'accord avec ce post.

      Ubuntu et Kubuntu sont bien, mais sont encore loin de la facilité d'installation et d'utilisation de Mandrake.

      Je les trouvais très rapides, mais finalement pas assez abouties : pb de gravage sous Kubuntu, besoin de regarder à fond les FAQ et autres aides Wiki du site d'Ubuntu pour pouvoir faire des trucs tout bêtes comme avoir ses partitions windows de montées, ou avoir un bootsplash, ou avoir certains formats de fichiers lisibles donc édition la mano de plusieurs fichiers de config...
      Ceci dit, l'aide est très bien faite.

      J'attends de voir leurs versions breezy. Que je testerai bien sûr pour voir les progrès. Mais pour l'instant, Mandriva reste ze best à mes yeux en terme de facilité d'install, d'utilisation (ah pardon, je n'ai jamais testé SuSE).

      Velà.
      • [^] # Re: Mauvaise expérience

        Posté par . Évalué à  3 .

        De mon coté, les seuls problemes que j'ai eu avec Kubuntu, c'est la version de kaffeine lourdement buggée (un autre deb est dispo), et un "apt-get install cdrdao" pour que le gravage fonctionne.
        • [^] # Re: Mauvaise expérience

          Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

          > pb de gravage sous Kubuntu,
          heuu normalement la distrib officielle c'est Ubuntu, mais je grave avec K3B sans aucune modif out of the box, donc je vois pas trop...
          > faire des trucs tout bêtes comme avoir ses partitions windows de montées,
          Réglé dans Breezy
          >ou avoir un bootsplash,
          Réglé dans Breezy
          >ou avoir certains formats de fichiers lisibles donc édition la mano de plusieurs fichiers de config...
          Ha ? heuu ? un exemple ?

          Sinon, Kubuntu n'est pas officiellement supporté, Ubuntu est une distrib Gnome, je le rappel.
          • [^] # Re: Mauvaise expérience

            Posté par . Évalué à  2 .

            Erreur, depuis Hoary, Kde est officiellement supporté (les paquets sont passés dans main).
            C'est vrai que sous Hoary l'intégration n'était pas parfaite mais ça s'arrange furieusement avec Breezy.
      • [^] # Re: Mauvaise expérience

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        Je viens d'installer Breezy (preview) recement, et la seule question a laquelle j'ai eu a repondre, c'est : "comment on partitionne le disque ?". J'ai choisi l'option "laisser Ubuntu se debrouiller", et il a cree son swap et son / tout seul.

        Il y a peut-etre eu de grands changements depuis Hoary, car je ne vois vraiment pas comment on peut faire plus simple que ca (a part formatter le disque dur sans demander l'autorisation ;)

        PS: les partitions windows je ne sais pas (je n'en ai pas), mais il y a un bootsplash par defaut sous Breezy.
        • [^] # Re: Mauvaise expérience

          Posté par . Évalué à  3 .

          Il ne t'a pas demander la disposition du clavier, la langue par défaut, si tu voulais télécharger les packages localisés, le nom de ton utilisateur ?
          Les distributions actuelles ont à peu près toutes les mêmes questions à l'installation.
          Ce que tu as comme question en plus dans Mandriva/Fedora, c'est la sélection des packages, ce qui peut être un avantage aussi.
  • # Ubuntu vs Debian

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    Ouais je sais, c'est le grand grand débat du moment, surtout que plus Ubuntu prend du pouvoir, plus les Debian-users se montrent :)

    Le truc c'est que Ubuntu c'est assez génial, c'est vrai, mais par contre qu'est-ce que ça bug!! Sérieux, je l'ai vu sur 2 ordis différents et chacun de ces ordis plantaient fréquemment sous Ubuntu. Donc oui, pour Ubuntu, mais pas pour faire de la mauvaise pub à ce qui a toujours été le fer de lance de Linux, à savoir la stabilité.

    Perso je reste sur Debian, surtout que maintenant il y a GNOME 2.10 et X.org... ok, c'est pas GNOME 2.12, mais il va pas falloir attendre trop trop longtemps avant qu'il arrive, vu que tous les paquets ont été ralenti par l'arrivée du gcc4.0 et la passage à la nouvelle ABI. En ce moment c'est assez impressionnant, y'a genre 40 paquets à mettre-à-jour par jour... j'ai rarement vu ça! (par contre ça sent la réinstall du systeme dans pas longtemps avec tous les fichiers de conf qui se chevauchent partout au fur et à mesure des update)
    • [^] # Re: Ubuntu vs Debian

      Posté par . Évalué à  9 .

      Ne pas opposer des distributions qui sont aussi proches, ce sont des vaines querelles de paroisses. Ubuntu propose une intégration que les utilisateurs de Debian font en partie eux-mêmes, voila c'est tout, on aime ou pas.
      Les distribs sont très proches et sont aussi stables l'une que l'autre.
      • [^] # Re: Ubuntu vs Debian

        Posté par . Évalué à  4 .

        Ubuntu aussi stable que Debian???

        J'en doute plus que fortement.

        Vu le nombre de plantages incessant sous Ubuntu que j'ai, il suffit de monter une partition pendant qu'il est en train de compiler et tout le système tombe, freeze général, redémarrage forcé au bouton, si ça c'est de la stabilité, et pas qu'une fois ça m'est arrivé ce même problème.

        Mais je reconnais ces qualités, il reste d'une aisance sans pareille pour une installation fort intuitive.

        Je ne vais pas rentrer dans un débat inutile, on aime ou pas, mais force est de reconnaitre que l'on peut mettre ça sur le compte de la relative jeunesse de la distrib.
        • [^] # Re: Ubuntu vs Debian

          Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

          Ubuntu est basé sur une Sid bloqué à un instant donné. Donc, ce n'est pas stable... J'ai quelques plantages, mais j'en ai autant que sous une Debian Testing.
          Ubuntu est destiné à des utilisateurs débutants qui veulent les avantages de Debian, sans les inconvéniants/avantages de Debian.
          Reconnaissance et installation automatisée. Pas de fichier de conf à éditer. Mais beaucoup de logiciels installés par défaut.

          Disons que Ubuntu est une permière aproche de Debian. Puis, soit on veut aller plus loin et on passe sou Debian. Soit on a ce qu'on voulait : un GNU/linux simple et libre, et on en reste là. C'est tout. Tout le monde n'est pas geek et n'a pas un serveur à administrer.
          Il y en a qui veulent juste faire de la bureautique, du multimédia (photo numérique, écoute de musique) et du surf. Pour une personne qui ne joue pas, Ubuntu est l'alternative parfaite pour une migration.
          • [^] # Re: Ubuntu vs Debian

            Posté par . Évalué à  10 .

            J'ai quelques plantages, mais j'en ai autant que sous une Debian Testing.

            ça fait plus 2 ans que j'ai installé ma testing que je l'a mets réguliérement à jour et que tout fonctionne parfaitement sans plantage (le dernier plantage doit remonter à plus d'1 an en jouant avec rmmod...).
            Et pourtant quand je l'ai installé j'étais en XFree 3.3.6, Gnome 1.4, kernel 2.4.x. Aujourd'hui je suis en Xorg 6.8.2, Gnome 2.10, kernel 2.6.12 sans jamais avoir eu besoin de réinstaller le système complet.
            Moi je dis bravo à Debian!
            • [^] # Re: Ubuntu vs Debian

              Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

              Quand je dis plantage, c'est que je dois killer à la main dans la console une ou deux fenêtres qui se bloque/freeze. Mais je n'ai pas rebooter comme un barbare ou réinstaller l'ordinateur. Moi aussi, je dis bravo à Debian car "apt" est génial pour installer/enlever/mettre à jour/faire évoluer son système.

              Et bravo à debian car sans eux, Ubuntu n'existerait pas. Et si j'aime Ubuntu, je n'en oublie pas que c'est parce que Debian est là. Ubuntu me permet juste d'avoir une debian "plus facile".
          • [^] # Re: Ubuntu vs Debian

            Posté par . Évalué à  9 .

            En juin dernier, j'ai fait tout un cours pour une formation d'admin système. Les pauvres sortaient de deux mois de windows... Pour la plupart ils étaient quasi -ignorants en unix.
            Au début, je pensais partir sur debian, mais au dernier moment je suis parti sur Ubuntu, et je ne le regrette pas! la pblupart des stagiaires étaient bluffés !
            Au debut, on a utilisé l'interface graphique, puis la console en parallèle, puis la console seule... Bilan au bout de 15 jours, tous étaient capables d'installer un poste de base, certains un serveur web ou samba, mais tous étaient convaincus que Linux étaient mieux que Windows pour toutes les applications serveurs !
            Quant aux bugs, je n'ai pas eu un problème, et pourtant, en général des débutants en foration sont les meilleurs pour les trouver !

            Donc bravo Ubuntu (ce qui n'empèche pas que je laisse mes serveurs en prod. sous sarge...)
            • [^] # Re: Ubuntu vs Debian

              Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

              Je n'ai pas retesté Ubuntu depuis la Hoary, mais je m'interroge quand même: en quoi est-ce qu'Ubuntu est plus facile à installer que Sarge ? L'installeur est quasi-identique, la seule différence que j'ai vue pendant l'install c'est qu'avec une Sarge on peut choisir autre chose qu'un environnement de bureau...

              Ensuite, la disposition et la conf du bureau une fois que tout est installé n'ont rien à voir et c'est en fonction des goûts de chacun, mais l'install en elle-même, qu'est-ce qu'elle a de différente ?
              • [^] # Re: Ubuntu vs Debian

                Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                Ce qui change, c'est la reconnaissance du matériel. Ubuntu installe directement la gestion du son, de la batterie du portable, du processeur si c'est un portable. Ce que ne fait pas une Debian. Il y a aussi le montage des clefs usb.

                L'installeur est celui de la sarge, mais avec une debian, tu dois monter tes clefs à la main, monter tes cds. Ou installer les paquets qui le font automatiquement.
                Avec Ubuntu, c'est déjà là la première fois où tu te logues...
                • [^] # Re: Ubuntu vs Debian

                  Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                  Ce qui change, c'est la reconnaissance du matériel. Ubuntu installe directement la gestion du son, de la batterie du portable, du processeur si c'est un portable. Ce que ne fait pas une Debian. Il y a aussi le montage des clefs usb.

                  Ce que tu viens de dire est rigoureusement faux. Une Debian fait tout ça.

                  L'installeur est celui de la sarge, mais avec une debian, tu dois monter tes clefs à la main, monter tes cds. Ou installer les paquets qui le font automatiquement.

                  Absolument pas. Une Debian fraîchement installée qui fait tourner un Gnome sait monter des clés USB ou des CDs automatiquement puisque ce sont hotplug, hal et dbus qui s'en chargent. De fait n'importe quelle distribution qui a ces programmes installés sait le faire. En ce qui concerne Debian, ils font partie du meta-package "gnome".

                  J'ajoute que ma question initiale portait sur l'install en elle-même, et non du comportement de l'environnement de bureau après l'install.
              • [^] # Re: Ubuntu vs Debian

                Posté par . Évalué à  5 .

                Ce qui change à mon sens, c'est le sens de l'utilisateur...

                Un petit exemple qui en dit long : le driver firewire du noyau n'est pas à jour par rapport à udev (il ne publie pas les bonnes informations dans /sys).

                Sous Ubuntu, le paquet udev intègre une solution de contournement (quelques instructions dans le fichier de config pour créer les /dev/raw1392, /dev/video etc).

                Le mainteneur Debian à qui un utilisateur suggérait d'intégrer les mêmes contournements pour les utilisateurs puissent utiliser leur caméra numérique (en proposant le "patch"), a répondu : non, c'est pas propre, je ne pourrirai pas mon paquet, le mainteneur du driver n'a qu'à faire son boulot, les utilisateurs n'ont qu'à passer sous Ubuntu....

                Je me suis fait voler mon portable Debian ... et j'ai installé Ubuntu sur le nouveau du même modèle. La différence : pas besoin de patcher le noyau pour l'acpi cassé, gnome 2.12 (breezy), openoffice 2.0beta, ma caméra fonctionne, le système démarre plus vite...
                • [^] # Re: Ubuntu vs Debian

                  Posté par (page perso) . Évalué à  -3 .

                  >le système démarre plus vite...

                  Mouahaha, une ubuntu qui démarre plus vite que Debian, la bonne blague.
          • [^] # Re: Ubuntu vs Debian

            Posté par . Évalué à  7 .

            Ubuntu est basé sur une Sid bloqué à un instant donné. Donc, ce n'est pas stable... J'ai quelques plantages, mais j'en ai autant que sous une Debian Testing.

            Ah mais !
            Arrêtez un peu de confondre stabilité d'exécution et stabilité de gestion !

            Le caractère instable de Sid, c'est au niveau de la gestion des paquets, pas de la fréquence des « plantages » des applications.

            Bon, étant donné que Sid propose des versions plus récentes, on a tendance à penser que les bogues sont plus fréquents, mais je ne suis pas sûr que cette relation de cause à effet soit vérifiable : même si, en général, une version plus récente introduit de nouvelles fonctionnalités (et donc (?) des bogues), elle en corrige aussi pas mal, des bogues.

            N'empêche que instable ne veut pas dire plantable.
          • [^] # Re: Ubuntu vs Debian

            Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

            Quels sont les avantages de Debian sur Ubuntu pour une utilisation en desktop ?
            • [^] # Re: Ubuntu vs Debian

              Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

              Debian dispose de plus de 2 gestionnaires de fenêtres supportés officiellement (le desktop c'est pas que pour Mme Michu sous Gnome).

              pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question. | Free Softwares Users Group Arlon, Belgique : http://fsugar.be/

        • [^] # Re: Ubuntu vs Debian

          Posté par . Évalué à  1 .

          Cette distribution a pour but de proposer un système simple et grand public utilisable sur le bureau de monsieur tout le monde


          Evidemment, si monsieur tout le monde recompile son systeme et monte ses partitions comme ca...
          Pour rappel, Ubuntu, c'est orienté desktop. Meme si le linux derriere la rend versatile, cette distrib est plutot faite pour surfer/mailer/rediger/chater que monter/compiler/grepper/hacker
    • [^] # Re: Ubuntu vs Debian

      Posté par . Évalué à  2 .

      Je suis d'accord lorsque tu dit qu'elle plante. J'avais tenté d'installer cette distribution, qui semblait être à la mode, sur l'ordinauteur de ma copine afin de la convertir. Bah j'ai vraiment été déçu. Je trouve qu'il y a trop de choses inutile de lancer par défaut au démarrage (LVM Manager, serveur mail etc) pour un débutant souhaitant "franchir" le pas. D'autre part, il y avait des problèmes avec le son, a mon avis il fallait que je recompile le noyau. Bref, la prochaine fois je n'utiliserai plus le "temps" comme une priorité et lui mettrai ma bonne cher Gentoo :)
      • [^] # Re: Ubuntu vs Debian

        Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

        Un débutant souhaitant franchir le pas s'installera Linux seul. Donc si Ubuntu est simpl et epremt d'avoir un système qui marche, qu'il y est plein de services, il s'en moque. Il apprendra. Là, tu connais bien Gentoo, tu as trouvé ta distrib. Et tu regardes une distribution de débutant sous le regard d'un connaisseur. Ta copine, elle pense quoi qu'il y a plein de choses inutiles lancées au démarrage? Elle sait ce qui est lancé au démarrage?

        Je ne pense pas qu'Ubuntu soit faite pour une recompilation du noyau. Encore une vision de connaisseur... ;-)
        • [^] # Re: Ubuntu vs Debian

          Posté par . Évalué à  1 .

          C'est vrai qu'il est difficile de trouver la bonne distrib' de débutant dans l'esprit d'un connaisseur. C'est vrai aussi que ma copine s'en moque éperduement de ce qui est lancé au démarrage. Cependant, elle a bien insisté sur le fait que c'était vraiment long à démarrer et que ce problème de son la génait vraiment (bah oui elle écoute bcp de musique la miss).

          Pour l'instant, je veux juste qu'elle s'habitue à l'environnement (Gnome ou KDE). Je m'occupe donc de régler les problème qu'elle pourrait rencontrer. Et avec Ubuntu, c'est pas gagner. En plus si tu dit qu'ubuntu n'est pas fait pour une compilation de noyau, alors la c'est le pompom :)
          Bien évidemment c'est possible, mais quitte à faire ce genre de tâche, autant que je lui mette la distribution que je maitrise.

          Cependant, ca reste une distribution facile d'accès pour un débutant. Mais pour ça il y aMandriva/Fedora/Xandros/OpenSUSE pour ce type d'utilisation. Je la conseille donc plutôt aux connaisseurs Debian qui souhaite profiter des derniers paquets :)
          • [^] # Re: Ubuntu vs Debian

            Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

            "Bien évidemment c'est possible, mais quitte à faire ce genre de tâche, autant que je lui mette la distribution que je maitrise."
            Je suis d'accord. On est jamais mieux servi que par soi-même et si, que ce soit Ubuntu ou une autre distrib, c'est toi qui fait l'admin, autant mettre celle que tu maitrises.

            "Je la conseille donc plutôt aux connaisseurs Debian qui souhaite profiter des derniers paquets :)"
            Tout a tout compris ;-) Mais à trop vouloir les dernières nouveautés, elles ne sont pas forcément stable d'où quelques bugs... je pense que ca vient de là, les bugs qui apparaissent parfois.
        • [^] # Re: Ubuntu vs Debian

          Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

          Un débutant souhaitant franchir le pas s'installera Linux seul.


          Euh, je ne suis pas forcément d'accord.
          J'utilise linux régulièrement, et j'ai déjà été confronté à des utilisateurs "lambda" qui voulaient profiter de qqs avantages (faible vulnérabilité aux virus, spywares, etc., pas de comportement erratique aux mises-à-jour -style SP2-, facilité à installer des softs tout ça, ou simplement volonté de dégager win98 et de le remplacer par un truc légal et à moins de 120¤...)

          Il y a plein de raisons pour lesquels des utilisateurs qui ne veulent pas s'embêter avec la technique voudront quand même migrer.
          S'ils trouvent quelqu'un pour l'installer à leur place, et que les mises-à-jour se font quasiment toutes seules, et que le système ne leur pose jamais de question, ils seront contents.

          Et à mon humble avis, c'est comme ça que l'informatique devrait être pour le grand public: ça doit fonctionner tout seul et se débrouiller tout seul sans déranger l'utilisateur! ;)
          • [^] # Re: Ubuntu vs Debian

            Posté par (page perso) . Évalué à  -2 .

            "Et à mon humble avis, c'est comme ça que l'informatique devrait être pour le grand public: ça doit fonctionner tout seul et se débrouiller tout seul sans déranger l'utilisateur! "

            C'est aussi l'avis d'une certaine société qui s'appelle Microsoft... On voit ce que ça donne...
            Je pense que pour que ça fonctionne tout seul, faut aussi un minimum d'effort de la part de l'utilisateur. Celui de comprendre que dès fois, ca marche pas alors que ca devrait marcher tout seul...Et etre capable de résoudre le problème.
            • [^] # Re: Ubuntu vs Debian

              Posté par . Évalué à  4 .

              Juste une question, quand tu as acheté ta dernière "Sainick" , aurais tu apprecié que ton mécano "Reuno" te reponde :

              Il faut faire un effort pour comprendre ce qu'il y a dans la bête afin de vous debouiller seul pour changer votre joint de culass parce que nous les mecano ca nous gave de le faire.
              • [^] # Re: Ubuntu vs Debian

                Posté par . Évalué à  2 .

                Mon pneu crève :
                a) je peste contre le constructeur ;
                b) je peste contre ton garagiste ;
                c) je le change ;
                d) je fais appel à un dépanneur ;
                e) je klaxonne.

                Plus sérieusement, les réponses seront plutôt c ou d.
                Pourquoi avec un ordinateur est-ce toujours a ou b d'abord et très fort ?
                • [^] # Re: Ubuntu vs Debian

                  Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                  Parce qu'un pneu ca s'use, alors qu'un logiciel ca s'use pas ?
                  • [^] # Re: Ubuntu vs Debian

                    Posté par . Évalué à  2 .

                    Ça s'use pas mais ça périme, surtout ceux qui sont censés gérer le matériel et auxquels on refile de la nouveauté.
                • [^] # Re: Ubuntu vs Debian

                  Posté par . Évalué à  1 .

                  Mon moteur explose :
                  a) je peste contre le constructeur ;
                  b) je peste contre ton garagiste ;
                  c) je le change ;
                  d) je fais appel à un dépanneur ;
                  e) je klaxonne.

                  no comment ....
        • [^] # Re: Ubuntu vs Debian

          Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

          Ta copine, elle pense quoi qu'il y a plein de choses inutiles lancées au démarrage? Elle sait ce qui est lancé au démarrage?

          Elle va peut-être se plaindre que ça rame.
      • [^] # Re: Ubuntu vs Debian

        Posté par . Évalué à  4 .

        Le problème de son ? Pense à passer la carte son en full duplex au lieu de half duplex. C'était comme ça sur la Kubuntu de ma copine

        Copine qui est maintenant dégoutée de Kubuntu parce qu'elle a eu un crash d'OpenOffice.org. Ce que j'ai jamais eu, évidemment, la poisse. Et parce que le crash lui a rien sauvegardé parce que par défaut, OpenOffice.org sauvegarde pas les documents automatiquement (j'espère que dans la 2.0, l'option sera activée par défaut ou bien que les packageurs des distribs y penseront).

        Résultat, je la vois bien repasser à Windows XP alors qu'au départ, c'était elle qui avait voulu installer Linux... Pfff...
        • [^] # Commentaire supprimé

          Posté par . Évalué à  2 .

          Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

          • [^] # Re: Ubuntu vs Debian

            Posté par . Évalué à  3 .

            Bah pour elle, c'est plus ou moins monobloc. Soit c'est son disque Kubuntu avec OpenOffice.org soit l'ancien disque Windows XP sur lequel elle dispose de Word.

            Elle m'a beaucoup surpris à être autant ouverte sur les questions de logiciel libre, mais y a des limites. De toute façon rebutée par OpenOffice.org, je la vois mal le remettre sous Windows dans l'immédiat.
      • [^] # Re: Ubuntu vs Debian

        Posté par . Évalué à  7 .

        ta bonne cher gentoo ? pour ta copine ? Elle va s'amuser avec emerge, tu lui a explique les flags dans make.conf, eventuellement modifier package.mask pour recup une version de logiciel unstable et enfin l'indispensable lui creer un compte sur le forum gentoo ,car au moin un fois par semaine fo mettre la main dans le cambouilli car une update ou une install crach a la compile.Evidement je passe la compile du noyau...etc..
        Je sort de Gentoo ,que je respecte et qui m'apportais une tres bonne flexibilite ,mais a maintenir je n'ai plus le temps.
        Alors l'installer a un(e) simple utilisateur(rice) ...^^ .
        Par contre je trouve que c'est une merveilleuse distribution pour apprendre et comprendre le fonctionnment d'un system linux (docs,3 stages,etc..)
        Quand a unbuntu 1an 1/2 sur portable, pas editer 1 fichier de config depuis ...au moin 3 mois malgre update , deinstall et reinstall de logiciel.
    • [^] # Re: Ubuntu vs Debian

      Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

      Je sais pas ce qu'il en est pour Ubuntu.

      Par contre, j'étais passé sous Kubuntu avec la hoary (mise à jours de kde régulières) et j'en étais très content.

      J'ai testé la breezy, ben machine arrière, retour sous cette bonne vieille Debian.
      Pourquoi? Parce que leur Kde est patché, ils ont introduit des bugs non présents dans Kde. J'ai envoyé un mail sur le ml de devel, pas de réponse.

      J'ai quitté Mandrake parce que Kde était trop patché à mon gout, j'arrête kubuntu pour la meme raison.
      • [^] # Re: Ubuntu vs Debian

        Posté par . Évalué à  9 .

        T'es passé sous Breezy et tu gueules ? Mais tu savais que la Breezy n'était pas stable ? Et chez Ubuntu pas stable ce n'est pas comme la sid de Debian, ça veut dire vraiment pas stable.
        On ne passait à Breezy qu'au cas par cas, quand on sait exactement ce qu'on fait.

        C'est encore une fois un peu facile d'utiliser une version pas stable et de crier sur les toits que la distrib ne tient pas la route !
        • [^] # Re: Ubuntu vs Debian

          Posté par . Évalué à  5 .

          On ne doit pas avoir le même navigateur.
          Dans le mien, dans le message auquel tu réponds, la personne dit qu'elle a arrêté parce que kde était trop patché et que personne ne répondait à ses mails. Il ne parle pas de stabilité comme motivation de son choix.
        • [^] # Re: Ubuntu vs Debian

          Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

          Comme dit par le monsieur, je parle de patch pris sur kde-apps.org et qui rende Kde instable. Cela n'a pas de rapport avec le fait que ca soit la breezy, tu mets ces patchs sur une debian sarge et ca plantera aussi.

          Ce qui m'ennerve, c'est cette manie de patcher Kde et Gnome.

          Les patches en question
          http://www.kde-look.org/content/show.php?content=16962(...)
          • [^] # Re: Ubuntu vs Debian

            Posté par . Évalué à  3 .

            Certes mais tu parles néanmoins de la version Breezy de Kubuntu et non Hoary, donc oui ils patchent et oui ils introduisent puis corrigent des bugs. Comme sur toutes les distributions en dev finalement.

            Si tu as abandonné Kubuntu parceque la version Breezy de KDE était incorrecte c'est injuste, si tu l'as abandonné parceque la version Hoary de KDE comportait des patchs "ubuntu" et bien ne retourne pas sous débian parceque c'est idem.
            • [^] # Re: Ubuntu vs Debian

              Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

              >Comme sur toutes les distributions en dev finalement.

              Non, pas comme debian.

              >Si tu as abandonné Kubuntu parceque la version Breezy de KDE était incorrecte
              >c'est injuste,

              J'ai laché kubuntu parce que la prochaine version aura un kde patché. C'est tout, je veux Kde, pas KubuntuKde ou MandrivaKde.

              De plus comme le disent les devels de Kubuntu eux meme, ils ne sont pas près, ils n'ont pas eu le temps de tester quoi que ce soit(transition gcc et instabilité de X). Mais le kde 3.4.2 de la breezy fonctionne, il faudrait juste qu'ils virent les deux patchs qu'ils ont appliqué(et je doute qu'ils prendront le temps de chercher à les corriger).

              >bien ne retourne pas sous débian parceque c'est idem.

              NON!
              Le Kde de Debian est exactement le meme que le Kde que tu compileras depuis les sources, ils ne patchent rien(pas de modification du comportement du logiciel). Les seul patch que tu peux, via reportbug, faire entrer dans les packages, ce sont des bugfix importants. Genre, actuellement, le package Qt a un patch pour le freeze du klipper(comme toute les distribs). Mais il en a fallut du temps avant que debian patch Qt pour corriger ce bug: patch peu élégant voir même crado mais seul moyen de faire d'ici Qt4.
              • [^] # Re: Ubuntu vs Debian

                Posté par . Évalué à  1 .


                >bien ne retourne pas sous débian parceque c'est idem.

                NON!
                Le Kde de Debian est exactement le meme que le Kde que tu compileras depuis les sources, ils ne patchent rien(pas de modification du comportement du logiciel). Les seul patch que tu peux, via reportbug, faire entrer dans les packages, ce sont des bugfix importants.


                ah ok maintenant c'est plus clair et là je suis d'accord.
              • [^] # Re: Ubuntu vs Debian

                Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                moi non plus je n'aime pas cette manie des patches ... mais il me semble que firefox sur Debian est bien patché, non ?
                Si je me trompe faite le moi savoir. Je (re)passerait peut être à une debien (testing ou sid ... pas envie d'attendre 3 ans)

                Pour le moment c'est Breezy ... et je n'ai pas de problèmes sauf avec Konqueror qui plante sans explication
          • [^] # Re: Ubuntu vs Debian

            Posté par . Évalué à  3 .

            Personnellement j'utilise ImprovingKDE tous les jours (compilé mon KDE + patché à la main) et c'est extrêmement stable !
  • # Distrowatch

    Posté par . Évalué à  3 .

    Je tiens à signaler pour éviter tout troll ou méprise, que le classement sur le site distrowatch n'est pas un critère qualitatif, c'est juste un indicateur de l'intérêt que porte le public à cette distribution.
    Par exemple sur les 12 derniers mois, la mandriva (que ce nom est laid) est classé devant la Fedora ne signifie aucunement que l'une est meilleure que l'autre (ou inversement).
    • [^] # Re: Distrowatch

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      Chaque distrib a ses avantages et inconvéniants. Mandriva propose des outils de configuration graphique, Debian s'administre à la main, via vim...
      Chacun doit trouver ce qu'il lui convient. Il y a du bon et du moins bon dans chaque distrib. Ce qu'il faut, c'est que le moins bon disparraisse et que toutes les distrib soient bonnes, seules leurs spécificités changent. Afin que chacun y trouve son compte, en fonction de ses goûts.

      Mandriva est devant Fedora car Mandriva = Ex Mandrake et ces deux noms sont connus pour être la distrib des débutanst GNU/Linux, avec Ubuntu. Quand on dit, débutant + Linux, on entend souvent dire : Mandriva ou Ubuntu. Moins souvent Fedora. D'où le classement.

      Il semble y avoir un engouement pour Linux en ce moment. C'est à la mode. On utilise firefox, openoffice, parce que on est jeune et rebel et qu'on ne plus utiliser de produits microsoft. Puis on se dit qu'un double boot serait pas mal. Windows pour les jeux, Linux pour le reste, vu que Linux, ca a pas l'air si dur. C'est ce que je constate sur différents forums... Donc si engouement pour Linux il y a... Distrowatch le reflète.
      • [^] # Re: Distrowatch

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        Debian ne propose pas maintenant un installateur graphique ?
      • [^] # Re: Distrowatch

        Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

        Chaque distrib a ses avantages et inconvéniants. Mandriva propose des outils de configuration graphique, Debian s'administre à la main, via vim...

        C'est un festival, cette news. Debconf, ça existe depuis belle lurette.
        • [^] # Re: Distrowatch

          Posté par . Évalué à  5 .

          Avant qu'un autre ne dise "mais debconf c'est du ncurses en console tout moche" :

          dpkg-reconfigure debconf (lancé lors de l'installation, déjà en woody)
          Interface utilisée pour configurer les paquets :
          Dialogue
          Readline
          Gnome
          KDE
          Éditeur
          Non interactive
          • [^] # Re: Distrowatch

            Posté par . Évalué à  2 .

            A ce sujet que se passe-t'il si on choisit par exemple Gnome et que pour une raison ou une autre on fasse une instal depuis un simple terminal texte? Il repasse en mode ncurses?
            • [^] # Re: Distrowatch

              Posté par . Évalué à  3 .

              oui :
              debconf: Impossible d'initialiser l'interface : Gnome
              debconf: Utilisation de l'interface Dialog à la place
      • [^] # Re: Distrowatch

        Posté par . Évalué à  2 .

        ))) Windows pour les jeux, Linux pour le reste, vu que Linux ...

        Euh... la, j'aimerais apporter ma piece.
        En osant un peu de propriétaire, c' est à dire drivers nvidia+cedega par exemple,
        Il y a franchement beaucoup de jeux windows qui fonctionnent très bien sous linux.

        Niveau installation, c' est comme sous windows, tu mets le CD tu lances le setup avec cedega et c' est tout pareil! (ça fait assez bizarre la première fois de retrouver les dégradés bleus de l' installeur de windows sous X! ).

        Il y a liste de ce qui marche par là, il y a des jeux récents:
        http://transgaming.org/gamesdb/

        Et puis pour les jeux récents, monsieur tout le monde n'a pas forcement l' envie/les moyens d' acheter la dernière carte graphique qui tue pour pouvoir s' amuser avec le tout dernier jeu. Seuls les 'hardcore gamers' ne peuvent s' en passer. De plus, les jeux un peu plus agés sont moins chers.

        Honnêtement depuis que j' ai essayé la bête, plus de windows du tout!
        J'ai installé entre autre: 4x4 Evolution2, Battle Field 1942+Vietnam, Hard Truck wheel steel, settlers 4, simcity 4..
        Certes, tous les jeux de grandes surfaces ne fonctionnent pas forcement, mais il y a vraiment de quoi ce faire plaisir sans avoir besoin de dual boot!
        Sans oublier les jeux qui tournent en natif...

        Pour rappel, cedega c' est un wine modifié et adapté pour les jeux.

        Aussi, sur mon portable P3 1Ghz, Battle Field 1942 est plus fluide que sous windows avec les même réglages. Je ne sais pas exactement pourquoi, mais au moins parce que Wine Is Not an Emulator. ;-)


      • [^] # Re: Distrowatch

        Posté par . Évalué à  1 .

        Tu oublies de préciser que ce qui plombe Fedora en ce moment, c'est la sortie de la Fedora 4 totalement bugguée de partout, dont bcp d'utilisateurs se plaignent, par rapport à la version 3 qui était bcp mieux.

        Cycle de release trop court ?
        Espérons que celui de Mandriva lui sera bénéfique...
        (c'est vrai que ce nom n'est pas beau : ça fait pas français :p )
        Pourquoi pas Foiegrasva ?
    • [^] # Re: Distrowatch

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      "mandriva (que ce nom est laid)"

      Perso ça me plait assez. Ça me fait penser à un insecte géant... bref... je ne vois pas en quoi c'est plus laid que suse, ubuntu, fedora, xandros, voir même gnu/linux ou windows ou macos X. En fait c'est même rare les beaux noms pour des produits informatique.
      • [^] # Re: Distrowatch

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        C'est juste une question d'habitude, quand t'as aimé Mandrake avant, Mandriva... ben...

        Personnelement, je préfère ça à l'ancien nom... ça me fait penser à une saucisse ;o)
    • [^] # Re: Distrowatch

      Posté par . Évalué à  1 .

      l'une est meilleure que l'autre (ou inversement).


      C'est quoi la différence entre l'une est meilleure que l'autre et son inverse? :)
      • [^] # Re: Distrowatch

        Posté par . Évalué à  3 .

        Étant donné qu'il cite Mandriva puis Fedora, dire « que M soit classée avant F ne veut pas dire que l'une est meilleure que l'autre » fait que :
        1. le sens le plus couramment perçu est « l'une » = Mandriva et « l'autre » = Fedora, même si la réciproque est aussi comprise dans la formulation, elle est occultée ;
        2. il y a une brêche dans laquelle pourrait s'infiltrer un petit poilu : dès qu'on dit « non A > B », certains en concluent « alors B > A », ce qui n'est pas forcément vrai.

        Donc, ajouter « ou inversement » permet d'éviter les réponses s'appuyant sur 1 ou 2.
  • # Et parce que nous aimons Ubuntu

    Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

    ... nous pourrons fêter dans la "vraie vie" la sortie de Breezy Badger pendant une BreezyParty !

    http://wiki.ubuntu-fr.org/evenements/breezy_party/(...)
  • # [migration]Questions stupides

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    Je me tâte pour passer de (ex)Mdk à Kubuntu (moi préférer KDE ou Enlightenment) mais plusieurs questions me turlupinent.

    1/ Existe t-il une version de Kubuntu proposant plusieurs CDs afin de diposer de plusieurs CD avec les packages de divers logiciels et en particulier les Devels (ça peut toujours servir, et je passe parfois des heures à les chercher sur le net) ?

    2/Le cas échéant peut-on utiliser les Cds Debian classique ?

    3/ Je suis très fenéant et recompiler le noyau ainsi que configurer mon système à coup de ligne de commande et fichiers textes ne m'amuse plus du tout (ce fut pourtant le cas à une époque). Si je branche ma clé USB, ou ma webcam, où toute sortes de choses, est-ce que cela se configure automatiquement ?


    Merci :)

    Un pays bien organisé est celui où le petit nombre fait travailler le grand nombre, est nourri par lui, et le gouverne - Voltaire

    • [^] # Re: [migration]Questions stupides

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      1/ Toi, tu devrais penser à utilsier urpmi sur ta Mandrake ;) Sinon, sous ubuntu, y'a apt-get donc pas besoin d'aller chercher les paquets sur le net, ca marche tout seul.

      3/ oui
      • [^] # Re: [migration]Questions stupides

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        1/ j'utilise urpmi quand il a quelque chose à me donner, ce qui est pas tès souvent le cas :(

        2/ apt-get sur les cd debian ? Paske je vais pas aller loin avec un seul cd ?

        3/super :)

        Un pays bien organisé est celui où le petit nombre fait travailler le grand nombre, est nourri par lui, et le gouverne - Voltaire

        • [^] # Re: [migration]Questions stupides

          Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

          1/ urpmi s'utilise via internet, c'est clair qu'avec les 3 cd mandrake tu vas pas aller loin

          2/ Meme chose que 1/, sur internet
          • [^] # Re: [migration]Questions stupides

            Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

            donc "chercher les packages" se transforme en "chercher les repository" ce qui est a peu près équivalent pour moi.
            • [^] # Re: [migration]Questions stupides

              Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

              Sauf que tu cherches un repository, une fois (genre à l'install), sauf pour des paquets super spécifiques (par exemple mplayer pour des raisons de codecs mais je ne sais plus si c'est toujours le cas).

              Un mirroir Debian a environ l'univers dessus (y a même llgal et ltag, c'est dire).
            • [^] # Re: [migration]Questions stupides

              Posté par . Évalué à  1 .

              non, c'est pas pareil, d'abord parce qu'avec un repository, t'as au moins quelques chances qu'il y ait du suivi de mises à jours, même si c'est pas forcément le cas, ensuite parce que sur un repository il y a souvent plusieurs package, genre des trucs bien utililes à installer facilement avec le logiciel que tu cherches, notament des dépendances qui peuvent s'installer toutes seules.
              Avec des paquets, t'aurais recherché les paquets, ses dépendances éventuelles, ...
    • [^] # Re: [migration]Questions stupides

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      Pour avoir fait cette transition (Mdk -> Kubuntu), je pense que ça se fait sans problème.
      Les seuls repères nouveaux à prendre :
      - réussir à bien configurer ses sources apt pour avoir les paquets qu'on veut
      - lire la doc sur les outils apt (kynaptic n'est pas super pratique, j'ai pas encore essayé kapture), ou plutôt les équivalent des commandes urpm car la gestion des paquets se ressemble.
      - les noms de packages qui ont changé
      • [^] # Re: [migration]Questions stupides

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

        Je migré aussi car :
        - j'étais currieux de cette distro très à la mode
        - j'étais tout fier de faire tourner une débian like
        -je voulais passer à une distro plus communautaire

        J'ai fait un retour en arrière pour 2 raisons :

        - Je préfère KDE que gnome et kubuntu n'est vraiment pas à la hauteur de ubunut (outils de configuration encore plus pauvre que pour ubuntu)
        - les outils drake sont vraiment bien et ils m'ont tout de suite manqué alors que je n'ai rien obtenu de plus en compensation (a part des problème d'ext2)
        -ubuntu est aussi commerciale que mandriva, sauf qu'il y a un miliardaire derrière

        < troll >
        En plus, Mandriva permet un look transparent entre les applications gnome et kde. C'est très homogène.
        </ toll >
        • [^] # Re: [migration]Questions stupides

          Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

          C'est marrant car la seule phrase qui n'ait pas l'air d'un troll est celle entre les balises troll (qui n'est pas correctement fermée d'ailleurs ;) )


          Sinon, ce que je trouve dommage, c'est que knoppix (ou je sais c'est une live distribution, mais elle peut aussi etre installée en local) semble être complêtement oubliée dans cette opposition "amicale" entre distributions. Pourtant c'est aussi une méta-debian.
          • [^] # Re: [migration]Questions stupides

            Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

            Ben pourtant, sous debian/kubuntu, il suffit de faire :
            apt-get install gtk2-engines-gtk-qt

            Et les applis gtk utiliseront le theme courrant de Qt(après avoir changé le theme gtk dans kcontrol).
          • [^] # Re: [migration]Questions stupides

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .


            C'est marrant car la seule phrase qui n'ait pas l'air d'un troll est celle entre les balises troll


            C'est ce que l'on appelle détourner l'attention ;-p
            Plus sérieusement, ça à peut être la couleur et l'audeur d'un troll, mais c'est une expérience personnelle. Ni plus, ni moins que le reflet de mes préférences.


            (qui n'est pas correctement fermée d'ailleurs ;)

            Il ne faut jamais prendre le risque d'enfermer un troll.

            Jamais.
  • # bravo

    Posté par . Évalué à  9 .

    En tout cas bravo pour l'article. Arriver a faire un article suffisament bien pour faire oublier le fait qu'il annonce une béta... chapeau bas.
  • # Appréciation positive

    Posté par . Évalué à  3 .

    Je viens juste d'installer (hier) la Breezy Béta sur mon portable (HP Pavilion 4300), et dans l'ensemble, ça marche bien. L'install est rapide, tout est détecté, il y a l'accélération graphique, chose que je n'avais jamais réussi à avoir sous Debian.

    Seuls quelques problèmes mineurs :
    * L'ensemble est un peu en franglais, y compris l'installation, mais aussi les menus, l'aide, etc.
    * Le son fonctionne très bien, mais pas le controlleur de volume, il faut quelques manips pas très compliquées en ligne de commande pour pouvoir régler le son à la souris
    * Le serveur ntp par défaut d'ubuntu a l'air down, c'est très gênant parce que non seulement le PC n'est pas à jour lors de l'install, mais la correction du problème est délicate (en fait, le clicodrome modifie /etc/ntp.conf , ce qui n'a absolument aucun effet puisque le démon ntp utilise /etc/default/ntpdate).
    * La couleur de l'interface à base de marron c'est vraiment caca.
    * Le partitionnement par défaut m'a créé seulement une partoche pour le / , c'est quand même bizarre.

    Voila! Mais autrement, l'ensemble est vraiment satisfaisant. L'installeur de programmes est super-intuitif, c'est du bonheur.

    PS : hoary plantait lamentablement sur la détection du disque SATA sur un PC récent la dernière fois que j'ai essayé, le problème est-il susceptible d'être résolu avec la breezy?
    • [^] # Re: Appréciation positive

      Posté par . Évalué à  3 .

      PS : hoary plantait lamentablement sur la détection du disque SATA sur un PC récent la dernière fois que j'ai essayé, le problème est-il susceptible d'être résolu avec la breezy?

      C'est en grande partie dû au noyau ça et, effectivement, les changements entre le 2.6.10 de la hoary et le 2.6.12 de la Breezy (voir même le 2.6.13) à ce sujet sont importants.
    • [^] # Re: Appréciation positive

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      j'ai installé la breezy sur un athlon64 avec un disque en SATA2 (oui, oui, je sais, j'ai du gros matos) et c'est pasé sans problème aucun

      donc, c'est resolu sur la breezy
  • # The name of Breezy+1

    Posté par . Évalué à  5 .

    Extrait de ma mailing list de ce matin:


    In keeping with tradition, it's time to name the next+1 release of Ubuntu.

    Ubuntu 6.04(ish) will be special, because as a community we are going to
    commit to supporting it for 3 years on the desktop, and 5 years on the
    server. In Montreal (October 30-Nov 6, all hackers welcome, companies
    send your developers, chip in and define it 'cos we all have to live
    with it, details at https://wiki.ubuntu.com/UbuntuBelowZero(...) etc) we will
    be figuring out what changes are needed to the release process to ensure
    we can deliver on that commitment. We're likely to want to be a bit more
    conservative in the feature goals, and freeze a little longer.

    It's 6.04 that will be up against Windows Vista, so let's make it a
    zinger and give folks a real choice.

    The 6.04 release will be the culmination of 2 years hard work, with
    Warty, Hoary and Breezy having set the style and the pace. We want it to
    represent the fruit of that labour - it brings to a close this first
    major cycle of development for Ubuntu. It will be a release that people
    can plan for, participate in and build solutions on top of. It will get
    even more polish than we put into Breezy, so we think it deserves a name
    that reflects that polish.

    And so, after much deliberation, it has been decided that 6.04 will be
    known during development as:

    The Dapper Drake

    I'm sure the Ubuntu Artwork Team will have a field day ;-)

    As usual, the "dapper" repository will be opened after the release of
    Breezy. Till then, let's focus all of our energy on the upcoming release!

    Mark
  • # Mauvaise expérience avec Ubuntu

    Posté par . Évalué à  8 .

    Il y a quelques mois, j'ai reçu une centaine de CD Ubuntu. L'emballage était très sympa, le fait que cela soit livré gratuitement encore plus, mais déjà, je remarquais que le liveCD n'arrivait pas au terme du démarrage sur environ la moitié de mes machines.

    Qu'à cela ne tienne, j'en ai tout de même redistribué sans problème une cinquantaine à mon entourage, avec un succès mitigé. Si beaucoup ont été emballés de pouvoir démarrer un Linux sur CD, il y en avait toujours une forte proportion pour qui le liveCD ne fonctionnait pas. Sur l'ensemble, seule 1 ou 2 personnes ont effectivement installé Ubuntu, et à peine 5 l'utilisent encore « de temps en temps » en liveCD. Donc rien de bien phénomènal.

    Étant donné qu'il me restait encore quelques dizaines de packs à écouler, je me suis tourné vers mon Cash Converter local, dont je connais bien le responsable informatique. En effet, les Cash Converters ou assimilés vendent du matériel d'occasion souvent sans licence, et fournir Linux à la place d'un Windows 9x/XP piraté, avec en plus le CD et la pochette, serait un plus indéniable.

    Pas de bol, le live CD a refusé de démarrer sur la quasi-totalité des machines qu'ils avaient en rayon (écran noir, kernel panic, etc.). En gros, sur une dizaine de machines, seules 2 ont réussi à démarrer sur le liveCD, et une des 2 ayant mal reconnu l'écran, on se retrouvait avec un affichage minuscule en couleurs dégradées...

    Bref, j'ai laissé quelques packs pour que mon ami tente l'expérience de l'installation sur quelques machines, en espérant que les problèmes rencontrés étaient principalement du au liveCD, mais il a fallu que j'insiste beaucoup pour qu'il accepte poursuivre l'expérience, il semblait visiblement déçu et pas très motivé.

    Pour le coup, j'aurais moins perdu mon temps à lui apporter un DVD gravé de la Mandriva. Certes, ça paye moins de mine qu'un pack pressé avec logo et tout, mais au moins, ça fonctionne sur toutes mes machines.

    Mais bon, j'espère que ce genre de problèmes ne seront plus que de l'histoire ancienne à l'avenir.
    • [^] # Re: Mauvaise expérience avec Ubuntu

      Posté par . Évalué à  4 .

      Mais bon, j'espère que ce genre de problèmes ne seront plus que de l'histoire ancienne à l'avenir.
      Fatalement, un jour, tout cela sera de l'histoire ancienne...
    • [^] # Re: Mauvaise expérience avec Ubuntu

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      C'est _maintenant_ qu'il faut retenter l'expérience, tous les problèmes rencontrés devant être consignés dans le Bugzilla d'Ubuntu, c'est ainsi que la procédure d'install de la distro progressera.
  • # Ubuntu : merci !

    Posté par . Évalué à  3 .

    Salut,
    je me "bats" depuis plus de 4 ans dans mon association, dans les "initiations" de mon LUG, dans ma famille, mes collègues, etc. pour apporter une vision "juste" du monde du libre et de Linux en particulier.
    Evidemment, on a toujours a faire au sujet "Windows contre Linux" mais personnellement, je ne dis jamais : "Windows c'est de la merde : Linux c'est génial !" mais j'ai appris à laisser le "libre" choix à mes interlocuteurs en ayant bien pris soin de leur apporter des infos simples et précises qui leur permettent de se faire une opinion...
    ... Et "voila t'y pas que Ubuntu arrive" : et ca tombe bien !
    Que cherche mes interlocuteurs ? Un systeme d'exploitation stable, performant, sécurisé, bon marché. Ca ressemble à une bonne définition de Linux ca ! non ?
    Et la ou bon nombre de débutants ont rebroussé chemin devant les innombrables difficultés de configuration - pilotes non reconnus - incompatibilité - etc., et bien Ubuntu comble se "fossé" : on branche sa clé USB : ca marche ! On met le cdrom et ca marche ! On branche son imprimante et ca marche ! C'est tout ce qu'on demande dans la plupart des cas ! Les coding party et autres Nerds attitude, la plupart des personnes s'en fichent royalement ! (les particuliers comme les entreprises d'ailleurs).
    Comment voulez proposer un système comme une Debian ou une Slackware, aussi formidable soit-il, a une personne qui "débute" et dont le seul souhait est de pouvoir utiliser "autre chose que Windows" ??????
    Ubuntu va m'aider (plus que mandrake qui n'est pas simple que ca quoi qu'on en dise ...) à proposer enfin un système libre SIMPLE !
    • [^] # Re: Ubuntu : merci !

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      Euh, quand tu dis "On branche son imprimante et ca marche !"

      Ca veut dire que ubuntu fait de l'auto détection d'imprimante ou que tu passes via un outils pour la configurer?

      Parce que il me semblait que ark était la premiere distrib à proposé de l'hotplug d'imprimantes usb, j'avais tord?
      • [^] # Re: Ubuntu : merci !

        Posté par . Évalué à  2 .

        Oui exact !
        Administration - Impression - Nouvelle imprimante ... et la ma HP Business Inkjet 1200 était reconnue d'office sans aucune manipulation de ma part ! Je n'ai eu qu'à "cliquer" ... et hop ! Pas de test : ca marche !!! (idem avec une Epson c86 !)
        Meme mon scanner fonctionne et c'est un Canon Canoscan Lide 30 (j'ai du bol car le lide 50 est pas du tout supporté par sane)
    • [^] # Re: Ubuntu : merci !

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      Sympa de dire que Mandriva est "pas aussi simple que ça" mais si tu avais des arguments, cette phrase ressemblerait peut-être moins à un pet de lapin dans un frigo.

      Après avoir installé ma mandriva 2005 LE, ma clef usb est reconnue, mes partitions windows sont montées automatiquement (contrairement à Ubuntu, le we dernier j'ai installé une hoary et une Kubuntu et j'ai du alimenter mon /etc/fstab avec mes partoches NTFS), l'installeur est graphique et simplissime.
      Drakconf devient vraiment bien, rpmdrake est d'ailleurs aussi simple à utiliser que synaptic.

      Pour le reste, je partage complètement ton enthousiasme.

      Signé, un mandrivien satisfait.

      Chippeur, arrête de chipper !

      • [^] # Re: Ubuntu : merci !

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        Absolument d'accord.

        Par contre, étant donné l'age respectif des distribs (mandriva et ubuntu), la dernière venue est vraiement très prometeuse

        Un autre mandrivien satisfait
  • # Ubuntu et le "Debian Common Core"

    Posté par . Évalué à  4 .

    Est ce que Ubuntu a rejoint le Debian Common Core ? Si non, pourquoi est ce qu'elle ne le fait pas ?

    Merci.

    Sifu
    • [^] # Re: Ubuntu et le "Debian Common Core"

      Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

      Parce que ça apporterais rien.

      Si j'était mauvaise langue, je dirait même que le but de canonical, c'est de répliquer l'idée du dcc, mais avec eux à leur tête.

      Voyons, dans l'arsenal, nous avons :

      bazaar et bazaar-ng.
      Des outils qui permettent de faire facilement des forks de source, que canonical sponsorise. L'idée étant bien sur de permettre aux distributions dérivé,s comme kubuntu, comme edubuntu, de facilement suivre leur version de base. Gnoppix a déja changé, et se base sur ubuntu au lieu de debian
      ( http://www.sukria.net/fr/archives/2004/10/30/ubuntu-et-gnoppix-joig(...) )
      , pour des raisons de sortie réguliére, si je me souvient bien.

      smart
      ubuntu va surement aussi se baser sur smart, après avoir embauché gustavo niemeyer de connectiva ( http://www.livejournal.com/users/gniemeyer/11415.html#cutid1(...) ).
      Idéalement, et selon moi, ça permettrait d'avoir un outil multi distro et qui bouge, par rapport à apt, qui, il faut le reconnaitre, n'a pas énormement changé depuis 2 ans, à part le support des signatures, choses que proposent yum, et urpmi depuis longtemps.
      Gustavo le dit lui même, le nouveau systéme est plus élégant que apt-rpm : http://distro2.conectiva.com.br/pipermail/apt-rpm/2004-October/0025(...)
      Et par expérience, je peut dire que smart est plus facile à étendre que apt.


      python
      Toute personne ayant installé une ubuntu aura vu la présence de moult paquets python, voir même de doc python pour débutant, tout ça sans doute pour aider à l'apprentisage du langage.
      Un coup trés bien joué, car si la plupart des outils sont écrit en python, avoir plus de codeurs ne peut que aider, pour les rapports de bugs, etc, surtout si les codeurs en questions peuvent utiliser bzr pour gérer leur modifications. Même avec un taux de 1% de personnes aptes à faire ça, ça fait suffisament de monde en plus sur la distribution.

      gnome
      redhat a choisi gnome,sun aussi, suse/novell a choisi kde. Bien que kde soit très bien, je pense que le poids commercial de rh et sun est supérieur à celui de suse, et donc, du point de vue commercial, ça me semble plus judicieux. La compétition entre les deux va forcement entrainer un développement plus rapide. Et l'esprit de simplicité est plus important pour un utilisateur novice que la complétude de kde.

      launchpad
      Canonical essaye aussi d'offrir des services pour féderer autour de sa plateforme, comme launchpad ( http://launchpad.net(...) ), bien qu'étant non libre ( http://azure.humbug.org.au/~aj/blog/2005/06/07(...) ). Ils ont aussi proposé un dépot pour les gens qui utilisent arch/bzr ( http://www.sourcecontrol.net/(...) ), toujours dans un but de déploiment de leur idée.

      Du point de vue des techniques pour faire adopter sa plate forme, nous avons :

      un marketing d'enfer.
      Il faut le reconnaitre, un milliardaire qui fait un programme spécial éducation, qui donne des cds gratuits de son os, qui les envoie même par la poste par boite de 50 afin de les distribuer tout autour, ça n'aurait pas la même répercussion si c'etait william G ou mark S. Et pourtant, l'un s'est enrichi sur le concept de rareté artificiellement provoqué, et l'autre... aussi, mais à plus grande échelle. Mais bon, tout le monde déteste microsoft, alors que tout le monde est tellement plein d'amour ailleurs.

      donner aux devs ce qu'ils veulent
      Aprés avoir vu le processus de dévelopement chez debian ( et du libre en général ) basé sur le consensus, et sur les flamewars, les gens de canonical ont eu l'idée de corriger les problèmes, histoire de faire avancer les choses. Ils sont donc revenus à un modèle plus simple ( exit testing ) et moins consensuels ( histoire d'éviter les discussions sans fin ), et ont évités les flamewars à coup de réglement : http://www.ubuntulinux.org/community/conduct(...)

      donner aux users ce qu'ils veulent
      ce que veulent les utilisateurs, c'est avoir des softs tout de suite. Combien de gens se précipitent sur la derniére version des logiciels, juste pour l'avoir ? Vous avez surement croisé deja des personnes qui ne supportent pas l'idée d'avoir , o mon dieu, un vieux gnome, alors que le nouveau va tellement révolutionner leur vie.
      Ils veulent aussi le même soft que celui qu'ils avaient sous windows, comme openoffice, gaim, comme firefox ( intégré nulle part, avec une politique discutable sur plein de point, les icones, les non patch de sécu http://lists.debian.org/debian-security/2005/07/msg00302.html(...) , l'"upgrade" forcé pour avoir les extensions ), alors que epiphany existe, est intégré à gnome et me semble plus dans l'esprit de simplicité de gnome. Il faut faire plaisir. D'ou l'intégration de gnome dés qu'il est sorti et l'utilisation de logiciel peu intégré ( openoffice, firefox ), mais populaire.

      ne pas mettre trop l'accent sur les stations de travail
      Rappeler partout que c'est basé sur debian, c'est reprendre le discours d'apple, sur mac Os x basé sur une couche unix, gage de fiabilité.
      http://www.apple.com/fr/macosx/features/unix/(...)
      Mettre un mode serveur qui consiste en une installation de base, c'est faire croire que faire un serveur, c'est juste viré gnome. Pour moi, un unix orienté serveur, c'est par exemple offrir une interface de gestion pour le lvm, pour le raid, mettre smartmontools par défaut, et openssh. Ça serait aussi avoir un firewall par défaut, par exemple, et je suis sur qu'on peut trouver une tonne de truc dans ce gout.
      Mais, de toute évidence, pour la plupart des gens, si ça n'a pas X et qu'on fait du ssh dessus, ça suffit à être un serveur. Ça permet aussi de pas trop infantiliser les utilisateurs, qui du coup ne pensent pas qu'ils ont un os pour débutant, mais un véritable os pour expert, juste via une option à l'installation.

      faire parler de soi
      On le voit lors de cette annonce, il y a enfin de quoi éditer les points de montages, un truc encore vachement mieux pour l'installation des softs, un boot splash, et moult nouveautés. Curieusement, on entendait rarement moins les gens dire que à cause du manque d'éditeur de point de montage, la distribution était moins facile à utiliser, et encore moins que d'autre ( diskdrake, yast, l'assistant de rh ) le proposaient deja. Tout ça, c'est faire du bruit autour de la distro.
      Je passerait aussi sur le coté "on a un os complétement libre", avec les drivers nvidia proposé sans modifications du source.list, tout en faisant un foin sur le support du mp3 ( alors qu'il est probable que d'autres brevets stupides soient violés et que tout le monde s'en foutent ).
      Envoyer des cds, c'est aussi un coup à faire parler du produit. Combien de personnes ont entendu parler d'ubuntu par ça, au lieu d'avoir vu les prémices 2 ans avant ( http://lists.debian.org/debian-devel/2003/08/msg00389.html(...) ).

      favoriser les communautés et les centraliser
      Trouver un serveur, c'est pas si dur. Mais, afin d'éviter la dispersion ( http://linux.blogweb.de/archives/93-Hype-Hyper-Ubuntu.html(...) ), Canonical propose des serveurs ( http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=10840(...) ).


      Tout ça donc, pour avoir une infrastructure technique permettant le fork ( bzr, launchpad ), et facilitant l'adoption de la plateforme ( python, gnome ), et des communautés unies, vivantes et heureuses, pour avoir un effet boule de neige lors des annonces, le but étant donc de féderer les developpement autour de leur distribution, aussi bien pour la faire avancer que pour le bénéfice, en fonction des intentions qu'on prête à canonical.

      Et ç'est la que le dcc entre en jeu.

      Le but du debian common core est de faire des fork^W adaptations de debian, car c'est ce que veut le client, une version "personnalisé", et donc dans son esprit, forcément plus adapté à ses besoins.
      Il ne manquerait plus qu'il est le même truc que les autres clients, il ne faut pas déconner.
      Je rappelle qu'un directeur informatique qui dépense plus d'argent est un directeur qui a plus de budget, jusqu'à une certaine limite. Et un directeur avec un gros budget est un directeur important. Donc, dans cette masquarade, tout le monde y gagne.

      Sauf que, la ou le debian common core est dirigé par un groupe ( je croit ), canonical aurait la même chose mais avec eux à la tête. Ce qui, potentiellement, est bien plus facile à gérer, et, une fois encore, plus rentable selon les intentions qu'on préte à canonical.

      Il suffit de voir les divers postes de Ian murdock ( http://blogs.zdnet.com/open-source/index.php?p=375(...) ) sur ubuntu, sur son offre vers mandriva pour dire que ça sent le sapin pour le dcc.
      ( http://internetnews.com/dev-news/article.php/3496541(...) , http://ianmurdock.com/?p=153(...) ).
      Il a même réussi à se faire retirer de planet debian, suite à des plaintes de personnes ( http://ianmurdock.com/?p=180(...) http://www.livejournal.com/users/keybuk/15569.html(...) ).

      J'ai rien contre l'idée de canonical, je suis même admiratif des divers idées mises en oeuvres pour mener le tout à bien, et je ne doute pas que mark shuttleworth a également apporté beaucoup au libre, comme google ou apple, même si il y aura toujours des raleurs pour dire qu'ils auraient pu faire plus.

      Ubuntu a permis enfin de redonner un coup de fouet à debian, de faire entrer le libre encore un peu plus loin, et de faire progresser python.

      Après tout, le libre avance grace à redhat, grace à ibm, grace aux ssii qui font de l'argent sur le libre, au moins autant que grace à la fsf, grace aux étudiants qui font des rapports de bugs, de la traduction ou du développement libre sur leur temps perdus.

      Donc voila pourquoi, selon moi, ubuntu ne rejoint pas le dcc.
      Peut être que l'avenir me prouveras que j'ai tort,mais je ne croit pas. Rien que du point de vue organisationnel, ça ne ferait qu'alourdir l'évolution du projet.
      • [^] # Re: Ubuntu et le "Debian Common Core"

        Posté par . Évalué à  1 .

        Ca faisait depuis longtemps que je n'avais lu sur ce site quelque chose de si intelligent, agréable à lire et bien construit.
        Du grand Misc, messieurs !
      • [^] # Re: Ubuntu et le "Debian Common Core"

        Posté par . Évalué à  4 .

        smart
        ubuntu va surement aussi se baser sur smart, après avoir embauché gustavo niemeyer de connectiva


        Gustavo a annoncé son départ sur la ML Cooker il ya quelques semaines déjà (le 05/09/2005) et a été plutôt bien accueilli, même si on sentait une certaine amertume dans les commentaires qui lui souhaitaient bonne chance.

        En effet, d'un côté nous avons Mandriva qui a récemment racheté Connectiva dans le but d'intégrer certaines technologies, dont le fameux SMART, et de l'autre Ubuntu, qui plutôt que de s'embetter à assurer la survie d'une autre distribution vient débaucher ses meilleurs éléments.

        Ce sont 2 manières d'agir, et je vous laisse deviner laquelle je trouve la plus honnête. Je ne pense pas que cela changera quoi que ce soit à la qualité de SMART (qui est un excellent gestionnaire de paquetages), ni à son intégration programmé et en cours dans Mandriva Cooker, mais c'était un coup bas de la part d'Ubuntu, même si personne ne veut l'appeler par son nom.
        • [^] # Re: Ubuntu et le "Debian Common Core"

          Posté par . Évalué à  4 .

          on sentait une certaine amertume dans les commentaires qui lui souhaitaient bonne chance
          Ce qui m'a surpris, c'est justement qu'il n'y ait eu que très peu de réponses à son mail de départ. J'ai senti aussi un certain malaise par ce silence.
        • [^] # Re: Ubuntu et le "Debian Common Core"

          Posté par . Évalué à  5 .

          c'est un peu rapide que de hurler au coup bas. peut-être que des employés de Connectiva ont été mis devant le fait accompli quand ils ont appris le rachat par Mandrake et qu'ils n'étaient pas plus ravis que ça de cette décision.

          après tout, Mandrake était un concurrent jusque là, avec des choix techniques nettement différents ici ou là.


          l'esclavage a été aboli il y a déjà quelques années, les fuites de cerveaux lors des rachats ou fusions de boites sont un phénomène connu et fréquent et le remède est connu aussi : les flatter, les caresser dans le sens du poil en leur promettant monts et merveilles, comme une montée en grade et un meilleur salaire. forcément, ça ne marche pas à tous les coups, en particulier si on a négligé de flatter régulièrement l'ego de son petit élevage de cerveaux de la R&D, ou si l'autre boite est l'ennemi juré et que les coups de pute furent légion entre les deux camps...


          bref, crier au démarchage c'est bien gentil mais c'est aussi renier le statut d'être humain doté d'un libre arbitre à ses petits soldats de la R&D - et à ce moment là, on ne les mérite vraiment plus.
          • [^] # Re: Ubuntu et le "Debian Common Core"

            Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

            > c'est un peu rapide que de hurler au coup bas.

            Personne à part cooker n'a hurlé au coup bas. Et encore, hurlé...
            Si il y a eu moins d'annonce sur la liste, c'est surement parce que gustavo n'etait pas la depuis si longtemps, et qu'il est parti dans une période d'intense activité. Il y a plein de gens qui sont parti sans qu'on disent rien, ni ne crient aux scandales ( jeff garzik par exemple, david faure ).

            Gustavo a les compétences dont canonical a besoin, canonical a les myens d'embaucher qui ils veulent ( les serveurs pour les locos, l'envoi de cds, les nombreuses conférences sponsorisés, la domiciliation dans l'ile de Man, pour ceux qui en doutent ) , et j'imagine que ça ne peut que lui plaire de bosser sur une distribution avec d'autres pythoneux qu'une distribution avec des perleux.

            Gustavo est trés ouvert, et je sais que son employeur importe peu. Smart tournera toujours partout, python, svn aussi ( il a accés en écriture sur ces deux projets, entre autres ).

            Une hirondelle ne fait pas le printemps.

            > peut-être que des employés
            > de Connectiva ont été mis devant le fait accompli quand ils ont appris le
            > rachat par Mandrake et qu'ils n'étaient pas plus ravis que ça de cette
            > décision.

            A un moment oui, mais en même temps, les tractations n'étaient pas si secrétes vis à vis des employés, au moins chez mdk, et j'imagine que c'est pareil chez connectiva.
            • [^] # Re: Ubuntu et le "Debian Common Core"

              Posté par . Évalué à  2 .

              >> c'est un peu rapide que de hurler au coup bas.

              > Personne à part cooker n'a hurlé au coup bas. Et encore, hurlé...

              ah, mais c'est bien lui que je vise, hein :)

              après, j'insiste juste sur le fait que la plupart des contributeurs de talent du Libre sont des électrons libres et que des "X débauche Y" c'est un peu rapide.

              sans compter que la perception du travail et des relations employé-entreprise n'est pas la même valeur en france que dans tous les pays du monde
      • [^] # Re: Ubuntu et le "Debian Common Core"

        Posté par . Évalué à  2 .

        >gnome
        >redhat a choisi gnome,sun aussi, suse/novell a choisi kde. Bien
        >que kde soit très bien, je pense que le poids commercial de rh et
        >sun est supérieur à celui de suse, et donc, du point de vue
        >commercial, ça me semble plus judicieux.

        Est-ce une histoire de "poids commercial" de sociétés? Le fait que gnome soit "visuelement" plus dépouillé et "plus simple" à manier pour un utilisateur lambda semble déjà un argument judicieux...

        La simplicité et la sobriété c'est le point fort de gnome. Utilisant Kde depuis des années, je viens de passer à ubuntu (et donc "par défault" gnome) et mes yeux me disent merci...

        <troll>comme disait des collègues : kde c'est vraiment du playskool</troll>

        >La compétition entre les deux va forcement entrainer un >développement plus rapide. Et l'esprit de simplicité est plus
        >important pour un utilisateur novice que la complétude de
        >kde.

        Gageons que cela se vérifie à l'avenir...

  • # Commentaire supprimé

    Posté par . Évalué à  0 .

    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

    • [^] # Re: critique de breezy

      Posté par . Évalué à  2 .

      Quand warty était la stable et hoary la version de dev, c'était l'horreur pour l'installer, je passais 3h chrono pour l'installer ...

      Ensuite quelques mois après, ça s'est amélioré, et puis au bout de qq mois, aucun problème.

      Finalement, pour les versions de logiciels, je préfère que l'équipe bosse à fond sur les fonctionnalité et les bugs plutôt que de suivre à la release prêt (mais que ce soit à jour pour la finale)
    • [^] # Re: critique de breezy

      Posté par . Évalué à  4 .

      Autre remarque: le nautilus il est moche comme tout!! Et cela n'est pas possible de le remettre en mode spatial, j'ai beaucoup critique ce mode jusqu'a hoary et je trouve dommage d'avoir 42 fenetres qui s'ouvre pour un seul repertoire ce qui est de nouveau le cas sous breezy. Avant que l'on me dise, il y a regedit euh je veux dire gconf-editor et une cle a changer, j'ai deja tente et cela ne fait rien du tout (case coche de no_ubuntu_spatial ou pas).

      La clef no_ubuntu_spatial ne permet pas de changer le mode en spatial/browser, mais de choisir si c'est clic droit ou clic milieu qui ouvre une fenêtre et ferme la fenêtre parent.

      Pour passer du mode browser au mode spatial, c'est dans le dialogue de configuration de nautilus: Système->gestionnaire de fichiers->Comportement->Toujours ouvrir dans des fenêtres de navigation.

      Sinon, en mode browser, je trouve que nautilus est bien mieux si on cache la barre d'outils principal, et en ne conservant que la barre d'emplacement.
    • [^] # Re: critique de breezy

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      gconf: /apps/nautilus/preferences/always_use_browser = false
  • # UTF-8

    Posté par (page perso) . Évalué à  -4 .

    C'est encore et toujours le principal défaut d'Ubuntu...
    • [^] # Re: UTF-8

      Posté par . Évalué à  2 .

      > C'est encore et toujours le principal défaut d'Ubuntu...

      C'est à dire ? Elle le supporte mal, ou bien au contraire elle l'impose ?
    • [^] # Re: UTF-8

      Posté par . Évalué à  2 .

      Tu pourrais au moins faire l'effort d'expliquer le problème...
      Déja si un encodage était le plus gros problème d'une distribution, ça veut dire qu'elle n'a pas vraiment de soucis, ce qui n'est pas le cas d'Ubuntu.
      Ensuite, tu ne nous expliques même pas si ton problème est dû au fait que :
      - tout soit en UTF-8 ?
      - rien n'est en UTF-8 ?
      - un mélange des deux ?
      • [^] # Re: UTF-8

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        Tout est en UTF-8 et le reste et vraiment très mal supporté (exemple SVN, perl,ssh...). Et ça devient vite très embêtant...c'est d'ailleurs de moins en moins bien supporté.
        Je ne comprenais pas pourquoi mon mot de passe en SSH ne marchait pas...UTF-8
        La première fois j'ai pourri une partie d'un projet...UTF-8
        La moindre compilation couïne énormément (messages d'erreurs)... UTF-8

        Un google sur Ubuntu+UTF-8 donne une idée de l'importance du problème

        Désolé de ce commentaire un peu rapide. Je vais surement virer Ubuntu pour ça.
        • [^] # Re: UTF-8

          Posté par . Évalué à  1 .

          Désolé de ce commentaire un peu rapide. Je vais surement virer Ubuntu pour ça.

          Euh, ça serait pas plus simple de changer de locale plutôt ?
          De toute façon, faudra bien s'y mettre un jour ou l'autre à utf-8...
        • [^] # Re: UTF-8

          Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

          Euh, tu veux pas donner des détails ? Je me demande comment etre en UTF-8 par défaut peut aider a pourrir une partie d'un projet ou faire échouer une compilation... Sans compter le fait que, bien entendu, tu peux changer de locale...
        • [^] # Re: UTF-8

          Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

          Heu j'ai une Debian Sarge tout UTF-8 et j'ai pas de problème à ce niveau (bon je lance quand même irssi avec des locales 8859-15 sinon je me fait kicker par les extrêmistes de #linuxfr). J'utilise Perl et SSH quotidiennement (pour SVN je l'ai utilisé une fois pour récupérer des sources sans problème mais j'ai pas essayé de commiter).

          pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question. | Free Softwares Users Group Arlon, Belgique : http://fsugar.be/

        • [^] # Re: UTF-8

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          Je ne comprenais pas pourquoi mon mot de passe en SSH ne marchait pas...UTF-8

          Si on se limite aux caracteres ascii, il n'y a pas de difference entre les encodages. Ne me dit pas que tu as des accents dans ton mot de passe !? Ce serait vraiment tres con.

          Je dis ca parce que je suis tres content de l'utf-8 et d'Ubuntu, j'utilise du francais et du japonais et il n'y a qu'avec l'utf-8 que ca marche.
          • [^] # Re: UTF-8

            Posté par . Évalué à  3 .

            Pourquoi ça serait une connerie d'avoir des mots de passe accentués ?
            Personellement, je ne vois pas...
            • [^] # Re: UTF-8

              Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

              Parce que ca risque de merdouiller dans les encodages, justement, et parce que quand on est sur une machine sans accents (a l'etranger) et qu'on veut faire ssh chez soi on ne peut pas saisir.

              A la limite je veux bien comprendre qu'on veuille mettre des accents dans son login, genre si on un accent dans son prenom et qu'on y tient. Mais dans le mot de passe, je ne vois pas ce que ca apporte.
              • [^] # Re: UTF-8

                Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                Et tu te logs chez toi via SSH sur une machine dont tu n'es pas le root (et avec un mdp en plus) ? Je suis trop paranoïaque ou c'est toi qui ne l'est pas assez.

                Des accents dans le mot^W^Wla phrase de passe ça augmente considérablement l'espace de recherche pour un "bruteforçage" (surtout que justement il faut que l'attaquant connaisse l'encodage utilisé).

                Évidemment mettre des accents dans un mdp que l'on sait que l'on utilisera depuis une machine aux locales différentes c'est pas très malin mais utiliser son mdp depuis une machine "étrangère" (dans le sens, pas "de confiance") c'est encore moins malin. Par ailleurs l'utilisation de clés privées (pour SSH surtout) règle le problème: une clé par machine, donc une phrase de passe par machine (et même si c'est la même, les accents seront toujours avec la bonne locale).

                pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question. | Free Softwares Users Group Arlon, Belgique : http://fsugar.be/

          • [^] # Re: UTF-8

            Posté par . Évalué à  1 .

            Ne me dit pas que tu as des accents dans ton mot de passe !? Ce serait vraiment tres con.

            C'est au contraire une bonne façon de rendre les attaques brute force plus difficiles.

            Sur mes serveurs la plupart des "brute forceurs" exercent depuis l'Asie ou les USA... il y a de bonnes chances pour qu'ils utilisent des dictionnaires ASCII.

            Et même s'ils sont contraints à chercher en latin1, alors le temps de recherche sera beaucoup plus long : (8**longeur_du_mot_de_passe)/2 possibilités à tester en moyenne, contre (7**longeur)/2 pour l'ASCII. Si tu travaille en UTF-8, c'est encore mieux (des mots de passes mixés kanji/katagana/latin1, terrible !).
            • [^] # Re: UTF-8

              Posté par . Évalué à  3 .

              Si tu travaille en UTF-8, c'est encore mieux (des mots de passes mixés kanji/katagana/latin1, terrible !)


              Comme ça, il te faut aussi longtemps à taper ton mot de passe qu'au brute-forceur à le trouver :-)
      • [^] # Re: UTF-8

        Posté par . Évalué à  4 .

        Au délà des problèmes de compilation évoqués ci-dessous 2 exemples concrets/pratiques:
        - Je travaille sur des serveurs debian (en iso-8859-15) avec mon ubuntu : si je fait un copier/coller ubuntu ==> debian , j'ai des problèmes avec les accents qui deviennent des caractères incompréhensibles...

        - je veux faire un less (backtick) which mon programme (backtick) ==> impossible, je ne trouve pas ce caractère ==> je suis obligé de faire un less $(which mon programme). Bon, si ca trouve y a une astuce toute bête mais je l'ai pas encore trouvé. Merci à celui qui me l'indiquera...

        Je viens de passer à ubuntu mais j'avoue que l' utf-8 me déconcerte un peu... Je veux bien me mettre à l'utf-8 mais y va falloir un temps d'adaptation...
        • [^] # Re: UTF-8

          Posté par . Évalué à  3 .

          >- je veux faire un less (backtick) which mon programme (backtick)
          >==> impossible, je ne trouve pas ce caractère ==> je suis obligé de
          >faire un less $(which mon programme). Bon, si ca trouve y a une
          >astuce toute bête mais je l'ai pas encore trouvé. Merci à celui qui me
          >l'indiquera...

          Bon ben je me répond à moi même. J'avais commencé à regarder du coté de xmodmap pour mapper le "`" sur une touche mais j'ai finalement trouvé... Il faut garder le Alt Gr appuyé et taper deux fois la touche 7...

          Etrange comme comportement... Pourtant tout les autres caractères (~#{[|\^@]...) s'affichent correctment (a part le "´" qui focntionne de la même manière que le "`" mais en utlisant la touche 1 au lieu de 4)...
    • [^] # Re: UTF-8

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      Moi, j'ai commencé a utiliser utf-8 dans tous mes fichiers avant Ubuntu ... et il y avait toujours des problèmes.
      Mais par principe, je préfère utf-8 (ou un autre codage unicode si approprié) ...
      a un moment dans la Mandrake* 9.3 ou 10 il y avait des problèmes avec KWrite et tout mes caractères spéciaux partaient a la poubelle ... mais j'ai persévéré.

      * maintenant Mandriva
  • # Biodiversité informatique

    Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

    TOUS PAREILS?
    Récement j'ai lu sur une liste, la proposition pour la prochaine installe party de n'installer que des Ubuntu, pour "favoriser l'entraide".

    Cette idée me dérange.
    Je veux bien admettre que cette distribution qui s'appuie sur une base Debian, dont l'adaptation au grand public est manifestement faite par quelqu'un d'intelligent qui sait conquérir une vaste clientèle, soit pleine de qualités.

    Je sais bien que j'ai un coté à ne pas vouloir faire comme tout le monde, mais quand même. Le succès de cette distribution la rend envahissante.
    L'uniformisation des OS, libres ou non est une perte. On apprend à "cliquer là", pas forcément à comprendre ce que l'on fait, comme on apprend à utiliser Word, plutôt qu'utiliser un traitement de texte.

    Devons nous tous utiliser gnome parceque c'est le choix de Ubuntu?
    Doit on installer IceWm parceque cette interface ressemble à Win9x?
    Doit on installer Kubuntu parceque KDE est l'interface libre la plus utilisée et qui déconcertera le moins les utilisateurs de µ$-windows?
    Doit on entrer dans le code de l'interface graphique, et la modifier, pour qu'il y ait un menu "démarrer" pour éteindre la machine, et ne pas troubler lesdebutants qui ont peur du changement, et veulent bien utiliser du libre à condition que ce soit exactement comme avant, avec machin, avec le mêmes raccourcis claviers ou les mêmes menus que machin (mais gratuit)parceque sinon <<c'est
    trop de temps perdu , parceque vous comprenez j'ai déjà eut du mal à m'y mettre et je ne veut pas perdre du temps à apprendre encore autre choses, ce
    n'est pas mon métier (informaticien), je suis trop vieux, pas scientifique , trop nana, trop macho, trop jeune, trop ...>>.(!!!!)

    L'expérience montre trop justement qu'avec ce genre de public, il y a peu de chance de réussite.

    Si on leur met du linux, tôt ou tard ils reviendrons à
    machin, sauf à s'acheter un mac.

    On en peut pas obliger les gens à être libre et une partie du public nous échapera de toutes façons.

    Se priver des richesses du libre, et de son esprit de liberté donc de
    diversité, n'est pas à mon avis la solution.

    Doit ont renoncer à FreeDuc parce qu'il utilise XFCE, à abuledu à cause de windows maker?
    Ces interfaces sont génialement adaptées à leur distribution.
    Utiliser les tirroirs de XFCE dans freeduc après 30 sec d'explication, n'est pas plus difficile conceptuelement que ranger ses habits dans une commode, les chemises en haut et les chaussettes dans le tiroir du bas. Ce qui fait obstacle c'est un certain esprit d'abstraction, et surtout la peur d'utiliser l'ordinateur.
    Windowsmaker est excellent pour la maternelle, avec ses icones préconfigurés sur un nombre d'utilisations limité.

    Une des richesses du Libre est justement d'avoir le choix. C'est aussi une de ses solidités face aux attaques informatiques, de même qu'un champs semé avec des semences de population (diversité génétique) résistera mieux aux maladies qu'un champ semé avec une variété génétiquement trop homogène (semence industrielle).
    Cette année je l'ai abondament vérifié avec les tomates de notre potager.
    (je vous conseille les tomates mirabelles. Qui veut des semences?).

    Voir:
    http://www.e-alsace.net/dn_dossiers/biodiversite.html

    Il est évident que l'uniformité des systèmes installés et connectés au Web ne peut que favoriser la propagation des virus, et favoriser le travail des spywares.

    Si demain tout les libristes utilisent Ubuntu ou même simplement une dérivée de Debian, nous serions manifestement plus vulnérables. Notre nombre approche probablement le nombre des internautes qui utilisaient win9x il y a quelques années, vers 98-99, et même si notre système est évidement plus robuste, nous devenons une "niche écologique" suffisante pour un vert. Les travaux de différents chercheurs (Par exemple Eric Filiol) montre que des virus ravageurs ne sont pas inconcevables.

    Concervons donc cette Technodiversité.
    Par exemple, je suis en train de me faire un petit réseau domestique, ou déjà une mandrake dialogue avec une suse, une Drinou (Slackware francisée pour vielles brouettes) et une sarge, sans oublier un freedos quelque part en double boot. J'ai en projet pour bientôt d'organiser cela autour d'un serveur scolaire majilux et un pare-feu-routeur BSD.

    Un poste win9x pourles jeux des gosses et tester les logiciels libres pour cet OS (avec litestep) n'y est pas encore connecté par paresse mais ça ne saurait tarder.

    Existe t il un virus capable d'infecter ce réseau en entier?
  • # ubuntu : mot africain

    Posté par . Évalué à  6 .

    J'ai un peu de mal avec cette vision réductrice : l'Afrique compte plus de 50 pays et des milliers de langues ou dialectes. Il me semble que ce serait plus intéressant d'indiquer l'origine exacte du mot : swahili, bambara, mandingue, arabe, berbère (ben oui, toutes sont des langues africaines !). Donc d'après http://fr.wikipedia.org/wiki/Ubuntu,(...) c'est un mot bantou. Voilà.
    • [^] # Re: ubuntu : mot africain

      Posté par . Évalué à  2 .

      Merci pour la précision, je tirais ça de http://www.ubuntulinux.org/(...) oú on peut lire en première page :

      "Ubuntu" is an ancient African word, meaning "humanity to others". Ubuntu also means "I am what I am because of who we all are". The Ubuntu Linux distribution brings the spirit of Ubuntu to the software world.

      .. et c'est vrai que je ne suis pas allé plus loin.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.