Journal Telegram Desktop en Français

Posté par . Licence CC by-sa
7
10
juin
2015

Bonjour,

Pour ceux qui ne connaissent pas Telegram Messenger, il s'agit d'une application de messagerie gratuite et partiellement open source (si j'ai bien suivi, si des clients sont libres, il se trouve que le serveur ne l'est pas). Le lien qui va bien.

Créé par les frères Nikolai et Pavel Durov, fondateurs de VKontakte, le réseau social dominant en Russie, Telegram permet de tenir des conversations chiffrées et d'échanger des messages, photos, vidéos ou documents avec ses contacts, que (...)

Journal Galaxie Wikidata : le hub est en extension

11
25
jan.
2015

On a régulièrement parlé ici de Wikidata (pour ceux qui ne seraient pas convaincus, consultez le tag idoine. C'est un projet bas niveau, qui ne prend sens que si les données que la bases stocke sont utilisées.

Ça fournit une explication au titre de mon journal à dessin obscur a dessin, dans l'immense espace à explorer qu'est le cyberespace, il existe des connexions infinies et des étoiles à explorer. Des nouveaux outils et des routes galactiques viennent en permanence (...)

Journal Wikidata et le multilinguisme

12
1
avr.
2014

Wikidata est un projet qui nomme des trucs à grande échelle dans pleins de langues.

Bonus, Wikidata a une API utilisable par qui veut. Il en était déjà sorti des cartes avec des labels multilingues. Vous voulez proposez internationaliser un peu vos sites ? Bonne nouvelle, un créateur de Wikidata, maintenant chez google, vient de créer une bibliothèque javascript pour faciliter ça. Il va (probablement) juste falloir trouver le bon concept, ou connaitre le titre de l'article dans une wikipédia quelconque (...)

Une plate‐forme de traduction ouverte pour e‐venement

13
14
fév.
2014
Culture

e-venement est un logiciel libre (sous GNU/GPL) de billetterie informatique, relation aux publics, gestion des réservations de ressources (GRR), etc. etc. Ce logiciel métier est particulièrement utilisé dans des structures de spectacles vivants, mais également dans des musées, des équipements sportifs, …

Cette semaine une plateforme ouverte de traduction du logiciel vient de voir le jour. Basée sur des fichiers XLIFF, cette plateforme est renforcée par silexXliffEditor qui permet l'édition « online » des fichiers de traduction, ligne par ligne.

Une envie de contribuer au projet ? Vous parlez couramment une autre langue que le français ? Ça tombe bien, e-venement n'attendais plus que vous ! On attend juste vos propositions pour des langues tout aussi inattendues que le breton, dont la décision de traduction a été l'origine de la création de cette plateforme.

Open Advice : de la traduction collaborative à la publication d'un Framabook

13
25
mai
2013
Doc

Le projet Open Advice

(Un billet de l'équipe Framalang/OpenAdvice)

Le manuel Open Advice, dont les 42 contributions sont autant de retours d’expériences dans tous les compartiments du Libre, a fait l’objet d’une traduction en français qui sera publiée dans les prochains mois. La traduction proposée par LinuxFr et mise en œuvre par Framalang pour aboutir à Libres Conseils est un exemple intéressant de la dynamique contributive.

Plus de détails dans la suite de la dépêche.

Appel à traduction de SPIP

Posté par . Édité par Nÿco et Xavier Claude. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
18
20
jan.
2013
Communauté

Vous connaissez SPIP ? SPIP est un CMS sous licence libre permettant la création de site internet avec de nombreux ajouts de fonctionnalités.

SPIP est un système de publication pour l’Internet qui s’attache particulièrement au fonctionnement collectif, au multilinguisme et à la facilité d’emploi. C’est un logiciel libre, distribué sous la licence GNU/GPL. Il peut ainsi être utilisé pour tout site Internet, qu’il soit associatif ou institutionnel, personnel ou marchand.

SPIP est développé (programmé, documenté, traduit, etc.) et utilisé par une communauté de personnes que chacun est invité à rejoindre (ou simplement à contacter) sur différents sites Web, listes de discussion par e-mail et rencontres (les fameux « Apéros-SPIP »).

Depuis 2004, SPIP est multilingue. Pour aider cet outil pratique et très utilisé en France, à sortir un peu plus de l’hexagone, un site de traduction en ligne à été mis en place

Alors, si vous souhaitez participer et traduire le site dans d'autres langues. Rendez-vous sur le site ! Un tutoriel vidéo est accessible, afin de voir comment le site fonctionne (surtout pour montrer que c'est très simple).

Ateliers de traduction aux RMLL 2012

Posté par (page perso) . Édité par baud123, Nÿco et Benoît Sibaud. Modéré par Nils Ratusznik. Licence CC by-sa
12
6
juil.
2012
RMLL/LSM

Les équipes des projets Framalang et Traduc.org vous invitent à profiter de votre passage aux RMLL pour participer à des traductions au cours d'un atelier quotidien, du lundi 8 juillet au jeudi 12 juillet de 11H à 12h30.

Vous pourrez travailler à plusieurs sur un document ou un projet qui vous intéresse, avec les coordinateurs des différents projets.

Cet atelier sera ouvert chaque matin à toutes et à tous désirant contribuer, du néophyte à l’expert en informatique, pour un court laps de temps ou plus. Vous pourrez exercer vos talents sur des documents d'information, politiques ou techniques, selon votre choix.

Note : les coordinateurs de Traduc.org seront présents du mardi au jeudi uniquement.

Déploiement de Transcript sur KGeography

Posté par . Édité par baud123, Xavier Claude et patrick_g. Modéré par baud123.
33
16
mar.
2012
KDE

KGeography, un logiciel KDE d'apprentissage de la géographie, était confronté à un problème lié à l'accord des articles avec le contexte. Vous trouverez l'explication de la solution retenue en deuxième partie.

NdM : merci à Gilrain pour son journal.

L'ANLoc publie un guide de localisation de logiciel libre

Posté par . Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
14
13
sept.
2011
Doc

Le Réseau africain pour la localisation (ANLoc) est fier d'annoncer la sortie de la version imprimée de son guide de localisation de logiciel libre en trois langues : anglais, français et arabe.

Le guide, écrit par Friedel Wolff de Translate.org.za sous licence Creative Commons BY-NC-SA 3.0, a pour titre original « Effecting Change Through Localisation ». Il a été traduit en arabe par Khaled Hosny et Ahmed Gharbeia, et en français par Mohomodou Houssouba et Claude Paroz – sous le titre « La localisation au service d’un changement durable ».

Journal Devoir de vacances non obligatoire - Traduire ensemble Effective Free Software advocacy

17
20
août
2011

Vous êtes cordialement invités à participer, en plein week-end d'août, à (courte) la traduction collective d'un article de la FSFE qui énonce ce qu'il faut et ne faut pas faire si l'on veut sensibiliser des non initiés au logiciel libre.

Sur le pad suivant :

http://framapad.org/free-software-advocacy

Vous allez me dire que le gars enfonce des portes ouvertes ? Pour certains, ça peut aller de soi oui mais pas forcément pour tous.

Enfin, bref personnellement je trouve que malgré tout ça (...)

Atelier traduction du jeu Supertux 2 à Rennes le 22 mars 2011

Posté par (page perso) . Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa
19
8
mar.
2011
Jeu

Le Libre, c'est aussi participer, alors pourquoi ne pas venir à un atelier de traduction du jeu Supertux 2 ? Quel libriste ne connaît pas Supertux, jeu mythique du Libre de type courir et sauter, c'est-à-dire dans le même style que les jeux de type Mario Bros ?

Le projet est en sommeil en ce moment, ce qui nous laisse le temps de finir la traduction avant la sortie définitive. Nous vous proposons donc un atelier pour faire avancer le projet. Venez nombreux (enfin pas trop quand même, la salle étant de taille limitée) !

Cet atelier aura lieu à la M.C.E., 48 boulevard Magenta à Rennes, le mardi 22 mars 2011 à 20 h.

Organisation : Gulliver, avec la participation de l'association Lanpower, spécialisée dans les jeux libres.

La traduction dans tous ses États libres, compte-rendu

Posté par . Modéré par baud123. Licence CC by-sa
28
21
fév.
2011
Communauté

La traduction dans tous ses états libres

Plusieurs équipes de traduction nous ont fait part de leur organisation :

  • Mageia ;
  • KDE ;
  • Fedora ;
  • Mozilla.

Les projets de traduction accompagnent tous les projets de développement, tous les projets de rédaction ou de communication, de même que toutes les documentations.

La plupart des utilisateurs ne s'intéressent à un logiciel que s'il est adapté à sa langue maternelle. En effet, pour un nouvel utilisateur, si le logiciel n'est pas traduit, à la complexité technique de ce nouvel univers qu'est un logiciel que l'on veut utiliser va s'ajouter l'incompréhension ou la mauvaise interprétation de la langue de cette application.

Pour l'instant, l'unique façon de collaborer à un projet de traduction est de s'insérer dans une équipe, une équipe par projet et une par pays : contacter le ou les responsables de la traduction du projet, s'inscrire sur les listes de discussion, participer aux échanges sur les canaux IRC, se familiariser avec les applications, les glossaires, les outils qu'utilise cette équipe de traducteurs.

Ce compte-rendu est aussi l'occasion de constater la très grand diversité des projets de traduction...

Conférence Parinux : La traduction dans tous ses états libres le 8 février 2011

Posté par . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par baud123.
7
30
jan.
2011
Lug
Cette conférence du 8 février 2011 mettra l'accent sur les méthodes et les outils pour contourner quelques écueils auxquels sont confrontés les équipes de traduction ou les individuels.

Marianne Lombard exposera les modalités de mise en place de la structure d'internationalisation (i18n) et la localisation (l10n) d'une distribution (Mageia) : choix des outils, mise en place des équipes, modalités de fonctionnement, écueils divers... Fedora.org nous présentera brièvement ses outils d'internationalisation, par la voix de Julia Jumeau et d'Emmanuel Seyman.

Sébastien Renard expliquera comment fonctionne la traduction pour KDE :
  • comment fonctionne l'internationalisation dans KDE avec GNU Gettext ?
  • l'organisation entre les développeurs et les équipes de traduction ;
  • l'organisation interne de l'équipe française de traduction de KDE ;
  • présentation de l'outil Lokalize pour la traduction ;
  • les outils de contrôle qualité des traductions (Pology) ;
  • l'outil de gestion de l'équipe de traduction (py10n).

Michaël Scherer nous fera un court exposé en forme de synthèse des écueils et des pièges des traductions d'une langue à l'autre, d'après son expérience.

Jean-Philippe Guérard, qui nous avait donné une excellente introduction en septembre 2008 par une présentation de l'écosystème de la traduction intitulée : « Programmeur, traducteur, lecteur, l'écosystème de la traduction », sera également présent.

Sous réserves : deux autres interventions (Mozilla.org et ubuntu_fr).

La conférence se déroulera à l'Espace Loisirs et Multimédia, 105 avenue de La Bourdonnais, 75007 Paris (Métro : École Militaire), le mardi 8 février 2011 à 19h15.

Entrée libre, dans la limite des (20) places disponibles. L'inscription est fortement recommandée.

Tatoeba.org, base de données de phrases d'exemple

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
27
17
juil.
2010
Internet
Toute personne apprenant une langue s'est retrouvée un jour face à la question « Mais comment diable utilise-t-on ce mot/cette expression ? ». Le projet Tatoeba a été fondé pour répondre au besoin de pouvoir rapidement trouver des phrases illustrant un mot ou une expression. Le tout s'articule autour d'un site web [http://tatoeba.org], où chacun peut venir piocher des phrases dans les langues qui l'intéressent et, une fois inscrit, ajouter ses propres phrases, mais aussi traduire, corriger celles déjà existantes.

C'est d'ailleurs dans cet aspect collaboratif que réside tout l'intérêt de Tatoeba : l'ensemble des phrases a été créé/traduit par des êtres humains. Ainsi, on peut non seulement trouver des phrases « naturelles », mais aussi poser des questions sur les phrases déjà présentes, afin de savoir si telle ou telle variation est correcte, dans quel cas on utiliserait cette phrase plutôt qu'une autre, etc.

Nous avons pour l'instant plus de 400 000 phrases réparties sur 53 langues et environ 4000 audios qui proviennent d'une collaboration avec le projet Shtooka. Pour ce qui est des licences, l'ensemble des phrases et audios sont sous CC-BY2.0/FR et le site en lui même est sous AGPL v3.

Apertium intègre le premier traducteur automatique breton-français

Posté par . Modéré par patrick_g.
8
22
mai
2009
Communauté
L'Office de la Langue Bretonne a présenté le lundi 18 Mai 2009 le premier traducteur automatique breton-français, développé conjointement avec l'université espagnole d'Alicante, dans le cadre du système de traduction libre Apertium (sous licence GPL).

Apertium était initialement destiné à traduire entre des langues suffisamment voisines, mais a réussi aujourd'hui à créer des paires linguistiques plus éloignées. Il a bénéficié du soutien financier du gouvernement espagnol et du gouvernement autonome de Catalogne, ainsi que de la contribution de plusieurs entreprises et universités européennes.