Wiki traductions classiques

0
25
mai
2014

Sommaire

LinuxFr.org n'échappe pas aux anglicismes1 , pour autant il est possible de trouver l'équivalent en français la plupart du temps, avec plus ou moins d'adhésion.

Cette page a vocation à aider les rédacteurs traduisant des dépêches à partir de texte anglais (par exemple, cela peut aider pour rédiger des dépêches noyau).

Pour s'éviter le tag franglais, autant faire du mieux possible. Il reste possible d'ajouter des mots classiques au dictionnaire utilisé par LinuxFr.org en créant une entrée de suivi dans la catégorie Rédaction.

traductions habituelles

Par ordre alphabétique, english => français, dans la mesure du possible2 :

  • kernel : noyau
  • library : bibliothèque, la librairie c'est là où vous achetez vos livres - si vous pouvez emprunter, c'est une bibliothèque.
  • linux : c'est le noyau, GNU/Linux correspond plutôt à une distribution, mais les deux sont acceptés, tant que cela reste cohérent au sein du contenu, même si noyau Linux est un pléonasme
  • management : gestion
  • module, driver : pilote
  • node : nœud
  • package : paquet, avec les dérivés comme packaging remplacé par générer/fournir un paquet pour éviter le terme empaqueter :-)
  • plugin : greffon, parfois extension qui est plus générique
  • roadmap : feuille de route
  • support : prise en charge / gestion / prise en compte (attention le reste de la phrase passe au féminin), un support c'est un CD, un livre… le terme support est adapté lorsqu'il y a du monde derrière pour répondre aux questions (support LTS est acceptable par exemple)
  • unit : une unité (traduction classique pour les dépêches sur systemd)
  • userspace : l'espace utilisateur, le complément du kernel space, l'espace noyau pour les pilotes matériel

Apparaissant moins souvent :

  • canvas : canevas
  • container : conteneur, un container c'est plutôt dans un port que c'est stocké
  • crowdfunding : financement participatif, sociofinancement, participation financière publique
  • crowdsourcing : participation collaborative
  • daemon : démon
  • dashboard : tableau de bord
  • desktop : le bureau, tout simplement
  • encryption : chiffrement (et non cryptage ni chiffrage) ou codage pour de la vidéo surtout
  • jail : cloison ?
  • monitor : surveiller
  • pull request : demande d'intégration
  • random fixes : correctifs divers / corrections éparses voire « corrections de-ci, de-là », pas d'aléatoire là-dedans ;-)
  • scheduler : ordonnanceur

vocabulaire spécifique

  • commit log : journal de modifications
  • merge log : journal de fusion
  • merge window : phase / fenêtre d'intégration
  • staging : garder staging, cela correspond à une branche précise des pilotes du noyau

anglicisme sans consensus de traduction

Le peu de consensus aboutit :

  • soit à une utilisation du terme anglais, tel quel, induisant du franglais
  • soit à une utilisation d'un terme francisé, parfois peu compréhensible dans le contexte (dans ce cas, le franglais serait préférable) ou manquant d'explication de ce à quoi cela correspond effectivement :/

Les termes revenant le plus souvent :

  • appliance : ?
  • back-end : dorsal, arrière-plan
  • binding : liaisons ?
  • cluster : grappe, grille, agrégat ?
  • dump : vidange
    • coredump, core dump : vidange système
    • crashdump, crash dump : vidange de plantage
    • memory dump : vidange mémoire
  • firmware : micro-logiciel, micrologiciel et vus aussi : microprogramme, microcode
  • fork : branche ? et pour les dérivés : forker ?
  • framework : cadriciel
  • implemented : implémenté, implanté ?
  • mapping : mappage, projetage… répartition ? (en mémoire ou sur un CPU)
  • mod : autant garde mod pour les jeux…
  • overhead : surcharge ? surcoût dans certains cas
  • parse : analyser ?
  • SoC : Système-sur-puce ?
  • socket : prise ?
  • slot : fente ?
  • thread : fil, fil d'exécution ?
  • tier : niveau, couche ?
  • versioning : version ? gestion de version ? contrôle de version ?
  • widget : ?

quelques règles de grammaire ou de typographie

  • pas de virgule devant la conjonction et
  • espace avant la ponctuation à deux signes
  • quelques usages des points de suspension :
    1. suspendre le discours, indiquer que la phrase précédente aurait pu être poursuivie, dans ce cas on évite de les précéder d'une virgule (pour éviter le cas particulier ci-dessous).
    2. suspendre l'énumération, comme avec et caetera : utilisés dans une énumération et précédés d'une virgule et d'un espace;
  • pas de points de suspension après etc. car ce serait un pléonasme ; etc. est une abréviation (et caetera) toujours suivie d'un point : on écrit donc etc.

processus pour faciliter les traductions (et relectures)

Ceci est utilisé pour les dépêches noyau mais peut s'appliquer à d'autres cas :

  • une bonne pratique est de demander à l'auteur du texte initial la licence choisie, si possible compatible avec CC-by-sa ; donc, non exhaustivement : domaine public (pour ceux qui le peuvent, Italie et USA a priori), CC0, CC-by, CC-by-sa, MIT, WTFPL…
  • mettre en évidence le texte à traduire avec des > devant chaque paragraphe, ce qui donne :

text to be translated

  • traduire paragraphe par paragraphe :
    • cela permet de relire en même temps le texte initial et cela évite qu'une autre personne ne voit pas que la traduction est tout au bas d'un « gros pâté de texte » et refasse le boulot :/
    • le texte traduit ne sera pas précédé de > ce qui permet de le distinguer visuellement, tel qu'il apparaîtra à publication
  • si le traducteur n'est pas sûr de la formulation
    • l'indiquer par un mot clé : TRAD par exemple, ce qui permet des recherches dans le texte avec CTRL-F, pour suggérer une relecture attentive
    • une fois relu, indiquer TRADUIT permet de refaire une passe et ce texte peut être enlevé lorsque cela semble fluide et correct
  • et voilà, suggestions les bienvenues !

autres recommandations de traduction

mots à ajouter au dictionnaire de LinuxFr.org

Suite à cette entrée de suivi visant à réduire le nombre de mots surlignés par le correcteur d'orthographe, autant lister un ensemble de mots faisant l'unanimité (par ordre alphabétique) :

  • chromium
  • debian
  • gentoo
  • LinuxFr
  • mageia
  • mandriva
  • nvidia
  • radeon
  • systemd
  • ubuntu

  1. cette page est justement là pour proposer des traductions acceptables et demande vos propositions et suggestions :-) 

  2. à réordonner, au besoin créer des catégories spécifiques 

Ryzom : naissance du projet libre Ryzom Forge

Posté par . Édité par tankey, ZeroHeure et Pierre Jarillon. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
36
24
sept.
2014
Jeu

Ryzom est un jeu de rôle en ligne massivement multijoueurs au destin unique : créé sous licence propriétaire par Nevrax en 2004, il a été en grande partie libéré en 2009 par son nouveau propriétaire, Winch Gate Property, du point de vue du moteur comme des données graphiques. De cette libération est né Ryzom Core, qui a entre autres permis d'ouvrir le jeu aux utilisateurs de Linux et de Mac, rendant ainsi Ryzom jouable sous les trois plateformes Windows, GNU/Linux et Mac.

Ryzom a ensuite continué son chemin vers le Libre en libérant l'intégralité de ses Artworks.

Aujourd'hui, ce jeu à l'univers riche et unique, dans lequel les personnages évoluent sur une planète végétale vivante, continue sur sa lancée en s'ouvrant en grande partie à sa communauté, via la création de Ryzom Forge.

Journal Les lectures de feynman

22
14
sept.
2014

Bonjour Tous,

Juste un petit bookmark pour vous informer que maintenant les lectures on physics de feynman sont disponibles en ligne dans leur intégralité.

PS : Thom vous a annoncé le premier volume maintenant tout est là. Je ne pense pas que la totalité a déjà été annoncée (En tout cas pas trouvé dans un moteur de recherche).
PS2 : personnellement, je préfère le papier, donc, j'ai commandé les trois en broché. 94,46 €, c'est raisonnable pour les tarifs (...)

Journal RuggedPOD première présentation publique de ce projet communautaire

5
7
sept.
2014

Bonjour a tous,

Il y a quelques temps je vous ai parlé que le premier Summit Open Compute Européen se tiendrait en France sur le campus de Polytechnique les 30 et 31 octobre 2014. Nous progressons dans l'organisation de l’événement, ainsi que sur les contenus présentés.

Le projet RuggedPOD, piloté par Splitted-Desktop Systems, sera présenté pour la première fois publiquement lors de ce salon (http://ruggedpod.qyshare.com). Ce projet ouvert a pour objectif de supprimer la nécessité d'utiliser des datacenters (...)

Rencontre Python #4 à Nantes le mardi 26 août

Posté par . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa
6
12
août
2014
Python

Le mardi 26 août de 19h à 21h aura lieu la quatrième rencontre Python à la Cantine de Nantes. Nous vous proposerons deux présentations :

  • « Introduction à Django, le framework de développement web pour les perfectionnistes sous pression. »
  • « Écrire du code python selon les règles de l’art. »

Nous aurons le reste de la soirée pour discuter des sujets divers et variés qui vous passionnent et profiter de l’ambiance conviviale qui anime ces premiers meetups.

Que vous soyez expert Python, amateur ou que vous ayez juste envie de découvrir ce langage, vous êtes les bienvenus !

PS : nous avons maintenant un blog http://nantes.afpy.org/

PPS : pour participer à l'organisation, inscrivez-vous à la liste de diffusion

Journal C'est vendredi, c'est trolldi, c'est permis : l'open source n'est pas secure

Posté par . Licence CC by-sa
8
1
août
2014

Le vendredi, c'est la chasse aux trolls. Et là, j'en tiens un beau \o/

http://blog.erratasec.com/2014/07/cliche-open-source-is-secure.html Alors, OK, comme le titre le laisse annoncer, il ne faut pas croire aveuglément que l'open source est plus secure que le closed source, idée à laquelle il est simple d'adhérer.

Par contre, le reste du post est rempli de trolls bien gras. Le premier paragraphe est juste mythique:
Unusable crypto isn't a valid option for most users. Most would rather just not communicate at (...)

Journal Première version XBMC fonctionnelle sur Banana Pi (version alpha)

24
14
août
2014

Après plusieurs heures de tests et d’optimisations, nous avons le plaisir de vous informer qu’une première distribution XBMC stable est disponible. Celle-ci est basé sur Android, et utilise l’accélération matérielle pour le décodage vidéo.

XBMC supporte un large choix de formats multimédia et incorpore des fonctionnalités telles que les listes de lecture, les visualisations audio, les diaporamas d’images, les prévisions météo et toute une série d’extensions tierces. En tant que Media center, XBMC peut lire la plupart des formats de (...)

Ryzom libère l'intégralité de ses artworks !

Posté par . Édité par Benoît Sibaud, NeoX et tankey. Modéré par NeoX. Licence CC by-sa
68
29
juil.
2014
Jeu

Après avoir libéré son moteur de jeu en 2009, le MMORPG Ryzom, jouable sous Windows, GNU/Linux et Mac, vient de faire un pas de plus vers le monde du Libre en passant toutes ses illustrations originales - soit 1916 artworks - sous licence CC-by-SA.

atys_in_the_hand

L'ensemble des œuvres (soit presque 2000 illustrations originales sous licence CC-by-SA) est consultable pour la première fois sur la page Flickr de Ryzom.

Au-delà de la libération de ces Artworks, leur publication elle-même réjouit la communauté des joueurs et promet d'être une mine précieuse pour le projet libre Ryzom Forge, qui travaille à enrichir Ryzom de nouvelles créations.

Gageons que ces illustrations seront une source d'inspiration pour la production de nouveaux contenus !

Journal Debian revient à la glibc

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
40
19
juin
2014

Cher journal,

Il y a quelque temps, agacé par le comportement du mainteneur de la glibc et du fonctionnement du développement de celle-ci, Debian avait décidé de changer de bibliothèque C de base pour l'eglibc. Récemment, ils ont décidé de revenir sur la glibc, le mainteneur est parti et le steering committe s'est dissout. L'ambiance est redevenue bonne et les patchs nécessaires du point de vue de la distribution y sont appliqués. eglibc est donc morte, n'ayant plus de raison (...)

Framasoft lance une campagne de crowdfunding pour financer le développement d'Etherpad

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud et Xavier Claude. Modéré par Christophe Guilloux. Licence CC by-sa
22
16
juin
2014
Communauté

Etherpad est une application libre d'édition de texte collaboratif en ligne et en temps réel. Framasoft a installé en 2011 une instance personnalisée d'Etherpad, baptisé Framapad, qui connaît un certain succès dans la sphère francophone (actuellement plus de 20.000 pads créés chaque mois).

Il est un service apprécié et proposé dans l'ancienne version d'Etherpad qui n'est plus présent dans la version actuelle : celui de pouvoir créer et administrer des groupes privés. Pour pallier cela, Framasoft a décidé de mener une campagne de financement participatif pour développer et maintenir le greffon « MyPads » permettant non seulement de retrouver cette fonctionnalité mais également d'avoir un compte personnel pour gérer et paramétrer ses groupes et ses pads.

L'objectif à atteindre est de 10000 €.

Forum général.cherche-logiciel CMS videotheque sur filesystem existant

Posté par . Licence CC by-sa
0
15
juin
2014

Bonjour à tous !

J'ai un besoin assez précis et j'aimerais d'une part profiter de votre connaissance pour savoir si un logiciel existerait et le cas échéant si ma demande interesserait certains.

Une petite explication s'impose. D'abord voici ma situation, probablement commune à beaucoup de personnes, j'ai :
- Une base de données : pour ma part simplement quelques disques avec quelques films, séries, mangas ou autre.
- Des besoins : un accès sécurisé/authentifié, une possibilité de vision à distance de (...)

Forum général.cherche-matériel Cherche laptop pour développeur

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
0
4
juin
2014

Je pense investir dans un laptop à la rentrée de septembre. Son utilisation principale sera le dévelopement de logiciels (occasionnelement OpenGL), mais sans avoir réellement besoin d'une carte graphique très puissante, du moment qu'elle permet de faire tourner une version récente d'OpenGL. Dans l'idéal le GPU devrait pouvoir sortir du 4K@60Hz sur un écran externe Display Port. Pouvoir faire tourner une ou deux grosses machines virtuelles (Windows 8.1 pour des applications pas dispo sous Linux) confortablement pour des tests est (...)

Journal Kiabi migre son SI sur Linux pour gagner en performance et indépendance

2
4
juin
2014

Kiabi, la célèbre enseigne de vente de vêtements, a migré tout son Système d'Information sous Linux.
Au départ, la firme s'appuyait sur Sun Solaris :
Linux chez Kiabi

Aujourd'hui, ce sont 200 serveurs qui sont sous Linux (dont 90% virtualisés via VMWARE) et la firme constate une augmentation des performances de 30%

Encore un beau showcase pour l'OS au pingouin