Culture Pourquoi investir sur des auteurs vivants quand les morts sont aussi rentables ?

Posté par . Édité par baud123, Nÿco et Benoît Sibaud. Modéré par baud123.
86
22
fév.
2012
Culture

L’exploitation des auteurs morts par les Majors de la culture nuit à la création, empêchant la diffusion d’une traduction, ou la représentation d’une pièce de théâtre.
Le domaine public est en train de disparaître, on le cède irrationnellement à des Majors. Les licences libres constituent-elles la seule alternative pour les auteurs qui ne souhaitent pas que « leur mort nuise » à l’exploitation de leurs œuvres et au domaine public ? Il y a urgence à soutenir de nouveaux entrepreneurs innovants sur de nouveaux modèles de diffusion, respectueux des auteurs et de leur public.

Culture Hadopi, Acte II : Vers l’économie de la connaissance

Posté par . Édité par Benoît Sibaud, Nils Ratusznik et Pierre Jarillon. Modéré par patrick_g.
Tags : aucun
46
27
juil.
2012
Culture

Le 16 juillet 2012, pendant le festival d’Avignon, le Think Tank Altaïr organisait une table ronde concernant l’acte II de l’exception culturelle, étaient notamment présents Bruno Lion (Président du Fonds pour la Création Musicale), Jean Noël Tronc (Directeur Général de la SACEM), Pierre Lescure (Chargé de piloter la mission de concertation sur l'Hadopi).

Cette table ronde a révélé l’unanimité des participants pour maintenir la riposte graduée afin de protéger contre toute « violation » le droit d’auteur.

La suite (dans de droit fil de Hadopi 1) en deuxième partie…

Culture Droit d’auteur, quel héritage ?

Posté par . Édité par Malicia, Benoît Sibaud, baud123 et patrick_g. Modéré par patrick_g.
Tags : aucun
35
13
fév.
2012
Culture

Jérémie Nestel évoque le droit d'auteur et son héritage, la privatisation de la connaissance, la responsabilité de l'auteur, la différence entre matériel et immatériel, les brevets sur les semences et sur les médicaments, etc.

NdM : Initialement paru chez LibreAccès, le texte publié en seconde partie de cette dépêche est placé sous licence Art Libre et est écrit par Jérémie Nestel. Il est repris ici avec quelques corrections.

Culture Jean-Pierre Berlan réagit sur « les certificats d'obtention végétale »

Posté par . Édité par tuiu pol, Nÿco, patrick_g et Lucas Bonnet. Modéré par Nÿco.
Tags :
26
7
déc.
2011
Culture

Le 14 novembre 2010, Richard Stallman et Jean-Pierre Berlan (agronome et membre du conseil scientifique d'Attac France) participaient à une conférence sur la préservation des biens communs. Ce fut la deuxième rencontre de ces deux grands scientifiques pour dénoncer ensemble la guerre faite envers ceux qui souhaitaient librement partager des logiciels ou tout simplement des graines.

Nul ne pouvait prévoir que le Parlement adopterait en novembre 2011 une proposition de loi UMP sur « les certificats d'obtention végétale », sanctionnant la réutilisation des semences. On aurait pu s'attendre à des mobilisations nationales...

J'ai souhaité rencontrer à nouveau Jean Pierre Berlan, pour le faire réagir. Je vous propose donc un pré-montage de cette rencontre.

Culture Conférence Hadopi Versus Licence Globale : quels enjeux ?

Posté par . Modéré par Lucas Bonnet.
22
9
sept.
2011
Culture

Le Mardi 13 septembre 2011 de 19h00 à 21h00 à la Médiathèque des Halles - 8 porte Saint Eustache 75001 Paris - Métro : Chatelet les Halles

Conférence Hadopi versus Licence Globale : quels enjeux pour Internet et la création ? Libre Accès et Musique Tangentes posent la question de la viabilité, d’hadopi, de la licence globale à des acteurs politiques et des experts. Les enjeux liés à la création et à internet seront évoqués aux participants. Véritable sujet de société, la licence globale est une approche encore nouvelle en France, pays des droits d’auteur depuis 1777... Cette rencontre permettra à tout un chacun de se forger une opinion et de soumettre ses interrogations aux intervenants. Technopol soutient toutes les alternatives à la répression et les nouveaux mode des financement de la création."

  • Benjamin Bayart - Président de French Data Network
  • Benjamin Lancar - Président des Jeunes Populaires et Secrétaire National à la Nouvelle Economie à l’UMP
  • Ludovic Pénet - Laboratoire des Idées du Parti Socialiste
  • Maxime Rouquet - Président du Parti Pirate
  • un représentant de la SACEM (sous réserve)

  • Modérateur : Jérémie Nestel - Président de Libre Accès

NdM : dépêche placée sous licence Art Libre.

Culture Défilé anti-Hadopi le 1er mai à Paris

Posté par . Modéré par patrick_g.
Tags :
19
27
avr.
2009
Culture
Rendez-vous vendredi 1er mai à 14h00, Paris, métro Port-Royal, angle Denfert Rochereau

Au prétexte de protéger la création musicale et cinématographique, on annihile les libertés fondamentales des internautes, on fragilise la diffusion des labels indépendant et des artistes autorisant la libre diffusion de leurs oeuvres.

La loi Internet et Création, alliance des industries culturelles et de M. Sarkozy vise à instaurer l’existence unique des catalogues d’artistes des majors tout en favorisant le contrôle des citoyens via l’installation de logiciels espions, la création de police privée, la délégation de pouvoirs de police à des entreprises privés.

Non content de bafouer les droits des citoyens, le gouvernement a profité de son coup de force sur le texte pour faire voter par une poignée de députés godillots des amendements contraires à ce qui se négocie en ce moment même aux états généraux de la presse.

Cette loi adoptée dans l’indifférence feutrée du Sénat, par quelques politiques soucieux de s’attirer les bonnes grâces de l’industrie du divertissement et de M. Sarkozy a finalement été rejetée à l’Assemblée.

M. Sarkozy et les majors de l’industrie du divertissement, imposent à nouveau un passage en force, auquel il est de notre devoir de nous opposer, pour préserver nos libertés et favoriser une juste diffusion et rémunération des artistes.

CONTRE :
  • La délégation à une Haute Autorité des pouvoirs du juge. Une police déléguée aux entreprise privée.
  • La coupure d’Internet, essentiel à la liberté d’expression.
  • L’application de sanction avant jugement (inversement de la charge de la preuve)
  • Une vision de l’Art uniquement commercial.
  • La labellisation et le surréférencement de catalogue d’œuvres de l’industrie du divertissement, mettant en danger la diffusion des artistes et auteurs indépendants, et la neutralité du net.

POUR :
  • L’abandon du Projet de loi Internet et Création.
  • Favoriser l’émergence de modèles économiques alternatifs aux grands conglomérats assurant une juste rémunération des artistes.
  • Intégrer plus largement les producteurs et labels indépendants, acteurs de la culture libre dans toutes les discussions, réflexions et prise de décision concernant les filières culturelles.
  • La défense de la neutralité du réseau et de la liberté d’expression.

Culture Tous auteurs, tous citoyens, tous politiques

Posté par . Édité par Benoît Sibaud, Nÿco et baud123. Modéré par Nÿco.
Tags : aucun
19
20
avr.
2012
Culture

NdM. : il s'agit d'un texte d'opinion soumis par un de nos visiteurs, sous licence Art Libre (LAL).

« "L’Art par tous" alternative à "la culture pour tous"… pour une société de l’échange. »

Les questions de rémunération sont bien moins cruciales que la crise du lien social qui s’annonce et qui commence à séparer l’auteur de l’humanité. « Les ressources ne peuvent être que mondiales » rappelle Albert Jacquard dans un article de rue89. Si l’art est une ressource mondiale, elle ne peut être considérée comme une propriété privée. Si la durée du droit d’auteur a toujours été limitée, c’est bien que le privilège accordé aux créateurs a toujours été considéré comme un prêt et non comme un dû.

La suite en seconde partie de la dépêche.

Culture Musiques Libres : échange avec Rico Da Halvarez

Posté par . Édité par Benoît Sibaud, baud123 et Florent Zara. Modéré par j.
17
18
juin
2012
Culture

Rico da Halvarez est le fondateur de Dogmazic Musique-Libre, il a participé ou participe au groupe Loubia Dobb System et Tsunami Wazahari. Biographie partielle.

Jérémie Nestel est membre du collectif Libre Accès, il a été rédacteur en chef du livre La bataille Hadopi, il a fondé différentes radios web sociales, il mène différentes collaborations avec Joseph Paris, Bituur Esztreym, Michele Magema, Hervé Breuil…

Jérémie Nestel : Comment en es-tu venu à faire de la musique libre ?

Rico Da Halvarez : C'est pas si simple…
En 1993, nous fondâmes avec quelques potes le collectif v.n.a.t.r.c.?. À cette époque, musicien (bassiste), plasticien, étudiant en philo révolté par la prolifération d'une certaine forme d'art conceptuel pour le moins inepte et hermétique, je sympathisai avec des étudiants aux beaux arts de Bordeaux, ma ville natale, motivés comme moi pour réagir, mais « narquoisement » à ce fléau muséal, et le bouter hors des froments (sic).

Ce que je retiens surtout de cette époque, c'est la pratique d'un art en liberté, manifestement collaboratif, soucieux de la pierraille (sic), décomplexé, très prolixe et un zeste ironique.

Pour en savoir plus sur les péripéties et facéties de v.n.a.t.r.c.?, je vous propose d'aller jeter un coup d'œil à la biographie (1993 - 2004) du collectif. On pourra aussi se référer à notre « bible-manifeste », le « de catenae legendae labyrinthorum artis i-machinantis », ainsi qu'à l'e.l.s.a., véritable fondement de notre interprétation du droit de l'auteur.

NdA : cet article est sous licence Art Libre.

Internet Assises "Liberté, création et Internet", organisées par Libre Accès le 12 fevrier

Posté par . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags : aucun
12
31
jan.
2009
Internet

En résonance avec les assises du piratage organisée le 16 janvier à l'Assemblée Nationale, Libre Accès, dont InLibroVeritas fait partie des membres fondateurs, a décidé d'organiser des assises « Liberté, Création et Internet » le 12 février prochain, dans le but de débattre autour de certains enjeux de l'internet d'aujourd'hui.

Deux conceptions du rapport d'internet à la culture s'opposent. Selon la première, il faudrait imposer à internet des règles favorables aux modèles commerciaux d'édition centralisée pour qu'il devienne "un nouveau canal de distribution des oeuvres culturelles". Selon la seconde, Internet est un espace de libertés, de diversité culturelle et d'échanges entre individus susceptible de rémunérer les artistes par de nouveaux mécanismes. Pour que chacun y voit plus clair, Libre Accès organise le 12 février 2009 des assises « Liberté, Création et Internet »

Une première table ronde « Europe : état des lieux de la culture et des libertés sur Internet » traitera des problématiques liées aux échanges sur Internet dans la Communauté Européenne.

La deuxième table « Création et Internet, le partage de la culture est-il incompatible avec la rémunération la création artistique ? » confrontera diverses approches des droits des usagers et des créateurs, en comparant les propositions de la loi HADOPI, les pratiques émergentes et diverses propositions de sortie par le haut du débat actuel.

Avec la présence de Daniel Cohn-Bendit, député européen, Franck Riester, député UMP de Seine-et-Marne (sous réserve), un représentant du PS, Jacques Boutault, maire du 2e arrondissement de Paris.

Seront également présents Eric Aouanès co-fondateur de Dogmazic, Philippe Aigrain auteur du livre « internet & création », Jérémie Zimmermann co-fondateur de la Quadrature du Net, Mathieu Pasquini gérant et fondateur de la maison d'édition InLibroVeritas, Gérald Guibot président du label CC We are unique records et Imagho nommé aux Qwartz 2009, guitariste et ancien sociétaire de la Sacem, ainsi que de nombreux intervenants acteurs d'Internet et de la création.

Inscription souhaitée : inscription@libreacces.org
Lieu : salle Jean Dame, 17 rue Léopold Bellan 75002 Paris Métro Sentier
Date : 12 février 2009 18h45
Contact presse : presse@libreacces.org

Culture Lundi 18 avril : Soirée à Paris autour des projets d’Inlibroveritas et de Kassandre

Posté par . Modéré par Florent Zara.
Tags : aucun
9
15
avr.
2011
Culture

Libre Accès vous invite à une soirée autour d’In Libro Veritas et de Kassandre, deux acteurs majeurs dans la promotion des artistes utilisant des licences libres. Elle se tiendra le 18 avril à 20h30 au :
1 bis rue de la solidarité
75019 PARIS (dans les locaux de réseau 2000)

Cette soirée sera l’occasion de regarder "Presque" le nouveau film de Joseph Paris, et d’assister à des lectures d’œuvres littéraires publiées sur le site d’Inlibroveritas.

Culture Du Domaine Public à la Musique Libre : au salon Solution (GNU) Linux

Posté par . Édité par baud123, Xavier Claude, patrick_g et tuiu pol. Modéré par Xavier Claude.
9
16
juin
2012
Culture

À l’heure où tout tend à faire « des œuvres musicales numérisées » des DRM, empêchant le partage, au détriment d’une culture collective, pour pérenniser l’économie rentière de l’industrie musicale, Libre Accès et Musiques Tangentes organisent des concerts de 18h à 19h, le 20 juin 2012 dans le cadre du salon solution linux/Open Source et des mix de musiques libres à partir de 19h00 sur le plateau TV.

Une invitation à découvrir et à s'intéresser aux nombreuses œuvres élevées au domaine public et à la musique libre.

Au programme :

  • Musique Gnawa avec Sliman Kouidri – Guimbri ;
  • Jazz et Gospel avec le duo Audrey Le Quilliec et Hélène Payen-Merle accompagné par Alexandre Perroud au clavier ;
  • Musique Kleizmer avec Christine Massetti ;
  • Live electro-libre avec Aumguy.

PS : petite dépêche publiée en licence Art Libre

Justice Soirée concerts anti-Hadopi organisée par Libre Accès le 27 mars

Posté par . Modéré par Bruno Michel.
Tags :
8
21
mar.
2009
Justice
L’association Libre Accès vous invite à un concert à entrée libre présentant trois formations ayant fait le choix des licences libres et légales, en partageant leurs oeuvres sous licence Creative Commons. Ce concert est l’occasion de rassembler trois des meilleures formations entre folk et électro-rock, VS, Throw Panda Bat et Jullian Angel.

Rendez-vous donc à l’Espace Jean Dame, 17 rue Léopold Bellan, 75002 Paris. Venez nombreux !

Avec le soutien de la mairie du 2° arrondissement de Paris et son maire M. Jacques Boutault, et des associations April, La Quadrature du Net et FDN.

Culture Décolonisons nos imaginaires

Posté par . Édité par Benoît Sibaud et Christophe Guilloux. Modéré par Christophe Guilloux. Licence CC by-sa
Tags :
8
30
août
2013
Culture

NdM : l'auteur de la dépêche décline ici un argumentaire d'un écrivain démontrant comment l’Occident en imposant sa culture et sa langue a réussi à coloniser durablement les civilisations africaines pour l'étendre à l'économie de la connaissance et aux biens communs cognitifs.

« L’aliénation coloniale se met en place dès que la langue de la conceptualisation, de la pensée, de l’éducation scolaire, du développement intellectuel, se trouve dissociée de la langue des échanges domestiques quotidiens… » (tiré du livre de Ngugi wa Thiong'o « Décoloniser l’esprit », éditions La fabrique, 10 mars 2011)

L’organisation sociale humaine a toujours autant été influencée par « le réel » que par la « perception imaginaire du réel ». « La perception imaginaire du réel » constitue, par le langage et « les œuvres de l’esprit », l’essence de toute organisation sociale humaine. « Une perception imaginaire » erronée comme « la terre est plate » n’empêche pas une société humaine de fonctionner et d’agir sur le réel.

« Une représentation imaginaire du réel erroné » basée sur de mauvais paradigmes logiques participe tout autant de l’organisation sociale que de ses représentations. Toute « organisation sociale » se maintient grâce à un « imaginaire partagé » qui la légitime.

« La colonisation » des imaginaires est un outil de domination des peuples plus efficace que la force. (la suite dans la seconde partie)

Communauté Troisième édition du Festival des Arts Libres

Posté par . Modéré par Xavier Teyssier.
Tags :
7
16
juin
2010
Communauté
Libre Accès organise à Paris, les 19 et 20 juin, au sein de la Mairie du 2ème arrondissement, une nouvelle édition consacrée à la promotion des artistes faisant le choix de la libre diffusion. Cette édition favorisera la découverte des nouveaux modèles de financement de la création versus Mécénat Global. On se réjouit de la venue de Peter Sunde (fondateur de Pirate Bay) qui présentera Flattr. Ces initiatives contribueront peut-être à soutenir une création libre s'émancipant d'une industrie culturelle sclérosée, privatrice de liberté : Yooook, Ulule, Shagaï, MCN, SARD, Kachingle.

Cette troisième édition met à l'honneur le Cinéma Libre à travers une sélection de films proposés par le collectif Kassandre et le réalisateur Joseph Paris. Son dernier moyen métrage, « Printemps Soluble », nous plonge dans un univers poétique où la rencontre amoureuse est une aventure émotionnelle, tendre, tendue et peut-être extrême.

Cette année, l'ouverture des concerts sera confiée à la Batucada de l'école Musiques Tengeantes, suivie des groupes :
  • 5 o'clock in the morning (inde / prog rock) : « Musique instrumentale, qui transgresse délibérément les prétendues frontières entre genres musicaux, emprunte à la fois au rock progressif, à l’expérimental ou à la musique improvisée » ;
  • Lessazo (franco-malien) : « Lessazo est une rencontre musicale, humaine et culturelle entre des artistes maliens et français basés à Mopti depuis plusieurs années, et travaillant sur des créations musicales métissées » ;
  • Lonah (électro-rock hallucinée) : « Un bel univers transcendé entre chanson de nuit et pop illuminée à variations électro, étonnant et sensible » (Longueur d’onde) ;
  • Smokefish (pop-rock) : « Le premier album du quatuor israélo-brestois aux saveurs de brit pop et rock indé US… Un road movie plaisir pour l’oreille » (Rock’n’France).

On espère un public nombreux, pour ces groupes ayant fait le choix de mener leur carrière sous licence libre. La plupart des événements seront retransmis par Oxyradio, mais venez ! La bière sera bonne et la cuisine aussi.

Culture Festival des Arts Libres le 20 juin à Paris (Mairie du IIème)

Posté par . Modéré par patrick_g.
Tags : aucun
7
18
juin
2009
Culture
Dans le cadre du 2ème festival des Arts Libres et à la suite des assises Internet et Création, Libre Accès organise trois tables rondes animées par Alix Cazenave et Jérémie Nestel afin de mieux analyser et cerner les enjeux toujours d'actualité entre liberté publique, internet, et évolution des modes de diffusion de la culture. Les acteurs de l'Art Libre en France seront également présents et apporteront leur point de vue, et notamment l'association Musique Libre !, les entreprises InLibroVeritas, Kassandre, Ralamax, Pragmazic ...

Les trois tables rondes (14h-18h) sont ouvertes au public. Elles seront suivies de concerts de 18h à minuit (voir le programme complet dans la suite de la dépêche).

Rendez-vous à la Mairie du 2ème arrondissement
8 rue de la banque 75002 paris - M° 3 : Bourse
Samedi 20 juin à partir de 14h00.

Vous pouvez également suivre ces débats sur le site d'Oxyradio.