Turin et la Corée du Sud passent au libre

Posté par . Édité par ZeroHeure, Benoît Sibaud et palm123. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa.
40
10
août
2014
Bureautique

Depuis la récente dépêche indiquant l'ouverture de la ville de Toulouse au libre et également des intentions du Royaume-Uni d'utiliser des formats ouverts, c'est au tour de la ville de Turin (en italien) et de la Corée du Sud (en anglais) d'annoncer leur intention de faire migrer leurs ordinateurs sous des logiciels libres.