Journal Richard Stallman démissionne

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
67
17
sept.
2019

Pour ceux qui l'auraient raté dans la nuit : Richard Stallman démissionne, à la fois de sa position de président de la FSF mais aussi de son conseil d'administration. Étant donné la source de l'information, une fausse nouvelle est peu probable. Selon plusieurs (sans source formelle), cette démission serait liée aux scandales qui ont secoué le MIT récemment.

Ceci est un journal bookmark assumé; quel bookmark, tout de même…

Journal La démission de RMS : un autre point de vue

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
60
18
sept.
2019

Thomas Bushnell, qui a travaillé pendant des années pour Richard Stallman, donne un point de vue touchant et alternatif sur sa démission. Intéressant car avec cette perspective « de l’intérieur » que seul quelqu’un qui a longuement côtoyé l’homme peut apporter.

https://medium.com/@thomas.bushnell/a-reflection-on-the-departure-of-rms-18e6a835fd84

L’article est en anglais, mais voici un rapide résumé-traduction de ses points :

  1. Certains articles sur le sujet ont certes été bâclés, mais ce n’est pas le problème le plus important.
  2. Stallman a « marqué contre son propre (…)

How-to inviter Richard Stallman à une conférence

55
13
déc.
2012
Communauté

Richard M. Stallman (que nous abrégerons souvent RMS dans la suite de cette dépêche) est un personnage du monde du logiciel libre que l'on ne présente plus, surtout ici. Si malgré tout vous ne connaissez pas le père du mouvement sus-cité, sa fiche Wikipédia est un bon début. RMS sillonne le monde sans relâche pour participer à des conférences.

Portrait de Richard M. Stallman

Depuis quelque temps, pour éviter de répéter toujours les mêmes consignes aux organisateurs, il a rédigé un guide qui contient des informations tout à fait utiles dans ce genre de circonstance : quels sont les types de discours qu'il peut faire, en quelle langue, leur durée, où trouver sa photo, une courte bio. Il précise aussi tout un tas de détails précis et pertinents sur l'admission, la publicité, la bonne manière de prononcer Gnu, etc.

Cependant, suite à de nombreux impairs réalisés par ses hôtes, il y a aussi inclut des éléments plus cocasses et surprenants dans ce type de document.

Ce document n'est ni exclusif ni une nouveauté. Il est long, très long : 9 500 mots (et il grandit au fil du temps) ! Ceux qui ont déjà reçu Richard Stallman ne le connaissent que trop bien. Cette dépêche ne se veut être ni à charge, ni à décharge. À force de voyager dans de multiples contrées aux cultures bien éloignées de la sienne (Boston), on peut comprendre qu'il détaille, quitte à être caricatural.

Neanmoins, il est difficile de rester neutre lorsque l'on voit que le personnage peut se révéler être un peu rustre, peu adaptable et peu empathique. Il n'est pas dénué d'une bonne dose d'autocritique non plus car il n'hésite pas à lier les sites parodiques sur lui (dont un basé sur ce fameux guide pour les conférences, The Stallman Dialogues) depuis sa page web.

Bref, loin de vous faire une liste exhaustive, nous mettrons en exergue certains points moins connus parmi les plus surprenants dans la suite de cette dépêche afin de mieux appréhender ce personnage complexe et hors du commun. Nous vous invitons à lire le document en entier si vous avez du courage (on le répète, il est long) et à garder votre calme et sérénité dans les commentaires, surtout un vendredi ! N'oubliez pas que RMS est à l'origine du mouvement du libre et se bat tous les jours pour lui.

Journal Computrace, une backdoor pour votre plus grand bien

Posté par  . Licence CC By‑SA.
47
20
mai
2014

Bon journal ? En tout cas mauvaise nouvelle.

Il y a de ça quelques mois, la société Kaspersky découvre un logiciel malveillant installé sur au moins 2 millions d'ordinateurs.
Computrace se divise en 3 modules présents dans l'option ROM PCI qui est chargée ensuite par le BIOS de la machine.

Par la suite il est capable :

  • De sécuriser les données d'un parc de postes à distance
  • De déployer toujours à distance des mises à jour, des licences ou de lancer (…)

Richard Stallman donne son avis sur les e‐books

Posté par  . Modéré par j. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
40
10
juin
2011
Technologie

Richard Stallman, après s’être exprimé sur les notebooks, et netbooks, s’exprime à présent sur les e-books (livre électronique).

Comme lors de ses précédentes critiques, ce dernier s’appuie sur quelques expériences et exemples, et publie un petit document qui résume à l’extrême son avis, de manière extraordinairement concise.

Retour sur la conférence donnée par Richard Stallman le 12 mai 2015 à Brest.

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Florent Zara, Nils Ratusznik, patrick_g, palm123, Benoît Sibaud et Pierre Jarillon. Modéré par Benoît Sibaud.
36
22
mai
2015
Communauté

Richard Matthew Stallman (alias RMS) a donné une conférence le 12 mai dernier à Brest dont le sujet portait sur le logiciel libre et l'éducation. Elle était organisée par la Cantine, les Chats Cosmiques et Maison du Libre.

Au cas improbable où quelqu'un ne connaitrait pas RMS, voir son site web. En bref : Programmeur et militant du logiciel libre. Initiateur du mouvement du logiciel libre (FSF : Free Software Foundation) et du projet GNU. Programmeur renommé, initiateur notamment de : GNU Emacs, compilateur GNU C, débogueur GNU, moteur de production GNU Make.

Journal Free HardWare Designs : le site !

33
13
sept.
2015

Vous avez probablement lu la tribune de rms de mars 2015 :
http://www.wired.com/2015/03/need-free-digital-hardware-designs

J'ai été étonné que rms sorte de sa torpeur à ce sujet, puisque la question est pressante depuis très, très longtemps, au point de susciter la création du projet F-CPU en 1998. L'ouverture du matériel remonte à encore plus loin, d'ailleurs, et trouve ses sources à l'émergence des logiciels… Ce qui explique d'ailleurs le vieux mantra "Il ne peut y avoir de Logiciel Libre sans Matériel Libre" (…)

Interview de Richard Stallman dans L'Écho des Gnous ce dimanche

Posté par  . Modéré par Lucas Bonnet.
Étiquettes :
32
6
mar.
2011
GNU

À l'occasion de la conférence qu'il a donnée à l'Institut d'Études Politiques de Lille le 23 février dernier, Richard Stallman a bien voulu répondre aux questions de l'équipe de l'Écho des Gnous, émission de radio diffusée une semaine sur deux sur la radio libre Radio Campus de 19h à 20h, en alternance avec Random, émission sur la contre-culture hacker.

L'interview diffusée ce dimanche 6 mars sera l'occasion de présenter dans un premier temps les quatre libertés du logiciel libre, le projet GNU et la licence GNU GPL. Dans une seconde partie, Richard Stallman nous fera part de son point de vue sur les sujets d'actualité (alliance Nokia/Microsoft, Freedom Box, fork de LibreOffice...).

D'autres questions lui ont été posées (l'entretien a duré une bonne heure au total), et elles feront l'objet de petites rubriques diffusées au fur et à mesure dans les prochaines émissions, elles concerneront :

  • le matériel libre ;
  • le logiciel libre et les enjeux politiques ;
  • l'utilisation des logiciels libres dans les administrations ;
  • le logiciel libre et les entreprises ;
  • musique libre et musique partageable ;
  • les hackers et Wikileaks ;
  • le « Cloud computing » (vous verrez qu'il n'aime pas du tout ce terme).

Le podcast de l'émission sera diffusé peu de temps après l'émission.

Joyeux anniversaire Richard Stallman

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Benoît Sibaud et Xavier Claude. Modéré par baud123. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
28
18
mar.
2013
GNU

L'information est passé un peu discrètement (et nous avons failli l'oublier), mais l'April ne l'a pas oublié : Richard Stallman, le « père » du projet GNU et mouvement du logiciel libre qui en découle, a eu 60 ans samedi 16 mars dernier. Mars est aussi le mois pendant lequel a été publié le Manifeste GNU en 1985 dans le Dr. Dobb's Journal. Il a fondé la Free Software Foundation dans la foulée le 4 octobre de la même année. Il est le premier et le plus fervent défenseur sans concession du Logiciel Libre depuis plus de 28 ans maintenant, parcourant la planète de conférences en séminaires pour faire connaître les quatre libertés fondamentales :

  1. La liberté d'exécuter le logiciel, pour n'importe quel usage ;
  2. La liberté d'étudier le fonctionnement d'un programme et de l'adapter à ses besoins, ce qui passe par l'accès aux codes sources ;
  3. La liberté de redistribuer des copies ;
  4. La liberté de faire bénéficier à la communauté des versions modifiées.

Bref, tout (GNU/)LinuxFr.org souhaite (avec deux jours de retard certes) un joyeux anniversaire à RMS !

Journal Notre guide a parlé

Posté par  .
28
7
oct.
2011

«Je ne suis pas heureux qu’il soit mort, mais je suis heureux qu’il soit parti»

Richard Stallman, personnage intemporel que l'on ne présente plus, s'est exprimé sur la mort de Steve Jobs, et un vendredi !

Il l'annonce sur son site : http://stallman.org/archives/2011-jul-oct.html#06_October_2011_(Steve_Jobs)

Vu ici : http://www.ecrans.fr/Je-ne-suis-pas-heureux-qu-il-soit,13359.html

Mais c'est bien plus amusant de le lire ici : http://www.mac4ever.com/news/65592/quand_stallman_se_rejouit_de_la_mort_de_jobs/

Au passage, je tiens à préciser que je connais bien mac4ever, j'y suis d'ailleurs modérateur, bien que je ne m'y suis sois (…)

Conférence de Richard Stallman « Pour une société numérique libre »

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Nÿco et Malicia. Modéré par Malicia. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
26
12
fév.
2012
GNU

Organisé par IRILL et l'université Paris-Diderot, Richard Stallman tiendra une conférence jeudi prochain, le 16 février, à 18h30.

La description du sujet est la suivante :

Les efforts développés pour inciter les gens à utiliser les nouvelles technologies numériques sont réalisés sur la supposition que cette utilisation est invariablement une bonne chose. En jugeant par le seul aspect pratique immédiat, cela semble être le cas. Cependant, si on juge en termes de droits de l'homme, que cette entrée dans ce monde soit bonne ou mauvaise dépend du monde numérique dans lequel nous voulons être inclus. Si nous nous fixons cette inclusion comme objectif, il nous incombe de nous assurer que cela soit réalisé de la bonne manière.

La conférence sera proposée en français et ne concernera pas d'aspects techniques.

Elle se tiendra à l'amphi Buffon de l'université Paris-Diderot à Paris. Un deuxième amphi avec retransmission sera ouvert en cas de grande affluence.

Le lendemain, le vendredi 17 à 10h30, Richard Stallman tiendra une nouvelle conférence à l'Institut d'Astrophysique de Paris (IAP) intitulé « Free Software and Your Freedom ».

Rencontre entre Richard Stallman et Albert Jacquard : Préservation des biens communs cognitifs

Posté par  . Modéré par baud123. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
26
18
mai
2011
Communauté

L'association LIBRE ACCES et Jacques Boutault, le maire du 2ème arrondissement de Paris organisent le 10 juin 2011 une rencontre entre Richard Stallman et Albert Jacquard autour de la préservation des biens communs cognitifs (et en particulier scientifiques), de 19h00 à 21h00, en Mairie du 2ème arrondissement de Paris, au 8 rue de la banque.

Accueil par Jérémie Nestel, président de LIBRE ACCES et Jacques Boutault, Maire.

Seront présents :

  • Monsieur Richard Stallman, qui interviendra sur « Copyleft et recherche scientifique » ;
  • Monsieur Albert Jacquard, qui interviendra sur « Comment garantir les biens communs cognitifs de l'humanité ? » ;
  • Animation : Jean-Pierre Archambault, CNDP-CRDP de Paris.

Richard Stallman à Sciences Po : Une société des réseaux libérée

Posté par  . Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
24
11
oct.
2011
Culture

Libertés Numériques, l’association du numérique à Sciences Po, accueille pour la première fois Richard Stallman, fondateur du mouvement du logiciel libre.

Richard Stallman animera une conférence suivie d’un débat sur le thème « A Free Digital Society — Pour une société des réseaux libérée ». Cette conférence, en anglais et ouverte à tous, se tiendra le mercredi 19 octobre à 19 h dans le grand amphithéâtre Émile Boutmy à Sciences Po.

À cette occasion, Richard Stallman reviendra sur l’évolution de la technologie et du droit. Il discutera de l’importance de la protection des libertés fondamentales dans l’environnement numérique, et plaidera en faveur du modèle ouvert et socialement juste pour l’Internet, la technique et les arts.

Infos et inscriptions :
http://www.libertesnumeriques.net/evenements/stallman-19octobre2011.

Revue de presse de l'April pour la semaine 20 de l'année 2015

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par patrick_g. Licence CC By‑SA.
24
19
mai
2015
Internet

La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

Journal Du Rififi chez les gnous...

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
20
14
oct.
2019

Une info un peu vielle, mais que je n'ai pas vu passer sur Linuxfr.

Vingt sept responsables et développeurs du projet GNU ont signé une déclaration commune - assez sévère - demandant que Richard Stallman soit démis de son rôle de leader au sein de GNU [1]. Oui, vous avez bien lu.

La déclaration affirme que "le comportement de Stallman au fil des ans a sapé une valeur fondamentale du projet GNU: L'autonomisation de tous les utilisateurs d'ordinateurs. GNU ne (…)