Financement participatif de Low‐tech Lab

Posté par . Édité par palm123, Davy Defaud et Nils Ratusznik. Modéré par tankey. Licence CC by-sa.
22
26
oct.
2018
Do It Yourself

Au travers d’Ulule, j’ai vu le projet du Low‐tech Lab.

Low‐tech Lab veut faire connaître et diffuser les low‐tech pour permettre au plus grand nombre d’en bénéficier.

Les low-tech désignent ici un ensemble d’inventions et techniques visant à améliorer le confort de vie et l’impact écologique à partir de matériaux simples et accessibles. Un exemple assez connu est le poêle de masse rocket qui se fait à partir de matériaux très simples et recyclés et économise beaucoup de bois comparé à un foyer ouvert classique.

Schéma conceptuel d’un poêle de masse rocket portable

Low‐tech Lab cherche à tester et documenter les inventions pour les rendre accessibles. Pour une invention, on a ainsi une fiche avec photos, vidéos, plans, étapes de montages, etc. Le tout sous une licence Creative Commons.

Le but du financement participatif est de financer les travaux qui permettent d’enrichir la base avec notamment une expédition qui visite les inventeurs sur tous les continents.

Journal Des ordinateurs portables pour les écoliers de Katmandou

6
2
fév.
2016

Les bénévoles de Ailleurs solidaires retournent bientôt au Népal pour visiter les centres parrainés. Ils font appel au don d'ordinateurs portables pour les enfants scolarisés à Katmandou. Avec l'aide du Groupe d'Utilisateurs de Logiciels Libres CaLviX, ils installeront à nouveau la distribution GNU/Linux Emmabuntüs qui correspond à leur usage :

  • elle est basée sur Ubuntu LTS avec un bureau de base léger (XFCE) ;
  • elle est adaptée aux ordinateurs plutôt anciens que l’association utilise ;
  • beaucoup de logiciels éducatifs sont inclus ;
  • elle (...)

Journal Libellule n°78 - Septembre 2015 (Livret d’info libre)

4
29
août
2015

Vous l’attendiez avec impatience, la rentrée est enfin arrivée avec plusieurs nouvelles propositions. Nous allons ainsi vous faire découvrir encore plus d’animations et d’ateliers. Comme chaque année nous effectuerons notre tournée dans la région Languedoc-Roussillon, nous irons à votre rencontre pour vous proposer des activités, conférences, démonstration, installation… dans vos maisons pour tous, mjc, médiathèques, bibliothèque. Vous pourrez donc nous retrouver à Montpellier, Castelnau-le-Lez, Lunel, Teyran, Saint-Aunès, Béziers, Mauguio, Nîmes, Saint-Clément-de-Rivière, Vailhauquès, le Crès pour la promotion des logiciels libres (...)

Journal Projet d'association de maintenance informatique

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa.
33
28
avr.
2015

Ugh, Nal.

Je voudrais parler d'un modèle économique autogestionnaire pour faire de l'informatique. Ça fait quelques mois que j'ai ce projet à l'esprit, et quelques semaines que je travaille effectivement dessus. Je me dit qu'il est tant d'en causer avec les sages de linuxfr.org.

Mais avant tout, une nimage. (Moi je suis le mec de droite. Aucun doute.)

Pour tout dire, ça fait quelques années maintenant que je propage la bonne parole du logiciel libre, notamment dans la sphère (...)

Un LUG en Haute-Marne

Posté par . Édité par palm123. Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC by-sa.
6
10
avr.
2015
Lug

La Haute-Marne (52) était un des départements qui n’avait pas d’association pour manifester et proclamer l’existence des logiciels libres, leur utilisation ainsi que leur bien-fondé. C'est chose faite aujourd'hui !
Nous sommes ravis de vous présenter l'AILES-52 (Association pour l'Informatique Libre, Éducative & Solidaire)
Dans ce contexte nos membres cherchent des équipiers pour porter le GULL (LUG) haut-marnais AILES-52, projet jeune, à maturité.

Toutes les personnes motivées à participer au projet peuvent nous contacter à partir des informations fournies en liens ci-dessous.

Journal Un Thinkpad livré sous Linux, pour pas cher ? C’est possible (d’occasion).

22
18
avr.
2013

Ayant besoin d’une nouvelle bécane portable, mais ne souhaitant pas y consacrer un budget trop important, j’ai récemment écumé le web à la recherche de LA bonne affaire.

Certes, cette notion est relative suivant l’usage que l’on fait de sa machine. Mais j’ai l’intuition qu’ici, je ne suis pas le seul à avoir envie :

  • que tout mon matériel soit reconnu dès l’installation
  • que la machine rentre dans mon sac à dos, et de ne pas me casser le dos (...)