Savoir qui bosse où en un clin d’œil grâce à Awayboard !

Posté par . Édité par Davy Defaud et Bruno Michel. Modéré par Bruno Michel. Licence CC by-sa.
Tags :
17
19
mar.
2018
Bureautique

Mais où donc travaillent Gunthram et Hannelore ? Sont‐ils au bureau mais pas à leur bureau ? Sont‐ils en télétravail ou bien réellement absents ? Pour réduire encore un peu les interactions sociales au travail, mon collègue Sascha a écrit Awayboard qui permet d’afficher l’information sur un écran de veille au travail !

Screenshot qui montre les aspects principaux de l’application

Le logiciel est une petite application Node.js, qu’on peut simplement préparer et installer grâce à Docker :

% git clone https://github.com/talentsconnect/awayboard
% docker build -t awayboard .
% docker run -it --rm --publish 5711:5711 awayboard

L’application est ensuite accessible sur http://localhost:5711 — à adapter selon la machine où tourne le conteneur Docker.

Awayboard est distribué sous licence MIT.

Préparation de documents LaTeX avec BSD Owl

Posté par . Édité par BAud, palm123, Snark et Benoît Sibaud. Modéré par tankey. Licence CC by-sa.
Tags :
21
31
oct.
2014
Ligne de commande

À l'occasion de la sortie de BSD Owl 2.2.1 — le système de compilation portable pour BSD Make — je vous propose d'apprendre à utiliser BSD Owl pour préparer et publier vos documents LaTeX.

Ce texte est une traduction de la page du Wiki “Producing LaTeX documents”.

Revue des techniques de programmation en shell

114
22
sept.
2014
Ligne de commande

L'été est fini, c'est la rentrée ! Pour se remettre en forme, rien de tel qu'une revue des techniques de programmation en shell — ces techniques sont pour le shell de Bourne /bin/sh mais peuvent être utilisées avec les shells compatibles qui permettent parfois des solutions plus faciles.

Entretien avec Linus Torvalds sur ZEIT ONLINE

Posté par . Édité par Davy Defaud et Xavier Claude. Modéré par Florent Zara.
63
18
nov.
2011
Linux

Anika Kehrer a interrogé Linus Torvalds pour le compte du quotidien allemand Zeit et de sa plate‐forme ZEIT ONLINE. C’est avec leurs aimables autorisations que je vous propose une traduction de cet entretien.

Le texte original de cet entretien est paru sur ZEIT ONLINE.

La déclaration des droits de l'homme est contradictoire?

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
1
20
avr.
2001
Justice
Au sujet des lois sur les brevêts (informatiques, sur le genome, et les autres), on peut avoir l'idée de se reporter à la déclaration universelle des droits de l'homme, on y trouve l'article 27 intéressant notre sujet :

Article 27
1. Toute personne a le droit de prendre part librement à la vie culturelle de la communauté, de jouir des arts et de participer au progrès scientifique et aux bienfaits qui en résultent.

2. Chacun a droit à la protection des intérêts moraux et matériels découlant de toute production scientifique, littéraire ou artistique dont il est l'auteur.

La première partie de l'article dit que si votre compatriote agriculteur trouve une manière astucieuse et efficace d'irriguer son champs, vous pouvez jouir des bienfaits de ce progrès scientifique (vous êtes son compatriote).

La seconde partie de l'article dit que cet agriculteur rusé a le droit de garder sa découverte pour lui, d'échanger sa découverte contre la moitié de votre récolte, etc... propositions qui s'accordent mal avec le premier article.

Le débât sur la légitimité des brevêts est complexe. Je ne crois pas que l'on puisse de bonne foi proteger une invention, qui certainement n'est qu'une découverte, comme une propriété. Le savoir ne doit pas etre une propriété (qu'est-ce qui a gelé le développement scientifique dans le monde chretien de 800 à 1400?).

Aujourd'hui, il faut réfléchir sur la question des brevêts, engager le citoyen et faire agir l'étât.