Journal Libre mais.... moche ?

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa.
15
15
nov.
2018

Cette semaine dans l'émission CPU (Carré Petit Utile) sur Radio FMR, on attaque un sujet archi-clivant : le logiciel libre est-il moche ?

Est-ce vrai ? Que des racontards ? Une réalité due à des limitations ?

Pour en parler, Maitané, designer UX qui oscille entre plusieurs environnements, nous éclaire sur ce que cette affirmation trahit des communautés du logiciel libre.

  • # Un bon exemple…

    Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+21/-0).

    droidfish me plaisait pour jouer aux échecs. J'ai tenté chesswalk pour jouer en ligne, trouvé via fdroid. Mais comme il est moche et plante, je me suis résolu à chercher sur googleplay, tant pis si c'est proprio.

    J'ai trouvé lichess. J'ai beau être libriste, j'admets que comme souvent les app proprios sont belles et fonctionnelles alors que les app libres sont moches !

    Sauf qu’évidement j'avais tout faux ! lichess est beau, bourré de fonctions et entièrement (app & serveur) libre ! 😱😍

    Lichess

  • # Souvent vrai

    Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+10/-0).

    C'est hélas "naturellement" vrai d'après mon expérience, pour le design et l'ergonomie, pour plusieurs raison:

    1) Pour faire du beau, il faut faire des choix et des renoncements. Donc lorsqu'un designer s'en occupe, facile d'être cohérent avec lui même. Faire ceci en darwinisme façon bazar, c'est mort… et lorsqu'en plus ce sont des dev qui s'en occupent … :(

    Après, ce n'est pas irrémédiable, dans le proprio, l'édition ou certains projet open-source, il y a des équipes dédiés avec une direction artistique qui maintient la cohérence.

    2)Le proprio fera facilement accepter la charte ou les guides par les autres (vive la hiérarchie… ) alors que dans un projet libre il faudra une certaine maturité dans le projet pour voir ce genre de chose se mettre en oeuvre.

    3) Parfois, le code (framework, architecture …) n'est pas fait pour laisser les artistes ou les ergonomes travailler indépendamment des développeurs. Cela empêche des graphistes non codeurs de contribuer. Par exemple sur les jeux de KDE3, les images de graphismes (moche) étaient en code hexa dans des fichiers C++. Lorsqu'ils furent externalisés en fichiers externe en SVG, il y a eu des contributions artistique. J'ai aussi vu ce genre de blocage sur les couleurs/rendu statistique de LibreOffice il y a quelques années par exemple lorsque j'ai voulu les améliorer (j'ai lâché l'affaire…).

    Heureusement, nombre de projets arrivent à surmonter ces travers donc il ne faut pas généraliser non plus:)

  • # l'oeil de l'observateur...

    Posté par . Évalué à 4 (+22/-20).

    C'est quoi, être beau? Franchement?

    Non, parce que moi, je trouve que i3+rxvt+ncmpcpp+aptitude+xosview, ben, c'est pas moche. C'est simpliste, oui, mais moche, non.

    Par contre, l'interface de windows XP, je l'ai toujours trouvé plus laide que celle de ses prédécesseurs, vista à ajouté la transparence, histoire d'en voir moins… parce que c'était moche, j'imagine. Justement. Mais le résultat, je le trouve pire, c'est con.
    Les dernières itérations des windows que j'ai vues, je n'ai pas trouvé ça joli, j'ai trouvé ça surchargé, inconstant. Et dès qu'on rajoute des softs propriétaires non microsoft dessus, ça deviens même bordélique. De l'art moderne, je suppose?

    Sinon, ces dernières années, j'ai vu le "dessin plat". Moué. Ça dit bien ce que ça veut dire: c'est plat. C'est chiant. On en chie à distinguer un élément de l'autre. Y'a pas ou peu de contraste. C'est censé être beau?

    Et puis d'abord, un logiciel devrait-il être une oeuvre d'art? Un tableau de je-ne-sais-qui?
    Non.
    Un logiciel, c'est un outil, il doit être efficace avant tout, et l'esthétique me semble plus souvent entraver l'efficacité qu'autre chose, en plus d'être subjective.
    De jolies icônes ne seront pas forcément simples à distinguer l'une de l'autre quand elles se multiplient (sans parler du fait de jouer bien avec les niveaux de zoom).
    La transparence et les dégradés qui font qu'on est jamais trop sûr de ce que l'on va faire, impliqueront peut-être, à force, de devoir acheter un système plus puissant, avec plus capacité de stockage, pour quoi? Pour un truc 100% subjectif.

    On parle de la beauté des icône, peut-être? Ok. Moi, je trouve que c'est n'importe quoi, de manière générale. Trop de couleurs, des dégradés, des traits grossiers…
    Je préfère de loin les blasons: l'héraldique, c'est un tout petit ensemble de règles qui permets de bien identifier sur qui il faut taper dans la mêlée, même par mauvais temps. D'ailleurs, c'est p'tet moche et un truc de vieux, mais au final, les «icônes» du code de la route, elles respectent ces règles. Sont-elles open-source?

    Pour conclure, avant de nous sortir ce genre de stupidité, il serait peut-être intéressant de comparer un ensemble de logiciels représentatif du logiciel libre, à un ensemble de logiciels représentatif du logiciel non-libre.
    Je ne suis vraiment pas sûr que le logiciel libre ait à rougir, en admettant qu'il y ait une raison de chercher "la beauté" (et que celle-ci soit identique pour tout le monde, compte tenu du fait que, justement, le logiciel libre permets d'avoir des logiciels à ses goûts et ce, même si ces derniers diffèrent de la masse).

    • [^] # Re: l'oeil de l'observateur...

      Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+9/-2).

      Ce commentaire ne me donne pas l'impression que vous ayez écouté l'émission.

      Êtes-vous vraiment un observateur, ou n'avez vous commenté que sur le titre (volontiers provocateur) de cet épisode ?

      • [^] # Re: l'oeil de l'observateur...

        Posté par . Évalué à 7 (+10/-5).

        Pourquoi poser la question, alors que son commentaire n'est qu'une suite de poncifs à côté de la plaque?

        Depending on the time of day, the French go either way.

        • [^] # Re: l'oeil de l'observateur...

          Posté par . Évalué à 5 (+3/-0).

          Alors autant il a raison sur le point que je n'ai pas écouté, pour diverses raisons:

          • j'étais au taf à ce moment la;
          • mes machines perso m'ont lâché (physiquement, en série… oui, j'étais la cible de Murphy);
          • j'ai déjà vu ce genre de sujets passer, j'ai plus répondu à ces sujets qu'à l'article lui-même, je l'admets;

          Par contre, me reprocher de sortir des poncifs quand le point d'accroche lui-même en est un (pour info, je viens de vérifier sur un dico, le terme "poncif" inclue "idée reçue", le titre de l'article lui-même est donc un poncif) me semble mesquin, surtout sans argument.
          Perso, j'ai réagit d'une part au texte du journal, sans pouvoir accéder au contenu vidéo (déjà, un contenu vidéo, c'est beaucoup de vide et de faux semblants, comparé à un contenu texte), mais aussi aux commentaires (à ce journal) qui disaient à ce moment que dans le libre tout est moche, sous entendu: c'est mieux dans le fermé. Et, oui, j'ai perdu mon calme. Mais au moins, j'ai essayé d'argumenter.
          Toi, en revanche, tu te contentes d'enfoncer quelqu'un sans la moindre tentative de développement.

    • [^] # Re: l'oeil de l'observateur...

      Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0). Dernière modification le 15/11/18 à 16:53.

      J'ai écouté un peu (mais au boulot donc de loin)

      Et d'après ce que j'ai compris, ça parlait plus de design dans le sens comment faire en sorte que l'expérience utilisateur soit bonne, écouter les retours utilisateurs plutôt que du "beau".

      S'il y a un problème, il y a une solution; s'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème.

  • # Mais si, c'est beau. Regarde mieux !

    Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+14/-0).

    En traînant de temps en temps sur r/unixporn, je trouve les environnements de bureau sur Linux (et ses potes *BSD) bien plus jolis que ce qui existe sur Windows ou MacOS.

    Ce débat (le libre c'est moche) est le même que celui pour l'ergonomie. Quelqu'un qui utilise vim (ou emacs), un terminal et un gestionnaire de fenêtre pavant n'aura pas la même conception de l'ergonomie qu'une personne ayant en permanence une main sur la souris.

    • [^] # Re: Mais si, c'est beau. Regarde mieux !

      Posté par . Évalué à 4 (+4/-0).

      MS Windows est effectivement criard, et je dis pas ça parce que crosoft machin, c'est juste indigent, patchwork.
      Par contre, leur suite Office 2013- est chiadée.

      Par contre, OSX post leopard est bourrée de petites touches subtiles qu'on ne peut nier. Mais des Solus, elementary et même GNOME shell vanille n'ont pas à rougir.

      Pour les icônes, je suis du même avis, d'ailleurs Jimmac, la référence dans l'icône libre, reconnaît la futilité et décalage que créé ces icônes photo-realistes.

      Pour les autres applications libres malheureusement, c'est assez pauvre, le top du pire et pourtant le seul dans sa catégorie : Calibre. Comment une appli aussi utile peut être un désastre en UI/UX???
      Amarok tantôt référence, tantôt exemple de bloat par excellence.

      Mais ça devient de plus en plus rare, faut l'admettre.

      • [^] # Re: Mais si, c'est beau. Regarde mieux !

        Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+5/-0). Dernière modification le 15/11/18 à 17:03.

        Calibre, ce logiciel qui va rester en python 2 parce que son auteur se dit “capable de maintenir python 2“ ?

        Autant mon titre est un appeau à troll, autant la conduite de ce logiciel mérite quelques commentaires.

        • [^] # Re: Mais si, c'est beau. Regarde mieux !

          Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

          Il dit peut etre ca maintenant mais la raison du non passage a Python 3 c'est le fait que Calibre bosse beaucoup avec les string et si il y a un truc qui casse absolument tout dans la conversion python 2 -> python 3 c'est bien cela…

          Par contre, en effet, c'est vraiment dommage car en dehors d'un fork Calibre est amene a disparaitre.

    • [^] # Re: Mais si, c'est beau. Regarde mieux !

      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 16/11/18 à 11:58.

      Il y a aussi cette collection de thèmes pour Tint2 (avec photos d'écrans), qui montrent, sans aucun doute possible, que linux est l'aphrodite du desktop.

  • # Les priorité

    Posté par . Évalué à 6 (+5/-0). Dernière modification le 15/11/18 à 18:29.

    C'est comme tout, les budgets (temps) des projets libre sont généralement très réduits et le design n'est pas la priorité. C'est rarement moche mais souvent simpliste et un archaïque.
    Mais pour les projets un peu mieux soutenus alors les design Open-Source sont souvent bien plus simple, fonctionnel et même beau. On peux prendre l'exemple de Firefox. si vous prenez une application Open-Source abouti, j'entends par là ou il y a sensiblement toutes les fonctionnalité, alors le design est plus que correct.
    Mais le problème n°1 c'est que souvent la référence est le design de l'outils proprio et donc les gens n'aiment pas parce que ce n'est pas comme ils ont l'habitude (menu entre autre) : C'est le problème de Libre-Office ou Gimp. (Microsoft a eu les même problème quand il a changé son design avec Office et l'OS Windows 7).

    • [^] # Re: Les priorité

      Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+9/-0). Dernière modification le 15/11/18 à 18:41.

      En fait c'est surtout le problème de la référence qui fait qu'on trouve que c'est beau ou pas. Si, et c'est le cas à l'heure actuelle, la référence du beau, de l'ergonomie et de la modernité c'est Apple, MSOffice, Adobe et Ikea, c'est très dur de faire passer le message que :

      1/ Apple esthétiquement c'est pas si terrible et que l'ergonomie c'était effectivement mieux, avant, mais que depuis les début d'Apple l'informatique a beaucoup évolué ;

      2/ le ruban MS Office est un non sens ergonomique car il prend de la place en hauteur sur des écrans en long, ou alors il est caché, et que le design plat de la version 2016 est pas terriblement lisible (et me fait penser aux « très » vieilles versions de logiciels) ;

      3/ Adobe c'est une usine à gaz (jamais pu travailler avec) ;

      4/ Ikea c'est un peu toujours pareil.

      Honnêtement je ne comprends toujours pas ce qu'on reproche à l'ergonomie de LibreOffice dont le profil perdure par-delà les versions, qui permet d'avoir ses propres palettes de couleur, tient compte des formats d'écran actuels et qu'on peut personnaliser aux petits oignons notamment en changeant le jeu d'icônes par défaut. Ni ce qu'on peut reprocher à Gimp et Inkscape (enfin si là, j'ai un truc qui va pas, mais bon) en terme d'ergonomie ou d'esthétique.

      OS préféré Mageia 6 , CMS préféré SPIP suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

      • [^] # Re: Les priorité

        Posté par . Évalué à 9 (+7/-0).

        Le ruban est un non-sens pour l’occupation de l’espace, ou alors les écrans 16/9 sont un non-sens pour des machines destinées à une activité bureautique / développement. Les deux sont envisageables.

        Il faut quand même reconnaître que l’interface de LibreOffice pose quelques soucis. Trop de fonctionnalités imposent d’explorer les menus.

        J’aime beaucoup leur idée de travailller en parallèle sur plusieurs solutions, et j’aime particulièrement le volet latéral même si il n’est pas encore vraiment utilisable.

        De même, je suis content qu’ils n’aient pas cédé à la mode du flat design (contrairement à Gimp hélas), mais qu’ils travaillent quand même à revoir leurs icônes qui n’ont plus de sens pour les djeun’s. Sérieux, une disquette pour « enregistrer » ? Ceux qui ont moins de 20 ans n’en ont jamais utilisé de leur vie.

        Bref en terme de design il faut toujours se remettre en cause, s’adapter au monde mais pas n’importe comment.

        • [^] # Re: Les priorité

          Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+4/-0).

          Le volet latéral de LibreOffice pas utilisable ? Je me sers de ça pour le traitement de texte presque uniquement, pas assez pour le tableur (je devrais), beaucoup pour les présentations. Donc pas utilisable je veux bien.

          Sinon on peut aussi se faire des barres d'icônes personnalisées si on veut s'éviter l'horreur d'aller dans les menus. Bref, faut apprendre à s'en servir.

          Après l'icône de disquette, ça reste un symbole connu comme celle des dossiers suspendus… Mais si ça gêne, on peut la changer et s'en faire une par exemple (merci Inkscape). Et ce n'est pas toujours très évident de faire des icônes parlantes pour tout le monde.

          Sinon le jeu Colibre, a été fait par des djeunz justement, et il a une disquette comme symbole d'enregistrement. Il est très frais je trouve (et joliment coloré, ce qui va à l'encontre des tendances mortuaires actuelles).

          Honnêtement LibreOffice a bien des défauts, mais pas forcément là justement.

          OS préféré Mageia 6 , CMS préféré SPIP suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

          • [^] # Re: Les priorité

            Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

            Ce que je n'aime pas c'est qu'il n'ai pas possible de le redimensionner. Il a une taille minimale autorise et c'est super large en realite. Ca c'est vraiment le gros defaut.

            • [^] # Re: Les priorité

              Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+6/-0).

              Dans LibreOffice si, il faut choisir la taille du jeu d'icônes ! On a le choix entre petit, grand et très grand (plus automatique). Et les petites sont vraiment petites.

              Je crois que je vais finir par me fendre d'une dépêche sur la personnalisation de LibreOffice.

              OS préféré Mageia 6 , CMS préféré SPIP suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

              • [^] # Re: Les priorité

                Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

                Cela ne change rien pour la largeur du panneau et il y a une option "automatique" donc en theorie qui choisi les icones larges ou petites suivant la taille enfin j'espere :)

          • [^] # Re: Les priorité

            Posté par . Évalué à 4 (+3/-1).

            Le volet latéral seul n'est pas utilisable, puisqu'il n'offre accès qu'à quelques fonctionnalités. J'attends qu'il évolue pour proposer l'ensemble des fonctions accessibles via les barres d'outils, pour les remplacer. Il y avait une version d'OpenOffice, éditée par IBM, qui faisait ça il y a quelques années ; c'était magique.

            Sinon on peut aussi se faire des barres d'icônes personnalisées si on veut s'éviter l'horreur d'aller dans les menus. Bref, faut apprendre à s'en servir.

            On peut faire la même chose dans n'importe quelle application bureautique, mais on constate vite que ce qui compte auprès des utilisateurs, c'est la configuration par défaut. Y'en a pas beaucoup qui touchent à ça.

            Sinon le jeu Colibre, a été fait par des djeunz justement, et il a une disquette comme symbole d'enregistrement. Il est très frais je trouve (et joliment coloré, ce qui va à l'encontre des tendances mortuaires actuelles).

            Je te rejoins sur "les tendances mortuaires actuelles".

            Par contre, bien sûr qu'il y a plein de personnes et même des jeunes qui utilisent encore cette icône pour des nouveaux logiciels. Mon propos, c'est de dire que ça n'a plus de sens, et qu'il faut penser à passer à autre chose. Là, les gens qui ont 15 ans ont vu l'ancien PC de leur père avec le lecteur, ou ont lu un magazine, etc. Mais bon, tu dirais quoi si l'icône présentait une carte perforée ?

            D'ailleurs, il y a plein de personnes qui se posent aussi la question, depuis déjà longtemps : tu peux trouver ce thread par exemple (https://graphicdesign.stackexchange.com/questions/323/new-generation-of-save-icon-that-is-not-a-disk) qui a 7 ans déjà !

            Y'avait une réponse intéressante, qui signalait qu'à terme, on ne devrait même plus avoir besoin de sauvegarder ; l'opération étant automatique, et la seule chose à faire étant de donner un nom au document.

            • [^] # Re: Les priorité

              Posté par . Évalué à 7 (+7/-1).

              Pour l'icône d'enregistrement, on s'en fiche un peu de son dessin, ce qui est important c'est qu'elle soit facilement identifiée par le plus grand nombre. Or chaque fois qu'on a comparé plusieurs propositions d'icône pour cette fonction, celle qui est la plus facilement reconnue, c'est toujours l'icône disquette à laquelle tout le monde est habitué depuis longtemps.

              • [^] # Re: Les priorité

                Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

                Cela s'appelle des conventions et comme tu le soulignes ce qui est important c'est que cela soit reconnu par la majorite des personnes. Le nombre de truc "historique" que ce soit dans les languages ou dans les images qui sont encore utilise des siecles apres que cela soit obsolete… Exemple: le rouge pour chaud et bleu pour froid.

            • [^] # Re: Les priorité

              Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+0/-1). Dernière modification le 16/11/18 à 14:44.

              on ne devrait même plus avoir besoin de sauvegarder, l'opération étant automatique, et la seule chose à faire étant de donner un nom au document.

              le traitement de texte de Borland Sprint le faisait dès 1988 avec aussi une recherche plein texte en langage naturel !

              • [^] # Re: Les priorité

                Posté par . Évalué à 1 (+0/-1).

                Et en fait on s'est apercu que c'etait super penible pour les utilisateurs car la derniere version sauvegarde qui avait ecrase le reste c'etait juste un brouillon et que les trucs efface pour tester le brouillon etait en realite fondamentaux?

                Parceque qui voudrait d'un truc pareil franchement? Le logiciel qui sauvegarde regulierement pour des questions de gestions de crash aucun probleme mais le logiciel qui sauve comme un bourrin? Euh non merci et non les CVS ne sont pas une solution pour certains logiciels tel que les logiciels de dessins ou de photographie.

                • [^] # Re: Les priorité

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

                  Ça ne fonctionne que si tu as un historique virtuellement illimité des modifications (cf ce que font les IDE JetBrains).

                  La connaissance libre : https://zestedesavoir.com

                  • [^] # Re: Les priorité

                    Posté par . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 16/11/18 à 20:07.

                    Totalement d'accord et je dois avouer que cela m'a sauve un fois ou j'ai merdouille sur un "git rebase -i"

        • [^] # Re: Les priorité

          Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 16/11/18 à 23:35.

          Tu n'es pas au courant que LibreOffice permet depuis plusieurs version d'utiliser:
          - La barre de menu habituelle
          - Une interface comme le Ruban de MS Office
          - Une interface avec une barre d'outils étendue

          https://imgur.com/yglAsDc

        • [^] # Re: Les priorité

          Posté par . Évalué à 5 (+3/-0).

          Sérieux, une disquette pour « enregistrer » ? Ceux qui ont moins de 20 ans n’en ont jamais utilisé de leur vie.

          Cool.
          Donc, on remplace par quoi? Les «d'jeuns» n'ont jamais vu de périphériques de mémoire morte, sauf les clés usb, qui ont la même forme que les dongles pour claviers sans fil, notamment.
          Alors, on fait quoi, on mets une icône de périphérique USB pour tout, histoire que, tous, y compris les vieillards de 30 ans soient perdus?

          Ça fait quoi, qu'un symbole soit utilisé pour des raisons historiques et que l'on n'en connaisse plus le sens? Moi, perso, le symbole du crâne humain, je n'en connais pas le sens originel, mais je l'associe sans problème à une idée. Même chose pour bien d'autres symboles.
          L'intérêt des symboles qui restent les mêmes au court du temps, c'est bien justement de ne plus nécessiter l'adaptation aux modes et évolutions pour une fonctionnalités… remplacer un symbole, pourquoi pas, mais seulement si au moins la majorité de la population ne le connaît pas, et, ici, la disquette, c'est juste les moins de 20 ans (selon toi) qui ne connaissent pas.
          Si on se base sur une espérance de vie moyenne de 60 ans, c'est 2/3 tiers de la population qui s'y sont habitués (je fais comme toi, je prend des chiffres sans source, notamment sur l'espérance de vie).

          Bref en terme de design il faut toujours se remettre en cause, s’adapter au monde mais pas n’importe comment.

          Se remettre en cause, ça n'implique pas de considérer que tout ce qui est, est mauvais et moins bien que ce que l'on imagine. Remettre en cause, c'est bien, casser les codes et les trucs qui s'implantent peu à peu, c'est pas si souvent bien.

        • [^] # Re: Les priorité

          Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0). Dernière modification le 22/11/18 à 11:00.

          Sérieux, une disquette pour « enregistrer » ? Ceux qui ont moins de 20 ans n’en ont jamais utilisé de leur vie.

          Oui, et ?
          icon

  • # peut en en deduire

    Posté par . Évalué à 10 (+12/-2).

    que les designers sont tout sauf altruiste?

    Parceque ils sont bienvenue dans les projets libres, si il n'y en a pas mais qu'ils sont dans les boites proprios on peut en deduire ce que l'on veut :)

    Mais bon meme sans cela, les gouts et les couleurs… Il parait que MacOS X c'est super beau… ouhais il parait moi j'assume avoir des gouts moches :)

    • [^] # Re: peut en en deduire

      Posté par . Évalué à 1 (+4/-3).

      Ou bien qu'ils ne sont pas les bienvenus sur les projets libres : le dev veut toujours donner son avis, les utilisateurs aussi… et au final tu passes ton temps à défendre ton travail ce qui peut vite gaver quand tu le fais sur ton temps libre.

      • [^] # Re: peut en en deduire

        Posté par . Évalué à 9 (+7/-1).

        Beaucoup de projets sont portés par une personne, ou une petite équipe de personnes.
        Pour qu'ils acceptent les contributions d'un designer, il faut que:

        1. Ils admettent que leur logiciel est moche
        2. Ils acceptent l'idée que le design va être confié à quelqu'un d'autre qui ne va pas faire comme eux
        3. Ils acceptent que le design c'est pas juste les couleurs mais peut-être aussi l'utilisabilité (organisation des menus boutons, fonctions mises en avant).

        Et ça fait beaucoup de conditions pour un milieu réputé pour héberger des égos assez proéminents…

        Par contre, à l'autre bout de la chaîne, on voit des projets qui appellent au secours pour faire venir des designers, et ça n'est pas toujours évident non plus.

        • [^] # Re: peut en en deduire

          Posté par . Évalué à 5 (+4/-1).

          Et on peut voir l'autre cote ou le designer arrive (et j'en suis assez peu persuade que cela se passe, j'aimerai bien voir des exemples de message de designer se proposant pour aider un petit logiciel libre!) et qui dit:

          "C'est vraiment pourri votre interface, moi je suis designer je vais vous dire comment faire."

          C'est assez accrochant comme introduction, generalement cela…

          Mais bon je me trompe probablement et les designer sont, au contraire des devs du projet, extremement humble et courtois et viennent voir tous les petits projets opensource qui les interessent…

      • [^] # Re: peut en en deduire

        Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+11/-1). Dernière modification le 16/11/18 à 08:28.

        au final tu passes ton temps à défendre ton travail

        Comme pour les lignes de code.
        C'est bien le problème la, que tu penses qu'un designer ne devrait pas accepter la critique, "parce que je suis designer".
        - Les personnes prêtes à vivre en communauté et à débattre sont bienvenus, code ou design.
        - Les personnes n'aimant pas la critique ne peuvent pas aider un projet communautaire, code ou design.

        Tu remarqueras que ce qui différencie les 2 lignes n'est pas code ou design, mais capacité à accepter un débat.
        Après, que des designers aient statistiquement la grosse tête et que des amis arrivent à les défendre "parce que tu comprends, c'est un artiste, son oeuvre ne peut être critiquée", rien de nouveau.

        Bref, ici, tu critiques que des utilisateurs et devs donnent leur avis, franchement ça craint ta vision de projet communautaire, et ça n'a rien à voir avec l'art ou le design, juste la démocratie et la liberté d'expression.

        ce qui peut vite gaver quand tu le fais sur ton temps libre.

        Différence avec ceux qui codent sur leur temps libre? Aucun. Et donc?

        • [^] # Re: peut en en deduire

          Posté par . Évalué à 5 (+5/-2).

          C'est nettement plus compliqué que ça. Tu peux accepter la critique d'une communauté avec qui tu te sens globalement du même niveau de compétences. Si ton patch est critiqué par tes pairs, tu vas essayer de comprendre pourquoi ils ne sont pas d'accord avec toi, et éventuellement discuter le bout de gras.

          J'imagine que le problème majeur des designers, c'est de se faire critiquer sur leur cœur de métier par des gens incompétents mais qui pensent qu'ils sont en droit de discuter d'égal à égal avec un spécialiste. Je pense que si tu ponds un patch et qu'en face tu as quelqu'un qui n'a jamais codé quoi que ce soit qui te répond ce qui lui passe par la tête sur le fait que certains mots sont en anglais ou que as tapé deux fois "=" dans "if (choice == 2)", tu vas lui demander de passer son chemin et de te laisser faire ce que tu sais faire.

          • [^] # Re: peut en en deduire

            Posté par . Évalué à 9 (+8/-1).

            J'imagine que le problème majeur des designers, c'est de se faire critiquer sur leur cœur de métier par des gens incompétents mais qui pensent qu'ils sont en droit de discuter d'égal à égal avec un spécialiste.

            incompetent … ou pas. Un designer qui n'est pas capable de produire une interface testable c'est un artiste mais c'est tout. Rien de plus. Car comment peux t'il savoir si son design est implementable, ne rentre pas en contradiction avec certains usages, etc.

            Non designer c'est pas uniquement artiste, il y a aussi un cote technique.

            Prenons comme exemple un architecte qui va arriver avec des plans d'artiste sans aucune notion de mecanique, de materiaux etc. Tu crois vraiment qu'un constructeur se lancera dans le prjet les yeux ferme et faire les tests de solidite de la tour de 1km de hauteur en verre?

            Restons realiste s'il vous plait et encore une fois un designer qui arrive longtemps apres le debut du projet a forcement moins de poid que le dev qui a initie le projet car le dev il a PRODUIT un vrai truc pas du vent. D'ailleurs un dev qui vient APRES le debut d'un projet, lui aussi il se fera bouler si il veut tout changer et imposer sa volonte et c'est normal!

            • [^] # Re: peut en en deduire

              Posté par . Évalué à 3 (+2/-1).

              Non designer c'est pas uniquement artiste, il y a aussi un cote technique.

              Bon c'est méthodologie. Un temps énorme est passé sur la définition des besoins, sur leur affinage, etc. Ça demande de voir des utilisateurs et pas des développeurs et d'itérer avec eux. Au fur et à mesure des itérations, tu passe d'une UI papier a une UI de plus en plus évoluée.

              C'est une science, elle vient avec une méthodologie. Son objectif n'est pas une jolie interface, mais une interface plus facile à utiliser. Son résultat n'est pas forcément une interface, mais un ensemble de propositions argumentées (pour tel usage, les utilisateurs s'y retrouvent mieux avec ça).

              Tu as tout un outillage pour la création d'intérface statique ou interactive qui peuvent potentiellement sortir du html/css. C'est outils ne réinventent pas la roue, ils utilisent des boutons, des liens, des menus tout ce qu'il y a de plus classiques.

              On voit les réactions dans les commentaires dès que l'on remet en cause les logiciels préférés des gens.

          • [^] # Re: peut en en deduire

            Posté par . Évalué à 5 (+2/-0). Dernière modification le 17/11/18 à 02:24.

            J'imagine que le problème majeur des designers, c'est de se faire critiquer sur leur cœur de métier par des gens incompétents mais qui pensent qu'ils sont en droit de discuter d'égal à égal avec un spécialiste.

            Même sans être dév., je suis certain que l'effet Dunning-Krueger existe dans le secteur tout autant que dans le design.

    • [^] # Re: peut en en deduire

      Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+5/-1).

      que les designers sont tout sauf altruiste?

      Tu vas en fait chercher trop loin.
      Regarde juste déjà les "logiciels libristes", une partie d'entre eux est viscéralement opposé à l'art libre (voir les commentaires dans le journal Pourquoi l'art libre est aussi important que le logiciel libre), une autre partie pense que le design ne mérite aucune seconde de son temps car seules les fonctionnalités technique ont une valeur à leurs yeux (j'avais un exemple de libriste connu et écrivant parfois sur LinuxFr en tête, bon je retrouve pas la vite fait).

      Bref, même sans parler des designers (qui ont clairement un problème avec laisser vivre leur oeuvres alors qu'ils ont eux repompé sur d'autres depuis des siècles, et le pire c'es tqu'ils arrivent à convaincre des libristes qu'ils sont exceptionnels pour ne que tous les arguments pour le libre sautent "car c'est un pote artiste qui m'a expliqué que c'est pas pareil"), ce sont les "logiciels libristes" qui ont du mal à comprendre que le design est important, aussi, et qu'il devrait être libre, aussi (en fait pour exactement les mêmes raisons que pour le logiciel libre).

      PS : ha souvenirs d'il y a beaucoup d'années quand LinuxFr avait des images CC-NC, et que j'ai eu le malheur d'écrire "dommage que les images ne soient pas libres, pour un site libriste", rien que de dire que l'image n'est pas libre provoque des réactions fortes de personnes "proches du libre".

      • [^] # Re: peut en en deduire

        Posté par . Évalué à 2 (+1/-1). Dernière modification le 16/11/18 à 18:00.

        Bref, même sans parler des designers (qui ont clairement un problème avec laisser vivre leur oeuvres alors qu'ils ont eux repompé sur d'autres depuis des siècles, et le pire c'es tqu'ils arrivent à convaincre des libristes qu'ils sont exceptionnels pour ne que tous les arguments pour le libre sautent "car c'est un pote artiste qui m'a expliqué que c'est pas pareil"), ce sont les "logiciels libristes" qui ont du mal à comprendre que le design est important, aussi, et qu'il devrait être libre, aussi (en fait pour exactement les mêmes raisons que pour le logiciel libre).

        J'ai pas vraiment compris ce que tu voulais dire (j'ai l'impression qu'il manque des mots dans ta phrase, ou de la ponctuation). Tu devrais éviter de faire des phrases trop longues.

    • [^] # Re: peut en en deduire

      Posté par (page perso) . Évalué à 0 (+1/-1).

      Vous n'avez pas écouté l'émission car justement Maiwann explique que cette affirmation est fausse, mais c'est l'accueil qui ne leur est pas favorable

      • [^] # Re: peut en en deduire

        Posté par . Évalué à 6 (+5/-1).

        C'est cool si c'est faux. J'aimerai bien savoir son echantillon statistique sur le sujet? Combien de petit projet opensource se sont vu proposer de l'aide de designers. Je ne dis pas que cela n'existe pas mais bon d'apres ce que j'ai souvent vu, les designers arrivent avec des mockups en disant:

        • "ca c'est vachement mieux comme design, il faut absolument l'implementer".

        Les devs regardent d'un oeil dubitatif en se disant:

        • "je dois VRAIMENT implementer ce truc parceque ce gars qui se dit designer arrive avec un joli dessin me dit de le faire ou je dois corriger la myriade de bug que j'ai ou de feature cool que j'aimerai bien mettre. Voyons voir je suis paye pour ca? Non. Je vais donc faire ce qui m'interesse et m'amuse car c'est mon temps libre a moi!"

        Maintenant un designer qui va rentrer dans le code GUI (normalement bien separe :P) et produire un truc testable ca ca aurait de la gueule mais non non c'est un artiste pas un codeur. Que son design soit implementable ou pas … ca il s'en fout passablement lui c'est un artiste.

        • [^] # Re: peut en en deduire

          Posté par . Évalué à 5 (+5/-2).

          mais non non c'est un artiste pas un codeur.

          Ouais, en fait tu acceptes que les programmeurs soient nuls en design, mais tu voudrais que les designers soient capables de programmer…

          • [^] # Re: peut en en deduire

            Posté par (page perso) . Évalué à 9 (+7/-0).

            Un designer a appris à utiliser des outils informatique pour plus dessiner sur un papier, non?
            Ben de nos jours, par exemple pour un site web il vaut mieux savoir faire un peu de CSS, ça s'apprend aussi.
            On ne lui demande pas de faire la logique du site ni de programmer les caches du CPU, juste un peu de CSS par exemple (le truc magique qui fait qu'on sépare contenu et contenant), et un codeur a dû apprendre CSS aussi, bref égalité.

            Après, si on part sur de la mauvais foi avec un truc statique alors qu'un design doit être testé sur différents scénario, il y a une grosse incompréhension : quand un développeur a besoin d'un designer, ça sous entent un designer pour logiciel ou site, pas un un design pour livre. Faut-il vraiment l'expliciter?

            Bref, des développeurs sont nuls en design mais connaissent CSS, les développeurs demandent juste qu'un designer connaissent ses outils pour faire du design informatique (CSS la plupart du temps de nos jours, voire du QtQuick), est-ce si horrible à demander?

            Parce que non, un codeur qui va passer plein de temps à implémenter un design statique n'est en fait pas aidé, et ça va juste permettre au designer pas doué (pour ce domaine, pour le reste on sait pas) de se victimiser "j'ai été mal reçu", alors qu'il aurait été aussi bien reçu qu'un codeur qui ne connaît pas ses outils et propose un patch impossible à maintenir. C'est une fausse proposition d'aide. Ce que tu argumentes démontre le problème de compréhension plutôt qu'autre chose, sur ce qu'est une aide. Je te rassure, c'est pareil à d'autres endroits non informatique quand des gens réagissent "ton aide, ben en fait ça n'aide pas" quand es gens sont fier de vouloir aider mais qu'accepter cette aide demande plein de temps de gestion, les gens râlent "mais il ne veulent pas de mon aide" sans chercher à comprendre où ça coince. Non, toute aide n'est pas utile.

            Note : j'ai déjà croisé quelques designers "modernes", qui ont su s'adapter aux outils modernes et proposer des designs informatiques, sans se dire "développeurs". bon, par contre pas libristes, on ne peut pas tout avoir :), un designer compétent et libriste, c'est rare.

          • [^] # Re: peut en en deduire

            Posté par . Évalué à 8 (+7/-0).

            Dans une autre branche comme l'impression (le "print"), un imprimeur n'acceptera pas que son graphiste n'ait aucune connaissance en impression et qu'il lui refile un document mal préparé.

            Pour un designer d'interface c'est pareil. On lui demande d'être un minimum capable de comprendre les rudiments d'une bibliothèque graphique pour comprendre les contraintes, les limitations et avoir un échange technique convenable.

            Dans tous les métiers "artistiques", il y a nécessairement un peu de technique à assimiler. C'est d'autant plus important quand on travaille dans des équipes restreintes.

          • [^] # Re: peut en en deduire

            Posté par . Évalué à -1 (+1/-4). Dernière modification le 16/11/18 à 11:46.

            Ben en meme temps il y en a un qui a pondu quelque chose, le dev, et l'autre … rien?

            Donc le dev ayant FAIT quelque chose a en effet nettement plus de credibilite que l'autre qui n'a RIEN fait…

        • [^] # Re: peut en en deduire

          Posté par . Évalué à 2 (+1/-1).

          "ca c'est vachement mieux comme design, il faut absolument l'implementer".

          Ça ce n'est pas un travaille d'UX. L'UX c'est une méthodologie. Ça demande à trouver des utilisateurs (c'est déjà pas simple), à leur faire tester différentes choses sur un certains temps. Au final tu reçoit un document qui dit :

          1. Telle action ne semble pas évidente pour les utilisateurs
          2. On a essayé ça et ça, il semble que le premier marche mieux

          Pour l'ensemble du logiciel. C'est déjà un taff en soit sans avoir besoin de coder. Si tu penses en tant que développeur que la démarche n'est pas bonne (une vie qui n'a pas était tentée, un panel d'utilisateurs pas représentatif) c'est autre chose. Mais c'est une science pas un art.

      • [^] # Re: peut en en deduire

        Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+4/-1).

        c'est l'accueil qui ne leur est pas favorable

        "Reference needed".

        Nan, parce que bon dans les stats que j'ai, le plus classique (quand on a une personne qui veut bien participer, ce qui est déjà rare) est (oui, certes, la je ne files pas de lien non plus, ok ok…) :
        - Voila un super design, je vous laissent coder la chose
        - Super, mais marche pas bien dans le cas X et un retour utilisateur est Y, peux-tu adapter?
        - Nan mais c'est quoi cette demande, mon design va très bien et je ne compte pas le changer, car ni envie d'être critiqué ni le temps à gérer vos remarques puériles qui me remettent en cause, l’accueil est vraiment mauvais ici je me casse.

        Bref, la ça donne l'impression de victimisation dès que l'accueil n'est pas "super, on prend tout comme ça et on adapte tout le reste pour ce design", les projets que je connais cherchent au contraire de designers (=designers acceptant les contraintes d'autres développeurs et les retours utilisateurs).

    • [^] # Re: peut en en deduire

      Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+7/-4). Dernière modification le 18/11/18 à 09:21.

      Et les utilisateurs, donc ? À l'époque révolue où je perdais mon temps sur Mastodon, à chaque fois que je postais une capture de Pétrolette, il se créait carrément des fils de discussion entiers sur le mode "c'est moche, je l'utiliserai si c'était plus joli, mais c'est moche" d'où ne ressortait ja-mais aucune proposition concrète.

      Note qu'il y a un système de thème, et que les couleurs sont implémentées en variables, toutes rangées proprement dans un fichier CSS d'une douzaine de lignes, donc fabriquer un thème revient à changer ces couleurs.

      Alors l'artiste contrarié(e) qui vient me parler du "design" (pff) de mes trucs sans être foutu d'articuler une proposition autre que "c'est moche" je lui rappelle l'URL du dépôt et l'invite poliment à aller se faire voir ailleurs, parce que d'abord et d'une j'en ai rien à taper de son ressenti esthétique de mes deux (son attitude en soi est une faute de goût, donc raté pour la leçon d'élégance, ça ne présage rien de bon) et que deuzio il a qu'à se sortir les doigts et montrer au monde ébloui sa vision de la beauté fonctionnelle :)

      • [^] # Re: peut en en deduire

        Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+2/-0). Dernière modification le 19/11/18 à 20:23.

        Et sinon, tu veux de l'aide pour faire un design "moderne" à Pétrolette ?
        Tu as 10 min pour en discuter avec un potentiel contributeur ?

        • [^] # Re: peut en en deduire

          Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 20/11/18 à 07:26.

          Beuh, moi je le trouve pas ringard (le contraire de moderne, alors toi aussi t'es de l'école "insulter le client direct" ? Ça va, je déconne ;)) moi, mon "design" (grr, je sais pas pkoi ce barbarisme m’exaspère en ce moment) le truc, c'est que les utilisateurs tiennent à leur rapport contenu / lisibilité ; si toi aussi tu envisionnes une interface plus "aérée" mais où (duh) on accède à moins de contenu, ça risque de pas leur (ils doivent être 3 quand il fait beau) plaire.

          Note qu'on peut aussi rendre ces détails paramétrables.

          Note également le nom "Pétrolette" qui dénote un état d'esprit comment dire, conscient de sa propre désuétude (c'est un agrégateur RSS, une techno vieille comme le web) ou au moins c'était l'idée.

          Bien sur que je suis OK (ravi, tu parles) pour en discuter, si tu veux tu peux créer un ticket de support sur le dépôt, et on commencera à papoter dans les commentaires, bienvenue !

      • [^] # Re: peut en en deduire

        Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+6/-1).

        À l'époque révolue où je perdais mon temps sur Mastodon, à chaque fois que je postais une capture de Pétrolette, il se créait carrément des fils de discussion entiers sur le mode "c'est moche, je l'utiliserai si c'était plus joli, mais c'est moche" d'où ne ressortait ja-mais aucune proposition concrète.

        Je n'utilise plus Mastodon mais… pour une fois je suis d'accord avec les commentaires qui en ressortent. Et parce que je ne suis pas un chien qui va te dire « c'est moche » sans précision, voici une liste personnelle et non exhaustive de ce qui ne va pas, selon mon avis personnel.

        La première chose que je remarque, c'est qu'il y a tellement de détails qui ne vont pas que c'est long et fastidieux d'en faire la liste, ce qui limite effectivement l'envie de faire des propositions concrètes. En gros, le problème c'est que tu ne respecte pas les règles classiques de design et d'ergonomie, ce qui fait qu'en arrivant sur ton site on est perdus dans son interface.

        Et donc, sous Linux Mint 19 avec un Chromium à jour et sans ordre précis :

        • Les boutons ne ressemblent pas à des boutons.
        • Les styles des différents composants est incohérent selon les composants.
        • Le système d'onglets, je n'ai pas compris à l'origine que c'était des onglets, et une fois que j'ai compris ça je pensais qu'ils ne s'appliquaient qu'à la première colonne.
        • Les marges sont incohérentes : parfois elles sont presque inexistantes (autour du titre, des images, des textes dans les listes), parfois elles sont classiques (onglets), parfois elles sont énormes (boutons de gestion des colonnes).
        • Dans les colonnes, le texte et l'image sont déséquilibrés.
        • Pourquoi il y a une grosse bordure pointillée autour des boutons de gestion des colonnes ? J'imagine que s'il y a un élément de design spécifique c'est que ça correspond à un comportement spécifique, non ?
        • Au survol des éléments de liste, le texte devient rouge sur fond sombre, ce qui est difficile à lire.
        • L'icône « pointillés verticaux » de déplacement d'un bloc-flux n'est ni une icône standard pour ce genre de manœuvre, ni à un endroit habituel pour ce faire.
        • Pourquoi l'icône de repliement du flux n'apparait qu'au survol du titre à la place de l'icône du flux ?
        • Les zones d'action sont parfois énormes (bouton d'ajout d'un flux), et parfois microscopiques (suppression d'un onglet)
        • (onglet « music ») Il n'y a aucune différence claire entre un bloc de flux déplié et un bloc de flux vide.
        • Le design est incohérent avec lui-même : par exemple les croix de fermetures sont différentes selon le contexte (celle des onglets, celle des popins).
        • Pour ajouter un flux j'ai une icône « lampe torche ». Ce n'est pas un symbole habituel ou évident, il n'y a pas de tooltip pour me dire ce que fait ce bouton, donc je ne sais pas ce que peut faire cette action.
        • Les boutons ont une largeur incohérente : parfois le bouton est adapté à une largeur d'interface (ajouts de colonnes, types de flux dans la popin), parfois il est adapté au contenu (boutons d'annulation / validation de la popin).
        • Pourquoi les boutons d'édition / suppression / sélection d'un flux ne s'affichent qu'au survol du bouton « rafraîchir » ?
        • D'ailleurs, qu'est-ce que « sélectionner un flux » et pourquoi cette icône ?
        • Dans les titres des flux, le texte de l'URL est décentré vers le haut, mais les icônes de flux et de rafraichissement sont décentrées vers le bas.
        • On est vraiment censés lire les prévisualisations du contenu des éléments des flux dans des tooltips (en plus elles ont le design standard du système, qui est incohérent avec le reste de ton style).

        Voilà, je pourrais continuer mais je pense que c'est déjà suffisant

        La connaissance libre : https://zestedesavoir.com

        • [^] # Re: peut en en deduire

          Posté par (page perso) . Évalué à -4 (+0/-6).

          Bon ben voilà, bon exemple de message de touriste, excessif et bordélique, où se mélangent affirmations péremptoires, contradictions, mauvaise volonté agressive, donnage de leçon de débutant, et absence totale de proposition.

          La première chose que je remarque, c'est qu'il y a tellement de détails qui ne vont pas que c'est long et fastidieux d'en faire la liste, ce qui limite effectivement l'envie de faire des propositions concrètes.

          Wait, t'as pas compris, ça marche pas comme ça. Si t'as "pas envie de faire des propositions concrètes" c'est pas la peine d'expliquer pourquoi, hein :) ça marche comment pour toi, cette arrogance paternaliste ? Je pourrai te paraphraser en te disant que ton message ne donne pas du tout envie de bosser avec toi, surtout si ça suppose de commencer par t'expliquer la vie ; demande à ton grand frère comment ça marche, le dialogue entre adultes qui travaillent.

          Déjà, un truc qui commence par "tu ne respecte pas les règles classiques de design et d'ergonomie" est assez mal parti, alors si en plus cette affirmation péremptoire est non seulement pas développée, mais suivie d’éléments de liste du genre "je comprends pas comment ça marche" et "j'aime pas" comment dire, c'est poubelle direct.

          Déjà, on parle de quelque chose de visuel, d'image, ça mange pas de pain d'envoyer une capture, c'est comme ça qu'on reconnaît les critiques sérieuses formulées par les gens du métier au fait, les gens, hein ? Parce que bon, une phrase du genre "Dans les colonnes, le texte et l'image sont déséquilibrés." est inutile, c'est pas sérieux, on ne parle pas comme ça quand on veut faire avancer un truc. Déséquilibré comment, trop d'image, trop de texte ? Pour ta gouverne, Il y a un boulot énorme de fait sur cette cellule et le rapport entre les deux objets texte et image, un peu plus de boulot que ce que t'a coûte la rédaction de ton message foutraque et bourré de fautes.

          Il est assez évident que le mec qui balance ce genre de liste incohérente ne le fait pas pour faire avancer le projet, mais pour entendre sa propre voix ; pourquoi perdre son temps à lui répondre ? Il finira par comprendre, ça viendra avec le temps, ressource dont je ne dispose pas à volonté.

          J'ai pas non plus vocation à expliquer aux néophytes le fonctionnement d'un onglet ou le concept de menu, là on part de trop bas, quoi :) certains outils doivent être utilisés pour être compris, à un moment il faut faire preuve d'humilité et de bonne volonté, sinon ça marche pas, c'est pas nouveau comme concept hein.

          Il y a des utilisateurs derrière, avec de vrais retours, je préfère travailler pour ceux-là.

          • [^] # Re: peut en en deduire

            Posté par (page perso) . Évalué à 9 (+7/-0).

            Non mais tu fais bien ce que tu veux de mes retours, comme dit en début de message, il n'engage que moi… Mais c'est sûr que si tu n'attends que des retours de professionnels du milieu avec des contre-propositions de design, il ne faut pas demander l'avis des gens. Parce que ce n'est pas comme ça que fonctionne le logiciel libre, tu es mainteneur de ton application, c'est à toi d'en assurer la maintenance, pas d'exiger que toute critique se fasse à grands coups de screenshots (ce qui ça aussi prends du temps, figure-toi que les gens qui veulent utiliser ton application n'en ont pas forcément).

            C'est d'autant plus dommage que j'ai essayé d'être factuel : je n'ai jamais critiqué ce qui est du ressenti pur, comme les polices ou les couleurs (tant que les couleurs sont lisibles). De plus, il y avait une proposition en creux derrière chaque point que j'ai soulevé ; je n'ai pas le temps tout de suite mais je peux tout à fait te les expliciter. Tout ce que je dis, c'est ce qui m'est passé à l'esprit en arrivant sur ton site. Notamment le coup des onglets : aussi mal que ça puisse te faire, je n'ai véritablement pas compris du premier coup que c'en était. Ce n'est pas pour ça que je saurais te dire exactement ce qu'il faut corriger pour améliorer ça.

            Je n'ai pas le temps maintenant, mais je le prendrai volontiers dans la journée pour expliciter chaque proposition derrière chaque ligne.

            Après, libre à toi de faire comme toute personne de bonne volonté face à une critique plus détaillée que « c'est moche » : tu reprends les points, et tu décides si :

            • C'est effectivement un problème et tu le corriges (et tu n'as pas à attendre que la personne le fasse pour toi, c'est ton logiciel après tout),
            • C'est effectivement améliorable mais trop compliqué / trop spécifique / whatever donc ça restera en l'état,
            • C'est volontairement comme ça et merde

            C'est ce que j'ai appliqué comme méthode pour mon propre site, et il me semble que ça a pas mal fonctionné, alors que mes compétences en design sont proche du 0 absolu.

            Bref, c'est d'autant plus dommage que tu te braques comme ça que je suis intéressé par un bon lecteur de flux RSS.

            PS : je veux bien que tu m'expliques en quoi mon message est « bourré de fautes ». Antidote me détecte :

            • « respecte » sans s
            • « Mastodon », « ja-mais » (dans ta citation), « popin » comme mots inconnus
            • « rafraîchir » en orthographe traditionnelle et pas rectifiée
            • Des virgules manquantes après « flux » et « continuer »
            • Une majucule en trop (ou un point manquant) au niveau de « il ».

            La connaissance libre : https://zestedesavoir.com

            • [^] # Re: peut en en deduire

              Posté par (page perso) . Évalué à 0 (+0/-2).

              Non mais tu fais bien ce que tu veux de mes retours

              Ben j'ai quand même mis à jour quelques tooltips, et certains éléments n'en comportaient même pas (glups) de fait.

              Je n'ai pas le temps maintenant, mais je le prendrai volontiers dans la journée pour expliciter chaque proposition derrière chaque ligne.

              Ça c'est gentil, prenons un cas réel : Quand tu demandes

              Pourquoi les boutons d'édition / suppression / sélection d'un flux ne s'affichent qu'au survol du bouton « rafraîchir » ?

              C'est pour gagner de la place, c'est un menu. Afficher ces 4 actions pour chaque flux, sur une page de 30 flux, c'est méchamment redondant ; l'action primaire est de rafraîchir le feed, les autres actions lui sont secondaires ; c'est un choix d'implémentations fait après de multiples autres essais, les utilisateurs semblent s'en sortir. Tu as une autre idée pour afficher tous ces contrôles ?

              Le bouton avec l’icône "lampe de poche" ne sert pas à ajouter un flux (ça c'est le bouton OK du dialogue) mais à le chercher sur le site web. Maintenant, ça pourrait être une autre icône, certes.

              J'ai l'impression persistante qu'à part des choix de couleur (or comme je l'ai dit, tout le monde peut se faire son thème, d'ailleurs j'aimerais bien de l'aide pour le thème clair "jour" que je n'utilise pas, mais personne n'a pris la peine d'en faire un) tous tes autres items sont de ce tonneau : Il suffit d'utiliser un peu le truc (ou carrément lire la doc) pour piger pourquoi c'est comme ça.

              C'est ça que je voulais pointer à propos de ton message. Il y a un boulot énorme de fait autour de l'ergonomie de pétrolette, qui est modulaire (c'est censé s'afficher partout) et dont aucune instance (au sens: disposition des éléments d'un utilisateur à un autre) ne se ressemble.

              Alors se prendre au petit matin une liste comme ça, qui commence par "c'est tellement le brun que je sais pas par où commencer" et se termine par "yen a encore plein comme ça mais t'as pigé déjà que c'est un vrai feu de poubelle ton truc" (en substance) ça fout un peu la rage, et donne envie d'étirer ses jambes de pamphlétaire amateur.

              Je suis désolé pour ma réaction peut-être (sûrement) un peu violente, et te souhaite sincérement une bonne journée.

              PS : je veux bien que tu m'expliques en quoi mon message est « bourré de fautes ». Antidote me détecte :

              Ben apparemment Antidote ne gère pas les (quelques ; bourré de fautes est plus qu'exagéré, c'est vrai, mais bon moi aussi fallait bien que je charge la barque) fautes de pluriel :)

              • [^] # Re: peut en en deduire

                Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+4/-1).

                Et donc, comme promis. Je pars du principe d'ergonomie classique qu'il vaut mieux éviter de trop surprendre l'utilisateur à la fois par des conventions spécifiques et inutilisées ailleurs, et par des différences de conventions au sein de la même application.

                • Les boutons ne ressemblent pas à des boutons. → Le concept « texte avec une bordure épaisse arrondie et seulement cette bordure qui change au survol » n'est pas une représentation habituelle d'un bouton, ça finit par se comprendre mais c'est un élément de confusion. Il vaudrait mieux se rapprocher d'un design plus classique (notamment avec l'intégralité du bouton qui réagit au survol).
                • Les styles des différents composants est incohérent selon les composants. → Tout est dit, il faudrait harmoniser ton design. Un exemple parmi d'autres : les boutons des select ne ressemblent pas aux autres boutons.
                • Le système d'onglets, je n'ai pas compris à l'origine que c'était des onglets, et une fois que j'ai compris ça je pensais qu'ils ne s'appliquaient qu'à la première colonne. → Tes onglets ressemblent eux à des boutons classiques en flat design. La barre d'onglets n'a rien qui indique où s'arrête le contenu des onglets (cadre autour du contenu, ou simple ligne pour délimiter la largeur de la zone d'onglets). Il faudrait au mois ça pour que ça devienne évident que ce sont des onglets et quelle zone ils pilotent.
                • Les marges sont incohérentes : parfois elles sont presque inexistantes (autour du titre, des images, des textes dans les listes), parfois elles sont classiques (onglets), parfois elles sont énormes (boutons de gestion des colonnes). → Tout est dit, les marges n'ont pas besoin d'être identiques, mais cohérentes entre elles : là on a un mélange de design très serré (marges étroites) et aéré (marges larges).
                • Dans les colonnes, le texte et l'image sont déséquilibrés. → Typiquement dans le flux « NYT > WORLD » : les images sont hautes et le texte petit avec une marge étroite, donc les tuiles pour chaque élément du flux sont principalement constituées de vide. C'est moins choquant avec le flux du Monde (mais l'est d'autant plus que ton écran est grand). Ça contraste bizarrement avec les flux « World News » de la colonne centrale du groupe « news » qui n'ont pas d'images donc sont très serrés.
                • Pourquoi il y a une grosse bordure pointillée autour des boutons de gestion des colonnes ? J'imagine que s'il y a un élément de design spécifique c'est que ça correspond à un comportement spécifique, non ? → Sémantiquement, un design particulier ↔ une fonction particulière. Là je ne comprends pas si ces éléments ont une fonction spécifique, pour moi le design est donc trop particulier, à harmoniser.
                • Au survol des éléments de liste, le texte devient rouge sur fond sombre, ce qui est difficile à lire. → C'est plus gênant sur l'ordinateur du boulot. Globalement, le rouge attire l'œil mais est difficile à lire (que ce soit en texte ou en fond)
                • L'icône « pointillés verticaux » de déplacement d'un bloc-flux n'est ni une icône standard pour ce genre de manœuvre, ni à un endroit habituel pour ce faire. → Je m'attendais plus à une icône avec des flèches dans les 4 directions, ou tout simplement à pouvoir déplacer le bloc en le saisissant n'importe où dans son en-tête, ce qui est un comportement classique.
                • Pourquoi l'icône de repliement du flux n'apparait qu'au survol du titre à la place de l'icône du flux ? → On a des fenêtres partout dans nos OS, et je ne connais pas d'autre exemple de fenêtre dont la gestion de la taille se trouve au survol de l'icône principale. D'habitude c'est le groupe d'icônes à droite (Windows, pas mal de WM Linux) ou à gauche (Mac, quelques WM Linux).
                • Les zones d'action sont parfois énormes (bouton d'ajout d'un flux), et parfois microscopiques (suppression d'un onglet) → Une harmonisation de ce point serait moins surprenante pour l'utilisateur.
                • (onglet « music ») Il n'y a aucune différence claire entre un bloc de flux déplié et un bloc de flux vide. → Avec un indicateur pertinent, l'utilisateur pourrait savoir immédiatement si un bloc est vide ou simplement replié.
                • Le design est incohérent avec lui-même : par exemple les croix de fermetures sont différentes selon le contexte (celle des onglets, celle des popins). → Il suffirait d'en choisir un et de l'utiliser partout.
                • Pour ajouter un flux j'ai une icône « lampe torche ». Ce n'est pas un symbole habituel ou évident, il n'y a pas de tooltip pour me dire ce que fait ce bouton, donc je ne sais pas ce que peut faire cette action. → Suite à ton dernier message : le symbole universel pour la recherche, c'est une loupe, pas une lampe torche. En utilisant un symbole spécifique, tu casses le langage commun et rends ton interface moins intuitive.
                • Les boutons ont une largeur incohérente : parfois le bouton est adapté à une largeur d'interface (ajouts de colonnes, types de flux dans la popin), parfois il est adapté au contenu (boutons d'annulation / validation de la popin). → Là encore c'est une simple question de cohérence : choisir un comportement et l'appliquer partout.
                • Pourquoi les boutons d'édition / suppression / sélection d'un flux ne s'affichent qu'au survol du bouton « rafraîchir » ? → Suite à ton dernier message : le « … du bouton "rafraîchir" » était important à prendre en compte aussi. C'est typiquement le genre de boutons qu'il est pertinent de masquer en fonctionnement normal pour éviter de surcharger l'interface, mais que je ne m'attends pas à retrouver au survol de ce bouton en particulier. Ça me semblerais logique de les avoir au survol de l'en-tête du flux, ou sous un bouton « actions ».
                • D'ailleurs, qu'est-ce que « sélectionner un flux » et pourquoi cette icône ? → C'est une vraie question. J'ai essayé de cliquer dessus, la seule différence que j'ai vu c'est que l'icône carrée (peut-être une case à cocher, mais hors de tout contexte c'est difficile à dire) est devenue une icône « sélectionné ». D'ailleurs, si c'est vraiment une case à cocher, une fois cochée l'icône devrait être « case à cocher sélectionnée » (avec le cadre donc) et pas celle-ci.
                • Dans les titres des flux, le texte de l'URL est décentré vers le haut, mais les icônes de flux et de rafraichissement sont décentrées vers le bas. → Un alignement cohérent rends immédiatement le design plus propre et lisible. J'en profite pour noter qu'en mode mobile, lesdites icônes sont complètement collées au bord inférieur du titre.
                • On est vraiment censés lire les prévisualisations du contenu des éléments des flux dans des tooltips (en plus elles ont le design standard du système, qui est incohérent avec le reste de ton style). → Là c'est un problème d'ergonomie : si on passe au survol sur un élément de flux, on a une tooltip qui affiche un résumé. C'est tout petit, dans un style incohérent avec le reste, difficile à lire parce que très vite trop long (cf le flux du Monde) et à ma connaissance inutilisable sur mobile.

                Concernant le reste de ta réponse :

                • Les attaques personnelles ou sur l'orthographe ne sont jamais une bonne réponse, ça ne sert qu'à te décrédibiliser.
                • Je n'ai jamais critiqué les élément de design qui relèvent des gouts et des couleurs (choix des couleurs, des polices, etc). Le seul cas où je parle de couleur c'est pour signaler un défaut de lisibilité.
                • « Il suffit d'utiliser un peu le truc (ou carrément lire la doc) pour piger pourquoi c'est comme ça. »→ L'ergonomie, c'est précisément s'arranger pour que le lecteur n'ait pas à utiliser le truc ou pire, lire une doc (protip : personne ne lit jamais aucune doc s'il n'est pas obligé de le faire) pour comprendre comment ça s'utilise. Surtout sur des éléments de vocabulaire graphique qui sont utilisés par absolument tout le monde. C'est d'ailleurs précisément ce que te disent les lecteurs qui te répondent « c'est moche » : ça signifie par là que quelque chose dans ton interface ne leur donne même pas envie d'essayer.
                • « Il y a un boulot énorme de fait » → C'est un argument de quantité, pas de qualité. Si c'était la même chose, depuis le temps ça se saurait – là encore, sortir ce genre d'argument te dessert plus qu'autre chose.

                Une autre combine que j'utilise quand j'ai absolument besoin de faire un design, c'est d'aller voir ce qui se fait ailleurs : sur ce site par exemple, ou sur des sites qui ressemblent à ce que je veux faire, ou sur l'un ou l'autre des innombrables frameworks de composants qui existent. Alors j'ai rarement quelque chose d'original, mais au moins je suis à peu près certain que ça va être clair et compréhensible pour tous mes utilisateurs, et qu'ils ne seront pas perdus, même les nouveaux.

                La connaissance libre : https://zestedesavoir.com

                • [^] # Re: peut en en deduire

                  Posté par (page perso) . Évalué à -1 (+1/-4).

                  Tu continues ; dans cette (très longue, ça prend du temps tout ça) liste, les 2 seules remarques valables sont celles de l’icône de recherche (que je vais changer, de fait, allez) et celle du l'aspect identique d'un flux vide et replié, et encore. En fait, un flux n'est jamais vide, il y a une gestion d'erreur derrière (et même devant, j'ai mis une console dans le panel de contrôle) hein.

                  Tout (tout!) le reste est de l'ordre du ressenti esthétique (t'aimes pas mes boutons, dont acte) ou de l'incompétence basique (il faudrait savoir, tu veux attraper le flux pour le déplacer en le "saisissant par son en-tète" ou bien tu veux voir apparaître les actions en "survolant l'en-tète" ? Ces deux requêtes sont contradictoires, tu penses avoir réfléchi au sujet, mais tu as fait autre chose en fait) voire carrément de la malhonnêteté, consciente ou pas (non, quand on sélectionne un flux, le "seul truc qui se passe" n'est pas que la case est cochée, tout le div passe à 50% d'opacité, pour que l'utilisateur comprenne - et il comprend, TKT - que ce flux est sélectionné, non, les éléments de form ne sont pas "incohérents" et les select sont évidemment tous identiques (duh) tu comprends que ça peut énerver l'équipe, ce genre d'erreur factuelle, ou pas du tout ? Elle n'a pas de "limite" la barre d'onglets, tu peux en avoir autant que tu veux, essaie et tu verras ce qui se passe) et encore plein d'autres "c'est incohérent" pour juste dire que t'aimes pas ce choix d'implémentation, je veux dire, tu vas pas l'utiliser, c'est pas ton truc, très bien, et après en plus, tu nous annonces que tu n'est pas designer, du coup ça sert à quoi cette sorte de cours magistral d'"ergonomie", au juste ?

                  Oui, dans certains flux, ya une image et presque pas (voire pas du tout) de texte, et ça peut faire parfois un "déséquilibre". Duh. C'est un lecteur de contenu externe, Pétrolette, je n'ai pas de contrôle sur ledit contenu..?

                  Ah oui, et ta tirade sur les widgets de contrôle des fenêtres des DE, par rapport aux contrôles de l'appli, je te laisse la relire pour comprendre ce qui la rend nulle et non avenue.

                  Tout ce qu'on a là, c'est trois minuscules remarques constructives (merci) noyée dans 3 (ouais, trois) énormes tartines de texte pseudo-pro-mais-en-fait-pas-du-tout, qui peut faire illusion sur des gens qui survolent le sujet (la preuve) mais qui, dés qu'on prend le temps (pff, déjà 13:00) de tout examiner, ne sont guère plus que du bavardage de touriste distrait. Et avec ça, même pas un commit. Soupir.

                  Mais sladi, merci d'avoir démontré mon propos mieux que je ne pouvais le faire moi-même :p

                  • [^] # Re: peut en en deduire

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

                    C'est étrange que « En fait, un flux n'est jamais vide », chez moi les flux « rollingstone.com », « planet.linuxaudio.org » et « dangerousmind.net » du groupe « music » n'ont aucun contenu. Ça doit donc être un bug.

                    Concernant l'équilibre du contenu récupéré par les flux, j'ai utilisé Opera 12 à l'époque, Netvibes, Leed et Tiny Tiny RSS ; aucun d'entre eux ne m'a laissé cette impression de contenu complètement déséquilibré que me donne Petrolette. Bien que eux non plus n'aient pas de contrôle sur le contenu.

                    Je note que malgré ton verbiage, tu ne m'as pas expliqué à quoi servait la « sélection » d'un flux.

                    Je ne vois pas pourquoi je ferais des commits sur ton projet :

                    • C'est ton projet, ce sont tes décisions ergonomiques, à moins d'avoir un cahier des charges précis je ne vais pas changer toute ton ergonomie ? Seul toi peut développer ça selon tes contraintes propres.
                    • Je me fais insulter, puis tu me reproches de ne pas commiter ? Je ne suis pas certain de la cohérence de ton argumentation sur ce point.

                    Enfin, rappelle-toi que pour qu'un projet open-source ou libre ait des contributions, c'est aussi au mainteneur de donner envie de contribuer. Ça implique d'être un minimum ouvert aux critiques et de se rappeler que les contributeurs aussi ont un temps limité. Et que les façons de communiquer de Theo de Raadt ou de Linus Torvalds (avant son mea culpa) ne sont pas des exemples à suivre.

                    La connaissance libre : https://zestedesavoir.com

  • # tout ça pour ça

    Posté par . Évalué à 0 (+4/-5).

    Un designer qui n'évoque comme logiciel libre que VLC, qui n'a rien à en dire, et a pour seule contribution un projet qui débute.

  • # Beau, et utilisable?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+14/-1). Dernière modification le 15/11/18 à 21:47.

    Pour faire un logiciel libre, il faut un développeur, au minimum. Un designer ne peut pas réaliser un logiciel. Donc, on peut avoir souvent des logiciels moches…

    Il y a aussi des logiciels qui évoluent, sans avoir fait de roadmap, au fur et à mesure des besoins. Dans ce cas, on peut avoir des interfaces lourdes et à revoir.

    Mais il y a aussi des logiciels très biens, utilisables. Utilisés par peu d'utilisateurs, mais qui en sont satisfait. Dans ce cas, il n'y a pas de raison de changer. Souvent, on compare des logiciels libres à des équivalents non libres qui sont «intuitifs». Mais intuitif ne veut pas dire ergonomique, et quand on passe des heures à travailler sur un logiciel ce n'est pas ça qu'on cherche: on veut avoir des raccourcis biens pensés, des menus bien rangés, des fonctions avancées et personnalisables, quitte à apprendre le logiciel. Et pour ça le logiciel libre se défend plutôt bien, en tout cas pour les gros projets.

    Bref, ça me saoule quand des UX designer veulent tout revoir pour rendre le logiciel utilisable «par tout le monde», et rendre par là le logiciel inutilisable par leurs utilisateurs initiaux.

    Le problème: les utilisateurs ne veulent plus apprendre.

    Un LUG en Lorraine : https://enunclic-cappel.fr

    • [^] # Re: Beau, et utilisable?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+9/-0). Dernière modification le 16/11/18 à 09:59.

      L'intuitif c'est l'argument le plus nul que je connaisse. C'est « intuitif » parce que les gens ont l'habitude de s'en servir, c'est tout. Il faut voir comment les gens peuvent être perdus devant des nouvelles versions de logiciel dont ils ont trouvé la précédente version pas intuitive mais qui l'était plus que la nouvelle qu'il ne connaissent pas.

      Il n'y a rien d'intuitif, on doit tout apprendre (y compris les trucs qui nous semblent les plus basiques comme voir, entendre, marcher, maîtriser ses sphincters).

      OS préféré Mageia 6 , CMS préféré SPIP suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

    • [^] # Re: Beau, et utilisable?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+12/-1).

      Le problème : les utilisateurs ne veulent plus apprendre.

      voilà, ça c'est fait.

      • [^] # Re: Beau, et utilisable?

        Posté par . Évalué à 4 (+5/-3).

        Hier j'ai découvert ça : https://twitter.com/les_clients
        ( ou https://www.facebook.com/lesclientsofficiel , ou https://www.instagram.com/lesclientsofficiel/?hl=fr
        Choose your poison, c'est pour les agences de com, les sites web c'est has-been )

        Et oui, effectivement les utilisateurs n'ont jamais voulu apprendre, ça n'a rien de nouveau. "L'informatique" a cet effet magique d'éteindre le cerveau des gens lorsqu'ils s'assoient devant un PC… Ils vont apprendre à conduire, à pédaler, à cuisiner… mais sur un ordinateur, non. On clique au hasard, on ne lit pas ce qui est écrit, et si ça fait pas ce qu'on veut : recliquons 10 fois sur le même bouton (ou mieux, une bonne tape sur l'écran !)
        Un sociologue devrait se pencher sur ce phénomène.

        • [^] # Re: Beau, et utilisable?

          Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+3/-1).

          Ils vont apprendre à conduire, ils ne vont pas apprendre la mécanique
          Ils vont apprendre à cuisiner, ils ne vont pas apprendre tous les phénomènes physico-chimiques qui sont derrière la cuisine

          et donc ils vont apprendre à utiliser un ordinateur pour faire ce qu'ils ont à faire, ils ne vont pas apprendre la programmation, l'algorithmie ou le fonctionnement d'un microprocesseur ou d'une puce wifi.

          • [^] # Re: Beau, et utilisable?

            Posté par . Évalué à 8 (+6/-0).

            Ça tombe bien je n'ai pas parlé de (ni ne pensait à) la programmation et toutes ces choses que tu mentionnes.

            Mais quand je vois le nombre d'utilisateurs qui se laissent (laissaient ? ça fait longtemps que j'ai arrêté le support windows bénévole) avoir par l'installation de barres d'outils alors qu'il s'agit d'une case à décocher ou mieux, dernier exemple en date, une amie qui voulait juste retirer son compte Google d'une tablette, mais a réussi à littéralement supprimer son compte Google. Ses emails, ses rdv, tout. Et pourtant je sais qu'il y a 42 messages d'alerte quand on veut faire une manip de ce style mais non… elle a cliqué "suivant", "oui", "suivant", "oui je suis sûre" et pouf. Juste parce qu'elle n'a pas lu. Et les formulaires à remplir : "ça marche pas !" Ok mais c'est écrit juste là qu'ils ne veulent pas d'accents ! C'est ptêt un mauvais design mais si tu sais lire tu t'en sors ! Dans Quora, "moi je n'ai pas l'option pour voir les autres réponses". Je prend le smartphone de l'utilisateur, je scroll, c'est écrit "Cliquez ici pour voir plus de réponses"… Soit j'ai un super pouvoir pour comprendre les IHM, soit ils ne lisent tout simplement pas.

            Bref j'ai eu des dizaines d'exemples de gens qui même pour des manips basiques ne veulent surtout pas s'arrêter 15sec et comprendre ce qui est écrit à l'écran. Chose qu'ils feront pourtant attentivement pour réaliser la recette de leur choix. L'ordinateur fait peur, ça paralyse quelque chose, je n'ai malheureusement pas d'explication ni de stats pour appuyer mes dires mais c'est une expérience que j'ai trop souvent vécue.

            • [^] # Re: Beau, et utilisable?

              Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+5/-0).

              Dans le même genre je suis toujours sidéré par le nombre de gens qui, face à une boîte de dialogue qui leur pose une question avec 2 boutons oui ou non, s'empressent de cliquer sur la croix de fermeture sans lire le message.

              • [^] # Re: Beau, et utilisable?

                Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-1).

                Même genre avec le client qui doit appuyer sur F1 lors du démarrage car il y a un message indiquant que le disque-dur est en train de crever.
                Trois utilisateurs différents, tous appuient sur F1 depuis plusieurs semaines, aucun n'a pris le temps de lire/comprendre/agir.

                1700 € HT pour récupérer les données qui sont au final inexploitables :-)

  • # C'est vendredi...

    Posté par (page perso) . Évalué à 8 (+7/-1).

    Je peux donner Gnome en exemple, ou je vais avoir un karma à -42?

    • [^] # Re: C'est vendredi...

      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-1). Dernière modification le 16/11/18 à 10:22.

      Je peux donner Gnome en exemple

      oui, bon exemple ;-)
      Ils ont des besoins : https://wiki.gnome.org/Design

      Tout comme chez Mageia où il y a :

    • [^] # Re: C'est vendredi...

      Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+9/-0).

      Mouais. Je trouve que justement GNOME est l'un des rares environnements libres qui cherche une cohérence de son interface tout en restant efficace et agréable à l’œil. Après cela ne plaît pas à tout le monde, c'est normal, mais cracher sur leurs efforts à ce sujet me paraît osé.

      • [^] # Re: C'est vendredi...

        Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

        Je plussoie !

        Je suis chaque fois frappé par la beauté de Gnome. Ce n'est pas l'environnement de bureau que j'ai choisi, mais àmha, il est très beau.

      • [^] # Re: C'est vendredi...

        Posté par . Évalué à 3 (+3/-2).

        Oui enfin cela serait bien que Gnome arrete de jouer dans son coin aussi… Parceque cela est coherent chez eux, sur le bureau gnome des qu'une fenetre Gtk3 sort de Gnome elle met le bazar niveau coherence visuel et c'est tres tres penible.

        • [^] # Re: C'est vendredi...

          Posté par (page perso) . Évalué à 8 (+7/-2).

          On peut retourner la chose aussi, si j'utilise une application non GNOME sur GNOME, la cohérence est perdue aussi. Est-ce pour autant que je râle car les applications de KDE (ou VLC, ou Firefox, etc.) ne s'adaptent pas à ce qui se passe sur mon environnement préféré ? Non.

          Par définition, tu ne peux pas obtenir une application cohérente avec KDE et GNOME en même temps. Ou alors au prix d'une conception très complexe car tu dois maintenir deux interfaces en même temps. Pas gagnée.

          Car une cohérence, ce n'est pas juste un thème ou quelques boutons bien placés. C'est aussi l'intégration avec le système comme le menu global ou centraliser la sauvegarde des données comme les contacts de l'utilisateur. C'est aussi le choix des mots dans la traduction comme l'original qui est cohérent. Quand une application X utilise le mot favoris quand le logiciel Y utilise le mot marques pages, cela a une incidence sur l'expérience utilisateur. Puis tu as des petits détails un peu partout sur ce que doit être le look and feel d'une application selon la plateforme. Par exemple pour les formulaires, Qt dresse une liste des différents points de vue : Windows / macOS et KDE : http://doc.qt.io/qt-5/qformlayout.html#details

          Des détails du genre tu en as partout. Si Qt / GTK+ par exemple font des efforts d'abstraction ils ne peuvent tout prendre en charge automatiquement car le développeur doit aussi prendre cela en charge lui même pour de nombreux sujets.

          Et tu le vois, Firefox, LibreOffice, Steam ou Avast par exemple ne s'intègrent pas parfaitement dans aucun environnement d'exécution. Car c'est très très difficile à réaliser. Alors que les applications de Microsoft sont globalement cohérentes entre elles (quand elles ont été rafraîchies), de même pour GNOME, de même pour Apple, etc. Alors que sur chacun de ces environnement, utilise une application multiplateforme quelconque et tu es sûr que l'intégration ne sera pas parfaite.

          D'autant plus que quand tu es multiplateforme, comme Libreoffice ou Firefox, un dilemme se pose. Vaut-il mieux être intégré dans l'environnement de l'utilisateur, quel qu'il soit ? Ce qui est un travail titanesque. Ou vaut-il mieux que l'apparence de l'application soit identique indépendamment de la plateforme sous-jacente ? Ce qui simplifie la vie de son utilisateur en cas d'utilisation du programme dans différents contextes. Ce n'est pas un choix si évident en fin de compte. Comme toujours il faut trouver le compromis acceptable.

          Bref, je ne vois pas de raison de taper sur GNOME là dessus. GNOME a une vision propre de ce que doit être un logiciel GNOME en terme d'apparence et d'intégration. Tout est documenté, il y a des procédures pour établir tout cela et essayer que cela forme un ensemble cohérent. Et tu veux que dans le même temps ils abattent un travail énorme qu'aucun autre logiciel ne fait vraiment. Ni Microsoft, ni Apple, ni Google, ni Mozilla, ni KDE (car oui le logiciel de KDE sous GNOME ne s'adapte pas vraiment à son nouvel environnement non plus) ne font ça par exemple. Cela n'est pas un reproche très cohérent si tu veux mon avis. Ce qui est rigolo étant donné le sujet.

          • [^] # Re: C'est vendredi...

            Posté par . Évalué à 5 (+5/-2). Dernière modification le 16/11/18 à 14:31.

            On peut retourner la chose aussi, si j'utilise une application non GNOME sur GNOME, la cohérence est perdue aussi. Est-ce pour autant que je râle car les applications de KDE (ou VLC, ou Firefox, etc.) ne s'adaptent pas à ce qui se passe sur mon environnement préféré ? Non.

            Je vois que tu n'as pas essaye KDE avec une application Gnome… Car l'application Gnome aura ses propres fenetre. Totalement differente de celle de KDE. L'inverse n'est pas vrai.

            La je ne parle par de HUD gnome ou autre. Non non je parle du truc le plus basique niveau integration. Et la Gnome est tout simplement … le plus mauvais de la classe!

            Du coup, tout le reste n'a rien a voir car je ne parle pas de HUD mais juste de la facon dont les fenetres apparaissent sur mon DE.

            Et tu peux dire ce que tu veux, cela est absolument anormal de la part de n'importe quel logiciel. C'est tres annee 90 d'avoir ses propres dessins de fenetres. Je pense vraiment que un truc comme Gnome peut etre un peu plus moderne…

      • [^] # Re: C'est vendredi...

        Posté par . Évalué à 3 (+3/-3).

        Mouais. Je trouve que justement GNOME est l'un des rares environnements libres qui cherche une cohérence de son interface tout en restant efficace et agréable à l’œil.

        Il y a ceux qui cherchent, et il y a ceux qui trouvent!

        Oui, je suis en Amérique du Nord et on est encore vendredi.
        D'autres questions?

  • # Malheureusement c'est vrai

    Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+3/-3).

    http://openbsd.org

    Plus sérieusement, je pense qu'il y a un gros décalage. Certains oublient que les logiciels libres sont en GRANDE parti développés sur le temps libres des gens. Alors que votre suite office préférée est développée par des employés et des graphistes. Donc souvent ça fait la différence.

    Cela dit, il y a beaucoup d'exceptions. GNOME, c'est propre, c'est assez professionnel dans l'ensemble. Il y aussi des jeux libres de qualité (wesnoth).

    Mais de là faire l'amalgame systématique a tendance à m'agacer. D'ailleurs on donne assez souvent comme excuse « c'est opensource » comme si c'était suffisant pour compenser la « mocheté » de certains projets.

    Par ailleurs, j'ai une fois demandé la documentation (inexistante) d'une bibliothèque opensource dont je ne dirais pas le nom. Le développeur m'a répondu « c'est un projet opensource, c'est pas comme si vous aviez dépensé des milliers pour avoir de la documentation, regardez le fichier d'exemple ».

    l'azerty est ce que subversion est aux SCMs

    • [^] # Re: Malheureusement c'est vrai

      Posté par . Évalué à 4 (+3/-0).

      Il faut savoir que certaines personnes mettent des projets en open source, car ils n'ont aucun intérêt de garder ça dans un coin et qu'ils se disent que ça pourrait servir à d'autres qui ont le même besoin et un peu de motivation pour l'utiliser.
      Et ça peut s’arrêter la, c'est open source c'est tout, aucune garantie ou autre, juste le projet plus ou moins bien fichu.
      Il doit y en avoir des tonnes de projets propriétaires non "grand public" bien moche.

  • # taille des projets

    Posté par . Évalué à 9 (+7/-0).

    Je crois qu'il n'y a pas de distinction libre/propriétaire à ce sujet.

    Il y'a je pense statistiquement des différences entre des projets gérés par un individuel dans son coin et des trucs un peu plus gros et/ou avec un budget conséquent. Il y'a pléthore de petits utilitaires proprios archi moches développés à la base par un gus parce qu'il en avait besoin et ce quelque soit l'OS. Après il y'a aussi des trucs très ergonomiques et bien codés faits par des individuels et des usines à gaz merdiques que ce soit dans le monde proprio (coucou les logiciels de backups ! coucou les boites de dialogues de management pas redimenssionnables de windows !) ou libre.

    J'ai récemment utilisé un MacOS (High Sierra) que j'avais utilisé uniquement de façon sporadiques (i.e. quelques minutes) sur des mac chez des proches. J'ai trouvé l'ergonomie et même l'esthétique assez merdique comparé au gnome que j'utilise quotidiennement par exemple. C'est d'ailleurs marrant de voir que le "dar mode" soit un des points importants que Apple décrits dans la dernière mouture (Mojave). Une partie est probablement due à mon expérience cela-dit et peut-être que si j'avais un Mac que j'utilisais tous les jours je m'y habituerai peu à peu. C'est pourquoi il faut toujours prendre avec une pince de sel les critiques venant de personnes habitués à d'autres environnements.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.