Journal Le VAE n'est PAS un truc de fainéant

Posté par . Licence CC by-sa.
51
24
oct.
2018

Une bonne fois pour toutes : non, un VAE (Vélo à Assistance Électrique) n'est pas un truc de fainéant. J'en ai ma claque d'entendre ou de lire que le VAE c'est un truc de fainéant, que les vrais courageux utilisent des vrais vélos sans assistance etc.

On va tenter d'argumenter, on sait jamais, ça pourrait servir…

  • Déjà ceux qui disent ça disent souvent ensuite "oui bon moi je viens au boulot en voiture, mais si je pouvais venir à vélo, crois-moi, ce ne serait pas un vélo électrique ! Ah non, le VAE c'est pour les fainéants, et moi je suis courageux. Mais bon, là je peux pas venir à vélo, c'est vraiment dommage". Moi qui ai équipé un vélo existant avec une assistance, croyez-moi que même les cyclistes au quotidien sont très très très nombreux à me demander comment on fait, combien ça coûte, plutôt que de me traiter de fainéant.

  • Le VAE est un moyen de transport, pas un sport. Jamais il n'a été revendiqué comme un sport : personne ne milite pour mettre le VAE aux Jeux Olympiques. Et pour les déplacements, il n'a jamais été question de sport non plus. Quand tu marches, personne ne te dit "fainéant ! tu pourrais courir quand même !". Quand tu vois la taille des parkings d'une entreprise et la taille des douches, tu te dis que non, notre société n'a jamais demandé de faire du sport pour venir travailler.

  • L'effort fait sur un VAE est généralement considéré au niveau d'une marche un peu soutenue. Il ne faut pas comparer la distance, mais le temps : 1/2h de VAE c'est "comme" 1/2h de marche. Sauf que tu fais 4x plus de distance et donc t'es moins frustré et donc tu le fais, au lieu de te dire qu'il faudrait que tu le fasses. D'ailleurs souvent les gens disent "Ah mais si j'étais à 1/2h de marche du boulot, oui, j'irais régulièrement à pied, c'est très bon pour la santé de se dégourdir les pattes" => prends un VAE, c'est pareil sauf que tu feras 10km pendant ta 1/2h de marche.

  • La voiture, ça oui, c'est un vrai truc de fainéant. D'ailleurs j'ai fait un classement (tout à fait critiquable) des trucs du plus fainéant au plus courageux, on va voir que le VAE est pas si ridicule. Je me base sur un trajet de 10km pour aller au boulot.

    • La voiture individuelle : Oui, tu visses ton cul dans un fauteuil de chez toi au boulot. On ne fait pas mieux dans le style, sauf peut-être le taxi.
    • Le covoiturage : le cul vissé également, mais tu te donnes des contraintes, tu dois faire un effort pour te détourner de ton chemin, pour adapter tes horaires. C'est pas rien, ça se respecte.
    • Le scooter/la moto : Tu visses ton cul sur une selle (ça change), mais tu te prends le froid, le chaud, la pluie, la buée… ça demande un peu plus de courage au quotidien.
    • Les transports en commun : Là tu devras marcher tôt ou tard entre deux vissages de cul, tout en t'adaptant aux horaires de la compagnie locale. Sauf chanceux extrême, tu dois toujours faire quelques centaines de mètre pour aller à l'arrêt. Et sors ton gros manteau l'hiver, tu en auras bien besoin (alors qu'en voiture, t'en as pas besoin on le rappelle).
    • Le VAE : C'est comme le scooter, sauf qu'il faut pédaler. Pas fort, mais faut pédaler. Résultat, au bout d'1/2h, tu as le cardio qui tourne (j'ai toujours pas mesuré, quelqu'un l'a fait ? Si oui, mets un pouce bleu et laisse un commentaire !!!), tu as envie d'un bon gros verre d'eau, et si t'as pas eu de chance avec Mère Nature, t'as même des auréoles sous les bras.
    • En marchant : Comme le VAE, sauf que en plus tu mets 2 heures pour faire tes 10km. C'est le moral qui manque en général (en plus du temps).
    • Le vélo : Là faut appuyer fort sur les pédales, et aux aléas tu peux rajouter le vent, et les montées (que le VAE te gomme complètement - quand je vous dis que c'est génial !). Tu rigoles pas toujours en vélo quand le trajet est long. C'est agréable quand les conditions sont bonnes, mais le reste du temps, faut beaucoup de motivation (écolo, sportive… chacun ses raisons). Selon les gens 10km se feront avec ou sans douche, c'est une vraie contrainte (surtout le matin en arrivant au boulot).
    • Courir : Là oui c'est la classe, faire 2x10km de course pour aller bosser. Tu forces le respect et tu peux traiter tous les autres de fainéant on te comprendra. Compte 1h douche comprise pour quelqu'un de bien entraîné, les jours de gros embouteillage tu feras pas mieux en voiture.

Alors pourquoi seul le VAE se fait-il railler ainsi ? Pourquoi quand je prends la moto sous la pluie on me dit que je suis courageux, mais le VAE un beau jour on me traite de fainéant ?

Je ne demande pas à tout le monde d'aller au boulot en VAE (chacun fait ce qu'il veut/peut, je m'en fiche profondément), mais au moins comprenez que le VAE n'est pas non plus un signe de déchéance du XXIe siècle.

  • # Hum...

    Posté par . Évalué à 4 (+5/-3).

    Alors pourquoi seul le VAE se fait-il railler ainsi ? Pourquoi quand je prends la moto sous la pluie on me dit que je suis courageux, mais le VAE un beau jour on me traite de fainéant ?

    Et bien prend ton VAE sous la pluie et c'est réglé, CQFD !

    Sinon par rapport à TAE, on en est où ? les utilisateurs se font aussi railler par les trottineurs puristes de l'effort sans assistance ?

    • [^] # Re: Hum...

      Posté par . Évalué à 9 (+7/-0).

      Sinon par rapport à TAE, on en est où ?

      Trottinette à assistance électrique ? Je ne connais pas. Les trottinettes électriques ne sont pas à assistance. Tu appuie sur le bouton ça avance, en fait ça doit même être plutôt dangereux de tenter de pousser quand le moteur est enclenché. Là où le VAE ne fait qu'améliorer ton pédalage. Si tu ne pédale pas, tu n'a pas de moteur.

      • [^] # Re: Hum...

        Posté par . Évalué à 4 (+3/-0).

        Franchement, je suis bluffé par le skateboard et la trottinette électriques. J'utilise quotidiennement des vélos en libre service, et je me suis fait mettre minable l'autre jour par un skateboard électrique. Une semaine après, j'ai discuté avec un mec en trottinette électrique, il m'a dit qu'il avait une autonomie d'un peu moins de 20 bornes.

        Autant, dans les grandes villes, je trouve que la voiture électrique (à part pour la flotte de taxis, utilitaires et autres véhicules spécialisés) est une fausse solution, autant ces appareils là, peut-être plus que le VAE, ont un potentiel énorme : l'encombrement est minimal (on peut le glisser sous son poste de travail), l'autonomie semble correcte pour pas mal d'itinéraires et la vitesse dépasse celle d'un vieux con (bibi) sur son vélo en libre service.
        J'espère que les autorités en France et ailleurs sauront donner un cadre légal pas trop contraignant pour l'utilisation des dits véhicules, quelque chose comme une tolérance s'ils roulent au pas sur les trottoirs, et une circulation autorisée sur la chaussée et les pistes cyclables. Ce serait vraiment dommage de passer à côté d'une solution pareille !

        P.S. là où j'habite, c'est très plat, mais ça ce défend dans les côtes, ces engins là ?

        • [^] # Re: Hum...

          Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

          Oui j'ai accompagné mon patron en TAE (moi en vrai vélo de pas feignant) vers Pigalle, ça commence à grimper, il ne semblait rien sentir. Bon j'irais jamais sur ce genre de saloperie (du moins pas ceux qui roulent à 30 et me dépassent), je vois pas comment on peut s'arrêter en urgence sans continuer tout droit.

          • [^] # Re: Hum...

            Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+4/-1).

            je vois pas comment on peut s'arrêter en urgence sans continuer tout droit.

            On saute?

            Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

            • [^] # Re: Hum...

              Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+1/-2).

              À 30 km/h, tu es sûr ? :-)

              • [^] # Re: Hum...

                Posté par (page perso) . Évalué à 9 (+9/-2).

                Saut, roulade puis démarche de héro tournant le dos à la trottinette se crashe avec une explosion de 12m de haut en arrière plan.

                Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

                • [^] # Re: Hum...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-1).

                  vidz or it didn't happen

                  * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

        • [^] # Re: Hum...

          Posté par . Évalué à 2 (+1/-1).

          quelque chose comme une tolérance s'ils roulent au pas sur les trottoirs

          Pour moi, ça serait le plus logique mais ce n'est pas la direction que semble prendre le gouvernement. Apparemment, les trottoirs seront interdits pour tous: piste cyclable ou route.

          Et non seulement, c'est chiant quand ton plus court chemin est un sens interdit, mais aussi le danger pour la personne sur ce mode de transport (à cause de l'énergie cinétique d'une voiture) est largement supérieur à celui pour un piéton si on permet de rouler lentement sur un trottoir.

          Les 2 problèmes qui vont faire que y'a aucune chance que ça arrive avant de nombreuses années (le temps que la majorité des gens comprenne que pour beaucoup de raisons, l'usage massif de la voiture est un problème):
          * impopulaire pour la majorité des piétons (qui sont plus nombreux)
          * comment tu apprécies la vitesse "rouler au pas" pour la contravention. ça risque d'être à la tête du client.

          • [^] # Re: Hum...

            Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+1/-0).

            comment tu apprécies la vitesse "rouler au pas" pour la contravention. ça risque d'être à la tête du client.

            Sans compter que ceux qui roulent trop vite ne se ferront que rarement verbalisé. Et donc ça sera dangereux la plupart du temps pour les piétons. (C'est valable aussi pour les cyclistes sur les troitoirs)

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

            • [^] # Re: Hum...

              Posté par . Évalué à 2 (+1/-1).

              Et donc ça sera dangereux la plupart du temps pour les piétons.

              Ceci est un préjugé faux (c'est ce que j'essayais d'indiquer dans mon message précédent).

              Faudrait que je retrouve la stat car je sais plus si elle s'appliquait à Paris, ou la France entière.

              Mais elle disait que l'année dernière, il n'y a eu aucun mort de piéton causé par un vélo.
              Alors que de nombreux morts de piétons ou cyclistes par les autres véhicules motorisés.

              Donc, à moins de vouloir sacraliser les piétons, si on veut sauver des vies, il vaudrait mieux ouvrir les trottoirs (dans le cas où y'a pas de pistes cyclables possibles—car il faudrait largement plus le développer--).

              • [^] # Re: Hum...

                Posté par (page perso) . Évalué à 9 (+6/-0).

                Mais elle disait que l'année dernière, il n'y a eu aucun mort de piéton causé par un vélo.

                Parce que si tu blesse les gens, ce n'est pas grave ? Parce qu'à Bruxelles, c'est 5% des collisions concernant les cyclistes qui impliquent un piéton. https://mobilite-mobiliteit.brussels/sites/default/files/2017_bhg_fietsrapport_fr_lr.pdf#page=16

                « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                • [^] # Re: Hum...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+4/-0).

                  https://mobilite-mobiliteit.brussels/sites/default/files/2017_bhg_fietsrapport_fr_lr.pdf#page=37

                  Selon ton document:

                  Gravité :
                  • 8 piétons blessés légers
                  • 8 cyclistes blessés légers
                  • 6 cyclistes et piétons blessés légèrement

                  Donc peu de collisions, et de faible gravité

                  Et en bonus:

                  C’est l’inattention du piéton qui joue un rôle important, il est généralement trop tard pour que le cycliste surpris évite le piéton surgissant subitement devant lui

                  • [^] # Re: Hum...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+11/-1).

                    Alors, en tant que cycliste parisien qui avoue ne pas hésiter à passer (doucement) sur un trottoir si j'ai un gros bénéfice temporel à en tirer, là je m'insurge. Oui il y a un paquet de piétons abrutis qui traversent hors feu rouge, en regardant leur smartphone, et bien fait pour leur gueule s'ils se mangent ma roue, mais non un piéton qui se ferait renverser par un cycliste sur le trottoir n'aurait pas du faire attention !

                    • [^] # Re: Hum...

                      Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

                      Je ne sais pas à qui tu répond et contre qui/quoi tu t'insurges mais je suis (et j'espère que les autres aussi) mais si un vélo emprunte un trottoir, bien évidemment que c'est à lui de faire attention et garantir la sécurité des piétons.

                      Je dirais que les vélos devraient être tolérés sur les trottoirs à faible vitesses…

                      • [^] # Re: Hum...

                        Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

                        Je dirais que les vélos devraient être tolérés sur les trottoirs à faible vitesses…

                        Je dirais que c'est le cas aujourd'hui. J'ai jamais vu un flic mettre une amende à un cycliste sur un trottoir, mais peut-être le ferait-il si il en voit un qui fait vraiment des conneries.

                        • [^] # Re: Hum...

                          Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

                          J'ai déjà eu des flics qui m'ont demandé de descendre de mon vélo ou de rouler sur la route, alors que j'étais au pas entre la route et l'emplacement ou attacher les vélos (Troyes, les municipaux, y'a 12 ans).

                          La connaissance libre : https://zestedesavoir.com

                • [^] # Re: Hum...

                  Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

                  Parce que si tu blesse les gens, ce n'est pas grave ?

                  Il me parait évident que la gravité (mais pas forcement la quantité) des blessures est proportionnel au pouvoir mortifère du moyen de déplacement.

                  Et en cela, celui des voitures, motos et scooter est largement supérieur.
                  Et donc au global on serait plus gagnant de protéger tous les autres modes de déplcement de ceux-ci…

                  A mon avis, il vaut mieux, par example, 1000 personnes qui se foulent une cheville (peu de séquelles probables) que 10 qui se cassent une jambes (plus de séquelles probables).

                  PS: En fait, je suis intimement convaincu que les lois devrait être adaptés en fonction de l'énergie cinétique du mode de transport.

              • [^] # Re: Hum...

                Posté par . Évalué à 5 (+3/-0).

                Mais elle disait que l'année dernière, il n'y a eu aucun mort de piéton causé par un vélo.

                En 2017, le total est de 4 piétons tués lors d'une collision avec un cycliste, dont 3 à Paris (dont un cas où le cycliste était prioritaire).

                Et ce tweet parle de 2016 comme étant l'année du précédent record (égalé en 2017, donc) : 4 morts.
                Bref, le nombre de piétons tués par des cyclistes est très faible, avec cependant une hausse sur les 2 dernières années complètes, qui s'expliquent de 2 façons :
                * À des niveaux aussi bas, le moindre décès en plus ou en moins change totalement les pourcentages (1 mort de moins, c'est -25%) ;
                * l'augmentation de la pratique du vélo entraîne forcément une augmentation des accidents. Ce qu'il faut maintenant regarder, c'est si la hausse des accidents (mortels ou non) est supérieure, égale ou inférieure à la hausse de la pratique cyclable.

          • [^] # Re: Hum...

            Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+4/-1).

            Apparemment, les trottoirs seront interdits pour tous: piste cyclable ou route.

            Cela me semble la décision la plus sage. Ce serait assez fou d'autoriser les gens en véhicules rapides à slalomer entre les piétons, qui incluent en plus les personnes âgées, les parents avec pousette et les handicapés.

            • [^] # Re: Hum...

              Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+0/-1).

              Il suffit de donner priorité aux piétons. Ça marche comme ça au Japon.

              En tout cas ce n'est pas plus fou que d'autoriser des gens en véhicules rapides à slalomer entre les voitures (coucou les motards!).

              Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

              • [^] # Re: Hum...

                Posté par . Évalué à 7 (+7/-2).

                Le truc qui serait encore plus fou, c'est qu'on peigne des lignes blanches sur les trottoirs avec des pictogrammes de vélos au milieu, pour inciter les vélos à rouler dessus, percuter des piétons plein fouet et les insulter copieusement parce que ces connards, ils ne regardent même pas où ils marchent !

                • [^] # Re: Hum...

                  Posté par . Évalué à 2 (+2/-0).

                  Ca existe,
                  Devant chez moi il y a une voie cyclable qui traverse plusieurs régions. Elle passe dans ma ville sur les berges d'une rivière. La moitié est pour les cyclistes, avec un revêtement bétonné donc assez plat pour un vélo. L'autre moitié est réservée aux piétons, Le tout est bien large, suffisamment pour que les vélos se croisent sur la partie cyclable ou que les poussettes fassent de même sur la partie piétonne. Manque de chance la partie cyclable est plus à l'ombre l'été que la partie piétonne. Résultat: les 3/4 des piétons et poussettes marchent ou roulent sur la partie cyclable. Bref c'est un joyeux bordel. La piste cyclable est inutilisable par les VAE (qui roulent à 25 à l’heure sans beaucoup d'effort, avec des pointes à 30 si on appuie un peu plus sur les pédales).
                  Je n'évoquerai pas les pistes cyclables en pointillé, celles qui s’arrêtent à chaque carrefour, les voitures qui s'y garent, les poteaux électriques en plein milieu (j'ai des photos) etc…
                  Je tairais le nom de ma ville par charité.
                  Aujourd'hui c'est clair, le VAE, et le vélo en général fait rarement partie des préoccupation de nos édiles municipaux, il s'agit d'être à la mode et surtout d'apparaitre sur la photo de l'inauguration de la voie cyclable.

          • [^] # Re: Hum...

            Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0).

            comment tu apprécies la vitesse “rouler au pas” pour la contravention. Ça risque d’être à la tête du client.

            Ben “rouler au pas” ça veut dire “à la vitesse d’un piéton” (env. 3km/h, voir moins l’été quand les gens flânent).

            « Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. »

          • [^] # Re: Hum...

            Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

            mais ce n'est pas la direction que semble prendre le gouvernement. Apparemment, les trottoirs seront interdits pour tous: piste cyclable ou route.

            C'est en effet la décision annoncée tout récemment : les trottinettes sur la chaussée ! En tant que vélotafeur, je trouve ça normal que les trotinnettes ne soient pas sur le trottoir : leur vitesse, supérieure à celle d'un vélo, les rend d'autant plus dangereuse (d'autant plus que ce sont de plus en plus des monstres dont le poids tutoie celui d'un vélo mécanique).

            Et non seulement, c'est chiant quand ton plus court chemin est un sens interdit

            Pas vraiment, vu que nombre de rues en sens unique ont des doubles-sens cyclables, utilisables aussi par les trottinettes, donc.

            comment tu apprécies la vitesse "rouler au pas" pour la contravention. ça risque d'être à la tête du client.

            Rouler au pas, ça existe déjà : c'est ce qu'on demande à un cycliste roulant dans une rue/zone piétonne. Et ça correspond en gros à du 6km/h (sachant qu'en-dessous de 4km/h, tu tombes de ton vélo). C'est donc une vitesse qui est très facile à appréhender : si tu vas vraiment plus vite qu'un piéton (4-5km/h), t'es en infraction.

            • [^] # Re: Hum...

              Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

              Pas vraiment, vu que nombre de rues en sens unique ont des doubles-sens cyclables, utilisables aussi par les trottinettes, donc.

              Effectivement, c'est mon plus grand souhait surtout depuis que le gouvernement a annoncé que cela va être encouragé.

              Mais ma remarque tenait compte de cela ;)

              Si je prends mon cas comme example, mon trajet retour est 500m plus long (soit 6km au lieu de 5,5km et sans parler des dénivelés) à cause de sens uniques, là où ça aurait pu être mis en double-sens cyclables. Et cela me fait bien chier car c'est le soir que j'ai une contrainte horaire forte (aller chercher mon enfant sans trop empiéter sur mon horaire de boulot).

              Rouler au pas, ça existe déjà : c'est ce qu'on demande à un cycliste roulant dans une rue/zone piétonne.

              Ok. Ben ça lève encore plus pour moi le doute comme quoi les modes de transport à faible encombrement devraient être tolérés sur les trottoirs s'ils "roulent au pas" ;)

              • [^] # Re: Hum...

                Posté par . Évalué à 5 (+3/-0).

                Ok. Ben ça lève encore plus pour moi le doute comme quoi les modes de transport à faible encombrement devraient être tolérés sur les trottoirs s'ils "roulent au pas" ;)

                C'est objectivement impossible à contrôler et au moindre PV, ça va être la foire a la mauvaise foi. On va quand même pas installer des radars sur les trottoirs…

                Par contre, ils peuvent aussi descendre de leur trotinette/velo et marcher sur le trottoir, ils seront parfaitement tolérés. Et concrètement, ça revient a la meme chose puisqu'ils sont censés ne pas aller plus vite qu'un piéton.

                • [^] # Re: Hum...

                  Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

                  ça va être la foire a la mauvaise foi.

                  Il me semble bien qu'il existe déjà des lois vague, style en matière de conduite automobile on doit "adapter sa vitesse aux conditions de trafic".

                  • [^] # Re: Hum...

                    Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

                    Et c'est une raison pour continuer?

                    • [^] # Re: Hum...

                      Posté par . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 29/10/18 à 19:57.

                      Oui.

                      Les lois sont aussi là pour être interprétées. Ça me fait chier de me faire flasher à 56km/h (2x quand même !!!) par une machine là ou jamais un flic ne se serait dérangé pour me verbaliser parce que comme ça, à l’œil, 56km/h c'est pas forcément visible. Par contre 80km/h, oui, c'est visible. Où est la limite alors ? M'en fout, j'avais qu'à pas dépasser le 50 km/h.

                      Les lois sont faites pour êtres défendues devant un juge, un jury. Pas pour être appliquées par une feuille Excel. Deux personnes différentes ayant fait la même chose peuvent avoir un jugement différent (y compris une relaxe). C'est comme ça, c'est le jugement des hommes et pas des machines.

                      Perso, je préfère.

                      Selon certaines circonstances on jugera que qqu'un à 30km/h sur un trottoir c'est pas gênant, et sur d'autres circonstances c'est à 15km/h que c'est dangereux (va rouler à 15km/h un samedi avant Noël sur les trottoirs du centre-ville).

                      • [^] # Re: Hum...

                        Posté par . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 29/10/18 à 20:31.

                        Ça se tiens.
                        Maintenant, il reste le problème devant la multiplication des lois et des humains par kilomètre carré de trouver et de payer assez de monde capable de connaître la totalité des lois, d'avoir la patience d'écouter chaque cas, voire de mener des enquêtes pour rendre une justice équitable.

                        Plus j'y pense, moins j'ai d'opinions sur le sujet de ce qu'il faudrait faire.

                        D'un côté j'aime le fait que l'accuseur soit celui qui défense le fait que le suspect soit coupable, mais justement, les automates fournissent en théorie et sans compromission cette preuve de manière pseudo-automatique… vraiment, je ne sais pas.

              • [^] # Re: Hum...

                Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

                D'ailleurs, pour rappel, toutes les voies limitées à 30km/h sont par défaut en double sens cyclables.

          • [^] # Re: Hum...

            Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

            c'est chiant quand ton plus court chemin est un sens interdit,

            En même temps, c'est toujours chiant les réglementations, pour ceux qui se font réglementer…

            le danger pour la personne sur ce mode de transport (à cause de l'énergie cinétique d'une voiture)

            Une voiture sur une piste cyclable? Reste les routes, ok, mais bon, les motards et les cyclistes sont dans le même cas, ils n'ont pas non plus de carrosserie. Donc, ils utilisent des équipements plus ou moins contraignants (casques, renforts, etc).

            largement supérieur à celui pour un piéton

            Le problème est que les trottoirs sont aussi utilisés par des handicapés, des enfants et des personnes âgées, public potentiellement plus fragile que la moyenne, et pas forcément capable d'esquiver un véhicule dont le propriétaire à perdu le contrôle ou roule de manière imprévisible.
            Ce qui ne sera pas (en théorie) le cas d'une voiture sur une route, qui offre plus de moyens de signalétique et donc d'anticipation (théorique, encore).

            • comment tu apprécies la vitesse "rouler au pas" pour la contravention. ça risque d'être à la tête du client.

            C'est p'tet justement bien le problème. Pour faire une réglementation équitable, ce genre de choses doit être prises en compte.
            Quant au fait de «rouler au pas»… sérieusement? Quel est l'intérêt de ce genre de trucs si c'est pour aller aussi vite qu'un piéton?

        • [^] # Re: Hum...

          Posté par . Évalué à 9 (+8/-0).

          Pour prendre le vélo quotidiennement (le vrai, pas le truc de fainéant pour rester dans l'esprit de ce journal), je suis très mitigé sur ces trottinettes électriques.
          Clairement elles vont trop vite pour aller sur les trottoirs, mais de ce que j'ai constaté, une majorité des utilisateurs profitent de leur encombrement minimal pour faire n'importe quoi et se faufiler partout.
          J'en ai d'ailleurs fait les frais, une fille qui était pile entre deux voies en sens unique décide de tourner d'un coup à gauche au moment où je la dépassais, sans absolument rien regarder ou montrer son intention. Bien entendu c'était moi le fautif dans l'histoire, le méchant cycliste qui renverse la pauvre demoiselle, en attendant ma roue avant était bien pliée et je me demande dans quel état aurait fini la fille si j'avais été une voiture.

          • [^] # Re: Hum...

            Posté par . Évalué à -3 (+4/-9). Dernière modification le 26/10/18 à 00:13.

            Et du coup, tu as pris combien d'années de tôle, de castration chimique et d'interdiction de garde de tes enfants (passés-présents-futurs) pour agression sexuelle caractérisée et affirmation éhontée des privilèges de ta dominance patriarcale ?

  • # Tout à fait d'accord

    Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+14/-1). Dernière modification le 24/10/18 à 19:49.

    Je n'ai pas de VAE, mais je suis tout à fait d'accord avec toi !

    Par contre, je fais du V tout court pour aller au boulot, et la plupart des gens en VAE pas vraiment habitués à la route ni au vélo, parce que c'est très récent le VAE, et ils sont super dangereux (plus que les autre cyclistes d'ordinaires un peu plus habitués).

    Alors le VAE, je dis oui, c'est un outil merveilleux et j'ai plein de collègues qui habitent loin, et sans ils seraient obligés de prendre la voiture ou 1h30 de bus parce qu'ils sont mal desservis, et c'est vraiment chouette.

    Par contre, si toi gente dame ou homme souhaites investir dans un VAE parce que c'est super bien, mais que tu n'es pas habitué au V tout court, et bien va d'abord reprendre des cours du code de la route. J'en vois au moins un chaque matin qui manque de se prendre une voiture parce que faut bien comprendre qu'en ville, les gens qui n'ont pas de voiture se considèrent bien souvent prioritaires même quand ils ont un feu rouge.

  • # Y'a plus feignant et écolo que la voiture!

    Posté par . Évalué à 10 (+17/-0).

    Et ça s'appelle… le télé-travail \o/ (quoique pour le côté écolo, j'imagine que ça se discute, en fonction de la voiture…)

    Cela dit, moi, quand on me traite de feignasse, je répond que oui, en effet, et que d'ailleurs, quelqu'un qui est feignasse et qui bosse (donc, à un contrat), y'a de bonnes chances que s'il reste, c'est qu'il est aussi efficace qu'un bosseur…
    Pour moi, une feignasse, c'est quelqu'un qui fait un maximum de choses avec un minimum d'efforts. Qualité que je respecte au plus au point, et domaine dans lequel je n'excelle pas assez à mes goûts, vu que je fais parfois bien des efforts pour pas grands résultats… mais, j'y travaille, à optimiser mon temps de travail :)

    • [^] # Re: Y'a plus feignant et écolo que la voiture!

      Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+3/-0).

      Moi j'aimerais bien faire du télétravail. Pas parce que je suis fainéant mais parce que ça m'éviterai de me lever à 6h30 et rentrer chez moi à 19h20. Et oui, c'est aussi ça les inconvénients aussi de vivre en périphérie d'une grande ville et de prendre les transports en commun.

      l'azerty est ce que subversion est aux SCMs

    • [^] # Re: Y'a plus feignant et écolo que la voiture!

      Posté par . Évalué à 7 (+5/-0). Dernière modification le 25/10/18 à 23:55.

      Pour moi, une feignasse, c'est quelqu'un qui fait un maximum de choses avec un minimum d'efforts.

      Tout à fait d'accord ! C'est d'ailleurs pour ça que je me déplace à vélo : le temps de travail que je dois consacrer à mon véhicule est bien moindre que si j'avais une voiture à entretenir (donc le coût annuel moyen est 5.000€-10.000€/an, selon l'Automobile Club).

      Ça rejoint ce qu'Ivan Illich appelait "la vitesse généralisée" : diviser la distance domicile-travail par le temps passé pour faire ledit trajet + les heures passées au travail pour financer ledit moyen de transport. Dans ce calcul, la voiture est largement perdante.

  • # Je plussois

    Posté par . Évalué à 10 (+11/-1).

    En effet, c'est pas pour les fainéants !

    Me femme en fait depuis 5 ans, pour 2 km environ.

    Moi, j'en ai 4.5 jusqu'au taff.
    Du coup, j'ai fini par me décider et j'ai acheté le mien en juin.

    Et je confirme, je suis pas gâté par la nature !
    Mon objectif (ou mon excuse), c'était : ne pas arriver en sueur au boulot, parce que j'ai pas de temps à perdre pour reprendre encore une douche là-bas.
    Mais je transpire quand même, c'est con …
    C'est un peu ma faute, j'appuie sur les pédales !

    En fait, selon le choix, entre éco..normal..sport en gros, le VAE va pousser jusque 20 à 25 km/h. Mais seulement si on pédale.
    Alors, je pourrais me contenter de pédaler le strict minimum, et le vélo pousserait quand même.
    Mais je ne peux pas m'empêcher d'en rajouter …
    Alors je transpire …
    Les difficultés arrivent avec l'hiver. Lumière, température. Il va falloir trouver la bonne façon de s'habiller : pas assez, ça caille. Trop, je transpire encore plus.
    Grâce au réchauffement climatique, j'ai pas encore eu à rouler sous la pluie (ou alors, j'ai repris la voiture …). Mais promis, je le ferai. Ça roule encore moins bien en voiture quand il pleut, alors ça compensera le fait d'être mouillé. D'ailleurs, même quand il ne pleut pas, je mets souvent moins de temps à VAE qu'en voiture.

    Sinon, depuis juin, j'ai 1080 bornes au compteur. J'ai fait 2 pleins de la voiture alors que j'en faisais un par mois au moins. Et il me reste encore la moitié du deuxième plein.
    Évidemment, le vélo sera mort avant que j'ai rentabilisé le coût en faisant moins de plein (peut-être pas le vélo, mais la batterie au moins finira par mourir, c'est dans ses gènes).

    Mais ça fait plaisir de limiter un peu son empreinte carbone, quoi !

    • [^] # Re: Je plussois

      Posté par . Évalué à 2 (+1/-1).

      Ho merde… ce qu'il faut pas lire… mais bon, ça me distrait en vrai, surtout que je suis de mauvais poil depuis lundi (quand Murphy balance une claque dès le lundi matin, en même temps…)

      Mon objectif (ou mon excuse), c'était : ne pas arriver en sueur au boulot, parce que j'ai pas de temps à perdre pour reprendre encore une douche là-bas.

      Bah, tant qu'a prendre une douche, autant n'en prendre qu'une seule. Je sais bien que c'est contre les conventions, mais si tu sais que tu vas prendre une douche au taf, fais ton coup de VAE qui te fait suer, et prends ta douche après… C'est ridicule de prendre la douche avant et après selon moi.
      Après, peut-être que ton n+1 aimera pas l'idée, ça, ça sera une bonne excuse.

      Mon objectif (ou mon excuse), c'était : ne pas arriver en sueur au boulot, parce que j'ai pas de temps à perdre pour reprendre encore une douche là-bas.

      Alors, je m'étais renseigné vite fait sur comment faire de la rando pédestre genre des GR. Il existe ce qu'on appelle le système 3 couches. De mémoire (quelques années, hein):

      • 1 ère couche est un tissu qui colle au corps, et absorbe vachement l'eau;
      • la 2ne est une couche remplie… d'air. Histoire que ça respire, mais sans refroidir;
      • la 3ème est une une couche semi isolante: elle est capable de laisser passer l'air principalement dans un seul sens, mais pas l'eau;

      Ces pistes devraient t'aider à éviter la sueur, et à gagner en confort de manière générale pendant les balades. Un point à noter: ajouter des couches, ça ajoutes juste des inconvénients. C'est au final un peu comme une distro: plus t'as de couches, plus le matos en dessous en sue :D

      Évidemment, le vélo sera mort avant que j'ai rentabilisé le coût en faisant moins de plein (peut-être pas le vélo, mais la batterie au moins finira par mourir, c'est dans ses gènes).

      Tu as une source? Ou c'est juste une habitude héritée des batteries au plomb qui servent juste à démarrer le système thermique?

      • [^] # Re: Je plussois

        Posté par . Évalué à 5 (+4/-0).

        Pour la douche, j'ai pas voulu l'écrire tout à l'heure, mais, quand on est un peu maniaque, on hésite à utiliser une douche d'entreprise …

        Pour les vêtements, oui, ça se trouve, mais faut chercher. Et quand on a pas de boutique bien fournie tout près (Décath, ça va 5 minutes …), on hésite à acheter sur le net sans pouvoir toucher et essayer avant.

        Quant aux batteries, elles ont toutes un nombre de charges/décharges limité. J'ai pas les chiffres en tête, ça dépend de la techno, de quelques autres paramètres (comme la chauffe ou l'usage) et de l'age du capitaine un peu aussi. Mais à ma connaissance, aucune batterie n'est éternelle. P'têt 500 ou 1000 cycles charges/décharges pour celle de mon vélo. Au grand max, tu ajoutes un zéro, c'est peut-être possible, mais certainement pas plus.

        • [^] # Re: Je plussois

          Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

          Quant aux batteries, elles ont toutes un nombre de charges/décharges limité.

          Renault aurait un partenariat pour réutiliser les batteries des Zoé, qui sont manifestement juste louée, afin de réutiliser les batteries en perte d'efficacité pour stocker l'énergie des éoliennes et autre trucs de particuliers.
          Manque de bol, il semblerait que les théories à ce sujet soient fumeuses, les batteries de voitures électriques semblent difficiles à tuer, potentiellement à cause de systèmes nommés BMS pour Battery Management System.

          Tu noteras l'excès de conditionnel, je ne tiens pas tout ça d'articles vérifiables, mais d'une source d'information vivante que j'ai pour collègue depuis quelques mois.
          La ou je veux en venir, c'est que peut-être que justement la techno utilisée est bancale, puisqu'il semblerait que certaines tiennent plus longtemps que prévu.

          Pour le reste, avoir une douche dans sa boîte est un luxe que je n'ai que rarement connu, et les vêtements en question, y'a pas que décathlon dans la vie. En fait, je dirais même qu'on s'en fout du magasin, l'important étant plus de choisir les fringues pour leurs propriétés (1ere couche absorption de sueur, 2nde isolation thermique, 3eme coupe-vent&protection contre la pluie sans pour autant être hermétique… je crois me souvenir d'une matière nommée gortex? sais plus….) que leur marque. Mais bon, c'est juste des trucs que j'ai appris en me renseignant, après tout.

          • [^] # Re: Je plussois

            Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

            je crois me souvenir d'une matière nommée gortex? sais plus….

            Oui, gor-tex est la référence en ce qui concerne l'imperméabilité avec respirabilité (évacuation de l'humidité). Si on veut absolument un truc qui marche bien, c'est ce qu'il faut choisir.

            Mais, bien qu'ils ont leurs propres produits (qu'on trouve peu), leur technologie se retrouvent dans beaucoup de marques.

            Par contre ils ont un gamme technique assez grande et difficile de s'y retrouver pour savoir lequel apporte le plus d'imperméabilité, de respirabilité, de légèreté, de volume une fois plié,…

      • [^] # Re: Je plussois

        Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

        Il existe ce qu'on appelle le système 3 couches.

        A velo, tu produis plus de chaleur et d'humidité et donc le système 3 couche ne l'évacue pas assez vite…

        Un 2 couches est plus adapté.

        • 1ère idem (et la meilleur que je connais est la 1ère couche en laine merinos de la marque IceBreaker qui en plus a le très gros avantage de presque jamais puer. La vendeuse m'avait même glissé à demi-mots que pour les longues randos sur plusieurs jours, elle conseillait de porter même leurs sous-vêtements plusieurs jours pour avoir moins de portage).

        • 2ème de type soft shell (si pas ou très peu de pluie) ou une gore-tex plus ou moins chaude

    • [^] # Re: Pour faire de la route faut un vélo de route

      Posté par . Évalué à 1 (+0/-0).

      Mais je transpire quand même, c'est con …
      C'est un peu ma faute, j'appuie sur les pédales !

      J'appuie aussi sur les pédales, jfais 4,5 km pour aller au boulot tout les jours, il me faut ~10mn le matin plus le soir mais je ne transpire pas au point de le remarquer.

      Faut prendre en compte le poid du vélo aussi, les électriques sont forcement plus lourd, le miens fait moins de 10kg, c'est du décath à 500 balle.

      Vous utilisez quoi comme vélo ?

      Allez tous vous faire spéculer.

  • # Le VAE n'est PAS un truc de fainéant

    Posté par . Évalué à 10 (+10/-0).

    Je me suis fait traité de feignant aussi, quand j'ai acheté un VAE pour compenser le squatage de ma voiture par ma moitié.
    Je répond en général qu'il s'agit uniquement d'un moyen de transport, et que pour le même prix, j'aurais pu acheter un petit scooter, et que ça n'aurait dérangé personne. Imparable.

  • # Vélo

    Posté par . Évalué à 10 (+10/-0).

    Le vélo : Là faut appuyer fort sur les pédales, et aux aléas tu peux rajouter le vent, et les montées (que le VAE te gomme complètement - quand je vous dis que c'est génial !). Tu rigoles pas toujours en vélo quand le trajet est long. C'est agréable quand les conditions sont bonnes, mais le reste du temps, faut beaucoup de motivation (écolo, sportive… chacun ses raisons). Selon les gens 10km se feront avec ou sans douche, c'est une vraie contrainte (surtout le matin en arrivant au boulot).

    Alors c'est vrai si tu veux aller aussi vite en vélo qu'en VAE. A partir du moment ou tu as compris que pour pas transpirer, bah tu revois à la baisse tes exigences de vitesse, alors tu n'as plus trop de soucis. Bien sur tu peux également t'organiser pour te changer et te passer un coup de déo/lingette en arrivant au taf, et là ça te permet de bourriner un peu. Et d'aller du coup beaucoup plus vite qu'un VAE qui pèse un âne mort et qui est difficile d'emmener à plus que 25km/h.

    Source: Je suis allé au taf d'abord en 125cm³, puis pendant plus d'un an en VAE, 6km, avant de passer au vélo "normal" la plupart du temps depuis février dernier.

    • [^] # Re: Vélo

      Posté par . Évalué à 10 (+10/-0).

      Je confirme qu'il n'est pas trop compliqué de ne pas transpirer en se rendant au boulot à vélo le matin. Je fais 2x7 km tous les jours et malgré le fait que je transpire facilement, en y allant cool (moyenne de 15/16 km/h, c'est vous dire) j'arrive frais le matin, même en été. Par contre le soir en rentrant pendant l'été j'arrive en nage chez moi mais c'est moins gênant.

      Sinon pour le VAE, ce qui me "dérange" (avec des gros guillemets car au final je m'en tamponne que des gens utilisent un VAE) c'est pas le côté fainéant vu que ceux qui utilisent un VAE n'utiliseraient peut-être pas un vélo si les VAE n'existaient pas et viendraient donc en voiture/bus/etc. C'est toujours plus courageux de venir en VAE qu'en voiture.
      C'est plus le côté "cul entre deux chaises" du truc. Les gens ne viennent pas au taff en VAE pour faire du sport (à l'allure où je vais à vélo je brûle déjà pas des milliers de calorie, alors à VAE…), donc je me dis que c'est pour faire des économies ou pour le côté écolo (c'est mon cas pour le vélo). Mais pour les économies comme pour le côté écolo même si c'est beaucoup mieux que la voiture, ça reste moins bien que le vélo (beaucoup moins cher à l'achat et pas besoin de recharger sans compté la batterie qu'il faudra recycler).
      C'est ce qui fait que je n'achèterai jamais un VAE, le positionnement entre un vélo et une voiture/moto (bien plus économe/écolo que le second mais toujours moins que le premier) me paraît trop bancal.
      Y a que pour les vieux que je trouve ça génial, ça leur permet de faire du vélo sans risquer l'infarctus passé un certain âge. Mais pour une personne dans la force de l'age j'ai un peu de mal à comprendre l'intérêt. Je suis vraiment pas un grand sportif, donc je me dis que si j'arrive à faire 2x7 km à vélo tous les jours, n'importe qui en bonne santé peut en faire autant.

      • [^] # Re: Vélo

        Posté par . Évalué à 7 (+7/-0).

        "Les gens ne viennent pas au taff en VAE pour faire du sport"

        Bah si, quand même. Un VAE va te transformer une montée pénible en plat relativement relax (et je dit bien relativement), mais faut pédaler quand même. Faut juste se rendre compte que beaucoup souhaite se mettre au vélo sans en avoir les capacité, et qu'un trajet qui ne poserait pas de problème à quelqu'un comme toi, peut être une vrai épreuve pour d'autres.
        Il ne faut pas oublier qu'un vélo électrique ne fait, au mieux, que la moitié de l'effort, pas un N de plus (et souvent bien moins). Le truc c'est qu'avec un VAE je peux rentrer chez moi en vélo, plutôt qu'en poussant le vélo. A ce titre, je peux dire que je fais même plus de sport avec un VAE qu'avec un vélo classique.

      • [^] # Re: Vélo

        Posté par . Évalué à 6 (+19/-14).

        Y a que pour les vieux que je trouve ça génial, ça leur permet de faire du vélo sans risquer l'infarctus passé un certain âge.

        Je proteste !
        J'ai passé le cap des 60 ans samedi (plus que deux ans à tenir avant la retraite !).
        Et je roule depuis des années essentiellement en singlespeed. 32x16 à VTT et 42x16 sur bitume.
        Dimanche, j'ai fait une rando dans les vignes par chez moi, 55 km avec 800 m de D+ (plus 40 km d'aller-retour sur le VTT aussi, via le chemin de halage).

        Ces temps-ci, je ramène souvent le petit-fils (presque 20 kg !) chez moi depuis son école, 7 km avec un ancien vélo de facteur. Sans problème.

        Je repasserai aux dérailleurs quand je serai vieux !

        Le VAE c'est pour moi une hérésie.
        Les gens se donnent une bonne conscience "je fais du sport, ça ne pollue pas"… Tu parles !
        La construction de ces engins, et leurs grosses batteries, c'est pas très écolo…
        Et évidemment, l'électricité pour recharger des batteries, on fait semblant d'ignorer d'où elle vient.
        Quant au "sport", j'en ai essayé un, pour voir. C'est horrible cette assistance qui se déclenche dès qu'on appuie un peu sur la pédale.
        On reconnaît immédiatement les cyclistes assistés quand on les croise : ils ont une cadence de pédalage ridicule par rapport à la vitesse à laquelle ils se déplacent.

        Les histoires de transpiration, c'est du bidon.
        Les gens enfourchent généralement leur vélo en s'habillant beaucoup trop. Et s'étonnent d'avoir l'impression de sortir d'un sauna au bout de 3 km.
        Un t-shirt et un coupe-vent (en matière respirante, pas un k-way étanche), ça suffit.

        Quand je vois les pentes à fort pourcentage qu'on arrive à passer sur le vélo en tout-terrain, avec les dérailleurs, l'excuse du "oh mais il y a une côte de 300 m de long pour aller jusqu'au bureau" ça me fait bien rigoler aussi.

        Alors oui, je le proclame le VAE c'est pour les FEIGNASSES !

        • [^] # Re: Vélo

          Posté par . Évalué à 10 (+16/-6).

          "Alors oui, je le proclame le VAE c'est pour les FEIGNASSES !"

          T'essaye de prouver que le sport n'est pas bon pour l'intelligence là, non ?

          • [^] # Re: Vélo

            Posté par . Évalué à -2 (+7/-10).

            T'essaye de prouver que le sport n'est pas bon pour l'intelligence là, non ?

            Ça t'arracherait la peau des doigts, d'appuyer sur quelques touches pour argumenter un peu ?
            L'intelligence tu crois qu'elle est chez celui qui dépense 5 fois le prix d'un vélo normal pour y ajouter un moteur ?
            Alors qu'il n'ira pas plus vite.
            Alors que ça polluera plus.
            Alors que c'est moins bon pour sa santé physique.

            • [^] # Re: Vélo

              Posté par . Évalué à 4 (+7/-3). Dernière modification le 25/10/18 à 16:22.

              L'intelligence tu crois qu'elle est chez celui qui dépense 5 fois le prix d'un vélo normal pour y ajouter un moteur ?

              Qu'est ce que ça peut te faire, c'est toi qui paye ?

              Alors qu'il n'ira pas plus vite.

              Et heureusement, ça reste un vélo. Sinon pour encore plus cher il y a les Speed Bike qui montent à 50, mais casque et assurance obligatoire. Ça oui c'est moyennement utile de mon point de vue.

              Alors que ça polluera plus.

              Toujours moins qu'un scooter.

              Alors que c'est moins bon pour sa santé physique.

              Non, pour pas mal de gens, ça sera même meilleur pour leur santé. C'est pas parce que toi tu as une caisse formidable à ton age que c'est le cas de tout le monde. On peut même dire que tu es une exception. Pour autant, tout le monde à le droit de se déplacer en vélo aussi.

              • [^] # Re: Vélo

                Posté par . Évalué à 1 (+5/-4).

                On peut même dire que tu es une exception.

                Une exception ? D'être capable de faire du vélo à 60 ans ? Sérieusement ?

                • [^] # Re: Vélo

                  Posté par . Évalué à 1 (+4/-3). Dernière modification le 25/10/18 à 19:39.

                  Exception est peut-être un terme fort c'est vrai, mais j'en connais beaucoup qui n'en sont pas capables oui. Il y en à même beaucoup dans ma famille qui étaient déjà morts à cet age là.
                  Insulter ceux qui n'en sont pas capables n'est en tout cas pas un signe de bonne forme intellectuelle, quoi qu'il en soit.

                  • [^] # Re: Vélo

                    Posté par . Évalué à 1 (+1/-1). Dernière modification le 28/10/18 à 09:52.

                    Insulter ceux qui n'en sont pas capables n'est en tout cas pas un signe de bonne forme intellectuelle, quoi qu'il en soit.

                    Tu ne te fais pas insulter tu ressent la même chose qu'une personne qu'on juge par son orthographe.
                    Etre en forme et en bonne santé ça ce travaille, c'est pas comme si on savais pas qu'on pouvais vivre jusqu'a 70-80 ans et plus.
                    En tout cas mourir en forme ça me bote.

                    Allez tous vous faire spéculer.

        • [^] # Re: Vélo

          Posté par . Évalué à 4 (+6/-2).

          J'ai passé le cap des 60 ans samedi (plus que deux ans à tenir avant la retraite !).

          Bonne décennie, Dominique !
          Il faut fêter ça dignement.

          PS : évite de te faire trop d'illusions pour la retraite

        • [^] # Re: Vélo

          Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+18/-7).

          L'assistance tout ou rien c'est sur les VAE bas de gamme (bon, la majorité du coup, certes), les meilleurs sont plus progressifs et "assistent" vraiment.

          Pour le reste, par exemple je me tâte pour un VAE parce qu'autant sur du "plat" je fais parfois 80-100km le soir après le boulot (donc euh je me considère pas comme feignant), autant si ça grimpe je m'écroule parce que j'ai la moitié de ton âge, mais de l'hypertension, et la cardio suit pas. En fait t'es "gâté" par la nature et tu considères que les autres qui ne le sont pas sont des nazes ; un gros con, en somme.

          • [^] # Re: Vélo

            Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

            Tu peux peut-être regarder du côté des moteurs roue. C'est la techno la plus simple (idéal pour adapter sur un vélo existant) et si tu veux rouler sans assistance, c'est ce qui te coutera le moins (t'auras juste le poids, pas de frottement supplémentaires).

            Mais un vélo une fois équipé d'assistance est quand même laborieux à utiliser sans. C'est un gros inconvénient du VAE, il faut faire un choix.

          • [^] # Re: Vélo

            Posté par . Évalué à 1 (+5/-5).

            En fait t'es "gâté" par la nature et tu considères que les autres qui ne le sont pas sont des nazes ; un gros con, en somme.

            Ah, les insultes maintenant…
            Je suis "gâté" par la nature comme tu le dis, dans le sens où je peux encore, à mon âge m'amuser dans les chemins sur un singlespeed en tout rigide. J'en suis conscient, et je ne dis pas que tout le monde doit faire comme moi.

            Mais j'insiste : passer d'un vélo de 10 kg à un VAE de 20 kg, c'est incohérent.
            Les gens qui se plaignent d'avoir du mal dans les montées ne savent tout simplement pas utiliser correctement les nombreuses vitesses qu'ils ont à leur disposition.
            Les dérailleurs permettent de se déplacer sans jamais forcer.

            • [^] # Re: Vélo

              Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+9/-2).

              Les dérailleurs permettent de se déplacer sans jamais forcer.

              Si, un peu quand même. Dans une montée assez raide, on peut descendre à un tout petit braquet, mais ça restera fatigant, pour deux raisons :

              • on ne peut pas aller aussi lentement qu'on veut, parce qu'en-deçà d'une certaine vitesse, on ne peut pas maintenir l'équilibre latéral, et on doit descendre de vélo ;
              • à basse vitesse, en s'approchant de la vitesse minimale en fait, on doit faire des efforts de coordination pour maintenir son équilibre, on a l'impression de ne pas avancer, et la combinaison des deux est fatigante, ou donne l'impression de l'être, et incite à forcer pour aller plus vite.
              • [^] # Re: Vélo

                Posté par . Évalué à -2 (+3/-5).

                Ton cas est purement théorique. Il y a toujours des alternatives à des côtes aussi raides et quelqu'un qui ne veut pas se fatiguer ne va pas les emprunter.

                • [^] # Re: Vélo

                  Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+3/-0).

                  Il y a toujours des alternatives à des côtes aussi raides

                  Ça dépend de ta condition physique.

                  « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

              • [^] # Re: Vélo

                Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+2/-2).

                on ne peut pas aller aussi lentement qu'on veut

                Si si, il suffit de descendre du vélo. Ça fonctionne très bien.

          • [^] # Re: Vélo

            Posté par . Évalué à -1 (+5/-6).

            L'assistance tout ou rien c'est sur les VAE bas de gamme (bon, la majorité du coup, certes), les meilleurs sont plus progressifs et "assistent" vraiment.

            J'ai essayé un VTT électrique haut de gamme (Shimano XT, fourche et roues haut de gamme, moteur Bosch jesaipaquoi) et j'ai eu exactement la même expérience que Single : il suffit de tourner les pédales sans appuyer pour que ça avance, même dans les pentes raides.

            et la cardio suit pas

            Le cardio suit si on s'entraîne. Par exemple, quand j'ai débuté le vélo j'ai fait un segment en côte à 9km/h et 168bpm, je l'ai refait récemment, j'étais à 21km/h et 145bpm.

            • [^] # Re: Vélo

              Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+4/-5).

              Le cardio suit si on s'entraîne. Par exemple, quand j'ai débuté le vélo j'ai fait un segment en côte à 9km/h et 168bpm, je l'ai refait récemment, j'étais à 21km/h et 145bpm.

              Ah oui donc pour les hypertensions structurelles on est con, il suffit de s'entrainer ! Si on était moins des feignasses on aurait moins d'électrolytes, plus de cancer, un coeur régénéré, et retour de l'être aimé garantie ou remboursé ! Vite dépose le brevet mais fais gaffe aux hommes de main des labos pharmaceutiques.

              • [^] # Re: Vélo

                Posté par . Évalué à -4 (+3/-7).

                L’hypertension n’interdit pas le sport en général, bien au contraire.

                Ton médecin t’as interdit de faire du vélo ou tu cherches des excuses ?

                • [^] # Re: Vélo

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

                  Si tu savais lire tu apprendrais sur cette page que j'en fais même peut-être plus que toi. Mais certaines zones me sont difficilement accessibles donc je comprends ceux qui ont encore moins de chance que moi / moins de temps pour pratiquer, mais veulent pouvoir quand même se ballader.

        • [^] # Re: Vélo

          Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

          Les histoires de transpiration, c'est du bidon.
          Un t-shirt et un coupe-vent (en matière respirante, pas un k-way étanche), ça suffit.

          Cela dépend beaucoup de l'endroit où tu vis, je pense. S'il fait 6 degrés dehors et qu'il pleut fort, tu ne vas pas en shirt et en coupe vent.

          • [^] # Re: Vélo

            Posté par . Évalué à 2 (+2/-2).

            Oui et non : par chez moi, il peut faire très frais, le matin. Mais dès que j'ai fait 2km, je suis obligé d'enlever une couche, si je ne veux pas arriver transpirant au travail…
            Et il m'arrive donc de finir mon trajet en polo, à une époque de l'année où les automobilistes grattent leur pare-brises tous les matins !

      • [^] # Re: Vélo

        Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

        Y a que pour les vieux que je trouve ça génial, ça leur permet de faire du vélo sans risquer l'infarctus

        https://www.theguardian.com/world/2017/sep/22/older-dutch-cyclists-warned-surge-electric-bike-deaths-police-netherlands

        En Hollande, 90% des morts en VAE ont plus de 60 ans : reprise du vélo après avoir perdu l'habitude, non maîtrise de la puissance…

        La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

        • [^] # Re: Vélo

          Posté par . Évalué à 5 (+4/-0).

          En Hollande, 90% des morts en VAE ont plus de 60 ans : reprise du vélo après avoir perdu l'habitude, non maîtrise de la puissance…

          Il faut interdire d'avoir plus de 60 ans.

          • [^] # Re: Vélo

            Posté par . Évalué à 5 (+3/-0).

            Je crois avoir lu que dans les stats aux pays-bas la majorité des décès est suite d'une chute à l'arrêt, en voulant partir ou s'arrêter. Vélo trop lourd, toussa.

        • [^] # Re: Vélo

          Posté par . Évalué à 10 (+10/-0).

          Pourquoi les vieux qui utilisent des VAE auraient-ils perdu l’habitude du vélo tout court ?
          Dans mon cas je suis passée au VAE depuis l’an dernier. J’ai 64 ans et je trouvais de plus en plus dur de pédaler sur les faux plats et contre le vent pour aller au boulot (eh oui je dois travailler jusqu’à 67 ans pour bénéficier d.une petite retraite !). Donc je prenais de + en + la voiture et cela ne me plaisais pas.
          J’ai donc revendu la voiture et acheté un VAE et je suis ravie ! Je vais vite, je me fais plaisir et je n’hesite plus à prendre le vélo.
          Effectivement il faut faire attention au poids du vélo, surtout à l’arrêt et quand on repart car il peut déséquilibrer.
          Quand on a fait du vélo toute sa vie et dans les plus grandes villes comme à Paris on a forcément plus d’experience Car il faut faire très attention aux voitures qui nous coupent très régulièrement la priorité.
          Parole de vieille habituée du vélo dans tous ses états !

    • [^] # Re: Vélo

      Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

      Je pense qu'un paramètre à prendre en compte est l'accessibilité des chemins.

      Y'a un an, j'étais plus rapide à pied qu'en bus pour aller au taf.
      À cette époque, j'étais en région parisienne, et passer par le parc (de saint cloud je crois… j'y suis resté que 3 mois) me permettait de faire la route en moins de 1H30, en bus ça prenait 2H facile, coûtait ~1€50 par trajet, et m'imposait de faire avec la foule….

      Faire le chemin à pied me permettait de m'éclater: j'ai toujours aimé crapahuter, et sans être gâté par la nature (ancien asthmatique léger, allergique aux acariens, notamment) je ne suais pas tant que ça.
      Ça aurait été sûrement plus rapide en vélo, mais j'aurais eu moins de liberté sur le chemin à prendre, et le vélo est plus coûteux énergiquement parlant que la marche (ça fatigue plus au kilomètre, et me semble que l'animal qui marche génère mois de CO2 que l'animal qui pédale, et l'animal qui marche sans courir se nique probablement moins les articulations).

      Je m'égare. Ce que je veux dire, c'est qu'il y a plus de chemins praticables à pied qu'en vélo, électriques ou non, et pire pour les véhicules larges. Notamment par temps de neige.

      C'est comme souvent: il n'existe pas de panacée.

      • [^] # Re: Vélo

        Posté par . Évalué à 3 (+2/-0). Dernière modification le 24/10/18 à 21:52.

        le vélo est plus coûteux énergiquement parlant que la marche (ça fatigue plus au kilomètre, et me semble que l'animal qui marche génère mois de CO2 que l'animal qui pédale, et l'animal qui marche sans courir se nique probablement moins les articulations)

        Ce n'est pas mon impression, et wikipedia est d'accord

        • [^] # Re: Vélo

          Posté par . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 24/10/18 à 22:05.

          C'est étrange, j'ai l'impression que wikipedia ne confirme que le cas du terrain plat, que je qualifierais d'exceptionnel?

          On firm, flat ground, a 70 kg (150 lb) person requires about 60 watts [5] to walk at 5 km/h (3.1 mph). That same person on a bicycle, on the same ground, with the same power output, can travel at 15 km/h (9.3 mph) using an ordinary bicycle,[6] so in these conditions the energy expenditure of cycling is one-third that of walking.

          Traduction à la va-vite:

          Sur un terrain plat et dur,un individu de 70Kg nécessite 60W pour marcher à 5km/h, contre 15km/h avec une bicyclette ordiaire.

          Mais, c'est quoi, un vélo ordinaire? C'est quoi, un terrain dur?
          Et puis, ça donne quoi, sur un terrain réel?

          Désolé, mais sur ce coup, wikipedia est trop vague pour être une référence.

          • [^] # Re: Vélo

            Posté par . Évalué à -2 (+0/-4).

            Bon, c'est vrai, moi, j'ai pas sourcé.

            Cela dit, je pense que chaque couche que l'on ajoute ne peux que faire perdre de l'efficacité énergétique, et pas en gagner, sinon on aurait résolu pas mal de problèmes avec juste des gens payés à pédaler….

            • [^] # Re: Vélo

              Posté par . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 24/10/18 à 22:49.

              En tous cas je peux faire le chrono du champion olympique du marathon à vélo, et pas en courant (42km en 2h).

            • [^] # Re: Vélo

              Posté par . Évalué à 10 (+12/-0).

              Le vélo est bien plus efficace pour une raison très bête : l’inertie.

              Théoriquement, sur du plat et sans frottements, tu as juste à fournir un effort pour accélérer à une certaine vitesse puis tu as à fournir 0 effort pour parcourir autant de distance que tu veux. Ce que ça signifie en pratique, c’est que tu dois fournir un effort pour accélérer, puis un effort tout juste suffisant pour compenser la perte due aux frottements, la première loi de newton faisant le reste du travail.

              À pieds, si tu t’arrêtes de fournir un effort, tu t’arrêtes immédiatement ; tu es beaucoup moins aidé par ta propre inertie.

              • [^] # Re: Vélo

                Posté par . Évalué à 7 (+5/-0).

                Ce que ça signifie en pratique, c’est que tu dois fournir un effort pour accélérer, puis un effort tout juste suffisant pour compenser la perte due aux frottements, la première loi de newton faisant le reste du travail.

                La principale force qui s'oppose au déplacement d'un véhicule sur du plat n'est pas la perte du aux frottements, mais le déplacement de l'air et c'est loin d'être négligeable.

                Lorsque qu'un véhicule (ou même un piéton) se déplace, il doit aussi déplacer le volume d'air qu'il souhaite occupé, tout en remplissant le volume d'air qu'il quitte. Et on comprend vite, que plus il va vite, plus il va devoir renouveler l'opération souvent. En pratique cette résistance lié à l’énergie nécessaire à ce déplacement d'air augmente avec le carré de la vitesse. C'est que l'on appelle la trainée aérodynamique.

                D’où l'importance fondamentale de l'aérodynamique avec l'augmentation de la vitesse. On comprend très vite le problème lorsque l'on fait du vélo à partir d'une vingtaine de km/h de moyenne. L'effort a fournir pour passer de 20 à 30 est beaucoup plus important que pour passer de 0 à 20 et nécessite de travailler son aérodynamisme (d'autres décident plutôt d'ajouter un moteur nucléaire sur leur biclou, mais c'est une autre histoire).

                Y a un super article avec plein de calculs ici : https://le-triple-effort.fr/laerodynamisme-sur-le-velo/

                (note que ça ne remet pas en cause ta remarque sur l'efficacité comparée du vélo et de la marche en rapport a l'inertie et l'accélération, je me permet juste une petite précision sur le sujet de la résistance à l'avancement sur du plat sur toute planète dotée d'une atmosphère).

                Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

            • [^] # Re: Vélo

              Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+9/-0).

              Le vélo est plus efficace dans tous les cas, malgré la déperdition dûe au rendement imparfait du vélo. À condition que ça roule, forcément. Donc pas pour monter les escaliers ni pour faire de la varape.
              En descente il est forcément plus efficace que la marche. Sur le plat c'est net également. En montée même forte c'est aussi le cas, bien que ce soit trompeur.

              Ce qui trompe est le fait qu'une bonne grimpette en vélo met pas mal de gens à plat pour la bête raison qu'ils poussent bien plus qu'à pieds. Avec une personne qui régule son effort pour qu'il soit identique à pieds et à vélo, le vélo ira plus vite même sur une grosse montée.

              La différence vient du fait que la « mécanique » à pieds n'est pas la même que la mécanique à vélo. Les muscles ne sont pas utilisés de la même manière. Ce qui amène la plus grosse différence est qu'à vélo les fessiers et les cuisses ont un débattement plus grand, la puissance est donc répartie sur une course plus importante de ces muscles, ce qui facilite la génération de puissance par les sarcomères car il y en a plus qui sont mobilisés, donc chaque sarcomère est moins sollicité. C'est cet élément qui amène le plus grand bénéfice du vélo au niveau de l'efficacité motrice de notre organisme.
              D'autres éléments sont également en jeu, comme la légère utilisation de l'élasticité des muscles du mollet et des tendons associés (inutilisés lors de la marche sur les talons), ainsi que la « douceur » du mouvement qui donne aussi un avantage mécanique.

              Il y a également le fait qu'à pieds le corps se soulève à chaque pas, donc énergie consommée. À vélo c'est bien moindre, à condition de ne pas se tortiller. MAIS cette économie est annulée par la plus grande dépense énergétique à vélo lorsqu'on remonte la cuisse. Il me semble que le mouvement vertical du corps à pieds est compensé quasi exactement par l'effort de remonté de cuisse à vélo PLUS l'effort de maintient du tronc via le guidon (de mémoire, donc à nuancer).

              Ensuite, il est mieux de savoir utiliser un vélo (et si possible avec des cales-pieds).
              J'indique ça car j'ai remarqué que beaucoup de jeunes ne savent pas positionner le pieds au bon endroit.

              • [^] # Re: Vélo

                Posté par . Évalué à 1 (+0/-1).

                Tu as indéniablement raison sur le fait que le rendement du vélo est largement supérieur dans toutes les circonstances (en W/km, bien sûr). Par contre:

                Ce qui trompe est le fait qu'une bonne grimpette en vélo met pas mal de gens à plat pour la bête raison qu'ils poussent bien plus qu'à pieds.

                Ça ne t'a pas effleuré l'esprit qu'il fallait se monter 15 kg de plus? :-) Même cette masse supplémentaire à monter est compensée par le gain de rendement dû à la mécanique du vélo, mais quand même, ça pèse, un vélo.

                si possible avec des cales-pieds

                Pour le vélotaf, c'est discutable. Soit tu mets des chaussures de vélo, mais il faut gérer la logistique du changement de godasses (les avoir dans le sac, ou en laisser une paire au taf), soit tu prends des cale-pieds à l'ancienne, mais il ne faut pas trop mettre des belles pompes en cuir ciré, parce que ça les abîme forcément. En plus, tu n'es pas dans un vélodrome; si tu circules sur la route, il faut te faufiler entre les voitures, s'arrêter aux stops et feux rouges, etc; et si c'est sur piste ciclable, il y a toujours plein de piétons, livreurs, ou autres obstacles.

                • [^] # Re: Vélo

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+0/-1).

                  Ça ne t'a pas effleuré l'esprit qu'il fallait se monter 15 kg de plus?

                  Ben… non, j'ai complètement zappé cet aspect :-)
                  15 kg est un peu exagéré.

                  • [^] # Re: Vélo

                    Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0). Dernière modification le 25/10/18 à 23:13.

                    15 kg est un peu exagéré.

                    C'est un poids totalement moyen pour un vélo "citadin" (donc équipé de garde-boues, d'un porte-bagage, etc., et pas forcément dans les meilleurs matériaux parce qu'on va pas foutre 2000€ dans un truc qui fait 10km/j et risque de se faire voler). Les VAE rajoutent au moins 10kgs de motorisation.

                    • [^] # Re: Vélo

                      Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

                      Note a ce sujet, que sur du plat, et si tu utilise des sacoches, c'est le vélo qui "porte" la charge et qui supporte aussi ton propre poids, contrairement à la marche ou tu doit tout porter. C'est d'ailleurs un sport particulièrement recommandé aux personnes en surpoids avec la natation contrairement au footing ou au sport de ballon qui sont très traumatisant quand on est lourd.

                      Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

                  • [^] # Re: Vélo

                    Posté par . Évalué à 5 (+3/-0).

                    15 kg est un peu exagéré.

                    C'est à une vache près ce que j'avais pour mon VTC équipé pour le vélotaf et l'utilisation urbaine (lumières, garde-boues, porte-bagage + panier, antivol en U, kit de réparation…). Si tu tapes dans la catégorie "vélo Hollandais" (très confortable, boîte de vitesse, carter de protection pour la transmission, freins à tambour), tu peux même monter à 20 kg (c'est fait pour le plat :-) ).

                    • [^] # Re: Vélo

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

                      Moi qui trouve que mon VTT est déjà bien lourd…
                      C'est un truc basique de chez Décathlon, donc bien lourd d'origine, avec des pneus et chambres plus costauds donc plus lourds, un peu d'équipement, de quoi réparer (clefs Allen, clef à pipe, chambre, rustine), un bidon, des cornes mi-cintre, etc. Il fait 17 kg.

              • [^] # Re: Vélo

                Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0).

                J'indique ça car j'ai remarqué que beaucoup de jeunes ne savent pas positionner le pieds au bon endroit.

                Ah la la m'en parlez-pas ! le nombre de personnes qui on l'axe de la pédale au milieu du pied…

                • [^] # Re: Vélo

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 25/10/18 à 10:57.

                  Ça change quoi l'endroit où on positionne les pieds sur les pédales ?

                  • [^] # Re: Vélo

                    Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+5/-0).

                    L'efficacité du pédalage, par tout un jeu de leviers et de muscles que l'on peut solliciter et la manière dont on peut le faire.

                    Y'a aussi énormément de gens qui ont une selle mal réglée (généralement trop basse), alors que là aussi tu perds énormément en puissance avec seulement 2 cm manquants sur la hauteur de selle.

                    La connaissance libre : https://zestedesavoir.com

                    • [^] # Re: Vélo

                      Posté par . Évalué à 4 (+3/-1). Dernière modification le 26/10/18 à 10:44.

                      L'efficacité du pédalage

                      L'efficacité, oui, mais mais le rendement. Mettre le pied au bout de la pédale permet d'ajouter la force du muscle extenseur du pied (les mollets) à celle des muscles de la cuisse. Du coup, si on met le pied dans l'axe, on ne sollicite plus les mollets; on perd de la puissance, mais on se fatigue moins.

                      Pareil pour la position de la selle, tant que l'écart n'est pas déraisonnable, tu perds de la puissance (en forçant au maximum, tu développes moins de Watts), mais pas du rendement (le bon rendement du vélo est dû aux propriétés mécaniques de l'engin, pas à la position du cycliste. La preuve, tu mets un moteur électrique sur un vélo, et tu as toujours un bon rendement).

                      Du coup, ne pas adopter une position "sportive", c'est compatible avec le vélotaf. Regarde les vélos hollandais, ils sont très lourds, la position est très ergonomique (dos droit et vertical), la puissance développée est faible et la vitesse n'est pas impressionnante, mais le rendement n'est pas forcément mauvais (et en fait, la forte inertie n'est pas désagréable, et les irrégularités de la route se ressentent beaucoup moins étant donné la masse importante du vélo).

  • # sport

    Posté par . Évalué à 10 (+8/-0).

    Le VAE est un moyen de transport, pas un sport. Jamais il n'a été revendiqué comme un sport

    Oui et non.

    Dans ton cas de velotaffeur ça ne l'est pas. Pour certains ça l'est. Par exemple ça peut aider des personnes en surpoids à reprendre une activité physique sans faire souffrir les articulations ou devoir pousser le vélo à chaque montée. Ça aide des personnes ayant eu des incidents cardiaques à pratiquer un sport à intensité modéré qui permet d'aller plus loin que la marche, etc. Un ancien coureur cycliste pro de ma ville roule quasi exclusivement en électrique. Sur le plat il roule assez vite pour que l'assistance soit coupée et ça lui permet de monter plus vite mais avec autant d'effort à 2500-3000m d'altitude pour profiter des beaux panoramas alpins après le boulot et avant la nuit.

    Et au passage il existe déjà des compétitions/catégories dédiées dans le monde du VTT.

    Pour ma part si je continue à rouler en vélo à proulsion 100% musculaire et n'ai aucune intension d'aquisition de VAE j'avoue que louer un VTT électrique c'est rigolo 2-3 fois par an. La dernière fois on se tirait la bourre entre copains dans des montées débilement raides et on avait qd même le cœur à 180 pulses. Et de temps en temps je prends un vélo électrique en libre service si je suis sur mon 31 et souhaite rejoindre un lieu de sortie sans transpirer.

    • [^] # Re: sport

      Posté par . Évalué à 4 (+3/-0).

      Je ne comprends pas, j'ai eu un incident cardiaque (2 stents et 3 pontages) et on m'a conseillé de faire 30 mn de marche ou vélo par jour. On ne m'a jamais parlé de VAE.
      Pendant la rééducation, c'était même 30 mn de marche, 30 mn de vélo, 30 mn de gym, 30 mn de piscine et 30 mn de muscu par jour.

  • # Les vrais écolos ?

    Posté par . Évalué à 6 (+4/-0). Dernière modification le 24/10/18 à 22:28.

    De mon point de vue, c'est surtout pas tellement écologique :/ Comme d'ailleurs, toute ces trottinettes électriques et autres choses roulantes sur batterie.

    Il y a pas de jugement dans ce que j'écris. Cela fait plusieurs semaines/mois que j'hésite entre le VAE et le vélo pour me rendre au travail. En attendant, c'est les transports en commun qui rythme irrégulièrement mon quotidien.

    Disons que c'est un peu la même relation que j'ai avec la voiture électrique. Çà me laisse un arrière goût de fausse solution.

    • [^] # Re: Les vrais écolos ?

      Posté par . Évalué à 9 (+7/-0). Dernière modification le 24/10/18 à 22:54.

      Pour l'écologie, c'est bien simple : il n'existe pas de solution universelle qui soit écologique. Fabrique une voiture qui marche aux haricots verts vapeur, fais-en rouler 1 milliard, et c'est la catastrophe écologique.

      => Il faut varier les pollutions.

      Alterner 2 ou 3 moyens de transport (public quand il pleut ou que t'es fatigué, vélo quand ça te fait envie) c'est de loin la meilleure solution. La pire étant la bagnole, tu as apparemment décidé de ne pas l'utiliser, t'as déjà fait 80% du boulot.

      • [^] # Re: Les vrais écolos ?

        Posté par . Évalué à 9 (+7/-0).

        Alterner 2 ou 3 moyens de transport (public quand il pleut, vélo quand ça te fait envie)

        Personnellement je ne vois pas l'intérêt de laisser le vélo de côté quand il pleut. Comme on dit il n'y a pas de mauvais temps mais de mauvais équippements. Avec de bons garde-boues qui descendent très bas avec une bavette et protègent jusque au chaussures, un casque et des habits corrects tu ne mouilles pas plus que si tu marches pour aller checher ton transport public. Et tu n'arrives pas plus transpirant que dans cette chaude moiteur générale qui traine dans les bus et les métros les jours de pluie.

        Je suis toujours aterré quand par jour de pluie et au cœur de l'hiver des gens s'étonnent que je prennent le vélo. Je fais comme avec n'importe quel véhicule, je m'adapte. Quand il pleut je m'assure de prendre les vêtements qu'il faut comme un automobiliste enclenchera les essuie-glaces, quand il neige ou gèle je mets les pneus cloutés.

        • [^] # Re: Les vrais écolos ?

          Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

          Comme on dit il n'y a pas de mauvais temps mais de mauvais équippements

          Les conditions d'adhérence et de freinage sont nettement moins bonnes sous la pluie. Mais le pire, c'est quand même le vélo sous la pluie la nuit avec des lunettes. Pour de simples raisons de sécurité, il est raisonnable d'éviter le vélo sous la pluie; je l'ai fait plusieurs années, je n'ai jamais eu d'accident, mais c'est quand même dangereux. Il faut aussi prendre en compte le fait que les autres usagers ont aussi une moins bonne visibilité (buée, gouttes…), que les piétons sont moins attentifs (ils courent pour éviter d'être mouillés…), bref, les conditions sont dégradées.

          • [^] # Re: Les vrais écolos ?

            Posté par . Évalué à 6 (+6/-2). Dernière modification le 25/10/18 à 11:04.

            On s'en moque de la pluie. Avec le réchauffement climatique, il ne pleut plus de toute façon. Ou alors tout le cumul de l'année d'un seul coup et uniquement sur les parisiens qui sont descendu vivre dans le sud parce qu'il pleuvait tout le temps en Ile de France.

            Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

          • [^] # Re: Les vrais écolos ?

            Posté par . Évalué à 4 (+3/-1). Dernière modification le 25/10/18 à 14:18.

            Tu peux d'adapter aux conditions d'adhérences et de freinage, en adaptant la vitesse et freinant plus tôt, comme avec d'autres véhicules. Pour ma part je pars toujours du principe que les autres usagers ne me voient pas.

          • [^] # Re: Les vrais écolos ?

            Posté par . Évalué à 3 (+2/-1). Dernière modification le 26/10/18 à 00:12.

            Pour de simples raisons de sécurité, il est raisonnable d'éviter le vélo sous la pluie

            J'ignorais que dans les pays nordiques, les gens restaient cloitrés chez eux à la moindre pluie… L'économie des Pays-Bas doit le sentir passer !

        • [^] # Re: Les vrais écolos ?

          Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

          Pour la pluie, c'est clair qu'il faut un peu s'équiper mais que c'est complètement faisable : je suis également étonné de l'étonnement des gens…

          Je vélotaff en VAE régulièrement, dans une région pluvieuse de France, et j'ai « juste » un bon manteau style K-way mais qui respire bien, avec une capuche bien ajustée (ne pas prendre un truc trop large, qui en plus prendrait le vent), des protèges-pieds/tibias imperméables (même pas besoin d'un pantalon de pluie complet, encombrant), et un vélo avec de bons garde-boue. J'ai fait des grosses pluies sans trop de problème avec ça !

      • [^] # Re: Les vrais écolos ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+4/-1).

        Pour l'écologie, c'est bien simple : il n'existe pas de solution universelle qui soit écologique

        La décroissance?

        Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

    • [^] # Re: Les vrais écolos ?

      Posté par . Évalué à 8 (+8/-0). Dernière modification le 24/10/18 à 23:08.

      Entre VAE et voiture électrique, on est pas sur la même échelle. Tu vas avoir quelques kg de batterie sur ton VAE, contre 300-400kg dans ta voiture.

      Pour moi le seul intérêt de la voiture électrique est de ne pas émettre de pollution en ville. A part ça, je trouve ça autant aberrant qu'une automobile à moteur thermique pour le transport d'une personne sur quelques km.

      L'impact du VAE est beaucoup plus léger à mon sens. Certes il comporte une batterie fabriquée de façon probablement pas cool pour la planète, mais pour un trajet d'une dizaine de km, c'est vraiment pertinent : une personne lambda ne prendrait surement pas un vélo pour cette distance, mais un VAE ça devient jouable. Et pour transporter 1 personne, c'est beaucoup moins aberrant de prendre un VAE qu'une voiture de 1,5 tonnes qui n'ira pas plus vite.

      • [^] # Re: Les vrais écolos ?

        Posté par . Évalué à 0 (+0/-2).

        u'une voiture de 1,5 tonnes qui n'ira pas plus vite.

        Ah? Tu vas à 80Km/h avec ton VAE? Ou alors tu as omis de préciser "en ville"?

        • [^] # Re: Les vrais écolos ?

          Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

          Il a dit sur un trajet "d'une dizaine de km" donc ça comprends sûrement un peu de ville. Pour exemple le temps de travaux dans mon appart j'ai logé chez mes beaux parents une semaine il y'a deux ans. Le trajet pour aller à la gare fait 7km, dont à peu près 70% sont sur route limitée à 80km/h et le reste en ville avec 2 feux pour les voitures, à vélo on peut les zapper par une voie interdite aux autos. Je mettais 2 minutes de moins à vélo que mon beau-père en voiture "porte à porte" (donc comprenant le temps d'ouvrir le garage, de trouver une place à l'arrivée).

          Donc même sur un court trajet mixte une auto n'est guère efficace. Je crois que dans certaines grandes villes il a été établi que 50% des autos circulant étaient en phase de chercher une place pour se garer.

          • [^] # Re: Les vrais écolos ?

            Posté par . Évalué à 7 (+5/-0).

            En Île-de-France le trajet moyen en voiture est de 6km pour 30mn => 12km/h de moyenne. Parfaitement tenable à vélo pour peu que l'infrastructure aide un minimum (histoire de pas mettre les vélos au milieu des bouchons non plus).

            Autre chiffre amusant, la mairie de Toulouse avait posté il y a qques années une photo sur laquelle on voyait que "50 voitures prennent plus de place que : 50 piétons + 50 vélos + 50 motos + un bus de 50 personnes"

      • [^] # Re: Les vrais écolos ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 0 (+2/-4). Dernière modification le 25/10/18 à 08:36.

        Une voiture permet également d'emporter des enfants ou d'autres quo-voyageurs et d'emmener une quantité impressionnante de courses. À certains ça sert.

    • [^] # Re: Les vrais écolos ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 8 (+6/-0).

      C'est de la transition écologique. D'abord on met les gens au VAE, et une fois qu'ils seront un peu habitués, on pourra les convaincre de passer au vélo sans assistance, plus léger et qui tombe moins souvent en panne.

  • # Mon ressenti

    Posté par . Évalué à 7 (+7/-0).

    Je suis en grande agglomération et je me suis toujours dit que le vélo est le moyen de transport parfait dans ce cas. J'ai 2x4km de trajet, et je mets entre 15 et 20min porte à porte.

    Comme j'ai tendance à appuyer, j'arrive généralement en sueur. Un peu désagréable, mais une fois sec c'est bon. Au pire, prévoir un t-shirt et un déo. J'ai toujours dans mon sac un sur-pantalon de pluie au cas où.

    • tous les matins, je vois les gens galérer à 1 par voiture, s'énerver, klaxonner… Ça me fait vraiment, mais vraiment pas envie. Sérieusement, prendre la caisse, se retrouver dans un bouchon, tourner un quart d'heure pour trouver une place, payer le stationnement… Je déteste tellement ça que même par temps de neige ou forte pluie, je n'hésite pas à prendre le vélo.
    • Les transports en commun, ça m'a jamais vraiment attiré, y'a les temps d'attente, les retards, la foule… Dans mon cas, les changements font que je mettrai au moins 35 minutes.
    • En moto, je suis un peu plus rapide qu'en caisse, mais en ville pas tant que ça, car on n'a pas toujours la possibilité de remonter les files. Au final, j'estime ça à 20 - 25min pour mon trajet. Et on a les mêmes inconvénients que le vélo par mauvais temps, sauf qu'on transpire moins. Et en été c'est horrible avec le blouson qui tient super chaud, et le moteur qui chauffe aussi.
    • En trottinette simple, c'est pas vraiment adapté pour 4km, on va moins vite, et ce n'est pas hyper agréable.
    • En trottinette électrique, je n'ai pas essayé, mais la vitesse est comparable à ce qu'on atteint en vélo. Par contre le prix n'est pas du tout le même, ça parait un peu casse-gueule, et pour le coup, c'est vraiment 0 effort physique.
    • Le VAE, pas testé, mais je pense que c'est surtout adapté aux distances plus grandes, ou lorsqu'il y a de bonnes montées. Sur du plat, et pour quelques km, pas sur qu'il y ait un intérêt…
    • [^] # Re: Mon ressenti

      Posté par . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 25/10/18 à 07:42.

      Le VAE, pas testé, mais je pense que c'est surtout adapté aux distances plus grandes, ou lorsqu'il y a de bonnes montées. Sur du plat, et pour quelques km, pas sur qu'il y ait un intérêt…

      Je suis entièrement d'accord. Même si le gain de confort sera tout de même réel, le surcoût à l'achat est énorme pour une telle utilisation. Pour tout te dire je suis à 15km de mon boulot, et VAE vs vélo traditionnel, c'est le jour et la nuit !

      Je mets une espèce de barre à 10km. En dessous, si tu te gères bien (et que c'est relativement plat), tu évites d'arriver en sueur. Au dessus, c'est vraiment compliqué. Sur mes 15km j'y arrivais, mais du coup je mettais quasiment 1h de trajet, c'est pas top. Le même trajet, pas en sueur non plus, en 35mn en VAE, c'est autrement plus motivant !

      • [^] # Re: Mon ressenti

        Posté par . Évalué à 6 (+4/-0). Dernière modification le 25/10/18 à 11:27.

        Je mets une espèce de barre à 10km. En dessous, si tu te gères bien (et que c'est relativement plat), tu évites d'arriver en sueur. Au dessus, c'est vraiment compliqué. Sur mes 15km j'y arrivais, mais du coup je mettais quasiment 1h de trajet, c'est pas top. Le même trajet, pas en sueur non plus, en 35mn en VAE, c'est autrement plus motivant !

        C'est exactement ça. De mon coté, je fais désormais 30km pour aller bosser (et 30 aussi pour rentrer), et ce n'est pas du tout la même histoire. Pas de VAE pour moi, car je le fais vraiment dans une approche sportive. En gros cela me permet d'utiliser mon temps de trajet trois fois par semaine comme un entrainement (9h de vélo par semaine/180km). Mais cela suppose de s'équiper, et donc de se changer et de prendre une douche en arrivant au taf. Du coup, ce n'est plus du tout la même pratique. Je pense d'ailleurs changer de vélo pour passer d'un VTC à un route/gravel équipé de pédales auto et d'un cintre route.

        Sinon, le reste du temps, je suis en télétaf. Franchement, depuis que j'ai adopté ce rythme, ma qualité de vie s'est nettement améliorée.

        Du coup, VAE ou pas, pour moi, c'est totalement dépendant de la façon dont on souhaite (ou on peut) pratiquer son trajet à vélo. Et du moment qu'on arrête d'intoxiquer les villes avec des gaz échappements, c'est déjà un grand progrès, à mon avis.

        Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

        • [^] # Re: Mon ressenti

          Posté par . Évalué à 2 (+2/-0).

          Je suis admiratif.

          Perso, je me vois mal traverser la campagne en VAE ou non, même si je n'ai «que» 60km/jours…

          • [^] # Re: Mon ressenti

            Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

            Je pense que c'est très dépendant de la l'appétence que chacun a vis à vis des efforts physiques.

            Par exemple dans mon cas lorsque j'enfourche mon VTT, c'est forcément pour aller sur des trucs pas faciles (ou alors faciles mais vite) et je rentre fourbu.

            Pareil pour une balade. Marcher en groupe le long d'un canal, ça m'enquiquine. Une balade qui me plaît c'est partir à l'aventure, et marcher vite car ça permet de faire plus de chemin. Du coup je pars en voiture jusqu'aux lieux de balades car j'ai tout éclusé autour de chez moi depuis des années :-)

            Alors que d'autres personnes sont moins attirées par les efforts physiques. Donc forcément moins enclines à utiliser un vélo pour aller travailler (même si la plupart du temps l'effort réel est faible à vélo).
            Et il y a aussi le fait que l'automobile paraît pratique : on s'assied et hop c'est parti quel que soit le temps, la température, etc. Alors qu'à vélo il faut adapter l'habillement.

            • [^] # Re: Mon ressenti

              Posté par . Évalué à -1 (+0/-1).

              Non mais on imagine un VAE, mais quand tu te fait double en voiture,
              par un véhicule roulant au doigt mouiller a 150-180km/h.

              Que ta petite voiture ce fait soufflé, je n’imagine pas en vélo ET/OU de nuit.

              • [^] # Re: Mon ressenti

                Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

                150-180km/h ?!? Tu roules à vélo sur l'autoroute ?
                Et si tu veux te faire une frayeur, y a pas besoin de rouler sur autoroute : la moindre nationale à limitée 80km/h (90, avant), où les voitures doublent souvent les cyclistes de trop près suffit.

                Pour rappel : la distance minimale pour doubler un cycliste est de 1m. en agglomération, et 1,50m. hors agglomération. De plus, les automobilistes sont désormais (depuis 3 ans) autorisés à chevaucher (pas franchir) une ligne blanche pour doubler un cycliste, si les conditions de visibilité et de circulation le permettent.

  • # Et les trotinettes ?

    Posté par . Évalué à 5 (+5/-0).

    J'ai dû aller presser à Paris il y a 15 jours, ça faisait un moment que je n'avais pas mis les pieds dans la capitale,et là surprise: non seulement les vélos se sont fait électrise, mais en plus maintenant les trottoirs grouillent de trottinettes électriques, manifestement en libre service!

    J'avoue que j'ai pensé "tas de feignasses" en plus de "branleurs de hipsters" :)

    • [^] # Re: Et les trotinettes ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+5/-0).

      Feignasse hipster, et encore, j'ignore si tu t' es amusé à regarder le prix de ces objets, véritables Rolex du présent, Banksy même.

      Sinon je trouve qu'on ne dit pas assez que les VAE c'est pour les gros paresseux, les flemmards, les mous du genoux! Les vrais ils vont au taf
      - en rampant comme un escargot, pour se motiver
      - en accrobranche comme Tarzan ( ça prépare : le travail est une jungle!)
      - pas. Produire n'est pas écolo.

      • [^] # Re: Et les trotinettes ?

        Posté par . Évalué à 5 (+3/-0).

        • pas. Produire n'est pas écolo.

        Tu pars du principe que tout le monde est productif au boulot, la, non?

    • [^] # Re: Et les trotinettes ?

      Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

      C'est vrai que je n'en ai pas parlé. J'ai jamais essayé, mais dans mon classement des faignasses je le mettrais sûrement entre scooter et VAE.

  • # Je plussoie

    Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0).

    Je confirme aussi.

    Ma maman en voulait un car désirait se déplacer en vélo mais étant une ancienne grande fumeuse et peu sportive elle s'essoufflait vite avec un vélo. Elle s'est acheté un VAE qu'elle apprécie beaucoup, bon 24kg et 1000€ la bête quand même mais son autonomie, le cadran numérique, le panier soudé au guidon et le porte bagage intégrés en font un excellent vélo “utilitaire”.

    Personnellement j'aimerais aussi pouvoir me rendre à mon travail en vélo, mais j'avoue que dans mon cas étant grand sportif j'aurais peur qu'avec un VAE j'ai moins envie de faire du VTT après l'habitude de l'assistance. Du coup s'il y a des sportifs qui ont un VAE et un VTT normal, j'aimerais bien avoir votre avis :)

    l'azerty est ce que subversion est aux SCMs

    • [^] # Re: Je plussoie

      Posté par . Évalué à 3 (+3/-0).

      J'ai un VTT électrique. La dernière sortie que j'ai effectuée : 55 km avec une utilisation à 5% de l'électrique : montées qui font mal, sachant qu'il faut compenser le poids du vélo. Je suis sportif mais pas en vélo/VTT.
      On peut allier sport + électrique. Les sorties peuvent être rallongées.
      J'utilise le VTT pour aller au boulot toute l'année (7 km) : Ça me permet de rentrer entre midi et deux. Donc 4x7 km par jour. J'habite dans l'Est : neige (un peu), verglas (un peu), pluie…etc.
      En ce moment il commence à faire frais alors je peux couper le moteur à l'aller et au retour. Ça monte et ça descend pas mal. Je "bombarde" entre midi et deux en électrique (coupure à 33 km/h, je sais, c'est pas légal). Bon trajet avec pas mal de pistes cyclables. Ville moyenne plutôt verte. L'été je mouline en électrique pour ne pas transpirer.
      Conclusion : le VAE dans ces conditions c'est nickel. Vélo d'occasion (très bonne occasion) à 900 euros avec batterie 48V/11Ah neuve. Marque Fischer. Au moins 5000 km par an.
      Il n'y a pas de débat sportif ou pas sportif à mon avis. Il faut cibler son besoin et l'environnement dans lequel on évolue. Ses propres objectifs.
      Je ne devrais pas le dire car quand il y aura plus de vélos sur les pistes ça me fera gravement suer, plus qu'avec le vélo en été…:). Pour l'instant c'est le désert sur le trajet surtout en hiver.
      Attention l'électrique c'est plus rapide et donc plus dangereux : chiens, promeneurs, smartphone, voitures…toussa. Bien anticiper et rester sobre sur le moteur. Pas toujours facile.

  • # Assurance ?

    Posté par . Évalué à 3 (+2/-0).

    Pas tout à fait en rapport mais est ce qu'une assurance corporelle suffit à assurer sa personne et celle des tiers ou bien faut il assurer le vélo :

    En cas d'accident avec mon vélo "classique" : mon assurance me couvre en cas d'hospitalisation ou celle d'un tiers mais comme le vélo à assistance électrique est un véhicule à moteur, je ne suis pas sûr que ça marche avec (une des exclusions est "Résultant de la propriété ou de l’utilisation des véhicules terrestres à moteur")
    Y a t-il un juriste qui peut m'éclairer la dessus ? de ce que j'ai rapidement lu, ce n'est pas obligatoire, néanmoins en cas d'accident on doit indemniser la/les victimes et je me vois mal le faire de ma poche

    D'ailleurs une de mes connaissances a assuré sa trottinette électrique aux dégâts qu'il pourrait faire aux tiers.

    • [^] # Re: Assurance ?

      Posté par . Évalué à 6 (+4/-0).

      La législation est claire, il y a deux races de vélos électriques :
      - les VAE (limités à une assistance de 250W et qui se coupe à 25km/h) : pas de différence avec un vélo. Même réglementation, même assurance (donc ton assistance corporelle suffit)
      - ceux qui dépassent cette limite (souvent appelé speedbike ou VAE 45km/h) : ils sont considérés comme cyclomoteur, et n'ont donc pas de différence avec les cyclomoteurs. Même réglementation (casque obligatoire, piste cyclables interdites), et même assurance (assurance spécifique).

      • [^] # Re: Assurance ?

        Posté par . Évalué à 1 (+1/-1).

        Je rajouterais que les trottinettes électriques sont pour l'instant dans un trou noir juridique. Ce n'est pas un vélo mais son utilisateur n'est probablement pas considéré comme un piéton (comme dans le cas des rollers, du skate ou des trottinettes classiques).
        En pratique tu es hors la loi et tu conduis un véhicule à moteur non homologué et sans assurance. Bon courage en cas d'accident avec victimes…

  • # Y'a Assistance dans le nom

    Posté par . Évalué à 7 (+5/-1).

    Un truc où il y a marqué "Assistance" dans le nom est forcément un truc de fainéant.

    C'est bien connu que tous les assistés sont des fainéant, non ?

    CQFD.

    Moto électrique à assistance humaine écologique, cela pète plus.

    "La première sécurité est la liberté"

  • # Ma vie ... mon quotidien

    Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+10/-0).

    De mon côté, lorsque je ne télétravaille pas, je fais 27km en vélo (non VAE) pour aller au boulot. Le retour, je le fais en train + vélo (il reste 6km). Lorsqu'il fait mauvais, je vais à la gare en vélo et je prend le train. Bon quand il neige ou quand il tempête, j'avoue je vais prendre le train mais en voiture (si trop de neige, je reste en télétravail) ou je prend le car à 5mn de chez moi.

    Sur mon trajet, je croise pas mal de personnes en vélos, surtout par beau temps. Je trouve les VAE formidables :
    - je trouve des personnes qui se sont mis à se déplacer en vélo en lieu et place de la voiture grâce aux VAE,
    - des copains qui font du VTT de descentes peuvent, entre midi et deux, se faire plaisir parce que l'assistance électrique sur leur VTT leur permet d'aller là où en temps normal ils ne pourraient pas à cause de la contrainte horaire.
    - des personnes en difficulté physique ou âgées ont pu (re)prendre plaisir en vélos grâces aux VAE

  • # Retour d'expérience (5 ans)

    Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+12/-0).

    J'ai eu un VAE pendant presque 5 ans, je l'ai utilisé conjointement avec ma voiture (saison hivernale) pour le vélotaff (2*9km). Bilan, quasiment le même temps en voiture qu'en VAE (+/- 5min), mais beaucoup plus de satisfaction à utiliser le VAE !

    La batterie vient de lacher après 5 ans (elle fonctionne encore, mais a des creux, et l'autonomie a dégringolé d'un coup, elle est probablement réparable, soudure qui a laché sur une cellule ?), et je suis passé à un vélo normal (le VAE sans batterie et assistance fonctionne comme vélo, mais 23kg non merci). J'avais peur de l'effort et de la sueur au début, d'autant que le trajet compte nombre de feux rouges très mal synchronisés (ce qui fait beaucoup d'arrêt/démarrages). Au bout d'une semaine d'aller-retour, la sensation d'effort était disparue, et le temps de trajet identique au VAE ! Quant à la sueur, il y en a un peu, mais il suffit de s'essuyer avec une serviette et de se changer. Les odeurs, c'est les bactéries qui se développent (très facilement) sur les vêtements, pas tellement le corps.

    Le bilan de cette affaire est que je n'aurai peut être pas franchi le pas du vélotaff sans VAE (pour une distance non négligeable, 9km), et aujourd'hui je le fais 100% à vélo, en toutes saisons. C'est un bon convertisseur.

  • # Réponses et avis

    Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+5/-1).

    • Déjà ceux qui disent ça disent souvent ensuite "oui bon moi je viens au boulot en voiture, mais si je pouvais venir à vélo, crois-moi, ce ne serait pas un vélo électrique ! Ah non, le VAE c'est pour les fainéants, et moi je suis courageux. […]"

    À ignorer. Un tel avis est une contradiction flagrante. Quelqu'un qui se déplace en salon roulant à pétrole n'a pas à critiquer le prétendu manque de courage de quelqu'un qui vient en deux-roues partiellement motorisé.

    • Le VAE est un moyen de transport, pas un sport.

    Oui, la plupart du temps. Il reste le cas, marginal, des VTT à assistance électrique, qui m'amusent beaucoup : si le but est de faire du sport, à quoi sert le moteur, au juste ?

    • L'effort fait sur un VAE est généralement considéré au niveau d'une marche un peu soutenue. Il ne faut pas comparer la distance, mais le temps : 1/2h de VAE c'est "comme" 1/2h de marche. Sauf que tu fais 4x plus de distance et donc t'es moins frustré et donc tu le fais, au lieu de te dire qu'il faudrait que tu le fasses.

    L'effort peut être le même sans assistance électrique, il suffit de rouler moins vite. Quelqu'un m'avait un jour cité un coureur cycliste, à quoi un journaliste avait demandé si, avec le progrès dans la conception des bicyclettes, la course était plus facile : non, ce n'est pas plus facile, on va simplement plus vite. C'est pareil avec l'assistance électrique : c'est soit plus rapide, soit plus facile, selon le but recherché.

    • La voiture, ça oui, c'est un vrai truc de fainéant.

    On est d'accord. Cramer du pétrole pour déplacer une tonne de métal, dans le but de déplacer un seul être humain, c'est surtout un gâchis phénoménal.

    Après, personnellement, les cyclistes assistés viennent franchement titiller ma fierté de cycliste musculaire, de sorte que je mets un point d'honneur à aller plus vite qu'eux, comme pour prouver que mes muscles ont une puissance supérieur à la somme des leurs et de leur moteur électrique. En descente, ce n'est pas bien difficile, sur plat non plus, en montée ça motive pour pas mal forcer, ce qui renforce progressivement les capacités cardiaques, respiratoires et la récupération (je vois le résultat avec l'escalade, que j'ai commencée cette année, où je peux enchaîner des montées à toute allure sans ressentir le moindre essoufflement, alors que d'autres sont à plat après un tel exercice).

    Je suis également agacé par les cyclomoteurs électriques, les rapides, ceux pour lesquels il ne s'agit vraiment pas d'assistance. En fait, c'est le fait d'appeler cela des vélos qui m'agace, comme si leurs utilisateurs voulaient se prétendre cyclistes, alors qu'ils le sont à peu près autant qu'un conducteur de scooter. D'autant qu'on a déjà un mot, pour ce genre d'engin léger avec un moteur : il s'agit de cyclomoteurs, un point c'est tout. Si le fait d'avoir le mot « moteur » dérange quelqu'un, qu'il enlève donc le moteur.

    Certains vélos assistés sont bridés pour rester dans la catégorie des cycles, et évidemment, certains usagers les débrident. Je ne sais pas s'ils se rendent bien compte qu'ils se retrouvent à conduire un cyclomoteur en défaut d'immatriculation, peut-être en défaut d'homologation, et peut-être même avec un défaut de permis de conduire.

    • [^] # Re: Réponses et avis

      Posté par . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 25/10/18 à 13:45.

      Je trouve une contradiction entre "un journaliste avait demandé si, avec le progrès dans la conception des bicyclettes, la course était plus facile : non, ce n'est pas plus facile, on va simplement plus vite. C'est pareil avec l'assistance électrique : c'est soit plus rapide, soit plus facile, selon le but recherché" et "voulaient se prétendre cyclistes, alors qu'ils le sont à peu près autant qu'un conducteur de scooter"

      Pour moi un VAE ça reste un vélo, mais qui demande simplement 2x moins d'effort (grâce à un moteur et pas des optimisations de rendement, certes).

      • [^] # Re: Réponses et avis

        Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-1).

        Les cyclomoteurs électriques dont je parle ont des moteurs nettement plus puissants, permettant parfois de rouler à 50 km/h, avec un pédalage qui ne sert grosso modo qu'à donner à l'utilisateur l'impression qu'il participe à son déplacement. Avec un tel engin, si tu pédales tranquillement, tu vas à 50 km/h, et si tu pédales fort, tu vas à 55 km/h.

        Ce n'est pas du vélo à assistance électrique, à la rigueur du cyclomoteur à légère assistance musculaire.

        • [^] # Re: Réponses et avis

          Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

          Pour en avoir essayé un, on ne peut pas dire ça non plus, mais je comprends mieux ton point de vue, merci pour la précision.

    • [^] # Re: Réponses et avis

      Posté par . Évalué à 5 (+3/-0).

      Oui, la plupart du temps. Il reste le cas, marginal, des VTT à assistance électrique, qui m'amusent beaucoup : si le but est de faire du sport, à quoi sert le moteur, au juste ?

      J’en ai essayé un cet été. J’ai apprécié car en VTT, l’intérêt est l’aspect technique. Les relances sont simples, tu reviens aux 25km/h hyper vite.

      C’était un essai, j’ai fait 8km alors qu’avec un VTT normal j’aurais fait 4km pour essayer. Le cardio monte un peu car il faut pédaler. Lors d’enchaînement de difficulté, on les aborde toutes à 25km/h alors que sans l’assistance, je serais arrivé moins vite car toujours en relance.

      Ma conclusion c’est que ça ramène le VTT à l’aspect plaisir en gommant l’aspect très sportif (ça reste sportif). Mais, je continuerai quand même avec mon VTT, car l’aspect tarif reste rédhibitoire pour moi.

      Je conseille l’expérience si vous avez l’occasion.

      Mon niveau de VTT est faible de toute façon :-p

    • [^] # Re: Réponses et avis

      Posté par . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 25/10/18 à 17:53.

      Oui, la plupart du temps. Il reste le cas, marginal, des VTT à assistance électrique, qui m'amusent beaucoup : si le but est de faire du sport, à quoi sert le moteur, au juste ?

      cf https://linuxfr.org/nodes/115546/comments/1752346

      Un ancien coureur cycliste pro de ma ville roule quasi exclusivement en électrique. Sur le plat il roule assez vite pour que l'assistance soit coupée et ça lui permet de monter plus vite mais avec autant d'effort à 2500-3000m d'altitude pour profiter des beaux panoramas alpins après le boulot et avant la nuit.

      Dans les régions montagneuses ça permet d'élargir de façon assez avantageuse ton rayon d'action et te mettre à portée des paysages que t'as plus rarement l'occasion de visiter quand tu n'as pas assez de temps libre pour le faire. Aussi ceux qui sont plus attirés par le VTT comme sport de descente ça leur permet d'accéder plus vite à leurs descentes favorites et améliorer leur ratio temps de montée / temps de descente. Moi perso je préfère voire des descendeurs monter en vélo électrique à 25km/h que de se faire trimballer dans la benne d'un pickup diesel quand il n'y a pas de remontée mécanique à dispo.

    • [^] # Re: Réponses et avis

      Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

      Oui, la plupart du temps. Il reste le cas, marginal, des VTT à assistance électrique, qui m'amusent beaucoup : si le but est de faire du sport, à quoi sert le moteur, au juste ?

      Ou alors par exemple des gens qui habitent en région montagneuse, n'ont pas la condition physique pour se taper les pires côtes, mais aiment ensuite le paysage ?

  • # Velomobile à assistance électrique

    Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

    Le vélomobile, c'est un vélo plus optimisé et confortable. En pratique pour un même effort on va 2 fois plus vite (Sauf en côte longue car il est plus lourd)
    Pour ceux qui viennent en Voiture et qui font moins de 30 km environ pour aller au travail, il y a le velomobile à assistance électrique. L’assistance électrique va jusqu'à 45 km/h mais en légère descente on peut atteindre (voire dépasser) les 90 km/h.
    Le plus c'est que l'on est a l'abri de la pluie et en partie du froid.
    Le moins c'est le prix de 7 000 à 10 000 euros avec les options carbone et assistance électrique.

  • # VAÉ

    Posté par . Évalué à 7 (+6/-1).

    Je suis triste d'être le premier typonazi du coin : c'est VAÉ, pas VAE.

    Sinon, oui, j'abonde. Je suis cycliste, je fais 2 fois 15 minutes par jour sur du plat. Donc là, ça va. Mais l'assistance électrique permet de gommer les pentes, et les faiblesses cardiaques. C'est cool :)

    • [^] # Re: VAÉ

      Posté par . Évalué à 8 (+6/-0).

      • [^] # Re: VAÉ

        Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

        Bon, je veux bien moi, mais ça se contredit un peu sur http://www.academie-francaise.fr/questions-de-langue#5_strong-em-accentuation-des-majuscules-em-strong

        On ne peut que déplorer que l’usage des accents sur les majuscules soit flottant. On observe dans les textes manuscrits une tendance certaine à l’omission des accents.

        Et puis quoi, j'ai le droit de crâner avec mon bépo qui sait faire les majuscules facilement quand même ?

        • [^] # Re: VAÉ

          Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

          Les explications de l'académie mélangent allégrement (limite au sein de la même phrase) majuscule et capitale, peut-être une piste ?

          • [^] # Re: VAÉ

            Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

            Par ailleurs ce sont les mêmes qui nous expliquent (au même endroit) que les accents ont pleine valeur orthographique…

            Heureusement ils sont conscients que la langue est vivante et se forme sur le terrain. Si tout le monde décide d'être cohérent et de respecter l'accentuation, l'académie finira par entériner l'usage.

            • [^] # Re: VAÉ

              Posté par . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 26/10/18 à 08:26.

              De ce que je comprends, il faut écrire VAE (acronyme) et Vélo à Assistance Électrique (orthographe sur le mot "électrique" que j'ai décidé d'écrire avec des lettres capitale pour expliquer le sens de l'acronyme).

        • [^] # Re: VAÉ

          Posté par . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 26/10/18 à 10:22.

          Mon azerty en est largement capable, lui aussi. Tant que c'est pas la disposition de windows, du moins…

    • [^] # Re: VAÉ

      Posté par . Évalué à 8 (+6/-0).

      VAE, c'est la Validation des Acquis en Entreprise, c'est pas un truc pour les feignasses …

      • [^] # Re: VAÉ

        Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+4/-1). Dernière modification le 26/10/18 à 14:39.

        C'est pour ceux qui ont eu la flemme de faire des études ouais !

      • [^] # Re: VAÉ

        Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0).

        C'est pour ça que je n'aime pas les sigles :-)
        Par exemple LO, c'est Lutte Ouvrière et GPL c'est Gaz Pétrole Liquide. J'en ai une tripotée comme ça.

        Donc nous disions la validation des acquis c'est pas un truc de feignasse, en revanche le vélo électrique, p'têt ben qu'oui, p'têt ben qu'non et les pommes, d'une façon, générale, c'est bon pour la santé et que les versions en gourde, si lesdites gourdes sont en plastique à usage unique, très nuisible à l'environnement naturel (et pas uniquement parce que certaines personnes ont tendance à les jeter n'importe où).

        OS préféré Mageia 6 , CMS préféré SPIP suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

        • [^] # Re: VAÉ

          Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

          Par exemple LO, c'est Lutte Ouvrière et GPL c'est Gaz Pétrole Liquide. J'en ai une tripotée comme ça.

          Moi, un ami de mon père (ex-CGT-iste pour le contexte, l'ami) m'a «appris» que FO de Force Ouvrière, c'est Fesses Ouvertes dans le genre imagé :)

          les pommes, d'une façon, générale, c'est bon pour la santé

          Tout dépend de la distillation aussi!

        • [^] # Re: VAÉ

          Posté par (page perso) . Évalué à 0 (+0/-0).

          Liquéfié, pas liquide ;-)

          Quand j'avais une voiture au GPL, j'avais bossé sur une affiche à coller sur la vitre arrière disant que ma voiture et mes ordinateurs fonctionnent au GPL :-)

  • # « Ça dépends »

    Posté par . Évalué à 2 (+2/-0).

    Si vous devez faire des longues distances ou qu'il y a un fort relief, alors, oui, le VAE est le moins pire si ça vous permet de vous faire lâcher la voiture. Mais en ville (0 à 8-10 km, soit 20 à 40 minutes si on y va sans forcer), c'est pas très utile, je pense (surtout sur le rapport énergie consommée / prix / poids…). Surtout qu'avec le temps, on gagne en vitesse et en confort à vélo, simplement en roulant régulièrement (comme pour toute activité physique).

    Et commencer par prendre des cours de vélo pour apprendre à jouer avec les vitesses, prendre un vélo adapté (bicyclette ou VTC dans le cas qui nous intéresse, pas un VTT, par exemple), bien entretenu (pneus gonflés à bloc (4 à 6 bars pour ce type de vélos et de trajets), vitesses bien réglées), ça rends déjà le trajet plus agréable. Faut pas négliger ça. J'ai vu la différence après avoir passé une journée à suivre les conseils d'un cycliste pro, et après avoir fait faire une révision complète de mon vélo (et récemment en ayant regonflé les pneus, je sentais que ça tirais). C'est le jour et la nuit. J'allais plus vite en fatiguant moins, presque par magie :D

    • [^] # Re: « Ça dépends »

      Posté par . Évalué à 1 (+1/-0). Dernière modification le 09/11/18 à 23:42.

      D'ailleurs, concernant le cours, j'ai moi-même vu la différence, mais je dois dire que sur les 20 personnes présentes, j'étais impressionné par le nombre de personnes qui ne savaient juste pas se servir d'un vélo. Selle mal réglée, aucune utilisation des vitesses (je m'en servais juste pas assez personnellement, et souvent trop tard, en forçant ou moulinant bêtement), etc. Sans parler de l'entretien du vélo, d'ailleurs, puisque là il avait été fait pour nous. Je me dis d'un côté que si ces personnes avaient commencé directement avec un VAE (ça dépends lesquels ceci dit), ça aurait été dangereux, pour elles comme pour autrui…

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.