CentOS Dojo Lyon - 11 avril

Posté par . Édité par Nils Ratusznik, Xavier Claude, Benoît Sibaud et BAud. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa.
Tags :
6
18
mar.
2014
Communauté

Le principe d'un CentOS Dojo est d'organiser une rencontre de la communauté de la distribution CentOS autour de présentations et d'ateliers sur l'administration système, les bonnes pratiques et les technologies émergentes.

Le premier CentOS Dojo en France se tiendra à Lyon le 11 avril dans les locaux d'Epitech, juste avant les JDLL.

C'est également l'occasion de rencontrer les contributeurs clés de la communauté de la distribution CentOS. Parmi les thèmes abordés:

  • systemd (sur RHEL 7 et donc, sur la future CentOS 7) ;
  • sécurité: SELinux ;
  • Configuration Management ;
  • virtualisation: docker, oVirt, openStack.

CentOS et Red Hat unissent leurs forces pour une plateforme communautaire stable

Posté par . Édité par Nils Ratusznik, Jérôme F., Nÿco et olivierweb. Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC by-sa.
53
8
jan.
2014
Red Hat

10 ans après la création de Fedora, Red Hat récidive en refondant le projet CentOS.

CentOS devient un projet sponsorisé par Red Hat, l'objectif principal étant d'accélérer l'adoption d'Entreprise Linux (RHEL & clones) et pour CentOS de franchir une étape supplémentaire pour être plus qu'un clone de RHEL. Les clones de RHEL font partie de la stratégie commerciale de Red Hat depuis des années et cette nouvelle ne fait que la confirmer.

Parmi les changements, on observera :

  • une nouvelle gouvernance : le comité actuel est conservé mais voit arriver de nouveaux membres, des contributeurs historiques comme Fabian Arrotin et des membres nommés par Red Hat (Carl Trieloff, Karsten Wade, Mike McLean) ;
  • une gouvernance plus ouverte que par le passé (grâce à des groupes d'intérêts) ;
  • Karanbir Singh, leader du projet depuis 9 ans rejoint l'équipe Open Source And Standards pour superviser le « nouveau » CentOS ;
  • des contributeurs seront employés par Red Hat pour travailler à temps plein sur CentOS ;
  • la marque CentOS et ses aspects légaux seront gérés par Red Hat Legal ;
  • et il était plus que temps, le site officiel de CentOS a droit à une cure de jouvence !

Par contre, certaines choses ne changent pas :

  • CentOS et RHEL restent des projets distincts et indépendants : gouvernance, systèmes de construction des distributions ou ressources matérielles (entre autres) sont toujours séparés ;
  • aucun changement pour Fedora qui continue sa réflexion sur son modèle de release (Fedora.Next).

data.gouv.fr v2

Posté par . Édité par Benoît Sibaud, Nÿco, Florent Zara et netchaiev. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa.
33
29
déc.
2013
Open Data

Le premier ministre Jean-Marc Ayrault a lancé le 18 décembre la deuxième version du portail open data français. Cette annonce s'est faite en présence de Marylise Lebranchu, ministre de la Réforme de l’État, de la Décentralisation et de la Fonction publique, et de Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée des Petites et Moyennes Entreprises, de l'Innovation et de l’Économie numérique.

Logo Data.gouv.fr

Celui-ci, développé par Etalab (mission sous l'autorité du premier ministre chargé de la libération des données publiques), utilise plusieurs technologies issus de la mouvance libriste :

  • CKAN : portail libre pour l'open data
  • OpenStreetMap : carte du monde libre collaborative
  • fedmsg : le bus de message développé pour les besoins de l'infrastructure Fedora et en cours d'adoption par celle de Debian

OSDC.fr 2013 : Appel à contributions

Posté par . Édité par Jérôme F., Xavier Claude, Nils Ratusznik, Lucas Bonnet, Benoît Sibaud et Bruno Michel. Modéré par Lucas Bonnet. Licence CC by-sa.
Tags : aucun
15
10
juil.
2013
Communauté

OSDC.fr passe la 5e (édition) et le Call for Proposals (appel à contribution) est enfin lancé.

OSDC.fr (Open Source Developers' Conference / France) est une conférence qui vise à rassembler les développeurs francophones autour de technologies innovantes ou plus anciennes, notamment autour des langages de programmation libres et open source : Perl, Python, Ruby, PHP, Smalltalk, Javascript, Ceylon, etc., et leurs déclinaisons.

Depuis 2011, OSDC.fr a uni ses forces avec Open World Forum pour offrir une expérience encore plus riche. La conférence encourage l'apprentissage par l'expérience et les pollinisations croisées, la plupart des concepts intéressant n'étant pas liés à un environnement particulier.

OSDC.fr vous invite à proposer des conférences ou à nous rejoindre les 4 & 5 octobre 2013 au centre culturel du Beffroi de Montrouge. L'entrée est libre et gratuite.

Les présentations peuvent durer 25 ou 45 minutes. Il y aura aussi une session de présentations éclair dont la durée est limitée à 5 minutes par présentation.

Dates importantes :

  • date limite pour proposer une présentation : 6 septembre 2013 ;
  • programme final : septembre 2013 ;
  • conférence OSDC.fr : 4 & 5 octobre 2013.

Tempête dans les nuages : OpenStack et le bazar des API

Posté par . Édité par Nÿco, Benoît, Katyucha, Xavier Teyssier, Zarmakuizz, lamiricore, rootix, Florent Zara et Jean Gabes. Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC by-sa.
Tags :
29
7
mai
2013
Internet

Un des débats qui fait rage parmi les développeurs d'OpenStack réside dans le choix d'un framework commun pour le développement de leurs API. Pour information ou rappel, OpenStack est un moteur de cloud (informatique en nuage) de type IaaS (Infrastructure as a Service) issu de la fusion de la plateforme de cloud de la NASA (projet Nebula) et de Cloud Files de Rackspace (cloud storage), la société texane d'hébergement. Cette pile de logiciels libres est écrite en Python sous licence Apache et s'appuie sur la norme WSGI pour exposer ses APIs.

Pour reprendre une définition donnée par misc : « OpenStack, c'est beaucoup de choses, c'est un groupe de logiciels visant à gérer un nombre massif de machines virtuelles. En gros, tu rajoutes des serveurs, et OpenStack va faire tout seul le fait de rajouter des VM à la demande, via une API. API qu'on peut donc utiliser dans une interface web, ou via un script. » OpenStack se veut le concurrent open source de la plateforme propriétaire Amazon Web Services.

OpenStack

La dernière version d'OpenStack (nom de code : Grizzly) a été publié le 4 avril 2013 et offrait les composants suivants :

  • Nova : gestion d'instances de calculs
  • Swift : stockage d'objets
  • Cinder : gestion de volumes blocs
  • Keystone : authentification
  • Quantum : gestion de réseaux virtualisés
  • Dashboard : framework fournissant une interface d'administration web extensible basé sur Django
  • Ceilometer : collecte de métriques
  • Heat : orchestration

C11 n'est pas encore mort

Posté par . Édité par Bruno Michel, baud123, Nÿco, Benoît Sibaud et Xavier Claude. Modéré par Nÿco.
59
26
déc.
2011
C et C++

La dernière norme du langage C a été publiée le 8 décembre 2011, la pré-version finale étant accepté le 10 octobre, peu avant le décès du regretté Denis Ritchie à l'origine du langage.

C11 intègre principalement la gestion du multithreading et rend optionnelles certaines fonctionnalités afin de faciliter la conformité des compilateurs vis-à-vis de la norme. La précédente norme C99 a eu beaucoup de mal à s'imposer auprès de certains éditeurs, certains refusant même de l'implémenter (notamment un vendeur d'environnement Basic, situé à Redmond).

UnQL : all your bases are belong to us

Posté par . Modéré par baud123. Licence CC by-sa.
31
2
sept.
2011
Base de données

Le mois dernier, Richard Hipp et Damien Katz (respectivement, les créateurs de SQLite et CouchDB) ont annoncé la création d'un groupe de travail ouvert autour d'un nouveau langage de requêtes pour les bases de données NoSQL : UnQL (Unstructured Query Language). L'objectif étant de libérer les bases de données orientés documents des interfaces spécifiques et éviter la dépendance envers un fournisseur.

Sortie de Fedora 14

Posté par . Modéré par Nÿco.
Tags :
39
2
nov.
2010
Fedora
Elle est là ! Elle est là ! Elle est vraiment là ! Fedora 14 est sortie ! Fedora est un système d'exploitation libre et avancé qui offre en permanence des fonctionnalités innovantes pour le plus grand nombre, avec une nouvelle version tous les six mois.

Fedora 14, nom de code Laughlin, est enfin disponible au téléchargement après des mois de travail, accompagné d'un portail rénové aux couleurs de sa communauté.

Sortie de la bêta de Fedora 14 Laughlin

Posté par . Modéré par tuiu pol.
Tags :
24
28
sept.
2010
Fedora
La bêta est une étape importante dans le développement de Fedora, c'est à ce moment-là que les fonctionnalités présentes dans la version finale sont figées, seules les anomalies critiques sont corrigées. Nous vous invitons à télécharger, installer et tester cette bêta afin de nous aider à faire de Fedora 14 une version solide.

Bien évidemment des anomalies connues subsistent et vous pourrez les retrouver sur la page tenue à ce propos sur le wiki. Si vous rencontrez une anomalie non répertoriée sur cette page, nous vous encourageons à la signaler auprès de https://bugzilla.redhat.com, notre système de suivi d'anomalies.

Vous pourrez télécharger Fedora 14 bêta à cette adresse :
http://fedoraproject.org/fr/get-prerelease

Fedora 13 « Goddard », parée au décollage

Posté par . Modéré par Bruno Michel.
Tags :
36
25
mai
2010
Fedora
Le projet Fedora et l'association des contributeurs et utilisateurs francophones de Fedora ont la joie de vous annoncer la sortie de la 13e édition de la distribution GNU/Linux Fedora.

Fedora est un système d'exploitation libre et pionnier qui apporte des fonctionnalités innovantes à de nombreux utilisateurs, avec un rythme de sortie d'environ six mois. Nous vous annonçons la dernière et la meilleure version de Fedora qui soit : Fedora 13 ! Rejoignez-nous et partagez les joies des logiciels libres et de la communauté avec vos amis et proches. Fedora 13 amène de nouvelles fonctionnalités majeures avec une attention spéciale portée sur le bureau, les netbooks, la virtualisation et l'administration système.

NdM : Merci à Mathgl d'avoir aussi proposé une dépêche en ce sens.

MeeGo s'ouvre à la communauté

Posté par . Modéré par Bruno Michel.
24
2
avr.
2010
Linux
En Février, Nokia et Intel avaient annoncé la fusion de leurs systèmes d'exploitations pour mobiles Maemo et Moblin pour donner MeeGo sous le patronnage de la Linux Foundation.
L'objectif étant de se poser en alternative à un Android conquérant, l'OS mobile de Google qui s'est imposé dans le paysage de la téléphonie mobile et tente de percer auprès des netbooks.

C++ 0xB enfin finalisé ?

Posté par . Modéré par Bruno Michel.
Tags :
25
15
mar.
2010
Technologie
Herb Sutter annonce sur son blog que le comité ISO C++ a voté l'ébauche finale de la nouvelle norme du langage.

À partir de maintenant, seules les corrections mineures pourront être effectuées et Herb Sutter estime que la version finale sortira en 2011.
La norme ayant été élaborée en collaboration proche avec les implémenteurs, la plupart des compilateurs sur le marché ont intégré partiellement la nouvelle norme, certains ajouts à la bibliothèque standard bénéficient même d'une implémentation dans la célèbre collection de bibliothèques Boost dans un espace de nom distinct.

Turbogears 1.1 le même mais en mieux.

Posté par . Modéré par patrick_g.
Tags :
14
6
oct.
2009
Python
L'équipe de TurboGears a annoncé le 4 octobre la sortie du très attendu TurboGears 1.1, soit deux semaines après la première Release Candidate.
Pour ceux qui ne connaissent pas encore TurboGears (affectueusement surnommé TG), c'est un framework web en Python (encore un n-ième clone de RoR diront les rubyistes en levant les yeux au ciel).
TurboGears est basé sur le patron de conception MVC et le serveur d'application cherryPy, propose un ORM, un moteur de template et un framework JavaScript (MochiKit) facilitant le développement d'application "web 2.0".

Apple libère Grand Central Dispatch

Posté par . Modéré par Bruno Michel.
Tags :
15
12
sept.
2009
Apple
Apple vient de mettre sous licence Apache 2.0 les principaux composants de Grand Central Dispatch :
  • libdispatch : l'implémentation en espace utilisateur (disponible sur macosforge)
  • support noyau de GCD dans XNU (le noyau de Mac OS X) : contient des optimisations au support de GCD mais n'est pas strictement requise. Ce qui semble de bonne augure pour la portabilité de GCD.
  • support des blocs dans le compilateur C fourni dans le compilateur libre LLVM.

Launchpad libéré !

Posté par . Modéré par Mouns.
Tags : aucun
33
21
juil.
2009
Communauté
Karl Fogel (de la société Canonical) a annoncé ce lundi 20 juillet la libération de Launchpad sous licence Affero GPLv3.
Launchpad est la forge développée par la société Canonical et integrée avec le gestionnaire de contrôle de source distribué Bazaar également développé par Canonical. Les services offerts par Launchpad couvrent également un système de tickets, une interface de gestion des traductions, de suivi de fonctionnalité (blueprint), etc.

Launchpad accueille notamment le développement de la distribution Ubuntu, et Canonical encourage de nombreux projets open-source à utiliser leur plate-forme. Et c'est probablement là où le bât blesse, car jusqu'à aujourd'hui Launchpad était sous licence propriétaire. Ce qui exposait régulièrement Launchpad à des critiques acerbes de la part des libristes estimant la dépendance à une plate-forme propriétaire pour un projet libre non souhaitable.

Ce n'est que l'année dernière, que Mark Shuttleworth (CEO de Canonical) annonce lors de sa conférence à l'OSCON, la libération sous 12 mois de Launchpad, cédant aux demandes des libristes. Pour tenir sa parole, l'équipe de développement de Launchpad a du mettre les bouchées doubles ces derniers mois. En parallèle, Launchpad offre un jeu d'API permettant aux développeurs des programmes tirant parti de cette forge, un programme de bêta testing a été ouvert pour assurer l'évolution de Launchpad.

A noter qu'outre Ubuntu, la forge Launchpad est déjà utilisée par des projets comme MySQL, Exaile, GNOME Do, Zope ou encore, last but not least, Extreme Tux Racer.