Les meilleurs contenus LinuxFr.org des années 201? et 200[89]

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Davy Defaud. Modéré par Florent Zara. Licence CC By‑SA.
30
3
jan.
2020
LinuxFr.org

Dans la vie, il y a deux sortes de gens : ceux qui se disent « c’est si vieux que ça LinuxFr.org ? » et ceux qui savent que « ? » est un métacaractère ou caractère joker qui remplace n’importe quel caractère (chiffre ici), en shell par exemple, et [89] signifie 8 ou 9 dans une expression rationnelle.

Tout cela pour dire que l’on va s’intéresser aux meilleurs (suivant les notes des visiteurs) contenus du site entre les années 2010 et 2019 incluses. Ça va causer vente liée, mises en demeure (trop), Grammalecte, noyau (beaucoup), processeur (pas mal), GIMP, Firefox (régulièrement), Flash (si !), pionniers, LineageOS, systemd (souvent), prédiction linuxfrienne, crash disque, G’MIC, spam, pilotes graphiques, plantages noyau et réseau (entre autres).

Tandis qu’à une époque plus proche d’Epoch, entre 2008 et 2009 (parce que les notes sur les contenus par les visiteurs n'existaient pas avant), on parlait sur LinuxFr.org de souris, de J2EE, de LinuxFr.org, beaucoup de noyaux, de perte de données, de X.Org, de pilote noyau, de formatage disque, de standards, de Debian et de Mandriva, des relations entre PDG, de Fastboot, de ScummVM, de DRM, d’Internet illimité ou non, de KDE et Qt, de vente liée, de H.264, de GIMP et Blender, d’OpenStreetMap, de (dés)information, de TLS/SSL, de FreeBSD, d’OpenGL, de riposte graduée, entre autres choses.

Les mots de passe des premiers développeurs‐utilisateurs d’UNIX, notamment celui de Ken Thompson

38
14
oct.
2019
Sécurité

En 2014, une ingénieure, Leah Neukirchen, trouve un fichier /etc/passwd archivé avec du vieux code source BSD et décide de déchiffrer les mots de passe des premiers développeurs‐utilisateurs d’UNIX.

Assez facilement, les mots de passe sont trouvés les uns après les autres. Je ne sais quels étaient vos premiers mots de passe, mais, personnellement, j’utilisais le même sur beaucoup de mes comptes et c’était soit des mots de la langue française faciles à taper, soit le nom de ma copine.

Ces tout premiers développeurs‐utilisateurs d’UNIX étaient‐ils plus inventifs ? À vous d’en juger, les voici en deuxième partie.

Journal Les mots de passe des premiers développeurs/utilisateurs d'UNIX, notamment celui de Ken Thompson

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
70
11
oct.
2019

En 2014, une ingénieure, Leah Neukirchen, trouve un fichier /etc/passwd archivé avec du vieux code source BSD et se décide de déchiffrer les mots de passe des premiers développeurs/utilisateurs d'UNIX.

À cette époque, ce fichier /etc/passwd contentait l'empreinte (hash) de chaque mot de passe des utilisateurs. Aujourd'hui, un demi-siècle après, ce fichier /etc/passwd existe toujours, mais il ne contient plus les empreintes des mots de passe depuis très longtemps.

Assez facilement, les mots de passe sont trouvés les uns (…)

Journal Urbit - Le nouveau MultiDeskOS aka le retour de Jayce ?

Posté par  . Licence CC By‑SA.
22
29
juin
2016

Salut Linuxfr-iens,

Si aujourd'hui je prend ma plume numérique, c'est pour attirer votre attention sur ce "projet":

http://urbit.org/

Le texte d'accroche est le suivant:

"A personal server is a virtual computer which stores your data, runs your apps, and manages your connected devices.
Urbit is a secure peer-to-peer network of personal servers, built on a clean-slate system software stack."

Il y a pas mal de ressources sur le site, ça parle de nouveau langage de programmation (exemple ici: http://urbit.org/docs/hoon/demo/) (…)

Journal Hommage aux Hackers moins-connus

11
2
nov.
2015

Salut journal,

Pour décorer ma salle de cours, j'ai commencé une série de posters en hommage à quelques Hackers moins connus du grand public.
http://www.spaceeman.be/hackers-moins-connus/

(Je les imprime en A3)

En connais-tu d'autres ?

Qu'en penses-tu ?

Petite histoire du Bourne Shell

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Benoît Sibaud, palm123 et ymz. Modéré par ymz. Licence CC By‑SA.
90
20
mar.
2015
Doc

Nos systèmes d'exploitations sont forgés par l'histoire. Ils se sont formés par stratifications d'inventions accumulées. Les idées de Ken Thompson, Steve Bourne, et Bill Joy - pour ne citer que les personnes dont il est question dans cette dépêche - sont fossilisées dans les sources des logiciels que nous utilisons aujourd'hui. Parce qu'un rappel historique nous permet de comprendre les raisons du fonctionnement actuel d'un logiciel, cette dépêche présente rapidement l'histoire du shell de Bourne.

Plan9 en GPL v2, pour les nuls

Posté par  (site Web personnel) . Édité par palm123, ZeroHeure et tuiu pol. Modéré par Florent Zara. Licence CC By‑SA.
55
19
fév.
2014
Technologie

L'université de Berkeley en Californie a reçu l'autorisation d'Alcatel-Lucent de publier Plan9 en GPLv2. Pour rappel, Plan9 est un OS, descendant de Unix Time-Sharing System, développé chez Bell Labs, par Rob Pike, Ken Thompson, Dennis Ritchie et d'autres.

Glenda, logo de Plan9

Comme il semble que peu de monde sache ce qu'est Plan9, voici, dans la suite de la dépêche, une rapide introduction à Plan9. Nous vous invitons à poursuivre par vous même en lisant la documentation et en installant Plan9 sur votre cluster de RaspberryPi, vos Thinkpads ou vos machines virtuelles pour vous faire une idée de la bête par vous-même.

NdA : Merci à eggman et Sygne pour leurs journaux respectifs sur le sujet, sous licence CC by-sa.

Journal Plan9 pour les nuls

70
18
fév.
2014

Plan9 pour les nuls

Je suis effaré par l'ignorance des gens d'ici quant à Plan9. Dans le récent journal qui en parle, je me trouve être le seul qui sache un peu de quoi il est question, et c'est un comble, car je n'y connais presque rien.

Alors puisque ce presque rien est toujours mieux que rien, je vous propose une rapide introduction à Plan9, et vous invite à poursuivre par vous même en lisant la documentation et en installant (…)

Journal Plan9 goes GPL v2

45
14
fév.
2014

Petit journal pas tout à fait bookmark.

L'université de Berkeley en Californie a reçu l'autorisation d'Alcatel-Lucent de publier Plan9 en GPL v2.
- La license : http://akaros.cs.berkeley.edu/files/Plan9License
- le dépôt github : https://github.com/brho/plan9

Pour rappel, Plan9 est un OS, descendant de Unix Time-Sharing System, développé chez Bell Labs, par Rob Pike, Ken Thompson, Dennis Ritchie et d'autres.

Mes sources : Akaros (Berkeley)

Journal Deux astéroïdes aux noms des coauteurs d'Unix

Posté par  . Licence CC By‑SA.
38
7
mar.
2012

Rob Pike a très sobrement annoncé que deux nouveaux astéroïdes viennent d'être nommés d'après les coauteurs d'Unix.
Je vous présente donc 300909 Kenthompson et 294727 Dennisritchie dont voici les données respectives:

294727 Dennisritchie:
http://ssd.jpl.nasa.gov/sbdb.cgi?ID=a0294727
300909 Kenthompson:
http://ssd.jpl.nasa.gov/sbdb.cgi?ID=a0300909

Une photographie de ce dernier:
http://walkon.hopto.org/pictures/temp-2012-02-27/html/B030.html

On s'amusera d'apprendre que la machine qui a servi à produire les données relatives à leurs orbites se nomme MPCLINUX.

Quelques mots sur cnet
http://news.cnet.com/8301-30685_3-57392126-264/two-asteroids-named-after-unix-co-creators/

Je ne sais pas pour vous, mais moi, ça me laisse songeur…

FreeBSD 9.0 est disponible

70
13
jan.
2012
FreeBSD

Avec l'évolution de FreeBSD, les changements visibles par l'utilisateur devraient être les moins déroutants possible. Par exemple, un réarrangement arbitraire des variables de démarrage du système dans le fichier /etc/defaults/rc.conf viole ce principe (POLA--principe du moindre étonnement). Les développeurs prennent en compte ce principe quand ils s'intéressent aux changements du système visibles par les utilisateurs.

Cette définition de la POLA (Principle Of Least Astonishment) tirée du freebsd-glossary donne une bonne idée du processus de développement de FreeBSD. Les décisions sont consensuelles, la compatibilité binaire est assurée, les changements ne doivent pas perturber les utilisateurs. C'est ce qui fait — qualités techniques mises à part — de FreeBSD un OS particulièrement stable et agréable à utiliser en production.

Alors que l'été avait été particulièrement trollesque sur le ton « Linux va nous bouffer — on va tous mourir », ce processus tranquille fait preuve une fois de plus de son efficacité démontrant aux sceptiques que cette stabilité n’empêche pas l’innovation. Et c'est finalement une version 9 riche en nouveautés et en améliorations que nous livre le projet.

Il y aura sans doute des benchmarks, des tests précis et millimétrés. Mais sans les attendre, on peut déjà affirmer sans crainte que l'amélioration des performances sur le réseau et le smp est simplement hallucinante.

NdM : grand coup de chapeau pour cet article rédigé de manière collaborative par 19 contributeurs en près de 300 révisions ! Merci à reno, Manuel Menal, Bapt, Michaël, d-jo, Thierry Thomas, inico, Nils Ratusznik, Laurent Cligny, GeneralZod, Xavier Claude, Patrick Lamaizière, Frédéric Perrin, Stéphane Aulery, elf32_ pour avoir contribué à cet article !

C11 n'est pas encore mort

Posté par  . Édité par Bruno Michel, Benoît Sibaud, baud123, Nÿco et Xavier Claude. Modéré par Nÿco.
59
26
déc.
2011
C et C++

La dernière norme du langage C a été publiée le 8 décembre 2011, la pré-version finale étant accepté le 10 octobre, peu avant le décès du regretté Dennis Ritchie à l'origine du langage.

C11 intègre principalement la gestion du multithreading et rend optionnelles certaines fonctionnalités afin de faciliter la conformité des compilateurs vis-à-vis de la norme. La précédente norme C99 a eu beaucoup de mal à s'imposer auprès de certains éditeurs, certains refusant même de l'implémenter (notamment un vendeur d'environnement Basic, situé à Redmond).

Décès de Norman Krim, promoteur du transistor

Posté par  (site Web personnel) . Édité par B16F4RV4RD1N et Nÿco. Modéré par Malicia. Licence CC By‑SA.
32
24
déc.
2011
Technologie

Après Dennis Ritchie (décédé le 12 octobre 2011, à 70 ans), père du langage C et d’UNIX, John McCarthy (décédé le 24 octobre 2011 à 84 ans), père du langage LISP et pionner de l’intelligence artificielle, et Jack Goldman (décédé le 22 décembre 2011 à 90 ans), fondateur du Xerox PARC (Palo Alto Research Center), une nouvelle figure de l'histoire de l'informatique s'est éteinte : Norman Krim s’est éteint à 98 ans le 14 décembre.

Il était un visionnaire qui dans les années 50 avait perçu le potentiel du Transistor (alors que le tube à vide dominait et que l'Europe venait de manquer le coche de cette nouvelle technologie). Son entreprise Raytheon a contribué à la diffusion des transistors comme amplificateurs (leur produit le plus connu était le CK722).

« Si à 98 ans tu n'as pas ta page Wikipédia, c'est que tu as raté ta vie et ta mort de pionnier. » Si vous pensez cela, rendez-lui hommage en lui créant une page francophone ou anglophone.