free2.org a écrit 2385 commentaires

  • [^] # Re: Attention launchpad Canonical

    Posté par . En réponse à la dépêche Mark Shuttleworth invite les développeurs OpenSUSE à rejoindre Ubuntu et suscite la polémique. Évalué à 2.

    Canonical est une société dont le but a toujours été de faire des bénéfices en faisant du service et du support autour d'Ubuntu. Cette approche est classique et a toujours été défendue par la communauté libre.

    Là où cela devient plus controversé, bien que légal, c'est quand on demande à des bénévoles de contribuer à une base de donnée difficilement forkable (launchpad), où quand on envisage l'inclusion de logiciels proprios dans la distro de base.
  • [^] # Re: Attention launchpad

    Posté par . En réponse à la dépêche Mark Shuttleworth invite les développeurs OpenSUSE à rejoindre Ubuntu et suscite la polémique. Évalué à 3.

    Oh mon dieu !! MAIS QUELLE HORREUR !
    Un système d'exploitation nous fournit un moyen standard d'archivage et fait perdre des emplois à winzip.

    Du point de vue du consommateur, il n'y a que des bénéfices. WinZip on s'en branle un peu.

    Du point de vue du consomateur à très court terme, l'abus de position dominante pour casser les prix (dumping) est une bonne chose.
    Maintenant il y a raréfaction des concurents quand le dumping devient trop dissuasif, et alors les consommateurs trinquent car ils ont moins de choix. C'est l'objet des lois antitrust.

    Pour en revenir au "libre commercial", il n'y a pas que les distros qui peuvent faire des bénéfices, comme en témoigne les bénefs qu'ont obtenu MySQL et Jboss.
  • [^] # Re: Attention launchpad

    Posté par . En réponse à la dépêche Mark Shuttleworth invite les développeurs OpenSUSE à rejoindre Ubuntu et suscite la polémique. Évalué à 6.

    >>Plus sérieusement, ce sont des entreprises qui cherchent à gagner de l'argent. Ce n'est pas une surprise.
    >Non, commercial et libre ne sont pas incompatibles.


    Tu me fais dire ce que je n'ai pas dit.

    Je pense simplement, et on l'a vu de manière spectaculaire avec l'actuel SCO (qui rappelons-le s'appelait "CALDERA Linux" auparavant) et plus récemment avec NOVELL, que des sociétés qui sont obligées par leurs actionaires d'augmenter leur profits, peuvent être tentées d'explorer de nouveaux "business models" qui ne sont pas toujours exactement dans l'esprit du libre (tu admettras qu'on puisse douter du respect du libre par SCO et NOVELL).

    En fait, envisager de nouveaux "business models" me semble être dans la nature de la plupart des grandes entreprises. Elles n'ont pas un "contrat social" de type Debian à respecter et donc ce nouveau "model" peut sortir de l'esprit du libre. C'est un risque à connaître.
  • [^] # Re: Attention launchpad

    Posté par . En réponse à la dépêche Mark Shuttleworth invite les développeurs OpenSUSE à rejoindre Ubuntu et suscite la polémique. Évalué à -4.

    en + ils ont oublié launchpad sapusaipalibr !

    Plus sérieusement, ce sont des entreprises qui cherchent à gagner de l'argent. Ce n'est pas une surprise.

    On peut utiliser à la place des distros gérées par des assos indépendantes s'engageant à faire du 100% libre, si on veut augmenter les chances de rester à l'écart des brevets et du code proprio.
  • [^] # éolien et hydrogène

    Posté par . En réponse au journal L'éolien ça craint ?. Évalué à 6.

    l'éolien est plutôt bien placé parmis les bio-energies.
    Et de nouveaux protoypes existent, comme coupler les éoliennes avec des générateurs d'hydrogene (par hydrolyse de l'eau) , des cuves de stockage de cet hydrogene et des groupes électrogènes pouvant utiliser cet hydrogène pour alimenter le réseau en l'absence de vent. Cet hydrogène pourra aussi être utilisé dans des piles à combustible (fuel cell) et dans des moteurs acceptant à la fois l'essence et l'hydrogène, comme le moteur d'une récente BMW de série (qui possède bien-sûr aussi un réservoir sécurisé à hydrogène).

    Bien-sûr, il est surtout urgent de consommer moins d'énergie (surtout fossile):
    http://www.ipcc.ch/
    http://scholar.google.com/scholar?q=permian+extinction+runaw(...)
  • [^] # Re: Référendums à l'initiative des citoyens, arguments

    Posté par . En réponse à la dépêche Révision du droit d'auteur en Suisse. Évalué à 0.

    Vu le nombre de personnes qui achetent un ipod et sur iTunes, permet-moi de douter de l'avantage de la démocratie directe sur ce sujet...
    Le doute, c'est bien.
    D'ailleurs les achats d'Ipod et Itunes ne sont probablement pas un sondage fiable sur DAVDSI.
  • [^] # Re: Référendums à l'initiative des citoyens, arguments

    Posté par . En réponse à la dépêche Révision du droit d'auteur en Suisse. Évalué à 3.

    les autres vont à la pèche, on ne saura pas s'ils sont pour ou contre
    Pas forcément si les référendums sont regroupés le même jour et au même endroit qu'un autre scrutin, comme c'est souvent le cas.

    l'autre danger du vote populaire à tout va, c'est que nous ne sommes pas forcément en connaissance de tous les enjeux et problèmes des conséquences d'un vote pour ou contre.
    C'est un peu contradictoire avec le reproche précédent: d'un coté on reproche que il n'y a que les militants qui vont voter en définitif, de l'autre on reproche que tout le monde peut voter. Pourquoi la réalité ne serait pas un juste milieu entre les 2, avec notamment des gens qui ne votent pas sur sujets qu'ils ne connaissent pas, et d'autres qui prennent l'avis de "spécialistes" avant de voter ? En suisse, les élus donnent leur avis avant chaque "votation".

    les initiatives populaires, les référendums sur demande d'un nombre de personnes, ont toutes des limites dans les pays qui les pratiquent,
    En Suisse les "votations" ont le pouvoir suprême de modifier la constitution.

    "ah bah, l'aristocratie des intellectuels, ça serait drôlement mieux" : c'est un raisonnement trop dangereux"
    et pourtant en France, c'est ce qui s'est fait à une époque, c'est ce qu'on a adoucit maintenant et des gens très sincères et défenseurs des libertés ont débattu en ce sens.

    Les "intellectuels" ne sont pas des gens parfaits, ni des pères noël qui vont toujours voter exactement comme chacun d'entre nous le voudrais.
    On a vu sur DADVSI plusieurs problèmes potentiels (je n'affirme ici ni leur ampleur, ni leur existence, reportez vous aux documents de cette époque pour vous faire votre propre opinion)
    1. sur certains sujets, peu de nos représentant ont les connaissanxes requises pour voter
    2. certains sont influencés par des groupes privés
    3. quand des consignes de votes sont émises par les dirigeants de leur parti elles sont grandement respectées, sinon ils risquent de ne plus bénéficier du soutien de ce parti aux prochaines élections, et donc de les perdre.

    J'ajouterais des problèmes français d'indépendance de la justice (nomination de membres des organes supérieurs comme le CSM et la cour de cassation par des élus, parquet aux ordres du ministre de la justice) qui se traduisent entre autres par des problème du controle de l'honnêteté des élus et des problèmes de liberté de l'information sur les élus qui est, in fine, sous le controle de la justice.

    Je vous conseille les arguments pour et contre de l'article anglais sur la DD (traducteurs bienvenus):
    http://en.wikipedia.org/w/index.php?title=Direct_democracy&a(...)
  • [^] # Re: Référendums à l'initiative des citoyens

    Posté par . En réponse à la dépêche Révision du droit d'auteur en Suisse. Évalué à 4.

    Tu as des opinions bien (trop?) tranchées sur les députés...
    Désolé, mais en relisant ce thread, il n'y a que toi qui affirme des choses de manière catégorique à partir de quelques exemples qui ne peuvent prétendre être une statistique fiable.
  • [^] # Re: Référendums à l'initiative des citoyens

    Posté par . En réponse à la dépêche Révision du droit d'auteur en Suisse. Évalué à 5.

    Le probleme etant qu'on est toujours une minorité dans un des nos gestes, et que donc tout le monde souffre de ce suffrage direct fait sans reflexion.
    A te lire on a l'impression que les députés ne prennent jamais de telles décisions. Elle est où l'autorisation du mariage homosexuel en France ?
  • # intro vs partie contractuelle de la GPLv2

    Posté par . En réponse au journal GPLv3. Évalué à 2.

    Il est à noter que le texte de la GPLv2 est divisé en 3 parties:
    Introduction, partie contractuelle, conclusion.

    Le texte que tu as cité ne fait pas partie de la partie contractuelle, c'est la clause 7 qui détaille exactement comment sont traités les brevets.
  • # proc et carte mere, udp

    Posté par . En réponse au message Probleme de connexion qui freeze en unstable. Évalué à 1.

    Si tu as tout essayé sauf de changer de proc et de carte mere, je serais tenté de dire que le probleme vient d'un de ces 2 trucs (peut-etre la partie PCI de la carte mere).

    Mais tous les FAI ont régulièrement des saturations aux heures de pointe ce qui peut se traduire par des paquets perdus, et certains programmes sont assez sensibles à ce genre de perte (notamment ceux qui gèrent mal le fait que la couche udp ne demande pas la réémission des paquets perdus).

    Mes 2 centimes.
  • # Référendums à l'initiative des citoyens

    Posté par . En réponse à la dépêche Révision du droit d'auteur en Suisse. Évalué à 2.

    Si 50 000 citoyens et citoyennes ayant le droit de vote ou huit cantons le demandent dans les 100 jours à compter de la publication officielle de l’acte, le projet de modification de la loi sera soumis au vote du peuple.

    Ce principe de démocratie directe existe aussi, entre autres pays, en Italie et dans de nombreux états des USA, où les référendums ont en général lieu en meme temps que d'autres élections (comme les élections législatives qui viennent d'avoir lieu).
  • [^] # Re: peut on en conclure... Dan Bricklin

    Posté par . En réponse au journal Les logiciels propriétaires dans les distributions Linux. Évalué à 1.

    Bravo en effet à Dan Bricklin, qui est toujours en activité, et à qui on doit aussi le terme "friend-to-friend P2P" qui est bien plus parlant que son synonyme "darknet" proposé par MS ensuite.
    http://en.wikipedia.org/wiki/Dan_Bricklin

    Mais évidemment , comme de nombreux auteurs de programmes pour micro-ordinateurs de cette époque, il était aussi inspiré par les programmes qui tournaient sur des ordinateurs plus puissants.

    Aujourd'hui on peut voir qu'il s'est évidemment inspiré des wiki pour son programme actuel, wikicalc:
    http://danbricklin.com/log/
  • [^] # Re: Mono UE

    Posté par . En réponse au journal Les logiciels propriétaires dans les distributions Linux. Évalué à 4.

    C'est clair qu'une version libre de Mono serai une vraie avancée pour le libre !
    L'auteur pensait peut-être à ceux qui ne vivent pas en UE où les brevets logiciels sont interdits.

    Bon d'accord, j'ai marché dedans...
  • [^] # Re: Flash saimal!

    Posté par . En réponse au journal Flash "saimal" Player 9 beta 2. Évalué à 1.

  • # attention au phishing

    Posté par . En réponse au message [Web/Réseau] Utiliser un DNS public. Évalué à 1.

    Attention à ne pas choisir n'importe quel DNS sous peine de phishing !

    Ce problème ne concerne pas en principe les sites SSL ayant un certificat reconnu par votre navigateur, sauf bien-sûr si votre nouveau navigateur a été auparavant téléchargé depuis un site non SSL et sans vérification de signature.
  • [^] # Re: Virement, saibien

    Posté par . En réponse au journal Envoyer de l'argent aux USA. Évalué à 1.

    Il me semble que le tarifs des virements a diminué, sous la pression des banques directes par internet.
  • [^] # Re: CB

    Posté par . En réponse au journal Envoyer de l'argent aux USA. Évalué à 5.

    Comme en France, le système des CB par correspondance est basé sur la confiance.
    En France, si tu contestes un débit CB sans signature ni code auprès de ta banque, la loi précise qu'on doit te rembourser immédiatement sans discussion, et que les frais éventuels d'opposition et de renouvellement de ta carte ne sont pas à ta charge.
    D'ailleurs, comme le système de code des CB a déjà été cassé, tu dois même pouvoir contester les paiements effectués avec code (que tu ne dois jamais donner à personne, rappelons le).
    Pour la signature c'est plus compliqué, et je ne m'aventurerais pas à signer un document CB remis à une société étrangère.

    IANAL
  • # BANK OF THE NORTH INTERNATIONAL

    Posté par . En réponse au journal Envoyer de l'argent aux USA. Évalué à 10.

    Dear Sir/M,
    I am Mr.David, an Auditor of a BANK OF THE NORTH
    INTERNATIONAL
    (FCT). I have the courage to Crave indulgence for
    this important business
    believing that you will never let me down
    either now or in the future. Some
    years ago, an American Mining
    consultant/ contractor with the Nigeria National
    Petroleum Corporation,
    made a numbered time (fixed)deposit for twelve calendar
    months, valued
    $12M.USD (TWELVE MILLION US DOLLARS) in an account. On maturity,
    The
    bank sent a routine notification to his forwarding address but got no
    reply.
    After a month, The bank sent another reminder and finally his
    contract
    employers, the Nigerian National Petroleum Corporation wrote
    to inform the bank
    that he died without MAKING A WILL, and all attempts
    by the American Embassy to
    trace his next of kin was fruitless. I
    therefore, made further investigation and
    discovered that the
    beneficiary was an immigrant from Jamaica and only recently
    obtained
    American citizenship. He did not decla re any kin or relations in all
    his official documents, including his Bank deposit paper work. This
    money total
    amount$12M.USD ( TWELVE MILLION US DOLLARS)is still sitting
    in my bank as
    dormant Account. No one will ever come forward to claim
    it, and according to
    Nigerian Banking policy, after some years, the
    money will revert to the
    ownership of the igerian Government if the
    account owner is certified dead. This
    is the situation, and my proposal
    is that I am looking for a foreigner who will
    stand in as the next of
    kin to beneficiary, and OPEN a Bank Account abroad to
    facilitate the
    transfer of this money. This is simple, all you have to do is to
    OPEN
    an account anywhere in the world and send me its detail for me to
    arrange
    the proper money transfer paperwork, and facilitate the
    transfer.The money will
    then be paid into this Account for us to share
    in the ratio of 60% for me, 35 %
    for you and 5% for expenses that might
    come up during transfer process. There is
    no risk at all, and all the
    paper work for this transaction will be done by me
    using my position
    and connections in the banks in Nigeria. This business
    transaction is
    guaranteed.And the first phase of the transfer will be ($4M.USD)
    FOUR
    MILLION DOLLARS as advised by our insider in the bank.If you are
    interested, please reply immediately through my personal email sending
    the
    following details: (1) Your Full Name/Address (2) Your Private
    Telephone/fax
    Number. Please observe the utmost confidentiality, and be
    rest assured that this
    transaction would be most profitable for both of
    us because I shall require your
    assistance to invest some of my share
    in your country. I look forward to your
    earliest reply.
    Yours,
    Mr.David
  • [^] # Re: TCPA

    Posté par . En réponse à la dépêche Une faille majeure de la cryptographie courante. Évalué à 2.

    Hmmm, c'est sur que la clé censée rester secrète sorte de la TPM ?
    Non. Les failles se situent plutot dans la puce (sécurité par l'obscurité) et dans les logiciels qui utilisent cette puce, y compris l'OS (puisqu'ils ont le droit d'utiliser la puce pour décrypter, un mauvais bug dans ces logiciels peut permettre à un cracker de décrypter ce qu'il veut).
  • [^] # Re: TCPA "remote atetstation" et obscurité

    Posté par . En réponse à la dépêche Une faille majeure de la cryptographie courante. Évalué à 2.

    En effet, je suppose que la puce propose de générer une clef de manière plus sécurisée, sinon, je ne vois pas bien son interêt.
    Le "remote attestation" est sa seule nouveauté en effet. Des fonctions de cryptographie intégrées au proc ou à la carte mère existent depuis longtemps, cf VIA.
    Pour ce qui est de la sécurité , les générateurs de nombres aléatoires hardware sont potentiellemnt meilleurs que /dev/random.

    Le problèmes de tous ces trucs en hardware c'est la sécurité par l'obscurité (faut avoir confiance pour croire qu'il n'y a ni bug ni backdoor dedans) et l'absence de mise à jour pour tenir compte des exploits et des progrès en cryptanalyse.
  • [^] # Re: Effectivement... link vs depend dans GPL

    Posté par . En réponse au journal Question con sur la license Qt. Évalué à 1.

    A noter que le texte légal de la GPL n'utilise pas le mot "link" mais le mot "depend".

    Dans le doute, la manière la plus sure de contourner respecter la GPL est donc de distribuer séparément le soft proprio et le soft GPL.

    A moins de faire comme la freebox... mais la justice n'a pas encore tranché dans ce cas (troll inside).
  • [^] # Re: D-Bus, Bonobo & co. XPCOM ?

    Posté par . En réponse à la dépêche D-Bus 1.0, future fondation de nos bureaux. Évalué à 2.

    tiens au fait, tu ne parles pas du XPCOM de Mozilla ?
    http://www.mozilla.org/projects/xpcom/
  • [^] # Re: euh loi francaise DRM

    Posté par . En réponse au journal Le troll licence du vendredi. Évalué à 1.

    je pense que tu ne tiens pas compte du "qui atteint cet objectif de protection"
  • [^] # Re: euh loi francaise DRM

    Posté par . En réponse au journal Le troll licence du vendredi. Évalué à 1.

    A noter que la loi francaise exige que les "mesures de protections techniques" soient efficaces, c'est-à-dire difficilement contournables.

    Mais au final peu importe. Une licence est un contrat de droit privé et peut donc contenir toutes sortes de modalités, y compris concernant l'usage du logiciel (ici interdiction de cet usage en relation avec un DRM).
    Si t'es pas content, refuse ce contrat. Mais alors tu n'as pas le droit d'utiliser le logiciel.