Journal Libre vs Open Source - Faisons le point

89
23
nov.
2011

Sommaire

Eh ui, mon cher Nal, c'est proprement hallucinant. Pas plus tard que récemment, j'errais sur un site communautaire bien connu quand soudain, qu'entrapperçois-je ? Au détour d'un innocent fil de conversation d'un journal plusieurs commentaires très surprenants.

Le point d'orgue est probablement l'assertion « Parce que bon, Linux, c'est open-source, pas libre. ». On peut se dire que c'est pas grave, que c'est une erreur de débutant. Eh bien non. C'est Zenitram qui sort ça et les personnes qui lui répondent ne sont pas des petit nouveaux non plus.

C'est un peu inquiétant.

Je propose donc de reprendre à la base. Je n'aurais pas pensé qu'il était nécessaire de faire un journal de ce type sur linuxfr ceci dit¹.

Terminologie anglaise

Historiquement, il y a deux termes pour désigner le logiciel libre.

  • Logiciel Libre : Ce terme est celui favorisé par Richard Stallman et la FSF. Avantage : ça implique une notion de liberté, contrairement à Open Source qui est une notion pragmatique. Inconvénient : En anglais, free est ambigu et peut faire penser à gratuit, sans souligner le côté libre du logiciel. C'est pour ça que free software est souvent confondu avec freeware.

  • Open Source : Ce terme est celui favorisé par l'OSI (forcément, c'est marqué dessus). Avantage : Pas d'ambigüité libre/gratuit. Inconvénient : De nombreuses boites s’engouffrent dans la brèche et utilisent ce terme à tort et à travers pour labelliser en tant que "logiciel open source" des logiciels qui ne répondent pas aux critères de l'Open Source selon la définition de l'OSI ni ceux du Logiciel Libre selon la définition de la FSF. C'est pourquoi il est parfois nécessaire de parler de « logiciel Open Source selon les critères de l'OSI ». C'est un peu long mais au moins, c'est précis.

Globalement, les logiciels répondant aux 10 critères pour être Open Source selon la définition de l'OSI, répondent aussi aux 4 libertés définissant un logiciel libre selon la FSF. Et réciproquement.

La différence c'est que l'OSI a besoin de 10 points pour expliquer ce que la FSF explique en 4 points (non discrimination envers les personnes, non discrimination envers les utilisations, et pourquoi pas non discrimination envers les chatons et les éventuels visiteurs de l'espace pendant qu'on y est ? Un Logiciel Libre est par nature non discriminatoire.).

Ensuite des forks de ces termes sont apparus :

  • Libre software : Terme poussé par des personnes dans des pays anglophones, très peu dans les pays francophones et hispanophes, contrairement à ce qu'on pourrait penser. Avantage, clair. Inconvénient : Pas massivement adopté (voire même carrément confidentiel).

  • FOSS : Free and Open Source Software, une sorte de compromis mou histoire de mettre tout le monde d'accord. Avantage : C'est un terme non ambigu. Inconvénient, c'est un acronyme obscur pour le néophyte. Et ça ne convainc pas grand monde en dehors des anglophones (FOSS laisse sceptique).

  • FLOSS : Un mariage des deux précédents. Free and Libre Open Source Software. Dans le genre je met tout le monde d'accord, on ne peux pas faire mieux. Mais c'est un terme qui me semble intéressant pour les anglophones. Même s'ils ont l'impression qu'on parle d'hygiène dentaire.

FSF vs OSI

La Free Software Foundation et l'OSI ont des visions différentes, je n'apprend rien à personne.

Pour la FSF, les valeurs philosophiques et politiques portées par le Logiciel Libre sont importantes (le partage, l'égalité, la collaboration communautaire, etc.).

Du côté de l'OSI, on est plutôt focalisé sur le fait de pouvoir utliser son truc parce que c'est généralement le meilleur choix. Par pragmatisme donc. Mais de manière générale, les tenants de l'OSI se foutent du côté philosophique et utiliseraient indifféremment du logiciel propriétaire.

Globalement, la FSF a plus une vision de société, quand l'OSI a une orientation plus individualiste.

Après il y a des subtilités. Par exemple, les contributeurs au projet GNU ainsi que les utilisateurs de copyleft sont globalement pro FSF (là, pas de surprise) mais les contributeurs au noyau Linux sont trop nombreux et dispersés pour qu'on puisse se faire une idée globale, mais les principaux contributeurs (à commencer par Linus lui même) sont plutôt pro-OSI (mais pas tant que ça finalement). Les développeurs d'OpenBSD conchient la FSF, RMS et les logiciels GNU, mais réagissent épidermiquement à chaque ligne de blob propriétaire. Les autres utilisateurs de licences dites « permissives » (c'est à dire non copyleft) sont globalement plutôt favorables à l'OSI (mais encore une fois, c'est dur de généraliser).

Bon et le rapport avec la choucroute ?

Reprenons la phrase incriminée : « Parce que bon, Linux, c'est open-source, pas libre. ».

Cette phrase est complètement fausse. Linux est sous licence GPLv2. Il est donc reconnu par la FSF comme étant un Logiciel Libre, garant des 4 libertés du Logiciel Libre, ainsi que par l'OSI comme répondant aux 10 critères définissant un logiciel Open Source. Comme tous les logiciels en GPL quoi.

Par contre, on peut dire que les développeurs du noyau sont globalement plus proche de la mouvance Open Source que de celle du Logiciel Libre. Et encore c'est discutable (Linus a beau critiquer RMS, il ne cesse de faire l'éloge de la GPL, a reconnu finalement que la GPLv3 n'est pas mauvaise, a releasé GIT en GPLv2, etc.).

Mais dire que par transitivité ce n'est pas un Logiciel Libre, c'est prendre un sacré raccourci.

Continuons avec les affirmations suivantes :

le libre a-t-il fait un gros quelque chose un jour?

Oui, la GPL déjà. Les distributions GNU/Linux et tous les logiciels fournis dedans. Ainsi que les logiciels libres spécifiques à Windows.

En fait, tous les gros projets avec une plus-value (si il faut refaire les petits outils GNU, bah... C'est pas ce qui est le plus dur, c'est du "classique", c'est dispo, on prend, ça serait pas dispo qu'on prendrait ceux de BSD)

3/4 (ou ptet même plus) des logiciels libres sont sous GPL. Tu peux tout réécrire si ça t'amuse, mais ça va prendre du temps. Et je pense que tu n'as jamais sérieusement étudié la différence. Quand je dois utiliser le grep Solaris (sans couleurs), ou le find Solaris (sans l'option -iname) etc. ben juste je pleure. Les outils GNU, c'est de la qualité.

Et le copyleft dans tout ça ?

La FSF comme l'OSI reconnaissent une liste (globalement identique) de licences considérées comme Libres (ou Open Source). Certaines licences sont copyleft, d'autres non. La différence ne se situe donc pas là.

Par contre, la FSF, toujours dans une vision de société de partage, favorise plutôt les licences copyleft. En en rédigeant et en les conseillant. L'OSI est plutôt axé utilisation individuelle et pragmatisme, et favorise plutôt les licences « permissives ».

Il y a d'autres différences notables comme le fait pour les partisans de l'OSI de plutôt utiliser « Linux », le nom du noyau, pour désigner par synecdoque l'OS, quand les partisans de la FSF vont plutôt utiliser « GNU/Linux », « distribution de logiciels libres » ou simplement « distribution ».

Prospectives

Le mouvement du Logiciel Libre est-il en train de perdre du terrain à profit du mouvement Open Source ?

J'en doute. Ce sont des assertions qui reviennent souvent dans le journal. Mais dans les faits, ce que je vois, c'est que :
- La FSF est connue, fait des choses, là ou l'OSI reste discrète (me souviens pas avoir un jour vu parler de l'OSI dans la presse par exemple).
- La FSF a des chapitre locaux (FSF France, FSF LA, FSF India, FSF Europe). Je n'ai pas l'impression que l'OSI ait convaincu des gens et ait essaimé de la même manière.
- L'April compte 5500 adhérents et trois permanents, l'AFUL 300 (soit l'équivalent de ce que gagne l'April en un mois de campagne d'adhésion). Globalement, les gens (du moins les Français) semblent privilégier le côté philosophique au côté pragmatique.
- Bruce Perens est le premier Debian Project Leader (après Ian Murdock, mais ça ne compte pas) et un des co-fondateurs de l'OSI. Le document fondateur de l'OSI est basé sur le contrat social Debian pourtant beaucoup plus proche de la FSF que de l'OSI encore aujourd'hui. Un an après la fondation, Bruce Perens quitte l'OSI en expliquant (sur le site de la FSF) pourquoi c'est mieux de parler de « Logiciels Libres » et parle d'échec de l'OSI.

Donc je ne suis vraiment pas persuadé que la FSF ou le mouvement du logiciel libre soit en déclin. Ce n'est pas du tout ce que j'observe à mon petit niveau. Mais je peux me tromper. Dans ce cas, il faut m'expliquer pourquoi je me trompe. Parce que dans le journal cité, il n'y a rien de tout ça. Juste des assertions (la FSF meurt, elle n'a pas su convaincre, de toutes façons on ne peux pas lutter contre les mastodontes, etc.)

Problème, autant la GPL la FSF était innovante à l'époque parque le logiciel était l'élément clé d'un ordinateur, ce qui a fédéré une communauté d'utilisateur qui voulaient des logiciels "ouverts", autant elle a totalement loupé le virage internet : la valeur n'est plus dans le logiciel qui n'est qu'un "moyen", un "outil", la valeur est dans les données et dans la capacité à les exposer à un maximum de monde.

Bref, la valeur d'un twitter, c'est son contenu et le nombre d'utilisateurs.

Là encore pas d'accord. La FSF n'a pas raté le virage. La Free Software Foundation n'a pas forcément vocation à gérer les données. Elle n'a pas été conçue pour ça. Après elle peut évoluer. Mais ce n'est pas une fin en soi.

Pour ce qui est des données, le mouvement open data me semble très prometteur et les premiers résultats que j'ai pu observer me semblent encourageants. Après le fait que des gens donnent gratuitement des contenus à twitter, google ou facebook, ça ne regarde qu'eux.

¹ Mais je pense que c'est désormais le cas. Si jamais je me trompe, il suffit d' « inutiliser » le journal.
Ça se passe ici ↓

  • # Bravo !

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Si jamais je me trompe, il suffit d' « inutiliser » le journal.

    Non, non, au contraire. Il s'agit là d'un journal très intéressant et pertinent.
    Je ne savais pas pour l'histoire de B. Perens évoquant un échec de l'OSI. Tu as des liens ?

    • [^] # Re: Bravo !

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Je n'ai pas retrouvé la citation exacte, mais j'ai retrouvé le message dans lequel Bruce Perens officialise son éloignement avec l'OSI par ce qu'elle s'éloigne de ce pour laquelle elle a été créée selon lui et explique que l'OSI n'aurait jamais du s'éloigner de la FSF et qu'il le regrette.

      About a year ago, I sent out a message announcing "Open Source". Eric Raymond and I founded the Open Source Initiative as a way of introducing the non-hacker world to Free Software. [...] Now that the world is watching, it's time for us to start teaching them about Free Software. Notice, I said Free Software, not Open Source.

      Most hackers know that Free Software and Open Source are just two words for the same thing. Unfortunately, though, Open Source has de-emphasized the importance of the freedoms involved in Free Software.

      (exactement ce qui est dit dans le journal donc)

      One of the unfortunate things about Open Source is that it overshadowed the Free Software Foundation's efforts. [...] and a schism between the two groups should never have been allowed to develop.

      I fear that the Open Source Initiative is drifting away from the Free Sofware values with which we originally created it.

    • [^] # Re: Bravo !

      Posté par . Évalué à 6.

      Merci j_kerviel !

      C'est précis, rigoureux, clair. En un mot : lumineux !

      Le meilleur article que j'ai pu lire sur Linuxfr depuis longtemps.

      BeOS le faisait il y a 15 ans !

  • # A propos de moi

    Posté par (page perso) . Évalué à -10.

    Le point d'orgue est probablement l'assertion « Parce que bon, Linux, c'est open-source, pas libre. ».

    Tu sors le commentaire de son contexte. Linux est libre. On m'avait rétorqué qu'il y avait une différence, en gros que je parlais OSI, et que la on parlait FSF. Et Linux, c'est clairement pas dans le style FSF, au contraire, c'est libre "OSI".

    Alors si tu es incapable de suivre une discussion, je vais résumer :
    - Contrairement au titre du journal, les valeurs du logiciel libre se portent très bien. Ca n'arrête même pas de monter. Donc suivant ta vision du libre, c'est le titre du journal qui aurait dû te faire réagir. .
    - Par contre effectivement, les valeurs de la FSF se portent plutôt mal, c'est la débandade, parce que pas foule s’intéresse à ce libre la.
    - Linux est libre, mais pas dans le style FSF (= faire du libre de manière "politique")
    - Le mot n'était sans doute pas le bon pour les gens lisant en diagonale, alors en gros : une grosse partie des dév' de Linux n'ont rien à branler du libre politique de la FSF.

    C'est plus facilement compréhensible comme ça?

    • [^] # Re: A propos de moi

      Posté par . Évalué à 1.

      Sauf que tu mélanges personnes et code. Linux et tout ce qui va autour est clairement libre version FSF. Linus (thorvalds) est clairement libre version OSI. Mais ce n'est pas le cas de l'écosystème autour du produit dont il est le leader.

      Les boites n'aiment pas la GPL, mais c'est Linux qui a été choisi par Androïd, Free, ... C'est VLC qui fait tourner un tas de télévision par internet, etc...

      J'ai l'impression que la "plus part" des gens n'ont pas encore fait tout le chemin vers les idées de la FSF, mais vont y venir car ils utilisent majoritairement, des projet qui suivent les idées de la FSF.

      "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: A propos de moi

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        Sauf que tu mélanges personnes et code.

        Ah bon? Ben non. Si on parle de code, OSI et FSF, c'est pareil. Donc pas à discuter plus que ça.

        Les boites n'aiment pas la GPL,

        Les boites peuvent accepter la GPL, l'utiliser etc... Par contre militer façon FSF, non.

        J'ai l'impression que la "plus part" des gens n'ont pas encore fait tout le chemin vers les idées de la FSF, mais vont y venir car ils utilisent majoritairement, des projet qui suivent les idées de la FSF.

        Merci pour la bonne tranche de rigolade. Ils ont juste rien à faire de la FSF, et utilisent du libre car c'est le meilleur moyen technique d'arriver au but. Ils parlent technique, pas politique. Et ils ne sont pas près de changer pour faire le moindre chemin vers les idées de la FSF, mais alors pas du tout.

        Je t'invite à relire le journal cité, avec son lien vers l'article, qui dit et argumente exactement le contraire de ton impression.

        A la limite, tu me parlerais de données libres (Wikipedia, OpenStreetMap, OpenData...), OK, c'est le début, fait par plein de personnes dont la liberté est le but, mais au niveau du logiciel, les militants sont vieux et non remplacés (je ne suis pas le seul à le dire, voir le lien du journal précédent), et le logiciel libre est arrivé à maturité, avec plus de monde qui l'utilise pour des besoins technique que pour sa philosophie (mais c'est pas grave, les deux continuent de cohabiter et à s'auto-entretenir)

        Bon, sinon, ce Hurd qui a la libre philosophique, il est où?

        • [^] # Re: A propos de moi

          Posté par . Évalué à 9.

          Justement, l'émergence de l'open data est la preuve que les idées de la FSF ne sont pas si ignoré. L'important a toujours été les données, RMS partait du postula que l'on ne peut pas contrôler ses données, sans contrôler ses logiciels, ce qui est partiellement vrai, cf le HTML, et de manière général le principe de format standard.

          "La première sécurité est la liberté"

  • # OSI discrete

    Posté par (page perso) . Évalué à -1.

    • La FSF est connue, fait des choses, là ou l'OSI reste discrète (me souviens pas avoir un jour vu parler de l'OSI dans la presse par exemple).

    Ben oui, c'est discret. Mais voila, ça marche. ce logo :
    OSI

    Je le vois sur plein de sites. Ce logo, il est "vendeur" auprès des entreprises sensibilisées au libre, alors que celui de la FSF est plutôt un repoussoir.

    • La FSF a des chapitre locaux (FSF France, FSF LA, FSF India, FSF Europe). Je n'ai pas l'impression que l'OSI ait convaincu des gens et ait essaimé de la même manière.

    Pas utile.

    • L'April compte 5500 adhérents et trois permanents, l'AFUL 300 (soit l'équivalent de ce que gagne l'April en un mois de campagne d'adhésion). Globalement, les gens (du moins les Français) semblent privilégier le côté philosophique au côté pragmatique.

    Corrigez-moi si je me trompe, mais l'APRIL me semble plutôt neutre sur le sujet.

    Donc je ne suis vraiment pas persuadé que la FSF ou le mouvement du logiciel libre soit en déclin. Ce n'est pas du tout ce que j'observe à mon petit niveau.

    J'observe exactement l'inverse à mon niveau. Qui est le plus proche de la réalité?

    • [^] # Re: OSI discrete

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Ben oui, c'est discret. Mais voila, ça marche. ce logo :

      Je le vois sur plein de sites.

      Parce que tu vas sur les sites des grosses boites probablement.

      Et je ne trouve pas le logo spécialement vendeur. Juste que « Open Source » est massivement utilisé par les médias et les boites. Du coup ce ne serait pas étonnant que les gens qui cherchent un logo utilisent celui là.

      Au contraire au niveau communautaire, j'ai clairement l'impression que le côté Logicel Libre / GNU est ultra dominant.

      Aussi quand je cherche le logo de l'OSI dans la recherche d'image google, j'ai deux fois moins de résultats que quand je cherche le GNU (55k vs 98k). Donc

      Corrigez-moi si je me trompe, mais l'APRIL me semble plutôt neutre sur le sujet.
      s/APRIL/April/

      Oui et non. Le rôle de l'April et de promouvoir et défendre le logiciel libre. Tout le logiciel libre et pas de créer des schismes.

      Mais l'April a plus une portée activiste et défend une vision de société.

      Au contraire l'AFUL a été créée, deux ans après l'April, parce que l'April était trop Stallmanienne

      Tout ça est expliqué plus en détail ici :
      https://www.april.org/association#Quelle_difference_entre_l-April_et_l-Aful_
      http://aful.org/association/differences-aful-april

      • [^] # Re: OSI discrete

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Et je ne trouve pas le logo spécialement vendeur.

        Il l'est, je peux te le garantir. Tout comme le nom. Dans les appel d'offre que je vois passer de boite sensibilisées au libre (parce que bon, les autres c'est "faut que ça marche, rien à faire de la licence"), c'est "open source", ou "licence validée par l'OSI", et si il y a une référence externe c'est ce logo et le site de l'OSI.

        Juste que « Open Source » est massivement utilisé par les médias et les boites. Du coup ce ne serait pas étonnant que les gens qui cherchent un logo utilisent celui là.
        Au contraire au niveau communautaire, j'ai clairement l'impression que le côté Logicel Libre / GNU est ultra dominant.

        Ca doit être la notre divergence : je travaille avec du libre, je vend du libre, on m'achète du libre (bon, ça c'est quand l'entreprise s’intéresse à la licence certes, donc rare). Il y a un besoin, il faut y répondre, avec une liberté. Mais... C'est la où il y a des choses, la où le libre bouge aujourd'hui. Quel gros projet n'a pas besoin de fonds? Le journal précédent parle justement de ça, de cette disparition petit à petit de GNU, FSF etc...

        Oui et non. Le rôle de l'April et de promouvoir et défendre le logiciel libre. Tout le logiciel libre et pas de créer des schismes.

        Donc neutre non? Après je ne connais pas, donc bon, pas de soucis, j'admet. Reste à savoir si les gens estiment avoir besoin d'un défenseur de l'open source (tout comme l'OSI n'a pas de sections nationales)

      • [^] # Re: OSI discrete

        Posté par . Évalué à 10.

        Au contraire l'AFUL a été créée, deux ans après l'April, parce que l'April était trop Stallmanienne

        En tout cas officiellement. :)

        Officieusement, parce que l'April a été créé par un petit groupe d’étudiants kinenveulent sans légitimité.

        Du coup des gens prestigieux comme Bernard Lang, pardon Monsieur Bernard Lang, directeur de recherches à l'INRIA, diplomé de Harvard, Télécom Paris et Sup Aéro, ne pouvait quand même pas tomber aussi bas.

        Du moins c'est ce qu'auraient pu dire les langues de pute si elles étaient vraiment médisantes.

        Mais ça serait vraiment mesquin.

  • # stop

    Posté par . Évalué à 3.

    c'est une erreur de débutant. Eh bien non. C'est Zenitram qui sort ça et les personnes qui lui répondent ne sont pas des petit nouveaux non plus.

    et ben voilà, j'ai arrêté de lire là.
    j'ai envie de dire, un peu niais que je suis : "c'est pas parce qu'on est pas d'accrod qu'on doit faire dire autre chose que l'interprétation initiale".

    ps : bon, j'avoue tout j'ai pas arreté la lecture là, et forcément je suis d'accord. mais je ne comprends pas le besoin de s'affirmer face à un camarade pour du bullshit, du détail. Zut, ça fait chier, en fait. Pas envie d'opposer les gens.

    • [^] # Re: stop

      Posté par (page perso) . Évalué à -1.

      mais je ne comprends pas le besoin de s'affirmer face à un camarade pour du bullshit

      Bah... J'ai l'habitude du "si tu n'es pas avec moi, tu es contre moi". Les gens ici ne sont pas plus intelligentes que les autres, il y a les mêmes réactions que dans la vraie vie (entreprise, politique...). C'est un comportement bien pourri, mais classique (et qui marche malheureusement très bien dans la vraie vie aussi pour diviser le camps d'en face, ça fait bien rire ceux qui sont en dehors de la "bataille").

      Mais comme partout, il y a de bonnes discussions aussi (avec toi compris, même si on a des idées parfois très opposées et que des fois ça se pourrit), donc je reste tant qu'on ne me montre pas que je suis le mal venu (les quelques attaques personnelles plutôt que d'argumenter, ça me passe au dessus, complet).

      • [^] # Re: stop

        Posté par (page perso) . Évalué à -1.

        les quelques attaques personnelles plutôt que d'argumenter, ça me passe au dessus, complet

        Y'a intérêt. Vu ton pseudo profondément débile et ton avatar qui ne vaut pas mieux, ton avis n'est gère intéressant.

        • [^] # Re: stop

          Posté par . Évalué à 10.

          Y'a intérêt. Vu ton pseudo profondément débile et ton avatar qui ne vaut pas mieux, ton avis n'est gère intéressant.

          C'est triste ton avis sur… moi :(

          C'est vrai que mon avatar est débile. Une pièce d'Euro alors même que la Grèce est en train de s'effondrer et que l'Euro va être abandonné, que l'UE va imploser et qu'on va tous mourir.

          Ok, j'ai l'air con, mais c'est méchant de se moquer.

          Promis, la prochaine fois je mettrai un avatar classe. Avec une grenouille dessus par exemple.

          • [^] # Re: stop

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Euh, ce n'est pas à toi qu'il répondait mais à Zenitram, non ?

            (Certes, Zenitram n'a pas d'avatar.)

            • [^] # Re: stop

              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

              Euh, ce n'est pas à toi qu'il répondait mais à Zenitram, non ?

              Toutafé. Mais Zénitram à un avatar. C'est un avatar transparent : avatar transparent
              Contrairement à toi, par exemple, qui n'a pas d'avatar et qui te trouve donc affublé de l'avatar par défaut : l'avatar par défault

          • [^] # Re: stop

            Posté par (page perso) . Évalué à -1.

            Oui, avec une grenouille, c'est tout de suite beaucoup plus classe. Mais un crapaud, c'est encore mieux.

        • [^] # Re: stop

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Les gens n'ont vraiment aucun sens de l'humour ici.

          J'ai ri, et plussé.

          • [^] # Re: stop

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Les gens n'ont vraiment aucun sens de l'humour ici.

            Parfois ça passe ... et parfois ça ne passe pas. C'est pas bien grave, c'est le jeux.

      • [^] # Re: stop

        Posté par . Évalué à 3.

        je reste tant qu'on ne me montre pas que je suis le mal venu

        Ça me fait penser à un truc : vous avez croisez PasBillPasGates ces derniers temps ? J'aimais bien son éclairage particulier.

        • [^] # Re: stop

          Posté par . Évalué à -8.

          Il devait changer de departement il me semble, donc peut etre qu'il a mieux a faire que de troller.

          Apres, vu le tournant que prend l'industrie, je serais pas surpris si dans un an ou deux, il soit du cote des gentils, et moi du cote du demon.

          Ce qui est assez rigolo si on regarde 5 ans en arriere ou apple etait bien vu ici.
          Je prends ca comme un gage de reussite de la part d'apple (et un d'echec de la part de ms).

          If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

          • [^] # Re: stop

            Posté par . Évalué à 9.

            Ce qui est surtout amusant c'est de voir comment Apple à utilisé et utilise le libre pour fournir un écosystème encore plus verrouillé que dans les rèves les plus fou de Microsoft : puce TPM pour verrouiller MacOS, appropriation de nombreux projets libres, cryptage de protocoles standard afin d’empêcher l'interopérabilité, modification des BIOS des composants pour empêcher l'utilisation de composants de meilleurs qualité et moins cher, verrouillage de certaines fonctionnalités comme le TRIM sur les SSD aux seuls composants Apple, Verrouillage des films, des livres aux plateformes Apple. Verrouillage de la distribution d'applicatifs sur les produits iPhone et iPad, tentative de verouillage sur la plateforme MacOS X. Poursuite à tout va pour l'utilisation du nom Apple.

            Et j'en oublie certainement tellement les énormités sont nombreuses.

            Alors oui paradoxalement Microsoft est moins dangereuse, pour les libertés individuelles que Apple.

            • [^] # Re: stop

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              La faute à ces saloperies de licences non copyleft!

              Plus sérieusement, pas très objectif comme liste, tu ne fais pas à charge et à décharge, donc pour la décharge, Apple c'est aussi WebKit, LLVM, CUPS, et d'autres. Regarde leur licence.

              • [^] # Re: stop

                Posté par . Évalué à -10.

                Darwin, gcd, la fin des drm dans la musique, le debut de la revolution telephonie mobile (android etait parti pour plagier rim avant de plagier apple), la redefinition des tablettes...

                If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

                • [^] # Re: stop

                  Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                  la fin des drm dans la musique

                  Euh... La tu cherches à troller. finir un truc qu'on a créé (oui, Apple avait la liberté de ne pas mettre de DRM sur les titres indés, il ne le faisait pas volontairement, de surcroit dont on refuse de filer des licences pour les lecteurs tiers, il aimait bien les DRM aussi, bizarre que tu gobes ce genre de mensonge gros comme une maison), et lorsque les autres l'ont déjà viré (ou jamais mis, mais ils montent et font de l'ombre), je n'appelle pas ça positif, juste rattraper le train en marche.

                  le debut de la revolution telephonie mobile

                  C'est quoi sont apport pour le libre la dedans? Un apport pour les gens, en proprio bien fermé, oui, pour le libre, pas du tout. Le but était de lister des trucs positifs pour le libre, la tu enfonces Apple.

                  • [^] # Re: stop

                    Posté par . Évalué à -10.

                    oui, Apple avait la liberté de ne pas mettre de DRM

                    Franchement? T'es lourd avec ton refrain de "t'es libre". Oui, ils sont libres, tout le monde est libre, je suis libre de tuer mon voisin, c'est juste un choix de pas le faire.
                    Ils etaient libre de rien faire.
                    Ou tu peux le voir differement, ils etaient dans le businness des balladeurs, donc dans le business de la musique, et n'avaient pas d'autre choix que de suivre les regles edictees par les big four. Donc, drm.
                    Ils ont choisi de devenir LE magasin en ligne incontournable, et le seul avec les cojones de faire plier l'industries musicale (parce que fallait pas compter sur les autres pleureuses qui voulaient leur part du gateau itunes sans rien faire, et qui etaient bien contents d'avoir leurs propres drm).

                    Moi je veux bien savoir qui vendait la musique d'une des 4 majeures maisons de disques sous forme electronique sans drm avant 2007.
                    Yavait un site russe qui le faisait, probablement sans aucun droit. Sinon, non, je vois pas.
                    Amazon vendait des cds, mais c'est pas tres pertinent. Ils se sont engouffres dans la breche ouverte par apple un an avant.

                    Yen a qui peuvent tenter de reecrire l'histoire tant qu'ils veulent, les fait sont la, c'est pas une question de liberte de choix. C'est comme ca, et c'est tout. Sans steve jobs, ca serait probablement quand meme arrive, mais plus tard.

                    Apple n'a jamais eu aucun interet a mettre des drms sur le store, ils sont partis de rien et avaient tout interet a vendre un max de musique. Et en plus, ca emmerde les utilisateurs, donc ca limite les ventes d'ipd.

                    Tu veux que je te rappelle aussi combien apple a ete laxiste avec les drms? Ai je besoin de rappeller qu'ils ont longtemps applique le drm cote client et qu'ils ont mit plusieurs semaines a corriger la faille quand elle a ete exploitee?
                    Que fairplay est un des drms les plus coulant avec l'utilisateur?
                    Allant jusqu'a documenter eux meme dans leur kb comment les virer?

                    Et oui, le passage telephonie, c'etait du troll, j'ai pas pu m'empecher.

                    If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

                    • [^] # Re: stop

                      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

                      Apple n'a jamais eu aucun interet a mettre des drms sur le store,

                      Si ils n'avaient aucun intérêt à mettre des DRM, ils auraient licencié gratuitement Fairplay pour les autres baladeurs. Étonnamment, seuls leurs baladeurs pouvaient lire leur musique, mais non, ce n'était pas par intérêt, pas du tout... Jamais ils n'auraient idée de faire de la vente liée, non...

                      C'est rigolo de m'accuser de ré-écrire l'histoire quand tu sors ce genre d'énormités.

                      Et en plus, ca emmerde les utilisateurs, donc ca limite les ventes d'ipd.

                      Limiter Mac OS X à des machines Mac limite les ventes de Mac OS X, mais ça n'empèche pas Apple de limiter (car ça a d'autres avantages, comme lier la chose à la machine vendue). Pareil, toujours le même principe.

                    • [^] # Re: stop

                      Posté par . Évalué à 5.

                      Oui, ils sont libres, tout le monde est libre, je suis libre de tuer mon voisin, c'est juste un choix de pas le faire.
                      Ils etaient libre de rien faire.

                      J'aime bien la manière dont tu assimiles le non usage de DRM à un meurtre. Subtile. Et cette manière d'insinuer que les législations obligeaient Apple à garder le contrôle des appareils et fichiers qu'ils vendent. Ha beh non, ce sont les gros fours qui imposent cela, et si le voisin de Steve a été tué, on sait par qui.

                      Et en plus, ca emmerde les utilisateurs, donc ca limite les ventes d'ipd.

                      Et si on ne trouve pas de prises usb, ni de lecteurs de carte mémoire, que les programmes de leur magasin ont des DRM et qu'on a aucune alternative pour installer un programme sur les iMachins, c'est pour pas emmerder les utilisateurs qui pourraient faire fuir la clientèle s'ils étaient foutus de faire une critique construite de leurs menottes. Ce sont les big four du logiciel qui imposent à Apple tout ça, hein ?

                      • [^] # Re: stop

                        Posté par . Évalué à -10.

                        J'aime bien la manière dont tu assimiles le non usage de DRM à un meurtre.

                        Non, c'etait plus une argumentation par l'extreme contre le couplet "liberte" de zenitram.

                        Et si on ne trouve pas de prises usb, ni de lecteurs de carte mémoire

                        Non, ca c'est parce que tout le monde s'en branle, a part qq geeks.

                        que les programmes de leur magasin ont des DRM

                        Non, ca c'est dans un souci qualite/protection. Regarde ce qu'il se passe sur le google market, entre les arnaques et les virus, ca fait pas rever.

                        qu'on a aucune alternative pour installer un programme sur les iMachins

                        J'en connais 3 des alternatives, toutes legales, qui vont de simple a compliquees.

                        If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

                    • [^] # Re: stop

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Ils ont choisi de devenir LE magasin en ligne incontournable, et le seul avec les cojones de faire plier l'industries musicale (parce que fallait pas compter sur les autres pleureuses qui voulaient leur part du gateau itunes sans rien faire, et qui etaient bien contents d'avoir leurs propres drm).

                      Moi je veux bien savoir qui vendait la musique d'une des 4 majeures maisons de disques sous forme electronique sans drm avant 2007.

                      Foutaises. 7Digital a poussé au non-drm avant Apple. Et c'est des initiatives comme celles d'Amazon, ainsi que le succès de sites comme allofmp3 qui ont poussé itunes à suivre ce mouvement.

                      • [^] # Re: stop

                        Posté par . Évalué à -9.

                        Allofmp3 a ferme a cause de probleme legaux. En gros, ils n'avaient pas les droits de distributions et n'ont jamais reverse un seul centime aux labels...

                        7digital a propose des drm free apres qu'apple ait fait son deal avec EMI.

                        If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

            • [^] # Re: stop

              Posté par . Évalué à 4.

              puce TPM pour verrouiller MacOS,

              Ce serait bien si c'était vrai ... Mais non.
              Il y a eu des TPM sur les premières versions de macbook parce que la techno était à la mode à l'époque. Sauf qu'ils n'ont jamais été utilisés (et ont d'ailleurs disparu depuis). A la place Steve a préféré utiliser une clef insérée dans un microcontrolleur qui gère la gestion de l'energie, le SMC. Certains binaires clef de MacOS sont chiffrés avec cette clef (certains trucs du noyal, le Finder et iTunes, entre autres, de mémoire). Sauf que contrairement au TPM, on peut sans difficulté récupérer cette clef (le code existe et est dispo) même si c'est mal. Mais ce n'est pas un TPM. C'est beaucoup plus chiant à contourner un TPM (et pas vraiment possible si c'est bien fait).
              La simple utilisation de l'EFI a été beaucoup plus efficace pour interdire l'installation de MacOS sur les hackintosh.

              modification des BIOS des composants

              Ben la encore, non. A la grande époque des powerpc, ils utilisaient de l'OpenFirmware tout ce qu'il y a de plus casher (comme SUN, encore que je n'aie jamais réussi à faire marcher une carte avec un Firmware mac sur une sun). Maintenant, comme ils utilisent de l'EFI, faut un firmware EFI sur les cartes (notamment video pour avoir la console). Non, le vrai problème d'appeul que dans certains cas ils utilisent la meilleure techno à leur sens sans se préoccuper de la compatibilité avec le monde extérieur (parfois à leur tort, ce qui les fait aussi rentrer dans le rang mais plus tard), mais ce n'est pas en tant que tel un verrouillage. On a vu ça avec BIOS vs Openfirmware, BIOS vs EFI, il y a plus longtemps SCSI vs IDE, RAM ECC vs ram "EDO standard", PPC vs x86, FW vs USB, PCI-X vs PCIe, DVI vs VGA, express card vs thunderbolt.
              Il n'y a pas grand chose qui interdise à un constructeur tiers de faire un driver qui gère le trim pour ses SSD...

              Après si tu veux troller trolle sur les trucs vraiment génants :
              - les verrouillages des idevices
              - les verrouillages hardware par connecteur bizarre qui font leur retour sur les macbook air, les CPU soudés sur la carte mère, même si il y a probablement des raisons d'intégration derrière plus que une volonté de verrouillage.
              - les protocoles standards bricolés/chiffrés

              mais pas sur des trucs qui sont standard mais pas utilisés par la plateforme dominante, ce qui fait que si tu veux un périphérique tu doives raquer !

      • [^] # Re: stop

        Posté par . Évalué à 6.

        Bah... J'ai l'habitude du "si tu n'es pas avec moi, tu es contre moi".

        Arrête la victimisation, tu veux bien ?

        Tu devrais plutôt le prendre comme un compliment, au contraire.

        Mon propos n'est pas « Ah ah Zenitram dit des conneries, ah ah, le noob ». Au contraire.

        C'était plutôt « J'ai lu des trucs bizarres. Je n'aurais pas fait ce journal en temps normal, on a tous commencé un jour. Mais la confusion semble même être présente dans les esprits des plus anciens et réguliers posteurs du site, ce qui est plutôt inquiétant ».

        Les gens ici ne sont pas plus intelligentes que les autres

        Je pense au contraire que le niveau est plut élevé que la moyenne. Les discussions sont parfois d'un haut niveau. Mais ça n'empêche pas la médiocrité ou la déconnade. Ça ne doit pas non plus amener linuxfr à être un repaire d'élitistes hautins.

        C'est un comportement bien pourri, mais classique (et qui marche malheureusement très bien dans la vraie vie aussi pour diviser le camps d'en face, ça fait bien rire ceux qui sont en dehors de la "bataille").

        J'espère que tu ne parles pas de mon journal là. Parce qu'il n'y a pas de camps dedans. Justes des faits entrecoupés de petites notes et avis personnelles (et la différence apparait clairement il me semble).

        Mais comme partout, il y a de bonnes discussions aussi (avec toi compris

        Merci.

        même si on a des idées parfois très opposées et que des fois ça se pourrit

        Je n'ai pas cette impression là. Je trouves juste domages que tu ais parfois recours à l'insulte ou au mépris. Mais quand on parle du contenu c'est toujours enrichissant.

        donc je reste tant qu'on ne me montre pas que je suis le mal venu

        Tant mieux. Je suis content que tu restes malgré ta promesse de partir d'ici. D'ailleurs on va manger des chips.

        les quelques attaques personnelles plutôt que d'argumenter, ça me passe au dessus, complet

        Encore une fois j'espère qu'il n'est pas question de mon journal. Parce que je viens de passer 2h pour rédiger un journal de 86 lignes et de 10k caractères. Si tu trouves que c'est ça de l'attaque personnelle plutôt que de l'argumentation, je ne sais pas ce qu'il te faut. :)

        • [^] # Re: stop

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Tant mieux. Je suis content que tu restes malgré ta promesse de partir d'ici.

          Euh... Je parlais en général. Pas un commentaire précis que pas foule ne lis et dont les emmerdeurs se font un plaisir de moinsser. Promis, si tous mes commentaires sont jugés inintéressants, et pas des attaques ciblées, bref si je poste à -2 par défaut, je partirai.

          les quelques attaques personnelles plutôt que d'argumenter, ça me passe au dessus, complet
          Encore une fois j'espère qu'il n'est pas question de mon journal.

          Oui et non :

          • Oui car tu joues sur l'attaque personnelle et tu n'as pas lu le fil de discussion en entier, ou alors tu as extrait ce qui t'arrangeais sans afficher le contexte, ce qui est mensonger.
          • Non car tu a argumenté dans ton journal.
    • [^] # Re: stop

      Posté par . Évalué à 4.

      et ben voilà, j'ai arrêté de lire là.

      C'est dommage. Et ce n'est pas une preuve d'intelligence.

      j'ai envie de dire, un peu niais que je suis : "c'est pas parce qu'on est pas d'accrod qu'on doit faire dire autre chose que l'interprétation initiale".

      Dans ce cas quelle est l'interprétation initiale ?

      La phrase « Parce que bon, Linux, c'est open-source, pas libre. » est citée texto. C'est peut être hors contexte, mais je n'ai pas fait dire autre chose que « l'interprétation initiale ».

      Abstraction faite de tout contexte, cette phrase est fausse. Aucun contexte ne peux rendre cette phrase vraie. Linux est libre au sens FSF et Open Source au sens OSI. Linus est plus dans la mouvance OSI que FSF (et encore ça n'est pas si tranché que ça), mais ça ne rend pas Linux moins Libre au sens FSF pour autant. Peu importe le nombre de pirouettes qu'on puisse faire derrière.

      je ne comprends pas le besoin de s'affirmer face à un camarade pour du bullshit

      Je ne ressent pas le besoin de m'affirmer face à un camarade pour du bullshit. J'ai pensé qu'il était utile, face à une discussion stérile, chaotique, remplie de propos inexacts, de reprendre certaines notions depuis le début.

      J'ai perdu deux heures de mon temps parce que je me suis dit que ça avait un intérêt. Pas juste pour avoir du karma sur linuxfr (et d'ailleurs ce serait un calcul stupide vu que ce compte sera abandonné d'ici la fin de l'année).

      • [^] # Re: stop

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Pas juste pour avoir du karma sur linuxfr

        Je ne suis pas certain qu'on gagne du karma à publier des journaux. Il faut publier des news pour ça.

        • [^] # Re: stop

          Posté par . Évalué à 2.

          On en gagne si le journal est plussé. A double tranchant donc.

          • [^] # Re: stop

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            D'après la FAQ :

            L'influence de différentes actions sur le karma :

            Karma par défaut : 20
            Note « pertinent » : +1
            Note « inutile » : -1
            Dépêche publiée : +50 (pour l'auteur)

            Le karma augmente donc lorsque l'on reçoit des notes « pertinent » ou publier des dépêches.

            La formulation est donc un peu ambigüe. Qu'est-ce qu'on entend exactement par notes « pertinent » ? Est-ce seulement sur les posts ou bien aussi sur les journaux et dépêches dont on est l'auteur ?
            Par exemple quelqu'un qui a une dépêche acceptée à 50 points. Si cette dépêche est pertinentée 20 fois est-ce que son total sera de 70 ou bien toujours de 50 ?

            • [^] # Re: stop

              Posté par . Évalué à 2.

              Ca y est, maintenant j'ai un doute et je me demande si le score des journaux/dépêches ne sont utilisés que pour le classement par intérêt.

              A l'époque, y'avait une page wiki qui documentait tout ça, mais il semble qu'un admin soit passé par là (quoique tu y as peut être accès?). Sinon, faut aller cherche l'info à la source.

            • [^] # Re: stop

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Qu'est-ce qu'on entend exactement par notes « pertinent » ? Est-ce seulement sur les posts ou bien aussi sur les journaux et dépêches dont on est l'auteur ?

              C'est valable pour tous les contenus et commentaires.

              Par exemple quelqu'un qui a une dépêche acceptée à 50 points. Si cette dépêche est pertinentée 20 fois est-ce que son total sera de 70 ou bien toujours de 50 ?

              L'auteur de la dépêche aura 70 points de plus qu'avant.

  • # Avantage très discutable

    Posté par . Évalué à 1.

    Avantage : ça implique une notion de liberté

    Ce qui est surtout un avantage coté marketing, parce tout ce qui est libre est bien perçu mais quand on parle de liberté et de logiciel ça ne veut pas dire grand chose en soi, donc je ne trouve pas ça un avantage.
    D'ailleurs on peut très bien dire que la licence BSD est plus libre que la GPL (je connais par coeur le troll^Wdébat merci de ne pas en rajouter) ce qui montre bien que la notion de liberté et de logiciel, ce n'est pas immédiat..

  • # Rapport avec la choucroute

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Bon et le rapport avec la choucroute ?

    Les développeurs de logiciels libres et logiciels open source sont tout deux amateurs de bière ?

    hop, je m'en vais de ce pas…

  • # APRIL / AFUL

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Pas les mêmes buts, pas les mêmes ambitions en terme de recrutement. La comparaison n'est pas pertinente dans la question du journal

    • [^] # Re: APRIL / AFUL

      Posté par . Évalué à 2.

      Absolument. D'ailleurs, l'AFUL ne diffuse pas de revue de presse sur linuxfr, c'est donc volontairement qu'ils limitent leur audience

  • # Open-Source

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Open Source : Ce terme est celui favorisé par l'OSI (forcément, c'est marqué dessus). Avantage : Pas d'ambigüité libre/gratuit. Inconvénient : De nombreuses boites s’engouffrent dans la brèche et utilisent ce terme à tort et à travers pour labelliser en tant que "logiciel open source" des logiciels qui ne répondent pas aux critères de l'Open Source selon la définition de l'OSI ni ceux du Logiciel Libre selon la définition de la FSF.

    Si je me souviens bien, un des plus importants (en termes de visibilité et d'ancienneté) exemples de cette confusion vient d'un vendeur de système d'exploitation qui avait publié les sources de son OS sans pour autant le libérer. Le source était fourni, par exemple au titre de documentation, et le vendeur avait estampillé son logiciel open source ce qui en soi ne va pas à l'encontre du bon sens (mais bel et bien de l'usage normal de l'expression). Et je ne crois pas dire de bêtise en disant qu'il s'agit de Sun avec une version de Solaris, mais peut-être que vous voudrez me corriger.

  • # libre software en .fr

    Posté par . Évalué à 1.

    Libre software : Terme poussé par des personnes dans des pays anglophones, très peu dans les pays francophones et hispanophes, contrairement à ce qu'on pourrait penser. Avantage, clair. Inconvénient : Pas massivement adopté (voire même carrément confidentiel).

    Ah. Et on a aussi arrêté de dire "logiciel libre" en France ? Et plus généralement on s'est tous mis à parler comme Van Damme ?

    • [^] # Re: libre software en .fr

      Posté par . Évalué à 6.

      Ah. Et on a aussi arrêté de dire "logiciel libre" en France ? Et plus généralement on s'est tous mis à parler comme Van Damme ?

      Je maintiens que les pays francophones (je n'ai pas parlé que de la France), n'utilisent pas (ou très peu) le terme « libre software ».

      Ils utilisent « Logiciel Libre » en français et « Free Software » en anglais. Il y a une exception notable : les « RMLL » qui deviennent les « LSM ».

      Pareil dans les pays hispanophones où l'on utilise « Software Libre » en espagnol, mais « Free Software » plutôt que « Libre Software » dans la version anglophone du site.

      Si tu avais été un poil plus aware, tu aurais saisi la subtilité.

      • [^] # Re: libre software en .fr

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Il y a une exception notable : les « RMLL » qui deviennent les « LSM ».

        Les RMLL sont devenues LSM en anglais car la traduction était difficile et ambiguë. J'avais essayé de tourner ça dans tous les sens mais à chaque fois, c'était imprécis et ça sonnait mal. L'anglais n'est pas réputé pour sa précision. Alors je suis allé à l'essentiel : j'ai retenu Libre Software Meeting car je tenais beaucoup à la notion de rencontre et au mot Libre. Le choix des noms a été retenu par l'ABUL en décembre 1999.

        Pour la petite histoire, le 17 décembre 1999, dans mon courriel initial, j'avais proposé : "Libre World 1" et il y a eu d'autres propositions dont certaines de Gaël Duval et de Guylhem Aznar. Il ya a ainsi eu : Libre Software World, Libre World 1, Free Software Meeting et le 23 décembre 1999 c'était Libre Software Meeting.

  • # Debian

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Globalement, les logiciels répondant aux 10 critères pour être Open Source selon la définition de l'OSI, répondent aussi aux 4 libertés définissant un logiciel libre selon la FSF. Et réciproquement.

    La différence c'est que l'OSI a besoin de 10 points pour expliquer ce que la FSF explique en 4 points (non discrimination envers les personnes, non discrimination envers les utilisations, et pourquoi pas non discrimination envers les chatons et les éventuels visiteurs de l'espace pendant qu'on y est ? Un Logiciel Libre est par nature non discriminatoire.).

    Pour info, la définition de l'Open Source est une reprise d'une définition rédigée avant celle-ci, et même avant celle de la FSF : les principes du logiciel libre selon Debian. Théoriquement donc, Open Source et libre selon Debian, c'est la même chose, mais ces principes étant des règles soumise à une interprétation, leur application peut diverger un peu.

    Concernant les différences entre ces définitions, mon avis est que celle de la FSF est plutôt synthétique et théorique, et me semble surtout adaptée pour expliquer ce qu'est le logiciel libre. Au contraire, celle de Debian et de l'OSI est beaucoup plus pratique et détaillée, donc moins compréhensible de prime abord, mais me semble plus adaptée pour déterminer si un logiciel est libre.

    Enfin, un point notable est que ces définitions ne s'appliquent pas seulement aux licences mais aux logiciels entiers. Par exemple, un logiciel distribué sous forme binaire exclusivement sous licence MIT ne peut pas être considéré comme libre.

  • # piqure de rappel qui fait pas de mal

    Posté par . Évalué à 6.

    Dernièrement j'ai justement parcouru wikipedia et le site GNU pour comprendre la subtilité entre les dénominations "Logiciel libre" et "Open Source" sachant que d'un point de vue légal, les termes sont équivalents.
    Je vous remercie pour ce journal qui non seulement confirme ce que j'avais compris mais aussi donne pas mal de petites références qui rendent l'explication plus claire.
    Je confirme par ailleurs que le terme "Open Source" est plus utilisé par les "décideurs pressés" dans le monde de l'entreprise. Personnellement je m'efforce d'employer "Logiciel libre" au boulot même si je sais qu'une grosse entreprise se fout complètement de l'aspect philosophique.

  • # Moi je Moi je

    Posté par (page perso) . Évalué à -1.

    Dans mes souvenirs, le distinguo Libre/Open source est le suivant :

    • un logiciel Libre vise à donner tous les droits possibles à l'utilisateur
    • un logiciel open source vise à donner tous les droits au développeur

    D'un point de vue plus pratique, la différence est idéologique : le but d'un logiciel libre est que n'importe qui puisse utiliser un outil comme il veut. Si Charles Ingalls veut lester sa hache pour couper du bois plus vite, il devrait être capable (i.e autorisation) de le faire.
    Le but d'un logiciel open source, par contre, est qu'une communauté de gus dans leur garage puisse créer/développer un outil. Si Charles Ingalls et son BFF Isaiah Edwards veulent mettre au point un attelage pour chevaux révolutionnaire, ils ont tout intérêt à partager leur connaissances et leur travail.

    En tout cas c'est toujours étonnant que deux mouvements qui, dans le fond, aspirent à la même chose (que tout le monde puisse faire ce qu'il veut, avec qui il veut) soient parfois si opposés.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.