Loongson - les processeurs venus du pays des pandas

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par j.
Étiquettes :
0
1
fév.
2007
Matériel
La Chine émerge et commence à rattraper son retard dans beaucoup de domaines et en particulier celle de la conception de microprocesseurs. Depuis 2002, l'académie des Sciences de Chine travaille conjointement avec l'ICT (Institute of Computing Technology) sur le développement des processeurs de la série Loongson.

Le dernier né est le Godson 2E, un processeur 64 bits de type MIPS (RISC) gravé à 90 nanomètres, pour lequel certains jeux d'instructions brevetés ont été recodés par l'ICT. Le Godson 2E est en théorie capable de fonctionner à une fréquence allant de 600 à 1000 Mhz, mais il n'est considéré comme stable qu'entre 600 et 800 Mhz. Il a une consommation allant de 3 à 8 watts. Il va de soi que pour ce type de machines, la famille des systèmes d'exploitation de chez Microsoft n'est pas utilisable et que seuls Linux et autres *BSD peuvent y fonctionner.

Même si les premiers ordinateurs à base de processeur Loongson ne sont pas encore à la hauteur des derniers nés de chez Intel ou AMD, le savoir-faire chinois en la matière s'améliore de jour en jour et leurs progrès sont fulgurants. D'ici une à deux années, on pourrait voir arriver sur le marché des machines à faible consommation (et silencieuses ?) cadencées à 1Ghz, pour 100 dollars. La Chine pourrait être le prochain grand concurrent du couple Windows/x86(_64) avec comme fer de lance les logiciels libres.

À la (re)découverte de Zsh

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par Pascal Terjan.
Étiquettes :
0
10
sept.
2006
Linux
En ces temps nouveaux où les effets spéciaux sont de mise, où on veut un bureau en 3D avec des paillettes et des widgets qui brillent, votre meilleur ami est et restera toujours votre shell (ceux qui pensent le contraire sont peut-être encore un peu jeunes). Aujourd'hui votre shell est sans aucun doute le shell par défaut de votre système d'exploitation, j'ai nommé GNU Bash (ou Csh ?[1]). Seulement, en avez-vous testé d'autres ?

Parmi les autres shells, laissez-moi vous présenter Zsh, la Rolls des shells, il est rapide, léger, extensible et il a des possibilités que vous ne soupçonnez pas encore : une auto-complétion enviée par les autres shells, un langage de script avancé, des modificateurs, le globbing (ou comment oublier find), création d'alias évolué, etc.

Le langage de script de zsh est très évolué et permet de faire du matching, du remplacement, des découpes de chaînes, des manipulations de tableaux, donc plus besoin de faire appel à des outils externes comme grep, sed, cut, awk, etc. À l'heure où beaucoup de distributions Linux essaient de minimiser la durée du processus de démarrage, certains se demandent[2] pourquoi zsh n'est pas utilisé dans les scripts d'init à la place de bash ou dash pour éviter tous ces appels systèmes et gagner en temps d'exécution.

Si vous êtes convaincus, il existe des ressources pour apprendre et participer à la promotion de zsh :
- la documentation[3]
- un wiki[4] francophone dédié aux applications CLI
- une liste de diffusion[5] francophone dédiée aux shells en général
- le ZshWiki[6]

La branche de développement de Gnome (2.5.0) vient d'émerger

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par Benoît Sibaud.
Étiquettes :
0
29
nov.
2003
Gnome
La version de développement de Gnome qui conduira à la 2.6 est disponible sur tous les bons ftp.

Cette version inclut le nouveau nautilus (plus 'spatial') et un sélecteur de fichier évolué qui lui faisait cruellement défaut.

Ximian evolution et Rythmbox ont été proposé pour être inclus au projet et on parle aussi de QuickLounge et gThumb.

Dernière mouture de shfs (sshfs)

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par Fabien Penso.
Étiquettes :
0
5
nov.
2003
Noyau
Dans la lignée de ftpfs pour le ftp, sshfs est un module noyau qui permet de monter des systèmes de fichiers via ssh sur un serveur distant.

Au menu des dernières améliorations :
- Nombreuses corrections de bugs
- Le support de Cygwin (coté serveur)
- Amélioration de la vitesse (accès cache, optimisations)

Du coté serveur, sshfs a été testé avec Linux, Solaris, IRIX, OSF, et Cygwin.

Il est intéressant de noter que sshfs peut s'utiliser avec lufs.