Forum Linux.général Comment éviter d'effacer des fichiers avec rm *

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
2
17
juin
2017

Bonsoir,

Sous bash, je viens d'effacer par erreurs des fichiers car je souhaitais écrire "rm *.jpg". Mais comme la touche 'Shift' est près de la touche 'Entrée', j'ai appuyé sur 'Entrée' par erreur et j'ai donc tapé "rm *".

Ce n'est pas la première fois que cela m'arrive et je souhaiterais un garde-fou contre cela.

Quelques remarques :
- J'ai bien noté qu'il existe safe-rm, mais il ne protège pas contre les wildcards.
- Je crois que sous zsh, il (...)

Journal Alterner les répertoires avec zsh

Posté par . Licence CC by-sa
6
16
jan.
2017

Vous utilisez souvent C-^ pour alterner les deux derniers fichiers ouverts dans vim ?
Sachez qu’il est possible de réaliser une fonctionnalité analogue avec le shell zsh !

Première étape, créer un fichier alter-dirs contenant :

emulate -R zsh

setopt local_options

setopt warn_create_global

LBUFFER="cd -"

zle accept-line

Ensuite, insérer ces lignes dans votre zshrc :

# Inutile si vous placez le fichier dans un répertoire
# déjà existant dans $fpath
fpath+=(/répertoire/de/votre/fichier/alter/dirs)

# Chargement à la
(...)

Liquid Prompt 1.10

Posté par (page perso) . Édité par tankey, ZeroHeure, Florent Zara, Pierre Jarillon et palm123. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa
39
2
juin
2016
Ligne de commande

Le Liquid Prompt est un prompt fluide affichant de manière limpide des informations utiles dans le prompt de votre shell bash ou zsh. Le liquidprompt était déjà bien rempli de fonctionnalités, certaines ont été ajoutées, d'autres corrigées, et leurs performances ont encore été améliorées avec les 216 commits durant les 17 mois écoulés. Il était temps de sortir une nouvelle version officiellement stable.

Je profite de cette dépêche pour remercier chaudement les 35 contributeurs qui par leurs patchs ont contribué à cette version.

Quelques changements sont présentés dans la suite de cette dépêche.

Gérer son espace de travail git avec "gws"

Posté par . Édité par Benoît Sibaud, BAud, palm123, Ontologia et Nils Ratusznik. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
Tags :
38
26
juil.
2015
Gestion de versions

gws est un outil KISS (script bash, compatible zsh) pour gérer de manière simple un espace de travail composé de plusieurs dépôts git. Ça ne vous parle pas et vous semble être un pitch commercial ? Laissez-moi l'aborder autrement ; si vous vous reconnaissez dans quelques-unes de ces questions, cet outil pourrait vous être utile :

  • Vous avez un dossier ~/dev/, ~/code/ ou ~/workspace/ dans votre répertoire personnel ?
  • Vous y avez cloné dedans plein de dépôts git ?
  • Vous ne savez jamais quels dépôts, branches, commits n'ont pas été synchronisés ?
  • Vous en avez marre d'avoir à faire 17 git pull manuellement le lundi matin au boulot ?
  • Vous déprimez en arrivant dans le train de voir que vous n'avez pas récupéré votre dernier projet sur votre ordinateur portable ?

Journal Y'en a marre de ce gros troll !

Posté par .
49
14
nov.
2014

Cher Nal,

Je t'écris aujourd'hui pour m'expliquer. En effet je pense devoir avouer que je suis un troll.
Mais loin du terme galvaudé utilisé par le commun des mortels pour qui un geek est un client d'Apple shooté à la pub, je suis ce que je considère un troll dans le sens positif qu'on peut lui donner.

Je vais expliquer ça avec mon dernier troll : emacs/vim vs sublime text/zed/atome vs intellij/eclipse (qui s'est passé ici)

Le troll (...)

Liquid Prompt 1.9

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud, Nÿco et Nils Ratusznik. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
39
14
nov.
2014
Ligne de commande

Le Liquid Prompt est un prompt fluide affichant de manière limpide des informations utiles là où vous les verrez : le prompt de votre shell bash ou zsh. Le liquidprompt était déjà bien rempli de fonctionnalités, mais celles-ci ont été stabilisées et leurs performances améliorées durant les mois écoulés. Il était temps de sortir une nouvelle version officiellement stable.

Pour les détails de cette version surtout composée de correctifs (indicateurs de batterie, température, charge processeur, nom de machine, gestion de code source, chemin, prompt, horloge, etc.) ; les curieux sont invités à consulter le fichier CHANGES : Battery indicator, Temperature indicator, CPU load, Hostname, VCS (Git, Fossil, Subversion, Bazar, Mercurial), Analog clock, etc.

Je profite de cette dépêche pour remercier chaudement les 15 contributeurs qui par leurs patchs ont contribué à cette version : Anthony Gelibert, Frédéric Mahé, Panayiotis Kkolos, Étienne Deparis, François Schmidts, Linus Wallgren, Alexander Belaev, Bartosz Janda, Brett McBride, Chase Colman, Cosmin L. Neagu, Matthew Micene, Vincent Lara, Wilson Maravilha et Yannack. Mais aussi tous ceux qui ont signalés des bogues ou proposé des patchs refusés ou en attente.

Liquidprompt version 1.8

Posté par (page perso) . Édité par Nÿco et Xavier Claude. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
29
16
jan.
2014
Ligne de commande

Le Liquid Prompt est un prompt fluide affichant de manière limpide des informations utiles là où vous les verrez : le prompt de votre shell bash ou zsh. Le liquidprompt était déjà bien rempli de fonctionnalités, mais vu la quantité de travail de fond accompli sur la branche de développement, il coulait de source qu'il était temps de sortir une nouvelle version stable.

La version précédente manquait de tests sur les architectures que je ne peux pas tester (MacOS X, *BSD…), mais grâce aux nombreux contributeurs (apparemment pour la plupart francophones) les problèmes ont vite été résolus sur la branche de développement, develop. Grâce au passage de témoin officiel de l'auteur initial, nojhan, j'ai eu les coudées franches pour faire des factorisations plus profondes pour améliorer les performances.

Je profite de cette annonce pour féliciter publiquement deux contributeurs en particulier qui ont participé activement à cette version : François Schmidts et Rolf Morel grâce à des patches décisifs et pour de l'aide à mon travail de mainteneur grâce au défrichage des tickets. Merci !

Liquidprompt version 1.7

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud et Nils Ratusznik. Modéré par Nils Ratusznik. Licence CC by-sa
42
2
déc.
2013
Technologie

Le Liquid Prompt est un prompt fluide affichant de manière limpide des informations utiles là où vous les verrez : le prompt de votre shell bash ou zsh.

Le liquidprompt était déjà bien rempli de fonctionnalités, mais vu la quantité de travail de fond accompli sur la branche de développement, il coulait de source qu'il était temps de sortir une nouvelle version stable.

Une vague de bugfix (notamment une meilleure compatibilité avec zsh, FreeBSD, OpenBSD et OS X) mais surtout un torrent, que dis-je, un raz-de-marée, d'optimisations (notamment dans les dépôts mercurial ou bazaar) écoulées par le nouveau mainteneur, Olivier Mengué.

Quelques gouttes de fonctionnalités, également :

  • affichage du temps mis par la dernière commande (s'il dépasse un seuil, dans le plus pur style liquidprompt) ;
  • l'affichage du nombre de lignes modifiées dans les dépôts fossil ;
  • la température affichée est maintenant la moyenne des maximums ;
  • désactivation du support de gestion de version pour l'utilisateur root (plus logique d'un point de vue sécurité).

Je ne voudrais pas trop me mouiller, mais je crois qu'on a là un excellent cru.

LiquidPrompt version 1.2

Posté par (page perso) . Édité par baud123, Nils Ratusznik et NeoX. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
42
16
jan.
2013
Ligne de commande

LiquidPrompt est un prompt clefs-en-main pour bash ou zsh, dont l'idée générale est d'afficher élégamment des informations utiles uniquement quand le contexte le demande.

De nombreuses nouveauté sont disponibles depuis la dernière linuxfrisation, notamment :

  • la gestion de zsh en plus de bash ;
  • des commandes pour désactiver temporairement le prompt (et revenir à l'ancien ou carrément tout désactiver) ;
  • de quoi configurer facilement le prompt dans des fichiers à soi (couleurs, thèmes, options) ;
  • la désactivation optionnelle de chaque fonctionnalité du prompt (même à chaud) ;
  • une couleur indiquant si le forwarding X est actif ;
  • gestion du chroot sous Debian et du virtualenv sous Python ;
  • la réplication du prompt dans le titre de la fenêtre ;
  • la gestion de Fossil (le gestionnaire de version) ;
  • la possibilité de masquer l'utilisateur, si c'est celui qui est loggué ;
  • l'utilisation du builtin DIRTRIM, sous bash, s'il est installé ;
  • un fichier .bashrc à utiliser pour l'installation ;
  • plein (mais alors plein) de bugs en moins et de vitesse en plus !

Journal Appel à testeurs pour liquidprompt

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
5
12
août
2012

Ceci est un journal qui ne balance pas grave, mais bon, j'espère qu'il y en aura quand même qui le liront.

Suite à la dépèche sur liquidprompt (https://linuxfr.org/news/liquidprompt-version-1-0), je me suis senti jaloux des utilisateurs de bash qui peuvent utiliser liquidprompt alors que je tourne sur zsh (bon, en même temps, il n'ont pas d'autocomplétion digne de ce nom, quoi qu'ils puissent en dire, alors ça compense un peu).

Bref, j'ai pris mon clavier à deux mains et (...)

Forum Programmation.shell Soustraire une liste de fichier à une autre liste

Posté par .
0
17
avr.
2012

Bonjour,

Je suis en train d'écrire un script assez simple qui consiste à synchroniser sur mon téléphone Android des dossiers de toute natures avec rsync.

Rsync n'aime pas qu'on lui dise "prends ces fichiers là et ignore les autres", il préfère qu'on lui dise "prends tout les fichiers sauf ceux là", dans le premier cas on se retrouve avec un tas de problème, donc ce qu'il faut parvenir à faire c'est de lui donner une liste de tout les fichiers (...)

Forum Linux.général Améliorer les performances lors de l'accès au contenu d'un répertoire.

Posté par .
2
21
déc.
2011

Bonjour,

Je réalise quelques tests sur ma Fedora 16, relatifs au parcours d'une arborescence avec beaucoup de fichiers dedans, pour les besoins de l'exemple, plus de 160.000 fichiers vides dans un repertoire racine, et le meme nombre de fichiers, avec les même noms, dans 5 répertoires enfants (size1..5).

*** avec zsh ***

[1] [bigdir] ls -l . size* | wc -l 
960022

[2] [bigdir] time touch **/1plop.jpg 
touch **/1plop.jpg  0,16s user 1,24s system 99% cpu 1,412 total

[3] [bigdir] time
(...)

Forum Linux.général [Résolu] zsh: suggestion automatique dès qu'il y a ambiguïté

Posté par .
1
30
nov.
2011

Bonjour,

J'utilise zsh avec les options de complétion suivantes :

autoload -U compinit
completion                                                                                                                        
compinit

zstyle ':completion:*:descriptions' format '%U%B%d%b%u'
zstyle ':completion:*:warnings' format '%BSorry, no matches for: %d%b'
setopt extendedglob
zstyle ':completion:*' matcher-list 'm:{a-zA-Z}={A-Za-z}' # Insensible à la casse

Je suis dans un répertoire avec les fichier toto et titi. Si je tape $ t<TABULATION>. J'aurai les suggestions toto et titi.

Maintenant, imaginons la situation suivante, je suis dans un répertoire avec le fichier aaaaa et aaaab. (...)

Forum Programmation.shell [réglé] [ZSH] RegExp et Qualifiers ?!

Posté par (page perso) .
2
1
juil.
2011

Hello,

Voici un petit problème auquel je suis confronté et j'aimerai avoir votre avis / aide si possible.

Soit une arborescence qui ressemble à ceci:

$ tree -d
.
├── reseau
│   ├── 10.0.0.28
│   │   ├── 2011-07-01
│   ├── 10.0.0.58
│   │   ├── 2011-06-30
│   ├── 10.0.130.10
│   │   ├── 2011-06-30
│   │   ├── 2011-07-01
└── serveurs
    ├── 10.0.128.29
    │   ├── 2011-06-28
    │   ├── 2011-06-29
    │   ├── 2011-06-30
    │   ├── 2011-07-01
    ├── 10.0.128.31
    │   ├── 2011-06-28
    │   ├── 2011-06-29
(...)

Sortie de zsh 4.3.5 et 4.2.7

Posté par (page perso) . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags :
2
3
fév.
2008
Ligne de commande
Deux nouvelles versions de l'interpréteur de commandes zsh viennent de sortir.
La première (4.2.7) concerne la branche stable et la seconde (4.3.5) concerne la branche de développement.

La nouvelle version stable apporte - par rapport à la vieillissante branche 4.2 - essentiellement des corrections de bugs et la mise à jour des fonctions de complétion.

La version dite instable apporte de nouvelles fonctionnalités et ses habituelles mises à jours des fonctions de complétion. Elle est en réalité d'une grande stabilité et est déjà distribuée dans la plupart des distributions GNU/Linux et Unix libres, comme version zsh par défaut.

Pour rappel zsh est un interpréteur de commandes libre sous licence zsh (comparable à la licence BSD), disposant de fonctionnalités de complétion programmables et avancées, offrant des modules haut niveau pour la programmation : fonctions TCP/IP, support des REGEX, fonctions FTP, fonctions de manipulations de dates et pouvant émuler le comportement d'autres interpréteurs de commande : ksh, bash, ash, csh.