lgmdmdlsr a écrit 231 commentaires

  • [^] # Re: J'utilise du .fr

    Posté par . En réponse au journal Une société privée d'investissement achète linuxfr.org et debian.org. Évalué à 5 (+4/-0).

    Et je partage le point de vue de la majorité pour une fois. A vrai dire, je ne vois pas ce qu'il y a d'insultant, mis à part peut-être pour les eurobéas. Mais on parle alors de dogme plus que de citoyenneté…

    Bah, il y a bien des francobéats, avec une citoyenneté dogmatique basée sur une "culture" imposée pour certains à grands coups de punition à l'école (entre autres procédés) …

  • [^] # Re: Nous avons de la chance !

    Posté par . En réponse au sondage Quel est votre niveau d’anglais ?. Évalué à 5 (+4/-0).

    En français, la voyelle longue est toujours sur la dernière syllabe, on s'en rend pas toujours compte en tant que francophones natifs, ça s'entend plus facilement (entre autre) chez les Chtis, Québecois, Suisses et Savoyards.

    J'aime bien cette assertion comme quoi les Chtis, Québecois, Suisses et Savoyards ne sont pas des francophones natifs ! :-D

  • [^] # Re: Nous avons de la chance !

    Posté par . En réponse au sondage Quel est votre niveau d’anglais ?. Évalué à -4 (+0/-5).

    La langue imposée par l'article 2 d'un texte qui est appelé la "Constitution du 4 octobre 1958 " est une langue moche, qui combine la difficulté grammaticale à des règles de passage écrit->oral (et inversement) tout aussi difficiles.

    Le summum étant le mot "oiseau".

  • [^] # Re: Des fachos en 1793 ?

    Posté par . En réponse au journal Du logiciel libre et de la liberté en général. Évalué à 8 (+7/-0).

    Le fait de déclarer la déclaration des droits de l'Homme et du citoyen de 1793 comme écrite par des fascistes montre qu'il faudrait que l'auteur du journal révise l'Histoire (et, accessoirement, lire le texte incriminé, en particulier l'article 35, très fasciste, en effet …).

  • # Des fachos en 1793 ?

    Posté par . En réponse au journal Du logiciel libre et de la liberté en général. Évalué à 7 (+6/-0).

    Je pense que le ferme "facho" n'est pas spécialement bien utilisé dans ce cas …

  • [^] # Re: Surtout, ne rien changer

    Posté par . En réponse au journal Payez vos journaux. Évalué à 5 (+6/-2).

    La recherche (via DuckDuckGo) sur la requête "google justice condamnation" montre que Google, ayant subi des condamnations, n'a pas toujours respecté la loi.

  • # « Bon, c'est “Lyon 1” » ???

    Posté par . En réponse au journal Féminisation des diplômes, y'a encore du boulot. Évalué à 7 (+6/-0).

    Peut-on avoir une explication concernant ce qui est caché derrière ce « Bon, c'est "Lyon 1" » ?

  • # De la définition du mot otage

    Posté par . En réponse au journal Wikimedia pris en otage. Évalué à 10 (+26/-9).

    Bonjour.

    Il faudrait peut-être ARRÊTER avec cette utilisation galvaudée du mot "otage". On ne peut pas séquestrer une personne morale en la menaçant de mort ou autres sévices (et ce n'est pas ce qui se passe pour Wikimedia, selon la description faite).

  • [^] # Re: H.S.: Youtube

    Posté par . En réponse à la dépêche Portrait de Ken Thompson. Évalué à 3 (+3/-1).

    La découvrabilité (bon, ce mot ne semble pas exister)

    C'est le peuple qui utilise la langue qui la fait évoluer, et une sainte académie française (laïque) ne peut être qu'un facteur réactionnaire.

    "découvrabilité : le fait d'être découvrable" est compréhensible, et basé sur une règle de construction courante.

  • [^] # Re: bof bof ....

    Posté par . En réponse au journal Karma is considered harmful. Évalué à 0 (+2/-3).

    quelques fanatiques qui tentent de modifier la graphie traditionnelle

    Quel blasphème, en effet, que de porter atteinte à la Sainte Graphie Traditionnelle !

  • [^] # Re: Une seule solution ?

    Posté par . En réponse au journal Référendum d’initiative partagée : couvrez ces noms que je ne saurais voir. Évalué à 0.

    Au risque de me répéter […]

    Moi aussi je vais me répéter : il n'y a pas nécessairement un référendum au bout du processus.

    Soutenir une proposition de loi alors qu'on est contre peut aboutir au vote de celle-ci sans référendum (d'autant plus que plein de gens auront semblé voter pour, mettant ainsi la pression sur les députés).

    Si la rédaction ambiguë au possible de l'article 11 de la constitution permet effectivement une adoption potentielle sans referendum, ça veut toutefois dire que la proposition de loi, alors inscrite à l'ordre du jour de chaque assemblée, va suivre le mécanisme parlementaire traditionnel, avec amendements possibles.

    En admettant que les députés "subissent la pression", la tactique la plus habile pour eux peut consister à laisser le referendum avoir lieu, en omettant l'inscription à l'ordre du jour de la proposition de loi pendant 6 mois (cf. la loi organique idoine, article 9).

  • [^] # Re: Une seule solution ?

    Posté par . En réponse au journal Référendum d’initiative partagée : couvrez ces noms que je ne saurais voir. Évalué à 2.

    Détaillons donc le raisonnement en background de ma "mauvaise foi évidente".

    Allons voir la Constitution (article 11, troisième paragraphe).

    « Un référendum portant sur un objet mentionné au premier alinéa peut être organisé à l'initiative d'un cinquième des membres du Parlement, soutenue par un dixième des électeurs inscrits sur les listes électorales. Cette initiative prend la forme d'une proposition de loi et ne peut avoir pour objet l'abrogation d'une disposition législative promulguée depuis moins d'un an. »

    Comment lire ce paragraphe ? Deux possibilités a priori :

    • Le dixième des électeurs inscrits sur les listes électorales soutient une initiative (sous forme d'une proposition de loi) visant à organiser un referendum.

    • Le dixième des électeurs inscrits sur les listes électorales soutient une proposition de loi, à valider par referendum.

    Considérant que, si le referendum est effectivement organisé, les électeurs ayant soutenu l'initiative n'ont aucune contrainte, ni de vote, ni même de participation, comment affirmer qu'ils soutiennent la proposition de loi ?
    Au risque de me répéter, le raisonnement de l'électeur soutenant l'initiative peut aussi être "cette proposition de loi peut être intéressante, je vais soutenir sa mise au vote, et je vais réfléchir si je voterai pour ou contre".

  • [^] # Re: Une seule solution ?

    Posté par . En réponse au journal Référendum d’initiative partagée : couvrez ces noms que je ne saurais voir. Évalué à -1.

    Il y a une confusion. Il s'agit de permettre la mise en place d'un référendum […].

    Non, il n'y a pas de confusion, il s'agit bien d'un soutien à un projet de loi.

    Absolument pas. Puisque, en cas de referendum, ceux qui ont soutenu la demande de referendum ne seront pas contraints (heureusement d'ailleurs) à participer au dit referendum.

    Porter le soutien au referendum c'est juste exprimer "je suis d'accord pour être consulté directement sur ce projet de loi" (pas sûr de la pertinence du mot "projet" dans ce cas, d'ailleurs).

     

    En refusant de supporter cette mise en place, le message clair est "je ne suis pas d'accord pour que le peuple s'exprime".

    Au delà de cette affirmation outrancière (et basée sur une prémisse fausse),

    Sur la forme, merci de détailler cette histoire de "précisse" et de syllogisme, tout le monde n'est pas un littéraire aguerri.

    Sur le fond, je reconnais que l'affirmation aurait plutôt due être « en refusant cette mise en place, le message clair est "je me contrefiche que le peuple puisse s'exprimer, ou je ne suis pas d'accord que le peuple puisse s'exprimer" ».

     

    demander à ce que les gens votent, "sous peine de ne pas être considéré démocrate", pour tous les RIP qui se présentent même si on n'est pas d'accord avec le projet de loi proposé, revient à enlever toute utilité au RIP puisque ça conduirait directement à un référendum à chaque fois.
    Pourquoi pas, mais on peut aussi penser qu'un filtre type RIP pour mesurer la motivation du peuple en faveur d'une nouvelle loi avant d'enclencher une procédure plus lourde telle qu'un référendum n'est pas totalement idiot ou anti-démocratique.

    Sur le mécanisme actuel il y a déjà un filtre bien efficace, celui des parlementaires.

  • [^] # Re: Une seule solution ?

    Posté par . En réponse au journal Référendum d’initiative partagée : couvrez ces noms que je ne saurais voir. Évalué à 10.

    Perso, je ne vois pas en quoi un seul aéroport Parisien demanderait l'avis de toute la population Française.

    Possiblement, parce que les impôts de toute la population de la république ont servi à injecter des fonds dans cette infrastructure.

    Donc, pour le moment, hop. Poubelle, tant que l'on ne m'en dira pas plus (pourtant, je suis en banlieue parisienne, donc probablement plus concerné).

    Je veux bien me rendre aux urnes pour les trucs un peu importants. Là, c'est juste un tout petit truc, ça va me faire suer.

    Il y a une confusion. Il s'agit de permettre la mise en place d'un referendum, et non de s'engager à voter lors de ce referendum. En refusant de supporter cette mise en place, le message clair est "je ne suis pas d'accord pour que le peuple s'exprime".

  • [^] # Re: Une seule solution ?

    Posté par . En réponse au journal Référendum d’initiative partagée : couvrez ces noms que je ne saurais voir. Évalué à 3.

    On remarquera aussi ce que sont les PM Philippe et Fillion qui ont le moins privatisé.

    Parce que la besogne a été effectuée avant, sans doute …

  • [^] # Re: Je plussoie...

    Posté par . En réponse à la dépêche Mon nouveau smartphone Android dégooglisé. Évalué à 1.

    Est-il possible d'avoir des sources comme quoi Yalpstore n'est plus maintenu ?

  • [^] # Re: Refus

    Posté par . En réponse au journal Dématérialisation de la carte vitale : Quid des accès aux soins?. Évalué à 4.

    Il est où le HS ? vv222 dit qu'il s'en sort essentiellement avec son fixe, mais il y a des situations dans lesquelles le fixe fait défaut, comme quand il faut recevoir des SMS (CHP a tronqué la citation, et traité les propos de vv22 comme malhonnête).

    Conclusion : le portable est devenu une nécessité dans des situations dans lesquelles il ne l'était pas jadis. C'est la méthode du "vous pouvez toujours faire autrement, mais on va vous mettre les bâtons dans les roues qui feront, vous verrez, vous céderez". Et ça, pour le coup, c'est vraiment malhonnête (mais tellement françois …).

  • [^] # Re: Refus

    Posté par . En réponse au journal Dématérialisation de la carte vitale : Quid des accès aux soins?. Évalué à -1.

    Le téléphone fixe permet-il de recevoir des SMS (notamment pour les codes de validation, etc) ?

    Si non, qui est malhonnête ?

  • # "Le Turfu" ?

    Posté par . En réponse à la dépêche BleachBit 2.2 est disponible. Évalué à 5.

    Le turfu, c'est le contraire du sépa, faut pas confondre ! Mais en tous cas c'est du c'est-franc, ou alors je n'ai rien compris …

  • [^] # Re: Aucun serveur impacté

    Posté par . En réponse au journal demain soir on finit tard. Évalué à 2.

    Who uses libssh?

    […]
    csync a bidirectional file synchronizer
    […]

    Sauf erreur de ma part, Nextcloud et Owncloud utilisent csync, non ?

  • [^] # Re: Libre choix de facebooker ou pas

    Posté par . En réponse au journal elysee.fr, ou la pitoyabilité de la start-up nation. Évalué à 5.

    Je ne voudrais pas vexer la sainte françitude (laïque), mais le fait que le site elysee.fr inféodé à des entreprises U.S. est loin d'être le moindre indice que symboliquement le chef de l'État Français pratique une fellation sur la « Stars and Stripes » verge.

  • # Libre choix de facebooker ou pas

    Posté par . En réponse au journal elysee.fr, ou la pitoyabilité de la start-up nation. Évalué à -8.

    Ha ça, alors ! Dans ce cas rien n'est obligatoire, et il y en a qui rouscagnent quand même !

  • [^] # Re: Ne mélangeons pas tout

    Posté par . En réponse au journal Compteur communiquant linky et collecte de la courbe de charge. Évalué à 1.

    Ce que reçoit EDF/ENEDIS c'est une courbe de charge à pas de 10min émise toutes les 2h en moyenne (il y a donc 12 valeurs (12x(timestamp, intensité, tension)) remontées toutes les 2H sur une liaison CPL => oublier tous les fausses informations sur le rayonnement nocif de Linky). Ce "pas" peut descendre à 2min avec l'accord explicite du client. Il ne peut pas descendre en dessous de 2min (limite légale mais je pense que techniquement rien ne l'empêche).

    Voici encore une information contradictoire par rapport aux mesures faites par le linky. En fait on a tout et n'importe quoi comme information, et, tant qu'on n'a pas les spécifications techniques de l'appareil (y compris le code du micrologiciel), on ne peut rien savoir (sauf à enregistrer les signaux en amont du linky, ce qui AMHA n'est pas réglementaire, et nécessite un équipement lourd).

    NB : avec un pas de 2 minutes (et a fortiori en dessous) on commence à avoir une information bien fine sur la conso des appareils à l'intérieur …
     

    Pour l'E.R.L, on peut prendre note que, effectivement, officiellement il n'y a pas de fonction de communication E.R.L —> linky. Mais, les fonctions non documentées, ça existe. Encore une fois, le caractère "boîte noire" ne permet pas de savoir.

    Quant'aux box, smartphones et autres, il y a des alternatives (modem adsl tiers, projet librem 5, …). De plus (au risque d'être qualifié de radoteur), contrairement au linky la fonction communicante de ces dispositifs peut être neutralisée par l'usager.

  • [^] # Re: Mouai...

    Posté par . En réponse au journal Compteur communiquant linky et collecte de la courbe de charge. Évalué à 2.

    On se demande alors pourquoi les producteurs (non EDF) installent encore de nouvelles centrales à gaz si les coûts d'entretien fixes ne sont pas (largement) compensés par le coût bien plus élevé de la revente en période de pic sur le marché de gros.

    Possiblement les gros producteurs comme E.D.F. ont justement envie que cette pratique cesse (vu qu'actuellement ils doivent facturer aux usagers le kWh au même prix quel que soit en prix d'achat).

    Entretenir une centrale d'appoint ou louer les services d'une centrale d'appoint extérieure, même principe, ça coûte cher et rapporte moins, voir pas du tout.

  • [^] # Re: Mouai...

    Posté par . En réponse au journal Compteur communiquant linky et collecte de la courbe de charge. Évalué à 1.

    Tu penses vraiment que les producteurs qui ont des usines d'appoint ont intérêt à les fermer ?!

    Oui, c'est la base de la logique capitaliste. Une usine fonctionnelle a un coût d'entretien dont la majeure partie ne dépend pas si elle fonctionne en permanence ou de façon intermittente.
    En conséquence, pour un même coût d'entretien un producteur a intérêt à ce que l'usine fonctionne le plus souvent possible, et à fond.

    Les unités d'appoint ne pourront sans doute pas disparaître complètement, mais un des objectifs est certainement d'en limiter le nombre le plus possible.