Mjules a écrit 204 commentaires

  • # firefox commence à faire ça de lui même

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Propositions de bacs à sable, par exemple pour un panda roux. Évalué à 5. Dernière modification le 17/08/15 à 20:48.

    Firefox travaille à créer des bac à sables pour son contenu. Tiré de about:support (version aurora/developper edition 42.0a2) :

    **Sandbox**
    Seccomp-BPF (System Call Filtering) true
    Seccomp Thread Synchronization true
    User Namespaces true
    Media Plugin Sandboxing true

    cf :
    https://wiki.mozilla.org/Security/Sandbox
    et
    https://wiki.mozilla.org/Security/Sandbox/Seccomp

  • [^] # Re: Philosophie Unix != Linux ?

    Posté par (page perso) . En réponse au journal systemd un gros binaire ?. Évalué à 2.

    mouais, c'est pas super évident à première lecture :
    http://0pointer.de/blog/projects/systemd.html

  • [^] # Re: noatime, noexec

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Un fstab bien configuré pour un ordinateur « de bureau ». Évalué à 3.

    C'est déconseillé avec tout si tu ne fais pas le montage dans l'initrd, la différence, c'est que systemd écrit un message dans les logs à ce sujet.
    http://freedesktop.org/wiki/Software/systemd/separate-usr-is-broken

  • [^] # Re: J'ai désactivé tmpfs

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Un fstab bien configuré pour un ordinateur « de bureau ». Évalué à 10.

    tmpfs ne prend pas de RAM si il n'est pas utilisé.

    tmpfs puts everything into the kernel internal caches and grows and
    shrinks to accommodate the files it contains and is able to swap
    unneeded pages out to swap space.

    https://www.kernel.org/doc/Documentation/filesystems/tmpfs.txt

    [jules@tue-amour ~]$ df |grep tmpfs
    devtmpfs         1,9G     0  1,9G   0% /dev
    tmpfs            2,0G   68K  2,0G   1% /dev/shm
    tmpfs            2,0G  712K  2,0G   1% /run
    tmpfs            2,0G     0  2,0G   0% /sys/fs/cgroup
    [jules@tue-amour ~]$ free -m
                 total       used       free     shared    buffers     cached
    Mem:          3956       1325       2631          0         83        634
    -/+ buffers/cache:        607       3348
    Swap:         4844          0       4844
    
    
  • [^] # Re: Trop d'honneurs...

    Posté par (page perso) . En réponse au journal yet another journal about systemd. Évalué à 1.

    Comme je l'ai précisé initialement, je l'ai enlevé. Avec l'initscript il était possible de configurer dans dnsmasq.conf, dans /etc/sysconfig/dnsmasq (qui utilisait les mêmes variables) et dans le script lui même. Les 2 dernières conf étant passé en argument au lancement.

    J'ai simplifié en supprimant la conf dans le script d'init (il y a un message lors de la mise à jour) et en ne conservant que le fichier dans sysconfig (sourcé) et le fichier de conf.

  • [^] # Re: Trop d'honneurs...

    Posté par (page perso) . En réponse au journal yet another journal about systemd. Évalué à 10.

    Pour l'avoir fait, écrire un fichier service pour systemd est assez simple (plus simple qu'un initscript en tout cas).
    http://0pointer.de/blog/projects/systemd-for-admins-3.html

    on passe de ça :
    http://svnweb.mageia.org/packages/cauldron/dnsmasq/current/SOURCES/dnsmasq.init?revision=42235&view=markup
    à ça :
    http://svnweb.mageia.org/packages/cauldron/dnsmasq/current/SOURCES/dnsmasq.service?revision=254453&view=markup

    (le fichier initscript est spécifiquement complexe en tripliquant la configuration, j'en ai profité pour ne garder que 2 endroits).

  • [^] # Re: Rien de nouveau sous le soleil...

    Posté par (page perso) . En réponse au journal JavaScript, performances, et Firefox. Évalué à 3.

    De ce que j'en avais compris, tracemonkey a été abandonné parce que moins performant que jaegermonkey de façon générale (ce qui est assez logique) et trop complexe à régler pour choisir quand le mettre en fonction.

    http://blog.mozilla.org/nnethercote/category/tracemonkey/

  • [^] # Re: Le pigeon à la rescousse ?

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Vidéoprotection c'est efficace - témoignage.. Évalué à 2.

    Ça date de 2010 mais je doute qu'une révolution ait eu lieu depuis :

    La principale conclusion des travaux les plus rigoureux disponibles est ainsi que la vidéosurveillance est inefficace pour dissuader la délinquance en général ou pour réduire le sentiment d’insécurité. Ce point est notable, car les études de piètre qualité (exclues des méta-analyses) montrent des résultats bien plus positifs que les études fiables (voir l’encadré ci-dessus). Il apparaît aussi que la population perd ses illusions quant aux bénéfices de la vidéosurveillance après qu’elle a commencé à opérer. En revanche, il semble que les caméras soient efficaces dans les lieux bien délimités ou clos, avec des points d’accès et de sortie bien déterminés.

    http://www.pourlascience.fr/ewb_pages/f/fiche-article-la-videosurveillance-reduit-elle-la-delinquance-25588.php?chap=1

  • [^] # Re: systemd

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Lennart casse les logs!. Évalué à -2.

    Tu connais un soft qui n'a pas pas de problème toi ? moi non.
    Tu indiques que ubuntu a intégré pulseaudio dans les premiers et a essuyé les plâtres d'où la multiplicité des problèmes. Je précise juste qu'au moins une autre distribution non fedora l'a aussi fait au même moment et avait moins de soucis. Ce qui tend à confirmer qu'à l'époque le problème était surtout avec ubuntu. Aujourd'hui, ce n'est plus le cas.
    J'avoue ne pas bien voir le rapport entre rpm et pulseaudio ? Ni même avec le fait que mandriva (mandrake à l'époque) trouve ses origines dans red hat ? Depuis 1998, les choses ont un peu changé...

  • [^] # Re: systemd

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Lennart casse les logs!. Évalué à 1.

    Mandriva 2008.1 est sortie à peu près au même moment (avril 2008) avec pulseaudio par défaut et beaucoup moins de problèmes.

    cela dit aujourd'hui, l'intégration de pulseaudio dans ubuntu est au niveau des autres distributions.

  • [^] # Re: Point de vue rétro-actif de noob.

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Lennart casse les logs!. Évalué à 2.

    Pourquoi tu parles de Lennart ? Le seul commit de lui dans network manager, c'est pour des fichiers .service destinés à systemd.
    http://cgit.freedesktop.org/NetworkManager/NetworkManager/commit/?id=c4d387efb88ab0cc4dea4ae17e60c8360b5e45a8

  • [^] # Re: Https everywhere

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Vive les réponses automatiques. Évalué à 0.

    Pas de soucis ici et au boulot avec google maps et https (FF7 ou aurora). Comme je l'ai dit plus bas, ça a changé récemment (quelques semaines je dirais).

  • [^] # Re: Https everywhere

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Vive les réponses automatiques. Évalué à 2.

    ça a changé récemment, j'utilise google en https et j'ai tous les liens qui vont bien. :)

  • [^] # Re: Ne jamais attribuer à la malveillance ce qui peut s'expliquer par la seule stupidité.

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Besoin d'un détecteur de crocodiles. Évalué à 5.

    Tu as lu wikipedia, toi :-) La buprénorphine est un (type de) sulfate de morphine. Mais toute précisions de chimie correcte éclaire mieux. Merci. j'emploi un vocabulaire "de la rue" et des w sociaux (ce qui résume, par exemple le sulfate de morphine) et effectivement merci de préciser pour le subboxone.

    Je persiste (je n'ai pas lu wikipedia, c'est mon métier), la buprénorphine n'est pas un type de morphine même si il fait partie de la famille des opiacés (au même titre que l'oxycodone, le dextropropoxyphène ou le lopéramide par exemple). Pour faire une analogie (avec les limites habituelles de ce type d'exercice), Linux et FreeBSD sont des OS libres mais FreeBSD n'est pas un type de Linux.

    Après recherche, difficile de re-trouver des infos dessus de nos jours. Donc tu me met le doute sur la présence de coagulant dans les préparations de subbu. Par contre là où il n'y a aucun doute c'est sur le résultat, systématique, de l'injection de subbu sans préparation préalable. Si ce n'est pas des coagulants, il y a bien des ajouts dans les préparations de subbutex afin d'empêcher un usage détourné (nommé "usage de consommation" en opposition à "usage de substitution")

    Le subutex classique n'est pas fait du tout pour être injecté (c'est un comprimé sublingual), ce qui fait qu'il contient divers excipients qui ne sont pas censés se retrouver dans les veines et peuvent donner des effets indésirables. Et on peut ajouter à cela les composés ajouté par le consommateur pour faire la remise en solution (eau non stérile par exemple).
    Cela dit certains toxicos en sont à s'injecter le sirop de méthadone (sirop simple, ultra concentré en sucre) :/

    (...)

    C'est le plus difficile : décrocher des rituels et des habitudes. Plus encore que changer de fréquentations (secondaires, en général, cela se fait naturellement en phase terminale du traitement). C'est bien plus difficile cela que de décrocher de l'usage de confort. C'est pourquoi il manque un outil permettant de faire le lien entre la consommation ritualisée (autour des préparations, des gestes, etc) et la consommation de substitution.

    Les salles d'injection ne me paraissaient pas une mauvaise idée pour ça mais a priori, ça ne plait pas à tout le monde.

  • [^] # Re: Ne jamais attribuer à la malveillance ce qui peut s'expliquer par la seule stupidité.

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Besoin d'un détecteur de crocodiles. Évalué à 4.

    ouhla ! Subutex n'est pas de la morphine, loin de là. il s'agit de buprénorphine. Pharmacologiquement, son action est celle d'un agoniste partiel c'est à dire agoniste sur certains récepteurs seulement, au contraire de la morphine qui est un agoniste pur sur tous les récepteurs(ce qui provoque certains effets secondaires).

    Il n'y a pas de coagulant dedans. Pour éviter les injections, il y a la spécialité suboxone qui associe buprénorphine et naloxone (antidote des opiacés), cette dernière ne passe pas par voie sublinguale mais agit par voie injectable, ce qui rend inintéressant l'injection voire peu donner un syndrome de sevrage (elle va occuper les récepteurs aux opiacés sans donner aucun effet).

    Les problèmes de coagulation (thrombus et autres) sont plus liés aux brèches veineuses ou aux additifs ajoutés par les consommateurs qu'aux composés du produit.

  • [^] # Re: Histoire du son et conclusion

    Posté par (page perso) . En réponse au journal PulseAudio ou comment casser ce qui marche (pour le plaisir de casser). Évalué à 2.

    ekiga marche très bien sur une distribution récente (mandriva 2010.2) avec pulseaudio.

  • [^] # Re: ...

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Effervescence autour de la pile graphique libre. Évalué à 2.

    A priori, certaines des fonctions nécessaires pour une mise en veille fiable avec le noyau linux font partie de l'API interne (qui peut donc changer) et non de la partie externe (qui est plus ou moins figée).

    pour Wayland, aujourd'hui ça reste encore une brique qui n'est pas vraiment utilisable. D'ici un à deux ans, je pense qu'on pourra réellement commencer à l'utiliser. Personnellement, vu la difficulté qu'il y avait à faire évoluer le protocole X pour passer outre les limitations du design initial (même si les extensions ont permis de le maintenir à niveau depuis 20 ans), l'idée de repartir de 0 ne me parait pas complètement stupide, d'autant qu'il sera possible de faire tourner un serveur X11 dans wayland et qu'il réutilise en grande partie l'existant.

  • [^] # Re: ...

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Effervescence autour de la pile graphique libre. Évalué à 2.

    La raison technique c'est que pour faire une mise en veille et un réveil fiable, il faut avoir la haute main sur le matériel et coordonner avec le reste du noyau (la gestion du bus pci express par exemple).
    Tout ça n'est possible que si le noyau a le contrôle total, ce qui n'est le cas qu'avec l'utilisation de la gestion des modes en espace noyau (qui implique d'autres choses, notamment un gestionnaire de mémoire).
    Avant, il était tout à fait possible d'avoir un pilote noyau (vesafb, rivafb et autres) et un pilote en espace utilisateur (xf86-video-ati et autres) se battant pour le contrôle du matériel.

    A part ça, je ne vois pas bien le rapport que tu fais entre KMS et Wayland, si ce n'est que le second utilise le premier ?

  • [^] # Re: Patrick_g president

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Effervescence autour de la pile graphique libre. Évalué à 10. Dernière modification le 05/04/11 à 11:23.

    Quelle horreur ! ma mise en page !

    J'avais écrit un bref résumé il y a quelques années, qui tient toujours à peu près la route :
    http://mjules.littleboboy.net/carnet/index.php?post/2006/11/08/85-comment-marche-x11-xorg-et-toute-la-clique

    Espace noyau :

    • module DRM, s'occupe maintenant de la gestion des modes (KMS), de l'ouverture d'un canal direct vers la carte et de vérifier qu'on n'envoie pas n'importe quoi à icelle.

    Espace utilisateur :

    • le pilote DDX (ex : xorg-video-ati) : a de moins en moins de poids, il implémente l'accélération 2D (EXA), Xv (et dérivés), et donne le nom du pilote 3D pour qu'il puisse être utilisé. Utilise souvent le DRM pour communiquer avec la carte.
    • le pilote 3D : fourni par le projet mesa, 2 architectures existent, la classique et gallium3D. La classique n'est quasiment plus utilisée que par Intel, Gallium3D par nouveau et AMD. Gallium3D permet de mieux mutualiser les ressources (une seule implémentation d'une API donnée - OpenGL, OpenVG, DirectX... - est partagée par tous les pilotes).
    • Compiz, metacity, Kwin sont des gestionnaires de composition et de fenêtre, ils utilisent les fonctions d'accélération des pilotes (RENDER pour la 2D, OpenGL pour la 3D) pour fournir l'affichage et l'animation des fenêtres.

    J'espère que ça t'a éclairé un peu.

  • [^] # Re: Patrick_g president

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Effervescence autour de la pile graphique libre. Évalué à 0.

    J'avais écrit un bref résumé il y a quelques années, qui tient toujours à peu près la route :
    http://mjules.littleboboy.net/carnet/index.php?post/2006/11/08/85-comment-marche-x11-xorg-et-toute-la-clique

    Espace noyau : - module DRM, s'occupe maintenant de la gestion des modes (KMS), de l'ouverture d'un canal direct vers la carte et de vérifier qu'on n'envoie pas n'importe quoi à icelle. Espace utilisateur : - le pilote DDX (ex : xorg-video-ati) : a de moins en moins de poids, il implémente l'accélération 2D (EXA), Xv (et dérivés), et donne le nom du pilote 3D pour qu'il puisse être utilisé. Utilise souvent le DRM pour communiquer avec la carte. - le pilote 3D : fourni par le projet mesa, 2 architectures existent, la classique et gallium3D. La classique n'est quasiment plus utilisée que par Intel, Gallium3D par nouveau et AMD. Gallium3D permet de mieux mutualiser les ressources (une seule implémentation d'une API donnée - OpenGL, OpenVG, DirectX... - est partagée par tous les pilotes). - Compiz, metacity, Kwin sont des gestionnaires de composition et de fenêtre, ils utilisent les fonctions d'accélération des pilotes (RENDER pour la 2D, OpenGL pour la 3D) pour fournir l'affichage et l'animation des fenêtres.

    J'espère que ça t'a éclairé un peu.

  • [^] # Re: Gaspillage de ressources.

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Effervescence autour de la pile graphique libre. Évalué à 10.

    Le pilote proprio a de grandes parties communes avec le pilote windows, effectivement (c'est aussi le cas pour nvidia d'ailleurs).
    Comme le disait John Bridgman sur les forums de phoronix, le pilote proprio, c'est une mise en commun entre les OS ; le pilote libre, c'est une mise en commun entre les matériels.

  • [^] # Re: quelle carte pas chère acheter aujourd'hui ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Effervescence autour de la pile graphique libre. Évalué à 10.

    Pour l'histoire de la chaleur, c'est parce que le mode par défaut est d'être aux fréquences et voltages maximum sauf quand l'écran est désactivé. La gestion dynamique des fréquences existe mais il y a encore des progrès à faire dessus suivant les cartes (tu as des petits sauts d'images de temps à autre au changement de frequence/voltage).
    Mais tu as la possibilité de forcer un mode précis, personnellement, ne jouant que peu, je force le mode minimum pour le travail de tous les jours.
    cf le milieu de la page : http://www.x.org/wiki/RadeonFeature

  • [^] # Re: La concurrence tellement faussée qu'elle n'est plus libre

    Posté par (page perso) . En réponse au journal santé libre, journal bookmark. Évalué à 4.

    Je ne trouve pas choquant qu'on demande aux plantes à visée thérapeutique les mêmes garanties en terme d'efficacité et de sureté que celles demandées pour les autres types de médicament (et on peut déjà discuter la pertinence du cadre général ad nauseum). Une plante est tout aussi dangereuse qu'un remède « non naturel » et à ce titre doit être aussi contrôlée.

  • [^] # Re: Contrôle des serveurs

    Posté par (page perso) . En réponse au journal ffmpeg fork. Évalué à 1.

    De ce que j'en ai compris, c'est surtout qu'ils ne supportaient plus Niedermayer et son leadership (il peut être un vrai connard parfois) et pensait améliorer les choses.

  • [^] # Re: Contrôle des serveurs

    Posté par (page perso) . En réponse au journal ffmpeg fork. Évalué à 10.

    Ah oui, j'allais oublier, après la scission, Mans Rullgard (de libav, faut suivre :D) a exigé que le logo ne soit plus utilisé par ffmpeg (c'est lui qui l'avait créé).

    http://lists.mplayerhq.hu/pipermail/ffmpeg-devel/2011-March/109234.html